Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 20h19
 

Société

Vente de terrain aux étrangers

Evoquée aussi à Soamahamanina

jeudi 21 juillet | Bill

La question de vente de terrain, voire de patrimoine foncier et culturel, est encore évoquée ce mercredi 20 juillet 2016 à Soamahamanina. L’atmosphère sociale et les relations entre les habitants de Soamahamanina sont en train d’être secoué et menacé d’explosion avouent les propriétaires terriens qui ont conclu des accords de location avec l’entreprise chinoise qui y exploite l’or. Ils sont vus d’un mauvais œil pour avoir été à la solde des Chinois que les autres habitants accusent de leur « voler » leur terre. D’ailleurs, forts du soutien des journalistes du « mouvement pour la liberté d’expression » venus en masse ce 20 juillet à Soamahamanina, les réfractaires à l’exploitation chinoise ont martelé que les Chinois sont en train de faire main basse sur leur terre et leur patrimoine.

A souligner que la presse est partagée sur le reportage à Soamahamanina car un groupe de journalistes a été autorisé à entrer –on dit que ces journalistes ont été invités par la société chinoise, dans le site de la société Jiuxin Mines Sarl et ont pu y effectuer leur reportage ; tandis que le groupe du « mouvement pour la liberté d’expression » en a été empêché par les forces de l’ordre, faute d’autorisation de la compagnie minière chinoise.

Ces dernières années, la propriété foncière aux étrangers a été à l’origine de mouvements sociaux dont ceux qui ont fait chuter le régime Ravalomanana. Les habitants de la capitale vivent encore, disons de manière sporadique mais récurrente des expropriations. Le plus souvent le motif invoqué est que les terres sur lesquelles ils résident sont la propriété de particuliers d’origine étrangère ou de société connue pour être celle d’étrangers.

A rappeler que feue Elyett Razanatseheno Ramanandraibe, député de Madagascar à l’époque, a réussi à faire adopter deux (2) propositions de loi qui se révèlent aujourd’hui très importantes au vu de l’actualité et des événements qui inquiètent la population ou du moins une partie ; en tout cas ces deux propositions de loi ont été adoptées en séance plénière à l’unanimité.

La première est la proposition de loi n° 002/95/PL, modifiant les dispositions de l’article 11 de la loi n° 62-006 du 6 juin 1962 fixant l’objet et le contrôle de l’immigration. Article 11 (nouveau) : « L’acquisition à quelque titre que ce soit, de biens immobiliers est interdite aux étrangers. Les étrangers peuvent toutefois contracter un bail emphytéotique n’exédant pas une durée de 50 ans renouvelable en cas de besoin. »

La deuxième est la proposition de loi n° 003/95/PL, complétant les dispositions de l’article 38 de l’ordonnance n° 60.64 du 22 juillet 1960 portant Code de la Nationalité Malgache. Il est ajouté à cet article 38 un quatrième libellé comme suit : « Pendant un délai de dix ans à partir du décret de naturalisation, il ne peut acquérir, à quelque titre que ce soit de biens immobiliers. »

En tout cas, selon les déclarations des habitants qui sont favorables à l’exploitation de l’or et qui ont conclu un accord avec la compagnie chinoise, ils n’ont pas vendu leur terre. Ils les ont mis en location mensuelle après avoir obtenu des dédommagements. Ils affirment qu’à terme, leurs terres leur seront restituées.

64 commentaires

Vos commentaires

  • 21 juillet à 09:46 | rakoto-neutre (#8588)

    Ataovo izay marimaritra iraisana. Fa mahagaga ny fanavakavahana ireo mpanao gazety, tsy tian’ny mpitondra mihitsy izany ny itateran’ireo ny zavamisy any, asa misy ambadika politika izany ao. Hitsikitsika tsy mandihindihy foana fa ao raha (L’or est là)

  • 21 juillet à 09:53 | betoko (#413)

    Selon Michel Ralibera de la radio Antsiva ce matin , cette société chinoise Jiuxin Mines sarl participe à la construction des infrastructures gratuitement en vue de la conférence sur la francophonie pour le mois de novembre chez nous , et qu’en contre partie , l’état malgache leur avait autorisé à exploiter or ou tout autre minerai chez nous pour une durée de 40 ans renouvelable .
    Qui a dit que cette conférence sur la francophonie va nous apporter quelque chose ?

    • 21 juillet à 11:57 | Tsisdinika (#3548) répond à betoko

      Votre Michel Ralibera, pour sa crédibilité doit apporter des preuves de ce qu’il avance. De quelles infrastructures s’agit-il et où se trouvent-elle exactement ? Sinon, il n’est qu’un journaliste par hasard de plus, tombé là-dedans parce qu’il faut faire bouillir la marmite avec trois neurones.

    • 21 juillet à 18:53 | Bena (#494) répond à betoko

      prouvez-moi qu’il y aura une conférence sur la francofolie à madagascar.

  • 21 juillet à 09:57 | Noue (#2427)

    « En tout cas, selon les déclarations des habitants qui sont favorables à l’exploitation de l’or et qui ont conclu un accord avec la compagnie chinoise, ils n’ont pas vendu leur terre. Ils les ont mis en location mensuelle après avoir obtenu des dédommagements. Ils affirment qu’à terme, leurs terres leur seront restituées. »

    Tsy azoko , milaza ry zareo fa tsy namidy io fa en location , ka maninona raha tazomina dia ry zareo no mikarakara mba ahazahoany ny harena ao ? Ny volamena azo , ny harena azo , ho lasan’ny sinoa avokoa ny harena ao nefa ny location ohatrinona fotsiny ?

    • 21 juillet à 12:07 | Tsisdinika (#3548) répond à Noue

      Fangaha ry madama fanjakan’ny baroa ity tanintsika ity ka tsisy lalàna mifehy ny seha-pihariana rehetra fa manao izay saim-patany ny tsirairay ? Fa heverinao fa ohatran’ny mangady ovy sy mangahazo moa izany mitrandraka volamena izany ? Mba anontanio hoe firy ny maty tao Soamahamanina niady volamena antsokosoko hatramin’izay ary midina eny mijery ireo lavadavaka be dia be navelan’ireo olona ireo ka izay mandehandeha eny an-tanety eny maizimaizina dia maty latsaka any ? Mba ohatrinona koa no vola niditra tamin’ny kitapom-bolan’ny Commune tamin’izany, moa tsy namidy tamin’ny karana mpijirika volamena fotsiny ny vokatra ? Anontanio ry mômpera ao Soamahamanina hoe naninona no tsy niteny tamin’ireny ary anontanio ireo mpanao gazety hoe taiza ianareo tsy nahita izany hatramin’izay ?

