Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 24 juin 2017
Antananarivo | 02h04
 

Gouvernance

Financement de 10,2 milliards de dollars

Falihery Ramakavelo met en garde

jeudi 8 décembre 2016

Falihery Ramakavelo intervient souvent dans les médias en tant qu’analyste politico-économique. Il met ici en garde la nation, en particulier les dirigeants et les organes de contrôles mais aussi la société civile, contre les dangers que représentent les financements de quelque 10 milliards de dollars annoncés comme récolte de la Conférence des bailleurs et investisseurs pour Madagascar. Fils du général en retraite, Désiré Philippe Ramakavelo, Falihery Ramakavelo est ancien officier de l’Armée, ancien cadre de société maritime ; et actuellement il est le directeur général de l’école Vatel Madagascar.

Indépendamment de ses activités, il est souvent interrogé par les journalistes de l’audiovisuelle et de radio privée sur les événements qui se produisent dans le pays et sur l’actualité nationale et internationale. De son point de vue, il y a deux grandes menaces auxquelles il faut faire face et devant lesquelles il demande la plus grande vigilance : l’accroissement de la corruption de haut vol car le portefeuille est assez important d’une part et d’autre part avec le flux escompté d’investisseurs étrangers, la domination économique étrangère.

Au vu de la corruption accrue et de la faiblesse avouée du Bianco, l’économiste Falihery Ramakavelo ne cache pas son scepticisme si jamais la gestion de ce portefeuille ne revient pas à des hommes compétents, intègres, honnêtes et qui ne pensent qu’à l’intérêt général. En fait, c’est le défi qu’il faut que l’organe de contrôle annoncé par le président de la République, devra tenir et relever avec succès.

L’autre danger remarque Falihery Ramakavelo, est le flou qui entoure les conditions et contrepartie de ces financements et dons. En effet, les craintes de l’opinion de beaucoup d’observateurs ne sont pas sans fondement car les puissances occidentales véhiculent et encouragent depuis quelques années, des réformes sociétales qui vont à l’encontre des mentalités et mœurs des populations de Madagascar. Falihery Ramakavelo cite entre autres, le mariage pour tous et le GPA ou l’usage de la mère porteuse.

Mais tout cela n’empêche que les fonds obtenus lors de la Conférence des bailleurs et investisseurs présentent des opportunités d’ouverture et d’expansion de plusieurs secteurs d’activités d’après Falihery Ramakavelo interrogé par des journalistes de radio privée ce 7 décembre 2016.

Recueilli par Bill

5 commentaires

Vos commentaires

  • 8 décembre 2016 à 11:18 | olivier (#7062)

    "Falihery Ramakavelo intervient souvent dans les médias en tant qu’analyste politico-économique »

    WOW SUPER, un type important alors ??…J’ai hâte de lire ce que ce VIP ( Very Important Petit) a à dire…CHOUETTE

    " Il met ici en garde la nation »

    Petard, Zorro est arrivé ?

    Que nous dit Zorro, fils de Général devenu directeur d’école « souvent interrogé par les journalistes de l’audiovisuelle et de radio privée sur les événements qui se produisent dans le pays et sur l’actualité nationale et internationale »….:Interdiction de rire...

    Les financements vont accroitre :

    1) « la corruption de haut vol » …Quel visionnaire !

    2) « la domination économique étrangère »…Oulala quel fin économiste ! Bah vi mon garçon, comme personne ne veut ou peut investir au Jardin d’Eden, il faut bien faire venir des Zinvestisseurs Zétrangers !

    Mais Zorro VA PLUS LOIN…

    ZORRO a un message important :" les puissances occidentales véhiculent et encouragent depuis quelques années, des réformes sociétales qui vont à l’encontre des mentalités et mœurs des populations de Madagascar. »

    Comment ne pas se todre de rire en lisant pareilles INEPTIES, relayées dans un journal en Ligne…

    D’un autre côté, si un Journaliste Gasy met en lumière de tels ZOZOS ( et non ZORROS), c’est qu’il doit leur accorder une certaine importance..

    Demain, interview de RABE - qui « lui aussi intervient souvent dans les medias…. »

    MDR

  • 8 décembre 2016 à 12:18 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Ce qui m’ interpelle, c ’est une des conditions à ces investissements : la sodomie pour tous ou GPA, mais : qui impose ce genre d’ aberrations : QUI ???
    La france aurait donc bénéficié de ce genre d’ investissements grâce à son mariage forcé pour tous sans referendum , voir avec le 49/3.
    le bianco serait de par son impuissance : passé de dominant à dominé , QDB
    Quelle quenelle ...

