Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 07h25
 

Editorial

Et si le Premier Ministre Olivier Mahafaly proposait …

mercredi 13 avril | Mireille Rabenoro

Le Premier Ministre, aussitôt nommé, a affirmé vouloir s’engager sur la voie de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance. Il peut donner un signal fort en commençant par le département qu’il vient de quitter, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, secteur clé de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance.

Le vrai travail reste à faire… ou même à commencer

Il y a quelques semaines, la presse rapportait les résultats d’une étude sur la région DIANA (Nord) réalisée par le Projet de Développement Communal Inclusif et de Décentralisation initié par la GIZ, en collaboration avec le Fonds de Développement Local.

« Tana et le désert malgache »

Jusque dans les années 1960, on parlait de « Paris et le désert français ». Le système de gouvernance en France était caractérisé par une centralisation à outrance, où quasiment tous les pouvoirs, les ressources humaines et financières étaient concentrés dans la capitale, au détriment des départements et des communes qui étaient largement dépendants du pouvoir central dans pratiquement tous les secteurs. A l’indépendance, c’est le même système extrêmement centralisé qui a été calqué dans les anciennes colonies. Mais depuis, le système en France a beaucoup évolué : les pouvoirs, les ressources humaines et financières ont été progressivement décentralisés.

Chez nous, au contraire, la centralisation a été renforcée, depuis que l’abolition de l’impôt per capita a conduit le gouvernement de l’époque à centraliser les revenus de l’Etat, notamment pour pouvoir payer ses fonctionnaires. Depuis de nombreuses années, environ 5% du budget de l’Etat est accordé aux collectivités territoriales. Même si ce pourcentage effarant a été révisé à la hausse, ce serait encore très largement insuffisant. Comme disait le Président de la République à propos de la proportion de femmes parmi les maires élus dernièrement, il faudrait un ‘zéro’ derrière le ‘cinq’ pour avoir un score honorable.

Note moyenne de l’indice de gouvernance locale : 2,89/10

C’est la note moyenne obtenue par l’ensemble des 66 communes de la région DIANA, calculée à partir de différents critères, dont :
- Capacité des communes à faire participer les citoyens : 1,59/10
- Actions de la commune pour une meilleure transparence et redevabilité : 1,85/10
- Application de l’état de droit : 3,58/ 10.

Les communes sont pauvres, non seulement en crédits, mais surtout en ressources humaines. Le personnel, même lorsqu’il est pléthorique (autre signe de mauvaise gouvernance, le maire recrutant souvent par clientélisme), est généralement insuffisant en termes de qualification et surtout de formation. Et il est très probable que si l’étude était étendue aux autres régions de Madagascar, elle trouverait des moyennes pas très différentes de celle de la région DIANA – à l’exception sans doute de la région Analamanga, mais seulement parce qu’elle est proche de la capitale et que les meilleurs éléments du personnel de l’Etat font tout pour y être affectés.

Et si le Premier Ministre proposait sa successeure à l’Intérieur et la Décentralisation

Les raisons de cette faiblesse de la gouvernance locale sont multiples. Une personne les connait sans doute mieux que quiconque. Avec un profil et un parcours très proches de ceux de l’actuel Premier Ministre, elle possède les compétences nécessaires pour impulser une nouvelle dynamique à un département qui, loin au-delà de l’arithmétique des résultats d’élections, a une vocation stratégique d’organisation du cadre des actions de développement. Ayant été, entre autres fonctions, cheffe de la région DIANA, et coordinatrice de la Concertation nationale sur la Décentralisation en juillet 2014, elle devrait pouvoir mettre son expérience de l’action sur terrain au service de la vision sur le plus long terme d’une gouvernance qui reste à construire.

