Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 00h24
 

Diplomatie

Îles éparses

Hery Rajaonarimampianina : « le silence est d’or »

samedi 7 novembre 2015 | Léa Ratsiazo

Pressé de toutes parts par l’opinion publique malgache en général, par les nationalistes et les députés en particulier, menacé même d’une possible nouvelle motion d’empêchement pour haute trahison, le chef de l’État a été contraint finalement d’évoquer la question délicate des « îles éparses ». Selon le Président de la république il s’agit là de haute diplomatie et dès fois « le silence est d’or » ; il déclare ensuite qu’il a pris personnellement les choses en main. On ne sait pas trop comment car il n’a pas donné de précisions.

Concernant les propos de l’ambassadeur de France, Vouland-Aneini, qui a mis le feu aux poudres en déclarant le 19 octobre dernier que « les îles éparses appartiennent à la France », le chef de l’État malgache annonce que « son interlocuteur direct reste le président français élu, et non l’ambassadeur ». Il rappelle ainsi que la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU en 1979 est plus que claire et qu’il n’est plus question de revendiquer quoi que ce soit. Il indique qu’il a été convenu en 2014 la mise en place d’une plateforme pour traiter ce dossier. Notons que la plateforme en question n’a pas encore vu le jour. Hery Rajaonarimampianina s’est quand même demandé pourquoi ses prédécesseurs n’ont jamais traité ces affaires des îles éparses alors que lui est pressé de toutes parts par cette question. Il se demande même s’il n’existe pas de dessous politique sur cette affaire.

La ministre des affaires étrangères, Béatrice Attacha, aussi a été contrainte de s’exprimer sur ces questions épineuses des îles éparses. Selon elle « il s’agit d’îles malgaches et non plus d’îles éparses ». D’après la ministre, le dossier est toujours proposé lors des sommets de l’Onu mais toujours écarté ; elle promet que l’État malgache va tout faire pour rouvrir le dossier l’année prochaine. Elle conseille également aux journalistes de ne pas « entrer dans le cafouillage » afin de ne pas faire perdre notre « victoire ». On ne sait pas trop aussi de quelle victoire il s’agit. Rappelons que pour le moment c’est la France qui gère les îles éparses et le ministre français de l’Énergie et de l’Écologie, Ségolène Royal, a même octroyé des permis aux compagnies Sapetro et Marex Petrolium pour exploiter le pétrole et le gaz enfouis dans le sol de l’île Juan de Nova, dans les Iles Éparses, suivant un arrêté du 21 septembre 2015.

211 commentaires

Vos commentaires

  • 7 novembre 2015 à 09:08 | caro (#7940)

    Bonjour,

    Devant l’enjeu des îles éparses, aussi bien politique, stratégique qu’économique, il ne serait pas inutile de titiller nos gouvernants, à commencer par le Président de la République, au nom de la redevabilité, pour que nous soyons tenus au courant de toutes démarches entreprises pour notre compte et en notre nom.

    La présente lettre est prévue à cet effet.

    A titre d’information, un petit message :
    https://www.youtube.com/watch?v=PJGO2-4dCS4

    • 7 novembre 2015 à 09:09 | caro (#7940) répond à caro

      Lettre ouverte à Monsieur Le Président de La République

      Monsieur Le Président,

      Vous avez pris officiellement la fonction de Président de La République après avoir obtenu 53,50 % des voies. Le peuple malgache vous a élu afin de le conduire à sa destinée en vous faisant confiance et pour le représenter en parlant en son nom et pour son compte.

      Lors de votre conférence destinée à la presse organisée pendant un petit déjeuner ce 06 novembre 2015, vous prétendez, contrairement à vos prédécesseurs être le premier à parler du dossier des île éparses auprès du président français. Vos prédécesseurs en apprécieront.

      Vous avez déclaré en malgache qu’il est inutile de faire du verbiage en taclant ceux qui réclament le respect de la souveraineté de Madagascar sur ces îles éparses. Vous les accusez de n’avoir rien fait jusque là. Alors pour aller dans votre sens, et au nom de la redevabilité que vous avez pour le peuple qui vous a élu, vous avez l’obligation de porter à sa connaissance ce qu’il en est.

      La fameuse commission dont vous faites état :

      • Elle a été formée quand ?
      • Quelle est sa composition : membres, qualités, compétences,… ?
      • Quelle est sa mission ?
      • Elle est conçue pour combien de temps ?
      • Y a-t-il une porte parole ?
      • A quelle instance doivent se référer la population et les médias pour toute quête d’information ?

      Sans réponse à ces questions, la citoyenne que je suis, et je suppose que mes autres compatriotes le seraient également, ne peux que douter de votre volonté à respecter le droit à l’information que vous nous devez sans violer la confiance que nous avons mise en vous.

      Pour jouer à cache-cache avec cette mauvaise manière républicaine malgache d’ignorer la transparence et la redevabilité aux citoyens, votre Premier Ministre, en la personne d’un Officier Général a déjà lancé que votre gouvernement ne dévoile pas sa stratégie ! Permettez-moi de rappeler à votre aimable attention, Monsieur le Président, que vous n’avez daigné parler de ces îles éparses que pratiquement DEUX ANS postérieurement aux débats qui les a évoqués pendant la campagne présidentielle. Et encore sous la pression de l’opinion publique qui se réveillait après la déclaration de la France.

      Je note en passant que vous n’y avez réagi que 18 jours après que l’Ambassade de France a déclaré ces îles françaises. Ceci m’amène sérieusement à me poser des questions sur la façon dont vous conduisez la diplomatie malgache par le biais de votre Ministre des Affaires Etrangères. Un jour avant vous, Madame Attalah a indiqué le caractère inutile de négocier avec la France car « nous avons déjà gagné avec la résolution des Nations Unies en 1979 ».

      De deux choses, l’une soit, il y a une incompétence manifeste dans le milieu des affaires étrangères ; soit l’autre, il y a une incapacité à lire le contenu de ladite Résolution. La France y a été invitée à restituer les îles par le biais d’un engagement de négociation, et pendant ce temps, à l’instar de ce que vous avez déclaré en français lors du petit déjeuner avec la presse, vous seriez dans la « diplomatie de haut niveau » que « ne rien dire est beaucoup plus important »que procéder autrement car « le silence est d’or ».

      Vos avez ajouté que « l’Etat entend, écoute, suit le dossier, … » : penserez-vous en votre âme et conscience que c’est de cette manière que ce dossier puisse prendre toutes ses dimensions ? De cet aveu, il n’y a aucune conception de GERER, DE CONCEVOIR, mais juste de faire comme si c’était une expédition d’affaire courante ! Mais à l’instar de ce qui se passe dans notre pays, ce n’est guère une surprise.

      Dans l’intérêt de la nation toute entière, je vous demande, Monsieur Le Président, de bien vouloir tout mettre rapidement en œuvre afin de lever toutes inquiétudes concernant les îles éparses pour que notre souveraineté nationale y soit bien assise et respectée avant de songer à toutes autres questions qui relèveraient de leur gestion en coopérant avec d’autres nations susceptibles de travailler avec Madagascar, car le peuple malgache ne vous a pas élu pour lui faire des cachotteries dont les conséquences ne peuvent être que des détournements à l’encontre de l’ensemble des citoyens.

      Très hautes considérations.

      Caro #7940#
      Contributrice Plateforme Madagascar Tribune

    • 7 novembre 2015 à 09:17 | Dadabe (#9116) répond à caro

      Pour l’incompétence, c’est fait. Inutile d’enfoncer le clou. Et si le silence est d’or, il peut aussi et surtout rapporter de l’or...

    • 7 novembre 2015 à 09:24 | caro (#7940) répond à Dadabe

      « … il peut aussi et surtout rapporter de l’or... » :

      Sauf que celui-ci est clandestinement transféré à DubaÏ au détriment du peuple malgache !

    • 7 novembre 2015 à 09:29 | Dadabe (#9116) répond à caro

      Evidemment. Mais, dans mon esprit, il s’agissait de rapporter de l’or à certains, certainement pas au peuple. Cela fait un certain temps que je ne rêve plus.

    • 7 novembre 2015 à 10:41 | vatomena (#7547) répond à caro

      "La France est’ invitée ’ à rendre ces iles....écrivez vous ,Madame Caro ; Savez vous qu’une invitation n’a rien d’impératif :On l’accepte ou on la refuse .
      Quels liens historiques relient les iles éparses à Madagascar ?Ce sont ces liens qu’il conviendrait de mettre en valeur . Y a-t-il sur une de ces iles un palais de la reine que des vandales auraient pu mettre en feu comme il advint au rova d’Andohalo ?

    • 7 novembre 2015 à 10:53 | Gérard (#7761) répond à caro

      Je ne saurais vous donner tort, Caro, ces iles situées à 8000 km de la France et à quelques encablures des côtes de Madagascar auraient du revenir à Madagascar

      Mais pourquoi diable, vous même et une certaine bande de braillards ne mettez pas autant d’énergie à nourrir les 2 millions d’affamés du sud qu’à réclamer ces quelques cailloux ?

    • 7 novembre 2015 à 11:05 | vatomena (#7547) répond à Gérard

      La dame aurait mieux fait d’interpeller encore plus vigoureusement le gouvernement pour le secours des affamés du Sud ; En effet .Ventre plein ne doit pas effacer ventre vide .A quand une « plate forme » avec ou sans nationalistes pour apporter à manger !

    • 7 novembre 2015 à 11:21 | caro (#7940) répond à Gérard

      « Mais pourquoi diable, vous même et une certaine bande de braillards ne mettez pas autant d’énergie à nourrir les 2 millions d’affamés du sud qu’à réclamer ces quelques cailloux ? » :

      Parce que vous préfèreriez que je me taise ? Ne jugez pas trop vite car vous ignorez ce que je fais et je ne veux pas m’en vanter.

      Les gouvernants ne répondent pas ce pour lequel ils sont élus, c’est un fait. Et les malgaches n’en sont pas fiers. Mais vous autres feriez mieux de ne pas nous faire des vexations chaque jour car n’avons pas non plus de plaisir à fouiller dans ce qui ne serait pas dans la perfection chez vous.

      Ayons du respect les uns les autres.

    • 7 novembre 2015 à 11:27 | betoko (#413) répond à Gérard

      Voilà encore un réactionnaire payé par La France pour ne raconter que des conneries avec NOS îles éparses nous pourrions nourrir les 22 millions de malgache pas juste 2 millions pendant au moins 50 ans

    • 7 novembre 2015 à 11:39 | betoko (#413) répond à caro

      La France a peur comme disait Roger Giquel un ancien journaliste de TF1 dans les années 70 . En effet selon une source proche du notre ministre des affaires étrangères Mme Béatrice Attalah , un conseiller de Laurent Fabuis l’avait téléphoné lui demandant de faire le nécessaire pour calmer ceux qui se sont manifestés ces dernières semaines concernant ces îles , car cela pourrait aboutir à des sentiments francophobes à Madagascar
      Hery Rajaonarimampianina disait le silence est d’or , je lui réponds « qui ne dit mot consent »

    • 7 novembre 2015 à 11:48 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Misy Palais de l’Elysée sy Palais Bourbon ary Palais du Luxembourg sy Hôtel Matignon any amin’ireo nsoy kely ireo.

      Ireo no rohy tsara avoitra momba ny fobodoina ireo noys ireo.

      Izao koa :

      Ny olon-drehetra dia samy mahalala daholo
      fa i Madagasikara dia anatin’ny Kaotinanta Europe any amin’ny Tapany Avatrin’ny Tany,
      fa France kosa dia nosy lehibe aty min’ny Tapany Atsimon’ny Tany,
      ary ireo nosy kely ireo dia sady aty amin’ny Tapany Atsimon’ny Tany no ao anatin’ny ranomasin’i France.

      Izay moa izy io ry taikiringy mena volo ?

    • 7 novembre 2015 à 11:51 | caro (#7940) répond à betoko

      Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y aurait une peur, mais les îles éparses ne sont pas forcément une question qui redorerait le blason de la tenue de la francophonie à Madagascar.

    • 7 novembre 2015 à 11:53 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard

      Ary ireo Frantsay Fotsy Fihodirana tsy manan-kialofana
      sy mangataka izay mofo ho hanina anio
      sy mangataka izay divay ho sotroina anio :
      nahoana no tsy ireny no ivakianareo Frantsay loha,
      fa aleonareo mandany vola mibodo nosin’olona aty lavitra ny taninareo aty ?

    • 7 novembre 2015 à 12:32 | vatomena (#7547) répond à Saint-Jo

      Sur la mer salée ils ne vont pas loin les piroguiers

    • 7 novembre 2015 à 12:36 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Iles éparses situées dans le canal du Mozambique !

    • 7 novembre 2015 à 12:39 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Et si on commençait par tirer un revenu de Tsimiroro ?
      Les 22 millions de malgaches et d’expatriés ne peuvent pus attendre

    • 7 novembre 2015 à 12:49 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ vatomena

      En matière diplomatique, « on invite pas à », on pose les tenants et les aboutissements, l’historique des choses, les raisons incitant à conserver ou à céder un territoire...

      Bref, les gesticulations et les éructations du petit peuple n’ont aucun poids surtout lorsqu’il proviennent d’une représentation biaisée de la nation...

      N’oubliez pas la maxime de Jean de La fontaine « la raison du plus fort est toujours la meilleure » et vous seriez bien en peine de me citer le moindre exemple du petit qui obtient ce qu’il revendique territorialement, parlez en aux espagnols pour Gibraltar ou aux marocains pour Ceuta, Melilla et aux mauriciens pour l’archipel des Chagos !....

      On peut lire ça et là que La Russie et la Chine viendrait en aide au plaignant ! à l’image des américains pendant la rebellion de 47 !....

      On mesure, ici, le défoulement déclenché par cette affaire mais on aimerait, comme vous, qu’autant d’énergie soit déployée pour une amélioration de la gouvernance, de la sécurité, du quotidien nauséeux....

      l’arbre qui est monté en cure-dent, cache allègrement la forêt, partie en fumée depuis des décennies mais il donne ainsi une certaine légitimité à ceux qui privilégient l’harangue populiste à une réalité qu’ils préfèrent mettre astucieusement en stand-by, nous en sommes là, aujourd’hui et pour longtemps !

    • 7 novembre 2015 à 12:58 | Gérard (#7761) répond à caro

      Les relations interpersonnelles, qu’elles soient directes ou sur ces forums exigent de chacun la correction, c’est à dire un abord neutre et plutôt bienveillant. ce à quoi j’essaie de me tenir

      Le respect est un autre degré,plus élevé, il se mérite, individuellement, ou collectivement.

      J’ai du respect, collectivement, pour ceux qui se sont battus pour leur (votre) dignité, sinon leur (votre) indépendance, des Ménalamba au MDRM, beaucoup moins, collectivement pour la société Malgache actuelle. et le « tout pour ma gueule » qui domine ici aujourd’hui

      Ce qui ne m’interdit aucunement d’être respectueux voire admiratif face à nombre de vos compatriotes que j’ai le plaisir de fréquenter, médecins notamment, qui tentent contre vents et marées de sauver quelques unes des valeurs qui caractérisaient ce pays

    • 7 novembre 2015 à 12:59 | betoko (#413) répond à vatomena

      L’exploitation du pétrole de Tsimiroro ne peut pas rapporter autant que le pétrole et le gaz qui se trouvent au large de Juan De Nova , car c’est du schiste bitumeux qu’on exploite .J’ai vu des reportages la dessus surtout au Canada et même en France . Total voulait exploiter du gaz de schiste dans le département de Seine et Marne , nous seulement c’est très polluant , mais surtout ça coûte très très cher son exploitation

    • 7 novembre 2015 à 13:07 | betoko (#413) répond à caro

      Les deux mon colonel comme disait l’autre . Pas facile à Hery Rajao d’éteindre le feu , il n’est pas formé pour être pompier
      Dés lundi matin je vais téléchargé votre post et je vais l’envoyer à Hery Rajao . dans le but de lui mettre la pression , juste pour lui dire que nous ne sommes pas des dupes facilement manipulable

    • 7 novembre 2015 à 13:12 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Vous avez vraiment des arguments débiles. C’est Fernando de Albuquerque qui a localisé le premier ces îles de l’océan indien., d’ailleurs João de Nova ne sonne pas trop français ! Ces îles ont été fréquentées depuis des siècles par les pêcheurs comoriens et malgaches qui n’ont pas attendu la construction de caravelles pour sillonner le Canal de Mozambique.
      Vous avez peut-être des éléments prouvant « les liens historiques » entre la France et ces îles ?

    • 7 novembre 2015 à 13:14 | Gérard (#7761) répond à betoko

      Mais non voyons !

      En l’état actuel de déliquescence de l’état, de la société civile, sans parler des valeurs , « tout pour ma gueule » (j’ai des exemples à la pelle), vous ne seriez capable que de vous bagarrer comme des chimpanzés pour une banane , afin de savoir qui s’offrira le plus beau 4x4

    • 7 novembre 2015 à 13:17 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Toa namakivaky ny Ranomasina Indiana tamina laka-kely anefa hono ny razanay !