    • 21 juillet à 18:49 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Noue

      - Mety ve ny mihinana ambolony ny lalàna misy mikasika ny harena an-kibon’ny tany na dia nilaozan ny toetrandro aza ?

      - Mety ve ny fandaniambola hitsangatsangana tany @ Cop 21 ary toa manao sonia fahatany kanefa tsy misy fampiharana matotra rehefa tonga ny fotoanany ?

      - Ny soa iombonana hatrany no katsahina ary manamafy izany ny « Laudato si » navaokan’ny Papa François t@ mai 2015 momba ny trano be iobonana ?

      - Ho tohizana ary ve fiarovana ny tombotsoa manokana arovan’ny lalana lany daty sy ny maty eritreritra rehetra ?

    • 21 juillet à 18:50 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Noue

      @ Tsisdinika

  • 21 juillet à 10:07 | Isandra (#7070)

    Est ce que c’est un début de « printemps Malagasy »,...?

    Souvenez-vous que le printemps Arabe a commencé dans une petite localité en Tunisie,...et puis toute la Tunisie,...nous savons tous la suite, Ben Ali et sa Famille ont dû quitter précipitamment son pays,...

    • 21 juillet à 10:27 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      L’espoir fait vivre ! Tunisie, Madagascar ce n’est pas le même état d’esprit ( Cherchez bien la raison du coté Islam ). Le printemps arabe est très vaste et le printemps Malagache est un « Revingadra ». Croyez moi ou pas ça n’arrivera Jamais à Madagascar pour des raisons qui vous dépassent.

    • 21 juillet à 10:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Croyez moi ou pas ça n’arrivera Jamais à Madagascar pour des raisons qui vous dépassent. »

      Méfiez-vous de Malagasy, et ne les sous-estimez pas,...ils ont l’air doux et pacifique, mais, spécialistes de copier/coller,...Nous avons pu copier la révolution orange des Ukrainiens pour faire partir le spoliateur/despote,...et pourquoi pas, le printemps Arabe,...

    • 21 juillet à 10:41 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      Nous avons pu copier la révolution orange des Ukrainiens pour faire partir le spoliateur/despote

      Les révolutionnaires Ukrainiens sont descendus sur le terrain si je me souviens ? Leur Leader ne s’est pas caché dans une voiture Diplomatique comme un Gamin.

    • 21 juillet à 10:48 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      « 21 juillet à 10:27 | Maestro (#7313) répond à Isandra »
      « Tunisie, Madagascar ce n’est pas le même état d’esprit »

      Commentaire :
      Oui , Maestro !
      Mais surtout , la Tunisie est un pays riverain de la Méditerranée , espace de transit par où passent , pour atteindre et conquérir l’Europe , migrants , marchandises et idéologies.

      Ce qui est loin d’être le cas de notre île , située très loin des centres du monde et qui , elle ,
      pour les grands pays étrangers , pour peu qu’ils proposent quelques avantages pas trop cher payés aux tous corrompus politiciens locaux,
      n’est qu’une réserve de richesses naturelles à exploiter et de populations plutôt pas trop difficiles à réduire en situation d’esclavage moderne .

    • 21 juillet à 10:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Les révolutionnaires Ukrainiens sont descendus sur le terrain si je me souviens ? Leur Leader ne s’est pas caché dans une voiture Diplomatique comme un Gamin. »

      Parce que notre despote à nous était plus féroce et moins démocrate que le leur,...ce dernier n’a jamais émis des mandats contre ses opposants,...contrairement le notre,...

    • 21 juillet à 13:07 | manga (#6995) répond à Isandra

      Mba asio sombina fahendrena ary fahalalana kely ny tiak’ampitaina fa dia mahamenatra nu fiaraha-monina. Tsy zoviana aminao angamba n’y zava-mitranga @’inh faritra iny. Faritra anisan’ny nizaka n’y mangirifiry tamin’ny ady lehibe faharoa ka raha n’y fanenjanana dia tsy hahita miohatr’azy ianao. Ka h@ lalao iraisam-pirenena aza dia n’y fanjakana mihitsy no mirohitra mampiasa fanafody mampatanjaka ho an’ireo mpandray anjara ka via paika n’y fitondrana n’y firenena !
      Dia mamorona printemps arabe indray ianao ry tsy mahandry tantana ka manao toy ny voasarin’alika ka ny tompony ihany no sempotry ny nasesiny.
      Nanandrana ianareo dia tsy nahomby, nanolotra ny tena Sangany hono ianareo kinanjo.
      Dia inona indray hono n’y manaraka eo fa tsy aleho korontanina toy izay hiandry filatsahana tsy araka n’y tanjona niriana !
      Dia niala an’Ambohitsirohitra dia Soamahamanina no atao sorona.

    • 21 juillet à 13:10 | Beandroy (#3943) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      J’ai vu, plus haut, que tu te réfères au « Printemps Arabe ». Mais non Isandra, nous avons déjà eu notre « Printemps » bien avant celui de la Tunisie, sauf que notre révolution était incomprise ou plus précisément, la SADEC nous a mis des bâtons dans les roues.

      On avait tous vu Ben Ali quitter précipitamment le pouvoir à l’image de Ravalo deux ans plus tôt à Madagascar mais contrairement à la SADEC (car le cas Ravalo et celui de Ben Ali sont comparables mutatis mutandis), la Ligue Arabe s’était contentée de prendre acte de ce départ et avait tout de suite reconnu le gouvernement de Transition Tunisien.

      Si la SADEC ne s’était pas interférée dans notre cuisine interne, on n’en serait pas à cette extrême pauvreté aujourd’hui.

      Car le jeune homme avait des projets ambitieux et réalistes pour Madagascar. Mais sans la reconnaissance internationale, aucun pays ne peut avancer. Rajoelina a eu le mérite d’avoir su limiter les dégâts et d’avoir pu faire, dans cette condition, plusieurs réalisations.

    • 21 juillet à 13:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Beandroy tout à fait d’accord avec vous,...

      « ()Car le jeune homme avait des projets ambitieux et réalistes pour Madagascar. Mais sans la reconnaissance internationale, aucun pays ne peut avancer. Rajoelina a eu le mérite d’avoir su limiter les dégâts et d’avoir pu faire, dans cette condition, plusieurs réalisations. »

      C’est sa seule faute, il n’est pas pro-ricains,...

      Si Rajoelina l’était ou la France avait son influence d’Anta,...avec la démission de Ra8, et la validation de HCC de son accession au pouvoir, il aurait été vite reconnu comme Président par le monde,...Voilà, l’injustice qui se prévaut dans ce monde,...

