Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 juillet 2017
Antananarivo | 09h37
 

Environnement

Corridor Ankeniheny-Zahamena

Exploitations minières sauvages : Plus de mille hectares de forêt décimées

lundi 30 janvier | Bill

Les communautés de base ou Vondron’olona ifotony (VOI), Ravinala et Taratra appellent au secours car depuis le mois d’octobre dernier, les exploitations minières sauvages progressent rapidement jusqu’à l’intérieur du corridor Ankeniheny-Zahamena. Il en est ainsi de la forêt d’Ambohilera, fokontany Antsevabe, commune rurale de Didy, district d’Ambatondrazaka. Les carrières se multiplient et les exploitants qui sont de plus en plus nombreux ravagent les forêts sans que les VOI et les populations riveraines ne puissent s’y opposer devant leur nombre impressionnant. D’après un habitant de la localité de Bemainty, les VOI et les habitants commencent à baisser les bras devant ces exploitations sauvages de saphir car ils ne sont épaulés de nulle part. Les VOI Ravinala et Taratra craignent qu’à ce rythme de progression effréné toute la forêt du corridor ne disparaisse avant la fin de l’année en cours si l’Etat et le gouvernement et leurs partenaires ne prennent rapidement leurs responsabilités. La localité de Bemainty est envahie par les trafiquants et les exploitants miniers tandis que les rizières et champs de culture ne sont plus que des trous béants bordés d’amas de terre rouge et des troncs d’arbres déracinés. En tout cas, les conséquences de cette situation sont nuisibles aux jeunes qui sont facilement attirés par l’argent et le saphir. Un président de l’association des parents d’élèves fait constater un taux d’abandon scolaire au lycée et au CEG.

Les jeunes filles se prostituent tandis que les garçons se font exploitants miniers ou négociants. L’insécurité gagne du terrain avec la prolifération des armes à feu dont font usage les brigands mais aussi les gros trafiquants et négociants pour se protéger des voleurs.

A propos d’insécurité et de paix, le calme est revenu dans le district de Vangaindrano. La vie quotidienne a repris son cours normal. La population de Vangaindrano attend que les coupables dans l’affaire de meurtre d’une lycéenne soient sévèrement punis comme les autorités l’ont promis. Cinq individus ont été arrêtés dans cette affaire qui a failli tourner à la vindicte populaire et occasionnée des actes de vandalisme dans la ville sans oublier le barrage de la route nationale.

33 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier à 08:58 | Gérard (#5118)

    Si les hommes d’état agissaient au lieu de faire des promesses en l’air et des grandes phrases vides de réalisme et au lieu de distribuer des milliards à gauche et à droite en favorisant la corruption à grand niveau cherchait plutôt à investir tout cet argent à la création d’emplois, on n’en serait pas arrivé à cet extrémité ou l’homme se détruit en détruisant la niche écologique dans laquelle il vit. Il ne faut pas accabler ceux qui détruisent leur environnement car pour eux c’est simplement comme le choix entre mourir de soif dans un désert ou boire de l’eau empoisonnée. C’est tout en haut de l’échelle sociale à qui il faut attribuer toute la faute. A ces incapables du gouvernement qui ne pensent qu’à se remplir les poches avec des robes ananassées, des Mercedes 4x4 dernier cri etc.

    • 30 janvier à 16:03 | Cadichou (#9836) répond à Gérard

      Madagascar, vous avez voulu l’indépendance, hé bien elle est bien présente !
      La Réunion, Mayotte refusent l’indépendance.
      Alors qui sont les plus intelligents ?
      La colonisation peut-elle avoir du bon ?
      Destruction des forêts, des terres agricoles, destruction du peuple et de la culture malgache.
      Police, politiciens, religion corrompus.
      Hé puis plus de communication via internet, Jirama HS, dévaluation de l’Ariary...
      Dilapidation de vos trésors.
      Madagascar, je pleure pour toi.
      Allez peuple malgache courage !