    • 7 novembre 2015 à 13:18 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Le pétrole présumé et encore à trouver à Juan de nova sera-t-il différent de celui de Tsimiroro .Si c’était le cas ,on pourra juger qu’il n’est pas du tout de la veine malgache . il serait différent ,étranger meme

    • 7 novembre 2015 à 13:28 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      La France est présente sur les iles et y entretient des activités de préservation et de météorologie utiles à tous . Aucun pecheur malgache s’y abrite.Aucun fokontany y délivre des certificats de résidence et cela depuis des siècles - à moins que je ne me trompe

    • 7 novembre 2015 à 13:51 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Tant qu’il y aura des mangeurs de riz pour mépriser les mangeurs de fruits de cactus il n’y aura pas d’unité nationale ni de patrie pour tous .Si « plateforme ’’ il doit y avoir qu »elle soit faite pour donner à manger aux Tandroy ,aux Bara ,aux Mahafaly et non pour les invisibles habitants de Juan de nova . Déjà en 47 les nationalistes se sont bien gardés de secourir les familles de rebelles qui mouraient de misère physiologique dans les forets . Est ce que cela se pardonne ? ou doit s’oublier

    • 7 novembre 2015 à 14:18 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Hery Rajaonarimampianina : « le silence est d’or »
      par vatomena

      Tant qu’il y aura des mangeurs de riz pour mépriser les mangeurs de fruits de cactus il n’y aura pas d’unité nationale ni de patrie pour tous .Si « plateforme ’’ il doit y avoir qu »elle soit faite pour donner à manger aux Tandroy ,aux Bara ,aux Mahafaly et non pour les invisibles habitants de Juan de nova . Déjà en 47 les nationalistes se sont bien gardés de secourir les familles de rebelles qui mouraient de misère physiologique dans les forets . Est ce que cela se pardonne ? ou doit s’oublier

    • 7 novembre 2015 à 14:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      UNE LETTRE OUVERTE==avec pseudo== ADRESSEE AU REPRESENTANT LEGITIME et SOUVERAIN D’UNE NATION équivaut à un « PAPIER HYGIENIQUE ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 15:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      « NOS » îles éparses !
      - « QUE DES RÊVES » ! Bekoto !
      J’ai un post censuré qui compare la lettre ouverte ==avec pseudo==comme un papier hygiénique.
      Pas d’autre commentaire.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 15:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      Quelle est-cette résolution de 1979 ?
      Il s’agit de la 34 ième de l’Assemblée Générale des Nations Unies :
      - A/RE S/34/.....

    • 7 novembre 2015 à 15:31 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @vatomena

      En d’autres termes, doit-on donner la priorité absolue aux possesseurs de 4X4 plutôt qu’à ceux des charrettes à zébu du Kere ?

      La précellence intellectuelle de quelques uns doit-elle primer sur la nécessité absolue du plus grand nombre à simplement survivre ?....

      La question mérite d’être posée en s’interrogeant sur la notion opaque de l’intérêt de l’état, qui le téléguide et surtout qui l’instrumentalise à bon escient, pour quelle fin et dans quel but ?

      La question est posée, à chacun d’y répondre à sa manière, en fonction de son clan, de sa caste mais certainement pas avec le faux alibi d’un intérêt général qui n’a jamais existé, hier comme aujourd’hui !

    • 7 novembre 2015 à 15:49 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cette censure ne doit que vous amener à réfléchir sur votre comportement et votre mentalité vis-à-vis des autres !

      Vous êtes bien vu comme ayant de la jugeote de cette manière en me considérant comme telle !


      Début de copié-collé :

      « 11 décembre 2014 11:19, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à caro (#7940) :

      L’urgence n’est pas factice.A vous d’avoir un peu de jugeotte (-jugeote-),une faculté de juger ==sainement avec bons sens et intuitiojn. »

      Fin de copié collé


    • 7 novembre 2015 à 15:56 | vatomena (#7547) répond à caro

      « Le silence est d’or », et l’immobilité .? quel nationaliste ira avec Madame Caro planter le drapeau sur une des iles éparses ? Quel nationaliste est à la tete d’un convoi alimentaire en direction du Sud .? Les députés devraient échanger leur flamboyant 4x4 contre la Karenjy vita gasy .Ils ne le feront pas ;Ils resteront dans les assemblées à digérer les fruits de la vénalité et de la concussion .

    • 7 novembre 2015 à 19:27 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Et « les liens historiques » ? C’est la méteo pour les vacanciers en Corse ?

    • 8 novembre 2015 à 03:31 | kakilay (#2022) répond à kartell

      Celui-là a dû être pistonné,
      pour faire partie du groupe :
      L’Algérie,
      ne fût-elle pas déclarée,
      Urbi et Orbi :
      Française ?

      Et tant que nous aurons,
      entre les mains,
      cette résolution de l’ONU,
      vous aurez du mal,
      à avoir le beau rôle :
      Oui, les militaires
      ne suffisent pas
      pour avoir le sommeil du Juste...

    • 8 novembre 2015 à 03:35 | kakilay (#2022) répond à vatomena

    • 8 novembre 2015 à 06:01 | caro (#7940) répond à kakilay

      Bonjour Kakilay,

      En effet, celui-là que je considérais comme plus potable que les autres, moins acide pour nous être plus proche, pire… dans ses venins bien dissimilés sous couverts des mots biens alignés !

      Trouverez-vous de cohérence entre un pays qu’il qualifie d’au quotidien nauséeux et s’y incruster en ancien colon prosélyte ?
      Ailleurs doit bien lui mieux convenir.

    • 8 novembre 2015 à 06:47 | vatomena (#7547) répond à caro

      Qui est coupable de faire vivre aux malgaches une vie nauséeuse ? apres 50 ans d’Indépendance .!Pourquoi tant de malgaches se réfugient t-ils dans la bi nationalité ? Et si on demandait aux français de rendre nos concitoyens égarés ?

    • 8 novembre 2015 à 09:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      Trop vite !
      J’ai fit== censuré==,mon « POST » !
      NON !
      Il est là !

      Basile RAM%AHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 novembre 2015 à 13:50 | ramaso (#7441) répond à kakilay

      Merci KAKILAY pour ces tres riches reportages sur les ILES EPARSES,qu´on sait et qu´on voit bpc plus maintenant,a JUAN DE NOVA les FRANCAIS sont deja lä pendant qu´a MADAGASCAR on dicute seulement avec le FAMEUX « LE SILENCE EST DE L´OR » DU PRM HERY !le temps passe LES FRANCAIS continuent a envahir JUAN DE NOVA.

    • 8 novembre 2015 à 15:12 | hrrys (#5836) répond à caro

      ssss !ce pdt est habitue aux langues de bois un « tranon-dainga » qui confirme son inaptitude a faire qlq choses-Dans ses propos il y a deja une contradiction notoire-il a dit qu’il ne veut pas la cogestion de ces iles alors que lors de la propagande il voulait vraiment cette cogestion

    • 9 novembre 2015 à 04:03 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      Merci Caro pour cette lettre avec un message clair, simple sans être simpliste et au bon moment,

      L’action de chaque citoyen autour de lui compte (Ami, famille, ...)
      1 + 1 + 1 + ... + 1 +1+1 = 111...111

      Le suivi est capital (Attente de réponses aux questions de la lettre au PRM ou d’autre prise de position). Le WEB 2.0 est un des outils de ce suivi... C’est le premier test de « crédibilité ».

      Nous ne sommes qu’au tout début de l’application d’une démarche citoyenne.

    • 9 novembre 2015 à 04:27 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à vatomena

      « ...« Le silence est d’or », et l’immobilité .?.... » :

      Hoy vatomena sy ny forongony :

      « Ry Malagasy matoritoria fa hanaterako hena » dia toa manaraka tokoa ny PRM & Co.

      « Aza mihetsika fa aleo izahay no hitantana ny mety ho anao ». Dia tena misy ny mihevi-tena fa efa izay tokoa no lahatra sy anjara toa ny voahozona.

      Oadray !

    • 9 novembre 2015 à 10:34 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Merci à vous.

      J’ai juste à déplorer, certains messages dont un émane d’un contributeur actif sur cette plateforme qui ne voit en cette lettre qu’ « un papier hygiénique » ce pour lequel je me suis abstenue de commenter car ignore ce qu’est un forum avec tous ses codes dont fait partie le scrupuleux respect de l’anonymat et la subtilité des actions pour la mobilisation de l’opinion.

      Je ne vais pas l’en vouloir, vu son état et ses élucubrations sur cette plateforme. Mais mon petit doigt me dit qu’ il ne va pas tarder à réagir pour se mettre en valeur.

    • 9 novembre 2015 à 10:36 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez prouvé par vous-même qu’il ne faut jamais croire à vos tristes prétentions.

    • 9 novembre 2015 à 20:33 | rakotoson (#8023) répond à caro

      ERREURS MONUMENTALES DE HERY RAJAONARIMAMPIANINA

      1 / Hery Rajaonarimampianina a commis , en 2014 , une des plus graves fautes de son mandat . Celle d’ avoir annoncé fièrement , publiquement et unilatéralement que les Iles Eparses feront l’ objet d’ une cogestion franco - malgache .Ce , suite à son entretien avec son homologue François Hollande .Il a tout gobé ce qu’ ils se sont dits sans en référer au gouvernement .

      2 / L’ homme a sans doute oublié que son prédécesseur l’ Amiral Didier Ratsiraka - alors ministre des Affaires Etrangères - a bataillé dur pour que ces Iles restent la propriété territoriale du gouvernement malgache . Ce qui fut fait , en 1979 , par une décision des Nations - Unies , de l’ OUA ( ex- UA ) et de l’ Organisation des Pays Non Alignés.

      3 / A tous les simples d’ esprit qui avancent que Madagascar n’ a pas les moyens ni de défendre « ces cailloux perdus dans l’ Océan Indien » ; encore moins , d’ exploiter le pétrole et le gaz dont regorge cette parie de l’ Océan Indien , quel degré d’ intelligence font - ils preuve quand on sait le cours mondial actuel du pétrole et du gaz ; et , tout le mal que la JIRAMA , les entreprises , les simples abonnés ( à l’ exception de ceux et celles dont les factures sont payées par les Contribuables ) qui ... rencontrent aujourd’ hui dans leur quotidien un mal fou à cause justement du cours mondial du pétrole .

      4 / Les promesses - bidon de Rajaonarimapianina à propos de solutions alternatives pour bientôt restent une vue de l’ esprit « . Mampiesona » pour reprendre un vocable populaire actuel .

      5/ Enfin , pourquoi une cogestion franco - malgache ? Les appels d’ offres internationaux existent : USA , Chine , Inde ,Brésl , Norvège , les Pays Arabes ...Est - ce une prérogative présidentielle de passer outre ????

      6 / La réalité , c’ est que la France a peur de se mesurer avec tous ces pays . Connaissant les faiblesses de nos dirigeants , France Hollande & Cie ont pris le devant . D’ où leur opération de charme avec la prochaine tenue du Sommet de la Francophonie ( 2016 ) dont les gesticulations parlementaires et autres commencent déjà à l’ heure actuelle . Radio France Madagascar ( RFM ) , à longueur d’ antenne , vante la place de N° 1 dans l’ audiovisuel Madagascar en vue justement de la tenue de ce Sommet .

    • 10 novembre 2015 à 07:13 | Gérard (#7761) répond à caro

      Je suis de ceux qui pensent que ces iles devront revenir à Madagascar

      Mais expliquez moi donc pourquoi dans la pétition figurant sur Avaz,org qui cite les 4 iles objet du litige la carte montre également Tromelin ?

      serait-ce parce l’initiateur de la pétition ne connait même pas la position géographique de ces iles ?

  • 7 novembre 2015 à 09:10 | elena (#3066)

    Le président s’est enfin exprimé sur le sujet dans sa conférence de presse, en taxant le sujet de « fond de commerce politique ».
    Il est sorti de son mutisme sans prise de décisions, si ce n’est ce qui a déjà été annoncé.
    Son Ministre des Affaires étrangères s’était quand même un peu plus engagée en parlant d’une saisine possible de la CIJ. Il est certain que la position de Ratsiraka, à son époque était beaucoup plus provocatrice et a eu le mérite de produire des effets avec la décision des Nations unies en 1979.
    Je ne doute pas un seul instant que les îles éparses reviendront à Madagascar.
    Je vous renvoie à l’article de Ma-laza sur la position de Tintin Ravonison où celui-ci fait référence à l’île de Hong Kong qui a mis plus de 150 ans pour être rétrocédé à la Chine. Cet article n’est pas encore en ligne au moment où j’écris mais vous pourrez le consulter sur http://matv.mg/category/ma-laza/
    Simplement, c’était pour dire que les choses ne se font pas en deux temps trois mouvements et qu’elles se préparent. En espérant que nous n’attendrons pas aussi longtemps pour récupérer nos terres.

    • 7 novembre 2015 à 09:16 | elena (#3066) répond à elena

      En tout cas, remercions Caro d’avoir animé le sujet sur MT et de continuer à le faire !!!!

    • 7 novembre 2015 à 09:25 | caro (#7940) répond à elena

      Bonjour Elena,

      Merci à vous, mais c’est rien par rapport à ce qui reste à faire pour notre pays !

    • 7 novembre 2015 à 10:03 | elena (#3066) répond à caro

      Ce sont les petits rien qui font les grandes choses, les grands projets.

      Ce qui compte c’est votre enthousiasme, votre engagement, et j’espère qu’il y en a beaucoup comme vous. En tout cas, moi, j’en connais à Madagascar. Beaucoup sont nés dans les Années 70, on dit que ce sont les générations sacrifiées parce qu’il y a eu la bascule , la coupure de 1972 et tous les dérapages qui ont suivi. Mais ce qu’il y a de positif, c’est qu’ils n’ont pas eu le carcan, le formatage de la colonisation et de la post-colonisation. Malheureusement, la crise de 2009 est passée par là et a appauvri le pays et les esprits et c’est chacun pour soi,samy mandeha samy mitady.

      Il faut relativiser les choses malgré tout, nous, qui nous exprimons sur ce site, nous faisons partie des privilégiés qui pouvons avoir accès à internet et une grosse partie des contributeurs vit en France ou ailleurs. J’ai des amis à Tana qui participaient souvent au forum de MT, mais les problèmes de la vie quotidienne ont pris le dessus et plus beaucoup consultent les forum de MT.
      Tant qu’il y a des gens qui s’expriment, comme vous, il y a encore de l’espoir. Ce n’est pas du nationalime exacerbé, mais tout simplement une voix de patriote qui s’exprime. Une compatriote !!!

    • 7 novembre 2015 à 11:08 | vatomena (#7547) répond à elena

      Les chinois de Hong Kong n’apprécient pas du tout leur rattachement à la Chine continentale .Toutes manifestations sont écrasées par les ’forces de l’ordre ".

    • 7 novembre 2015 à 11:58 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Ary ny Corses mba ahoana ?

      Mankasitaraka daholo ny fitambarany amin’ny France ve ry zareo Corses ?

    • 7 novembre 2015 à 12:41 | vatomena (#7547) répond à Saint-Jo

      Les corses ont de la valeur et du caractère !

    • 7 novembre 2015 à 12:51 | vatomena (#7547) répond à elena

      Ceux qui naissent aujourdhui seront encore plus défavorisés que ceux de la génération 70 . On peut le craindre ;Où en est le système éducatif ? Où en est l’élevage et la riziculture pour nourrir 20 millions de malgaches de plus .? y aura-t-il des fruits de cactus pour tous ?

    • 7 novembre 2015 à 13:19 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Et toujours colonisés par les Français à ma connaissance. Au point d’utiliser des bombes contre les maisons d’étrangers, ceux qu’ils appellent « du continent ».

    • 7 novembre 2015 à 13:39 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      La corse a donné un napoléon à la France .Et ce Napoléon a manqué son entreprise de donner toute l’Europe à la France
      Ps : en corse ,les nationalistes ,et il y en a ,dynamitent de préférence les villas qui empiètent et défigurent le littoral . Leur principale lutte est contre la spéculation immobilière.Pour leurs revendications ,ils ne passent pas par les Nations unies .Ils sont une minorité dans le pays et malheureusement infiltrés parfois par des maffieux.

    • 7 novembre 2015 à 14:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isambilo

      Les corses n’utilisent pas des bombes contre les étrangers mais défendent==tout ce qui est corse==pour les « CORSES ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 16:06 | Parole (#2602) répond à elena

      Hong Kong a été rétrocédé à la Chine en 1997, conformément au traité qui fixait la durée du mandat britannique à 99 ans. Net et clair !

    • 8 novembre 2015 à 03:49 | kakilay (#2022) répond à elena

      "Selon elle « il s’agit d’îles malgaches et non plus d’îles éparses »

      Du chemin a été cependant parcouru...
      Contre la Cupidité :
      l’Entêtement !

    • 8 novembre 2015 à 14:13 | ramaso (#7441) répond à elena

      Bonjour ELENA il ne faut pas comparer le cas de MADAGASCAR AVEC LES ILES EPARSES et HONGKONG qui etait colonie britanique,il y a eu un contrat entre LA CHINE ET L´ANGLETERRE qu´apres 50 ans cette derniere retrocede l´ILE DE HONGKONG A LA CHINE sans negociations c´etait chose faite,pour nous un jour viendra que CES ILES EPARSES nous reviennent,mais a voir nos dirigeants qui ne sont pas trop combatifs par peur de ne pas obtenir ces AIDES FINANCIERES EXTERIEURES-BAILLEURS DE FONDS oü la FRANCE joue un röle important,les ILES EPARSES c´est pas pour demain,au pays DE MORA MORA LE SILENCE EST DE L´OR pour les Francais.

    • 8 novembre 2015 à 14:14 | Isandra (#7070) répond à elena

      « Malheureusement, la crise de 2009 est passée par là et a appauvri le pays et les esprits et c’est chacun pour soi,samy mandeha samy mitady. »

      C’est un raccourci de la part de Miss Elena, comme si toutes les crises précédentes n’avaient rien affecté sur notre économie, après lesquelles les Malagasy s’etaient enrichis et le fihavanana et la solidarité étaient plus que jamais solides.

