Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 16h25
 

Société

Assainissement

Guerre ouverte entre Johanita Ndahimananjara et Lalao Ravalomanana

mercredi 13 janvier | Mirana Rabakoniaina

L’opération coup de poing initié par le gouvernement pour assainir la capitale est terminée, annonce l’Exécutif à travers la ministre de l’eau et de l’assainissement, Johanita Ndahimananjara. Cette opération ponctuelle a duré du 30 décembre jusqu’au 10 janvier. Plusieurs entités ont participé à cette opération et le gouvernement a octroyé une subvention de 150 millions d’ariary au Samva pour l’enlèvement des ordures, plus 150 millions d’ariary pour dégager la route d’Andralanitra et autres 53 millions d’ariary pour la réhabilitation de deux autres accès à Andralanitra.

« Quand on se présente, quand on est élu on sait ce qui attend. Faites votre travail, l’assainissement de la ville d’Antananarivo vous incombe », lance la ministre Johanita Ndahimananjara à l’endroit de la maire de la capitale Lalao Ravalomanana. Ceci en plus d’une lettre d’interpellation officielle à l’endroit du président du conseil d’administration PCA et le directeur général du Samva (Service autonome de maintenance de la ville d’Antananarivo). Notons que le maire de la capitale est le PCA du Samva. En même temps, la ministre somme la Commune urbaine d’Antananarivo à travers le maire de reverser au Samva la redevance sur les ordures ménagères.

De son côté, la mairie d’Antananarivo à travers le Conseil municipal est en train de revoir les différents taxes et impôts de la commune. La suppression de la redevance sur les ordures ménagères a été décidée ainsi entre autres. Comme cela, la CUA n’a plus à reverser quoi que ce soit au Samva. En outre, la CUA a déjà réclamé la tutelle du Samva depuis le début de la « crise des ordures ».

Notons que l’opération coup de poing a peut-être permis d’enlever les montagnes d’ordures les plus visibles mais pas tous. Il y a des quartiers qui n’ont jamais été visité par les camions de ramassage d’ordures comme à Andohatapenaka ou dans certains coins d’Isotry…

Mais tous ces crêpages de chignons ne résoudront pas les problèmes d’assainissement des habitants de la capitale, entre immondices et eaux insalubres. Tout ce qu’ils espèrent c’est une ville propre, sécurisée et vivable. Ce n’est pas en se rejetant la responsabilité pour des visées apparemment politiques qu’ils peuvent se dédouaner devant les contribuables.

124 commentaires

Vos commentaires

  • 13 janvier à 08:59 | elena (#3066)

    Et bien que Mme Lalao prenne les choses en main maintenant et que nous soyons informés des blocages qui l’empêchent de prendre ses responsabilités. Le ministre de la route en la personne de Roland Ratsiraka va-t-il tenir le même discours ? Après eux le déluge(c’est la saison) !
    On aurait aimé que le PRM réponde au doyen des diplomates que les rêves vont devenir réalité.

    • 13 janvier à 12:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à elena

      - « Que le doyen des diplomates à Madagascar se mêle==d’abord==de »TOUT« ce qui se passe chez »LUI« et dans »SA" région !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 12:46 | Isandra (#7070) répond à elena

      Un homme ou une femme responsable trouve toujours des moyens pour assumer ses responsabilités,...

      Pour montrer à la population de Tana qu’elle est capable de le faire,...elle devrait devancer SAMVA,en prenant l’initiative de mobiliser son personnel à ramasser toutes ces ordures,...ces saletés,...même si ce n’est pas la mairie qui doit s’en occuper,...c’est sa ville, c’est son image qui est mis en jeu.

      En attendant la réponse de Hery,...à ce discours de cet doyen,...elle doit organiser une Grande marche pour la propreté,...

    • 13 janvier à 13:27 | Anton (#8594) répond à elena

      Non seulement elle ne prend pas les choses en main (car rien n’empêche qu’elle prenne ses responsabilités) mais en plus elle démissionne complétement et n’assume aucunement sa charge !
      Comme dit l’autre ’elle s’en lave les mains’ !
      Sa posture est irresponsable et prouve son incompétence ; comme les autres elle a fait de grandes promesses ...mais peu d’actions sur le terrain à part annoncer un emprunt de 60 milliards (excusez du peu) dont on ignore quels vont être les prêteurs (si elle en trouve toutefois, ce qui n’est pas avéré) et les taux (voila qui va arranger les finances de la commune et l’endettement)
      Cela alors même, promis juré, qu’elle annonçait en grande pompe que les donateurs allaient affluer et se battre, car il suffirait -si elle était élue- pour le couple Ra8 de siffler...
      Visiblement le stage a la fonction de maire effectué en Allemagne ...lui a beaucoup servi !

    • 13 janvier à 14:49 | Menalahy (#9072) répond à Anton

      Permettez-moi de rire par rapport à « ce stage de formation au métier de Maire » en Allemagne.

      - 1) La situation de l’Allemagne et la gestion des Länder sont-elles transposables à Madagasikara et à Antananarivo ?

      - 2) quelques semaines d’un stage accéléré peuvent-elles permettre de maîtriser les rouages de la CUA ? Ou au moins d’en comprendre le fonctionnement ?

      - 3) N’aurait-il pas été préférable de se concentrer sur les solutions à mettre en place, sur la connaissance de la législation qui régit la CUA et ses rapports avec le gouvernement central ?

      C’était juste de la poudre aux yeux pour compenser ou cacher les lacunes intellectuelles de Madame Le Maire.

      Le couple Ravalomanana a oublié que « ’l’habit ne fait pas le moine ».

    • 13 janvier à 14:54 | takaka (#8449) répond à Menalahy

      C’est un stage, c’est tout ! Comme si tout est transposable. Aux stagiaires de bien réfléchir !
      Et d’ailleurs les villes allemandes sont les mieux gérées et nanties de l’Europe.

    • 13 janvier à 15:05 | Anton (#8594) répond à Menalahy

      Je partage entièrement votre point de vue sur ce fameux stage en Allemagne qui avait tout d’un coup de com’ à l’attention des gogos ; outre que cela n’avait aucun sens, Lalao n’a ni les compétences suffisantes pour assimiler une ’formation’ accélérée ni celles pour diriger la CUA !
      C’était au mieux destiné à une recherche (désespérée) de partenaires ...au pire pour se balader.

    • 13 janvier à 16:06 | Menalahy (#9072) répond à Anton

      Notre « ami » Takaka semble ne pas avoir compris mon intervention qui est pourtant écrit en français courant et argumenté.

      Ce genre « d’incompréhension » est courant sur ce forum et empêche les vraies échanges d’idées et de faire avancer le schmilblick !

    • 13 janvier à 16:20 | Menalahy (#9072) répond à takaka

      - 1) Un stage doit faire acquérir de nouvelles compétences. Où sont(elles ?

      - 2) Si tout était transposable d’un pays à un autre, cela se saurait.

      Nous sommes habitués au « copier-coller » alors qu’il faudrait « copier-adapter ».

      - 3) Il n’y a pas que les villes allemandes qui sont bien gérées en Europe. A ce prix là, elle aurait dû faire des stages un peu partout en Europe. Cela lui aurait permis d’acquérir d’autres connaissances et d’autres compétences. De plus, cela lui aurait permis de comparer les différents modes de gouvernance pour éclairer sa lanterne.

      A ce stade, elle ne peut même pas rivaliser avec Diogène et sa lanterne (je ne parle pas du cynisme dnas la philosophie de Diogène).

    • 13 janvier à 17:10 | DIPLOMAT (#846) répond à Menalahy

      Que peut on attendre d’immédiatement de concret d’un retour de stage ?

      Avant de se lancer il faut une logistique .
      Certains ici se complaisent à stigmatiser l’impuissance du Maire .

      Reprenons UNE BONNE FOIS POUR TOUTE le problème du traitement des poubelles .

      La Mairie est elle en charge de retrait des ordures . NON
      La Mairie peut elle prendre l’initiative de ramasser les ordures : NON
      La Mairie a t-elle fait une demande formelle pour demander le retrait des ordures ? OUI

      La Mairie ne dispose ni de camions, ni d’employés , ni de déchetterie .
      Ce n’est pas en 5 mois de mandat qu’il serait possible de le faire de toute façon

      La Mairie aujourd’hui a decidé de supprimer la taxe de traitement des poubelles . N’est ce pas déjà un signe d’honnêteté vis à vis du contribuable ?

      L’enlèvement des ordures relève du ministère des eaux OUI OU NON ?

      OUI

      Les ordures sont elles retirées d’une manière satisfaisante ? NON

      Qui est donc responsable ???

      CQFD Le ministère des eaux ne fait pas son travail..

      Ce serait Honnête de le reconnaitre .

    • 13 janvier à 17:31 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Il ne s’agissait qu’un bluff comme les figurants Allemands déclarés investisseurs, lors de leur passation tumulteuse,...pour endormir davantage leurs partisans très excités,...

    • 13 janvier à 17:58 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Face à cette situation lamentable de notre capitale dont le maire est la première responsable de son image,...Doit-elle ne faire que se croiser les bras..., ne rien faire, attendre que les choses s’empirent...? NON, mille fois, non,...

      Elle doit employer tous les moyens en sa possession,...pour qu’on trouve des solutions, de surcroît, c’est elle la présidente du conseil d’Administration de SAMVA,...malgré le blocage de ce régime,...ne serait ce que mobiliser et conscientiser les Tananariviens,...

    • 13 janvier à 18:09 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Qui est le PCA de la SAMVA si non Mme Le maire ? donc elle est la première responsable . Elle a enlevé la taxe sur les ordures , mais elle a augmenté toutes les autres taxes entre 100 à 150 % . A écouter en podcast sur free-mada.com , l’émission d’hier et aussi celle de ce matin

    • 13 janvier à 19:09 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Betoko !!! Le bouffon qui racontait hier qu’un eboueur en France touchait 2500€ Brut en moyanne sur 13 mois ... je lui demande ses sources .. Plus rien silence radio, et le voila qui ramène sa fraise pour ressortir d’autres âneries !

      Mme Rav8 peut être présidente de la SAMVA, elle ne peut en aucun cas demander à l’entreprise de déblayer les ordures ! Qui payera la SAMVA ? De qui , légalement , doit venir l’ordre d’agir ??????

      Tu peux être un général et chef d’état Major des armées avec la clef pour une action de bombardement nuléaire , mais si tu n’as pas l’avale des politiques, tu ne peux rien faire, même si l’ennemi avance !

    • 13 janvier à 19:41 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Je me suis trompé , il y a des éboueurs qui sont millionnaires et d’autres touchent entre 3000 et 5000 Euros , t’es satisfait ?
      Si elle n’arrive pas à assumer sa place de maire et de PCA qu’elle démissionne , elle est la première responsable .
      En France il y avait deux généraux qui ont brillé par leur action et désobéissant aux ordres de leur supérieur , le général De Gaulle et le général Bigeard . Le premier en désobéissant au maréchal Pétain et le second pendant la guerre d’Algérie

    • 13 janvier à 20:30 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      « je me suis trompé » « t’es satisfait » ?
      mais cela fait suite à combien de : « je me suis trompé » ??????

      Quand à Bigeard en Algérie , il n’ JAMAIS fait partie des PUTCHISTES et n’ a JAMAIS désobéit (en dehors d’un manifeste repris pas la presse lors de la semaine des barricades qui lui a valu les remontrances de Degaulle et sa relève de commandement mais aucune condamnation, mais il ne s’agissait aucunement d’une rébellion ) .

      Alors tu t es encore trompé :(

    • 13 janvier à 20:45 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      - »Que peut on attendre d’immédiatement de concret d’un retour de stage ? »</

      Comme je l’ai écrit à Takaka, un stage de formation est destiné à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.

      Je rajouterai : en vue de mettre en pratique ces nouvelles connaissances et ces nouvelles compétences. Et non pour les mettre sous le boisseau ou pour les accrocher au mur.

      - » Avant de se lancer il faut une logistique .
      Certains ici se complaisent à stigmatiser l’impuissance du Maire . »

      De quelle logistique parlez-vous ? De sa logistique propre ? Mais elle a des Tiko boys à profusion, non ? De la logistique du Samva ? Elle existe aussi et elle en est la PCA, non ?

      Je ne la stigmatise pas car je ne suis ni pro-Rajoelina (donc AUTOMATIQUEMENT anti-Ravalomanana) ni pro-Ravalomanana (donc AUTOMATIQUEMENT anti-Rajoelina) selon la pensée binaire habituelle que l’on connaît ici.

      Force est de constater que Lalao Ravalomanana n’a ni montré ses nouvelles connaissances ni démontré ses nouvelles compétences dans la gestion de la Ville d’Antananarivo.

      Les Allemands si soucieux de propreté et qui pratiquent le tri des ordures depuis belle lurette et mieux qu’en France auraient-ils oublié de lui en parler ?

      Pourtant, durant son séjour « germanique », elle a pu remarquer l’enlèvement des ordures dans la ville où elle a fait son stage, non ? A moins qu’elle considère que les « zaoridira » c’est pas pour elle car c’est trop dégradant pour « Madama vadin’i Ramose ».

      <strong »- « La Mairie aujourd’hui a decidé de supprimer la taxe de traitement des poubelles . N’est ce pas déjà un signe d’honnêteté vis à vis du contribuable ? »

      Et vous vous réjouissez de la suppression de cette taxe ?

      OK, elle ne fait pas payer les habitants d’un service qui n’est pas rendu.

      Mais avec quelles taxes va-t-elle alimenter le Samva puisqu’elle prive celui-ci d’une rentrée d’argent ?

