Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h29
 

Société

Sud de Madagascar

Hausse de prix et pénurie à Bekily

lundi 28 novembre | Randria Maeva

La famine et la hausse de prix persistent dans le Sud à cause de la sècheresse due à l’insuffisance de pluies. Cela se reflète par la hausse du coût de la vie. Le kapoaka du riz coûte actuellement 500 Ariary à Bekily contre 400 Ariary avant, allant même jusqu’à 1000 Ariary auprès de certains commerçants. Les prix de Produits de Première Nécessité (PPN) sont tous en hausse mais également les légumes. Les brèdes coûtent 100 Ariary par 3 pièces, les pommes de terre sont 2000 Ariary le prix du kilo.

A cause de la pénurie, les habitants sont obligés d’aller d’un village à un autre et de marcher longtemps pour trouver un marché. Au mois de juillet, le District de Bekily disposait encore des stocks de riz pour toute la région Androy mais actuellement, les prix sont en fluctuation.

Malgré les campagnes agricoles depuis l’année 2015, la population du Sud est toujours confrontée à une insécurité alimentaire ; une région, vulnérable à la famine, surtout la zone rurale. Les différentes institutions ont jusqu’ici appliqué des solutions à court terme comme la distribution de vivres. L’accès de la population du Sud aux nourritures devrait être un sujet de priorité dans le programme de l’Etat, en commençant par la révision du budget alloué dans la Loi des Finances 2017, pour des solutions durables comme l’adduction en eau dans le Sud, pour l’appui des agriculteurs dans leur production ou pour leur adaptation face à la sècheresse.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 336