    • 8 novembre 2015 à 14:19 | ramaso (#7441) répond à ramaso

      Donc c´etait apres 99ans mais pas 50ans comme j´ai ecrit.Merci PAROLE pour la precision.

    • 9 novembre 2015 à 05:12 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à kakilay

      Pour une MAE et un PRM « lunatique », avouons qu’il y a un grand bon en avant dans leurs esprits.

      « C’est un petit pas pour le citoyen que nous sommes, mais un grand pas pour les »colonisés mentaux« qui nous gouvernent »

    • 9 novembre 2015 à 05:47 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à vatomena

      « Ceux qui naissent aujourdhui seront encore plus défavorisés que ceux de la génération 70 . »

      C’est vrai, en Métropole, ceux qui sont nés après les 30 glorieuses seront au moins 2 fois plus défavorisés que ceux de la générations 70. Notamment pour leur retraite.

      - vatomena est-il un vrai craintif ?

      « On peut le craindre ;Où en est le système éducatif ? Où en est l’élevage et la riziculture pour nourrir 20 millions de malgaches de plus .? y aura-t-il des fruits de cactus pour tous ? »

      - Est-ce vrai que même les cactus vont s’épuiser dans les îles Malagasy ?

      Pourtant Jacques a dit ci dessous que c’est une ressource inépuisable ! Qui croire ?
      https://www.youtube.com/watch?v=N680VfNMqV8

    • 9 novembre 2015 à 10:23 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonjour Le Veilleur,

      En votre qualité de compatriote, je vais tenter de vous enlever du doute.

      « Est-ce vrai que même les cactus vont s’épuiser dans les îles Malagasy ? » :

      Même s’il a un faux air de craintif, ce n’est que de l’air.

      Les cactus ne vont pas s’épuiser, celui dont vous parlez en est un, malgré l’âge il est très actif et essaie de se multiplier, et il pousse certains de ses semblables qui s’y mettent aussi.

      Il a bien raison Jacques.

    • 9 novembre 2015 à 10:45 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      En effet, il y a toujours à apprendre de celle qui est devenue actuellement une grande puissance incontournable par son Grand bond, et puis de la modestie de celui qui a foulé une terre que nul autre n’avait la chance de toucher par son petit pas.

    • 9 novembre 2015 à 16:27 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      Bonjour Caro,

      « Les cactus ne vont pas s’épuiser, celui dont vous parlez en est un ».
      Votre tentative est réussie. Il nous raconte que des bobard alors ! Dommage !

      D’ailleurs, jusqu’à ce jour vatomena n’a toujours pas donné les sources ou les références historiques de ce qu’il avance concernant les îles Éparses.

      - Ne croit-il pas en ses sources « marines » ou « sous-marines » ?

    • 9 novembre 2015 à 21:23 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonsoir Le Veilleur,

      Il me semble avoir compris que c’est un être complètement égaré dans sa nostalgie et quelque part paternaliste quand j’essaie de comprendre son attitude.
      Mais vazaha comme il est, l’arrogance n’est pas empruntée, mais une seconde peau !

      Donc, pour attendre les sources, j’ai bien peur que vous en aurez pour votre temps…

      Bonne soirée.

    • 11 novembre 2015 à 08:46 | vatomena (#7547) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Je ne suis pas loin de penser que les français actuellement sont aussi mal gouvernés que nous .Je conçois qu’ils aspirent à un coup de balai .Ils ont à supporter le poids d’une immigration délirante et qu’ils pensionnent généreusement et cela dans un contexte de grande crise .Ils exportent leur potentiel industriel dans les pays à faible cout de main d’œuvre mettant ainsi au chomage leurs ouvriers .En revenant à un égoisme salutaire ils retrouveraient la voie du développement...

    • 11 novembre 2015 à 09:06 | vatomena (#7547) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Vous pouvez vous gargariser encore longtemps avec une résolution des Nations Unies ;Cette résolution a été prise dans ’l’esprit de Bandoung ’ qui depuis a fait long feu .Aujourd’hui je doute fort que les UN feraient à nouveau confiance à Madagascar pour l’entretien et la conservation des iles éparses .Du haut de leur navire spatial les astronautes voient la grande ile couverte de la fumée des feux de brousse .Régulièrement les douaniers arretent des trafiquants de tortues ,de caméléons et d’autres bestioles endémiques . De plus Madagascar ne peut justifier d’une présence et d’une activité assidue sur ces iles.Le référendum de 58 pour l’Indépendance n’a recueilli aucune voix sur ces iles parcequ’il n’y avait aucun électeur malgache .Dites le contraire .....

  • 7 novembre 2015 à 09:16 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Je le répète ces Iles naturellement appartiennent a Madagascar .
    Ceci dit que HR s’étonne que personne n’a embêté ses prédécesseurs pour cette question alors que lui subit une pression énorme !
    C’est quand même simple a comprendre ,avant cela n’avait aucun intérêt et aujourd’hui ,il y a du pétrole .
    Comme quoi les souverainistes Malgaches sont a géométrie variable.
    Pendant des décennies la France a envoyé des contingents ,construit des pistes d’atterrissages ,en un mot géré ces îles ,alors que si Madagascar en aurait été le « propiétaire » il n’en n’aurait rien fait .
    D’ailleurs si ce pétrole n’avait pas été découvert les Malgaches s’en fouteraient complètement encore aujourd’hui .
    Étonnant non !!

    • 7 novembre 2015 à 09:27 | Dadabe (#9116) répond à ATAVISME PREMIUM

      Une fois encore, Madagascar obtiendra quelques miettes. C’est tout ce qu’elle peut espérer. Dans cinquante ans, si le pays sort enfin du marasme et devient une petite puissance régionale (car le développement du Mozambique, de la Tanzanie ou du Kenya n’est pas nécessairement durable et je ne cite même pas les Comores) alors il pourra peut-être y avoir des négociations sérieuses et Madagascar, toute fière, aura quelques miettes supplémentaires. Mais, au cours des cent cinquante dernières années (vive les Reines !) la Grande Ile n’a jamais su que se contenter de miettes. Ses plus beaux cerveaux (ils n’en manquent pas) font carrière à l’étranger et ses richesses sont volées par de gros criquets qui préfèrent investir à Dubaï et autres paradis fiscaux. Ai-je encore dit une bêtise digne d’un « bâtard », ferai-je mieux d’écrire que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ?

    • 7 novembre 2015 à 10:29 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à ATAVISME PREMIUM

      Je viens d’appendre que ces îles du Canal du Mozambique sont également revendiquées par le Mozambique (pays).
      Ca ce corse ,comme aurait dit Napoléon !

    • 7 novembre 2015 à 10:57 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      Ô ry taikarana.
      Ary tsy takatrin’ny sain-jaza dondro’ny taikarana angaha ny olana momba ny nosy Corse ?

    • 7 novembre 2015 à 11:38 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Saint-Jo

      Si tu ne comprend pas le Français ,c’est pas mon problème.
      Va jouer aux billes et demande à tes petits copains de bac a sable de t’expliquer le sens de ma phrase !
      Duc.on

    • 7 novembre 2015 à 11:49 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Si tous les malgaches pensent comme vous , Madagascar restera pendant des siècles à la même place .
      Je vois que vous vous n’avez pas changé , vous avez traité de tous les noms ceux qui ont revendiqué ces îles à se demander si vous êtes un vendu
      3 novembre 08:57, par Dadabe (#9116)
      L’affaire des Iles Eparses est un bel os à ronger pour les nationalistes malgaches particulièrement débiles et sans vision d’avenir. C’est aussi un bel argument électoral pour les politiques les plus corrompus de la planète. Enfin, c’est l’occasion de rappeler qu’entre les principes édictés par l’ONU (ce dont tout le monde se fout royalement, à commencer par la Russie) et la réalité, il y a un fossé abyssal. Madagascar, incapable de nourrir son peuple et de faire régner l’ordre sur son territoire, serait bien impuissante (ne serait-ce que sur un plan technologique) à tirer un seul baril de pétrole ou le moindre mètre cube de gaz des Iles Eparses. Il est temps que chacun revienne sur terre et attende sagement les subventions de la France, de l’Union européenne, des Etats-Unis et de la Chine pour tenter de survivre...

    • 7 novembre 2015 à 12:01 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      Ity taikarana ity
      dia miteny zavatra tsy misy dikany sady tsy misy lanjany,
      fa manao sain-jaza dondrona fotsiny.

    • 7 novembre 2015 à 12:23 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      Ity taikarana ity dia faly ery nilaza tetoana fa google hono dia efa mandika teny gasy.

      Dia nandramako nadikan’ny google tokoa ary itsy lahatsoratro fohy etsy ambony etsy itsy.

      Dia hoy google nandika azy amin’ny tenin’ny mpanjanaka hoe :
      « Cette taikarana » rien et aucun poids-dire,
      « ils sont tout simplement ridicule et stupide. »

      Wow ! Izany ka dikan-teny !

    • 7 novembre 2015 à 13:14 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Saint-Jo

      Et ta maman elle te mets des fessées quand tu écoutes pas ce qu’ont te dit .

    • 7 novembre 2015 à 13:26 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      Mbola tsy azon’ilay taikarana manao sain-jaza dondrona foana ilay izy, kanefa nasaina nadikan’i google izay akamamiany !

      ity ny dikany avy tao amin’ny google mamin’i taikarana !

      N’a pas encore reçu taikarana toujours faire idiot et stupide, mais il a été traduit par Google pour admirer !

      Comprende ? ha-ha-ha !

    • 7 novembre 2015 à 14:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - « Heureusement que le Général De Gaulle n’avait pas décidé de transplanter à ces îles les essais nucléaires délogés du »SAHARA".
      Ces îles sont vitales pour « TOUT » le Monde,sur le plan :
      - économique
      - et environnemental
      - « ELLES SERONT en COGESTION//co-gérées == »FRANCE-MADAGASCAR« ==,pour l’intérêt de nos futures générations ».Point barre !

      - « Fâites l’Amour PAS la Guerre » !

      Le PADESM etr ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 15:15 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Je ne retire évidemment pas un mot à ce commentaire du 3 novembre. Je ne suis pas une girouette malfaisante comme Betoko qui fait là où on lui dit de faire. « Un bon nationaliste est un nationaliste mort »... Savez-vous de qui est cette citation ?

    • 7 novembre 2015 à 18:18 | betoko (#413) répond à Dadabe

      J’ai jamais entendu cette citation , on dirait que c’est l’oeuvre de l’extrême droite française
      Quand nos illustres Ralaimongo , Raseta, Ravoahangy et Rabemanjara entre autre et ceux qui ont été fait massacré par la France entre 1947 et 1948 sont ils morts pour rien ?
      Voici quelques noms de nationalistes qui ont combattu pour leur pays
      Charles De Gaulle , Ho Chi Min ,Tchang Kai Check , Soakarno , Gamal Abdel Nasser , j’en ai oublié d’autres . Si pour vous un bon nationaliste est un nationaliste mort , Ho Chi Min a pu vaincre les français dont nombreux sont enterrés au Viet Nam . Donc les français morts au Viet Nam étaient des bon nationalistes .
      Je confirme mes soupçons vous concernant , vous n’êtes pas malgaches car vous insultez nos nationalistes morts pour la patrie surtout leur mémoire
      A ne pas manquer l’émission « don-dresaka » sur TV+ demain dimanche Le sujet est toujours les îles éparses , dommage qu’aucun représentant du gouvernement ne sera présent ni Dadabe non plus

    • 8 novembre 2015 à 05:08 | kakilay (#2022) répond à ATAVISME PREMIUM

    • 8 novembre 2015 à 06:57 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Les trois députés malgaches condamnés à mort ne sont pas morts exécutés . Ils ont vite été graciés . Ils sont par la suite retournés en France pour y vivre le reste de leur vie . Je pense à Rabemananjara .Je crois meme que ce dernier a été emprisonné quelques jours ici .Il était candidat à des élections . Je crois . Vous me le direz...

    • 8 novembre 2015 à 08:20 | betoko (#413) répond à vatomena

      qu’est ce que vous racontez encore comme connerie . Vous ne connaissez rien à notre histoire . Raseta , Ravoahangy et Rabemanjara furent condamné à mort par un tribunal français en 1948 à Antananarivo ,ils étaient accusés d’être les instigateurs de notre révolte de 1947 par les Padesm des amis de La France et de Basile Ramahefarisoa ici présent 24h/24 ,Mais leur condamnation à mort fût commué par condamnation à perpet , mais dés le nomination par la France de Tsiranana comme président de la république malgache , ces trois prisonniers politiques malgaches sont rentrés à Madagascar , et Rabemananjara fut nommé ministre des affaires étrangères et Ravoahangy ministre d’état sans porte feuille , toujours sous le conseil de Foccard . Personne n’a été emprisonné ici . La majorité des malgaches ont critiqué Rabemananjara car c’était un caméléon , et très ambigu , marié à une française il a fini ses jours en France il y a de cela une dizaine d’année , n’empêche il est considéré comme un des meilleurs écrivains et poète malgache et on étudie ses oeuvres depuis le lycée jusqu’ à la fac . Aussi je vous demande de bien vous documenter avec de raconter des conneries comme Dadabe ,974, et même Basile , le quel disait ( ça n’a rien à voir avec le sujet) que La Corée du Sud a battu les américains , D’où sortait il cette connerie

    • 8 novembre 2015 à 08:39 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Rabemananjara a été intercepté à Ivato . Il a écrit un livret à ce sujet . Je chercherai le titre et je vous le donnerai . Les trois condamnés à mort se portèrent fort bien durant leur détention . Ce n’était pas un Nosy Lava qu’ils ont connu

    • 8 novembre 2015 à 09:11 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Ni de Tsiafahy ,Ni d’Antanimoro ni de Nosy lava pour les trois députés condamnés à mort.
      Apres consultation de la bibliographie de Rabemananjara ,je n’ai trouvé que les oeuvres majeures du poète écrivain député ministre Rabemananjara . Ce livret vengeur où il dit son amertume d’avoir été arrété et mis à l’ombre quelques jours ,je l’ai lu .Il existe et compte moins de 100 pages .Peut etre de votre coté pouvez vous faire la recherche....

    • 8 novembre 2015 à 09:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - ’IL FAUT RECEVOIR LES RELATIONS USA-COREE DU SUD" !

    • 8 novembre 2015 à 09:59 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Ah ! notre malagasy national !

    • 8 novembre 2015 à 13:02 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      OLé !

    • 8 novembre 2015 à 14:25 | ramaso (#7441) répond à Dadabe

      Savez vous DADABE FORBES a publie les 24 PUISSANTS riches en AFRIQUE : 4 sont des KARANAS MILLIARDAIRES A MADAGASCAR et qui ont la nationalite malgache:INFO TV VIVA DU 6.11.2015 en VM.

  • 7 novembre 2015 à 09:26 | sanois (#8546)

    Un exemple de manipulations enfantines....................

  • 7 novembre 2015 à 11:06 | Saint-Jo (#8511)

    Nahoana no disoin’i Rajao ny Tantara nitranga vao haingana, izay tsy maintsy ho niainan’izy Rajao tenany mihitsy ?

    Hum ! Misy antony tsy mazava ao, matoa i Rajao mody maty tadidy toy io.


    « 7 novembre 10:51, par Saint-Jo (#8511) » . disobe koa ny filazan’i Rajao fa izy irery hono no filoha sahy nilaza ny olana momba ireo nosy kely dongian’ny mpanjanaka ireo : maro ny tompon-tanindrazana no mahatadidy fa i Dider Ratsiraka dia tsy nanaiky mihitsy ny ibodoan’ny mpanjanaka ireo nosy ireo
    « . tsy vendrana koa akory ny vahoaka ka hoe hanadino fa io Rajao io mihitsy no nilaza fa « cogestion » hono no mety amin’ireo nosy ireo » . tsy dondrona koa akory ny vahoaka ka tsy ahataka-tsaina fa mira dika ny hoe « cogestion » sy « néocolonisation » ary « colonisation »"


    • 7 novembre 2015 à 12:33 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ho an’ny taikarana !
      Dikan-teny google, ho azy ireo sy ireo taikiringy sy taimbazaha tsy mahazo tsara ny tenin-drazanay :

      Pourquoi l’histoire récente de Madison Raj eu lieu, qui doit être expérimenté Raja lui-même ?

      Hum ! Il n’y a aucune raison apparente dans la mémoire indiquée par Raja semblant d’être mort comme ça.

      7 novembre 10h51, par Saint-Jo (# 8511).
      . disobe l’affirmation de Raja qu’il ne dirait le président a parlé des problèmes de la petite île dongian’ny coloniale : beaucoup des gens du pays se souviendront que Didier Ratsiraka a refusé de l’occupation coloniale de ces îles
      ". Ne ternit pas les gens, et de ne jamais oublier que ce Raj dit que« cogestion revendiqué ces îles
      « . même pas des gens stupides ne peuvent pas imaginer qu’un sens de « cogestion » et « néocolonisation » et « colonisation » »


      ha-ha-ha !
      Toi maintenant comprendre bien ?

    • 7 novembre 2015 à 12:33 | ratiarivelo (#131) répond à Saint-Jo

      Salama hianao ra-Saint-Jo : Tandremo fa misy mpamely FANTSY @n’IREO milaza azy fa tia an’ i DAGO entre autre ****azafady nama a ! ry taikrigy**** tony andr’i GERARD*** ATAVISM betsaka IREO vazaha lany mofo e ! Samy tsara.

    • 7 novembre 2015 à 13:30 | Saint-Jo (#8511) répond à ratiarivelo

      Mbola voa fanasàna vangy fotsiny aloha izao .

      Fa raha toa aza ka mihitatra amin-javatra hafa ny fifandonana, dia efa hatrin’ny ela izahay no mangidihidy tanana .