      Elle a supprimé cette taxe pour qu’on ne dise pas que c’est à cause du non-paiement de cette taxe que l’enlèvement des ordures n’est pas fait.
      C’est une preuve manifeste qu’elle fuie ses responsabilités : elle refile la patate chaude à d’autres pour soigner son image si lisse !

      La suppression de cette taxe ne résoudra pas le problème sur le terrain. Bien au contraire. C’est le début d’une mauvaise compréhension du problème.

      - « Ce n’est pas en 5 mois de mandat qu’il serait possible de le faire de toute façon

      Ô malheureux, comme vous avez la mémoire courte ou alors, vous montrez là votre mauvaise foi.

      Je vais vous rafraîchir la mémoire. Le 07/10/2015, vous avez écrit et même affirmé que le 07/11/2015 (UN MOIS PLUS TARD), Antananarivo serait méconnaissable au sens de « Antananarivo retrouverait son lustre d’antan ».

      Et vous osez écrire maintenant, pour la deuxième fois d’ailleurs, que  » Ce n’est pas en 5 mois de mandat qu’il serait possible de le faire de toute façon</strong< ?

      Quand le miracle que vous attendiez ne s’est pas réalisé, vous vous dépêchez d’endosser les habits de l’avocat à la langue fourchue, n’est-ce pas ?

      Je crie dans le désert quand j’écris ici qu’une « personne providentielle « n’existe pas car tous ces politiciens ne cherchent qu’à briller par l’auto-satisfaction pour mieux nous entuber.

      - Ce serait Honnête de le reconnaitre ."

      Reconnaissez vos erreurs avant de demander le mea culpa des autres : souvenez-vous le 017/11/2015, Antananarivo devait retrouver son lustre d’antan.

    • 13 janvier à 20:54 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      C’est une forme de bling bling : on jette de la poudre de perlimpinpin pour éblouir les habitants d’Antananarivo.

      - On parle de « misioka tokana », (comme si les Allemands étaient des chiens, quelle gratitude et quelle façon élégante (!) de montrer sa reconnaissance du ventre),

      - On annonce avec force brassage de vent qu’on veut créer des emplois (épisode de l’abattoir tombé dans l’eau et qui ne réapparaîtra plus jamais),

      - On annonce que Lalao est pressée de travailler pour ses électeurs.

      Nous, Malagasy, nous aimons « le paraître » car « tsy ny tany no fady fa ny vavam-bahoaka » !

    • 13 janvier à 21:06 | elena (#3066) répond à Menalahy

      Je ne vois pas ce qu’il y a de risible dans le fait que Mme Lalao aille faire un stage dans un pays étranger. On apprend à tout âge : à elle d’adapter ce qu’elle aura appris, on ne lui demande pas de préparer un master !
      Des intellos inactifs et contre productifs c’est pas ça qui manque, la ville a besoin de gens pragmatiques,mais à condition qu’on leur laisse le champ libre : c’est là qu’on l’attend et où l’attendent également ses ennemis au tournant et au moindre faux pas pour se réjouir.

    • 13 janvier à 21:10 | Bena (#494) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      pour faire la guerre, il faut être deux, du même gabarit ou à peu près. là on voit qu’il y a différence de calibre.

    • 13 janvier à 21:14 | Bena (#494) répond à Menalahy

      moi je constate qu’analakely sans marchands de rue, c’est déjà une bonne chose. j’attends que cela se passe dans toute la ville. maintenant, que tout le monde passe à la caisse : scooter, charrette, TV, vélo, marchand, parking, etc. la récré est finie. la pauvreté n’excuse pas tout.

    • 14 janvier à 00:21 | Menalahy (#9072) répond à elena

      - C’est risible dans la mesure où elle est allée faire son stage dans un pays dont elle ignore la langue et la culture : ne me dîtes pas qu’elle parle allemand et qu’elle connaît la mentalité allemande.

      - C’est risible car je suppose que les cours ont dû être donnés en allemand puis traduits en malagasy, ce qui fait perdre du temps et dénature le contenu du stage (tradire, trahire).

      - Je n’ai pas parlé de son âge car cela n’a rien à voir avec l’acquisition de connaissances et/ou de compétences : on apprend jusqu’à ce que la mort survienne (si on veut apprendre).

      - Pour le moment, je ne vois que son immobilisme, ce qui est/serait inadmissible dans la gestion d’un Land car la réactivité est le propre de la gestion allemande. Où est donc le résultat de ce stage ?

      - Vous faites partie aussi de ces intellos inactifs et contre productifs car vos posts ne sont pas piqués de hanneton et que vous savez analyser les situations.

      J’ose supposer que vous êtes très active et très productive. A moins que vous pensiez que vous n’avez ni devoir ni compétence pour le redressement du pays à part dénoncer les travers des autres.

      - La suppression de cette taxe (ROM) relève-t-elle du pragmatisme que vous préconisez à juste titre ou d’une volonté de préserver son image de marque et de rejeter les fautes sur les autres ?

      - Est-ce que le manque de transparence dans les détails du prêt qu’elle et son équipe vont engager au nom de la CUA relève du pragmatisme ou d’autres explications ?

      - Elle a la majorité absolue au Conseil Municipal : qui pourra s’opposer à ses décisions ? A moins que vous pensez que son opposition municipal lui met déjà des bâtons dans les roues.

      - Quant à ses problèmes avec les gouvernants, elle devait être au courant puisque son mari a bien causé des problèmes à son ennemi Andry Rajoelina quand celui-ci était Maire de la Ville et que c’est encore son mari qui a mis le Samva sous tutelle du Ministère de l’eau et de l’hygiène (décret de 2008 entériné et complété par la Transition en 2009).

      - Elle est condamnée à réussir, non seulement pour que ses adversaires ne puissent pas attaquer sa gestion mais aussi pour que son mari puisse se représenter au poste de la Magistrature Suprême, car c’est aussi le but de son élection : il ne faut pas se voiler la face derrière son petit doigt ou se raconter des histoires.

    • 14 janvier à 00:30 | Menalahy (#9072) répond à Bena

      Qu’elle sonne la fin de la récréation, ce serait une bonne chose.

      Mais ici, nous parlons de l’enlèvement des ordures : il faut aussi qu’elle sonne la fin de la récréation sur ce sujet.

      Que tout le monde passe à la caisse (taxe, impôts), je n’ai jamais été contre puisque dans certains de mes posts, j’en ai déjà parlé.

      Mais entre faire rentrer les taxes et les impôts ET augmenter la pression fiscale, il y a un pas que je ne franchirai pas si j’étais maire d’une ville où les habitants sont déjà écrasés par l’inflation des prix et les impôts et autres taxes.

      Il faut savoir ménager la chèvre et le chou.

    • 14 janvier à 01:49 | DIPLOMAT (#846) répond à Menalahy

      Si en revenant d’un stage vous êtes en mesure de mettre en pratique vos cours, sans aucun moyen , alors je vous dis : Chapeau.
      Soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous n’avez aucune connaissance de la situation qui prévaut dans cette mairie.
      Dois je vous rappeler que Mme Rav8 a herité de la « plus belle et de la plus propre des capitales » tenue depuis des années par des « Branleurs ».

      Aujourd’hui, il est indéniable qu’elle est bloquée par son impossibilité d’agir sur la propreté de la ville et vous en connaissez parfaitement la cause. Ce n’est pas de la competence de la commune de s’occuper du ramassage des ordures.
      Donc pourquoi lui faire porter le chapeau plutôt que de reporter votre analyse à celle qui est au ministère des eaux , ou du 1 er ministre ?

      l’histoire nous prend à témoin, et vous verrez bien que tôt ou tard, les habitants sauront discerner qui des amis d’Hery qui gère le pays d’une manière exemplaire et ses amis du ministère des eaux et Madame Rav8, auront à rendre des comptes aux administrés !

      Quant à allez chercher de Tiko Boys a profusion, je crois que vous mélangez les intérêts publics et les intérêts privés, le intérêts personnels, et le magouilles politiques. Pour le coup , pas besoin d’un stage en Allemagne pour comprendre la faillite économique du pays.

      Par ailleurs ; si vous ignorez ce qu’est une logistique pour se lancer dans un projet, fusse t-il pour ramasser les ordures, je ne peux rien pour vous....

    • 14 janvier à 06:28 | elena (#3066) répond à Menalahy

      Tout le monde ne parlant pas allemand dans la vie, je suppose que l’anglais existe pour communiquer,non ? Et comme, il ne s’agit pas de littérature, mais certainement de gestion d’une ville:transport,évacuation d’eaux....que sais-je encore(je ne suis absolument pas spécialiste !) ? Tout cela relevant de domaines techniques dont les grandes lignes sont identiques dans n’importe quelle ville du monde. Ce n’est pas moi qui ait suivi ce stage mais je suppose qu’il s’agissait d’acquérir une« culture ».
      Quant aux oppositions, aux facteurs bloquants de son action, je fais allusion au comportement des gouvernants actuels, mais apparemment il y a un frémissement de collaboration.
      Bena parle des marchands ambulants, ce n’est pas le sujet de la dissertation, comme vous le faites remarquer mais on est en plein coeur de la mission d’un maire, et qui agit !!!!
      Il ne faut pas oublier que Lalao a été élue : une des raisons qui ont poussé une partie de la population à la choisir, c’est que son mari a été maire de notre ville et avec succés, et qu’elle na pas été inactive pendant son mandat.
      Quant aux arrière pensée politiques, vous avez certainement raison, mais c’est une autre histoire.
      En ce qui me concerne, intello inactive et contre productive ? Je vis à Tana en ce moment et comme tous ceux qui vivent à Tana, je subis tous les problèmes de la ville et accessoirement je suis chef d’entreprise.

    • 14 janvier à 10:21 | rakotoson (#8023) répond à Isandra

      Personnellement - et j’ ose espérer que beaucoup pensent comme moi - que l’ Opération médiatisée à outrance et sans la moindre investigation intelligente « Johanita Ndahimananjara & Co » ( Présidence , Gouvernement ,min Santé , Forces Armées , min des Eaux ... ) , sur le ramassages des montagnes d’ ordures qui jonchent les rues de la capitale - sauf à ...Ambohitsorohitra - est une pure démagogie !!!

      Si le Gouvernement dotait la CUA du budget initial qui lui est normalement dévolu , on n’ en serait pas à là . Une opération tip - top , de façade juste pour démontrer que le « Fanjakana Mahefa » s’ occupe de la population de la capitale .C’ est fou l’ auto- satisfaction de ces responsables à travers la médiatisation non seulement dans les médias publics ; mais , aussi , privés de ces diverses entités pour avoir « ramassé » - le temps d’ une semaine - les ordures de la capitale . Ensuite , retour à la case départ !

      Si au moment de prendre les clés de l’ Hôtel de Ville , Lalao Ravaloanana avaent réclamé l’ état des comptes de de la CUA , on n’ en serait pas à là . Apparemment , Madame la maire s’ est empressée d’ en occuper le fauteuil en espérant bénéficier des subsides des bailleurs de fonds .

      Mal lui en prit ! Nenni !

      Au lieu de cela Lalao Ravalomanana se rabate , depuis lundi , sur l’ augmentation en cascade des diverses taxes et autres redevances municipales : Permis de construire , permis de démolition , permis de stationnement - alors qu’ il s’ agirait d’ interdire seulement le stationnement - sauvage TOUTE LA JOURNEE des voitures d’ occasion " manarapenitra en plein centre de la ville et il y aura de quoi stationner pour tout le monde , supprimer les embouteillages, la bête - noire quotidienne des automobilistes - les embouteillages qui font vivre les compagnies pétrolières . Ces voitures d’ occasion à des centaines de millions de fmg avec lesquels la même CUA pourrait bien construire des show - rooms PAYANTS du côté de By Bass et /ou de Marais Masay .

      Que la CUA cesse de faire deux poids , deux mesures .Faire la chasse aux PETITS MARCHANDS des trottoirs parce qu’ ils gênent la circulation .D’ accord !

      Mais faites - en autant , SVP 8 , avec les GROS PR0PRIETAIRES des 4 X 4 et autres BMW et Hammer .Là vous aurez une capitale digne de ce nom

    • 14 janvier à 12:16 | Menalahy (#9072) répond à elena

      - Ni vous ni moi ne connaissons les thèmes du stage. Nous risquons d’entamer une conversation stérile si nous continuons à aller dans ce sens.

      Toutefois, un doute m’assaille : est-ce que Madama Lalao Ravalomanana est anglophone ? Ce serait un scoop mais je suis prêt à parier qu’elle ignore le sens des mots « shit » et « fuck off » en anglais.

      Je ne vais pas la traiter, comme son mari le fait publiquement, que c’est une « dondrona » car, ici même, j’ai soutenu la thèse que cette élection va « nous » révéler une « nouvelle femme » qui se libérera de l’emprise de son mari : ce poste de Maire va la confronter à différentes situations qui pourront l’aguerrir contre les chausse-trappes divers. Elle a le pied à l’étrier, il lui appartient de se créer son boulevard.

      - Le problème des marchands qui envahissent la chaussée est un problème un peu différent de l’enlèvement des ordures car ses origines sont à mettre en relation avec le chômage de masse.

      Empêcher cette invasion des rues est une gageure car son traitement actuel relève du cautère sur une jambe de bois (mesure inutile) ou d’un emplâtre sur une jambe de bois (comme un coup d’épée dans l’eau).

      La CUA n’a pas les moyens de résorber ce chômage de masse et le gouvernement ne fait rien pour inciter les entreprises à la création d’emploi : insécurité des investissements, pression fiscale de plus en plus insupportable, etc.