Un record à rééditer

La Feuille de Route pour une sortie de crise à Madagascar signée en septembre 2011 par les principaux acteurs politiques stipulait que les nominations aux différents postes du régime transitoire devaient se conformer à trois critères : l’équilibre politique, entre les différentes mouvances de l’époque ; l’équilibre régional, dont tous les politiciens sont des virtuoses ; et enfin, troisième critère qui n’a pas retenu l’attention, souvent parce qu’il n’était pas compris de beaucoup de politiciens : l’équilibre hommes-femmes. Le Premier Ministre Beriziky a fait exception, en nommant neuf femmes au gouvernement, soit presque le tiers des ministres, proportion inédite à Madagascar.

Lors de son discours d’investiture à Mahamasina, le Président de la République a affirmé avec éloquence son adhésion au principe de l’égalité entre les sexes. Gageons que si le Premier Ministre lui soumet une liste de ministrables avec un fort contingent de femmes, dont sa successeur à l’Intérieur et la Décentralisation, le Président aura à cœur de faire mieux que le Premier Ministre de la Transition, et y adhérera sans hésitation.

115 commentaires

Vos commentaires

  • 13 avril à 09:47 | Noue (#2427)

    Faut pas rêver , déjà ce nouveau PM avant qu’il le soit voulait diviser Antananarivo en 6 , 6 quoi au juste ?
    Ensuite son programme c’est de construire 200 mosquées , je me demande pourquoi faire ?

    • 13 avril à 09:58 | Noue (#2427) répond à Noue

      Et si , et si ..malheureusement la vie n’est pas faite par un « SI » mais on peux toujours rêver

    • 13 avril à 10:25 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Noue

      TANA DIVISE en 6 ( SIX) ou TSISY ? TSY HISY HANAIKY zany eo !!! ALEON’nY BANDY...

    • 13 avril à 10:29 | Parole (#2602) répond à Noue

      Ah bon, on a enlevé un zéro, c’est plus 2000 mosquées maintenant ?

    • 13 avril à 18:59 | Bena (#494) répond à Noue

      qui confirme qu’il n’est pas encore sous l’effet des médicaments ? sait-il au moins ce qu’est l’Etat de droit et la bonne gouvernance ? a-t-il plagié son discours ?

    • 14 avril à 14:13 | zaza (#9512) répond à Noue

      Construire 200 mosquées ou +, pourquoi faire ? D’abords, je suis persuadé que vous êtes parmi des gens que je suppose intelo. Nous connaissons ensemble que la grande-île est un pays laïc selon notre constitution actuelle de la IV République, donc quiconque peut faire une demande de création des mosquées ; temples ; églises....etc auprès de ministère de l’intérieur. Je suis d’accord avec vous dans le sens que la terrorisme devient un débat mondiale. A ce propos, on devrait donc analyser et connaître le de problème avant de blâmé quelqu’un qui n’est pas de même confession que vous, parce que c’est un sujet sensible« religion ».
      Je pense que l’idée de cette acceptation pourra être lié à une contre-partie pour notre économie.
      Même pendant la construction, ceci peut engendrer des revenus pour notre concitoyens et, en plus, actuellement ce sont les arabes qui détiennent les capitaux qui circule d’ici et là.

    • 17 avril à 12:46 | Menalahy (#9072) répond à zaza

      Bonjour Zaza,

      Il ne s’agit ni de « blâmer » ni de stigmatiser une confession religieuse.

      Il s’agit d’être vigilant par rapport à la montée de l’Islam politique véhiculé par les wahhabites qui sont les bailleurs de fonds de ces mosquées.

      Ne pas avoir une politique de prévention des risques ou, pire, fermer les yeux et ignorer sciemment les risques encourus par cette idéologie, c’est livrer le pays aux mains des extrémistes.

      Madagasikara est un pays où la tolérance religieuse existe, non seulement par le fait que c’est un pays laïc mais aussi parce que chaque confession religieuse a le souci du respect de l’autre.

      C’est cette tolérance confessionnelle qui est/sera remise en cause par cet Islam rigoureux qui ne correspond pas aux autres formes de l’Islam que le pays connaît et vit depuis des décennies.

