Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 03h12
 

Société

Grève de l’Intersyndical, affaire Oliva Andrianalimanana, bombe artisanale… La Direction de la Jirama explique

lundi 21 septembre 2015 | Bill

A propos de la grève au sein de la Jirama, la Direction générale de la Jirama précise tout en corrigeant ce que l’opinion semble croire ; ce n’est pas la Jirama qui est en grève mais une partie des employés qui sont syndiqués et qui sont solidaires de l’Intersyndical. La compagnie nationale Jirama compte 5800 employés et ils ne sont pas tous en grève, fait comprendre le Direction de la Jirama qui ajoute que ces grévistes sont dans leur droit. Toujours-est-il poursuit la Direction de la Jirama menaçant que, le salaire se mérite et il est la contrepartie du travail fourni ; dès lors, du moment qu’aucun travail n’est réalisé, il ne peut y avoir de salaire qui soit susceptible d’être perçu.

La Direction de la Jirama décide en outre d’interdire toute manifestation dans l’enceinte des sites de la compagnie nationale. Elle invoque la découverte d’une bombe artisanale dans la cour de son siège à Ambohijatovo Avaratra voici quelques semaines. Afin de prévenir toute menace du genre sur les autres sites, contre les employés et contres les usagers, la Jirama a donc pris des mesures que les grévistes refusent d’admettre et de s’y soumettre. Ce qui avait provoqué des face-à-face entre forces de l’ordre et grévistes à Ambohijatovo et à Soanierana à un moment donné. L’affaire du détonateur d’Ambohijatovo Avaratra a d’ailleurs conduit le président de l’Intersyndical, Oliva Andrialimanana et quatre autres leaders de la grève devant les enquêteurs de la Brigade de recherche criminelle à Fiadanana.

Quant à l’arrestation et la mise sous mandat de dépôt du président de l’Intersyndical, la Direction de la Jirama explique que cela n’a aucun lien avec la grève qu’il conduit. C’est une affaire propre au président du Comité d’entreprise de la Jirama et à quelques individus du service Informatique du Centre Médico Social de la Jirama. Oliva Andrianalimanana aurait fait bénéficier un individu des avantages (soins, médicaments, hospitalisation, scanner, analyse…) auxquels seul l’employé de la Jirama et sa famille ont droit. Or cet individu n’est ni employé de la Jirama ni un membre d’une famille d’un employé de la Jirama mais il détiendrait donc une carte qui lui aurait permis de bénéficier des avantages des employés de la Jirama. Un autre employé du service informatique de la Jirama est également arrêté avec Oliva Andrianalimanana.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 21 septembre 2015 à 10:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Est-ce opportun de l’arrêter maintenant mais pas avant ni après ?
    C’est la différence entre la communication et les autres modes/méthodes d’information.

    Concernant notre pays l’EDUCATION sous toutes ses formes ne suffise plus car nous, malgaches, avons perdu tous nos repères et nous avons besoin d’un FORMATAGE (en empruntant les langages informatiques) à partir des nouveau-nés pour avoir une génération responsable dans 20ans.

    • 21 septembre 2015 à 10:25 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Juste une coïncidence,...les deux affaires n’ont aucun rapport l’un entre l’autre,...Ce Directeur nous prend comme de c...ons.

    • 21 septembre 2015 à 10:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - « Les Malgaches sont formés et »BIEN" formés mais manquent un peu d’expérience.C’est tout !
      Tous les étrangers qui débarquent à Madagascar donnent des leçons à leur convenance.
      En majorité,chez eux,ces étrangers ne valent « RIEN ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 septembre 2015 à 11:07 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et vous même qui êtes un étranger dans un pays qui fait la bêtise de vous héberger, vous même est de tellement bonne qualité que vous ne méritez pas de rentrer au pays, plus précisément votre pays ne vous mérite plus !

      Bonne journée, Votre Grandeur.

    • 21 septembre 2015 à 11:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Selon la chanson de Dear HENRI « NY MALAGASY DIA MAHANTRA OLO-MARINA ».

    • 21 septembre 2015 à 15:46 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ces Malgaches « BIEN » formés qui pourtant ne servent à rien par manque d’expériences sont tellement nombreux et ont un besoin impératif des étrangers qui eux ne valent rien selon vous mais qui sont malgré tout indispensables pour leur montrer la marche à suivre !!! bravo vous avez enfin fini par admettre que les Malgaches sont pour la plupart des incapables d’avancer sans aide extérieur ,

    • 21 septembre 2015 à 21:51 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Stomato

      Il est vraiment trop ce basile de mes deux :

      « Les Malgaches sont formés et »BIEN" formés

      Ca fait longtemps qu’il n’a pas mis les pieds à Mada !

    • 22 septembre 2015 à 06:39 | sanois (#8546) répond à plus qu'hier et moins que demain

      D accord avec vous

      FORMATAGE

      A commencer par les enseignants

      Le pays du sourire ( ce n est pas le seul) ne serait il pas en fait le pays de l egoisme

    • 22 septembre 2015 à 06:55 | Potamochère (#9202) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est toi qui vaut rien avec tes commentaires racistes toute la journée pendu derrière ton clavier. Tu habites en France et tu critiques les étrangers tu fait vraiment pitié rentre au pays et nous montrer ta grande expérience dans tous les domaines

  • 21 septembre 2015 à 10:23 | Isandra (#7070)

    Et par hasard,...cette arrestation et lesdites enquêtes coïncident avec cette grève lavareny,...Peut être, juste une coïncidence,...elle n’a rien à voir avec cette grève,...Hi hi hi,...Il nous prend pour qui ce Directeur,...?