      Les mesures prises par la CUA risque de se retourner contre elle, à la longue, car la population excédée par ces brimades finiront par croire que Madame Le Maire est contre elle !

      La solution provisoire serait une négociation avec ces marchands de rue pour trouver une solution viable « provisoirement » pour les deux parties.

      - Je ne mets pas en doute sa légitimité acquise par une élection dont l’un des défauts (faiblesse ? ) a été d’avoir réuni plus d’abstentionnistes que de votants. En plus de ce que vous écrivez, Lalao Ravalomanana a été AUSSI élue parce qu’elle avait beaucoup promis en guise de programme électoral.

      Elle a suscité de nombreux espoirs qui méritent d’être réalisés : la difficulté initiale était de gagner les élections, mais c’est après les élections qu’il faut prouver qu’on est digne du vote des électeurs.

      - Comme son mari a été un ancien Maire de la Capitale et comme elle a dû voir, avant de se présenter à ces élections communales, l’état de la Ville d’Antananarivo, je pense qu’elle a dû, avec l’aide de son mari et de son staff de campagne, élaborer un « plan de bataille » pour résoudre les problèmes qui ne manqueraient pas de se présenter à l’équipe municipale élue.

      - Qu’on ne me dise pas que ce « plan de bataille » n’existait pas et/ou que le stage « germanique » n’a pas abordé les aléas de la gouvernance. Elle avait les dossiers en main (elle connaissait les problèmes) même si je peux imaginer qu’elle n’avait pas toutes les données sous ses yeux (gouverner c’est prévoir).

      Si c’est le contraire qui s’est passé lors de sa candidature, il y aurait « une tromperie sur la marchandise ».

      - Je ne fais pas son procès d’intention mais force est de constater l’amateurisme qu’elle et son équipe font montre devant des problèmes identifiés et diagnostiqués (avant son élection). On dirait qu’elle agit au jour le jour comme nos gouvernants. Serait-ce le nouveau mode de gouvernance à Madagasikara car il est patent que tous nos dirigeants n’ont rien appris des leçons du passé mais, par contre, répètent à l’envi les erreurs de leurs prédécesseurs. C’est une des raisons de notre marasme économique et de l’apparition des crises cycliques (=> mêmes causes => mêmes effets).

      Pour se prévenir des critiques et des attaques, je ne saurai trop lui conseiller de profiter de ce « frémissement de collaboration » qui ne durera pas longtemps : fin probable, décembre 2016, dès la fin des diverses réunions internationales.

    • 14 janvier à 12:18 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Remplacer :

      « Pour se prévenir des critiques et des attaques »

      Par :

      « Pour SE PREMUNIR des critiques et des attaques »

    • 14 janvier à 12:57 | Menalahy (#9072) répond à DIPLOMAT

      - Veuillez lire le post que je viens d’adresser à Elena, il vous apportera quelques réponses supplémentaires à vos questions.

      -  Madame Lalao Ravalomanana a été candidate aux élections municipales pour résoudre les problèmes qui empoisonnent la vie de la Cité des Mille. Cela, personne ne peut le nier, surtout pas la candidate qui a beaucoup promis lors de ses meetings.

      Elle n’a pas pu découvrir les montagnes d’ordures d’Antananarivo quand elle a posé son séant dans le fauteuil de Maire !

      -  Qu’elle réussisse ou non son mandat, elle aura à rendre des comptes, comme tous ceux qui prétendent gouverner, devant son électorat.

      -  Le fait qu’elle se soit débarrassée de la ROM montre, à mes yeux, que le communiqué du Ministère des Eaux, de l’Assainissement et de l’Hygiène n’est pas un « fake ».

      Ce communiqué pointe le doigt sur le non-paiement (ou le paiement tardif) de la contribution de la CUA pour expliquer l’amoncellement des ordures. Ce qui n’est qu’une explication partielle du problème des enlèvements des ordures car le problème réside ESSENTIELLEMMENT et PRIMITIVEMENT dans le litige de compétences entre les diverses entités.

      -  Si prendre, dans son équipe municipal, des Tiko Boys est synonyme de « mélanger les intérêts publics et les intérêts privés, le intérêts personnels, et le magouilles politiques », qu’avez-vous à me répondre avec cet article très récent d’un journal qui serait pro-Ravalomanana :

      -  http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2015/12/03/cua-lalao-ravalomanana-sentoure-de-tiko-boys/

      -  Par conséquent :

      => 1) vous devez avoir raison en écrivant « Pour le coup , pas besoin d’un stage en Allemagne pour comprendre la faillite économique du pays. »,

      => 2) qui de nous deux ne comprend rien à rien ?

      Hélas, ni moi ni personne ne peut rien pour vous ;-) Sincères condoléances !

    • 14 janvier à 16:10 | kakilay (#2022) répond à Isandra

      « Un homme ou une femme responsable trouve toujours des moyens pour assumer ses responsabilités,... ».

      Étrange d’entendre ou de lire une telle affirmation de la part d’un suppôt du régime du pt. Que ne nous a-t-on pas dit de l’irresponsabilité du pt quant à la fermeture des zones franches, déversant sur la place publique des devenus sans-emplois. Que ne nous a-t-on pas dit sur l’irresponsabilité du pt sur le flop révolutionnaire, le pétard mouillé du HO AN’i FANOVàNA, son irresponsabilité dans la déliquescence morale dans l’armée ne serait-ce que la séquestration avec contrainte de rédiger une lettre de démission à un Amiral, et j’en passe... parce que l’on ne va pas passer son temps à énumérer les imbécilités d’un bâtisseur de mierda.

      Que le hery-cul(e) a pu se présenter comme encore, l’autre nom du pt, le sauveur de cette nation. On a du mal à comprendre les leçons de l’Université Orange prétendant nous dire la Bonne Conduite Politique.

      On s’étonne, en ces jours, qu’un betoko s’offusque quant à l’interdiction de toute manifestation, quand pendant le règne du pt, richard bombe était son général bras armé : que je me demandais, en ces temps, de quelle démocratie vous, les pteurs, aviez dans la tête.

      Voyez vous, il y a une différence entre se battre pour le pt, et se battre pour la Démocratie, la bonne gouvernace et que sais-je....
      Car penser, dans sa forme la plus basique,
      c’est tout simplement
      essayer d’être cohérent avec soi-même,
      d’abord.

      Le pt,
      votre Dieu,
      est-il,
      responsable ou irresponsable
      de l’héritage
      qu’il a laissé
      à hery-cul...

      Et l’on pourra
      peut-être
      commencer à vous prendre
      au sérieux...

    • 14 janvier à 19:03 | rakotoson (#8023) répond à kakilay

      ### Plusieurs entités ont participé à cette opération et le gouvernement a octroyé une subvention de 150 millions d’ariary au Samva pour l’enlèvement des ordures, plus 150 millions d’ariary pour dégager la route d’Andralanitra et autres 53 millions d’ariary pour la réhabilitation de deux autres accès à Andralanitra### ... dites vous

      J’ adhère totalement à votre présentation sur le vrai - faux assainissement de la capitale . En reprenant les diverses sommes apportées , ci - dessus , par les organismes étatiques - l’ argent des contribuables en somme - dans cette Opération Tip - Top on ne peut qu’ en rire . Merci de lire mon post précédent pour mieux comprendre .

      En tout , 353 millions d’ ariary soit la bagatelle de 1750 millions Fmg . De l’ argent jeté par la fenêtre . Juste pour que Hery Rajaonarimampianina (HVM ) - qui en tire les dividendes comme toujours - fasse encore sa série d’ autosatisfaction habituelle

      Avant de dépenser ainsi à gogo , a-t-on seulement fait un audit de la situation financière exacte de la CUA avant l’ arrivée de Lalao Ravalomanana ?

      L’ a-t-on rendu public cet audit comme cela se fait dans les pays démocratiques du monde . En Allemagne entre autres, Madame Ravalomanana ! Pour l’ opinion publique ,celle - ci donne l’ impression de s’ être empressée seulement de prendre la clé de la Ville sans même savoir qu’ elle va hériter des montagnes d’ ordures impayées , de comptes pas clairs ... Les comptes de la SAMVA n’ étaient pas déjà catholiques ;alors que l’ Etat lui fait encore des subventions supplémentaires .

      Quand j’ entends brailler la conseillère municipale Madame Lalatiana ... sur l’impérieuse nécessité de mener à bien le recouvrement fiscal , c’ est du n’ importe quoi ! Qu’ elle donne l’exemple celle - là .Et , voilà que la Lalao Ravalomanana , au lieu de demander les comptes à ses prédécesseurs , se rabat sur les pauvres contribuables et augmente taxes , impôts ... tout ce qui se paie dans les Firaisana et les Fokontany pour renflouer ses caisses .

      J’ adhère totalement à votre présentation sur le vrai - faux assainissement de la capitale . En reprenant les diverses sommes apportées , ci - dessus , par les organismes étatiques - l’ argent des contribuables en somme - dans cette Opération Tip - Top on ne peut qu’ en rire . Merci de lire mon post précédent pour mieux comprendre .

    • 15 janvier à 07:31 | rakotoson (#8023) répond à rakotoson

      NON AUX DEUX POIDS DEUX MESURES !

      L’ assainissement en plein centre de la capitale , pour ne parler que de la chasse aux marchands des trottoirs , va bon train . Dommage que les médias , les auditeurs - un auditeur de Radio Plus ce matin n’ a pas tari d’éloges et de remerciements envers la Commune pour avoir pris a décision de mener la bataille contre ces éternels récalcitrants - ne font que féliciter la CUA pour ce volet - qui n’ est pas le seul - de cette Opération .

      A mon avis - et beaucoup partageront mon avis - ce volet « Marchand des trottoirs » n’ est pas le seul à être incriminé .

      Il y a pire . La CUA devrait interdire le stationnement - sauvage à ces véhicules - ventouses dites d’ occasion qui occupent - à longueur de journée - les parking de l’ Avenue de l’ Indépendance et des rues adjacentes dans l’ attente d’ un acheteur éventuel ;

      Non seulement , ces nombreux véhicules 4X4 , Berline de luxe type BMW et autres Ford voire des Sprinter de 22 places ... occupent des parking normalement dévolus aux automobilistes , aux commerçants patentés qui ont le droit de jouir d’ un stationnement devant leur boutique , mais en plus obstruent la circulation et créent des embouteillages .

      Les propriétaires de ces véhicules dont le coût représente plusieurs centaines de millions de Fmg peuvent bien louer un show - room installé
      sur le By Pass , Andohatapenaka ou Maray Masay .

      De même que Lalao Ravalomanana use des manières fortes - les « gros bras » , les agents de la Police municipale pour embarquer manu militari les maigres marchandises de ces petits marchands ; de même , elle doit déloger ces voitures - ventouses ; l’ Avenue de l’ Indépendance au cours de ces dernières années est devenue un Espace Salon de l’ Automobile non stop pendant toute l’ année .

      A moins de vouloir favoriser - comme ses prédécesseurs - l’ installation de parking payant comme dans les pays développés , les fameux horodateurs de Paris , Bangkok , Londres , Amsterdam , Pretoria ... Et , donc , bientôt, Antananariivo

  • 13 janvier à 09:29 | I MATORIANDRO (#6033)

    Miarahaba an’i NENY Lalao RANAVALOMANAMANJAKA 1 @zao taona vaovao zao ary mirary ny soa sy ny tsara indrindra ho anao, ny fianakavianao ary ny mpiara-miasa aminao rehetra !

    Dia ho tsotsori-mamba isarahana indray tokoa ve ty resaka fako idongian’ny ndahimananjara sy ty fotindrana hery vay manta ty ?

    Atao fiharin’amboalahy antitra hatrany ny fitantanana ny raharaha rehetra eto an-tanana ka taolana tsy ho laitra no ifikirana !

    Naanao hetsika fanairana handraofana fako hono ry ndahimananjara de vizana sahady satrria tsy zatra mandray andraikitra h@ farany ; maninona raha tohizana eraky madagasikara ny hetsika atao ?

    Mankasitraka ihany koa etsy andaniny ny fanapahan-kevitra izay noraisin’ny kominina ny @ fanafoanana io ROM io an’i samva rehefa tsy omena mivantana ho tantanan’ny ben’ny tanana ty sampan’asa ty !

    Avelao ilay ramatoa milodaloda iny hanao ny resa-be eo ihany fa izy ihany no ho tratra farany eo !

    Rehefa tsy faly ny fanjakana ny @ fanapahan-kevitra raisin’ny kominina dia asaivo akapony @ vato ny lohany na sahia manao dingana lehibe dia ahato @ asany ny ben’ny tanana sy ny mpanolo-tsaina !

    Samia velon’aina !

    • 13 janvier à 10:49 | takaka (#8449) répond à I MATORIANDRO

      Hoatran’ny olona fantatro ianao. Amin’ny fomba fitenenana no anoratako an’izany.
      Na izany na tsia dia ekeko ny voalazanao.

    • 13 janvier à 10:51 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Ka asaiovo manao diaben’ny fahadiovana hoa i Dadanareo,...samy miloloha ny fakony daholo aterina eny Ambohitsirohitra,...

      Antananarivo no havotana,...
      Diaben’ny fahadiovana,...

  • 13 janvier à 09:32 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je déteste avoir raison, surtout sur mon pays.

    Et voilà, qu’est-ce que j’ai dit ? J’ai posé la question, qui des Mme Ravalomanana et de Mr R. Hery est responsable de l’assainissement de la capitale ? Et d’une manière générale, le 1er responsable de la capitale. Une question idiote, mais pas à Madagascar TOMPOKO !!!

