Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 22h24
 

Société

Jirama

Explosion d’une cuve de la centrale thermique d’Ambohimanambola

jeudi 31 août | Yvan Andriamanga

Une forte explosion a eu lieu le 30 août 2017 vers 10h30 du côté d’Ambohimanambola et une fumée noire a été aperçue depuis la capitale et ses environs. Une cuve de la centrale thermique de la Jirama d’une capacité de 750 m3 contenat du fuel lourd a pris feu et a causé la mort de deux (2) personnes et blessé gravement trois (3) autres. les sapeurs pompiers de Tsaralalàna, aidé par des pompiers des différentes sociétés de la capitale sont venus à la rescousse de la Jirama pour venir à bout à l’incendie et surtout pour éviter que le feu ne se propage sur les autres citernes de fuel, il y en a 4 en tout sur le site. D’après les informations, les pompiers de Tsaralalàna qui sont arrivés les premiers sur les lieux n’ont pas réussi à maitriser le feu parce qu’ils n’utilisent que l’eau pour combattre le feu ; et il a fallu attendre ceux de l’Adema-Asecna qui disposent des mousses pour éteindre les feux.

La cuve en question qui a pris feu est gérée par la société turque Aksaf Power d’après les explications des différents responsables sur place et vient tout juste d’entrer en action il y a 3 mois. Pour le moment, aucune explication exacte sur l’origine de l’accident. Les pompiers notent qu’il y avait des matériels de soudure à côté du cuve de fuel mais aucune affirmation de la part des autres responsables pour le moment. La police nationale informe que des enquêtes seront menées pour savoir l’origine de l’accident et les responsabilités des uns et des autres.

Le directeur général de la Jirama et les différentes autorités se sont empressés de rassurer les habitants de la capitale et de ses environs que cet accident n’aurait aucun impact sur la fourniture d’électricité.

Cet accident remet en question la sécurité de ce genre de site. Heureusement que la délocalisation du dépôt d’hydrocarbures d’Alarobia et de Soanierana a été décidée dernièrement par l’Etat mais on attend encore sa concrétisation. Espérons qu’on n’attendra pas un éventuel accident pour prendre les décisions qui s’imposent pour les autres sites à risque.

33 commentaires

Vos commentaires

  • 31 août à 09:54 | Isambilo (#4541)

    Il n’y a donc pas de poste de lutte contre les incendies sur le site ? On se fout que le gestionnaire soit un Turc ou un Papou. Ce qui est beaucoup plus important c’est l’inconséquence des autorités.

    • 31 août à 10:22 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      S’agit il dune nouvelle turquerie à Madagascar ? Nous avons déjà pris en compte la fermeture des écoles de Talatamaty .

    • 31 août à 10:31 | Stomato (#3476) répond à Isambilo

      Dans la suite des amours avec Reny Malala, il semble clair que c’est de sa faute si elle n’a pas installé les matériels nécessaires de lutte contre l’incendie de produits pétroliers.

      Un peu de médisance en fin de semaine ne fait jamais de mal.

    • 31 août à 10:37 | manga (#6995) répond à Isambilo

      En me fiant aux commentaires de l’éditorialiste, et avec l’accord de son chef hierarchique qu’est le directeur de publication, il s’avère qu’on ne peut rien espérer de ce régime à la nok si tel est vraiment la situation qui prévaut.
      L’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement n’a pas été respectée comme il se doit ; et comme le ministre de tutelle est le seul à délivrer une autorisation sur les prescriptions applicables pour la prévention des risques, ce dernier n’a qu’à limoger dans un premier temps son directeur général s’il tient vraiment à sa peau.
      - Le point éclair du fioul lourd se situe entre entre 60 et 93°C, et les premiers constats des sapeurs-pompiers arrivés sur place démontrent qu’avec les matériels trouvés sur les les lieux, ce seuil a été largement dépassé : Qui sont donc les signataires du permis ?
      - Les pompiers de Tsaralalana se métamorphosent en pyromane pour incendier toute la capitale avec le contenu de leurs citernes. Si c’est pour sécuriser les milieux environnants, ce ne sera encore pas une excuse : le fioul ne compatit pas avec de l’eau quand on parle d’un départ de feu.
      Quant à Alarobia et Soanierana dont on évoque en dernier paragraphe, une telle décision ne devrait en aucun cas attendre les caprices du régime, ce dernier met en otage toute une population qu’il risquera vraisemblablement de ne plus maîtriser.
      L’insécurité est dans tous les domaines, est-ce qu’on ne peut pas remplacer l’émission « Fotoam-bita » par « Tsy mahaleo ny sampona » puisque plus rien ne va ?
      On est toujours, et de mal en pis, dans l’edrem.
      Vive le premier ministre chef du gouvernement...
      Et que notre cher et vénéré président de la république ne se suicide bien avant la fin de son mandat...