    • 21 juillet à 13:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Beandroy et Isandra, SADC ou pas, printemps arabe ou pas, votre Rajoelina est un usurpateur que le monde entier et un nombre conséquent de Malagasy, dont une majorité sur ce forum peu représentatif, n’ont pas voulu reconnaitre. D’ailleurs, il n’est plus rien maintenant, on s’en fout de ce qu’il aurait pu devenir si et si et si... Pathétique.

    • 21 juillet à 13:54 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

    • 21 juillet à 14:13 | Beandroy (#3943) répond à Isandra

      La parole d’un politicien n’engage que celui qui l’écoute Saint - Jo...A méditer...

    • 21 juillet à 15:01 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      i Rajoelina l’était ou la France avait son influence d’Anta,...avec la démission de Ra8, et la validation de HCC de son accession au pouvoir, il aurait été vite reconnu comme Président par le monde,...Voilà, l’injustice qui se prévaut dans ce monde,...

      Isandra.

      Le Feu Basile ne me contredira pas ... Mais dans un apéritif dînatoire des Gens rigolaient ironiquement et hautainement car je t’écris la phrase sortie de la Bouche d’un Diplomate bien connu juste après les événements de 2009 : on ne cautionne pas un faiseur de Coup d’Etat à la tête de Madagascar, pourquoi pas mettre un pédophile comme directeur d’école ".

    • 21 juillet à 17:21 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Pourquoi ne pas mettre un pédophile à la tête d’une école ?
      Mais cela s’est fait, et tout récemment.

    • 21 juillet à 18:33 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      Si la SADEC ne s’était pas interférée dans notre cuisine interne, on n’en serait pas à cette extrême pauvreté aujourd’hui.

      Bonjour Beandroy.
      La SADEC ? Vous en êtes certain ?

  • 21 juillet à 10:30 | Turping (#1235)

    Les problématiques :
    - Expropriation des terres n’appartenant même à l’état.
    - Dans cette histoire, tout ce qui concerne les effets néfastes aux conséquences liées aux dégradations environnementales (pollutions), liées à cette exploitation n’ont pas été élucidées, surtout ce qui concerne le côté sanitaires (les produits cancérigènes utilisés:mercure, cyanures...qui ont des impacts graves pour la population locale),.
    - Côté deal avec les étrangers : Si un état digne de son nom existe à Madagascar surtout depuis 2009 voire avant, on doit protéger le territoire national afin que ce dernier ne soit pas le dépotoir de tous ceux qui viennent rechercher des intérêts lucratifs, le business, les capitaux pour profiter de la corruption,....
    - Enfin, le pillage des richesses, du sous sol malgache devrait être soumis à des réglementations strictes car jusqu’à maintenant, toutes ces extractions pour gaver les voyous du pouvoir, les multinationales n’’ont jamais profité les intérêts collectifs.
    - Certains disent, qu’il faut laisser alors les richesses s’endormir ?pourquoi pas ?
    Conclusion :Ce ne sont pas des denrées périssables jusqu’à ce que les hommes et femmes dignes de leur vrai patriotisme puissent relever enfin ce pays.

    • 21 juillet à 12:55 | Tsisdinika (#3548) répond à Turping

      Vous avez trouvé tout seul que cette société emploie du mercure et du cyanure ou vous vous êtes fait aidé ? Il est bien spécifié qu’ils n’utilisent qu’une station de lavage, donc gravitaire, mais comme vous semblez être plus au fait que nous autres, merci de nous donner de plus amples informations.

      Merci également de nous donner des tuyaux sur le fait que jusqu’ici les activités d’extraction des multinationales n’ont jamais profité les intérêts collectifs. Combien de chèques par an et pour quel montant attendez-vous à ce qu’on vous remette à domicile pour que votre co-souveraineté sur ces ressources minières s’estime satisfaite ?

      Enfin, ne pensez-vous pas que vu le niveau de pauvreté jamais atteinte jusqu’ici, laisser « s’endormir » des « richesses » supposées serait criminelle ? À quelle génération future espérez-vous laisser ces « richesses » en héritage si leurs parents meurent prématurément de pauvreté et que faute par ces dernier de pouvoir leur payer une éducation, cette génération devienne de plus en plus bête au point d’être une proie facile pour la prochaine vague d’étrangers et de gasy d’ailleurs mieux lotis ?

    • 21 juillet à 18:19 | Turping (#1235) répond à Turping

      Tsisdinika,
      - J’avance une hypothèse du fait que l’extraction aurifère plus moderne utilise les cyanures hormis la méthode ancestrale utilisant le processus de tamisage.
      - Les chinois ne vont pas publier dans le journal officiel de Madagascar quant à leur méthode comme l’utilisation des pesticides dans l’agriculture. Actuellement, même à Madagascar, trouver des produits bio deviennent des denrées rares comme les vrais « atody gasy », bien pour la fertilité masculine.
      - Quoi qu’il arrive, quelques soient les procédés utilisés,provoquent toujours des désastres écologiques et environnementaux sur les faunes et flores et aussi pour la santé des exploités.Les mesures gouvernementales allant dans ce sens nécessaires à prendre restent floues.Nous avons vu le déboisement massif où les ONG viennent à la rescousse.
      - Concernant les extractions minières, en général l’état malgache ne touche que des commissions mais non pas de vraie recette fiscale et de taxes évitant de faire des emprunts. Et c’est la raison pour laquelle il serait judiciable à ce que le code minier soit révisé. Vous allez me répondre certainement que les investisseurs ont investi une somme colossale pour exploiter les mines. Cela fait partie de leur stratégie car ils ne travaillent jamais à perte sur le long terme sinon cela ne leur servirait à rien de se substituer aux rôles des jésuites, avec les contrats locaux, mains d’oeuvres au bon marché pour faire survivre quelques milliers d’employés D’ambatovy comme ailleurs.
      - Si d’autres pays ont l’opportunité de posséder nos ressources minières, le sous sol,.... Ils sont devenus des pays développés comme les pays qui sont déjà développés ne possédant même pas le tiers de ce que les sous sols gasy regorgent. Trouvez le pléonasme !
      - Bien sûr, que nous n’avons pas les moyens technologiques adéquats pour les exploiter mais ce n’est pas une raison non plus de faire les pillages.
      - Sincèrement, si les richesses de Madagascar profitent aux malgaches,la pauvreté généralisée a été éradiquée bien sûr si nos dirigeants étaient successivement à la hauteur de préserver ces atouts sans être déstabilisés. Le coup d’état.de 2009 fait partie de la décadence. Au moins les routes goudronnées, les constructions s’accélèrent à raison de 4000 km /an,les bidonvilles sont remplacées par les buildings,les infrastructures aux normes surtout dans les grandes agglomérations,.... les 4 Mi ne pullulent plus dans tous les coins de la rue...... et que les ordures ne s’amoncellent.partout.
      - Justement, les autres pays du Golfe,les pays arabes pour l’extraction du pétrole ont su trouver une solution permettant de parler du deal « gagnant -gagnant ». Pourquoi pas Madagascar, si nos dirigeants se battent -ils réellement comme au temps d’Hugo Chavez contre l’impérialisme américain ?
      - 

  • 21 juillet à 10:30 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    « La terre est louée aux Sinoa et sera rendue aux propriétaires après épuisement des produits du sous-sol » est un prétexte ( fondé ou non ) naïf , destiné à tromper son monde .