    • 30 janvier à 16:34 | kartell (#8302) répond à Gérard

      @ Cadichou

      Dans les années 5O/6O, l’indépendance était un passage obligé de toutes les ex-colonies européennes, le chacun pour soi était de bon aloi ; le tiers-mondisme : un roi, sans expérience !….
      La liberté retrouvée était montrée comme une panacée à tout développement qui devait se dérouler comme une lettre à la poste…
      Les indépendantistes comme les anciens communistes ont su s’octroyer les meilleures places pour ne plus les céder avec les insuccès que l’on leur reconnait, aujourd’hui…
      Mayotte a fait preuve d’un opportuniste exemplaire en refusant d’accéder « au paradis », préférant l’argent de son vieux tuteur à la terre, promise par ses frères, sans le sou !..
      Aujourd’hui, certains pleurent une décadence en fustigeant leurs frères, incompétents, plongeant notre pays dans un avenir irréversible ….
      Mais pleurer dans son coin, n’a jamais fait changer le cours des choses, bien, au contraire, cela ne fait que les aggraver comme si l’inertie communicative était devenue le sens unique de notre avenir !….

    • 31 janvier à 04:11 | Tsisdinika (#3548) répond à Gérard

      @ Cadichon, oui j’ai bien écrit Cadichon,
      Vous n’êtes qu’un esclavagiste en puissance. En effet, vu votre raisonnement sur la décolonisation voulue par nos ancêtres, vous êtes sûrement d’avis que les ancêtres des Noirs américains avaient également eu tort d’avoir voulu l’émancipation étant donné que leurs rejetons d’aujourd’hui souffrent en grande majorité de pauvreté ? L’intelligence aurait été de rester esclaves ? Évidemment, vivre comme citoyens subventionnés dans la périphérie d’un empire territorial en déclin, ça c’est malin.

    • 31 janvier à 07:40 | vatomena (#8391) répond à Gérard

      tsisdinika@
      Rappel :les véritables ancetres des afro -américains sont des noirs d’Afrique.Au cours des siècles ,c’est par centaines de milliers que de jeunes noirs ont été capturés et mis en esclavage par des roitelets africains pour etre vendus à des négriers blancs .C’est ainsi que les parents de Martin Luther King ont débarqué aux Amériques .
      Pour les esclaves noirs vendus sur les marchés d’Alger ’, de Casablanca ou de Tunis, il en etait autrement.Ils avaient été pris au cours de razzia arabes mais ils n’avaient pas été vendus par leurs frères..

  • 30 janvier à 09:07 | punchline (#9673)

    47 morts à anjozorobe hier, des vies décimées en quelques minutes, le président doit parler, nous voulons la vérité car ce n’est pas la 1ère fois ,
    condoléances aux familles et aux amis
    , ça ne vous choque pas, ça ne choque plus personne ?

    http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/01/29/accident-apres-un-mariage-les-jeunes-epoux-parmi-les-victimes

    • 30 janvier à 09:23 | Gérard (#5118) répond à punchline

      Et il dirait quoi le président ? Que c’est la faute du chauffeur si les routes sont en mauvais état et que le « n’importe quoi » règne dans la Grande Île ? Qu’on laisse rouler des épaves sur les routes et que le seul soucis des forces de l’ordre c’est de rançonner les chauffeurs transportant marchandises et passagers. Vous êtes en plein rêve...on disant que le président doit s’exprimer. Il a été élu pour mettre de l’ordre dans le pays et au lieu de cela il est directement fautif de tout ce qui arrive à Madagascar car il ne fait même pas l’effort d’essayer de réaliser une seule chose bénéfique pour le peuple comme par exemple débarrasser les routes des policiers gendarmes et autres voleurs.