    • 31 août à 10:50 | Isambilo (#4541) répond à Isambilo

      Stomato,
      Vous oubliez les chers colons de l’autre nostalgique de la médiocrité. Ces Turcs sont certainement des ennemis de notre cher Erdogan. Heureusement, nous avons des généraux à la pelle pour nous défendre.

    • 31 août à 11:46 | kartell (#8302) répond à Isambilo

      @ vatomena

      La question mérite d’être posée, au lieu de se …voiler la face !…..
      L’aide sans-frontière mérite d’être évoquée car en croire le pouvoir, les demandes internationales piétineraient, voir tapineraient aux portes des différents ministères pour démontrer leurs capacités à sortir la tête de l’eau, du noyé !….
      Visiblement, la sécurité annoncée par la technologie turque laisserait à désirer, la spécialité turque étant davantage dans la main de fer, recette chiche-kebab d’Erdogan qui devrait intéresser de prêt nos dirigeants plutôt que dans celle, très aléatoire, de l’assistance à pays en danger !…
      Qu’importe la cuve pourvu qu’on ait l’ivresse !….

    • 1er septembre à 09:00 | tanguy37 (#7699) répond à Isambilo

      Il est bien connu que le fuel lourd ne peut bruler qu’en etant chauffé !!!
      quel sont les cons qui ont ete faire des soudures a coté de la citerne ?A quand une centrale nucleaire à Tana,, !!!!

  • 31 août à 10:37 | papangue (#9623)

    Akory lihe, akory lahaly, manakory jiaby,

    Toutes mes condoléances aux familles des victimes, on dirait que la vie humaine n’a plus aucun intérêt , mais ça au bout de 4 années de pouvoir, on s’en doutait ...
    Sur kolo TV , on parlait même des blessés avant les morts.
    Ici, les autorités ont parlé seulement de la fourniture d’électricité et non des vies humaines.

    Yvan, faut quand même faire attention aux fôtes d’« inattention » et autres fôtes d’« ortografffe ».

    « contenat du fuel lourd »
    « . les sapeurs pompiers de Tsaralalàna, »

    Après un point, on commence par une MAJ,
    « aidé par des pompiers des différentes sociétés »
    => accord !!!! les sapeurs

    « pour venir à bout à l’incendie »
    Ça ne se dit pas comme ça :venir à bout de !

    C’est ptêt l’émotion , ce n’est pas la première fois que ca arrive avec Yvan, pourtant souvent vos articles sont intéressants.

    Quant aux moyens mis en oeuvre, c’est pas avec de l’eau qu’on éteint un feu d’hydrocarbure ... mais bon on n’est pas à ca près.

    A+

    • 31 août à 11:21 | dafily (#9983) répond à papangue

      vrai... funestement vrai. Mais comme vous, le vol du papango (l’orthographe originelle si vous le permettez) et comme celui nombre d’entre nous ici : un vol au dessus d’un nid de coucou.