    C’est une question qui ne doit pas se poser, dans un pays où les prérogatives ( les pouvoirs ) des élus sont bien établies.

    La Constitution ? Qu’est-ce qu’elle dit ? Oh, dans quelle République sommes-nous ?

    Le président préside, le gouvernement gouverne, les élus de la ville gèrent leurs villes, etc....

    Avant de prétendre pouvoir gouverner un pays, il faudrait bien établir le pouvoir des élus. Les responsabilités de chacun.

    On voit bien que le régime Mr R. Hery va accuser les élus de la capitale, plus exactement Mme Ravalomanana de tous les maux dans la capitale. Tôt ou tard, cela va venir. La présidence et le gouvernement veulent s’associer, absolument, à la l’assainissement de la ville.....ils avancent l’argent, pensent-ils parce qu’ils considèrent que ce son argent, ils veulent récolter les fruits.....comme ils sont des marionnettes, ils veulent réduire les élus des nos grandes villes à des marionnettes à leur tour......ils se sentiraient moins seuls....moins ridicule.....

    • 13 janvier à 11:04 | Be-Tsikera (#8458) répond à diego

      Diégo,
      Votre conviction politique nous paraît être nette. Donc, vous avez bien raison de poser cette question, quant au responsable de l’assainissement de la Capitale.
      Pourtant, j’évoque toujours un MAIS qui nous semble plus capitale que ce qu’on reproche à qui que ce soit, affaire de la Capitale évocatrice du ping pongisme du pouvoir et de responsabilité.
      Alors, je vous pose aussi une question plutôt bête MAIS ça peut servir quelque chose pour la suite de nos files d’idées : A quoi sert une loi qui régit ou réglemente l’action d’un organe (le SAMVA) qui est rattaché à son ministère de tutelle, le Ministère de l’Eau et dont l’organisation consultative de tel organe dépend également de la CUA, telle que son PCA n’est autre que le Maire de la Capitale ? Est-ce que ça vous paraît normal ? Qui décide sur le déblocage des fonds alloués à l’assainissement ? Le PCA dont la Mairie ou l’Agence comptable du Ministère de l’Eau ? C’est de l’ineptie ça Diégo !
      Je vous comprend bien qu’un élu sans argent ou bloqué ne peut faire quelque chose, malgré la belle parole du Ministre qu’il faut s’attendre à tout avant de se faire élire. Ce qui se traduit tout simplement qu’il faut engager des batailles sans merci pour avoir des financements sans passer par le pouvoir central alors que de telle pratique viole carrément de l’orthodoxie financière. Dans ce cas précis, c’est le pouvoir centrale qui étrangle toutes les actions d’assainissement de la Capitale, sinon, il n’a pas pu procéder à cette opération coup de poing.
      Mes mots de la fin : Un Ratsirakiste comme vous n’accepte pas le dérapage d’un tombeur de son gourou en 2002.
      Sans rancune !

    • 13 janvier à 11:19 | rayyol (#110) répond à diego

      Je le redit Ravalo toujours aussi id—t a plonger a tète baissée dans un piège a c-n et y a embarque son épouse
      Mais ou se croit t il pas au Canada mais a Mada Croyez vous que Hery va lui déployer le tapis rouge et en faire une vedette Et vlan voila Ravalo au tapis pour ne plus jamais se relever un adversaire de moins .
      Malin ce Herry pas un 100 watts ce Ravalo

    • 13 janvier à 11:23 | rayyol (#110) répond à rayyol

      En politique tout n est qu intérêt Tout les coups bas sont permis Hery semble très bien l avoir compris Il n a plus qua se poser en sauveur Mais pas presser il sauve ses munitions pour la vraie bataille les prochaines élections Bientôt tout le monde va adorer Hery

    • 13 janvier à 12:59 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego,
      - La problématique fondamentale ici c’est de soulever la question comment mener les vraies reformes qui n’ont pas été faites depuis des lustres afin d’avancer réellement .
      - On en a parlé de la décentralisation sans que celle-ci soit mise en exergue
      - L’insalubrité ne touche uniquement la CUA mais aussi l’ensemble du territoire.Une vraie reforme datant même de l’époque de Didier Ratsiraka devrait être faîte depuis longtemps .Un pays comme Madagascar mérite d’être un exemplaire dans l’océan Indien .Comparé à son voisin ,Afrique du Sud ,voire l’île Maurice ,sa place doit figurer dans les pays émergents si tout a été fait correctement.Mes propos ne dédouanent pas les actions gouvernementales actuelles mais plutôt l’encouragent.

  • 13 janvier à 10:37 | toky (#8231)

    Pour résoudre ce genre de querelle stérile mais malheureusement pourrit la vie de tout le monde sur la collecte des ordures ci-après une piste à étudier :
    1- à décentraliser par arrondissement, donc moins couteux pour la mairie, moins de personnel, matériel et espace à gérer.
    2- Il faut bien distinguer la compétence de l’ un par rapport à l’autre en faisant un projet de loi y afférente, y compris les différentes routes : communale, régionale, provinciale, et nationale. Et surtout à définir la participation financière de chaque entité. L’apport de l’Etat, de la collectivité....
    Puis on verra qui n’a pas fait son devoir.
    Dommage si on reste dans les flous que ce soit sur les collectes des ordures ou la construction/réparation des routes et sur d’autres choses , on n’avance pas. Il faut laisser derrière nous l’idée que « le régime qui fait tout et le reste ne joue que le rôle de figuration ». Il faut vraiment une décentralisation effective que ce soit au niveau de décision que ce soit au niveau de réalisation, surtout au niveau de moyen à mettre en œuvre tels que juridique, financier et matériels.

    • 13 janvier à 11:27 | Be-Tsikera (#8458) répond à toky

      Toky,
      Vous évoquez toujours des bonnes idées, c’est ce que j’admire en vous.
      Un petit tic, est ce que vous vous faites bien entendre ? Je crois que NON.
      Pourtant, je vous encourage toujours de progresser dans la voie qui vous semble apporter des biens pour votre pays.
      Toky, est-ce que vous suivez bien le rythme, surtout concernant le statut particulier de la Capitale dont à plusieurs reprises tel a été rejeté par les Députés de Capitale, une partition en 6 mairies d’arrondissement ayant une autonomie financière, ... ? Donc votre idée N°1 a été carrément rejetée ! De plus comment trouver de l’argent pour ces travaux, alors que la CUA part d’une caisse à zero Ariary et les tickets des marchés ainsi d’autres taxes et affinités n’arrivent même pas à couvrir toutes les dépenses engagées aux affaires courantes et les petites charges internes de la Mairie ?
      En ce qui concerne votre deuxième point, ce qui nous paraît plus logique mais en haut lieu, l’angle de vision vous semble virer dans un autre sens qui est contraire à votre.
      Mes mots de la fin : Mihaino nous chuchote quotidiennement dans ce forum que personne proche du pouvoir n’a jamais jeté un petit coup d’oeil sur ce forum qui pourrait évoquer beaucoup de choses UTILES pour le pays et qui pourraient peut être loin du champ d’action de leurs neurones mais aident beaucoup nos dirigeants à bien tirer dans la ligne de mire, si la conviction en haut lieu est parallèle à ces idées !

    • 13 janvier à 12:36 | Behantra (#9165) répond à toky

      Oh que oui

      Depuis Tsiranana jusqu’à ce jour ce que vous affirmez n’a jamais été réalisé

      et pour cause ..

      Je ne sais pas quel age vous avez mais lisez bien ce que je vais vous narrer

      Quand Andriamanjato Richard a été élu maire de la capitale , en 1959 , Tsiranana s’est empressé de nommer le premier PDS de la ville de Tana
      par un decret qui date de 1960 qui enlevait toute prérogative à l’élu

      En quelque sorte Tsiranana voulait déjà destituer Richard et ne lui laisser que l’inauguration des chrysanthemes

      Plus de cinquante après ça continue !

    • 13 janvier à 13:17 | Turping (#1235) répond à toky

      Toky,
      Le fait de décentraliser est une bonne idée ,souvent évoquée ici régulièrement.
      - Quant à la part de responsabilité de chacun ,chacune ,....c’est de ce côté là ,qu’il faudrait mettre le plus de transparence et de surveillance pour gérer les deniers publics,les risques de détournement.
      - Sans vous prononcer le nom d’une commune à côté de la commune où j’ai fait une construction .L’ancien maire de cette commune voisine avait fait construire un barrage ,un péage avant d’accéder à son fief à tous les camionneurs qui y passent.L’argent collecté n’est pas destiné pour entretenir la route en terre battue rouge (latérite) ni pour asphalter (goudronner) mais pour le bling -bling ,dans la poche de monsieur le Maire pour assouvir à ses besoins personnels comme si la commune lui appartient personnel ,un titre honorifique d’être élu Maire . Voyez-vous ce que je voulais dire ?
      - A cela s’ajoute la corruption endémique .C’est la raison pour laquelle ,Madagascar figure parmi les 5 derniers des pays les plus pauvres. Le paradoxe ,c’est nos richesses minières,la potentialité qu’on pourrait dégager que ce soit matériellement,humainement si tout a été fait consciencieusement,collectivement en commençant par le changement de mentalité ,le retour à la source ancestrale !

    • 13 janvier à 13:22 | toky (#8231) répond à Be-Tsikera

      Merci, j’ai l’impression que beaucoup d’entre nous prêchons dans le désert mais je crois qu’il faut pas se décourager pour autant car un jour j’ai la foi que un (qui aura entre ses mains l’espoir de tout un peuple) de ce pays irait utiliser nos idées pour répondre aux aspirations du peuple meurtri par les vauriens politiciens actuels qui méritent la destination directe en enfer !

    • 13 janvier à 13:33 | toky (#8231) répond à Turping

      Vous savez .... c’est écœurant, c’est triste !
      D’ici peu je vais partager avec le triste réalité de ce pays concernant les vols de deniers publics.
      Juste un petit mot concernant la tromperie sur les fonctionnaires fantômes , hauts fonctionnaires fantômes. Ils savent que il y a des gens qui touchent de salaire sans fournir de service Pourquoi ils n’arrivent pas à récupérer l’argent touchés par ces fonctionnaires fantômes voleurs ? Ils devront rembourser non ? AZA arebireby ny olona, asaivo averiny ny vola laniny. point.
      En plus s’ils sont encore dans la liste de fonctionnaires ? il y a des complices non ???? Pourquoi ils courent encore ????

      Atsaharo ny famapandriana adrisa e !

    • 13 janvier à 13:51 | Isandra (#7070) répond à toky

      Le problème se pose sur la mentalité,...quoiqu’on fasse tant qu’elle ne change pas, on aura toujours le même résultat,...

      Pour ce régime toutes les lois sont à bafouer,...à commencer par la fondamentale,...

      Avec eux, cela ne changera rien, s’il y a une loi ou pas laquelle définit les responsabilités de chaque entité de l’Etat,...ils sont prêts à l’ignorer avec la complice de la HCC,...Toute est possible avec la mallette Toky,..

    • 13 janvier à 14:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour ce régime, ce n’est pas la loi qui fait l’homme,...mais c’est l’homme qui fait sa loi,...Dixit JR

    • 13 janvier à 14:24 | Turping (#1235) répond à toky

      Toky !
      Oui,c’est écoeurant l’ami !
      Là ,vous ressortez de nouveau l’histoire des emplois « fantômes ».Ils sont au nombre de 50 000 actuellement générant un coût mensuel de 20 milliards d’ariary aux contribuables.Le trouvez-vous cela normal ?
      - Le Ministre du travail public a eu le culot ,le simulacre de l’avoir révélé ce fléau au grand public l’année dernière sans avoir vraiment le moindre courage de le combattre !
      - Le bla bla ,de vouloir faire un recours à la GPEC(gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences)européennes.Celle-ci est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines dans le but de surveiller les pointages et la lutte contre les emplois fictifs « fanetribehin’ny firenena »......depuis entre les souhaits ,et les réalisations il y a une différence,de décalage car en réalité ,il n’y a pas grand-choses qui ont été faites.Aucun compte rendu public n’a été érigé depuis,....comme les multiples promesses non exaucées ,les constats restent les mêmes.

    • 13 janvier à 14:26 | Turping (#1235) répond à Turping

      Le Ministre du travail c’est Jean De Dieu Maharante...

    • 13 janvier à 15:27 | Anton (#8594) répond à toky

      A l’heure où il convient de mutualiser les moyens et (surtout) la compétence vous trouvez pertinent de confier aux arrondissements qui n’ont aucun pouvoir (et n’auront jamais les moyens adéquats) la collecte des ordures et pire définir les attributions de chacun concernant la gestion des routes en fonction de leur nature et donc la participation financière
      Mon sentiment est que ce faisant tout fonctionnerait plus mal encore (de pis en pis) et que c’est irréaliste
      De plus fort relativement aux matériels et aux personnels cela n’aurait d’autre réalité que de multiplier les dépenses et diluer les responsabilités ; sans parler des qualifications
      Bref que des conséquences encore plus néfastes en multipliant les gabegies

    • 13 janvier à 16:33 | Menalahy (#9072) répond à Anton

      J’ai déjà donné mon avis sur cette décentralisation tant souhaitée en répondant à Isambilo.

      Je rajouterai que :

      - dans l’état actuel de l’instabilité politique,

      - en l’absence du sentiment d’appartenance à une même Nation et à un même peuple,

      - dans l’absence de la définition précise des rôles et des prérogatives de chaque entité,

      ce qui nous attend sera une partition ou pire une libanisation ou une balkanisation de Madagasikara.