    D’ailleurs , dans l’hypothèse ( certains ne comprendront pas encore le sens réel de ce vocable ) où les conditions
    a) les Sinoa exploitent ces mines,
    b) les produits miniers sont épuisés
    c) la terre est rendue aux habitants de Soamahamanina
    sont remplies ,
    alors , dans quel état seront ces terres et l’environnement local et en aval au moment de cette restitution ?

    Bien sûr, les Sinoa en auront tiré le maximum de profit .
    Mais pour les habitants de Soamahamanina et pour leurs descendants pendant quelques générations , ainsi que pour ceux qui vivent en aval , les enjeux en valent-ils la chandelle ?
    Permettez-moi d’en douter !

    • 21 juillet à 10:37 | Maestro (#7313) répond à Saint-Jo

      BOnjour Saint-Jo !
      Et je rajoute car je les connais bien ces Chinois, l’esclavage n’est pas fini dans leur tête. Et les 35h n’existe pas chez eux.

    • 21 juillet à 11:21 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Bien sur que les 35h00 existent ℅ les chinois : toutes les 48h00 !

    • 21 juillet à 13:34 | Tsisdinika (#3548) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo,
      Portez-vous vous-même et votre épouse une alliance ou des bijoux en or (dans l’hypothèse ou vous en avez une d’épouse ; si les conditions sont remplies...) ? D’où est-ce que ça vient cet or-là et quels sont les impacts qu’ont entrainé son extraction ? Ben voilà.
      À ma connaissance, ce lieu-dit d’Andravolobe ou se situe la mine (pas « carrière », mine) dans la Commune de Soamahamanina (plus connue auparavant par le nombre record de ses « mpamsavy ») a toujours été une savane herbeuse sur laquelle rien n’a jamais vraiment poussé et rien ne pousserait qui pourrait être qualifié de « cash crops ». C’est pour celà que certains habitants, pendant la saison morte, se sont mis à creuser des trous pour trouver quelques filons d’or, renvendu rapidement aux karana pour partir en contrebande à Dubai. Peut-être que vous devrez juger par vous-même en visionnant ce lieu sur GoogleEarth aux coordonnées suivantes 18°59’27.02’’S ; 47° 1’19.48’’E.

    • 21 juillet à 14:21 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Bonjour , Tsisdinika !
      Quand je parle de Soamahamanina et de l’or je suis loin de penser aux bijoux . Alors vraiment loin .
      Les populations , leur histoire , leur culture et leur santé ont autrement plus de valeur pour moi que tout ce qui est matériel .
      Quand on parle de l’or, évidemment je pense aussi aux bijoux . Mais pas seulement qu’aux bijoux .
      Pour être honnête , je suis de ceux qui sont convaincus que ,
      si vous ne trouvez plus de la nourriture à acheter pour calmer votre faim
      ou si vous ne trouvez pas de médecins et pas de médicaments pour vous soigner ,
      alors vous ne pouvez pas manger votre or
      ni vous soigner avec votre or .

      L’élément chimique or (Au) est une bonne monnaie d’échange sur le marché .
      Mais s’il n’y a rien à échanger contre lui au marché des nourritures par exemple ( comme ce qui se passe en période de kere ) que feriez-vous de votre or ?

      En d’autres termes , pour les habitants de Soamahamanina , même si l’or est très important, l’or n’est quand même pas tout .
      Mieux : l’or n’est qu’un des nombreux paramètres intervenant dans la conquête du confort pour les habitants de Soamahamanina .

      Et cet or métal n’est pas unique .
      Car il y a aussi l’or noir , l’or vert , l’or blanc ( dans les stations de ski ) et même une balle en or dans un match de football .
      Alors ...

    • 21 juillet à 15:25 | Tsisdinika (#3548) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo,
      Vous avez souligné, peut-être sans le vouloir, un des noeuds du problème à l’origine de cette histoire confuse à Soamahamanina. Lorsque vous dites « votre » or, ma compréhension (et celle universellement admise) est que que vous en avez hérité ou l’avez acheté à quelqu’un qui détient le droit de l’exploiter et de l’écouler, ou si vous l’avez déterré vous-même, c’est que vous aviez eu le permis pour le faire et pour en disposer librement, comme dans tous les pays civilisés. Or, la plupart ici semble être persuadé que l’or que l’on trouve « par hasard » sous son potager, c’est à soi et à ses descendants, voui. Ce qui nous rend déjà moins civilisés mais nous ramène carrément à l’âge des cavernes. Chinois, moi pas vouloir toi dans ma caverne...abracadrabra, disparais !

      L’ article du jour parle du problème foncier (même s’il n’y en a pas eu de cession de terrain ou d’expropriation à Soamahamanina). Il n’est pas question à Soamahamanina d’usurpation des droit des propriétaires attitrés ou non. Ceux qui l’ont bien compris ont vu dans ce projet minier l’occasion de dériver quelques revenus bien utiles après le désastre économique laissé puis entretenu par divers vagues de fous...za. Ils savent qu’ils n’auront jamais les moyens techniques et financiers que nécessitent ce genre d’exploitation, ni l’audace de les y risquer, des fois qu’ils en auraient eu les droits de jouissance. Croyez-vous que si ces terres étaient arables et leur rapportaient un revenu digne de leurs ambitions légitimes, ils l’auraient mis en location-bail ?

    • 21 juillet à 16:55 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo

      Aleho tsy miteny toy izay miteniteny foana...Iza no marina "penser aux biSoux ou ne pas penser au bijou de la famille hein ? hihihi Lisez bien le flagrant délit de contradiction.