      Pfff, voila le pourquoi des règles et des normes chers amis compatriotes... Une opération de soudage à proximité d’un dépôt de carburant... Les bras m’en tombent. RIP, mais ça fait mal de savoir qu’on peut perdre encore une vie de cette manière au XXIème siècle. On peut dire tout, mais la vie humaine et sa prévention ne s’improvisent pas, et certaines procédures sont carrément ignorées, sinon bafouées ? Alors là c’est pire.

      S’il n’y a que Tsaralalàna qui doit assurer le combat contre le feu comme dans les années 80 aujourd’hui, quid d’une centrale comme celle-ci qui n’a même pas une unité d’intervention sur place ! Il est vrai que depuis, le site paraît plus à l’abandon, et la dotation d’une nouvelle unité n’a pas éveillé le moins du monde nos têtes pensantes concernant la question sécuritaire. Las...

      La boue avant la pluie, la charette avant les boeufs... Ah le malagasy continue à marcher sur la tête.

  • 31 août à 11:29 | Jipo (#4988)

    C’est une cuve échappée de l’ asile qui s’ est radicalisée soudainement, des complices en fuites sont activement recherchés .
    Heureux d’ apprendre qu’ il y a des sociétés de pompiers privés, qui contrairement aux établissements d’ enseignement public , sont assurément plus conformes & compétents : que la société d’ état, je propose à rabary de s’ intéresser de près à la question, voir de fermer les stations de pompiers non conformes et qu’ elles affichent la cause de la fermeture pour incompétence notoire et : non conformité ...
    Et si tout va bien ? de nommer rabary : ministre de la sécurité et des hydrocarbures ⛽️ .

    • 31 août à 12:45 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      ben non !

      c’est un type un peu distrait, qui laissé trainer son zippo

      à quand le nucléaire à Mada ?

  • 31 août à 12:08 | Turping (#1235)

    Papangue,
    Les fautes d’orthographes plutôt d’inattention, ça arrive !
    - Les cuves de 750 m3 contenat au lieu de contenant.........Les rédacteurs n’ont pas relu l’article avant d’envoyer sûrement.
    - L’ essentiel en se posant la question, pourquoi les pompiers ne sont-ils pas intervenus à temps pour éteindre le feu ?
    - Est-ce que la CUA possède t-elle encore des moyens suffisamment opérationnels pour venir au secours de ses populations et les incendies pouvant causer des dégâts énormes.
    - L’adage dit :Vaut mieux prévenir que guérir. De même, gouverner c’est prévoir, la problématique est là quand les matériels sont vétustes sans pouvoir réagir à temps.
    - Au Japon,l’accident nucléaire de Fukushima a mobilisé tout le monde . Ici, sur l’image diffusée, on ne voit aucun camion 🚒 citerne des pompiers, c’est pathétique !

    • 31 août à 13:02 | Jipo (#4988) répond à Turping

      Tsymisy benzina kamarade ,
      Laisser « trainer jipo pour allumer le feu », je ne voudrais pas faire de l’ ombre à : « ah que moi C djonny »"...
      Mais que peut faire un zippo, comparativement à un poste à souder ???
      allumer un join ?
      Vous avez déjà essayé d’ enflammer du fioul 🔥
      Meme en jetant un mégot allumé dans une bassine d ’essence et bien : il s’ éteint !!!

    • 31 août à 15:47 | Belakana (#7721) répond à Turping

      @ Turping,

      Je vous cite : « Ici, sur l’image diffusée, on ne voit aucun camion 🚒 citerne des pompiers, c’est pathétique ! ». Eh oui, c’est pathétique, comme vous dites souvent : « c’est l’indépendance octroyée sous dépendance ». Lorsque ces pompiers de Tana arrivent avec de l’eau pour éteindre du fioul qui « brûle », il y a de quoi PDR !! Où était le ministre de l’énergie ??