    • 30 janvier à 11:26 | Turping (#1235) répond à punchline

      Punchiline,
      Condoléances aux familles des victimes !
      - Nous sommes toujours selon la tradition malgache solidaires face à cette tragédie de pertes humaines. L’adage dit :tsy miady am- paty.
      Même si votre sujet n’a pas trop lien avec le sujet évoqué ce jour, essayons de le commenter.
      - Il y a plusieurs problématiques à soulever car la faute n’incombe uniquement l’état, les dirigeants malgaches mais aussi le chauffeur du camion, l’incivilité y afférent.
      Votre lien dit :
      « Selon notre hypothèse, le chauffeur du camion,conscient de l’infraction qu’il était en train de commettre en transportant des voyageurs en surnombre dans un véhicule réservé au transport de marchandises, roulait vite pour échapper au contrôle routier de la gendarmerie, a estimé le commandant,... ».
      - D’abord le problème lié à la responsabilité civile est soulever !
      - Pourquoi le chauffeur transportait -Il des voyageurs dans un camion destiné pour transporter des marchandises, voire du bétail ?alors que la loi, s’il en existe ne l’autorise à le faire ? Déjà, c’est une première infraction !
      — Pourquoi il roulait trop vite sans respecter ni avoir la conscience de la vie humaine, le danger qu’il encourait ?(2 ème infraction).
      - Certes, le chauffeur s’est échappé de la corruption si le gendarme l’arretait. La vie humaine coûte trop cher !
      - Ce qu’on reproche à l’état et les autorités locales, les élus,.... du côté « infrastructures » c’est que dalle. Aucune balise, pas de signalisation ni de marquages pour signaler les dangers sur les routes alors que personne ne respecte les codes de la route,.... On ne va pas faire de prosélytisme pour expliquer le minimum de précautions à prendre. Même au centre ville, dans la capitale les feux tricolores n’existe même pas !

    • 30 janvier à 11:31 | Turping (#1235) répond à punchline

      Lire : Les feux tricolores n’existent pas,...

    • 30 janvier à 11:58 | atavisme premium (#9437) répond à punchline

      Turping ,
      Correction de votre post ,il faut dire n’existent plus au lieu de n’existent pas
      Je vous rappelle que la majorité des routes et pistes , a une certaine époque,étaient entretenues et la signalétique existait !
      Au centre de Tana ,à certains carrefours ,il y a encore des feux tricolores qui ne fonctionnent plus depuis longtemps !!

    • 30 janvier à 11:59 | Stomato (#3476) répond à punchline

      Il arrive toujours un moment où l’accumulation de preuves de bêtise et de stupidité ne choque plus.
      Transporter 72 personnes dans un véhicule qui n’est pas conçu pour du transport de personnes est criminel !
      La responsable de gendarmerie ne fait pas allusion à l’état des pneumatiques du véhicule, il est très probable que les pneus étaient du modèle slick, bande de roulement complètement lisse !

      Il y a peu j’ai perdu un beau-frère tué dans un accident de « bus » qui devait le conduire de Tana à Diégo-Suarez. Le véhicule était un camion de transport avec une cabine bricolée pour recevoir des passagers et de nombreuse « marchandises » ! Les pneus étaient lisses, il avait plu et la piste boueuse. Après une glissade le camion s’est retourné en contrebas de la piste en écrasant la plupart des passagers.
      Bien entendu aucune indemnisation n’a été faite par les assurances aux familles des victimes.

      Alors, c’est navrant, mais 47 personnes décédées c’est une statistique ce n’est plus une catastrophe.
      Et que les jeunes époux soient parmi les victimes est juste une anecdote.
      C’est la Madagascar du 21 ieme siècle !

    • 30 janvier à 12:01 | Babah (#9347) répond à punchline

      C’est la débilité, l’inconséquence et l’irresponsabilité qui me choquent, ô imbécile de Punchline... pour vous, le PRM doit tout expliquer : les accidents de circulation, les séismes, les cyclones, ... et il est aussi responsable du retard de croissance mentale de votre famille de foza !!!!