      Samy tsara, ry ’Nao an !

    • 7 novembre 2015 à 13:49 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Saint-Jo

      Sérieux ,mais t’a quel age pour t’amuser a des gamineries pareilles .
      Tu vois ,je croyais qu’avec basile ,ont avaient touché le fond ,mais non !
      Maintenant basile a coté de toi je le trouve assez sensé .
      T’est atteint par Parkinson ?
      Remarque a ton age c’est normal .
      En tous les cas tes compatriotes pleure en lisant tes posts .
      Tu les aides pas dans la fierté mrn .
      Comme race supérieur t’est pas dans leur profil type .
      Dommage pour toi la co.onnerie c’est inné !

  • 7 novembre 2015 à 12:50 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    ❖ L’ ambassadeur parle au nom de la France.
    Imaginons que vous soyez chauffeur de Taxi, et votre moteur tombe en panne, voir qu’ il faille le changer...
    bien que le comparatif ne plaira pas :
    ❖ Demander au mécanicien mandaté pour réparer le moteur : de se préoccuper de celui qui a subtilisé la roue de secours, aussi importante soit-elle, me parait des plus singulier...
    Le vital devrait primer / le secondaire et nous assistons à l’ agitation d’ un groupe d’ excités qui détournent la priorité non seulement au profit du secondaire, mais au détriment de la population toute entière .
    Une fois de plus, bien que cette revendication soit légitime, si elle est pour privilégier toujours cette minorité de parasites/ profiteurs/ politiciens sans scrupules, au nom d’ un patriotisme, d’ un nationalisme ou souveraineté, comme ça l’ est depuis 50 ans, je ne peux que déplorer un tel spectacle, avec les raisons, comme résultats que nous connaissons .
    Persiste & signe , surtout on ne change rien, les générations futures s’ en chargeront, après-moi le déluge .
    De préciser que tout ce qui a été jusqu’ à présent fait est pour l’ intérêt supérieur de la ration, et général : à commencer par l’ éradication du BDR entre autre.
    Si la parole est d’ argent et que l’ on ne soit pas en mesure de faire la différence avec du plomb, mieux vaut en effet se rabattre / l’ or & se taire ...

    • 7 novembre 2015 à 13:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      - « Des parasites autour de »marc ravalomanana" ??
      Jipo en premier rang...

  • 7 novembre 2015 à 12:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    - Président de la République Malgache
    - Chef d’Etat de Madagascar
    - Chef Suprême de toutes les Institusions
    d’inviter==tout en chacun==à adopter une approche patriotique==de la question (-des îles éparses-)==et de ne pas en faire ==un ’FONDS DE COMMERCE" patriotique.

    Pour la cogestion//co-gérées des îles éparses.
    - "La France continue son rôle et son pouvoir.
    - « Madagascar possèdee un certain pouvoir (-économique et environnemental-) et est largement représenté (-ée- la NATION-) au Conseil d’Administration ».
    La gestion administrative est confiée==à la fois==à la France et Madagascar.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 7 novembre 2015 à 12:57 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Source Orange .mg

    >FONCTIONNAIRES : Le budget général de l’Etat se chiffre moyennement à 4400 milliards d’Ariary et près de la moitié de cette somme est consacrée aux rémunérations et prises en charge des 150 000 agents de l’Etat.

    2200/150000/12 mois cela 1 200 000 ariary de moyenne par mois et par fonctionnaire
    Pas mal .
    Tu sais au moins ou passe le budget de l’état !

    • 7 novembre 2015 à 13:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ATAVISME PREMIUM

      Avec la « DECENTRALISATION »,il faut avoir le courage de secouer ce « mamouth »==« FONCTIONNAIRES »==qui sont des charges trop lourdes pour une NATION comme Madagascar.
      IL FAUT NETTOYER AU KARCHER !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 13:14 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je pense que tu as un cerceau comme tout le monde Basile , Est ce que c’est trop fatigant ou est ce que cela dépasse ta minable pensée que si La France accepte la co-gestion , cela voulait dire que ces îles ne lui appartiennent pas . Sois pas plus Kon encore comme d’habitude
      De faco si La France accepte la co-gestion elle est en contradiction avec elle même et surtout avec la résolution des Nations Unis de 1979

    • 7 novembre 2015 à 13:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et réduire de 50 % le trai,n de vie des « HAUTS FONCTIONNAIRES,des MINISTRES ,des Dépiotés » et même de la Présidence de la République.
      - « LES CONSEILS DES MINISTRES AURONT LIEU à AMBOHITSOROHATRA ».Point barre !
      =« TROP DE BLING-BLING,à MADAGASCAR »=
      Les réunions se font dans des « GRANDS HÔTELS »..POUR QUOI ??
      Il faut publier les coûts de tous les coups de ces ’ bLING_BLINGs"==à la Malgache==,surtout pour les réunions institutionnelles..
      - « SUPPRIMER purement et simplement les chèques carburants de l’Administration,source de corruption sans vol »==même dans nos Ambassades==à Paris ou ailleurs.
      - « Supprimer les subventions aux pétroliers »...
      IL FAUT APPLIQUER LE JUSTE PRIX.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 13:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      QUI VIVRA VERRA !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 13:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto
      Relisez l’article quatre de cette résolution :
      - « La même résolution==demande==au Gouvernement françaisde n’apporter==des mesures==portant atteinte à la souveraineté et de s’abstenir d’en prendre d’auitres qui auraient le même effet(- ???-la France a pris plusieurs mesures depuis 1979..-) et pouttaient affecter==la recherche==d’une »SOLUTION"==juste au présent différend’.

      LA SOLUTION FINALE SERAIT LA« COGESTION //co-gérée ».Point barre !
      - « Faîtes l’Amour PAS la Guerre ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2015 à 13:36 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      ô ry taikarana !

      Dia ohatr’inona indray hono izao ny vola ho samborin’ny fitondrana foiben’ny mpanjanaka eny amin’ny tsenam-bola iraisam-pirenena, mba handoavana ny fampiodinana ny fitondram-panjakan-dry zareo sy ireo ho aloa ho an’ny mpiasam-panjakana efa lasa misotro ronono ?

      Adikao amin’ny google raha tsy azo e !
      Amin’izay hisy hihomehezana sy ho esoesoana !


      O taikarana !

      Ohatr’inona une fois de plus, l’argent sera arrêté par le siège de l’administration coloniale dans les marchés financiers internationaux, à payer pour leur rébellion et le gouvernement a payé pour mpiasam- État a pris sa retraite ?

      Télécharger Google si vous le pouvez !
      Pour être ridiculisé et moqué !

    • 7 novembre 2015 à 13:59 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Saint-Jo

      Pas besoin de google pour comprendre que t’est un abruti !

    • 7 novembre 2015 à 18:55 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Roséfarisaoul : PREZIDENT ./

    • 8 novembre 2015 à 09:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      J’ai cherché :
      - « Cette fameuse résolution N »34/79,citée par un professeur de droit international==MALGACHE== est une erreur,elle porte le N+ 24/91.
      Mais il y a une autre « RESOLUTION » N+ 34/91 du 12 Décembre 1979 ;mais elle ne figure pas dans la « DECLARATION DES RESOLUTIONS ADOPTEES SUR DES RAPPORTS DE LA COMMISSION POLITIQUE GENERALE ».

  • 7 novembre 2015 à 13:44 | ratiarivelo (#131)

    Salama hianao ra-ATAVISM PREMIUM : Tena tsinjoko fa hianao no tena " no manao toy ny ANDEVOLAHY mahay valiha : asai-manao tsy mety : nony tsy irahiana manao** !! HIANAO io no : MIMENOMENONA hoatra ny AMPELAM-batotra** !! Ary tohan’ny ANDEVOLAHY mianala : ka ny hazon’Andriana tsy tonga, fa ny FANOTO no LANJALANJAINA *** ! Sa ahoana ra-namana Saint-Jo ?

  • 7 novembre 2015 à 13:55 | jangobo (#8776)

    Quelqu’un habite dans votre maison, au nom d’un certain patron et vous dit que la cour lui appartient et vous faites la mijaurée en disant que vous ne parlez qu’avec le patron alors que vous savez très bien que le valet ne parle pas pour ne rien dire et qu’il est la voix de son maître.

    Dans un autre pays, le président conscient de son rôle et de la souveraineté de son pays aurait convoqué, séance tenante l’ambassadeur et lui aurait remonté le col, le plus diplomatiquement possible ; quoique Madagascar a besoin de la France pour les IDE.

    Qui a dit que Laurent Fabius aurait parlé avec Béa pour amortir les choses, afin de ne pas réveiller la francophobie ? Et savez-vous que Madagascar est le second pays africain à engraisser sur son sol des ressortissants français ?

    Mais bon évidemment puisqu’on ne va pas s’expatrier dans un pays où l’on ne gagnera rien, cela explique le pourquoi de ces posts qui veulent empêcher les Malagasy à revendiquer ces îles éparses.

    In Madagascar, a grandfather is the wisest person of the family.

    Here, it seems different ! This grandfather seems living in his grandchildern’back and in the same time, he insults them.

    Unfortunately, nobody chooses his own parents.

    • 7 novembre 2015 à 15:09 | caro (#7940) répond à jangobo

      « Mais bon évidemment puisqu’on ne va pas s’expatrier dans un pays où l’on ne gagnera rien… » :

      Ca va de soi, ce qui est malheureux c’est que certains de ceux qui en profitent dans ce pays font en sorte que nous ne puissions pas faire valoir nos droits les plus naturels !

  • 7 novembre 2015 à 14:11 | liliquilit (#7755)

    Pendant que les nationalistes mobilisent l’opinion publique sur la question des îles éparses (qui, reconnaissons le, est quand même une bataille perdue d’avance...), un texte fondamental est examiné à l’Assemblée Nationale : le code de la nationalité. Dans n’importe quel pays, ce texte devrait être soumis à consultation populaire et faire l’objet de débats. Pas à Madagascar. A voir le niveau d’intolérance (pour ne pas dire de « racisme ») d’une certaine élite malgache, je me dis que c’est une bonne chose si les débats sont centrés sur les îles éparses et non sur le nouveau code de la nationalité qui va passer comme une lettre à la poste. Justice sera rendue aux dizaines de milliers d’apatrides, de métis, de ressortissants d’origine indienne, comorienne, chinois qui vont enfin pouvoir jouir de leurs droits rattachés à la nationalité malgache.

    • 7 novembre 2015 à 15:03 | caro (#7940) répond à liliquilit

      Bonjour Liliquilit,

      Je fais abstraction des îles éparses pour parler de cette question que vous soulevez.

      Il y a deux jours, j’ai eu un échange avec un contributeur que je copie-colle ici :


      Début du copié-collé

      « La capitale dans de beaux draps 6 novembre 03:03, caro (#7940) répond à Jipo (#4988)

      … « @ Caro, juste une remarque concernant l’ intégration des karanes,
      Quelle place leur avez-vous réellement faite ? » :
      « 
      à part la faculté qui leur était donnée de s’intégrer dans la société malgache par la naturalisation reconnue par le code de la nationalité dès 1962, quelle autre faveur spéciale voulez-vous qu’on leur accorde, alors qu’ils pouvait vivre sur le territoire national au même titre qu’un malgache ? Ou croyez-vous qu’il ne pouvait pas accéder à des concours administratifs pour intégrer le fonctionnariat ? je vous signale que lorsque j’étais encore au lycée, puis à la Fac, j’avais des profs Karana dont un s’appelait Badhroudine, ce qui ne sonne point malgache ;

      Il s’ensuit que votre affirmation selon laquelle : « … vous les avez toujours tenus à l’ écart, par méfiance, jalousie, différence… » est une pure affirmation gratuite pour ne pas dire « de la diffamation pure et simple » »

      Fin du copié-collé


      Dans ce message que je rapporte tel quel, j’ai indiqué que les Karana avaient l’occasion d’intégrer la société malgache dès 1962, après vérification, c’est plutôt dès 1960 que cette faculté leur a été offerte, mais ce sont eu qui gardaient leur distance par rapport à la société malgache. Ils vivent en vase clos.

      Il est donc inexact d’affirmer que le statut d’apatride dans lequel se trouvent les Karana résulte d’un ostracisme malgache.
      Et cette mesure prévue par le code de la nationalité malgache dès 1960 ne fait aucune distinction sur les prétendants à la nationalité malgache, qu’ils soient indiennes, comoriennes, chinoises ou autres.

      Cordialement

    • 7 novembre 2015 à 16:00 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à caro

      Ce n’est pas parce que vous avez de l’instruction, que vous devez faire de la démagogie et de la langue de bois .
      Tout a été fait par la caste à laquelle vous appartenez ,pour barrer le route aux indo-pakistanais aux emplois de l’état .
      Et cela dans la hantise de l’exemple Mauricien ou c’est cette minorité qui gouverne ce pays aujourd’hui.
      Pour preuve, votre intellectuel de premier plan ,Saint jo« dis Bambi »,évoquait ,il y a deux jours un probable complot des français qui aurait mis en place les Karana pour évincer les commerçant hova .
      Complot ,qui d’après lui, durerait encore ,55 ans après le départ des Français ,et qui expliquerait la non réussite des mrn hova dans l’import export .
      Si c’est pas de la rancune tenace ,c’est quoi ?
      Ce n’est qu’un simple exemple, mais de connaitre ,un tant soit peu la mentalité des gens d’en haut ,ils existent des histoires bien pires concernant cette minorité et notamment celles que ce ce sont ces gens la qui serait a l’origine de la corruption ,comme si le Malgache n’avait aucun défaut et que toutes les tares sont dues aux étrangers
      J’ajoute qu’il y a au sein de votre caste des tendances a voir tout « non Malgaches » et surtout les métis comme un danger pour la minorité dominante (interdiction notamment a une époque au métis de se présenter a la présidence de la république) .
      Je qualifie cela de racisme primaire et je ris bien quand certains d’en vous traite le vazaha de frontiste alors que vos idées en générales n’ont rien d’humaniste et qu’a coté de votre mentalité M Le Pen est un doux rêveur .
      Ne me répondez pas vos éternelles sorties et qui n’ont qu’un but "éviter le débat et noyer le poisson !

    • 7 novembre 2015 à 16:31 | caro (#7940) répond à ATAVISME PREMIUM

      Vous êtes sur un forum ouvert au public. C’est pour cela d’ailleurs que vous vous permettez d’insulter les malgaches.
      Mais je ne descend pas au niveau du caniveau. Je laisse cela à ceux qui s’y complaisent.

      « Ce n’est pas parce que vous avez de l’instruction » :

      Vous avez un complexe ???

      « … que vous devez faire de la démagogie et de la langue de bois » :

      Votre appréciation vous regarde, je n’y puis rien. Chacun fait avec son intelligence !

      « Tout a été fait par la caste à laquelle vous appartenez… » :

      Parce que vous me connaissez ? à une caste à laquelle j’appartiens ???

      « Pour preuve, votre intellectuel de premier plan ,Saint jo… » :

      Si vous avez des problèmes avec un contributeur, l’intelligence vous dirait de les régler avec lui, pas avec un autre !

      « Si c’est pas de la rancune tenace ,c’est quoi ? » :

      Si vous n’êtes pas content, cela vous regarde ! J’ai juste une chose à vous dire : malgré vos dénégations, si j’ai écrit des contre-vérités, rien ne vous empêche d’aller sur internet pour consulter le code de la nationalité malgache qui y est publié.

      Pour le reste, je vous avais déjà dit et je vous le répète :


      Début de copié-collé

      La capitale dans de beaux draps
      5 novembre 21:02, caro (#7940) répond à ATAVISME PREMIUM (#8774)

      « Alors arrêtez vos c.onneries et regardez vous tels que vous etes ! » :

      Bien, j’imaginais que malgré vos sarcasmes, vous aviez autres choses que ça ! J’en prends acte.
      Je ne pense pas vous avoir adressé ce mot « c.onneries » à votre endroit, même pas une seule fois.

      Je m’étonne alors en quoi vous vous intéressez autant à un pays et au peuple que nous sommes. Il serait mieux que nous restions tels que nous sommes sans que vous ayez à vous préoccuper de ce qui se passe chez nous !

      Si vous êtes comme certains qui disent qu’il faut cesser les aides en direction de Madagascar, rien ne vous empêche d’en faire communication auprès des organismes chargés de ces questions au lieu de rabaisser quotidiennement des gens sur ce forum.

      Si vous pensez avoir une dignité humaine, chaque malgache en a autant nonobstant sa pauvreté !

      Fin du copié-collé


    • 7 novembre 2015 à 16:37 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à ATAVISME PREMIUM

      J’ajoute également que la diplomatie Française en croyant,que de donnez le sommet de la Francophonie à Madagascar pourrait arranger les relations franco-malgaches ,à fait une grave erreur .
      Ce sommet sera sans doute délocalisé, car aucun accord n’est envisageable.
      Les choses doivent être claire et c’est l’affrontement juridique ou plus, qui sera de mise .
      Votre président a été franc et c’est tout à son honneur ,à l’état Français d’en tirer les leçons pour la suite !

    • 8 novembre 2015 à 00:40 | Jipo (#4988) répond à caro

      En théorie, peut etre mais en pratique : nullement .

  • 7 novembre 2015 à 17:47 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les politiciens et les élites malgaches n’arrivent pas se gouverner !!!

    Madagascar est un pays en faillite politique et économique. Un pays sous perfusion, à tout point de vu ! L’ensemble des pouvoirs publics et les Institutions sont dangereusement affaiblis et sur le point de disparaître, pas un seul ou deux partis politiques en état de proposer une alternance au pouvoir.

    Voilà un pays qui n’arrive plus à élire tout seul ses parlementaires :

    - alors souveraineté ?