  • 31 août à 12:52 | akam (#7944)

    - Peux-tu te poser des questions environnementales dans ce babakoutoland qui se situe dans le bottom5 des pays les plus pauvres ? ou te permets-tu uniquement de le faire quand, malheureusement, il y a eu mort d’hommes ? He bonhomme nous sommes vers la fin 2017 ! a-t-on appris que la ministre de l’environnement est allee visiter le site ? afin de savoir ce qui s’est passe ? a-t-elle ete accompagnee de ses dits « conseillers techniques » ou ceux-la sont tellement occupes « ailleurs dans la promotion et vente des rosewood » qu’ils sont bien absents ? Bref, des operations qui rapportent ! tandis que celle qui s’est produite hier « ne permettra pas d’engranger une commission » !
    - En quelques jours, quelques questions environnementales ont ete soulevees ici ! Dans ce pays, est-on reellement conscient ou non des problemes de degradation environmentale ? Ou acceptons-nous, naivement, de subir la selection naturelle comme les babakout ? Comme j’ai deja mentionne ici, certains sujets interpellent tout le monde mais pas uniquement ceux au pouvoir ! L’environnement est l’exemple-type ou, de visu, contrairement a ce que l’on peut attendre, les pretendus « politiciens ecologistes gasy » n’ont meme pas de programme. Car, a propos, amigo o amiga Kartell, t’as pas besoin d’etre au gouvernement pour creer des reserves ou des parcs « prives ». Notre grand voisin « Afrique du Sud » est un bon exemple car ce pays est parvenu a limiter l’extinction des especes animales ou vegetales menacees grace aux parcs ou/et des reserves appartenant a des personnalites « issues du prive ». Bien sur que cela existe ici, mais le nombre est insuffisant et donc il en faudra plus ! Ne pas oublier que les visiteurs etrangers viennent ici et paient pour cela. Ca ne remplit pas un coffre-fort ! C’est preferable d’ amasser quelques « piastres » dans la sauvegarde et l’exploitation des ressources pour les generations futures que condamner ces dernieres, soit a l’emigration ou soit a une « mort lente » a cause de ces « exploitations opportunes » qui, prealablement, n’ont ni l’aval des populations locales ni evaluees a propos des risques environmentaux encourus.
    - Ces explosions sont a prendre au serieux car elles devront alimentent les donnees techniques qui seront instrumentalisees afin de gerer a court ou moyen terme ce genre de risque en milieux tropicaux.
    - Il est evident que le gouvernement est dote de plusieurs ministeres « techniques » mais aucun ne s’est manifeste et...pourquoi ? ...notammment le premier d’entre eux ! car il s’agit aussi de la securite...meme si cela ne concerne que celle des riverains locaux !

    • 31 août à 14:40 | kartell (#8302) répond à akam

      Les questions environnementales n’ont jamais été une priorité, ni une question de remise en question d’un mieux-être qui s’effiloche de plus en plus , car les conséquences d’un quotidien dégradé ne se mesurent pas au lendemain mais dans un délai nécessaire, de quinze ou vingt années !…
      Quand on sait que pour nos pouvoirs successifs, demain, c’est, déjà, de la science fiction, inutile de croire qu’ils prendront le zébu malade par les cornes pour oser quoique ce soit !...
      Tout ce qui touche à l’environnemental, c’est une obsession vahaza, un luxe des pays dits riches, une idée fixe d’écologiste emmerdeur, bref, ce n’est pas de notre culture, celles du brûlis, du diesel et de la bagnole pourrie !
      Sauf que petit à petit, notre environnement, jadis bio, se transforme, de plus en plus, en un univers impitoyable du chimique où l’absence totale d’études épidémiologiques, nous plonge dans l’incapacité à mettre en garde, voir à alerter une population, laissée à son triste sort de la maladie….
      Aujourd’hui, la priorité est ailleurs, là où cette urgence a fait passer son aspect prioritaire pour demain, en cadet des soucis d’un pouvoir qui se contente de poser des rustines furtives avec une colle, de très mauvaise qualité !…
      Nous nous dotons de structures, clés en main, aimablement fournies des donateurs, plus ou moins intéressés sans que nous possédions le savoir-faire ou le matériel technique pour éviter les écueils d’une utilisation défectueuse !….
      Une fois de plus, cet incident démontre à quel point nous sommes incapables de maitriser l’aspect secouriste d’une technologie importée, ce n’est pas rassurant pour nos populations, prises en otages forcés.
      C’est, aussi, inquiétant de penser qu’une catastrophe majeure n’est pas à exclure chez nous, même si nous allons tout faire (osons le croire !) pour l’éviter, car à entendre, le discours officiel, lui, affirme que le pire, c’est toujours ailleurs !…