      Vous évoquez l’apport financier induit par la construction de ces mosquées. Certes, sur le plan économique et devant le chômage de masse, c’est un argument en faveur de la délivrance des permis de construire.

      Mais je pense que vous vous trompez en mettant l’aspect financier devant les conséquences que ces mosquées ne manqueront pas d’entraîner sur l’avenir de l’Islam à Madagasikara et aussi sur les troubles induits par une idéologie de la pensée unique.

    • 17 avril à 20:42 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      Bonsoir, Menalahy. Entièrement d’accord. Il ne s’agit pas de stigmatiser une religion, il faut voir les choses en face. L’Islam est une religion à part, il ne supporte pas que d’autres croyances lui fassent de l’ombre. Il n’ y pas d’ islamistes intégristes ou d’islamistes modérés, les islamistes - je ne parle pas des musulmans en général- sont des énergumènes dangereux pour lesquels il n’ y a que la Loi d’Allah qui tienne. Appliquer la charia au xx1è me siècle, reconnaissons qu’on se trompe d’époque.

      J’ai toujours des problèmes d’ordi, désolé de couper.

    • 18 avril à 00:50 | rajoarison (#9522) répond à Noue

      Bonsoir à vous tous,
      Ce qui m’inquiète le plus dans ce gouvernement c’est le nom ANDRIAMISEZA, un nom qui fait froid dans le dos, surtout si ce ministre fraîchement arrivée et de la famille du tristement célèbre Alain Andriamiseza connu pour viols sur mineurs, vols de voitures, de biens, de terrains, menaces de morts, séquestrations et j’en passe !!!! Alors la c’est vraiment très grave la justice va être completement bafouée.... Comment cela est-il possible notre Président est vraiment un grand incapable dénué de tout bon sens...
      Rajo

    • 19 avril à 11:53 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo,

      Nous sommes d’accord qu’il ne faut pas faire un amalgame entre musulman et islamiste.

      Malheureusement, dès qu’on ose pointer un défaut dans les rouages de la religion musulmane ou dès qu’on critique une personnalité de religion musulmane comme les imams salafistes ou Tariq Ramadan, on se fait traiter d’islamophobe.

      Les religions sont devenues frileuses et versent aussi dans le communautarisme :

      - les chrétiens identitaires reprochent au Pape François d’avoir accueilli 12 personnes de confession musulmane. La dimension, à la fois humanitaire et symbolique, du geste pontifical est occultée par des considérations racialo-ethnico-religieuses.

      - certains personnages médiatiques comme Valls, Bernard Henry Levy et Arno Klarsfeld considèrent que critiquer la politique colonialiste d’Israël relève de l’antisionisme et aussi de l’antisémitisme.

      - les musulmans interprètent comme islamophobe toute opposition au port du voile ou à l’émergence d’une « mode islamique » tentée par les faiseurs de mode vestimentaire pour des raisons bassement financières.

      Ce forumeur qui justifie l’octroi de ces permis de construire des mosquées ne voit pas plus loin que le bout de son nez ! Sacrifier la paix sociale et la paix religieuse au nom d’un bénéfice économique à court terme (embauche d’ouvriers du bâtiment) relève d’un manque de conscience politique. Même si je peux comprendre qu’il n’y a aucun malice en dessous.

      Quand votre ordinateur fonctionnera, je vous invite à lire cette très bonne étude sur le phénomène Daesh. Ça m’a permis de comprendre bien de choses que je n’ai pas capté durant mes études universitaires.

      http://www.courrierinternational.com/article/enquete-ce-que-veut-vraiment-letat-islamique?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1458723908

      Bien à vous.

  • 13 avril à 10:10 | Isandra (#7070)

    « Tana et le désert malgache »

    "Jusque dans les années 1960, on parlait de « Paris et le désert français ». Le système de gouvernance en France était caractérisé par une centralisation à outrance, où quasiment tous les pouvoirs, les ressources humaines et financières étaient concentrés dans la capitale, au détriment des départements et des communes qui étaient largement dépendants du pouvoir central dans pratiquement tous les secteurs.