  • 7 novembre 2015 à 18:43 | betoko (#413)

    A ne pas manquer l’émission don-dresaka sur TV+ demain soir dimanche, elle est consacrée aux îles éparses , dommage qu’aucun fonctionnaire ou des personnes proches du pouvoir ne seront présents , Nous savons pourquoi

    • 7 novembre 2015 à 19:05 | Jipo (#4988) répond à betoko

      les priorités sont celles ou l’ on peut couper du ruban et jouer des ciseaux, le reste : est totalement secondaire ...

  • 7 novembre 2015 à 18:46 | jangobo (#8776)

    Actuellement, le thématique est d’être du bon teint ou du mauvais teint.

    The color of the skin doesn’t matter .Your way of thinking is the most important.

    Lorsqu’on habite dans un pays étranger, il est nécessaire, voire indispensable de s’imprégner de sa culture et de son histoire, avant d’ergoter car il n’y a rien de plus ridicule que de parler des choses qu’on ne connaît pas.

    Des forumistes disent ici que les reines malagasy étaient des esclavagistes, des vendues et j’en passe et des pires.

    Citons-les :

    Je ne vais pas parler de Rasoherina mais directement des 3 reines.

    Ranavalona 1ère n’a jamais apprécié les étrangers car elle avait peur de la religion qu’ils véhiculaient, une religion qui en ce temps pour ceux qui voulaient s’approprier Madagascar n’étaient que de façade. Elle a donc été connue comme sanguinaire mais pour beaucoup de Malagasy, elle était une patriote.

    Ranavalona II, après Radama II était déjà sous les rênes de Rainilaiarivony et on peut dire que tout comme les reines anglaises, elle ne dirigeait pas vraiment Madagascar. Durant son règne, elle a dû payer une rançon à la France à cause de la charte Lambert.

    Ranavalona III s’est convertie au christianisme et a été la dernière reine de Madagascar ; elle a été envoyée en exil par Galliéni en Algérie et y est morte.

    Pour ce qui est de vendues, je ne sais comment notre chère grand-père peut en parler. Peut-être, un pan de l’histoire de mon pays que je ne connais pas.

    Pour ce qui est de l’esclavage, comme tout pays où le caste le plus fort régnait et pouvait vendre comme esclave son prochain, elles n’ont fait que suivre le régime existant.

    Ce n’est pas le cas de la France coloniale qui a aboli l’esclavagisme mais qui a créé le SMOTIG : Service de Main d’Oeuvre des Travaux d’Intérêt Général où tout indigène (encore un autre mot qui régit les malagasy sous une certaine loi les rendant inférieur) était corvéable à merci. S’ils mourraient durant ces corvées, ils n’étaient même pas renvoyés chez eux (ce qui est sacrilège pour un Malagasy) mais ensevelis où ils ont perdu la vie. J’ai vu des squelettes laissés à même le sol dans les mines d’or de la région Nord de l’île.

    Pour ce qui est des travaux faits pour Madagascar durant cette période de colonisation, ils étaient faits par des Malagasy et avec l’argent de la production malagasy (mines, culture, ...)

    La culture du mensonge faite par la France a occulté la mort d’une centaine de milliers de Malagasy durant 1947 et les atrocités commises durant ce massacre (jet de personnes sur des avions, le wagon de Moramanga, ...) et ne nous dites pas que pour le développement de la Francophonie, nous avons à les oublier.

    Pour ceux qui croient encore que Madagascar est un pays conquis, qu’ils sachent que les Malagasy sont tolérants, trop même à mon goût mais n’oublient pas.

    De Gaule a dit concernant le rova de Manjakamiadana : « Et maintenant, votre palais sera à nouveau habité ». C’est un souvenir immuable de notre histoire et nous le chérissons.

    Et ce n’est pas parce qu’on a l’insulte facile qu’on se fait comprendre.

    Pour ce qui est de ceux qui ont une origine indienne, demandez-vous pourquoi les chinois ne sont pas persécutés à Madagascar ?

    Vous restez confinés chez vous et les femmes n’en sortent presque jamais et les hommes prennent quand même des petites amies malagasy.

    Et en France puisque vous avez une population de 15000 karana environ, se marient-ils entre eux ou avec les aryens ?

    Que ceux qui se sentent morveux se mouchent.

    • 7 novembre 2015 à 19:43 | valoha (#7124) répond à jangobo

      We’ve really got great issues concerning those karana and chinese on our land, Jangobo ! It isn’t a matter of racialism but worth to be mentioned and taken care closely by Malagasy their existence in our country. We haven’t asked them to settle down here but they were sent here for an unspecified purpose. Not only do they deal with speculation, but corruption and illegal traffics as well.
      And the worst thing is that some of us up there are continuously covering those guys.
      They don’t now how to speak or write our language, but still they get our citizenship. A wonder ! They do not respect our people everywhere either. Very arrogant and consider themselves as owning the whole island.
      Breaking the Malagasy laws are a kind of easy routine for those two nationalities (chinese and karana) and they take for grants that all the authorities inland are purchasable. In a word, they don’t deserve, according to my humble view, to be with us here.
      The best and effective solution for those foreigners in our land is to kick them off as soon as possible in order to clean up the place from all messes. Because, I guess, all the disorders in our society are linked to the above mentioned groups of foreigners, who are trying to interfere in their own ways with the ruling Madagasikara. And this last point is very dangerous and threatening our sovereignty and identity !
      The way of thinking is important but you should always give respect to the natives and their cultures wherever you are. Obey the regulations as all citizens. You should take part in promoting the society, building social infrastructures, and so on...But, unfortunately, these karana and kelymaso are taking out from our islands our wealth day and night. They buy and build different properties abroad on our accounts and pay no taxes ! That is unbearable and unforgettable.
      So, it is our duty without any delay to consider their cases particularly with attention. And that should be done collectively in the right Malagasy ways based on our wise culture.
      We ourselves will take notice afterwards that a lot of changes will occur in our daily life. All the insecurity, social injustice, famine, illiteracy, ...will be reduced gradually ! And the government and politicians should not be silent at all facing these issues with karana and kelymaso !!!

    • 8 novembre 2015 à 05:21 | Dadabe (#9116) répond à jangobo

      Vous, vous êtes une synthèse, comme l’aurait dit Michel Audiard... Et vous osez parler d’aryens ! Depuis Hitler, Goebbels et quelques autres nazis du genre, c’est un mot banni du vocabulaire des hommes de qualité. En outre, si je ne m’abuse, les aryens avaient des origines indiennes ce qui rend votre propos encore plus débile. Enfin les reines n’étaient pas esclavagistes puisque tout le monde l’était ! La belle excuse... C’était des naines imbéciles se faisant sauter par un premier ministre arriviste et pas dégoûté. Ce n’est pas injurier les Malgaches que de dire cela. Je peux en dire autant de Louis XI, de Louis XIV, XV et XVI ainsi que du nabot Napoléon, de Pétain, de Le Pen, de Pol Pot, de Staline, de Mussolini, de Franco, de Salazar et je vous passe tous les dictateurs d’Amérique du Sud et les « rois » africains dont un que j’adore en particulier, le vieux Mugabe (plus ridicule, tu meurs). Respectez plutôt vos prochains, le pauvre dans la rue, celui qui a les cheveux crépus et que les cheveux raides prennent pour un con (aujourd’hui encore !). L’histoire de Madagascar, comme celle de tous les pays au monde est faite de sang, d’horreur diverses, de trahisons, de prises de pouvoir injustes, d’ambitions démesurées, de lâcheté et de profond mépris du peuple. Ne pas comprendre cela est devenir un chien, aux ordres des puissants. Bon appétit, si vous aimez grignoter les os des autres.
      Encore un mot : cessez de jouer aux victimes de la colonisation. Cela fera bientôt soixante ans que vous auriez dû prendre votre destin en main au lieu de poser votre cul par terre en tendant la main vers vos anciens maîtres. L’une de mes grand-mères était une petite bonne, à l’âge de douze ans, chez des aristocrates bien hautains, bien méprisants, pas gênés du tout de faire travailler treize ou quatorze heures par jour une gamine qui venait de perdre son père et ses deux frères aînés à la guerre (celle de 14-18). Devenue adulte elle a relevé la tête, elle est devenue libre et ses enfants et petits enfants le sont restés. J’en suis un. LIBRE ! Et je vous emmerde.

    • 8 novembre 2015 à 07:23 | vatomena (#7547) répond à jangobo

      Dans un bel élan du cœur Charles Degaulle a évoqué un palais de la reine qui serait de nouveau habité ; Le pauvret ne pouvait imaginer que ce palais un jour serait incendié par des malgaches indépendants .
      Différence entre le Smotig et l’esclavage royal :L’esclave était esclave à vie ainsi que sa descendance .Il était au service égoiste d’une seule personne ou d’une famille .Tandis que le smotig était temporaire. Les travaux qui étaient imposés servaient le plus souvent l’interet général : routes ,ponts ,voie ferrée ; Eventuellement chez le colon qui ne trouvait pas de main d’œuvre pour récolter ce qui avait été planté .La population était moins de 5 millions . La main d’œuvre était rare et rétive et il fallait construire rapidement un pays à peu prés moderne . Aujourd’hui il y a de la main d’œuvre pléthorique mais pas de travail . Un Smotig ,volontaire cette fois,nous rendrait un réseau routier et ferroviaire convenable . Les chinois de Mao ont su le faire pour endiguer les grands fleuves ravageurs par les inondations .

    • 8 novembre 2015 à 08:02 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Les images de la guerre mondiale montrent jusqu’à l"horreur les destructions et les horreurs subies par les européens de 1940 à 1945 .Aucun pays africain ou malgache n’a subi de pareilles destructions et autant de souffrances sous la Colonisation .On ne peut meme pas imaginer. L’Europe détient la palme des pires souffrances . Mais elle ne s’est pas attardé à gémir ; Elle s’est acharnée au contraire à se reconstruire .Ici on va pleurer encore pendant cent ans . Manpalahelo ! Mampalahelo ! C’est le cri de la nation

    • 8 novembre 2015 à 09:26 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Vous avez raison Vatomena, mais vos propos très politiquement incorrects vont vous attirer une fois encore les foudres des grands cons du forums. Cela dit, vous pouvez les ignorer (ce que je fais). Une nuance, toutefois : il s’agit aussi de dénoncer le statut de l’indigénat. A l’époque, en France, les consciences étaient assez solidement racistes (à gauche comme à droite) et on ne peut le nier aujourd’hui même si les mentalités ont beaucoup évolué et que les racistes se trouvent surtout chez les ’’indigènes’’ des anciennes colonies (je sens qu’un féru de statistique va encore me demander d’où je tire cette affirmation... Mais il suffit d’ouvrir ses yeux et ses oreilles !). Bref, mettre le peuple malgache au travail est LA solution. Qui osera le faire ?

    • 8 novembre 2015 à 16:28 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      AH !
      notre malagasy devant l’éternel !

    • 8 novembre 2015 à 16:30 | kakilay (#2022) répond à Dadabe

      Heureuseument
      que vous êtes là,
      et pour l’encenser
      et pour le lécher ...

    • 8 novembre 2015 à 16:40 | kakilay (#2022) répond à Dadabe

      « C’était des naines imbéciles se faisant sauter par un premier ministre arriviste et pas dégoûté ».

      « Ils » doivent tous se reconnaître
      dans cette envolée lyrique,
      peinte par Le malagasy de service,
      fonctionnaire de son état,
      Dadabe de ses petits-enfants :
      eux non plus
      ne sont pas dégoûtés de ses caresses !

    • 8 novembre 2015 à 17:04 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      L’ineptie
      est de s’entretuer à cette échelle
      entre frères,
      et de s’empalmer ensuite
      se décorer
      pour une reconstruction...

    • 8 novembre 2015 à 17:25 | caro (#7940) répond à kakilay

      « … peinte par Le malagasy de service,… » :

      qui se garde bien
      de parler la langue de Rabearivelo,
      pour se faire passer,
      pour ce qu’il n’est pas !

    • 8 novembre 2015 à 17:42 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Il y a ceux qui savent reconstruire apres les destructions et en faisant au mieux et ceux qui détruisent tout,pleurent ensuite et campent sur les ruines pour l’éternité
      manpalahelo ! le cri de la nation —omeo vola
      Et le prézida prend l’avion pour tendre la sébille

    • 8 novembre 2015 à 17:45 | caro (#7940) répond à kakilay

      Et pour ce faire,

      pas besoin de « Signes de reconnaissance…
      Pour discutailler un bout de gras après les curages des canaux. »

      Faut juste,

      « … jeans baggy, Sweat shirt jaune et casquette de rangers. ;-() »,

      Et pour l’autre,

      « … pour me distinguer je serai en foulard rouge »

    • 8 novembre 2015 à 18:03 | caro (#7940) répond à kakilay

      … et les barbares des deux guerres motivées par des profits, nous ayant envahis après avoir kidnappé nos frères et sœurs pour en faire des esclaves, prétendaient être investis de « mission civilisatrice » par l’envoi en éclaireur de serviles envoyés au statut de « missionnaire » !

    • 8 novembre 2015 à 20:09 | vatomena (#7547) répond à caro

      C’est aller trop loin madame Caro dans la falsification de l’histoire .Cette troupe d’esclaves sur laquelle se reposait Ranavalo 1 ère est ce bien un colon qui les avait livrés à la noble reine ? Le nom d « ’andevo ’ est il d’’origine malgache ou étrangère ? Savez vous combien a donné et quels cadeaux l’étranger Hastie a offert à Radama pour interrompre momentanément la traite négrière ? Les naufragés de Tromelin n’étaient pas des hommes libres quand ils furent vendus chargés de chaines au capitaine du vaisseau l’Utile .Combien d’hommes et de femmes sont morts sur les pistes qui descendaient vers les cotes,nul ne peut le dire car un esclave ne comptait pas comme vie humaine . A Antananarivo il se tenait régulièrement 3 marchés aux esclaves . Ce sont les européens qui ont interdit et aboli l »esclavage dont Gallieni pour Madagascar .Ce ne sont pas les reines ni le premier ministre . Une telle fausseté vous disqualifie . quoi donc allez vous nous raconter au prochain numéro / dans votre famille on vendait des esclaves ou on était esclave . Etre esclave était le sort le plus commun dans les temps anciens .

    • 9 novembre 2015 à 02:15 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Dadabe

      « La Verité nous rendra libre » Jésus Christ dans Jean 8, 32.

      -  est-il objectif, rationnel, « cartésien » de réduire à la seule grille d’analyse « familiale », l’histoire d’un pays, en l’occurrence celle de Madagascar ?

  • 7 novembre 2015 à 19:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Pour la référence de la résolution de l’ONU :
    - A/RE S/34/91
    du 12 Décembre 2014
    Questions des îles glorieuses,Juan de Nova,Europa et et Bassas da India

    • 7 novembre 2015 à 19:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - La résolution,,en date du 12 Décembre 1979 ,
      Référence
      A/RE/S/34/91
      - « Questions des îles glorieuses,Jjuan de Nova,Europa et Bassas de India »
      - « NE FIGURE PAS DANS LES DECLARAIONS et CONVENTIONS FIGURANT DANS== LES RESOLUTIONS== DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ».

      Basiole RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 novembre 2015 à 00:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      RESOLUTION ADOPTEE SUR DES RAPPORTS DE LA COMMISSION POLITIQUE GENERALE
      - A/RE S/34/91 du 12 décembre 1979
      NON publiée dans les déclarations et conventions figurant dans les résolutions de l’Assemblée Générale de l’ONU du 12 décembre 1979

      L’assemblée générale ayant examiné la question des îles glorieuses,Juan Nova,Europa et Bassas da India.
      - Rappelant sa résolution 1514 (XV) ,du 14 décembre 1960,contenant la déclaration sur l’octroi de l’indépendance aus pays er peuples coloniaux.
      - Rappelant en outre==la déclaration territoriale==aux principes de droit international touchant des relations amicales et la coopération entre les Etats conformément à la Charte des Nations Unies,contenue dans sa résolution 2625(XXV) du 24 octobre 1970.
      - Considérant sa résolution 34/21 du 09 novembre 1979,ainsi que ses résolutions antérieures==sur la coopération==entre l’ONU et l’OUA.
      - Ayant à l’esprit les décisions sur les îles glorieuses,Juan de Nova,Europa et Bassas da India,adoptées par la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OUA à ses 15e et 16e sessions ordinaires qui se sont tenues à Kharroum du 18 au 22 juillet 1978 et à Monrovia du 17 au 20 juillet 1979.
      - Prenant note de la partie de la déclaration politique adoptée par le 16e conférence des Chefs d’Etat ou de Gouvernement des pays==non alignés==,tenue à la HAVANE du 03 au 09 septembre 1979,concernant les île malgaches de l’Océan Indien.
      - Rappelant les dispositions pertinentes de la Charte des Nations Unies relatives==au règlement pacifique==des différends.
      - Prenant note de la demande de la réintégration formulée par Madagascar,à propos des îles glorieuses ;Juan de Nova,Ruropa et Bassas da India.
      - Considérant la disposition maintes fois réitérée du Gouvernement Malgache==à entrer en négociation==avrc le Gouvernement français==en vue de trouver==à la « QUESTION » des îles==« UNE RESOLUTION » conforme aux buts et principes de la Charte des Nations-Unies.

      1-Réaffirme la nécessité de respecter scrupuleusement l’unité nationale et l’intégrité territoriale ==d’un territoire colonial==au moment de son accession à l’indépendance.

      2-Prend note de la résolution sur les îles glorieuses,Juan de Nova,Europa et Bassas da India,adoptée par le Conseil des Ministres de l’OUA à sa 33e session ordinaire qui s’est tenue à Monrovia en juillet 1979.