      ...."Quand je parle de Soamahamanina et de l’or je suis loin de penser aux bijoux . Alors vraiment loin .
      ...Quand on parle de l’or, évidemment je pense aussi aux bijoux . Mais pas seulement qu’aux bijoux" ...dixit St Jo. C’est lamentable !

      Comme les routes et les immobiliers le $ et l’Euro l’or ne se mange pas (quoi que maintenant des Chefs étoilés commencent à mettre des paillettes d’or dans certains plats) mais l’or dans « une économie ouverte »est « une valeur refuge » des termes économiques que le Jo be ne comprend pas...il préfère le riz ( qui se mange bien) planté par Rakotozafy et RasaoenitSinoa de Manankavaly que l’or Chinois de Soamanimanina* ....Alors...
      Rambo diplômé d’Aix en Provence explique :
      Si votre cassette est remplie d’or, vous avez de la chance ! Avec les incertitudes sur le commerce mondial, la chute du pétrole ou encore la possible remontée des taux d’intérêts aux Etats-Unis, le cours de l’or s’envole depuis le début 2016. Une hausse de l’ordre de 20% depuis le début de l’année qui voit l’or atteindre son plus haut depuis un an, à 1 264, 50 dollars l’once (1154 euros). En 2015, l’or avait atteint son plus haut cours en juillet à environ 1 000 dollars l’once. Le lingot atteint 37 000 euros et le Napoléon de « 20 francs » cote 216,30 euros selon CPor.

      Plusieurs facteurs contribuent à dynamiser les cours. La demande physique de métal jaune a progressé de 4% au quatrième trimestre dans le monde alors que dans le même temps, la production minière a reculé de l’ordre de 8% pour être au plus bas depuis 2008. Il n’y a pas eu de découverte de grand gisement depuis le milieu des années 1990. Or, plusieurs banques centrales, comme celles de Russie et de Chine, cherchent à se diversifier en se portant acquéreurs de cette valeur refuge. En 2015, les achats ont atteint 588 tonnes, en hausse de 1% par rapport à l’année précédente. A tel point que les valeurs des producteurs d’or ont grimpé en moyenne de 55% depuis le début de l’année.

      Alors quand on veut être scienti-fika , po-eta,histo-rien et en plus ekonomista..évidemment on dit n’importe quoi.
      Dernière nouvelle, je décide d’acheter quelques hectares à Soamahamanina.

    • 21 juillet à 17:42 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Pourquoi RAMBO le soi-disant diplômé en Politique et Economie d’Aix-en-Provence ne voit pas , mais alors pas du tout , les nuances entre mes deux formulations suivantes :

      1°) « Quand je parle de Soamahamanina et de l’or je suis loin de penser aux bijoux » .

      2°) « Quand on parle de l’or, évidemment je pense aussi aux bijoux . Mais pas seulement qu’aux bijoux »

      Réponse :
      Le prétendu diplômé d’Aix-en-Provence , ne maîtrisant pas bien le français , concentre déjà tout ses efforts pour tenter de déchiffrer ce qui est écrit en français devant ses yeux.
      En conséquence , en terme d’énergie intellectuelle il ne lui reste plus grand ‘chose pour saisir les nuances apportées par les associations d’idées .
      Quelles différences énormes y a-t-il , DANS LE CONTXTE ACTUEL , entre :
      « je parle de Soamahamanina et de l’or » d’une part , et « je parle de l’or » .
      Si quelqu’un d’autre a des compétences pédagogiques , alors peut-être est-il aussi en même temps une bonne âme pour expliquer ces choses-là à cet abruti de RAMBO faux compatriote de village de Razafindrahety . Parce que moi, je n’éclairerai jamais l’esprit d’un foza .

    • 21 juillet à 19:53 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Re-bonjour , Tsisdinika !

      Dans cette polémique à propos de Soamahamanina il y a plusieurs facettes , et chacun de nous choisit et développe à loisir la facette qui lui convient .

      Les forts relents de xénophobie qui se dégagent de cette affaire me laissent un peu perplexe .
      Car cette facette est faussée par le rapport des forces très déséquilibré en notre défaveur face au géant chinois .
      Même les Européens , les habituels bailleurs de fonds de nos dirigeants politiques ( attention ! je n’ai pas dit « nos » bailleurs de fonds ! gare aux RAMBOesques incompréhensions ! ) semblent ne pas peser lourd face à ces Chinois .
      Mais , pour des raisons évidentes de romantisme, j’éprouve davantage de sympathie pour mon compatriote Petit Poucet plutôt que pour le Géant Ogre Etranger.

      L’or , qu’il soit du sous-sol ou d’ailleurs ,
      [ une chose que l’auto-proclamé andriana RAMBO place au top de son échelle des valeurs à lui , à tel point qu’il a annoncé un prochain achat de terrain à Soamahamanina ] ,
      et qui intéresse avec diverses raisons beaucoup de gens ,
      n’est pas une chose qui a jamais capté mon attention personnelle .
      Je préfère , et de loin , ce que l’on appelle l’or vert .

      Mais Soamahamanina n’est pas une terre connue pour être une région de l’or vert .
      Même si elle produit en grande quantité ces baies sauvages grosses comme le bout d’un doigt et que l’on appelle « tapia » [ vous savez : ces petits fruits gros comme le bout d’un doigt ] .
      D’ailleurs , non seulement le tapia n’a pas beaucoup de valeur … nutritive , mais de plus je ne l’aime pas en bouche .

      Soamahamanina est un lieu historique , d’importance moins grande peut-être que le village de Marovatana , faux-lieu ( je n’ai pas dit haut-lieu ) de naissance de Razafindrahety et RAMBOesquement évoqué sur ce forum par un foza mâle .
      Mais c’est quand même un lieu historique .
      Cela ferait mal au cœur de certains amateurs de l’Histoire ( surtout moi qui ne connais pas grand ’chose de notre Histoire , donc avide d’apprendre ) , que ce lieu soit dévasté pour des raisons [ désolé ! ] simplement mercantilistes .

      En ce qui concerne le respect du droit foncier dans ce pays , il ne peut qu’être au même niveau , sinon pire , que le droit tout court . C’est-à-dire : inexistant !
      A+ ! Tsisdinika ! Je vais m’absenter quelques jours . Histoire de contrôler l’état de mes rizières avant le début des labours .

    • 21 juillet à 20:32 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo

      Il va se taire pendant quelques jours...ah bon ?
      ...le chian-ti-fika, le po-eta, l’histo-rien, l’e-kon-omista et maintenant le kul-tivateur planteur de riz pro de Manankavaly se tait...espérons pas à jamais.