      Sur le sujet de l’article : c’est ce genre d’exploitation des « tompon-tanindrazana », des descendants de menalamba et autres vazimba, que voulaient tous ceux qui ont défendu Guista le livreur et cette foule de Soamahamanina manipulée par les curés de Justice et Paix... Très bénéfique, très écologique, très isika-samy-isika, très patriote. Dehors les Chinois, laissez-nous détruire nous-même notre sous-sol avec le Vatican et les vazaha comme receleurs... comme toujours.

    • 30 janvier à 12:24 | Isandra (#7070) répond à punchline

      « C’est la débilité, l’inconséquence et l’irresponsabilité qui me choquent, ô imbécile de Punchline... pour vous, le PRM doit tout expliquer : les accidents de circulation,... »

      Bien sûr, en tant que premier responsable de notre pays, et le bien être de son peuple,...quand un drame s’est produit, surtout, c’est un récurrent, et on aurait pu l’inviter avec des mesures,...il est tout à fait normal que le président s’explique devant le peuple pourquoi il n’a pas pu les éviter,...

    • 30 janvier à 15:58 | punchline (#9673) répond à punchline

      à ceux qui ne sont plus indignés, qui ne bandent plus, vous n’êtes que des zombies , des mort- vivants.
      vous ne bandez plus, seuls la haine et le mépris qui sont encore vives chez vous.
      alors combien des morts il vous faut, bade des nazillon, ..., 100, 200 ,1000 morts, ???

      des 47 morts d’un seul coup, cela n’existe pas tous les jours, le président doit parler....il est responsable....
      Tribune aurait dû faire ce sujet sa une aujourd’hui ? on ne comprend plus....

  • 30 janvier à 09:34 | betoko (#413)

    Triste constat , aprés le trafic de bois de rose , vint le trafic de saphir , d’or et d’armes . Je pense aux lémuriens qui y vivent où devenus le met quotidien de ces trafiquants certainement
    Inutile de s’adresser ni à notre président de la république encore moins à son gouvernement

    • 30 janvier à 12:04 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Rassurez vous au sujet des lémuriens.
      Les zoos du monde entier, du moins ceux des pays « riches » font le nécessaire pour sauver les lémuriens en faisant bien attention a éviter des problèmes de consanguinité...

      Un peu comme les étrangers qui ont épousé des femmes malgaches, pour les sauver du machisme ordinaire dont elles sont souvent victimes à Madagascar.
      Pour sûr cela ne va pas être accepté et mon post vaporisé...

    • 30 janvier à 13:15 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Stomato, Soyons un peu justes. Depuis vingt ans, les femmes malgaches qui chassent les étrangers sont celles qui cherchent de meilleurs opportunités à l’extérieur. Parce que la violence machiste n’est pas un monopole malgache, hélas.
      Poutine vient de dépénaliser les violences conjugales prétextant que ça fait partie des traditions locales. A Dago nous n’en sommes pas encore là.

    • 30 janvier à 13:28 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Ce 30 janvier à 13:15 | Isambilo (#4541) répond à Stomato

      >>Stomato, Soyons un peu justes. Depuis vingt ans, les femmes malgaches qui chassent les étrangers sont celles qui cherchent de meilleurs opportunités à l’extérieur. Parce que la violence machiste n’est pas un monopole malgache, hélas.<<

      Je sais que depuis 20 ans les conditions économiques ont poussé certaines malgaches à "chasser" l’étranger. Mais il y a 60 ou 50 ans c’était le choix du partenaire qui prévalait...
      Mais je suis d’accord la violence machiste est hélas quasi universelle.

      >>Poutine vient de dépénaliser les violences conjugales prétextant que ça fait partie des traditions locales. A Dago nous n’en sommes pas encore là.<<

      Cette dépénalisation vient probablement d’un excès de consommation exagérée de vodka par les membres de la Douma !
      Et cela prouve également que les traditions locales sont souvent la cause de comportements rétrogrades.