      Est-ce cela que nous voulons ?

  • 13 janvier à 11:05 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    De se demander quand ces irresponsables cesseront de se comporter comme des zazakely mal élevés & gâtés, et prendront enfin le chemin de la responsabilité et donc de la raison ?
    A croire que sans une main de fer, pour ne pas dire un gendarme, cette cour de récréation n’ aura comme rivale qu’ une bassecour provinciale ...

  • 13 janvier à 11:24 | dirk_cab (#6503)

    Constat implacable : pour aller à un gueuleton offert par le pouvoir , et aux frais des contribuables, il y a bousculade.

    Par contre , pour reconstruire ou restaurer le pays, là : plus personne !

    L’irresponsabilité et l’incompétence de ses dirigeants sont les causes de ces échecs répétés ; on dit toujours, « tel pays, tels dirigeants ». Quand on voit l’allure de l’élite malagasy, de ceux censés gouverner ce pays, il y a de quoi se poser des questions.

    Madagascar ne pourra jamais sortir de cette situation avec de tels dirigeants, quels que soient les bords politiques.

    Madagascar , depuis 1972, n’a jamais été dirigé mais exploité, voire pillé.

    Comment voulez-vous que ce pays s’en sorte ? Il faut juste souhaiter bon courage au peuple.

    • 13 janvier à 11:56 | walesa (#5863) répond à dirk_cab

      « ...n’a jamais été dirigé mais exploité, voir pillé... » Vos mots sur les dirigeants malgaches successifs sont terriblement sévères, mais tellement justes et vraie, que je ne trouve rien à y ajouter. Merci !

    • 13 janvier à 12:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à dirk_cab

      C’est facile de critiquer les « MALGACHES » mais vous oubliez tous ces « ETRANGERS » qui viennent se remplumer à « MADAGASCAR ».
      Je suis à l’extérieur,en France,en particuliers.
      Quand je vois tous ces étrangers==« ex-Mada »== revenus dans leur « BLED »,ils ont fait leur fortune.
      Qu’ils reviennent de Madagascar ou d’Afrique,c’est quif-quif bourricot !

      ARRÊTEZ DE CRITIQUER TOUJOURS LES MALGACHES.SI CES DERNIERS ONT PU SORTIR DE GROSSE SOMME D’ARGENT ou DE L’OR DE MADAGASCAR,IL NE FAUT PAS OUBLIER LES « intermédiaires étrangers ».

      - « LE TOURISME N’A JAMAIS ENRICHI MADAGASCAR ».
      Des subventions de tel ou tel organisme (-national ou international-) mais elles vont dans la même « DIRECTION »==les plus malins==du pseudo-tourisme à Madagascar ;

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale » ,même avec les « DAHALO ».

      ++« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 13:06 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La ferme Basile , tu as quitté Madagascar depuis + de 50 ans , tu ne sais pas ce qui se passe au pays , Tous les jours tu ne fais que lécher le Q de ceux qui sont au pouvoir . Ah , tu savais que de l’argent , de l’or etc sont sortis de Madagascar , et pour quoi tu n’as rien fait pour arrêter ces trafiquants ? En ce moment une proche de Hery Rajao s’occupe de l’exploitation et de l’exportation des bois de rose , personne n’ose l’interpeller ou l’arrêter et d’un côté elle a osé limogé le directeur général du service de la forêt , un limogeage pris en conseil de ministre , donc ce directeur il dérange tout le monde y compris l’exécutif

    • 13 janvier à 13:42 | Turping (#1235) répond à dirk_cab

      Dircab,
      D’accord avec vous dans l’ensemble sauf au dernier paragraphe ;
      - Depuis 1972 ,non l’avis est partagé !
      - Le revirement depuis la révolution estudiantine de 1972 ,la révolution du 13 Mai avait donné un sens significatif,revendicatif à dénoncer le pouvoir en place entraînant la chute de Tsiranana.Même si tout n’était pas rose ,ça allait correctement .
      - Là,où je ne partage pas votre avis ,les pillages et les ingérences débutèrent depuis l’assassinat de Ratsimandrava.La transition de Ramanatsoa de 1972 à 1975 était correcte ,une bonne transition .....en dehors les géguerres sempiternelles entre les officiers merinas et côtiers.Le coup d’état manqué du 31 Décembre 1974 perpétré par Rajaonarison Bréchard ,le démontra.
      - Le Gl Ramanantsoa Gabriel ,comme son neveu Bernard directeur de HEC à Paris était un Homme intègre ayant servi dans l’armée française .Ayant désigné Ratsimandrava comme son successeur qui connaissait bien aussi le terrain ,si ce dernier ne fut assassiné ,le sort de Madagascar aurait pu prendre même avec le raisonnement dans l’absurde avec le programme basé sur le « fokonolone » qu’on clame ici souvent ,un autre aspect tridimensionnel ,contrairement à ce qui se passe ,je dirais depuis 1975 ;

  • 13 janvier à 11:25 | betoko (#413)

    Autre que cette histoire sur les ordures , je vous invite à écouter en podcast sur free-mada.com les scandales au sein de la mairie de Tana en ce moment
    Cela concerne surtout les 60 milliards que la mairie va emprunter et aussi les augmentations des taxes diverses qui varient entre 100 à 150% .
    Lalao Ravalomanana ne voulait pas donner aux opposants les détails de ce prêt ainsi que l’amortissement .
    Autre chose , comment se fait il que le chinois propriétaire de l’immeuble Globe sis à Tsaralala a pu construire un immeuble à 5 étages et maintenant il est en train de construire 4 étages de + ce qui est interdit . Hélas ses voisins ont porté plainte , mais n’a pas abouti , leur plainte est restée lettre morte

    • 13 janvier à 12:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      S’il n’y a pas d’auto-censure des médias ou des RADIO-TV,à Madagascar,il faut instaurer la censure.
      Dans la semaine ,j’ai lu :
      - « La Présidente de l’Union Nationale Malgache pour les Droits de l’HOMME (-UNMDH-) est pointée du doigt pour avoir véhiculé des fausses informations ».
      - « C’elle qui a évoqué le cas d’irrégularité à AMBILA,district de Manakara ».
      Un tel organisme qui perd les pédales !
      Ce n’est pas de la rumeur de champion de téléphone arabe ou/et des rumeurs non-fondées :BEKOTO

      DANS QUEL BUT ?
      Torpiller le HVM ou l’Exécutif.

      Source : MOOV.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 13:23 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      TVM et RNM pratiquent l’auto-censure , En 2014 une ex directrice de la l’information voulait instaurer le pluralisme , elle s’est fait limogée
      Souvent le pouvoir disait que c’est une fausse information , mais quand des journaux disent ou écrivent le contraire , ce pouvoir ferme sa gueule
      Je pense que tu peux regarder les infos malgaches sur You Tube , si tu as des cou....les et de bonne foi , il te suffit de les regarder et tu verras que ce n’est pas du téléphone arabe .
      Quand le président du syndicat du service de la forêt lors d’une conférence de presse disait que c’est maître Nicole Andrianarivosoa qui est à la tête du trafic des bois de rose , ni le doute ne les rumeurs n’ont plus sa place . Si c’est de l’intox ou de la désinformation pour quoi maître Nicole n’a pas porté plainte pour diffamation , et suite à cette info le membre de ce syndicat du service de la forêt aura un entretient avec l’ambassadeur des États Unis demain à 10h , ce qui est tout à fait normal car les États Unis ont investi pour lutter contre le trafic de bois de rose avec quelques milliers de dollar
      Une question se pose , pourquoi Hery Rajaonarimampianina n’ose pas se séparer de maître Nicole ? serait il complice ?

    • 13 janvier à 21:11 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Suppression de la taxe ROM puis augmentation des autres taxes ? est-ce logique ? On reprend à pleines brassées ce qu’on a donné du bout d’un doigt ?

      A combien s’élève la pression fiscale des Malagasy avec tous ces impôts et autres taxes qui augmentent de jour en jour sans qu’on voit un changement dans la vie quotidienne ?

      => nouvelles taxes sur tout ce qui touche à la téléphonie mobile,

      => impôt dès le premier ariary,

      => pressions fiscales sur le formel.

  • 13 janvier à 11:59 | tanguy37 (#7699)

    15 jours pour assainir la capitale,vous avez fait appel a ZORO !!SUPERMAN !!
    Arretez de prendre les gens pour des C.....!!!

    • 13 janvier à 13:31 | Isambilo (#4541) répond à tanguy37

      C’est une question de point de vue. Il suffit de définir les limites de la capitale selon la ministre et selon la maire !!
      Roland Ratsiraka avait proclamé que 80 ou 100% des rues de la capitales étaient réparées. Même problème : qu’est-ce qu’il appelle capitale ? Et qu’est-ce qu’il appelle réparer.

  • 13 janvier à 12:12 | kakilay (#2022)

    La source des problèmes est identifiée, que ce soit pour les ordures que les rues de Tana : un conflit de compétences.

    Qui a le pouvoir de lever ces ambiguïtés ?

    Contrairement à ce que peut penser les uns et les autres, détenir le pouvoir consiste à exercer ce pouvoir en tant que facilitateur pour le bien de tous. Il semble acquis pour certains, donc valide que ceux qui détiennent le pouvoir use ce dernier pour ses intérêts particuliers. On se retrouve donc devant une mentalité citoyenne qui veut que ce qui est à dénoncer est « naturaliser ». Là où « la nature » pêche, la culture est là pour y remédier. S’il est « naturel » de forniquer avec ses descendants, la culture y apporte sa part. Car la maladie peut être « naturelle » et la médecine y remédie.

    Qui a intérêts à ce que l’ambiguïté persiste ?

    Personne n’est dupe ...

  • 13 janvier à 12:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    150 + 150 + 53 = 363 Millions d’Ariary !

    QUOI DE CONCRET ??

    Les ordures rapportent ==des gros sous== pour les « MALINS ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    - « Le village de la »FRANCOPHONIE« serait destiné aux gens des bas- quartiers ».Point barre !

    IL FAUT OSER !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 12:40 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Est ce que les gens qui habitent dans les bas quartiers auront le moyen d’acheter ces maisons ou bien on va les donner gratuitement ?
      Tu disais que le doyen du corps diplomatique s’occupe de son pays , qu’est ce que tu attends pour venir et lui dire en face .
      Après l’avertissement de Mr François Golblatt , c’était au tour de l’ambassadeur du Maroc , suivi de l’envoyé de Barak Obama et aussi d’un envoyé de l’Union Africaine . Nous attendons la réaction du président de la république bientôt après l’entretient que le syndicat des agents forestiers aura avec l’ambassadeur des États Unis demain cela concerne l’exploitation des bois de rose par maître Nicole Andrianarivoson , une très proche du couple présidentiel

    • 13 janvier à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Vue la troisième guerre mondiale déjà commencée,MADAGASCAR est bien placé pour jouer l’arbitre.
      Les Malgaches ne seront pa des « MIGRANTS » en Afrique et en Europe.
      Vous savez,tous ces « MIGRANTS » sont des nantis de leur « PAYS D’ORIGINE » parcqu’ils avaient les moyens de « PAYER LEUR VOYAGE ».Point barre !
      La TURQUIE fait son beurre et l’Allemagne commence a regretter de cette « INVASION » des étrangers ;

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail/com

    • 13 janvier à 13:15 | toky (#8231) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous ne comprenez pas Basile, comme à Naples, le mafia contrôle les ordures, les drogues, la prostitution et rackettent la population en connivence avec la politique car ça lui rapporte énormément d’argent !
      Osez poser la question chez nous ??? Qui veut contrôler quoi ici ??? Car l’objectif c’est de faire le max de sou puis on se barre en laissant le peuple dans la merde ! Bis repetita !

    • 13 janvier à 13:28 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qu’y a t il de mal à être nanti , si ces gens là ont bien gagné leur vie , mais pas comme Didier Ratsiraka et ses enfants ou la famille Ravalomanana , sans parler des députés et des ministres chez nous ?
      Est ce que je suis un nanti Basile et pour quoi ?

    • 13 janvier à 13:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - « Considérez-vous comme »MIGRANT",à Madagascar ?Point barre !

    • 13 janvier à 13:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à toky

      Pas besoin d’aller à NAPLES.
      NOSY-BE est entre la main de la « MAFIA ITALIENNE ».Point barre !
      - « LES MAFIAS d’autres nations ont leur parrt ».

      - « LE TOURISME N’A JAMAIS RAPPORTE DE L’ARGENT A L’ECONOMIE DE MADAGASCAR » ;

      Mais les subventions tombent de toutes parts comme l’affaire « PEDRO ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 15:08 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et vous, comme un IMMIGRE ENVAHISSEUR de la France depuis plus de 50 ans !

      Oui, depuis 50 ans : Un demi siècle ! C’est long, non ?

      Vous réagissez comme les Italiens et les Portugais qui, quand ils ont tous obtenu la nationalité française, sont devenus plus français que les Français de souche et ont été les plus véhéments pour interdire aux autres personnes d’origine étrangère, l’acquisition de la nationalité française.

      Bien sûr, vous allez me répondre que vous n’avez pas la nationalité française, mais vous dénoncez des personnes qui sont dans la même situation que vous à la différence que vous, vous êtes un IMMIGRE et que eux sont des MIGRANTS.

      Je ne pense pas que vous sachiez faire la différence entre les mots IMMIGRES et MIGRANTS.

      Encore une fois, l’histoire de la POUTRE et de la PAILLE.

