Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 17h14
 

Environnement

Hery Rajaonarimampianina plaide pour la conservation à l’université de Cambridge

lundi 23 novembre 2015 | Bill
JPEG - 250.2 ko

A quelques jours du COP21, le président Hery Rajaonarimampianina fait en quelque sorte le point de la question environnementale et les potentiels et spécificités et surtout les défis auxquels Madagascar se prépare à faire face. C’était ce 20 novembre dernier devant les étudiants et chercheurs de l’université de Cambridge où il a effectué une visite et participé à une table ronde organisée par la CCI (Cambridge Conservation Initiative) pour discuter des voies et moyens dont cette université pourrait aider Madagascar face aux défis de la conservation de la biodiversité. Il a aussi rencontré des chercheurs et des étudiants africains, dont des malagasy, impliqués dans le Programme Cambridge-Afrique.

Madagascar est l’un des hot-spots de la biodiversité de la planète. L’environnement marin de Madagascar est aussi d’une importance planétaire par ses mangroves et les récifs coralliens.

Hery Rajaonarimampianina a exposé la vision malagasy pour la conservation de la biodiversité, laquelle intègre et soutient le développement durable. Comme dans d’autres pays du monde, la biodiversité et les habitats naturels sont menacés par un certain nombre de fléaux et de pressions, dont la déforestation et le commerce illégal d’espèces sauvages. Madagascar a développé sa feuille de route et a, entre autres, triplé la superficie de ses aires marines protégées.

Par rapport à ces défis, le chef de l’Etat a exprimé sa confiance quant à l’appui et au soutien qu’apporteront l’Université de Cambridge et la communauté de la conservation du Royaume Uni.

JPEG - 74.7 ko
Le Dr Mike Rands

Le Dr Mike Rands, Directeur exécutif de la Cambridge Conservation Initiative, a fait remarquer que la CCI est toujours disposée à partager son expertise pour aider Madagascar à relever les défis de la conservation.

Plusieurs partenaires au sein de la Cambridge Conservation Initiative ont des liens étroits avec Madagascar, et la plupart sont impliqués dans le renforcement des capacités des chercheurs et des ONG de conservation à Madagascar. Des représentants de Fauna & Flora International, l’UICN, BirdLife International et l’Association de biologie tropicale, le Durrell Wildlife Conservation Trust et Blue Ventures ont également participé à la table ronde.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 23 novembre 2015 à 09:23 | Dadabe (#9116)

    Bavarder sur la biodiversité à Cambridge alors que son pays meurt... On voit à cela l’efficacité du président Hery ! Les ONG oeuvrant pour la protection de la nature à Madagascar (indispensable !) n’ont pas besoin du bla-bla-bla ordinaire et opportuniste d’un président incapable de mener devant un tribunal les responsables connus du trafic de bois de rose. C’est du foutage de gueule.

  • 23 novembre 2015 à 10:08 | Isambilo (#4541)

    Pourquoi Cambridge alors que c’est à la London School of Economics, à laquelle Maurice Bloch appartenait, qu’il y a les meilleurs connaisseurs de Madagascar ?
    Toujours cette absence de documentation et de réflexion avant d’agir.

  • 23 novembre 2015 à 11:24 | Befandeferana (#9303)

    Les actions du président Hery Rajaonarimampianina ne sont que des gesticulations pour soutirer de l’argent auprès des bailleurs de fonds renflouant ainsi son argent de poche ainsi que celui de ses membres de famille et de proches collaborateurs. Faites un peu d’investigations qui obtient toujours les marchés publics ? C’est aussi pour détourner l’attention sur les agissements de ses membres de famille qui s’adonnent à des trafics de bois de rose, d’or et de pierres précieuses comme les 18T de quartz portés disparus sans explications ou les agissements dénoncés par la journaliste Lalatiana. C’est cette affaire de détournement de 18 T de quartz qui a amené le général Gabin à protéger une exploitante de quartz (moyennant une forte somme d’argent) jusqu’à faire partie de l’escorte (alors qu’il est un général de division !)et à insulter l’Etat d’être seulement celui qui a la force et les armes. Aucune mesure n’est prise à l’encontre de cet officier général suite au fait qu’il pourrait dénoncer les agissements des proches du président Hery en matière de trafics

  • 23 novembre 2015 à 12:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il a oublié que nos biodiversités sont menacées également par les cultures sur brulis (TAVY) et les feux de brousse (DOROTANETY) : Des fléaux dont l’Université de Cambridge ne pourrait rien apporter pour l’éradiquer.

  • 23 novembre 2015 à 12:19 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Il ne manque vraiment pas d’air ce Hery !! pendant que sa poufiasse fait du shopping dépensant sans compter que l’autre abruti lui qui clame haut et fort (Madagascar aux Malgaches ).

    • 23 novembre 2015 à 13:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à leclercq

      OSEZ le dire :
      - "Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com ".
      Merci beaucoup de votre soutien..
      Le PAZDESM et ses héritiers.

    • 23 novembre 2015 à 13:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      padesm pas avec un « Z » zétranger de ce povr co..n de jipo

    • 23 novembre 2015 à 15:44 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pôvre type !!! rejoignez plutôt votre mère là où elle est , et laissez les Malgaches décider eux-même de leur sort !!

    • 24 novembre 2015 à 09:58 | sanois (#8546) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ca ZOZOTTE dur ici

  • 23 novembre 2015 à 12:42 | negusti (#1339)

    Un président qui ne sert à rien.

    • 23 novembre 2015 à 13:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à negusti

      Que cela vous plaise ou pas :
      - SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA est :
      - Chef d’Etat de Madagascar,,
      - Président de la République Malgache
      - et Chef Suprême de toutes les Institutions Malagasy.

    • 23 novembre 2015 à 13:52 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ajoutons : chef de Mafia corrompu !!

    • 23 novembre 2015 à 14:49 | rakoto-neutre (#8588) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et je le soitiens même s’il m’emmerde jusqu’au marché.

    • 23 novembre 2015 à 17:17 | Befandeferana (#9303) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour qu’il vous donne un poste en France comme les résidents en France aux temps du président Marc Ravalomanana, ajoutez aussi dans les appellations « leader bien aimé » et descendant du roi Andriananampoinimerina d’Avaradrano qui a réalisé l’ambition « Ny ranomasina no valamparihiko » !

  • 23 novembre 2015 à 14:33 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Même pas honte !
    Incapable de payer les bourses des zétudiants à l’ étranzé, en plus de leur demander de l’ aide : voilà qu’ il vient encore demander du pognon !
    Quant à la diversité, bio comme sans toilettes , il compte certainement sur ces derniers pour foutre tous ces trafiquants en tôle , incapable qu’ il est : puisque spécialiste en ékonomie , le résultat et décroissance « croissent » d’ eux mêmes ...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 282