      3-Invite le Gouvernement français==à entamer==sans plus tarder des négociations avec lr Gouvernement Malgache==en vue de la réintégration==des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement (- il y avait accord-) de Madagascar.

      4-Demande au Gouvernement français de==rapporter des mesures==portant atteinte à la souveraineté et à l’intégrité « territoriale » de Madagascar et de s’abstenir d’en prendre d’autres qui pourraient affecter ==la recherche d’une solution juste==au présent différend.

      5-« PRIE » le S.G.des Nations-Unies de suivre l’application de la présente résolution et de faire un rapport ==à ce sujet==à l’Assemblée Générale lors de la 35e session.

      6-« DECIDE » d’inscrire à ==l’ordre du jour provisoire==de sa trente cinquième session une question « intitulée » :
      — QUESTIONS DES ÎLES GLORIEUSES,
      - JUAN DE NOVA,
      - RUROPA
      - st BASSAS DA INDIA

      97e session plénière de l’AG de l’ONU
      12 décembre 1979
      "Résolution adoptée sur des rapports de la Commissoin politique générale.

  • 7 novembre 2015 à 20:08 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

  • 7 novembre 2015 à 20:34 | diego (#531)

    Bonjour,

    L’État malgache a besoin de 3.1 milliards pour fonctionner. Le pays n’a pas de budget, aucune grande ville n’ a de budget. Pas de majorité à l’Assemblée, le sénat est vide, la HCC délire, reconnaît un DJ non élu comme président, l’Armée et la Justice ne répondent plus qu’à ses propres disciplines....elles traitent les affaires politiques comme elles veulent.....le gouvernement a du mal à exister au milieu de cette jungle institutionnelle ....

    Les conséquences sont sous nos yeux, désordre politique et une désastre économique. Et 80% des Malgaches qui se trouve dans la pauvreté !

    Qu’est-ce qu’on fait une fois qu’on sait tout cela ?

    • 7 novembre 2015 à 23:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      le 16 novembre 2015,
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA sera présent à LONDRES pour une signature de conventions avec le FMI.

  • 7 novembre 2015 à 21:10 | Saint-Jo (#8511)

    « 7 novembre 16:11, vatomena (#7547) répond à caro (#7940) »

    Justement, outre les apatrides d’origine pakistanaise et indienne, existe-t-il d’autres communautés qui en sont victimes ? « _ » Les personnes d’origine comorienne constituent le second groupe de victimes d’apatridie à Madagascar.
    « La plupart de leurs descendants sont ainsi devenus des apatrides. Ils ne veulent pas retourner aux Comores et ne connaissent même plus les membres de leurs familles qui résident sur l’archipel. »


    Eo indrindra koa no isian’ny madilana tokony ho tovonana eo fampianarana sy ny fampahalalàna ny Tantara ho an’ireo Tanora.

    Tamin’ny fotoana andro nandringanan’ny Hova tsimahafotsy sy ny Hova Tsimiamboholahy ny taranak’i Radama sy ireo havany akaiky (fa nahiahian’ireto Hova ireto fa nitetika ny ho lasa Andriamanjaka) dia maro tamin’ireo havan’Andriana sisa tsy voaringana ireo no lasa nitsaoka nandao an’Imerina [jereo « Le prince Razaka », boky nosoratan’i Rabemananjara Jacques].
    Nisy tamin’izy ireny no lasa tany Anindrana antsinanana.
    Nisy koa no lasa tany Anindrana andrefana.
    Ary tamin’ireto farany ireto dia nisy ny lasa nandositra tany amin’ireo nosy Kaomoro [fa tsy mba tany South-Africa, akory]

    Arakin’ny toetra lovan’ny Gasy izany, dia tokony ho tsara fifandraisana amin’ireto Kaomoriana ireto isika.
    Saingy ny Tantaran’ny firenena mpanjanaka no naletika tao andohan’ny zaza malagasy, fa tsy izay Tantaran’ny razany akory.

    « Izay tia no tiavo » , hoy ny razanay.
    Kanefa ny Karana tsy tia sady mpamingavinga Gasy indray no odian’ny Gasy sasany tiavina (tsy ny gasy rehetra mihitsy an), Gasy mpila ranondranony mangataka izay kely ho atsipin’ny taikarana ho azy.

  • 8 novembre 2015 à 00:18 | ramaso (#7441)

    Le silence est de l´OR,mais cet OR LÄ au sens propre du mot c´est pour qui ? CE PRM HERY est vraiment un grand esclave et un soumis a genoux pour avoir ces AIDES FINANCIERES EXTERIEURES,qu´il est pret a se taire,c´est la loi entre le plus fort et le mendiant qui regit ce monde.

    • 8 novembre 2015 à 00:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ramaso

      - « Vous me faîtes rire ».
      Au lieu de le soutenir dans ses démarches des aides extérieures nous passons notre temps à le critiquer.
      Le 16 novembre 2015,il va concrétiser « SES » aides des institutions internationales.

      - « PREPAREZ VOS CRITIQUES ».

      Le PADESM et ses héritiers

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 8 novembre 2015 à 02:50 | ramaso (#7441) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Selon MADAGATE:Dans quelques jours,une delegation « PRESIDENTIELLE »forte de 14 membres s´envolera pour LONDRES et BRUXELLES oü sera signe un document portant sur l´octroi de 518MILLIONS d´EUROS.coüt du deplacement 774 MILLIONS D´AR.Voyez vous Mr BASILE moi je ne critique pas du tout mais la realite est lä,tjrs des octrois en MILLIONS mais invisibles,ce coüt du dplacement pour une signature,je trouve ca exagere,le pays croule sous la pauvrete,et une delegation fout en l´air 774MILLIONS d´AR.pour quelques jours et raconter apres a l´aerport d´IVATO qu´un octroi de 518 MILLIONS D´EUROS va venir,il faut arreter cette histoire et rester tranquille au pays au lieu de foutre en l´air 774MILLIONS D´AR.

    • 8 novembre 2015 à 09:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ramaso

      Souvenez-vous du temps de Monsieur Marc RAVALOMANANA..
      La délégation« PRESIDENTIELLE » se déplace...« COMMENT » ???

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 8 novembre 2015 à 03:16 | kakilay (#2022)

    Non !
    Nous ne nous lasserons pas de parler !
    Contre les hommes en treillis de la françafrique.
    Rien que des paroles :
    Nous espérons vivement
    qu’elles ne vous gêneront
    dans votre désir bienveillant
    d’occupation,
    de ce qui ne vous appartient.

    Dépouiller les pauvres
    ne vous grandiront jamais !
    la france des maraudeurs
    voudrait que l’on fermasse
    les yeux sur leur hold-up.

    Oui,
    les yeux grands ouverts
    nous parlerons :
    nous ne serons pas les complices
    de ceux qui voudraient
    nous faire plier
    sous leur fameuse loi
    du plus fort,
    des pirates des hautes mers,

    Nous parlerons à nos concitoyens,
    à la francophonie,
    au monde entier,
    de la face cachée de Marianne-la-françafrique,
    Marianne-la-Malveillante,
    celle qui veut s’engrosser
    par ses militaires,
    celle qui veut s’enrichir en dépouillant,
    Marianne-la-Cupide,
    Mère Inspiratrice
    des piques assiettes
    qui s’invitent chez les Autres
    par ses bidasses.

    Et si nos simples paroles,
    nos faibles paroles,
    vous mettent en rage :

    Alors,
    Tant mieux !

    • 8 novembre 2015 à 07:30 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Enragez vous Kakilay et mordez qui vous voulez .Mais pas les affamés du Sud . Pitié pour eux . Ils attendent l’aide internationale . Laissez passer les convois de riz sans mordre personne

    • 8 novembre 2015 à 08:08 | caro (#7940) répond à kakilay

      Merci Kakilay,

      Clap, clap, clap !!!

    • 8 novembre 2015 à 08:29 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Quand la colonie de la Réunion donne à manger aux petits enfants malgaches

      "

      0

      SOLIDARITÉ. À Ampitatafika (banlieue de Tananarive), le centre Malaza accueille des enfants, mais également de jeunes adultes. Grâce aux bons soins de l’association réunionnaise « Aïna », ils voient l’avenir sous des auspices plus heureux.

      « Lorsque nous avons créé cette association, nous n’imaginions pas un seul instant que nous serions encore là, 10 ans après, confie Isabelle Boursier, porteuse de l’initiative avec Nataly Charbonnier. Tout a commencé, lorsque j’ai mis les pieds à Madagascar pour la première fois. De voir ces enfants en guenilles, malades, abandonnés, a été un choc particulièrement violent pour moi et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. »

      Le temps de mobiliser quelques bonnes volontés, de créer une structure juridique déclarée d’utilité publique et dès l’année suivante « Aïna-Enfance et Avenir » se portait acquéreur d’un terrain à 12 kilomètres de Tananarive pour créer en 2006 un premier centre capable d’accueillir une cinquantaine d’enfants.

      À la recherche de nouveaux parrains

      « En malgache Aïna signifie vie et là est toute notre mission. En 2010, nous avons ouvert une unité de soins pédiatriques. En 2011 est née la première crèche solidaire, puis la seconde en 2012 et voilà que cette année nous sommes heureuses d’inaugurer le centre de formation agricole, d’élevage et de l’artisanat. » Toujours plus pour la bonne cause ! Cette nouvelle unité vient couronner un riche parcours et constitue un beau cadeau d’anniversaire. L’événement a été célébré en grande pompe à Tananarive, avec, en point d’orgue, un concert donné par Laurent Voulzy (un des parrains de l’association) et Alain Souchon, son alter ego de la chanson.

      Actuellement, au centre Malaza, quelque 250 enfants y trouvent réconfort, soutien et accompagnement auprès de membres bénévoles et d’un personnel agréé (une soixantaine d’employés). « Aïna ne manque pas de projets, mais nous ne serions rien sans moyens. Seule l’ambassade de France nous apporte un peu d’argent public. Le reste de nos ressources repose sur des partenariats privés, en particulier Air-France, le magazine Elle, les sociétés Telma et Raja. Nous avons, actuellement 350 donateurs, nous souhaiterions doubler ce nombre afin d’assurer les nouveaux services dans les meilleures conditions qui soient. Nous pouvons, tous, autant que nous sommes, donner selon nos moyens. Tout le monde a sa place chez nous. »

    • 8 novembre 2015 à 09:35 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      « 8 novembre 08:29, vatomena (#7547) répond à kakilay (#2022) » « Lorsque nous avons créé cette association, nous n’imaginions pas un seul instant que nous serions encore là, 10 ans après », confie Isabelle Boursier, porteuse de l’initiative avec Nataly Charbonnier"

      Setriny :

      Nalaina tahaka tamin’ny tenin’ny mpiandraikitra ny « Resto du Cœur » any amin’ny tany foiben’ny fanjanahana io teny io, fa tsy teny noforon’ity taikiringy ity akory.

      Manaraka izany :
      raha ampitahaina ny fihantràna ara-tsakafo atao ny eto amintsika sy ny atao any amin’ny tany foiben’ny fanjanahana,
      dia
      mihaotra lavitra dia lavitra amin’ny habetsahany no sady maharitra lavitra dia lavitra kokoa ny atao any amin’ny tany foiben’ny fanjanahana, raha oharina amin’izay atao eto amintsika.

      Tsy ny « Resto du Cœur » fotsiny koa anefa no mizara hanin-ko hanina maimai-poana ho an’ny tsy ampy sakafo any amin-dry zareo,
      fa misy koa ny « Banque Alimentaire » sy « Soupe Populaire » ary ny « Secours Catholique ».

      Ka aza mety ho rebireben’izay taikiringy Red Rock, sy izay fanabatiana ataony antsika koa.

      Marihiko manokana fa misimisy ihany ny Gasy miosona mandray andraikitra anatin’ireo “Resto du Coeur” sy indrindra-indrindra ny “Banque Alimentaire” ary ny “Secours Catholique” any amin’ny tany foiben’ny fanjanahana ireo.

    • 8 novembre 2015 à 09:43 | Dadabe (#9116) répond à kakilay

      Ca y est, un poète de la pire espèce est né. Une sorte de fanatique qui parle fort mais se planque dès qu’un adversaire approche. Ce sont des rodomontades, de l’agitation, du vent (et Caro qui applaudit ! A-t-elle bien dormi cette nuit ?). Au fait, on fait quoi des vaccins vazaha qui sauvent des milliers de vie, des nouvelles technologies vazaha (qui permettent aux fachos malgaches de s’exprimer sur le web), des voitures, camions, avions, bicyclettes et autres motos fabriquées par les vazahas, des instruments de chirurgie conçus par des vazahas ? Plus besoin d’électricité, d’eau potable, de médicaments, de subventions ? Fallait le dire plutôt. On aurait fait des économies...

    • 8 novembre 2015 à 10:03 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      @Kakilay _Vous connaissez la pénible histoire des colons créoles de la Sakay . Vous vous souvenez comment ils ont été chassés ignominieusement par le Didier Ratsiraka .Pouvez vous compter le nombre toujours grossissant de malgaches dont Betoko qui s’installent en territoires français ? chaque jour un peu plus .Ils ne sont ni dépossédés ni renvoyés et peuvent jouir de leur retraite ici ou Andafy . Il n’y a pas encore de Ratsiraka en France pour les renvoyer au pays des ancêtres.Grace au change qui valorise leur retraite ils auraient meilleure vie ICI . A croire que les créoles de la Réunion ont courte mémoire .Ils ont oublié l’épisode Sakay et ils se préocupent pourtant de nos enfants . ;La « Colonie » de la Réunion a des attentions pour nous . Prenez donc connaissance

      "

      0

      SOLIDARITÉ. À Ampitatafika (banlieue de Tananarive), le centre Malaza accueille des enfants, mais également de jeunes adultes. Grâce aux bons soins de l’association réunionnaise « Aïna », ils voient l’avenir sous des auspices plus heureux.

      « Lorsque nous avons créé cette association, nous n’imaginions pas un seul instant que nous serions encore là, 10 ans après, confie Isabelle Boursier, porteuse de l’initiative avec Nataly Charbonnier. Tout a commencé, lorsque j’ai mis les pieds à Madagascar pour la première fois. De voir ces enfants en guenilles, malades, abandonnés, a été un choc particulièrement violent pour moi et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. »

      Le temps de mobiliser quelques bonnes volontés, de créer une structure juridique déclarée d’utilité publique et dès l’année suivante « Aïna-Enfance et Avenir » se portait acquéreur d’un terrain à 12 kilomètres de Tananarive pour créer en 2006 un premier centre capable d’accueillir une cinquantaine d’enfants.

      À la recherche de nouveaux parrains

      « En malgache Aïna signifie vie et là est toute notre mission. En 2010, nous avons ouvert une unité de soins pédiatriques. En 2011 est née la première crèche solidaire, puis la seconde en 2012 et voilà que cette année nous sommes heureuses d’inaugurer le centre de formation agricole, d’élevage et de l’artisanat. » Toujours plus pour la bonne cause ! Cette nouvelle unité vient couronner un riche parcours et constitue un beau cadeau d’anniversaire. L’événement a été célébré en grande pompe à Tananarive, avec, en point d’orgue, un concert donné par Laurent Voulzy (un des parrains de l’association) et Alain Souchon, son alter ego de la chanson.

      Actuellement, au centre Malaza, quelque 250 enfants y trouvent réconfort, soutien et accompagnement auprès de membres bénévoles et d’un personnel agréé (une soixantaine d’employés). « Aïna ne manque pas de projets, mais nous ne serions rien sans moyens. Seule l’ambassade de France nous apporte un peu d’argent public. Le reste de nos ressources repose sur des partenariats privés, en particulier Air-France, le magazine Elle, les sociétés Telma et Raja. Nous avons, actuellement 350 donateurs, nous souhaiterions doubler ce nombre afin d’assurer les nouveaux services dans les meilleures conditions qui soient. Nous pouvons, tous, autant que nous sommes, donner selon nos moyens. Tout le monde a sa place chez nous. »

      0

      SOLIDARITÉ. À Ampitatafika (banlieue de Tananarive), le centre Malaza accueille des enfants, mais également de jeunes adultes. Grâce aux bons soins de l’association réunionnaise « Aïna », ils voient l’avenir sous des auspices plus heureux.

      « Lorsque nous avons créé cette association, nous n’imaginions pas un seul instant que nous serions encore là, 10 ans après, confie Isabelle Boursier, porteuse de l’initiative avec Nataly Charbonnier. Tout a commencé, lorsque j’ai mis les pieds à Madagascar pour la première fois. De voir ces enfants en guenilles, malades, abandonnés, a été un choc particulièrement violent pour moi et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. »

      Le temps de mobiliser quelques bonnes volontés, de créer une structure juridique déclarée d’utilité publique et dès l’année suivante « Aïna-Enfance et Avenir » se portait acquéreur d’un terrain à 12 kilomètres de Tananarive pour créer en 2006 un premier centre capable d’accueillir une cinquantaine d’enfants.

      À la recherche de nouveaux parrains

      « En malgache Aïna signifie vie et là est toute notre mission. En 2010, nous avons ouvert une unité de soins pédiatriques. En 2011 est née la première crèche solidaire, puis la seconde en 2012 et voilà que cette année nous sommes heureuses d’inaugurer le centre de formation agricole, d’élevage et de l’artisanat. » Toujours plus pour la bonne cause ! Cette nouvelle unité vient couronner un riche parcours et constitue un beau cadeau d’anniversaire. L’événement a été célébré en grande pompe à Tananarive, avec, en point d’orgue, un concert donné par Laurent Voulzy (un des parrains de l’association) et Alain Souchon, son alter ego de la chanson.