  • 21 septembre 2015 à 10:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les AGENTS de jirama sont-ils assimilés aux "Agents de l’Etat et de ses établissements publics administratifs.
    Si OUI !
    - « Retenue de salaire »
    Toute journée de grève,quelle que soit la durée du service ==non fait==donne lieu à une retenue de 1/30 ième de la rémunération mensuelle pour les Agents de l’Etat et de ses établissements publics administratifs.

    IL FAUT APPLIQUER CETTE RETENUE..
    IL FAUT UN ETAT FORT.Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 septembre 2015 à 21:56 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur point barre a encore frappé !

  • 21 septembre 2015 à 11:53 | rakoto-neutre (#8588)

    Manan-jo ny mpiasa hanao grevy indrindra moa ka misy ny sendika izay ataoko hoe ’FIAROVANA’ fa tsy ’FANAKORONTANANA’ ary ao @ toeram-piasana no tanterahana izany fitokonana izany.Ka raha mandrara ny hanaovana izany any @ toeram-piasana ny tompon’andraikitra dia midika = FANDRAVANAN’NY HETSIKA=
    Ny mpitondra na rariny na tsy rariny ny zavatra takinao dia miezaka ny manadio ny tenaaw’qaqny izy ireo ary tsy hanaiky moramora fotsiny eo izay takinao. NY MARIMARITRA IRAISANA ANGAHA NO TADIAVINA, Saingy sarotra amin’izy ireo ny hanaiky.
    Fomban’ny maro amintsika mantsy ny tsy mety hidina ambany izany = TSY MANANA FANETREN-TENA = Fa dia mihevin-tena ho = ASANDRATRA AMBONYf= * * COMME UN PETIT DIEU * ka zara raha mahafantatra ny fiainana iainan’ny sarambabem-bahoaka. DIA TSY TE-HAHALALA FA FIANANAREO ANY ZANY HONO.

    • 21 septembre 2015 à 15:14 | Menalahy (#9072) répond à rakoto-neutre

      Il n’y a pas qu’à Madagasikara que les hommes et les femmes politiques sont coupés des réalités et du quotidien de la population.

      Un philosophe français contemporain, René Girard, parle même de « caste des pervers » pour expliquer leurs comportements qui vont à l’encontre des intérêts de leurs électeurs.

  • 21 septembre 2015 à 14:35 | jangobo (#8776)

    Raha jerena amin’ny lafiny iray ny tenin’ny Tale Jeneraly dia i Oliva sy iny namany iny ihany no nahavita izany tao anatin’ny JIRAMA fa tsy misy hafa mihitsy.

    Indrindra moa ireo tsy migrevy dia azo lazaina fa madio tànana avokoa e ! Koa nankaiza ny BIANCO hijery izany sa ahoana ?

    MISY MIHAINO

    Aza miady amin’ny Fanjakana raha hanao politika rey olona, raha tsy izany dia efa miomana ho any am-ponja e !

  • 21 septembre 2015 à 16:56 | Rakoto (#9043)

    Au moins, on peut difficilement ici ne pas mettre au crédit de madagascar-tribune de faire l’exercice de la démocratie, l’exercice libre de la parole, contradiction et pour le coup éclaircissement qui à défaut de venir de la jirama nous a été apporté en partie.

    • 22 septembre 2015 à 11:32 | regisson (#7075) répond à Rakoto

      toujours egal a lui meme le Pepere !!!!

      Quand auras-tu compris que tu sers a rien avec tes c....o..nneries

    • 22 septembre 2015 à 11:37 | regisson (#7075) répond à regisson

      ce petit au dessus est pour son Altesse Bazilou

      Tout le monde l’avait compris, mais lui, je ne suis pas sur

    • 23 septembre 2015 à 00:09 | Rakoto (#9043) répond à regisson

      Si je peux me permettre, je comprends que le discours quelque peu répétitif de Monsieur RAMAHEFARISOA Basile puisse être difficilement entendu par certain d’entre vous. Force est de constater qu’il est, contrairement à ce que l’on pourrai penser, dans un discours largement minoritaire.
      Il n’y a qu’à voir le nombre d’article ici présent, la plupart sont contre-régime (pour une première raison évidente, c’est que c’est plus vendeur de crier au loup de que de crier à la bonne nouvelle).
      Par ailleurs, vous semblez faire une confusion assez manifeste là ou Monsieur RAMAHEFARISOA ne le fait pas. Il soutient l’Etat et celui qui le représente, mais cela aurait été indifféremment de la personne qui en est le représentant.

      Et si je peux me permettre une dernière chose, je suis également un soutient de l’Etat, parce qu’il ne peut être que le seul garant d’un équilibre et d’une juste répartition des richesses. A condition de bien lui pouvoir laisser la capacité d’exercer d’une part, et de bien comprendre qu’il panse toujours les errements de la période de transition.
      Juste pour précision, l’exercice qui est livré ici devrait être exactement le même qu’il s’agisse de Rakoto, de Randria, de Machin-chouette et même, j’ose le dire de Rajoelina.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 65