  • 8 décembre 2016 à 14:19 | valoha (#7124)

    Tsy misy diso ny voalazan’ity tanora mpamakafaka Malagasy ity !
    Ho maro anie ny tanora Gasy toa azy !

  • 8 décembre 2016 à 15:24 | ETHAN (#9769)

    Hello,
    pour Falihery RAMAKAVELO, notamment.
    Nous faisons partis de la jeune génération car je n’ai pas encore 30 ans, enchanté.

    ## D’abord je vais commencer par dire que : Bâtir un modèle pragmatique aux besoins de l’économie malagasy est tout à fait concevable à condition qu’il y ait la prise de conscience pour un autre Paradigme.
    = Règlementation fiscale adéquate à la situation de l’économie malagasy,
    = Règlementation sur les propriétés foncières pour éviter toute spéculation appauvrissant les Malagasy.
    = Modernisation de l’Education et de l’Enseignement pour de nouvelles Ressources face aux nouveaux Facteurs de productions et pour tous les Acteurs de l’économie de toutes les décennies qui viennent.
    = Une décentralisation globale et effective pour un Development inclusif afin que (PAR EXEMPLE) toutes les Ecoles malagasy atteignent les mêmes niveaux d’éducation (programmes scolaires) et de savoir.
    = … … … et j’en passe … …
    = = > Création d’une Banque de Development Economique destiné par exemple à moderniser l’Agriculture et à industrialiser en général le Pays. Ces $billion devaient être gouvernés par ce genre de Banque pour plus de transparence et d’efficacité !

    ## Il ne faut donc jamais oublier l’essentiel mais la Stabilité politique et économique d’un Pays est aussi principalement basée sur la Fiabilité et sur le Respect des Institutions par TOUS.
    Je parle ici aussi le respect de l’Armée et de la Police par elles-mêmes de leur NOBLE Fonction.
    La loi est faite pour tout le monde, c’est aussi simple que cela. Et l’exemple devait venir d’en haut.

    ## Vous émettez une mise en garde sur la puissance occidentale par le biais de ses capitaux qui risquent d’entraver les mœurs au nom d’une certaine valeur morale et étique dont vous évoquez.
    Vos inquiétudes sont louables, mais si tout le monde fait son travail en respectant les Institutions, toute déviation enfreinte à la loi sera punie à sa juste valeur. Je parle ici de tolérance zéro si possible… …
    Même un peu déguisé l’EU fait aussi du protectionnisme à coup de réglementations contre certains produits asiatiques (par exemple), quant à leur efficacité européenne, c’est un autre débat … …
    (en tout cas j’ai voté le Brexit)
    ** Prenons l’exemple de la South-Korea où les USA y étaient présents militairement pendant des décennies. Ce Pays recevait également plusieurs $billion des USA, mais avec les conditions suivantes :
    = le Government Coréen avait su utiliser leur argent dans un modèle économique adéquate aux difficultés de sa situation de l’époque. Il avait su instaurer une discipline pour l’amour de son Pays.
    = très important : les Coréens avaient toujours su garder leur Culture. Ce ne sont pas les $billion des USA investis qui auraient pu entraver la personnalité des Coréens en général. D’ailleurs regarder la puissance de ses Conglomérat, ce Pays pourrait en être le Great Sensei.
    J’ai étudié pendant 3 années en South-Korea après mon Ecole. Je suis donc tout à fait conscient que tout n’est pas rose dans ce Pays, loin de là bien sûr.
    Mais n’empêche et à MEDITER surtout, la South-Korea était plus pauvre que la Côte d’Ivoire dans les années 1960 !!

    ### Donc Madagascar est condamné à bâtir et à concevoir des Partenariats solides avec les autres Nations y compris avec des Pays Africains qui sont malheureusement négligés par manque de discernement de l’évolution géoéconomique régionale. Non seulement le Monde a changé mais nous assistons aussi à la fin d’un monde. Nous n’avons qu’à regarder sur tout ce qui se passe ailleurs et même sur tout ce qui se passe à Madagasikara.

  • 8 décembre 2016 à 16:15 | ETHAN (#9769)

    Hello,

    La réussite d’un Partenariat avec les Autres passe par une bonne définition au préalable de ce que l’on recherche pour développer son Pays.
    Dans le cas de Madagasikara et à mon avis, sa Bonne Governance des matières 1ères en est une des définitions. L’Avenir géoéconomique dans ce domaine est sans conteste en Afrique Sub-Saharienne et à Madagasikara inclus. Les échanges régionaux africains en matière de commerce doivent donc être élaborés en conséquence. Cette coopération africaine est encore très négligée à Madagasikara.