    • 31 août à 16:38 | sarah (#4600) répond à akam

      Mais si, on a eu trois programmes environnementaux avec des millions de dollar, pendant des années mais ils ont été surtout pour les lémuriens, les orchidées et...les ateliers et voyages à l’extérieur. Pas trop le truc d’engineering environmental ni de l’environnement urbain.

      Pour Ambohimanambola, ils n’ont tout simplement pas de volet Health and Safety, pas de procédure et ...pas d’équipement pour les urgences comme les incendies. Des employés non formés aussi probablement. C’est quand même curieux ces pompiers qui n’ont que de l’eau alors que les extincteurs ont déjà des spécificités selon les utilisations.

    • 31 août à 17:36 | akam (#7944) répond à akam

      @kartell & sarah
      - Vos posts sont apparemment contradictoires car celui de Kartell a ampute mon « i » afin de me trouver sur mon « Q ». Je tombe de haut… car ce pays est pratiquement arriere si l’environment malgache, unanimement qualifie de sanctuaire unique au monde, n’a aucune consideration significative aux yeux de son peuple. En considerant ce que tu dis que, pour les gasy, l’environment, l’ecologie ne sont que des notions « vagues », themes reserves aux pays riches les tenants du pouvoir actuel sont incoherents et fondamentalement ingrats. Madagascar a pourtant envoye une forte delegation de plus d’une centaine de personnes lors de la COP21 a Paris !
      - En liaison avec ce que dit Sarah, je suis quand meme surpris que ce regime disposant d’un grand ministere de l’environment manque de rationalite. Car si le discours du PRM fait echo d’un travail d’equipe ; je ne percois aucune liaison etroite entre le ministre du tourisme qui blablate a longeur de journees pour faire venir des touristes et celle de l’environment qui est sensee faire la promotion des lemuriens, parcs, reserves...? Bref il y a un chronogramme a mettre en place afin de coordonner leurs actions.
      - Enfin cela n’est que le « paraitre » mais le point important que je tiens a soulever et que je resitue aupres de vous deux est la sacralisation de l’environment malgache. Je ne suis pas le seul, mais chacun le dit a sa maniere, le malgache doit defendre bec et ongles son environment (terre et mers) de facon a ne pas bouleverser (faire disparaitre...) les activites des differents acteurs economiques tels que les pecheurs (vezo et autres), et pisciculteurs locaux (eleveurs de crevettes...), des agriculteurs (notamment les riziculteurs, planteurs de vanille...), des eleveurs (bouviers...). Actuellement beaucoup de sherpas economiques inspectent les pays dont le sous-sol est peu exploite. Il est clair que les technologies evoluent et donc l’estimation, qui exigeait dans le temps une ou deux decades, peut etre vite torchee en moins de 5 ans. C’est un quinquennat mais si les elus locaux ne sont pas a la hauteur, la decision d’ « excaver », « raser »...une « montagne boisee » bouleverse la vie des locaux qui n’ont territorialement connu que ces sites. La suite est irreversible ! Cela n’est ni une premiere ni une derniere. Ce pays est tres convoite...ce que les froggies ont decouvert dans les TAAF font partie de la meme trame que celle qui cadre et entoure le tanibe.
      - Bref, c’est quand meme un aveu si ce ministere de l’environement n’a pu se faire entendre, ces jours-ci, que par la promotion et vente des BDR saisis ! Tant que cela ne rapporte pas : c’est bouche cousue !
      - Beaucoup d’intervenants ont denonce ici la non-securisation et la prevention de ces travailleurs a risques ! Est-ce a admettre ici que ces employes gasy, qui gravitent autour de ces sites munis d’enceintes videes ou remplies d’hydrocarbures, ne beneficient ni de formation a propos des risques ni de protection ! Dans ce pays, il y a donc beaucoup de curseurs ? car je rappelle que l’officier, parti en mission, beneficie de prime de risques ! A l’image donc de ces ouvriers (tacherons ou contractuels), c’est la roulette russe. Je comprends pourquoi aucun reponsable de l’etat ne se soucie de ces morts d’homme !