    • 21 juillet à 20:40 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 21 juillet à 20:32 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo »
      « Il va se taire pendant quelques jours...ah bon ? espérons pas à jamais »

      Ha-ha-ha ! Le c’est-aux-haines !
      Non seulement il a déjà touché le fond , mais il le creuse pour descendre plus bas encore !

  • 21 juillet à 10:55 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Au lieu de polémiquer en permanence pour tout et rien, si tel est le problème de terres et de leur exploitation, qu’ est ce qui empêche vos dirigeants de les exploiter eux même ?, ils préfèrent déléguer, prendre les commissions, voir un pourcentage en vous exploitant et montrer du doigt l’ étranger , qui fait ce que vous ne faites pas .
    Quant à celui qui a fait voter ces lois, on devrait vous les appliquer en priorité, car finalement de quoi a-t-il peur : que l’ étranger fasse mieux ???
    « Poil dans la main » , etc ...

  • 21 juillet à 10:59 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour , Maestro !
    Vous avez absolument raison .

    Mais dans notre pays , il existe des gens sans aucun sens de stratégie et qui tentent dans tous les cas de figure de copier bêtement ce que les autres à l’étranger font .
    Copier la Tunisie , l’Ukraine , et puis ... quoi encore ?

    • 21 juillet à 11:18 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Le discours d’ investiture de sarko et la mauvaise gestion du loukoum casqué ...

  • 21 juillet à 11:53 | Behantra (#9165)

    A Madagasikara c’est le droit du sang et non le droit du sol

    Voyez ces deux lois Ramanandraibe , surtout la seconde qui stipule qu’il faille , encore , dix (10) ans
    pour un étranger à partir du décret de naturalisation pour pouvoir acheter des terrains à Madagasikara

    Et il ne faut pas s’étonner s’il y a des corrupteurs et des corrompus à ce sujet

    Il est temps , n’est ce pas rambo , pour remettre tout cela à plat , de mettre en place un aérodrome
    qui réunirait les tenants et les aboutissants et de pondre une loi qui satisferait tous les acteurs

    Ce gouvernement en serait t’il capable ??

  • 21 juillet à 12:29 | Saint-Jo (#8511)

    Quel citoyen épris de liberté et de justice ( dans le sens plein de ces deux vocables ) ne se réjouirait pas de cette mobilisation pour défendre Soamahamanina ?

    Les forces de répression de Rajao-la-terreur étaient venues une fois sur les lieux .
    Et comme d’habitude elles ont tenté de faire peur aux gens par des jets de bombes lacrymogènes .
    Rien n’y fit !
    Les kems et les meufs n’ont cédé le moindre pouce de terrain !
    Et fort heureusement il n’y a pas encore eu de victime .
    Wow ! Cela fait réfléchir ! Même le plus abruti des experts comptables !

    Soamahamanina a la chance d’être une localité géographiquement très proche de la capitale .
    Donc il est difficile de cacher au monde la moindre tuerie de population qui s’y serait produite .

    Mais alors , dans quelles régions de notre notre pays croyez-vous que se sont produites les sauvages tueries de populations mentionnées à une tribune des Nations Unies par les extraits ci-dessous ?

    « trois opérations successives « Tandroka », « Coup d’arrêt » et dernièrement « Fahalemena » ; puis « actuellement une quatrième opération de « pacification », en cours « dans le but non avoué de faire partir la population de cette région riche en ressources minières »

    Si vous voulez des précisions, alors ouvrez ceci et bonne lecture :
    http://www.cetim.ch/17047-2/

    • 21 juillet à 13:01 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      La comparaison de ces deux situations est vraiment dégue...lasse,...l’une, une population laquelle revendique leur droit,...et l’autre, des dahalos qui terrorisent les populations des régions du sud,...lesquelles ont dû se déplacer dans des autres régions et abandonner tous ce qu’ils ont, pour trouver des refuges,...

    • 21 juillet à 13:15 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Ces opérations contre les Dahalos sont comparables aux opérations contre les terroristes dans lesquelles le risque de provoquer le morts des nombreux civils est difficile à éviter,...

      Par exemple les opérations menées par les américains en Afghanistan, voici, un extrait d’un article de le monde :

      « ()17 000 C’est au moins le nombre de civils afghans tués ces six dernières années. Il n’existe en effet pas officiellement de chiffres répertoriant le nombre total de victimes civiles depuis 2001. La Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (Manua) ne publie des rapports annuels que depuis 2009, et ceux-ci totalisent plus de 17 000 morts parmi les civils pour ces six dernières années. »

    • 21 juillet à 14:47 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il n’est pas étonnant que la nazie foza femelle isandra trouve « dégueulasse » [ c’est son propos ] la mise en évidence des similitudes existant entre la résistance des habitants de Soamahamanina et l’héroïque mais tragique lutte menée par les populations du Sud contre les féroces et très meurtrières répressions ordonnées par le DJ-ex-la-terreur d’abord et par Rajao-la-terreur ensuite .

      En son temps , le pouvoir nazi n’avait-il pas qualifié de « bandits » [ dahalo en langue gasy ] les résistants qui osaient s’opposer aux Nazis .
      Rien de surprenant donc que la nazie foza femelle isandra s’offusque quand son propre univers à elle , dont le centre est le DJ-ex-la-terreur , est gravement mis en cause dans ses responsabilités en ce qui concerne les meurtres de masse de populations dans le Sud .

    • 21 juillet à 15:11 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Parce que Masin-Joany nie ou dans le déni l’existence des actes de banditisme opérés par les dahalos, leur complices et leur victimes dans ces régions du sud,...?

      Tout cela n’est que une fiction inventée par ANR et Rajao,...et tous les journaux qui en parlent,...pour pour pouvoir exterminer le gens du sud,... ?

      Ca ne m’étonne pas venant d’un agnos,...qui ne fait que poser l’interrogation dans leur vie, dans le doute en permanence, et ne cherche guère à trouver la vraie réponse,...

    • 21 juillet à 15:19 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Comme toujours , la nazie foza femelle isandra parle à tort et à travers pour blanchir son hideuse idole DJ-ex-la-terreur !

      Ici il est question de Gasy foza sanguinaires oppresseurs de populations gasy opprimées et massacrées .
      Perdant les pédales , ne sachant plus à quel saint se vouer pour défendre son terrible DJ-ex-la-terreur, la nazie foza femelle isandra évoque les Américains et les Afghans .

      Quelle misère intellectuelle !

