Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 13h22
 

Socio-politique

A la veille de l’arrivée de Ban Ki-moon

Hésitante et suspecte

lundi 9 mai | Bill

L’appel des dirigeants pour l’apaisement surtout avec cette visite de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies, n’a pas été vraiment entendu. Certes les syndicats des pénitenciers et greffiers donnent l’impression de faire écho à l’appel vu les problèmes de sûreté, notamment de sécurité engendrés par leur grève. Du côté de l’Assemblée nationale, le Premier ministre peut déjà se frotter les mains car des députés ont donné le ton ; ils sont reconnaissants car ils vont présider le Comité local de développement qui est doté de 200 millions d’ariary par district. Le député président de la commission des travaux publics est favorable au gouvernement et est prêt à soutenir le Premier ministre qui va présenter cet après-midi son programme. Il évoque les réalisations du gouvernement en matière réfection de route (RN4, RN6, RN2), il reste la RN7. Il travaillera pour la réhabilitation des routes dans les régions car leur état piteux retarde les interventions médicales et accroît l’effectif des morts en dehors des établissements hospitaliers et centres de santé.

Mais dans l’ensemble les revendications et contestations qui se traduisent par la grève se multiplient. On apprend ce jour que les enseignants membres du syndicat Fikrimpama tiendront un sit-in dans la cour du ministère de l’Education. Ce syndicat réclame des améliorations des indemnités des enseignants, le changement de corps des professeurs licenciés en corps des assistants… Le Fikrimpama déclare ne pas prendre en otage les examens qui se profilent mais se disent outré par les promesses non tenues par les dirigeants. Ces enseignants ne sont pas les seuls car le syndicat des inspecteurs et contrôleurs du Travail lui aussi est en grève pour non respect des promesses et non considération par l’Etat de leurs doléances.

Peut-on s’attendre lors de la visite du Secrétaire général de l’ONU, à ce que les entités qui revendiquent les îles éparses elles aussi manifestent ?

8 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mai à 10:06 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Le vieillard aime se promener partout à la veille de sa retraite, et là il apprécie visiter un pays où un de ses envoyés spéciaux Hailé Menkerios avait échoué lamentablement à résoudre la crise politique comme en 2009 lors du sommet d’Ambohimanambola.

    A noter aussi l’absence d’initiative de sa part malgré les nombreuses requêtes de la part de la reste du monde à élargir le nombre de pays membres permanents du conseil de sécurité des nations unies en plus des cinq y siégeant dès sa création ; et oui, le monde a évolué ainsi que le contexte mais pas l’UN

    • 9 mai à 11:49 | Bena (#494) répond à Vohitra

      c’est surtout durant sa visite qu’il faut faire le maximum de bruits et montrer ce qui fait mal à la population (insécurité, pauvreté, mauvaise gouvernance, corruption de haut vol, interdiction de manifester). il faut préparer un accueil « très chaleureux » à ce vieillard. même s’il est sourd et aveugle, le monde verra ce qu’on demande. les syndicats doivent orienter leurs actions dans ce sens (aéroport, route d’ivato, assemblée, partout).

    • 9 mai à 12:02 | Vohitra (#7654) répond à Bena

      Soyez prudent, sous prétexte d’assurer la protection d’une haute personnalité et préserver l’ordre public, le camarade florens ne manquera jamais une occasion inouïe pour user de ses forces et barbaries pour contenir à sa manière toute expression de liberté d’opinion sur la voie publique pendant ce moment, cet énergumène s’en délectera goulûment

  • 9 mai à 11:20 | betoko (#413)

    Chose bizarre , pour quoi Ban Ky-Moon ne donnera pas d’interview , on se demande pour quoi ?

  • 9 mai à 11:37 | Eloim (#8244)

    Le Secrétaire des Nations Unies ne se déplace pas ou n’effectue pas une visite de courtoisie dans un pays quelconque que dans des conditions tout à fait particulières. Sa visite ne revêt ni d’ordre économique ou concernant le développement du pays ni social que sa population soit pauvre ou riche.
    Il n’est venu dans un pays que pour le règlement des conflits c’est à dire d’un pays en crise profonde qui pourrait porter atteinte à l’intégralité du territoire de ce pays et de son peuple.
    Donc, essayez, plutôt de poser la question : quel est le MOTIF de sa visite à Madagascar ?

    • 9 mai à 12:14 | Dadabe (#9116) répond à Eloim

      Un élément de réponse, peut-être ? Le Secrétaire général de l’ONU (ni vieillard, ni aveugle, ni sourd et surtout très bien conseillé) vient, sous couvert d’une visite de courtoisie et de craintes d’une montée de l’islamisme radical à Madagascar, assurer le président Hery de son soutien (traduisez : celui des membres du Conseil permanent de sécurité de l’ONU). Une déstabilisation de Madagascar, actuellement, ne ferait pas du tout l’affaire de certaines grandes puissances qui ont d’autres chats à fouetter. Quant à manifester, pourquoi pas ? Mais croyez-le bien, Ban Ki Moon est mieux informé sur la situation malgache que quelque 22 ou 23 millions de Malgaches qui ne lisent pas les journaux (quelle information ?) , n’écoutent pas la radio (quelle information ?) ni la télévision (quelle information ?).

    • 9 mai à 13:42 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      C’est une réponse plus intelligente et très instructive. Merci.

  • 9 mai à 17:24 | jangobo (#8776)

    La communauté internationale a toujours été présente à Madagascar mais n’a pas su ou ne sait pas résoudre la crise malagasy car nos dirigeants ne sont pas open minded.

    Ils font semblant de s’intéresser au dialogue mais chez eux monologuent pour trouver où et quand se remplir le bide.

    Je ne suis pas du genre pessimiste mais jusqu’à maintenant, je ne voir rien à l’horizon.

    Les frasques de nos dirigeants font la une des journaux et ils ne penseront pas à démissionner. Ils continueront contre rumeurs et vérités à faire ce qui bon leur semble, que ce soit au bureau, ou dans les chambres feutrées. Ils ne se cachent même pas pour emmener en voyage d’affaires leurs courtisanes et le mot semble doux. Demandez à Paoly.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 157