    • 31 août à 18:53 | kartell (#8302) répond à akam

      Où l’environnement serait-il une préoccupation essentielle du pouvoir dans un pays où la culture du brûlis est un atavisme, vieux comme Mathusalem ?…
      Nous n’allons listé toutes les atteintes à notre biotope, nous en aurions jusqu’au bout de la nuit puisque la croyance populaire n’a jamais constitué un rempart suffisant, aux abus en tous genres, chaperonné par une corruption diffuse !..
      Effectivement, nous disposions d’un potentiel unique que nous avons dilapidé au fur à mesure des excès et des trafics, sans parler d’une surpopulation dont les besoins en combustibles aggravent un état des lieux, fragile….
      Le malheur est que la bonne parole tenue par le pouvoir n’est pas suivie par des actes concrets, il claironne pour dissimuler son refus de stopper une quelconque remise en cause …
      Les conférences internationales ont toujours attiré beaucoup de candidats obligeant un pouvoir discrétionnaire à faire son choix parmi ces volontaires à un tourisme d’état !…
      Le critère du nombre de participants ne doit pas être considéré comme celui de l’importance portée par un état au sujet mais retenir sa volonté ferme à entreprendre les actions imposées par le terrain, autant dire qu’il n’y a, malheureusement, pas photo !…
      Si le pays croit, encore une fois, que l’international déversera des moyens énormes pour sauver notre diversité en danger, il se trompe profondément parce qu’aujourd’hui, la cause est entendue qu’une irréversibilité a déjà été atteinte en matière forestière et pour de nombreuses espèces animales !…
      Notre prétention, à croire qu’il sera toujours temps de revenir en arrière, est abusive parce que notre quotidien a évolué et que notre démographie est plus que galopante ….
      Nous n’avons pas la même notion du danger que les sociétés européennes, nos populations ne bénéficient pas des mêmes protections que les leurs, pourtant, déjà, discutables…
      Bref, notre curseur sécuritaire n’a rien à voir avec le leur, même si chaque victime est inacceptable, nous devons repenser la sécurité du citoyen mais le souci du pouvoir est ailleurs !…
      La sécurité devrait être notre obsession alors qu’elle n’est qu’une préoccupation, toute relative et partielle parce que le laisser-faire est notre signature !...

    • 31 août à 20:02 | vatomena (#8391) répond à akam

      kartell--- Dans la France du moyen age quand il y avait danger di’ncendies,d’inondations ,d’épidémies ,d’attaques de brigands ; les cloches de la ville ,du village sonnaient l’alerte ,le tocsin . Ici ,on vole les cloches .Le danger n’est jamais prévenu .La population civile est livrée à tous les dangers .C’est l’abandon total .
      Le commerce des tortues comme celui du bois de rose finira apres extinction totale.

    • 1er septembre à 10:46 | kartell (#8302) répond à akam

      @ vatomena

      C’était du temps de ce sacré Charlemagne qui aurait inventé l’école, lui alors que d’autres les ferment !….
      Le portable pourrait faire office d’appel au secours, encore faudrait-il avoir du réseau, du crédit téléphone, et surtout, quelqu’un au bout du fil pour intervenir rapidement !…
      Aujourd’hui, le délinquant est devenu roi, il a gagné sa couronne, il bénéficie d’une belle immunité en dormant tranquille, un vrai pays de cocagne pour lui !…
      La délinquance n’est pas le problème, la police, oui !...