    • 13 janvier à 15:10 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Moi migrant dans mon propre pays ? tu ne réponds pas à ma question

  • 13 janvier à 12:38 | Turping (#1235)

    Une opération ponctuelle d’assainissement du 30 Décembre au 10 Janvier,même si un petit geste fait ,gagné ,....est-il un bon début de commencement ,suffisant ?
    - Apparemment l’assainissement de la ville d’Antananarivo comme les autres villes des provinces ,du territoire ne dépend que de la bonne volonté ponctuelle du gouvernement comme cela lui semble bon.Non !
    - Si le SAMVA est sous tutelle du Ministère de l’eau .Logiquement,ce dernier doit avoir un budget permanent mais non ponctuel contrairement à son fonctionnement .Ceci sous entend un budget adéquat pour que les ordures ,et les assainissements se fassent régulièrement sans interruption pour préserver la salubrité ,la santé ,...
    - Pour ce faire ,il faut qu’il y ait de compromis fait entre le gouvernement ,SAMVA,et la CUA pour la gérance avec beaucoup de transparence.
    - Vu ,que la corruption a toujours miné le paysage politique malgache ,il faut beaucoup travailler de ce côté là.
    - La décentralisation effective financière ,la décentralisation du système étatique permettrait de sortir de ce bourbier en mettant le fokonolona au travail.Un pouvoir centralisé qui croit tout faire a déjà démontré depuis des lustres son incapacité à développer ce pays entièrement.
    - Déjà,il faut donner de nouveau un sens à ce que c’est la politique ,le pouvoir depuis le chef du fokontany de manière à ce que l’argent public ne devienne pas du bien personnel .Du côté mentalité ,il y a beaucoup de changement à faire pour faire prévaloir :les valeurs communes pour des intérêts communs .Il faut privilégier la méritocratie :travailler plus pour gagner plus ,pour plus d’égalité et donner la chance à ceux qui travaillent dur.
    Conclusion :la CUA doit avoir aussi ses ressources propres pour collecter les impôts locaux ,la ROM (redevance ordure ménagère),etc....

    • 13 janvier à 13:34 | Isambilo (#4541) répond à Turping

      Une décentralisation ne fera qu’augmenter le nombre des petits chefs, sauf à donner des responsabilités claires aux chefs de fokontany avec des sanctions à la clé en cas de manquement.

    • 13 janvier à 13:41 | toky (#8231) répond à Isambilo

      Juste un petit mot concernant la tromperie sur les fonctionnaires fantômes , hauts fonctionnaires fantômes. Ils savent que il y a des gens qui touchent de salaire sans fournir de service Pourquoi ils n’arrivent pas à récupérer l’argent touchés par ces fonctionnaires fantômes voleurs ? Ils devront rembourser non ? AZA arebireby ny olona, asaivo averiny ny vola laniny. point.
      En plus s’ils sont encore dans la liste de fonctionnaires ? il y a des complices non ???? Pourquoi ils courent encore ????

      Atsaharo ny famapandriana adrisa e !

    • 13 janvier à 13:55 | Turping (#1235) répond à Isambilo

      Isambilo,
      La centralisation a démontré ses preuves du non avancement. Donner ,le sens de responsabilité à tous les petits chefs est une démarche schématique de sortir du pouvoir autocratique ,oligarchique ,à condition que la corruption soit combattue.Si les petits chefs abusent de leur notoriété pour se remplir les poches ,la corruption à petite échelle depuis la base pyramidale vers le haut,ce n’est pas bon !
      - Je me souviens de la belle phrase de JFK à tous les citoyens américains ce qu’ils pourraient faire pour l’Amérique mais non pas ce que l’Amérique pourrait faire pour eux .J’ai répondu à Toky avec l’histoire ,du petit chef en commençant par monsieur le maire du fokontany .La mentalité l’ami ,les mauvaises habitudes sont les freins qui loquent le vrai avancement collectif où chacun doit prendre sa part de responsabilité .La vraie problématique se situe là !

    • 13 janvier à 14:00 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : qui bloquent mais non loquent.....m’excusez !

    • 13 janvier à 15:18 | Menalahy (#9072) répond à Isambilo

      Bonjour Isambilo,

      Je plussoie votre opinion.

      Je rajouterai que même si la décentralisation pourrait nous être utile, elle ne pourra se mettre en place :

      - tant qu’il n’y a pas d’Etat de Droit effectif,

      - tant que les collectivités territoriales n’ont pas de budget de fonctionnement,

      - tant que les niveaux de responsabilité et de compétences ne sont pas clairement définis.

      Il ne faut pas mettre la charrue avant les Zébus !

    • 13 janvier à 17:05 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      J’ai fait un rajout dans un post pour Anton.

  • 13 janvier à 13:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    L’Etat Malgache pourrait faire près de :
    - 31 Milliards 650 Millions d’Ariary d’Epargne annuelle.
    - "La chasse aux fonctionnaires fantômes continue au sein de la Direction Générale de la Gestion Financière du Personnel de l’Etat,rattachée au Ministère des Finances et du Budget.
    grosso modo :
    - Plus de 2 000 fonctionnaires fantômes démasqués en 06 mois.".
    Leur salaires annuels coûtent :
    - 9 Milliards d’Ariary,
    à l’Etat.
    - « il y a aussi les anciens »HAUTS -EMPLOYES« de l’Etat dont le poids de salaires pèse lourd pour les Caisses de l’ETAT ».
    - "Au surnombre de :
    1 339 (-en se basant squr la loi des finances-)

    - 6 000 Personnes qui jouissent illégalement de la pension de retraite
    (-retraite « d’AV7,peut-être ? »

    - "L’ETAT A DEBOURSE PRES DE :
    - 10 Milliards d’Ariary chaque année pour ces « RETRAITES FANTÔMES » ;

    - « Avec 31 Milliards 650 Millions d’Ariary par an,l’ETAT MALAGASY POURRAIT FAIRE DU MIRACLE ».

    Il y a une faille au sein du service des « PENSIONS »,il faut l’éradiquer.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 15:04 | toky (#8231) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Faut qu’ils remboursent ce qu’ils ont perçu illégalement non ???? Et leur complice à jeter en prison avec des lourdes amendes !
      Stop l’Impunité !

  • 13 janvier à 13:56 | Mihaino (#1437)

    Mais enfin , qui fait quoi ? qui détient les vrais pouvoirs pour diriger une Commune ? Maire élu ou Ministre désigné ? Qui gère le budget alloué à une Commune ? Qui finance quoi ? On dirait que nos responsables jouent bien au ping-pong et que la Population reste de simples spectateurs déçus , dépités par une compétition nulle et sans intérêt pour l’avenir du Pays !
    « La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a »dit-on et que j’ai repris maintes fois ici ! (Tany mena tsy mirehitra !)na Valala tsy an-tànana tsy atolon-jaza )sagesse malgache .

    - La CUA de la Capitale continue d’examiner son budget pendant 10 jours et les fameuses REDEVANCES SUR LES ORDURES MENAGERES ( ROM) pourraient être supprimées , par conséquent , on ne devrait plus compter sur les ROM dans le futur que l’Etat exige de payer ! Malgré les critiques des opposants , ce budget sera voté car TIM domine la CUA !

    - Notre Exécutif prépare déjà les élections de 2018 car il est clair maintenant que le PRM Hery veut briguer un 2è mandat avec des concurrents costauds au nombre de 20 voire 40 candidats comme les dernières élections ! Vu le nombre ridicule de nos partis politiques actuels et le nombre croissant des indépendants, nous allons encore assister à des querelles politiciennes ??! Le goût du pouvoir attire des candidats qui vont évidemment récolter 0% de voix ! C’est la spécificité malgache depuis quelques années !

    - Enfin , essayez de dialoguer , de se parler entre vous Mesdames car vos compatriotes attendent de vous de vraies solutions pour redorer l’image de notre Capitale !

    • 13 janvier à 17:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Mihaino

      Pour éviter tout excès de candidat,il faut revoir le mode d’élection d’un Président de la République ;
      - OUI,à l’élection unominale à deux tours,au scrutin proportionnel.
      - Seuls les deux premiers candidats en nombre de votants participent au second tour.
      En cas de majorité absolue, en nombre de votants,au premier tour,le candidat est déclaré élu,à condition de plus de 25 % d’électeurs inscrits ;
      SUPPRESSION DE LA LISTE UNIQUE.Point barre ;
      - Chaque candidat prend en charge tous les frais de conception ,de fabrication et d’impression des bulletins de vote.
      - La mise en place est à la charge de l’ETAT ;
      - Seuls les candidats ayant obtenu 5 % des votants pourraient obtenir les remboursements de leur frais de campagne(-limité-) et les préparations des bulletins de vote.

      C’est expérimenté « AILLEURS » ;

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 13 janvier à 14:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Mise en place d’une »DEMOCRATIE STABLE".
    La Haute Cour Constitutionnelle (-HCC-)est félicitée par :
    - « LE CONSEIL DES SAGES DE L’UNION AFRICAINE accompagné par un Algérien,ennemi numéro 1 du Maroc qui se permet de critiquer »MADAGASCAR" en profitant de son statut de doyen des Ambassadeurs accrédités .

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 14:57 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Démocratie stable , je suis mort de rire et cette HCC , mais quel cirque ?

    • 13 janvier à 15:11 | toky (#8231) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous êtes l’Avocat du diable et des cause perdues...!

    • 13 janvier à 15:24 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Comme je l’avais déjà écrit dans d’autres posts, paradoxalement, toutes les gesticulations pour établir cette Stabilité et cet Etat de Droit n’ont amené que de l’instabilité :

      - avortement de la Réconciliation Nationale d’Ivato,

      - motions de déchéance et de censure,

      - élections communales et sénatoriales bâclées et entachées d’irrégularités.

    • 13 janvier à 15:55 | Menalahy (#9072) répond à toky

      C’est peut-être le Diable lui-même. Qui sait ?

      - Toujours à nier les réalités (vous souvenez-vous quand il a nié l’existence de la corruption à Madagasikara ? ),

      - Toujours à défendre l’indéfendable (bavures des Forces de l’Ordre dans l’affaire Jean-Pierre, défense des excès du régime, ...),

      - Toujours à s’opposer à toutes critiques justifiées et documentées, surttout de la part des vahiny,

      - Toujours à nager contre-courant.

      Ces comportements sont typiques des personnes qui ont courbé le dos et l’échine du temps de la colonisation !

    • 13 janvier à 16:25 | betoko (#413) répond à Menalahy

      Basile ne supporte pas qu’on critique ceux qui sont au pouvoir , si Hitler, Staline ou Mao étaient encore de ce monde il les aurait soutenu sans réserve . Il voulait instaurer la censure comme du temps de son copain Didier Ratsiraka , où tout est opaque . En ce moment il ne se passe pas une semaine sans scandale en tout genre venant du sommet de l’état . Je me demande comment Hery Rajaonarimampianina arrive encore à tenir .
      Ce matin Michel Ralibera de la radio Antsiva avait gardé l’antenne une demie heure de + car il s’est rendu compte que trop c’est trop et entre deux auditeurs qui l’avaient appelé , il a fait sonné une cloche .
      Avant il a mis sur les ondes l’autre hymne « Zanahary mba tahio ny tanain’drazanay » c’était très émouvant . Tous les auditeurs qui ont téléphoné ont dénoncé tous les scandales , les abus de pouvoir de ce régime et ont demandé à Michel Ralibera de continuer à dénoncer tous ces scandales et de ne pas baisser les bras . Il nous a promis qu’il fera tout pour cela .
      Basile , qu’est ce que tu attends pour fermer toutes les télé et radio libre à Madagascar et qu’il ne reste plus que RNM et TVM , comme cela retour à la dictature type Didier Ratsiraka ou Marc Ravalomanana , la pensée unique

    • 13 janvier à 16:49 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      N’oublions pas que c’est un ancien militaire.

      Les militaires obéissent aveuglément aux ordres et ne sont pas censés réfléchir, même si de temps en temps (je dois tout de même le reconnaitre) Basile a des lueurs de réflexion dans ses commentaires.

      Si nous fermons notre grande gueule, les gouvernants considèreront notre inaction et notre mutisme comme un encouragement à continuer la mauvaise gouvernance et les gabegies de toutes sortes.

      Alors, pour que cela change, même si nous crions, pour le moment, dans le désert, notre devoir de citoyens et de patriotes est de dénoncer tout ce qui va de travers.

      Pourquoi le Président de la République -t-il tancé son Premier Ministre quant aux résultats invisibles de son gouvernement ?

      - Est-ce parce que ses conseillers lui auraient parlé de la situation réelle du pays ?

      - Est-ce parce qu’enfin il est devenu lucide par l’action du Saint Esprit ?

      - Ou ne serait-ce pas plutôt le résultat des critiques sur les forums et les réseaux sociaux ?

    • 13 janvier à 17:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - « Adressez-vous à la Commission des SAGES de l’Union Africaine » ;

    • 13 janvier à 17:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      Menalahy
      La corruption existe à Madagascar depuis « X » année.
      Mais on ne la dit pas de la même façon.
      Vous savez,la corruption ,même dans un Etat de droit existe :
      - corruption (-commission-)
      - corruption passive (-attribution par copinage et cetera-).

      JE VIS EN FRANCE,LA CORRUPTION EXISTE TOUS LES JOURS,sauf -« ON ’EN PARLE CAR C’EST FLAGRANTE ».Point barre.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 18:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      - « Tâchées d’irrégularités »/
      - C’est la"PRESIDENTE de l’Union Nationale Malgache pour les Droits de l’Homme (-UNMDH-)qui véhicule toutes ces rumeurs d’irrégulatités.
      DANS QUE BUT !