    Qui ose dire encore que ce vieux système centralisateur n’est pas hérité du régime de 65 ans,...

    Nous devrions changer ce système, en mettant en place le NMP dont les référents sont l’efficience, la décentralisation par downsizing (dégraissage), l’idéologie progressiste de l’excellence, le volontarisme managérial.

    • 13 avril à 10:19 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Isandra

      SITUATION GASY, REACTIONS GASY UNIQUEMENT ! Copier BETEMENT l’Administration FRANCAISE a foutu le BORDEL à MADAGASIKARA. Président FR a nommé Valls PM, ancien Min. Inter.- Voilà après1an+ Prés. RAJAO vient de nommer aussi PM Mahafaly, anc. Min Inter. QUELLE COPIE BETE ! Si Paris est Désert, pas forcément TANA sera Désert si MADAGASCAR agit DIFFEREMENT... MITOMANIA RY FIRENEKO ! FA VERY SAINA NY MANAMPAHAIZANAO !
      MALHEURESEMENT, c’est TOUJOURS LE CAS car LA PARESSE INTELLECTUELLE Régne ICI à MADAGASIKARA....

    • 13 avril à 10:31 | Isandra (#7070) répond à Takebo Ramasy

      De surcroît ce régime est spécialiste de plagiat,...j’ai peur qu’il y ait Julie Gayet Gasy quelque part,...

      Au passage, j’ai vu à la télé que la France est classée 9 éme mondial par le FMI,...

    • 13 avril à 11:04 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      La France au 9ème rang mondial ,et ce n’est pas fini !!Avec un quart de sa population d’origine étrangère la France n’est plus la France de Pasteur ,de Lyautey d’Effel . Les nouveaux venus n’apportent pas avec eux une nouvelle électricité ,de nouveaux anti biotiques, de nouvelles machines , de nouveaux progres de la physique et de la chimie .Ils apportent leur détresse et leur mal vivre ;C’est grand ,c’est généreux ,la france -disait le générall De Gaulle . Il avait peut etre raison .

    • 13 avril à 11:28 | Cylab (#9448) répond à Isandra

      En parlant de plagiat et de Julie Gayet, vous avez peut être croisé le PRM sur un scooter ?

    • 13 avril à 11:53 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      La plupart de ses étrangers sont des anciennes colonies qui veulent profiter aussi des gains de la colonisations avec les Français.

      Si seulement, mon grand père avait accepté la nationalité française, j’aurais pu en profiter, il me suffirait d’y aller une fois tous le six mois comme quelques uns que je connais font,...ne serait ce que RMI/mois sans rien faire, avec les soins gratos,...Vive la France,...sauf que le lait commence à tarir,...

    • 13 avril à 12:26 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Profiter de la colonisation
      Toi au grande prêtresse anticolonialiste ,peut tu expliquer au simple usager de bistrot moyen que nous sommes ,a combien de milliard d’euros cette manne ,dont tu parles,se déverserait dans les caisses de l’état Français
      Plus précisément s’agissant de Madagascar à combien l’impôt coloniale se monterait-il ?
      Bien qu’un peu bourré (oui passé son temps au bar ,faut bien consommer) j’attend de toi autre chose que des chiffres basés sur des conversations de comptoirs !

    • 13 avril à 12:59 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Révisez vos croyances,Isandra. —La plupart de CES étrangers viennent d’anciennes colonies qui n’ont pas su se servir de leur Indépendance -tout comme Madagascar -Il y a en France plus de un million de franco-algériens .et 3 ou 4 millions d’algériens -algériens ;Les pieds noirs d’Algérie étaient tout au plus un million .Les algériens les plus heureux sont les vieux travailleurs qui ont regagné leur bled ou leur douar et qui perçoivent une retraite payée par la France. Ils sont si heureux que presque tous vivent centenaires avec leur pension de retraite . A tous ces ’décolonisés « nostalgiques de l’ancienne »ray aman dreny", s’ajoutent ces réfugiés pleins de jeunesse et qui ont renoncé à se battre contre Daesh.