  • 31 août à 13:58 | Mihaino (#1437)

    Soa ihany fa misy ny solidarité des pompiers ! Tsy aleo ve ry mpitondra manatsara ny fitaovana omena ny pompiers toy izay mamatsy fitaovana ny tafika hiady amin’ny aloka ??Iza ary no hanafika antsika avy any ivelany kanefa ny afo sy ny rano dia loza mitatao foana eto amin’ny Nosy .
    Mousse mamono afo haingana ary tsy ananan’ny pompiers-tsika eto Tsaralalàna Ny ASECNA avy eny Ivato no nanampy dia maty ny afo !
    Raiso ré ny andraikitra fa aza variana manao pré-campagne etsy sy eroa

    • 31 août à 16:30 | Ibalitakely (#9342) répond à Mihaino

      Ny zavatra misy fiantraikany mivantana @ vahoaka tsy dia ao tsain’ny mpitondra loatra, ohatra ny zavatra afarana dia amidy lany daty, ny làlana RN2 be mpampiasa [asa efa atsy ho atsy angaha izao autoroute izao !!], ny fitaovan’ny mpamonjy voina sns. Fa izany trano lehibe lazaina fa volan’ny fitondrana 100% izay tsy dia maha maika izany no vao notokanana tamin’ity herinandro ity. OIE OIE AOE PECTO !!

    • 31 août à 17:25 | Antony (#9838) répond à Mihaino

      ie, de amzay raha misy grevy de ny pompie no antsoina hamono afo
      ny mpi-grevy manao bain de mousse...

  • 31 août à 14:49 | Ibalitakely (#9342)

    Mba misy tsy dia mazava loatra amiko :
    -  Ireo siny goavam-be efatra @ 750 m3 ireo ve efa teo sa zavatra vao namboarina ??
    -  “... gérée par une société turque ...” : @ fomba ahoana no nahatonga ny toe-javatra tahaka izany, nisy avis d’appel d’offres pour une gérance na ny toy izany ve & dia orinasa vahiny no nahazo azy sa ahoana ??
    -  Raha ny fahita ilay lel’afo [fahitalavitra] dia toa tery ambonin’ilay siny goavam-be [havo 15 metatra any ho any] nirehitra, ka teny ambony teny ve ireo maty & naratra, dia avy eo ireo fitaovana fanaovana “soudure” koa tety an-tany sa tany ambony tany no tazan’ireo mpamono afo ?? Dia samy miandry ny valin’ny fanadiadiana … raha hisy. Betsaka ihany mantsy izay hoe miandry ny tohin’ny fikarohana & fanadiadiana izay fa « à la roche enceinte » djiaby.
    -  Fa ry zalahy JIRAMA koa ve izany efa mampiasa io fuel lourd io sa karakory, dia toa tsy misy resaka mangarahara mihintsy eto an-tanàna izany an !! Eny e, tia ifidy azy eo moa ka ho be menomeno va ??

  • 31 août à 15:01 | Ibalitakely (#9342)

    Na ny lohan-teny “bcp sont sceptiques” aza tsy azoko loatra satria na izao fitondrana hvm manangana io kaomity io aza ange tsy mahatoky ilay izy akory fa mba mody atsangany fotsiny, dia izay milaza mahatoky an’io moa tsy ho tahaka ny valalan’amboa ka dia ianao indray izany no hiteny @ kivindro hoe « tena tsara kosa izy izany ô !! » :

    • 31 août à 16:00 | dafily (#9983) répond à Ibalitakely

      akory aby, @ rabalitakely

      raha ny aiko aloha, dia tsy mirehitra ohatrany lasantsy ny fuel, nisy « échauffement » tena mahery tao, kà azontsika no mivinavina fà ny asa soudage tao no mety nahatonga ny afo nirehitra.

      Ny mpanao gazentintsika koa moa mpanao tatitra izay, fà ny tena fiseonjavatra mbola tsy hainy loatra raha vakiana tsara ny lahatsoratra.