      Actuellement, au centre Malaza, quelque 250 enfants y trouvent réconfort, soutien et accompagnement auprès de membres bénévoles et d’un personnel agréé (une soixantaine d’employés). « Aïna ne manque pas de projets, mais nous ne serions rien sans moyens. Seule l’ambassade de France nous apporte un peu d’argent public. Le reste de nos ressources repose sur des partenariats privés, en particulier Air-France, le magazine Elle, les sociétés Telma et Raja. Nous avons, actuellement 350 donateurs, nous souhaiterions doubler ce nombre afin d’assurer les nouveaux services dans les meilleures conditions qui soient. Nous pouvons, tous, autant que nous sommes, donner selon nos moyens. Tout le monde a sa place chez nous. »

    • 8 novembre 2015 à 10:10 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Comme il est méchant ce Vazaha ! Il aurait voulu garder le bon médicament pour lui tout seul ; Non Vazaha, le français ,toujours ,il entretienda l’Institut pasteur d’Antananarivo . Je lui fais confiance

    • 8 novembre 2015 à 10:26 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Efa « mitorona » anie i bainina izany e !
      Manao resaka « alé-rétoro », hoy ny fiteninay tambanivohitra azy.

    • 8 novembre 2015 à 10:31 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Quand on commence à utiliser des abbé Pierre,
      pour blanchir les experts en gégène
      comme argument :
      c’est qu’il y a panique en la demeure...

    • 8 novembre 2015 à 10:33 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Fa angaha mahay sy manan-katao mihaotra ny bekintana hono ireto , taimbazaha ireto ?

      Mihemotra-mihemotra lava izao ireo, dia efa laharana faha-enina hono ry zareo izao fa tsy faha-dimy intsony.

      Asa na rahoviana no hidina laharana faha-fito !

      Ny fieboeboana kosa aloha dia mbola voalohany ihany ireto taimbazaha ireto.

    • 8 novembre 2015 à 10:52 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Ha, ha, ha !!!

      Marina izany, ary efa niseho matetika io !!!

    • 8 novembre 2015 à 10:58 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Rien que des paroles,
      vous dis-je,
      pour vous dire
      ce que vous n’ignoriez pas...
      et ne prenez pas votre réalité
      pour ma réalité...
      c’est pas moi
      qui se pavane
      derrière les nouveaux missionnaires
      en treillis :
      des îles éparses.

    • 8 novembre 2015 à 11:03 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Nous savons faire la différence
      entre Jésus et Pilate...
      Comme vous aurez du mal
      à faire passer
      que tout ce qui est blanc
      est neige !

    • 8 novembre 2015 à 11:19 | kakilay (#2022) répond à Dadabe

      Bien des gens ne se sont pas trompées
      quant à votre nature
      et mentalité :
      la séance de re-maquillage
      relooking
      en bon grand père d’Antsirabe,
      et de Morondava
      n’aura servi à rien :
      la mélasse dégouline
      sur votre visâge
      parce que vous suez
      à la lecture de quelque mots...

      Vous connaissez l’histoire
      du grand méchant loup
      qui s’est déguisé en une grand-mère,
      (entre nous, le rôle vous sied à merveille)
      et qu’aux questions
      pressantes de la petite fille
      finit par avouer :
      c’est pour mieux te manger !

    • 8 novembre 2015 à 13:02 | caro (#7940) répond à kakilay

      Le changement de version ne semble pas salutaire. Encore faut-il se rappeler de quelle couleur était le chaperon !

      https://www.youtube.com/watch?v=T6ZTxCgyE0M

    • 8 novembre 2015 à 13:12 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      La faim fait sortir le loup du bois ;On verra si le madinika supportera encore longtemps

    • 8 novembre 2015 à 16:25 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à vatomena

      Tu peut lui faire confiance aussi pour te botter le cul a l’aide de la légion étrangère ,afin de délivrer 25 millions de pauvres d’une caste dirigeante plus que honteuse .
      Je rappelle que voter minorité n’est pas Madagascar et inversement .
      Critiquer le plus énergiquement cette minorité c’est aider les 92 % de pauvres de ce pays .
      Nous connaissons toute votre habilité a vous confondre avec cette pauvreté alors que vous vous gavez comme des porcs sur ce pays .
      Vous avez fait de ce beau pays une prison géante a ciel ouvert .
      Vous n’avez surement pas le droit de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas et le Pen en France est un poète a coté de votre idéologie fasciste et nauséabonde .

    • 8 novembre 2015 à 16:55 | kakilay (#2022) répond à caro

      https://www.youtube.com/watch?v=d5rJ6zop0dA

      Angano, Angano,
      Arira, Arira
      Izahay mitantara,
      Ianareo mieritreritra...

    • 8 novembre 2015 à 17:33 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Le madinika ne peut pas compter sur la Caste qui fleuronne et méprise . aux 67 hectares on sent monter un esprit d’Intifada....

    • 8 novembre 2015 à 17:50 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Vous me faites peur,
      au secours vatomene,
      je mets entre vos mains
      ma vie,
      prophète
      de mes deux...

    • 8 novembre 2015 à 18:24 | caro (#7940) répond à kakilay

      Excellentissime !

    • 8 novembre 2015 à 19:10 | Dadabe (#9116) répond à ATAVISME PREMIUM

      Bon, voilà, j’ai passé une agréable fin d’après-midi à Andraikiba, comme prévu, et la nuit étant tombée à Antsirabe (je le précise pour les 99% de forumistes métropolitains de France), me revoici à lire les âneries des uns et des autres (je n’ignore pas à quel point les miennes peuvent parfois agacer...). Bref, je pense qu’il y a d’autres culs à botter que celui de Vatomena mais je ne peux qu’applaudir à votre propos sur les 92% de pauvres qui méritent mieux que cette caste dirigeante pitoyable. Humainement pitoyable.

    • 8 novembre 2015 à 19:19 | Dadabe (#9116) répond à kakilay

      Ayez donc le courage de me donner un numéro de téléphone fiable où vous joindre, poète de mes deux. Je vous passerai mes petits fils (à Morondava je n’ai qu’un fils, brillant étudiant). S’agissant de mes petits fils, qui vous diront ce qu’ils pensent de leur dadabe, leur père a été assassiné par un chauffard débile (et malgache) conduisant de nuit sans éclairage. Ayez au moins la décence de ne pas mêler ces trois orphelins de père à vos coliques farcies de fautes d’orthographe. Le degré zéro de l’intelligence existe : je viens de le lire chez vous. Pauvre idiot.

    • 8 novembre 2015 à 20:15 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Vous etes déjà pardonné ,Kalikay . Celui qui sait prier obtient toujours la grace . Priez ; Pas de rotaka sur votre humble demeure

    • 8 novembre 2015 à 20:22 | vatomena (#7547) répond à ATAVISME PREMIUM

      La légion reste au service de la France . Elle n’a pas mission de libérer les pauvres gens d’ici de cette prison qu’est la tres grande misère .(92%)

    • 8 novembre 2015 à 20:31 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Depuis Rabearivelo il n’y a plus de poète pour chanter la beauté de l’étrange imérina.Il reste des Kalikay . C’est toujours ça. Clap ! clap ! dira carolina . C’est toujours ça de gagné.Ce succes enivrant pourra lui faire du bien

    • 8 novembre 2015 à 23:36 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Fa nusy nanontany izay momba ny taranak’ity iraikalahy ity angaha ?

    • 9 novembre 2015 à 02:49 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à vatomena

      @ vatomena, Dadabe, ATAVISME PREMIUM

      La France a besoin de vous en Métropole et pas à Madagascar. STOP.
      « La France torpille son avenir. » STOP.
      - Entendez-vous « l’alerte » ci-dessous ?

      http://www.dailymotion.com/video/x33uua1_l-economiste-joseph-stiglitz-la-france-torpille-son-avenir_news

    • 9 novembre 2015 à 03:07 | kakilay (#2022) répond à Dadabe

      Mais qui les a menés dans le forum,
      pôvre Dadabe ?
      Pour
      vous faire valoir,
      racheter
      les inanités débités
      vos crachats sur les soi-disant
      vos compatriotes
      piétinant que dis-je
      s"abreuvant de leur pauvreté
      pour sauver la cupidité
      de Marianne-la-françafrique.

      Si le prix de vos euros
      vous donne droit
      à les avilir,
      d’aprèe « vous »,
      je veux dire vous et vos con-pairs
      garder les pour les prostistués,
      et je le mets au masculin,
      embrassant aussi les « filles ».

      Vous ouvrez les hostilités,
      vous amenez vos petits-enfants dans le bain :
      Essayez au moins d’être à votre hauteur
      ...
      même
      ou
      surtout
      que vous ne volez pas si haut,
      du moins pas autant
      que vos prétentions...

      Vol au dessus des îles Malagasy...

    • 9 novembre 2015 à 06:26 | Dadabe (#9116) répond à kakilay

      J’attends votre numéro de téléphone. Lâche que vous êtes.

    • 9 novembre 2015 à 08:04 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Trop se tourner vers une France reny malala nuit à la santé.les ravages sont trop grands chez les esprits creux.France -Afrique est un mirage .Il appartient aux seuls malgaches de travailler intelligemment, de se gouverner avec le sens du bien public,de créer des richesses au lieu de mendier .Le temps où roi et reines vendaient des esclaves pour s’enrichir est achevé .Il y a plus de noblesse à travailler et produire pour participer au grand commerce mondial .Si nous creusons chaque jour un peu plus notre tombeau nous le devons à notre impéritie et non à un funeste héritage colonial .La France -Afrique ne peut rien pour nous sans etre le croquemitaine que vous croyez .

  • 8 novembre 2015 à 08:44 | Saint-Jo (#8511)

    Ity taikarana TODIN-DRAZANY ity dia tena mahay teny frantsay tokoa an !

    « 7 novembre 17:39, ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à caro (#7940) » De plus comme on en est au révélation "


    Taikarana manao sain-jaza dondrona, mitady namana hihevitra fa
    95% ny olona hono dia akifika, tahakin’ny fanakifihana ny taikarana.
    Mihambo ho mahay teny frantsay kanefa dia mbola io miverina mivandravandra io indray ny havotsàny amin’io teny io.

    « (vous n’habitez pas au pays de candy) » il n’y a pas que les apatrides qui sont ostracisés par la minorité dirigeante .
    « J’affirme que 95 % de la population l’est aussi ! »

  • 8 novembre 2015 à 10:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Fantômes..un peu partout dans Madagascar ??

    Le Ministère des Finanves et du Budget vient de découvrir qu’il y a des « FANTÔMES » chez les pensionnés de Madagascar.
    Actuellement,il tl y a :
    - 110 000 pensios à régler chaque MOIS.
    Dans le BUDGET 2016,
    - 250 Milliards MGA pour les retraites
    - alors qu’en 2015
    - le budget pour la retraite s’élève seulement à :
    - 97 Milliards.MGA
    Il est temps de faire un « RECENCEMENT » en l’an 2000.
    Le dernier recensement date des années 1962

  • 8 novembre 2015 à 10:27 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    C’est une erreur monumentale de la part de la diplomatie Française d’avoir voulu organisé le sommet de la Francophonie a Madagascar .
    Cela était une manière d’acheter les bonnes grâces des Malgaches mais c’est une erreur tactique grave .
    Vu le climat d’hostilité qui prévaut et suscité par la minorité dominante ,il est d’or et déjà assuré,que si il est maintenu, ce sommet sera un échec !
    Encore une fois ces gens des hautes terres laissent passer le train de l’histoire .Ce n’est pas un problème pour la France qui à noué de nombreuses relations avec le voisin Mozambicain dans la perspective de l’extraction du pétrole du canal du Mozambique .
    Les gens de Maputo eux ont bien compris l’interet d’une association tous azimuts avec les Français .
    Et pourtant ils ne sont pas Francophone mais le sommet aurait du se tenir la bas !

    • 8 novembre 2015 à 10:39 | Saint-Jo (#8511) répond à ATAVISME PREMIUM

      Inona koa ary ny hidiran’ny taikarana TODIN-DRAZANY amin’ity fivoriana iraisam-pirenena tadiavina hatao eto andrenivohitra ity,
      kanefa fivoriana efa hitabe izao fa mampisavorovoro ny sain’ny olona !

    • 8 novembre 2015 à 10:41 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Dikan-teny avy amin’ny google.

      « Qu’est-ce aussi entrer taikarana mauvais oeufs dans cette rencontre internationale a voulu être ici ce urbaine, » mais cette réunion a Taba brouillard l’esprit des gens !"

      ha-ha-ha ! ho-ho-hooooo !

    • 8 novembre 2015 à 11:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ATAVISME PREMIUM

      Le Canal de Mozambique..
      - « VOIE STRATEGIQUE » !

  • 8 novembre 2015 à 13:20 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Manifestement on en oublie le titre ?
    Entre la souveraineté, le droit de piller son Pays comme on veut & le devoir d’ ingérence : mon ♡ balance ...
    MT devient le terrain pour une guerre de tranchée, certes virtuelle, cependant bien réelle pour exprimer ce que chacun a de bien caché au fond des tripes .
    La haine, c ’est toujours un forme d’ amour ...
    A l’ évidence, les leçons sont loin d’ etre assimilées, qui plus est : avec la zirama, on est loin d’ etre sorti du tunnel et si c’ était à refaire : on recommence de suite .
    Persiste & signe .

    « I remember one more ».

    • 8 novembre 2015 à 16:05 | kartell (#8302) répond à Jipo

      @ jipo

      On ne fait pas avancer les choses en ne prenant pas position, le consensus mou est celui qui anime aussi bien Hery que Hollande, deux personnages insaisissables mais qui n’en font qu’à leur tête en coulisse pour leurs partisans de plus en plus restreints ...

      Aujourd’hui, le pouvoir n’est plus exercé par l’élu mais par ses conseillers dont il s’entoure, ces « nouveaux présidents » ne sont plus que des porte-paroles de la coulisse souvent grassement rémunérés, des lobbyistes qui s’incrustent, des conseillers étrangers souvent inconnus dans leur propre pays !...

      Nous avons deux personnalités très proches qui savent que le temps et le pourrissement des affaires sont leur meilleur allié, ils en ont fait la preuve depuis leur élection à défaut.....

      Ce différent ne se réglera pas dans l’affrontement mais après que chaque camp ait posé ses conditions devant des opinions publiques prêtes à voter pour une nouvelle présidentielle....

      Il est sûr que l’on ne dépouille pas un propriétaire officiel comme on le fait au cadastre malgache !

      Il y a des règles auxquelles certains voudraient passer outre comme à la maison ! mais à l’international, cela ne se passe pas ainsi !...

      Bref, le droit international a ses règles qu’aucun belligérant ne peut fouler du pied, c’est ce qui semble manquer à certaines interventions patriotes...

      Ne faisons pas nous plus de cette affaire, un prétexte pour oublier l’essentiel, notre quotidien où nous pourrions tous agir mais qui laisse la place libre à la classe politique plus préoccupée à soigner son patrimoine qu’à essayer de trouver des solutions à nos problèmes....

      Ne cherchons pas non plus la solution à l’extérieur, comme l’habitude a si souvent été prise, mais essayons de résoudre les choses par nous-mêmes comme des gens indépendants et responsables de notre propre avenir !...

      Cette affaire démontre à quel point, nous sommes dans l’incapacité à quantifier nos urgences, à suivre fougueusement le lièvre Juan qui permet la diversion, tous azimuts ! ...

      Nous en sommes là, aujourd’hui, pour demain prévoir aucun changement !.....

    • 9 novembre 2015 à 01:48 | Jipo (#4988) répond à kartell

      Bien entendu .
      La langue de bois étant devenue de mise, en effet prendre position est une chose des plus délicate, qui froissera de toutes façons toujours quelqu’ un, d’ accord que ménager la chèvre & le choux est un marché de dupe, un exercice de voltige qui ne mène nulle part .
      Il faut donc trancher et casser les oeufs si on veut passer à table, tampis pour les dommages collatéraux .

  • 8 novembre 2015 à 16:16 | kakilay (#2022)

    FrançAfrique,
    Nous voilà...!

    • 8 novembre 2015 à 17:25 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Tsy miova Madagasikara . pauvreté ,féodalité ,arriération

    • 8 novembre 2015 à 17:55 | kakilay (#2022) répond à vatomena

      Et vos maîtres ?

    • 8 novembre 2015 à 18:33 | caro (#7940) répond à kakilay

      Ne se conduisent-ils pas déjà en nouveaux missionnaires, en treillis cette fois, auto-chargés de nouvelles missions , entre autres, pour les îles malgaches ?

    • 8 novembre 2015 à 19:45 | elena (#3066) répond à kakilay

      Africa France
      Ne faisons plus allégeance !

    • 8 novembre 2015 à 20:34 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Clap ! clap ! Carolina

    • 8 novembre 2015 à 20:37 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      Pauvreté ,féodalité ,mendicité

      clap ! clap !

    • 8 novembre 2015 à 23:39 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Ianareo kosa niova :

      niala ny laharana faha-dimy,

      dia nidina laharana faha-enina !

      Dia rahoviana izany no ho lasa laharana faha-fito ?

    • 9 novembre 2015 à 05:26 | kakilay (#2022) répond à elena

      Et dans la rubrique :
      « Les français parlent aux français »

      Propédeutique :

      https://www.youtube.com/watch?v=E1NUqZksPZ4

    • 9 novembre 2015 à 11:40 | caro (#7940) répond à kakilay

      Ce serait pas celui-ci Kakailay ? :

      https://www.youtube.com/watch?v=R3VZKqCEi_w

    • 9 novembre 2015 à 12:09 | caro (#7940) répond à elena

      Pourquoi faudrait-il éviter l’allégeance ?