    • 13 avril à 13:01 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Ces retraités algériens au douar sont plus de 450 000 !

    • 13 avril à 13:16 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      quand la france attribuait une bourse pour un étudiant malgache c’était une bourse en moins pour un étudiant méritant français .
      En instruisant l’indigène ,le colonisateur français savait pourtant qu’il formait une élite qui voudrait un jour émanciper le Pays .
      Pour garantir « sa » colonie , il lui suffisait de maintenir l’ignorance générale . Il a agi autrement sans pouvoir imaginer que "les élites ’ confisqueraient le pays à leur seul profit .

    • 13 avril à 13:29 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Aurais-je appuyé quelque chose là,...?

      Chapeau,..j’apprécie votre façon dont vous défendez votre pays,...elle devraient faire réfléchir notre diaspora, à moins qu’ils choisissent une nouvelle nation,...que Galliéni avaient souhaité,....

    • 13 avril à 17:26 | zanadralambo (#7305) répond à Isandra

      Et vous osez parler de plagiat... Vous !

    • 14 avril à 14:38 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra qui t’oblige à rester dans ce système..Même ton Petit C.on que tu prétends d’une intelligence supérieure aux autres, de ceux d’avant et de celui d’après, n’a rien changé durant 5 ans de transition. Qui l’aurait empêché ???..Est-ce un manque de volonté ou l’inaptitude à gérer ???
      Tu n’es pas mieux. Tu pleures sur des choses que tu n’es pas capable de réaliser ni d’appliquer...Parler pour parler, écrire pour écrire et critiquer pour critiquer est à la portée de tous ici. Alors change de répertoire.

    • 14 avril à 14:43 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra une réponse toute simple et que n’importe quel imbécile fera...J’aurais une large préférence d’être à la Place de la France, que d’être à la Place du pays au niveau mondial...C’est bête, c’est c.on mais c’est comme ça.
      A vous d’y réfléchir..!!!

    • 14 avril à 14:48 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra Tu n’as pas eu cette chance mais tant mieux..Car vu ton comportement en vers la France et les Français...Il aurait été insultant de pouvoir bénéficier des avantages que le monde en veule à la France..Ce n’est que justice. Encore heureux que l’on t’a délivré un droit de séjour et c’est déjà de trop.

    • 16 avril à 13:37 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      Arrêtez d’écrire n’importe quoi :

      - 1) le RMI (Revenu Minimum d’Insertion) n’existe plus et a été remplacé par le RSA (Revenu de Solidarité Active). Un petit tour sur Wikipedia vous aurait permis de mettre votre vieux logiciel à jour.

      - 2) Si vous pensez que le RSA n’implique pas des contreparties et que ses bénéficiaires ne subissent aucun contrôle, vous aggravez votre cécité congénitale.

      La France est, certes généreuse, mais elle ne pratique pas la gabegie comme Madagasikara.

      De temps en temps, tournez votre clavier ou votre tablette 7 fois avant de publier des inepties qui ne vous honorent pas.

    • 16 avril à 13:47 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena,

      Toujours votre monomanie qui tourne à l’obsession, je vois.

      Un petit tour sur le Net vous permettrait de voir ce que la population d’origine étrangère rapporte à la France.

      Ce n’est pas cette population qui appauvrit la France mais le Patronat qui tient le gouvernement en otage malgré les 40 milliards de CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) en ne respectant pas le Pacte de Responsabilité.

      Il y a aussi la fuite de capitaux pratiquée par les fraudeurs mais qui se sont bousculés aux portes de Bercy après la publication de leurs noms dans les Panama Papers.