  • 30 janvier à 12:26 | Turping (#1235)

    Punchiline,
    - Oui, vous avez raison ! à un certain moment les feux 🚦 tricolores existaient ( un souvenir lointain qui remonte à plus de 40 ans en arrière quand j’étais un gamin).
    - L’incivisme, l’absence de l’éducation pour tous et toutes permettant de sauvevegarder l’intérêt collectif malheureusement n’existe plus, dommage !
    - Ce qui nous démontre la défaillance de l’autorité de l’Etat. C’est le chacun pour soi, la loi de la débrouillardise, et de la jungle qui règne !
    - D’après les dires, à un certain moment l’ex-president Ravalomanana avait installé des cabines téléphoniques un peu partout,... Ces installations ont été vandalisées. Il y a aussi le côté mentalité à changer.
    Ne me taxez pas de ZD car j’y étais même pas allé à Mscar pendant que Ravalomanana était au pouvoir.

  • 30 janvier à 12:38 | Turping (#1235)

    Après Sohamahamanina, la ruée vers l’or et les pierres industrielles, précieuses,etc....n’en finit pas son périple de convoitise.
    - D’abord, il faut que les réglementations des extractions minières soient instaurées ainsi que la révision du code minier. Tout le monde devrait tirer profit de cette affaire en respectant tout problème lié à l’environnemental , l’écologie,car déjà pour avoir de l’eau potable n’est pas un combat gagné à l’avance pour tout le monde.

  • 30 janvier à 12:42 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Le journaliste nous apprend que « le calme est revenu à Vangaindrano » .
    Tant mieux !
    Mais ne serait-ce pas plutôt un calme précaire .
    Un rien et ce serait à nouveau des échauffourées .

    Et ces Vondron’Olona Ifotony (VOI) qui semblent totalement inefficaces pour la préservation de la faune et de la flore dans la région d’Ambatondrazaka :
    . quels pouvoirs légaux et légitimes ont-elles exactement ?
    . et d’abord ont-elles une existence officielle et sont-elles clairement structurées par un organigramme précis ?

    NB : Pour nos fokonolona de jadis ( je n’ai pas dit fokontany ! ) les réponses à ces questions sont positives . C’est une des raisons pour lesquelles elles étaient fonctionnelles et efficaces .

    Il n’y a que les rêveurs ou les inconscients ou ceux qui s’accrochent à leurs intérêts égoïstes
    qui persistent à faire croire aux braves gens que cette méthode de gouvernement en vigueur ,
    qui est de fait une monarchie qui n’a de république que le nom
    et dont la totalité du pouvoir décisionnel est entre les mains d’un seul individu ,
    pourrait être efficace pour gouverner , administrer et développer ce pays et ses populations .

    FOUTAISES !
    Depuis le 14 octobre 1958
    ( date de la proclamation de la république malgache , donc depuis le début de l’application de ce système de gouvernement ) ,
    58ans 3mois 16jours se sont écoulés .
    Et constatez par vous-même les résultats !
    C’est un désastre ou une catastrophe ou des ruines ou … comme vous voulez l’appeler .

    Alors il faut être vraiment borné à l’extrême pour s’acharner à appliquer cette méthode de gouvernement déjà très visiblement désastreux ou catastrophique ou comme vous voulez la qualifier .

  • 30 janvier à 12:48 | atavisme premium (#9437)

    Les grands cadres Gasy ont trouvés un fameux moyen pour endiguer la surpopulation qui guette la grande Ile
    En effet ,les vaccinations ,l’aide a l’accouchement et les progres inhérents à la médecine fait que le taux de natalité et aussi de survie des enfants en bas age font exploser la densité de population Malgaches
    L’état préférant investir son argent a perte dans les militaires et la rétribution gigantesque de la caste dirigeante a ainsi trouver un subtil moyen ,sans que cela ne coûte un franc de réduire la population
    Effectivement et c’est malheureusement la réalité ,en n’entretenant rien ou peu ,en n’éduquant pas le peuple ,en sabotant les établissements de médecine et en n’octroyant aucune aide sociale cela arrive a terme (comme c’est le cas dans cette accident terrible) a freiner l’espérance de vie et de limiter le nombre d’habitants
    Ah les bonnes intentions chrétiennes de cette caste maudite et en plus ils racontent a tous le monde que c’est la faute des vazahas
    Qu’ils se méfient car cette argumentation perd de plus en plus de convaincus
    La justice populaire les rattrapera un jour ,c’est écrit !!!!!