    • 21 juillet à 15:27 | kartell (#8302) répond à Saint-Jo

      @Isandra

      Les actions conduites par le pouvoir contre les dalaho conduisent tout droit aux exactions subies par les populations rurales comme une double peine…
      Et vous semblez tout mélanger au point d’affirmer que dalaho = terroristes !
      D’une part, les « motivations » des uns et des autres n’ont rien en commun et de l’autre, il existe une idéologie terroriste qui n’a pas lieu pour ces dalaho qui font trembler la capitale des politiciens et des intellos auto-proclamés !…
      Et vous semblez mettre sur un pied égalitaire, un mouvement mondialisé face à un épiphénomène de brousse dont l’origine est interne, liée à une absence d’un état à régler un fait de société qui ne fait que s’envenimer, au fur et à mesure, qu’il tente de s’en préoccuper !…
      Ne donnez pas de l’importance à ce qui est essentiellement du à une incapacité notoire du pouvoir à régler les problèmes de la province….
      Ne nous comparons pas à une actualité bien plus préoccupante que celle de quelques dalaho, armés de pétoires qui règnent en maîtres sur des territoires déshérités où tout individu issu de la capitale est tenu pour suspect par les populations…
      Vous semblez donner des étoiles à ceux qui n’en mériteraient guère, un peu comme cette avalanche de promotion qui fait de l’armée malgache, une armée mexicaine ( soit en d’autres termes : où sont les exécutants et qui obéit !) !….
      Votre comparaison est un peu comme la grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le boeuf !…
      Restons humbles !.

    • 21 juillet à 15:40 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 21 juillet à 15:11 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo »

      1°) « Tout cela n’est que une fiction inventée par ANR et Rajao,...et tous les journaux qui en parlent,...pour pour pouvoir exterminer le gens du sud,... »
      Naze justification :
      Les Nazis , comme la femelle foza nazie , soutiennent jusqu’aujourd’hui qu’ils n’ont jamais commis de génocides .

      2° « Ca ne m’étonne pas venant d’un agnos,...qui ne fait que poser l’interrogation dans leur vie, dans le doute en permanence »
      Confirmation :
      Exact !
      Je me pose constamment les questions :
      - Comment peut-on être sanguinaires comme l’avaient été les Nazis et comme le sont les foza ?
      - Et comment peut-on être aussi lâches , jusqu’au point de nier avoir fait ces monstruosités qu’ils ont faites à une échelle aussi grande ?

      Pourtant les foza avaient publié eux-mêmes les photos des victimes de leurs tueries , croyant stupidement dans un premier temps faire reculer par la terreur les populations .
      Mais ils ont eu l’effet inverse de ce qu’ils voulaient !

    • 21 juillet à 16:03 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Kartell,

      Je me suis permis de comparer ce deux fléaux, du fait que les actes de dahalos sont aussi atroces que ceux des terroriste,...« Même si nos dahalo ne posent pas des bombes à la nitroglycérine, ils versent dans le terrorisme puisqu’ils commettent des pillages, incendies, vols et viols à grande échelle. »

      En tout cas, beaucoup de gens ont même avis que moi, en voyant les actes de ces bandits,...

      http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=53982:acte-de-terrorisme-a-madagascar-l-union-europeenne-affirme-son-soutien&catid=64&Itemid=113

      http://www.madagascar-tribune.com/Il-faut-exterminer-les-dahalo-ils,18992.html

      http://www.indian-ocean-times.com/Madagascar-Les-voleurs-de-zebus-bientot-consideres-comme-des-terroristes-par-la-loi-malgache_a1817.html

    • 21 juillet à 17:44 | kartell (#8302) répond à Saint-Jo

      @ Isandra,

      Nous n’allons pas faire de fallacieuses comparaisons entre deux faits de société qui n’ont aucun lien en partage tant par leur importance que par leur idéologie….
      Offrir autant d’importance aux dalaho, c’est donner au pouvoir un prestige bien mal attribué, baigné dans son impuissance à régler un fait de société qui, comme tant d’autres, n’ont jamais trouvé de solution …
      Libre à vous de croire à une convergence entre les deux mais elle n’existe qu’à vos yeux et personne n’a osé une telle affirmation assez légère !…
      Vous avancez des exactions dont certaines ont été l’oeuvre de ceux qui auraient du s’y opposer, c’est un peu gênant dans votre démonstration peu convaincante parce qu’elle survole le sujet en évitant de s’arrêter là où ça fait polémique !…
      Je ne suis pas sûr que votre opinion soit celle de la province, qui, elle, n’a droit qu’à se taire en subissant en silence les ordres venus de la capitale comme du temps de la colonisation, pourtant vilipendé…
      En tous cas, les quelques articles écrits de l’extérieur n’ont pas la même vision de ces événements qu’il qualifie de gangrène avec un pouvoir se limitant aux frontières des hauts-plateaux !…
      La capitale n’a plus le monopole du pouvoir, d’autres l’ont pris dans ces espaces désertés par l’autorité de l’état, ils s’y sont installés dans la violence et le brigandage puisque personne n’assurait la continuité d’un état disparu…
      Aujourd’hui, beaucoup se sentent mal à l’aise avec ce sujet les renvoyant à une réalité dissimulée qui leur revient à la figure comme un boomerang …
      Le confidentiel est devenu publique, le « entre nous » se révèle aux yeux de l’extérieur, voilà ce qui contrarie en poussant, notamment, aux exagérations verbales, d’aujourd’hui !….

  • 21 juillet à 12:37 | vorona (#8254)

    Et si Jiuxin donne à ceux qui n’ont pas encore reçu, pensez vous que tout cela va entrer dans l’ordre à la malgache ? Les paris sont ouverts !

    • 21 juillet à 14:24 | Tsisdinika (#3548) répond à vorona

      Vous mettez le doigt exactement là où ça fait mal.

  • 21 juillet à 13:48 | TSIKOZA (#7624)

    Tsy hisy vaovao marim-pototra havoakan’izany mpanao gazety voasivana izany fa dia samy nahazo valopy tao daholo ry zalahy de atao amin’izay mahametimety an’ireo gidro maso ny tantara.
    Tokony navela malalaka ireo mpanao gazety mahitsy lalana mba hampiseho amin’ny malagasy ny tena zava-misy. Matoa ireo vahoaka mahantra sy tsy manna vola sy fiara hanaovana fihetsiketsehana ireo no mandany fotoanany manao izao fitakiana izao dia misy maharary azy ao. Ny vy hono tsy mikitrana irery . Ary maninona moa ingiahy filoha be hevotrevotra raha mba midina any antoerana e ? Sa matahotra siotsiokam-bahoaka sy tora-bato ? Vahoakanao ireo, ka ataovy ny « sondage » mbola manana fO mitepo aminao sy ny ankohonanao ve ny malagasy ?
    Ampahatsiahiviko etoana, fa ireo sinoa no tena mpanao kolikoly voalohany eto amintsika ary efa fantatry ry zareo reo ny tantara fa risoriso foana de efa mampandeha afera eto eny fa na dia efa mamono olona aza ry zareo de mbola mahita lalana foana ka tsy migadra no sady afaka mivezivezy eto sy any ivelany. Miara-mitaky ny fialan’ireo sinoa ao Soamahamanina ny tenako, ny any chine sy pekin trandrahana fa aza araraotinareo ireo mpitondra adaladalanay ireo.
    Mbay tany lelena !