    • 13 janvier à 18:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      Menalahy !
      Si vous avez bien suivi :
      Le Premier Ministre a rendu sa copie le jour de « VOEUX » ;
      C’est une preuve de manque de maturité au « GOUVERNEMENT » sur la question de communication ;
      Actuellement,c’est la communication ,le nerf de la Guerre et de GOUVERNANCE.

      Basikle RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 21:16 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous oubliez allègrement les plaintes des partis politiques : cela a été publié récemment sur MT.com.

      Vous oubliez aussi que même la Ceni ou la Ceni-T (on ne sait plus d’ailleurs) a reconnu « des erreurs ».

      Prenez des vasodilatateurs cérébraux. D’ailleurs, à votre âge, c’est recommandé (pas obligatoirement, mais dans votre cas, c’est absolument nécessaire).

    • 13 janvier à 21:20 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, j’ai tout bien suivi même si je suis en France, pour le moment.

      Au fait, qu’est-ce qui marche à Madagasikara à part les hanim-pito loha, la corruption, la gabegie et l’impéritie des gouvernants à tous les échelons ?

      Quant à la maîtrise de la communication, nous avons eu un exemple édifiant lors de l’histoire des 3 millions d’euros. C’est tout récent également.

    • 13 janvier à 22:02 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      On ne va pas faire la distinction juridico-économique entre corruption active, corruption passive, tsolotra etc.

      Je fais partie du petit peuple qui ne peut pas comprendre la différence entre ces différentes formes de corruption.

      Je vois de la corruption à Madagasikara : c’est ce qui m’intéresse le plus.

      Qu’il y ait des corruptions quotidiennes en France ou dans d’autres régions du globe, cela n’absout pas les corrompus à Madagasikara et cela ne minimise pas la corruption à tous les étages de la société.

      Ne pas dénoncer la corruption, c’est se rendre complice de ceux qui s’enrichissent illégalement et sur le dos du brave peuple.

      Ne pas dénoncer ce qui marche de travers à Madagasikara, c’est se rendre complice de ceux qui ne prennent pas leurs responsabilités et c’est accepter des situations intolérables pour le petit peuple.

      Ne pas dénoncer ceux qui pratiquent des abus de pouvoir (gouvernants, Forces de l’Ordre, etc) c’est accepter l’instauration par petites touches d’un Etat Policier, puis d’une Dictature qui n’ose pas dire son nom. C’est accepter la privation, petit à petit, de nos libertés individuelles.

      Que chacun choisisse son camp.

  • 13 janvier à 15:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Ah le POUVOIR ceux qui n’en ont pas veulent encore et toujours plus, et ceux qui en ont ne savent pas quoi en faire, et voilà notre capitale voire notre pays à la croisée des chemins.

  • 13 janvier à 16:19 | SNUTILE (#1543)

    150 000 000 ariary reviient à 1500 employés aux smic de 100 000 ariay mensuel ce qui se réduit à 35 000 ariary en 10 jours avec un peu de largesse pour un total de 52 000 000 ariary.

    Il reste 97 500 000 ariary soit 32 500 euros (j’ai une idée pour un 4x4 avec :) )

    Mais la capital n’est pas encore tout propre : "Notons que l’opération coup de poing a peut-être permis d’enlever les montagnes d’ordures LES PLUS VISIBLES mais pas tous.

    Et les moins visibles vont-elles être sans maladies contagieuses ?

  • 13 janvier à 16:33 | diego (#531)

    Bonjour Be-Tsikera,

    On peut se poser beaucoup des questions....et elles sont toutes légitimes.

    En ce qui nous concerne, comme pays indépendant et souverain, les trois questions les plus importantes qui doivent être posées et par conséquent toutes et tous les élus doivent être capables de répondre et avoir des réponses claires et sans ambiguïté :

    - les processus et les calendriers électoraux sont-ils fiables et solides ? Si c’était le cas, les élections seraient légitime et seraient incontestables pour le pays, le peuple et les électeurs et surtout pour les candidats et la CI.

    Est-ce que c’est le cas ? Je pense que la majorité des Malgaches, et des politiciens ont une petite idée !

    La première question nous conduit à poser les questions suivantes :

    - l’étendu, la légitimité et le pouvoir des élus du pays ;

    - la souveraineté du pays ;

    Mécaniquement toutes ces questions nous amènent à questionner l’avenir de notre jeune Nation ?

    Personne ne sait, dans quelle République sommes-nous ? Mr R. Hery, président de la République n’a jamais dit laquelle ? la IIIe ou IV ?

    Ce qui nous amène directement à questionner ce que les élus du pays pensent de leurs mandats et la séparation du pouvoir et surtout :

    - de l’Etat et des Institutions ?

    Autrement dit, qu’est-ce qu’ils pensent de la souveraineté de leur pays ?

  • 13 janvier à 17:01 | diego (#531)

    Bonjour rayyol,

    Mr R. Hery a organisé des élections, la moindre des chose c’est de reconnaître la légitimité des élues et élus de nos provinces et nos grandes villes, point !

    Le president n’a-t-il pas dit que la stabilité politique est acquise ? Parce qu’il aurait les institutions pour gouverner :

    - les grandes villes ont leurs élues et élus. Pourquoi ne pas laisser en paix ces élus gouverner leurs villes ?

    Je veux bien que Mr R. Hery soit l’homme le plus intelligent du monde, le plus grand homme politique du 20e siècle, je suis désolé, il ne pourra pas, il n’arrivera pas et de gouverner le pays et la capitale. Il n’y arrivera pas :

    - et c’est assez médiocre de la part du president, qu’il se porterait candidat de la Mairie de la capitale prochainement, c’est aussi simple que cela.

    Dernière chose. On ne peut critiquer Mme Ravalomanana aujourd’hui. Et personne ne pourra tant qu’on essaie de tout faire pour l’empêcher de travailler et donc de mettre en place sa politique :

    - cette attitude est tout simplement un déni de démocratie venant tout droit de la Présidence et de Mahazoarivo.

    La capitale a voté et il se trouve qu’elle a élu Mme Ravalomanana, point !

    Si le président n’était pas content, qu’il commence à questionner sa propre légitimité vis-à -vis des électrices et électeurs. Qu’il fiche la paix aux élus locaux. Et qu’il s’occupe de chômage dans le pays.

    • 13 janvier à 17:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Vous êtes un économiste,paraît-il ?
      La CUA a-t-elle le droit d’engager la CAPITALE pour un financement-investissement pour cette dernière, venant de l’extérieur,sans aval de l’Etat Malgache ???,

    • 13 janvier à 18:14 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur,

      Communiste ?

      Votre question pose la souveraineté du pays ! Dans un pays souverain...autrement dit qui a des élus légitimes, qui votent les lois ? Qui est et sont résponsables de la politique étrangère du pays, aussi bien sur le plan politique qu’économique ?

      Vous avez un étranger à la tête d’Air Mad, une compagnie d’état, cela n’a pas fait ni chaud ni froid à la majorité des Gasy.

      La colonisation se passe dans la tête, de facto, l’indépendance s’y trouve aussi....dans la cervelle....qui, d’une manière ou une autre se manifeste chez les politiciens :

      - les politiciens malgaches ne sont que des marionnettes que les étrangers s’amusent à agiter pour faire des bruits...ils sont médiocres....

    • 13 janvier à 18:24 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui La CUA a tout à fait le droit ce qu’avait fait Andry Rajoelina quand Marc Ravalomanana n"avait pas voulu donner les subventions dont la mairie a droit .Mais là où ça ne va pas c’est que Lalao Ravalomanana va emprunter 60 milliard d’AR et elle nous cache la vérité , comment elle va utilisé tout ce fric ? Qui nous dit qu’une partie ne sera pas détourné par elle et son mari pour TIKO , n’oublie pas que c’est avec les taxes diverses qu’elle compte les rembourser et ces taxes vont augmenter entre 100 et 150 et pendant combien d’années le ville d’Antananarivo va rembourser cet emprunt ?
      Si Lalao Ravalomanana ne sera plus maire dans 6 ans , le prochain maire aura des milliards d’ariary de dette sur le dos .

    • 13 janvier à 18:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      - « DIEGO »
      Ma position est simple :
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE ».
      Malheureusement,nous ne sommes pas capables de nos « ENTENDRE MUTUELLEMENT »,cela fait le bonheur des étrangers.Point barre !

    • 13 janvier à 18:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      BEKOTO,
      Pour l’histoire d’Andry Nirina RAJOELINA,j’ai suivi son dossier .
      Ce sont des affauires de « DONS » et de « SUBVENTIONS » comme on fait à votre père Pédro !
      Mais ,engager un emprunt,c’est une affaire de garantie.

      IL NE FAUT PAS LES MELANGER.

      Même pour l’histoire de la reconstruction de la « MAIRIE d’ANTANANARIVO »,le financement n’est pas clair,pas très clair.

      MAIS ON AVALE LA COULEUVRE !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 janvier à 19:59 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le budget de la marie d’Antananarivo est de 30 milliards d’AR , Si elle voulait emprunter 30 milliards on peut comprendre mais 60 milliards , aucune justification . Quand les conseillers de l’opposition ont demandé le détail concernant l’utilisation de ces prêts , Lalao Ravalomanana et ses adjoints disaient qu’il n’y a pas de détails , c’est comme ça , et tous les conseillers TIM ont voté ce prêt sans avoir posé des questions , et pourtant ils savent très bien que ce sont les habitants d’Antananarivo qui vont payer avec les taxes diverses les quelles vont augmenter très fortement .
      J’espère que d’ici quelques mois , les tananariviens vont se révolter

    • 13 janvier à 20:12 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ré,

      Parce que nos politiciens ne connaissent pas leurs métiers et n’en ont qu’une vague petite idée de ce que la souveraineté.

      Vous savez, le caractère et je dois dire, le premier qualité des gens competants, résponsables et qui connaissent leurs métiers, en tant qu’élu :

      - c’est de bien gérer les affaires du pays et de protéger la Constitution, défendre les Institutions et chercher à construire un État fort.

      Les Karana, et les Chinois et autres s’assoient sur nos têtes et s’y comportent comme ils veulent :

      - qu’est-ce qui leur empêchent ? Et qui sont les politiciens Gasy qui auraient les TABORY assez gros er bien placé entre les jambes pour leur en empêcher ?

      Ces étrangers-là qui commandent et font tourner la Justice Malgache !

      Un pays dont la Justice est au service des étrangers questionne la souveraineté du pays. La Justice n’est plus au sévices de la Nation et du peuple. Elle participe de facto à l’affaiblissement de l’État, des partis politiques et les leaders politiques du pays dans son ensemble :

      - la Justice Malgache est la 1ere ennemie de la politique Malgache. Elle menace tout le monde, surtout les résponsables politiques, et parfois même quand ils sont au pouvoir ces politiciens.

      Vous savez quand le pouvoir met sous tutelle les médias et la Justice, tout le monde est invité dans la rue pour dénoncer cette attitude. Une attitude pleine de sagesse et assez responsable.

      Et si c’était la Justice qui met sous tutel tous les institutions du pays et les partis politique, jusqu’à l’Armée du pays, que ferait-on ?

      La HCC a appelé Rajoelina Mr le président ! Cela va tout dire.

    • 13 janvier à 22:08 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est illégal qu’une Communauté Urbaine emprunte sans l’aval de l’Etat.

      Qui va payer les pots cassés si Lalao Ravalomanana échoue dans sa mission ?

      Comme Madame Le Maire n’a pas voulu donner des détails sur cet emprunt à son Conseil Municipal, je me demande si ce n’est pas encore de la poudre de perlimpinpin pour montrer que les Ravalomanana cherchent tous les moyens pour sortir Antananarivo de la mouise.

      Est-ce que Madame Le Maire n’avait pas intérêt à être transparente dans ses démarches et ses actions ? A moins qu’elle ait peur qu’on découvre certains dessous des cartes.

    • 14 janvier à 21:09 | kakilay (#2022) répond à Menalahy

      Du n’importe quoi...
      En quoi c’est illégal, ou plutôt dites nous la loi qui stipule qu’une personnalité morale n’a pas le droit de contracter un emprunt... ou autre loi allant dans ce sens selon votre science.

    • 14 janvier à 21:19 | kakilay (#2022) répond à kakilay

      Et si c’est effectivement illégal
      qui serait le financier
      qui plongerait dans l’affaire
      pour les beaux yeux de la CUA,
      si elle en a,
      à moins d’une maléfice
      de la sorcière Mme le maire
      Ravalomanana de surcroît
      au pouvoir inimaginable
      capable de faire faire aux financiers
      ce qu’ils ne sont pas en droit de faire,
      qui hypnotiserait
      tout banquier très près de ses sous
      mais qui perdent le sens de la réalité
      financière, bien sûr,
      pour s’embobiner
      dans une transaction illégale.

      Divagations de petits péteux
      et prétentieux...

  • 13 janvier à 18:04 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    Madagascar n’a plus un État et des Institutions fiables et fonctionnels dans lesquels la vie politique et économique du pays puisse se reposer et s’appuyer et que les élus puissent exercer pleinement leurs mandants.

    Les élus ont besoin de l’État et des Institutions. Aucun régime ne pourra gouverner un pays à l’absence ou l’affaiblissement de l’État et des Institutions. C’est une mission impossible.

    Ce sont les Institutions qui permettront aux élus de gérer une crise, surtout une crise institutionnelle comme nous avons à Madagascar. Coupons la tête de la Présidence, de la Mairie, de Mahazoarivo, de la Justice et de l’Armée :

    - vous avez 2009 !