  • 30 janvier à 16:16 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    De pire en pire quand ces bandits vont dégager et les « responsables » mettre le haut là à l’ assassinat de la bête agonisante qu’ est Madagascar !!!
    Apres le BDR, les pierres précieuses, l’ or , nous avons à faire à un peuple plus prédateur qu’ aucun colon ne l’a jamais été , tout simplement scandaleux !

  • 30 janvier à 16:25 | betoko (#413)

    Stomato
    Est ce que vous avez vécu à l’île de La Réunion ? Dans cette petite île française de l’océan Indien , on n’arrive plus à compter les machistes au mètre carré . Un imbécile a osé chanter ceci « femme ne commande pas les hommes » No Comment "

    • 30 janvier à 16:45 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Pour une fois d’accord avec Betoko !
      La Réunion est bien placée dans le machisme ordinaire et n’a sans doute rien à envier aux malgaches !
      C’est vous dire le désespoir de vos sublimes jeunes filles pour qu’elle se jettent dans les bras du premier RSA venu, mal élevé et abuseur. le machisme ordinaire des malgaches n’a rien à voir à l’affaire... les réunionnais sont au moins pires ;)

    • 30 janvier à 16:54 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      Betoko,
      C’est sur,a coté de la déforestation,de la famine dans la sud ou ailleurs,des épidémies de peste ,du racket de la police et de la corruption généralisée ,et j’en passe ,qu’un imbécile est écrit « femme ne commande pas les hommes » est quelque chose de gravissime !
      Soit t’est un idiot complet ,soit tu veux faire savoir que tu voyage a la Réunion !

    • 30 janvier à 18:25 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Tant qu’il n’y a qu’un seul imbécile qui a dit cela il n’y a rien de grave.
      Je sais que le machisme existe aussi à la Réunion.
      Mais globalement le comportement des hommes mauvais est encadré par les lois de la république.
      Même si tout n’est pas parfait l’on se sent plus en sécurité à la Réunion que dans les environs de Tana.
      Et ailleurs dans l’Ile il n’est pas conseillé de se promener seul surtout la nuit tombée.
      Mais cela aussi se généralise.

  • 30 janvier à 18:05 | diego (#531)

    Bonjour,

    La pauvreté ! 90% de la population est pauvre. Autrement dit, la pauvreté touche presque toutes les couches sociales Malgache.

    Cela veut dire surtout que l’État malgache est pauvre. Alors la population ou l’État, c’est la même galère. Qu’est-ce qu’on fait pour trouver à manger, quand on est pauvre :

    - on triche, on vole, c’est à dire, on se met hors la loi, on définit les lois pour mieux les contourner.

    Il y a à peine deux jour, on a parlé de l’environnement. La pluie se fait rare. L’eau risque de devenir une produit rare et va coûter, augmenter la mortalité, les gens vont boire n’importe quoi, des maladies vont apparaître etc....

    Sans une politique de gestion durable, les forêts vont disparaître, sans les forêts, sur le long terme, c’est tout simplement la vie qui est remise en question à Madagascar :

    - moyens financier, investissements, la politique, l’électricité, les forêts, l’eau sont extrêmement liés.

    Ils doivent être simultanément réunis pour qu’un pays puisse sortir de la pauvreté...

    • 30 janvier à 18:27 | Stomato (#3476) répond à diego

      Une fois de plus votre analyse est bonne.
      Si l’on connait les causes et les effets, sans une analyse des moyens de remédiation et des stratégies de mise en oeuvre vos discours ne servent de rien.