    = => Chaque Pays d’Afrique doit absolument s’industrialiser pour se développer et pour mieux coopérer mutuellement. Je prends l’exemple flagrant du Cacao en Afrique, où Madagasikara en produit un peu moins de 5000T/an.
    Malgré les 70% de la production mondiale de Cacao principalement en CÔTE d’IVOIRE plus celle du Gana, cette matière 1ère ne rapporte à l’Afrique que $14 billion/an (3% seulement de part du marché dans ce secteur). Les Agriculteurs travaillent souvent dur pour gagner très peu !!
    Alors que la SEULE transformation des Cacao en Produit Fini rapportent aux Industriels des Pays émergents et avancés près de $120 billion/an.
    ## Cela doit faire réfléchir à tout Government soucieux des réformes structurelles obligatoires pour les prochaines décennies, surtout face aux 11 millions de malagasy qui n’ont pas 20ans en 2015 !
    ## Cela signifie macro économiquement, une restructuration fondamentale de l’Education et de l’Enseignement pour les futures Ressources comme Acteurs économiques ou comme Facteurs de production d’une Croissance endogène dans une économie numérisée et globalisée.
    Où est cette stabilité politique malagasy ?
    Où est cette Institution des Armées qui ne joue jamais son rôle qui pourtant devait être aussi noble pour elle-même et pour le Peuple ?

    = => Voyons ce qui se passe plus précisément chez nous à Madagasikara :
    ** Le PIB de Madagasikara diminue de $9,92 billion (2012) à $9,51 billion (2015) même s’il était monté à plus de $10 billion en (2013-2014).
    = 1er Remarque :
    Le PIB/habitant diminue de $445 (2012) à $368 (prévu 2016), car la positive croissance démographique est proportionnelle aux Ressources Humaines non productives et sont majoritairement jeunes non formés aux situations difficiles du Pays. Cela nécessite un modèle plus pragmatique que n’acceptent les mentalités au paradigme délirant.
    ** En 2015 l’AGRICULTURE
    Agricultures EMPLOIS : 75%
    PIB correspondant : 26%
    Valeur ajoutée en Croissance annuelle : -0,7% (négative)
    ** En 2015 l’INDUSTRIE
    Industrie EMPLOIS : 8%
    PIB correspondant : 16%
    Valeur ajoutée (VA) en Croissance : 7%
    ** Le Reste ne sont que les Emplois de Services à 17% qui représentent 58% du PIB avec seulement 3,7% de VA en croissance annuelle. Le Tourisme en général n’est qu’une économie de Comptoir à Madagasikara où très peu de travailleurs y en profitent inclusivement ! Ceci en est une des reformes utiles à faire à Madagasikara, pour un réel Development sociétal des Régions !
    = 2ème Remarque :
    Les 75% Employés actifs agricoles n’ont aucun moyen pour se développer, la preuve sa VA est négative. Alors que le peu d’Emplois qui s’exercent dans l’Industrie malagasy, contribuent mieux au PIB et surtout avec une autre VA, mais peut mieux faire si le climat des affaires change.

    () Incontestablement et je répète ici depuis toujours avec un autre Pseudo (car compte perdu), l’exportation à très bas prix de nos matières premières est l’un des facteurs du No-Development du Pays.
    Leur transformation locale permet de contrôler ou de négocier au mieux leur prix. Cela pourra favoriser d’autre Savoir-Faire qui mérite d’être labellisé au niveau mondial.

    () Or quel que soit les $Billion des Bailleurs qu’on annonce par ici et par là, où l’actuel Président essaye de briller tant qu’il peut avec (2018 oblige !!!) :
    ** Si l’Armée ne change pas et ne se restructure pas autrement pour garantir la stabilité du Pays.
    ** Si les Opposants ne sont pas francs et ne sont pas crédibles pour une VRAIE alternance.
    ** S’il n’y a pas de vrai Concept Politique réaliste % aux besoins, afin que le Peuple y adhère.
    ** Si les Infrastructures et l’état de droit ne sont pas au RDV pour la bonne circulation des hommes, des biens et des matériels.
    Alors tout cela n’est qu’un rêve, donc irréalisable même après plusieurs décennies.
    Madagasikara a vraiment besoin d’un Leadership de Situation capable d’une bonne Governance à la hauteur de ses Urgences pour les Development de ses Secteurs d’avenir.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 92