      Alors, taper sur la population d’origine étrangère, c’est mesquin d’autant plus que la France n’a pas accueilli autant de migrants que l’Allemagne. Allemagne qui reste en tête de l’Europe quant à ses capacités économiques.

    • 16 avril à 13:52 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Que vient faire Julie Gayet dans cette histoire ? Avez-vous un scoop à nous faire concernant une intervention politique de Julie Gayet dans la gouvernance de François Hollande ?

      Votre bashing est honteux car vous salissez une personne très discrète dans sa relation avec le Président français. Vous devriez vous reconvertir en concierge car vous en avez toutes les compétences avec votre langue de vipère.

    • 26 avril à 11:02 | sanois (#8546) répond à Isandra

      on peut reecrire ou simplement les ecrire « les livres d histoire »

      je n ai pas l exemplaire qui explique que la syrie etait une ancienne colonie

      je sus preneur.

  • 13 avril à 10:14 | Turping (#1235)

    - Et si Olivier Mahafaly pouvait résoudre le problème sécuritaire quand il était Ministre de l’intérieur ,il aurait pu être célèbre grâce à ses actions . Si c’était le cas comme ce qui se passe ailleurs ,Sarkozy ,comme Valls en France avaient occupé les mêmes poste avant de devenir respectivement président et premier Ministre ,....est-il le cas à Madagascar en voulant même tout plagier (le discours présidentiel de Rajao lors du discours présidentiel ,la constitution ,etc,....,) et j’en passe car le résultat oblige à aller vers la vitesse supérieur.
    Conclusion :sur tous les domaines (éducatif ,social ,structurel ,infrastructures ,développement ,l’instauration de l’état de droit ,démocratie ,lutte contre la précarité ,corruption ,......)il reste beaucoup à faire .Il y a du pain sur la planche !
    - Le « si » et le « conditionnel » si les institutions étaient fortes ,la constitution bien respectée etc,.... pourraient déplacer une montagne avec la bonne foi . Malheureusement ce qui n’est pas le cas .

    • 13 avril à 10:22 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Turping

      100% D’ACCORD ! JE VOIS Bien LA MEME CHOSE ! Merci du partage d’opinion

    • 13 avril à 10:23 | Isandra (#7070) répond à Turping

      « Le « si » et le « conditionnel » si les institutions étaient fortes ,la constitution bien respectée etc,.... pourraient déplacer une montagne avec la bonne foi . Malheureusement ce qui n’est pas le cas . »

      Tout à fait d’accord avec vous, là même les ordures ne bougent pas,...parce qu’ils ont plein de mauvaise foi,...

    • 13 avril à 10:25 | olivier (#7062) répond à Turping

      http://www.anglaisfacile.com/exercices/exercice-anglais-2/exercice-anglais-5005.php

      «  »«  »"1) Je suis d’accord avec vous = I agree with you

      surtout pas : I am agree with you, ce qui ne veut rien dire.«  »«  »

      Sans rancune !

       :)

    • 13 avril à 10:33 | Takebo Ramasy (#9258) répond à olivier

      Oliver : YOU ARE NOT SINCERE ! Here, correct grammar doesn’t matter much because we have prevailed ideas or what and how you see Malagasy life.
      Care !
      Thanks

    • 13 avril à 13:10 | Turping (#1235) répond à olivier

      Olivier ,
      - Comme vous persistez ,je vous ai déjà répondu sur cette remarque futile que les deux : I am agree ou I agree ,....sont valables et tout dépend de la phrase utilisée .Vous avez pris un exemple sur un dictionnaire facile ,je vous fais le lien ci -joint pour vous démontrer le contraire consultable par tous les internautes .
      https://www.englishforums.com/English/AgreedAgreeAgreeAgreementCorrect-Grammatically/bhdrwk/post.htm
      Sans rancune !

    • 13 avril à 13:14 | olivier (#7062) répond à Turping

      Turping ?