      Car ce qui risque d’advenir aux « îles malgaches », c’est la révélation qui suit.

      On peut avoir n’importe quelle opinion sur celui qui parle, mais mener une réflexion sur ce qu’il dit n’est pas forcément dénué de bon sens :

      https://www.youtube.com/watch?v=mYWYQHz_vMs

      https://www.youtube.com/watch?v=tb3-k2gI8C8

  • 8 novembre 2015 à 20:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les îles éparses recouvent un ensemble de cinq îles :
    - Bassas da India,
    - Europa,
    - Juan de Nova
    - les Glorieues dans le canal de Mozambique
    - et Tromelin,située au nord de la Réunion ;
    En 1960,
    les îles éparses sont placées ==sous l’autorité==Du Ministère français chargé de l’Outre-Mer.
    Le Préfet de la Réunion est alors chargé de l’Administration.
    L’Administration des îles éparses est confiée,par l’arrêté du 03 janvier 2005 au Préfet,Administrateur Supérieur des Terres Australes et Antarcitiques Françaises (-TAAF-)
    Depuis la loi 2007-224 du 21 février 2007,les îles éparses font désormais partie intégante des TAAF et constituent la 5 e District.

    Depuis 1950,
    à la demande de l’Organisation Internationale Météorologique,la France y a implanté des stations météorologiques (-automatiques actuellement,sauf TROMELIN-) qui jouent dans la région==un rôle déterminant==dans la « SURVEILLANCE et de PREVENTION des phénomènes cycloniques au bénéfice des »TERRITOIRES FRANCAIS" et des PAYS VOISINS,membres de la Commission de l’Océan Indien (-COI-)

    Depuis 1973,
    des détachements militaires des « FORCES ARMEES DANS LA ZONE SUD »
    (-FAZSOI-) sont installés sur ;
    - les îles de la Grande Glorieuse,Juan de Nova et Europa.
    Un GENDARME est aussi présent sur chacune de ces trois îles.
    A TRMELIN,la Souveraineté est exercée par le Chef de Mission de la STATION METEO.
    La quasitotalité du soutien logistique est assurée par des avions de l’Armée de l’Air Française et des Navires de la Marine Nationale Française qui assurent également la surveillancedes eaux territoriakes et de la « ZNE ECONOMIQUE EXCLUSIVE » (-ZEE-).
    L’isolement des îles éparses implique donc la mise en place par l’Administration du TAAF d’une chaîne logistique complexe ;

    UN ENVIRONNEMENT PROTEGE.

    Les îles éparses,classées en réserves naturelles depuis 1975,elles servent de témoin de« POINT ZERO » pour certaines études scientifiques.

    C’est un « copier-coller » mais nécessaire pour la vulgarisation des îles éparses.....
    MADAGASCAR et LA FRANCE,deux Pays amis condamnés à coopérer.Point barre.

    D’autre part,
    Je suis partisan de la « COGESTION=co-gérées » par la France et Madagascar des îles éparses.
    - « La Franceconserve son rôle et son pouvoir »
    Madagascar possède un certain pouvoir (-économique et environnemental-) et est largement représenté dans le Conseil d’Administration.
    La gestion administrative est confiée ==à la fois==à la France et à Madagascar.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 8 novembre 2015 à 22:01 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Madagascar est un pays en faillite, en faillite. Un pays en perdition, un pays qui n’a rien à offrir, même plus à ses enfants !

    Dites moi une seule chose qui peut réunir la majorité des Malgaches ? Pas une seule ? Voilà un pays qui a tous les symptômes d’un pays gravement malade.

    Les belles âmes politiciennes s’improvisent nationalistes et découvrent un bon matin que les îles éparses appartiennent à Madagascar, comme si ce pays n’était pas un des pays colonisé par la France ! En oubliant que Madagascar est un pays indépendant depuis 54 ans. Pour assurer sa souveraineté. Il doit se comporter comme un pays adulte :

    - et être adulte veut dire être responsable, voir l’HCC du pays appelant un vulgaire non-élu Mr le président est non seulement irresponsable, mais surtout dangereuse. Si les hommes de loi, les constitutionnalistes n’arrivent plus à défendre les Institutions du pays, qui d’autres le feraient et pourraient le faire efficacement et avec intelligence ?

    Voilà Mr R. Hery à la tête du pays, il a et il aura les mêmes handicaps que Ravalomanana et les putschistes de 2009 :

    - un pays dans lequel l’État est faible et les institutions sont inexistantes.

    Autrement dit, un pays ingouvernable. Il n’y aura pas des grandes idées qui sortiraient d’un pays ingouvernable. Ce pays, par définition n’a plus du tout des partis politiques et des hommes capables de le gouverner.

    Parlons de l’FMI maintenant :

    - Madagascer est un pays sous perfusion et cela va durer tant que le pays n’a plus des grandes idées.

  • 9 novembre 2015 à 03:10 | kakilay (#2022)

  • 9 novembre 2015 à 03:14 | kakilay (#2022)

    Et puisqu’on est avec les amateurs
    du bal masqué,
    et qu’« ils » en redemandent :

    https://www.youtube.com/watch?v=NtMHI4CZHLw

  • 9 novembre 2015 à 07:37 | zorey974 (#7033)

    200 messages ! Décidément la dizaine de posteurs évidemment hautement représentatifs des 22 millions de malgaches ne se lassent pas de ronger l’os des îles éparses...
    Comme vos ventripotents dirigeants incapables, vous noyez votre incompétence dans des palabres inutiles.
    Le sujet des îles éparses n’est peut-être pas en soi inutile mais vous le rendez tel.
    Vous vous gargarisez en poussant vos dirigeants à se rebeller, à se montrer fermes avec la France quitte à crever la bouche ouverte, votre fierté, votre souveraineté, n’a pas de prix !
    La souveraineté n’a de prix que pour de grassouillets comme vous, bien souvent bi nationaux, planqués et nourris par celle sur qui vous crachez votre venin.
    Les 22 millions de crève la faim vous remercient de votre combat n’en doutez pas.
    Les combats de la lutte contre la corruption, l’éducation, la faim, l’insécurité, la propreté, la Jirama... peuvent attendre...

    « Si tu veux qu’un chien t’obéisse et te suive partout, affame le »

    • 11 novembre 2015 à 09:29 | vatomena (#7547) répond à zorey974

      Discours lucide mais incompréhensible pour la Caste !

  • 13 novembre 2015 à 12:33 | Lucie (#101)

    "Le canal du Mozambique, un enjeu stratégique pour la France
    Publié le 13 juin 2012 par Raphaël de Benito

    Ce bras de mer de l’océan Indien séparant l’île de Madagascar du Mozambique abriterait d’importantes ressources énergétiques. La France est en passe de mettre la main sur ce nouvel eldorado pétrolier et gazier.
    « A french coup ! », c’est ce que rapportait Billets d’Afrique (n°185, novembre 2009). Elle émanait d’un diplomate européen à l’issue de la réunion du Groupe international de contact (GIC) sur Madagascar (6 et 7 octobre 2009 à Antananarivo). Ce diplomate aux propos si peu diplomatiques se référait au rôle trouble joué par la France dans le renversement de l’ex-président Ravalomana et son activisme en faveur du nouveau président Andry Raojelina au cours des pourparlers inter-malgaches.
    Cela était confirmé par Leonardo Simao, « l’ancien chef de la diplomatie mozambicain et membre de l’équipe de médiation de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) pour Madagascar, dans une discussion rapportée par l’ambassadeur des Etats-Unis. Après avoir rappelé les contentieux opposant la France et M. Ravalomanana, souligné le soutien apporté par la France au régime de M. Rajoelina et mentionné la pression qu’essaient d’exercer certains Français sur les négociateurs malgaches engagés dans le processus de « sortie de crise », M. Simao tira cette conclusion dénuée d’ambiguïté : « L’ingérence française dans les affaires malgaches équivaut à un quasi- colonialisme », (Thomas Deltombe. Le Monde Diplomatique, mars 2012).
    En coulisses, la lutte d’influence a été sévère avec les Etats-Unis et surtout les pays d’Afrique australe, l’ambitieuse Afrique du Sud en tête, peu disposés à laisser la France jouer sa partition habituelle en Afrique. L’affrontement politique a d’ailleurs toujours pour conséquence un statu quo institutionnel mortifère pour les Malgaches, rincés par trois ans de tensions sociales, d’insécurité galopante, de prébendes et de corruption plus développée que jamais. La récente alternance politique en France aura-t-elle une influence ? Pas si sûr à la lecture du blog du sénateur socialiste des Français de l’étranger, Richard Yung, qui préside par ailleurs le groupe d’amitié France- Madagascar et pays de l’océan Indien du Sénat et soutient encore plus le putschiste Rajoelina que la diplomatie française : « Je ne défends pas la séquence qui a abouti au départ de Marc Ravalomanana, même s’il n’était pas un modèle de vertu : autoritarisme, répression de manifestants (50 morts), corruption personnelle généralisée, et peu ami de la France. » (Billets d’Afrique 212 - avril 2012). Trois ans après le putsch, on peut en dire tout autant, voire pire, d’Andry Rajoelina. Ce qui change (tout), c’est que ce dernier soit l’ami de la France. Mais à quoi peut donc bien servir cet ami de la France ?

    Touche pas au grisbi !
    Parmi les confettis de l’empire colonial français, il y a encore des territoires inconnus de la majorité des Français. Car qui connaît les îles Eparses ? Ce chapelet d’îles paradisiaques, au coeur du canal du Mozambique, entre Madagascar et le continent africain. Rattachés depuis 1896 à la colonie française de Madagascar, ces îlots auraient dû être restitués, le 26 juin 1960, à la proclamation de l’indépendance de Madagascar. Il n’en fut rien, la France conservant dans son giron le récif de Tromelin, l’archipel des Glorieuses et les îlots Juan de Nova, Europa et Bassas da India. Ce n’est que treize ans plus tard, en 1973, que cette annexion a été tardivement remise en cause par Madagascar. En 1979, l’ONU recommandait à la France d’engager des négociations en vue de leur restitution à Madagascar. Puis plus rien jusqu’à l’orée du XXIe siècle.
    Ce n’est qu’en 1999 que la question de la souveraineté des îles Éparses revient sur le tapis avec le projet de la Commission de l’océan Indien (COI) [1] d’envisager la cogestion des îles de Tromelin et des Eparses par la France, Madagascar et Maurice. Une perspective effrayante pour les Français : leur souveraineté sur ces îlots de quelques kilomètres carrés ne se discute pas. Les manoeuvres politiques pouvaient alors commencer.
    Elles vont durer près de dix ans. Ainsi, en 2010, un accord-cadre de cogestion économique, scientifique et environnementale était signé entre l’île Maurice et la France par le ministre de la Coopération de l’époque, Alain Joyandet. Un texte dont les objectifs véritables sont écrits noir sur blanc dans le projet de loi de ratification du 25 janvier dernier présenté par l’ex-ministre des Affaires Etrangères, Alain Juppé : « Il ne saurait être question que la France renonce à la souveraineté sur Tromelin non seulement sur le principe mais aussi parce que cela pourrait avoir un impact sur les autres différends relatifs à des possessions françaises d’outre-mer, en particulier celui avec Madagascar à propos des îles Eparses situées dans le canal du Mozambique. Devant la persistance du différend et compte tenu du caractère limité des enjeux économiques actuels, la France a privilégié une approche bilatérale en vue de rechercher un compromis. La négociation a abouti à l’accord signé avec Maurice le 7 juin 2010. Il ne saurait en tout état de cause être question que la France s’engage dans une procédure faisant intervenir un tiers (médiation ou procédure arbitrale ou juridictionnelle). C’est pourquoi a été privilégié un projet de cogestions sectorielles et géographiquement circons crites qui a abouti à l’accord signé avec Maurice le 7 juin 2010. (...) Il permet d’apaiser un pan irritant d’une relation franco-mauricienne par ailleurs excellente et pourrait ouvrir la voie à des accords similaires avec Madagascar sur les îles Éparses du canal du Mozambique. »
    C’est clair comme les eaux cristallines des îles Eparses : l’enjeu de cet accord, plus politique qu’économique, vise à conforter la possession française sur ces territoires. Il s’agit aussi d’éviter que le règlement de ces questions sensibles de souveraineté ne se fasse devant une instance internationale qui pourrait statuer in fine sur la restitution à Madagascar. Il est donc plus vital de traiter de façon bilatérale avec un rapport de force plus favorable. Mais on comprend surtout que la France cherche un accord similaire avec Madagascar sur les îles Eparses. Car, dans ce cas, les enjeux économiques sont autrement plus importants. Mais personne ne le crie sur les toits car il s’agit, en fait, de sécuriser l’énorme potentiel énergétique que représentent ces îles. Juan de Nova, l’une d’elles, à 150 km de la côte ouest de Madagascar, est en effet au coeur du canal du Mozambique, au potentiel pétrolier et gazier gigantesque. Au large du Mozambique, les compagnies Anadarko et l’italienne ENI ont annoncé avoir découvert récemment des gisements géants de gaz naturel. Cette dernière prévoit d’ailleurs d’investir 50 milliards de dollars pour ce gisement estimé à plus de 637 milliards de mètres cubes. Quant à Total, la compagnie vient d’offrir, e 19 mars, près de 113 millions de dollars pour le rachat de Wessex Exploration Plc qui détient 70% des droits d’exploration offshore et d’exploitation d’un des deux permis sur deux blocs au large de Juan de Nova. Quatre autres sociétés d’exploration se partagent les droits exclusifs accordés par deux arrêtés publiés au journal officiel français du 30 décembre 2008. Leur rapport commun sur le potentiel de la zone parle de découvertes prometteuses. Mais chut ! Total est ainsi opérateur au coeur du canal du Mozambique mais aussi sur le champ de Bemolanga, sur le territoire malgache, à l’extrémité ouest du gisement fossile. Un eldorado pétrolier !

    De Mayotte à Mada, géopolitique de la Françafrique
    D’aucuns se sont demandés pourquoi la France s’était lancée, avec détermination, dans la départementalisation de l’île de Mayotte, soustraite arbitrairement à l’archipel des Comores en 1976 à l’issue d’un référendum scélérat.Bien sûr, il s’agissait de mieux contrôler ce canal où transite une grande partie des pétroliers exportant le pétrole du Moyen-Orient vers l’Europe et l’Amérique. Mais n’y avait-il pas un autre enjeu sinon de rendre définitive la souveraineté française de ce territoire, véritable vigie au nord du canal du Mozambique ? Le futur eldorado énergétique est désormais étroitement surveillé !
    Pour verrouiller le dispositif, il ne reste plus qu’à conserver sous sa coupe politique un affidé comme Andry Raojelina susceptible de signer un accord bilatéral en faveur de la souveraineté de la France sur les îles Eparses, moyennant une petite part du gâteau. Dans le cas présent, l’enjeu est hautement stratégique. C’est l’économiste et blogueur malgache, Patrick Rakotomalala, qui lève le lièvre en mars dernier dans un article très documenté : en 1978, la France décrète une zone économique de 200 miles marins (370 km environ) autour de l’îlot Juan de Nova. Madagascar fait de même en 1985, en obtenant le statut de Zone économique exclusive (ZEE, s’étendant à 200 miles d’un territoire) créé en 1982 par la convention de Montego Bay, autour de son territoire maritime. Or Juan de Nova est à seulement à 150 km (81 miles marins) des côtes malgaches.
    Ce qui veut dire que les deux zones se superposent. Il y a donc là un conflit de souveraineté majeur d’autant qu’il n’y a aucun accord de délimitation entre les deux pays [2].
    Ironie de l’histoire, le décret français de 1978, crée la zone économique « sous réserve d’accords de délimitation avec les Etats voisins ».A qui appartiennent donc les ressources énergétiques de la zone ? Comment serait arbitré ce conflit de souveraineté devant une juridiction internationale ? Un cas de figure qui suppose que Madagascar soit offensif sur la question. C’est tout l’intérêt pour la France d’avoir « un ami » pas trop regardant, si ce n’est de ses intérêts personnels, à la tête de l’Etat malgache. Une vieille tradition de la Françafrique et une logique prédatrice déjà à l’oeuvre depuis cinquante ans. A ceci près qu’en 2012, la marionnette a besoin d’un vernis démocratique, fut-il appliqué au prix d’élections qui n’en ont que le nom. Elles sont prévues à partir de janvier 2013. Rajoelina prétextant ne pas savoir s’il se présentera.
    [1] La Commission de l’océan Indien est une organisation régionale créée en 1984. Elle regroupe les Comores, Madagascar, Maurice et les Seychelles ainsi que la France avec La Réunion. La démarche, essentiellement politique, s’inscrivait alors dans une logique de renforcement de la coopération Sud-Sud.
    [2] D’après le droit de la mer, une zone économique exclusive (ZEE) est un espace maritime sur lequel un État côtier exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. Elle s’étend à partir de la limite extérieure de la mer territoriale de l’État jusqu’à 200 milles marins de ses côtes au maximum. La convention de Montego Bay reste évasive, tant sur la définition du tracé que sur la façon de régler un conflit de tracé. Son article 57 précise qu’elle « ne s’étend pas au-delà de 200 milles marins des lignes de base à partir desquelles est mesurée la largeur de la mer territoriale », sans autre précision concernant des côtes proches de moins de 400 miles. Son article 59 laisse régler un tel conflit entre parties « sur la base de l’équité et eu égard à toutes les circonstances pertinentes ». Mais si le règlement devait être arbitré à plus au niveau, il reste à choisir entre au moins quatre juridictions compétentes. On s’évitera ces tracas si l’un des États en conflit a des dirigeants peu pugnaces."

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 128