    • 30 janvier à 18:58 | diego (#531) répond à diego

      Les exploitations sauvages n’enrichissent pas les Malgaches, encore moins leur pays.

      Les exploitations Sauvages, comme son nom l’indique, sont dangereuses pour les forêts, les faunes, les biodiversité de notre grande Ile. Ces exploitations n’ont plus de nos jours des conséquence locales, mais nationales et internationales aussi.

      Quand on comprend comment la nature s’organise pour le cycle d’eau, on est bien conscient du danger imminent que le pays va faire face si on laisse les hommes à interrompre ce cycle.

      Si rien n’est fait assez rapidement, on peut compter sur les doigts les nombres et les années qui nous rapprochent d’une pénurie d’eau dans nos grandes villes, surtout dans une ville aussi dense et peuplée comme la Capitale.

      Et pas uniquement une pénurie d’eau, mais de tout, et la famine va toucher ces grandes villes, les maladies comme la peste choléra vont revenir en force et les gens vont être victimes des différentes infections

      L’Inflation va apparaître, si ce n’est déjà là. Les caractéristiques de l’ inflation, que les Malgaches les comprennent :

      - c’est une hausse de niveau des prix et la baise de la valeur de la monnaie.

      Tenez, ce serait un topique, une discussion utile et instructive que je voudrais avoir avec un politicien, résponsable politique, Chef des partis politiques et membre de gouvernement malgache. Surtout dans un pays où 99% des activités de 90% de la population :

      - c’est de se nourrir !

  • 30 janvier à 20:33 | kartell (#8302)

    Bonsoir,

    La sagesse nous a fuis tandis que le chacun pour soi, du petit peuple a pris le pouvoir !…
    Oh !, cela n’a rien à voir avec l’autorité exercée par l’élite de la capitale, plus rémunérateur mais celle, issue d’une illusion populaire de devenir riche mais qui conduira au chaos et à la désolation.
    Laisser à leurs maigres sorts, ces malheureux tentent, vaille que vaille, une chance rebelle qui leur échappait depuis toujours…
    Dépassé, comme à son habitude, le pouvoir laisse faire cette catastrophe programmée malgré ses promesses faites, lors de la dernière COB, sapée !...
    Loin des yeux d’une capitale nombriliste, la ième déforestation est passée sous silence par des autorités affairées à d’autres tâches, visiblement sans rapport avec cette nouvelle dévastation….
    Les grossistes Sri-Lanckais et autres profiteurs se frottent, déjà, les mains de cette nouvelle aubaine et tout ce petit monde feutré de la pierre précieuse se réjouit qu’à Madagasikara, les occasions de faire du négoce sont permanentes….
    Les illusionnistes de la richesse sous nos pieds sont aux anges, leur conviction est chaque jour validée sauf qu’elle ne nourrit pas son monde mais qu’elle l’appauvrit de plus en plus et compromet lourdement l’avenir des futures générations qui n’auront plus que leurs yeux pour pleurer !...

  • 30 janvier à 20:34 | atavisme premium (#9437)

    11h30>RIZ : 8 importateurs professionnels vont assurer l’approvisionnement du gap de riz engendré par la baisse de 80% de la production nationale, selon le ministère du Commerce et de la Consommation. Madagascar aura besoin d’importer 40000 tonnes de plus jusqu’en avril pour faire face à la situation, selon les explications.

    Ouaahhhhhhhhhhhhhhhh

    Plus d’eau,d’électricité,d’internet,de foret donc de charbon,de riz maintenant !
    Dans quelques années avec la raréfaction du pétrole plus de gas oil ou d’essence ,enfin si pour les riches .
    Retour au chaises à porteur et chariot de zébus .
    Ah l’avenir radieux promis par la caste au pouvoir !!!!!!

    • 30 janvier à 20:44 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Sérieux quand même 80 % de baisse de production du jamais vu !
      Allez encore un effort bientôt 100%

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 605