    Refusons d’aller jusqu’au bout et de mener à son terme une élection présidentielle :

    - vous avez 2002 !

    Amusons à affaiblir notre État, nos Institutions, c’est-ce que les politiciens Gasy font merveulleusement bien, cela n’a pas besoin des grandes études pour l’accomplir :

    - nous avons des élections piège à C....qui nous donnent des élus VETAVETA aujourd’hui.

    Avant de parler des réformes Mr Turping, il faut parler de l’état de notre État, notre Nation, nos Institutions :

    - de facto, la légitimité et véritable pouvoir des élus et bien évidemment, la plus importante des choses, la souveraineté du pays !

    On voit bien dans la capitale aujourd’hui que Mr R. Hery veut être Mr le Maire et Mr le Président. On voit ici et c’est flagrant, quand le président Malgache est originaire du Haut plateau, surtout de la capitale :

    - il confondrait Madagascar et Antananarivo.

    Comme si Antananarivo comptait 22 millions d’âmes. Heureusement pas, comment feraient le président et les élus de cette ville pour assainir une grande ville de 22 millions alors qu’ils n’y ont jamais arrivé avec seulement moins de 2 millions d’âme à s’occuper ?

    D’une manière générale, c’est la mentalité de la majorité des élus Gasy :

    - le monde des élus Gasy est réduit aux poids de leurs cervelles en fait. Leur mode de gouvernance et leur monde économique se résument à l’acquisition des biens matériels.

    On est bien loin des réformes dont vous mentionnez. Il y a des réformes conjoncturelles et des réformes structurelles qui s’imposent dans un pays comme Madagascar. Les élus ont besoin de l’État et les Institutions pour les mettre en place et bien les conduire :

    - où en est Madagascar ?

    Sans dire que les réformes, ce n’est pas une petite histoire, cela doit pouvoir continuer au-delà d’un mandat d’une équipe au pouvoir d’une époque, j’arrive au bout de mes pensées :

    - la continuité de l’État, la souveraineté du pays et donc, la nécessité pour une Nation d’avoir des processus et calendriers électoraux fiables et solides.

    Autrement dit :

    - vous et moi, comme tous les Malgaches et les politiciens du pays, devons savoir les dates et les années des prochaines élections et nous ne devons pas avoir aucune motifs de douter les manières dont nous élisons nos présents et futurs élus.

    Il faut retenir et ne pas oublier que les critiques, TSIKERA, ne nous seront pas bénéfique que lorsque l’Etat, les Institutions ne soient solides.

    Si nous voulons lutter contre la corruption, il ne faut pas insulter le régime ou un homme, mais il faut exiger du régime le réforme de la Justice ou son renforcement par exemple. Cela veut dire des moyens financiers, séparation de pouvoir. Il faut donc penser comment se prendre pour y arriver :

    - par des processus électoraux juste, fiables et solides dans le temps. Ce qui donnerait au peuple le droit de s’organiser pour défendre dans la rue ses droit, pour exiger des changements par exemple....

    • 13 janvier à 19:47 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour DIEGO ,
      Vous êtes bien remonté et inspiré aujourd’hui en répondant à plusieurs participants !
      - Nous sommes tous très forts pour diagnostiquer tous les problèmes et les maux de notre Pays mais nous sommes peu nombreux à proposer des solutions réalistes , fiables et durables à mon humble avis !??J’ai même la nette impression que MT.com est devenu une tribune pour étaler les griefs , les rancunes de certains en taxant X, Y, Z nos présidents successifs d’avoir mal gouverné pendant plus d’un demi-siècle ??!!

      - Je persiste et signe qu’aucun de nos Dirigeants n’a obtenu un bilan positif durant son mandat ! Chacun a eu ses points forts et ses points faibles et résultat de la course : LE PEUPLE DEVIENT DE PLUS EN PLUS PAUVRE et la fracture sociale reste trop marquée jusqu’à ce jour .« Comparaison , n’est pas raison », dit-on et il faut reconnaître que les donnes ont beaucoup changé en raison des progrès de la science et du développement des nouvelles technologies ! Comparons les choses comparables ! Changement de mentalité , défense de la souveraineté nationale , indépendance de la justice , lutte contre la corruption demeurent des expressions vides de sens chez nous car tous les dirigeants anciens , nouveaux voudraient toujours reprendre ou garder jalousement le Pouvoir !

      - Enfin , Zorro n’est pas encore né pour nous sauver et attendons patiemment l’arrivée d’un justicier avec une équipe compétente , intègre et patriote.J’ai le droit de rêver comme tout citoyen !
      Gardons l’espoir pour nos arrières petits enfants recevant l’éducation au sein de la famille et continuant les instructions dans les écoles !

    • 13 janvier à 20:59 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego bonjour,
      - Vous évoquez souvent les crises de 2002 et 2009 comme les causes de cette situation actuelle .Je ne partage cette vision car si l’événement de 2002 était là,logiquement pour en arriver là ,il y avait d’autres crises nier qui les précédaient que vous essayiez de nier ;l’assasinat et le coup d’état de 1975. le 10Août 1991,...
      - La crise de 2009 a été provoquée par le coup d’état ,le règlement de compte entre les anciens rivaux ,Ratsiraka et Ravalomanana. Rajoelina a été servi comme le pion pour effectuer l’opération ,afin que le retour de Ratsiraka à Madagascar s ’effectue facilement dans l’espérance de réconquérir facilement le pouvoir.Or,ce scénario n’a pas eu lieu.Rajoelina a boudé le pouvoir.
      - C’est normal votre désolation de ne pas revoir votre mentor retourner au pouvoir ,après le refus même de sa candidature.
      - Le piège à c.on de ses élections s’est transformé sûrement par l’organisation précipitée de ses élections où tout le monde est responsable .
      - Si Madagascar se trouve ans l’état actuel où il se trouve ,avec les décadences au fil du temps,ce qu’il y a eu responsabilité des Hommes .
      - D’après votre raisonnement ,si les institutions étaient fortes avant 2002,pourquoi l’état de droit n’a pas été t-il respecté pour contester l’élection de 2002 ? à Monsieur Stanislas de Laboulaye l’ex- Ambassadeur de l’époque ? pourquoi il y a eu 2009 ,pour une question de fierté ,de mégalomanie ?
      - Je vous le réitère encore même si l’équipe gouvernementale actuelle est nulle ,le rejeton de 2009,s’il n’y avait pas le coup d’état perpétré malgré les irrégularités dénoncées par Ratsiraka quant à cette élection ,le scrutin du 2ème tour ,même malgré tout cela ,pourquoi il s’était aventuré à se livrer à de tel acte machiavélique ?
      - Si les coups d’état de 1975 et 2009 n’ont pas eu lieu ,peut-être qu’avec le bilan très insuffisant durant la rêne de Ratsiraka (23années),on ne serait pas arrivé là,en rafistolant avec le système de l’héritage déjà médiocre.C’est vrai ,le pire est là,comparé à l’ère Ratsirakiste,Ravalomananoiste....
      - 

    • 13 janvier à 21:03 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : assassinat,dans l’état actuel ...erreurs de frappe !

    • 13 janvier à 22:47 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      TVplus vient d’annoncer que 2 ministres Rivo Rakotovao , Maharante Jean et un député Mapar brigue le poste de président du Senat !
      Fort-Dauphin vient d’accueillir un bateau de croisière avec qqs milliers de touristes qui vont visiter aussi le Menabe , la ville de Morondava pendant 3 jours ! Bienvenue à tous ces touristes qui sont curieux de connaître notre beau Pays ! N’oubliez pas de rapporter les produits artisanaux uniques au monde et les belles photos ( coucher du soleil de l’allée des baobabs , ...) !

    • 13 janvier à 22:50 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Lire briguent le poste de président du Senat ! Merci .

  • 13 janvier à 20:11 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - A qui profite ces querelles ????? Nous sommes TOUS perdants .....

    - Et ce sera comme ça jusqu’en 2018 , je le sent .....

    - QUE DIEU NOUS REVEIL

    • 13 janvier à 20:15 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - Avons nous le temps pour ces blablabla ?????

      - L’immaturité - sans programme - élection hasardeuse = 95 % de pauvreté .

      - QUE DIEU NOUS GUIDE

  • 13 janvier à 20:40 | diego (#531)

    Monsieur Ramahefarisoa,

    L’économie fonctionne de la même manière :

    - capital, travail et confiance !

    Plus simple à dire qu’à réaliser.

    Parce que cela exige une stabilité politique. Mais cette stabilité politique doit être effective. Une stabilité qui veut surtout dire :

    - une stabilité de l’Etat et ses Institutions.

    Par définition, les investissements sont étalés dans le temps pour plusieurs années. Ce qui veut dire donc que les investissements dans un pays doivent se faire et doivent continuer au-delà d’un mandat des élus d’où la nécessité d’avoir un État et des Institutions stables et forts.

    Les investissements des années Ratsiraka nous servent bien aujourd’hui, mais helas ses successeurs n’ont pas su anticiper nos besoin en énergie par exemple.....nos écoles sont peu performantes, la santé se détériore, l’assainissement et les embouteillages posent des graves problèmes.

    On sait donc où investir, on sait comment faire, mais c’est la politique qui est en retard et qui n’est pas au rendez-vous.

    Il y a l’argent, les investisseurs sont prêts, mais tout le monde veut être rassuré par les dirigeants et par l’ensemble du pays :

    - la chute d’un pouvoir ne doit pas se traduire par la faillite économique d’un pays et la dissolution des investissements précédents.

  • 14 janvier à 00:51 | diego (#531)

    Turping bonjour,

    Nous sommes indépendants depuis 55 ans seulement. Comme les reformes, mais cette fois-ci nous parlons des origines de nos problèmes, qui sont bien évidement conjoncturelles et, mais surtout structurelles.

    Qu’est-ce que cela veut dire. Les origines de nos problèmes ne se trouvent pas uniquement dans les crises successives que Madagacar a traversées depuis son indépendance. Cela va de soi. Une crise, de surcroit institutionnelle, par définition, a des multiples origines. Nous perdons notre temps si nous commençons analyser uniquement les crises qui jalonnaient la vie politique de notre jeune pays.

    Les crises qui semblent jusqu’ici provoquées par la classe politique et les élites du pays ne sont que les conséquences multiples de sous-développement :

    - c’est la crise conjoncturelle.

    Et cette crise a une singularité qui se caractérise dans les pays pauvres :

    - la crise institutionnelle qui installe les blocages politiques, assez durables, qui mécaniquement détruisent tous les appareils économiques du pays.

    Il y a la crise, qui est encore plus grave, mais qu’on ne le voit pas ou on l’évoque rarement :

    - c’est la crise structurelle qui frappe les pays pauvres, comme Madagascar.

    Les appareils de l’État et les Institutions que les colons nous ont laissées ne sont pas bien maitrisés par les élites locales. Pire, ces appareils de l’État sont utilisés en fait pour appauvrir le pays et son peuple.

    Notre dilemme ce que nous n’avons pas le choix, les dirigeants et politiciens malgaches n’ont pas le choix :

    - si on veut être aidé et être reconnu par la CI, il faut maitriser ce que je dis - LE STANDARD - comment gouvernement un pays.

    C’est-à-dire que la CI et les bailleurs des fonds et les pays qui veulent nous aider nous demandent toujours tous les garanties inimaginables :

    - un, avoir un État fort,

    - et deux, avoir des Institutions fiables et fortes, si c’est possible durablement.

    Cela ne peut être avantageux pour nous que lorsque nous nous plions aux exigences de la CI et des bailleurs des fonds :

    - la souveraineté du pays est posée donc !

    Les problèmes conjoncturels semblent résolus avec les élections successives, les pays ont des élus.

    Mais les problèmes structurels demeurent et vont continuer à nous poser de multiples challenges politiques, et des défis monstrueux sur le plan économique.

    C’est une des raisons qui, à mon sens, doivent pousser la classe politique et les responsables politiques dans le pays d’aller jusqu’au bout de la réconciliation et la nécessité d’installer un gouvernement d’Union National. La seule voie qui nous conduira le pays vers l’installation assez durable :

    - des processus électoraux fiables et durables et qui vont nous permettent d’installer des calendriers électoraux fiables et solides dans le temps.

    Eh, j’attire votre attention sur 2018. Les élections qui vont avoir lieu, s’il y avait des élections, seraient minées déjà par Mr R. Hery et les gens qui sont derrière lui :

    - regardez dans quel état est les partis politiques du pays ce jour ? Combien des candidats auront nous en 2018, 50 ou 70 ou encore 90 femmes et hommes ?

    Et je vous dis que Madagascar ne se porterait mieux qu’aujourd’hui en 2018.

    Voilà une bonne explication des élections piège à C....Turping !!!

    Les anciens présidents et l’actuel président ont été victimes et sera victime de l’instabilité de nos Institutions.

    Mr R. Hery fanfaronne que la stabilité est acquise dans le pays, il n’y croit pas une seconde, je peux vous le dire. Et il sait qu’il n’a pas beaucoup de pouvoir....

    ....mais il peut jouir d’être président, point !!! C’est un chavalier sans tête !

  • 14 janvier à 07:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Selon les pévisions de la Loi de Finance Initiale 2016 (-LFI 2016-),des recettes fiscales ,à hauteurs de :
    - 3 429,1 Milliards d’Ariary sont attendues
    dont
    - 1 688,7 Milliards d’Ariary,en recettes douanières
    et
    - 1 740,4 Milliards d’Ariary,en recettes intérieures.

    Diégo,
    - "NOUS SAVONS PARLER AUSSI DES RECETTES FISCALES.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 314