  • 21 juillet à 14:01 | ragassy (#6369)

    C’est vraiment imbécile tout ça.
    Comment peut-on créer des revenus dans le territoire, sans faire appel à des investisseurs créant d’emplois ??
    D’un côté, admettons que le malgache est versatile, se fait manipuler facilement par des pseudos
    politiciens sans base ni projet de société.
    Et pourtant le Karana , ni le vazaha n’a pas de soucis..
    Enfin ,vous autres ,vous n’êtes pas des journalistes .....C’est honteux tout ça....

    • 21 juillet à 14:41 | Tsisdinika (#3548) répond à ragassy

      Si tous les ragasy sont comme vous ragassy, on serait déjà loin.

    • 22 juillet à 00:08 | TSIKOZA (#7624) répond à ragassy

      Je suis gasy pure et je suis fier de l’être, mais vous ragassy , écrit avec deux « s » est un malagasy métisse et colonisé depuis vos intestins grêles. Nous malagasy, sommes responsables et souverains dans notre pays. Ceux sont les aides des investisseurs étrangers qui nous bloquent pour développer notre pays. Ce faire, il faut adopter le principe malgacho-malgache. Il est inadmissible de parler un pays reconnu riche où habite un peuple généralisé pauvre. Tous les biens de ce pays ne profitent pas nos concitoyens mais plutôt les étrangers qui corrompent nos dirigeants à tête vide comme ragassy.
      Il nous faut juste changer de mentalité et voilà Madagascar décolle ! Soyons optimistes ragassy !

  • 21 juillet à 15:16 | Solofo Rasamiharimanana (#8655)

    Ity izany ry zalahy ilay hoe "SINOAmahamanina â ! tonga dia Mi-Sao mahamanina ny ato antsaina ê !

  • 21 juillet à 15:48 | Babah (#9347)

    Bonjour Tsisdinika,
    Merci pour vos commentaires. Et courage, il en faut pour éduquer les foza-bado-débiles du web !
    Il y en a qui prétendent être dans leur droit d’ « investiguer » chez les gens ( notion de propriété privée, connaît pas...) sous pretexte qu’ils ont une carte de journaliste : je commence à « comprendre » cette mégalomanie délirante des JOURNALISTES GASY maintenant. Ils ont la grosse tête parce que leur carte mentionne « les autorités sont invitées à porter assistance au porteur de cette carte » !
    Ah, PapyZanô, Lalatiana et consorts, vous rêvez en fait de passe-droit, de pouvoirs, d’autorité, de laissez-passer, laissez-faire et impunité, etc ... comme tous les politiciens que vous critiquez ou encensez selon qu’il y ait felaka ou pas !
    Petits jaloux et envieux, allez !

    • 21 juillet à 16:14 | Babah (#9347) répond à Babah

      « Miara-manonja ny firinga mihevotra » : le carnaval des journalistes « ory hava-manana » continue, réservez votre place, il reste beaucoup de billets gratuits !

    • 21 juillet à 16:20 | Tsisdinika (#3548) répond à Babah

      Babah, merci pour vos encouragements. Avec de pareils zouaves pour « leaders d’opinion » et « quatrième pouvoir », on comprend mieux pourquoi la population n’est pas plus éduquée ni mieux informée.

  • 21 juillet à 17:24 | betoko (#413)

    Tsisidinika , On peut accuser tous les journalistes chez nous de tous les maux ,il y a des bons et des mauvais surtout ceux qui sont proches du pouvoir actuel , je cite 3 journaux des véritables feuilles de chaux comme La Cible , Le Citoyen ou Tsiatra , parmi leur journaliste on trouve Rolly Mercia qui bouffe à leur les râteliers là où il pourrait faire du fric le plus vite possible
    Concernant l’info venant de la radio Antsiva , c’est une des rares radios la plus objective et une des mieux informée . J’avais oublié de vous dire de quel infrastructure il s’agit , cela concerne la construction des routes reliant Ivato et Tana . Michel Ralibera est journaliste de cette station de radio pendant 20 ans , il est très bien informé , m’étonne beaucoup qu’il a raconté des konnerie au sujet de cette entreprise chinoise , la quelle ne voulait pas que des journalistes qui ne sont pas du côté du pouvoir n’avait pas eu l’autorisation de nous informer qu’est ce qui se passe exactement à Soamahamanina , Si cette entreprise chinoise n’a rien à se reprocher pour avoir interdit à ces journalistes de faire leur métier à savoir enquêter sur place et nous dire qu’est ce qui se passe réellement
    Si vous avez des doutes voici deux numéros de la radio Antsiva et demandez à parler à Michel Ralibera
    0 32 52 052 20
    0 34 12 697 98

  • 22 juillet à 10:18 | ragassy (#6369)

    A M ou Mme TSIKOZA

    Tsy araky ny niveau nao ny resaka toy itony ka ndana mianatra aloha ee...
    Resaka socio-politico-economique io .Colonisation izany efa vita eee

    Bon appetit avec tes voan-tapia..........

    • 22 juillet à 13:33 | TSIKOZA (#7624) répond à ragassy

      Feno rano hono tsy mikobana, ary aza miherina akanjo gony e ! fa tsy hainao raha ao.
      Isika malagasy tsy miady fa ny hevitra no ampiadiana. Ny gasy tahaka ahy no tiako ambonin’ireo vahiny le « patriotisme ». Fanjanahantany no fandikana an’izany colonisation izany ry ragassy a ary ianao ihany no sahy milaza fa hoe efa vita izy io fa tsy ny vahoaka malagasy tahaka ahy. Ao anatin’ny fanjanahan-tany amin’ny endriny vaovao isika izao na ilay antsoina hoe « néo-colonialisme ». Iza no mpanara-maso ireo fifidianana filoha ? Iza no henoina teny rehefa hanendry PM ny filoha malagasy ? Ragassy namako.
      Veloma e !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 212