      Ataoko fà ny orinasa tiorka io no tsy nahay nametraka tsara ny « sécurité » raha nanao an’io asa io, mety « maintenance » no natao tao, kà ny fepetra momban’izany asa izany dia tena an’isany tena enjana, indrindra moa raha mikasika « proximité de carburants ». Mbola hitantsika foana ny mpanao sodira etsy amorondàlana ao ambany ny fiara simba ! ny « chalumeau » tsy mifanalavitra @ « conduite d’essence » indraindray ! aleoko mitsaoka lavitra aloha ee...

    • 31 août à 16:16 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Marina tokoa Dafily fa betsaka dia betsaka mihintsy ny tandrevaka eto amin-tsika, ohatra tetsy Ambatomainty nisy nanao sodira ireny réservoire d’essence any fiara ireny dia nirefotra. & ny mba mahalasa ny saiko dia ny any @ ireto hôpitaly eto Madagasikara ireto ny tompon’andraikitra rehetra ao & ny olon-tsotra ve mba mahafantatra daholo fa hoe ny oxygène+huile [na graisse] ↔ LOZA fa mety mipoaka.

  • 31 août à 17:44 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ny fomba fiasan’ty fitondrana heri(...) vy miaina (hvm) izay natsangan’i domelina tao anaty hala-bato bevata ty mihitsy no tena tsy alehany na de hoe atao fihatsarambelatsihy aza.

    Ngamba tsy tao ndray i ramboadia izay misora-tena ho mpanolo-tsaina reto olona lelafiny reto na ahoana ???

    Tsapa fa tena tsy hanao na inona na inona mihintsy ty fitondrana ty @ famahana ty resaka jiro ty ary tena tsy iasan-dry zareo saina mihintsy na mirehitra zany jiro zany na tsy mirehitra !!!

    Inona zao no tsy naha-teo ireo mpanompo maromaro voakasika mivantana na an-kolaka mahakasika ty resaka jiro ty ? ( pm, angovo, mponina,teti-pivoarana, vola, fahasalamana, rano, serasera...)

    Tena resaka tsotra marketing tokony ahazoana rariny sahala @zany aza tsy voafehy fa ilaozana manao fanenjika sy fangala-piery @ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA eraky ny tanana fotsiny !

    Na zany aza :

    Samia velon’aina !

  • 31 août à 19:51 | Isambilo (#4541)

    Je viens de me rendre compte qu’Ambohimanambola est au bord de l’Ikopa. Ces débiles n’avaient donc même pas une pompe pour refroidir les cuves ! Il fallait traverser toute la ville pour apporter de l’eau qui ne sert pas à éteindre une incendie fuel !
    N’importe quelle station d’essence doit disposer d’extincteurs à poudre, sauf chez nous.

    • 31 août à 23:55 | Jipo (#4988) répond à Isambilo

      ça fait longtemps qu’ ils ont été revendus, ne serait-ce que pour éviter le contrôle annuel , qui coute du fric qui a été réutilisé, voir accaparé par toujours les mêmes , dans l"’ intérêt supérieur de la Nation .

  • 1er septembre à 09:30 | atavisme premium (#9437)

    Il faut absolument clore le bec a tous ces écervelés qui parlent périodiquement de construire une centrale nucléaire à Mada .
    Ces idiots ne sont que des prétentieux ,des demi sels ,qui s’enfuiront à la première difficulté ,si jamais un projet de cette envergure était lancé .
    Madagascar ne possède, ni le tissus industriel, ni les compétences nécessaires,ni la surface financière pour un projet nucléaire même de petite taille .
    Derrière cela toujours la prétention pour faire comme l’ex colonisateur !
    Occupez vous de vos pauvres et de ce pays qui est dans un état lamentable .
    Pour une fois vous serez bien vu de la CI

  • 1er septembre à 14:46 | Ibalitakely (#9342)

    Ireo olona maty na naratra ireo koa ve noraisin’ny mpitondra an-tànana toy ireo vao aingana matin’ny lozam-piarakodia tetsy @ route digue [rocade ??]. Tsy manisy sira sanatria na misy ioda na tsia.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 171