      Savez vous lire

      votre propre lien confirme que vous racontez n’importe quoi

      « i am agree with you » c’est du grand n’importe quoi TURPING

      ALLO ?

      c’est la phrase que vous avez utilisée dans votre post pour Razaka

      Vous m’inquietez Turping..Vous m’inquietez..

      Niez l’évidence encore et encore ??

    • 13 avril à 13:15 | Turping (#1235) répond à olivier

      Olivier ,
      - C’est beaucoup plus correct de dire I am agreed with you ,.....avec le participe passé (preterit)

    • 13 avril à 13:22 | olivier (#7062) répond à Turping

      # 10 avril à 15:31 | Turping (#1235) répond à Razaka ^
      My friend Razaka,
      I am agree your response and say thank you very much !
      Although I have appreciated your attention.
      Have a nice day !

      Mauvaise foi quand tu nous tiens...

      relisez cher ami..

       :)

    • 13 avril à 13:29 | Turping (#1235) répond à olivier

      Olivier ,
      Oui ,je reconnais avoir omis de mettre le « d » à la fin « agreed » au lieu de « agree ».
      - Quelques exemples :
      I agree with Yael about the translation of « up to a point ».
      I’m in agreement with Yael.
      I’m agreed with Yael ; the translation of « up to a point » is « hasta cierto punto ».
      Comme je vous ai dit « I agree » ou ’« I am agreed » en rajoutant le « d » .
      What’s your problem ?

      « agree » peut s’accomoder seulement avec I comme I am ?

    • 13 avril à 13:33 | olivier (#7062) répond à Turping

      Taratata élève Turping

      « I am agree »d« your response ... »

      Cela ne convient toujours pas !

      Au Piquet !

    • 13 avril à 13:56 | Beandroy (#3943) répond à Takebo Ramasy

      Akory rehe aba ?
      Nitreako i sorao omale kahy. Mbe amizao andafy agny zao v’nareo kahy ? Ko haligno tanitika toy kahe fa ry Mahafaly toa tsy antenagne. Ndra miriorio ty tsirire le anosimboroey avao ty tanee. Intoa avao raho amintika Androy eto mamboly. Veloma ragnitse...

    • 13 avril à 14:02 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Vous tombez bien ! Mireille, fille d’un ancien ambassadeur à Londres, est une agrégée d’anglais.
      Mais attention ! Ce n’est pas le genre d’agrégation interne d’aujourd’hui.
      Non ! C’est la vraie agrégation (on dit « externe », on ne sait trop pourquoi), celle obtenue à l’issue des concours auxquels vous avez comme concurrents, entre autres, les élèves des ENS (Ecoles Normales Supérieures). De plus à l’issue du concours, Mireille a obtenu un très honorable classement.

    • 13 avril à 14:06 | Turping (#1235) répond à olivier

      Olivier ,
      Quand cela vous arrange alors ? n’êtes-vous pas été piqué ? je vais bien .Même en mangeant il y a des miettes qui tombent par par ,l’essentiel est là ? il faut se corriger !
      - The article of Mireille Rabenoro is interesting .She said the parity and development successively.
      - Economic growth is the most powerful instrument for reducing poverty and improving
      the quality of life in developing countries. Both cross-country research and country case
      studies provide overwhelming evidence that rapid and sustained growth is critical to
      making faster progress towards the Millennium Development Goals – and not just the
      first goal of halving the global proportion of people living on less than $1 a day.
      Growth can generate virtuous circles of prosperity and opportunity. Strong growth and
      employment opportunities improve incentives for parents to invest in their children’s
      education by sending them to school. This may lead to the emergence of a strong and
      growing group of entrepreneurs, which should generate pressure for improved
      governance. Strong economic growth therefore advances human development, which,
      in turn, promotes economic growth.
      But under different conditions, similar rates of growth can have very different effects on
      poverty, the employment prospects of the poor and broader indicators of human
      development. The extent to which growth reduces poverty depends on the degree to
      which the poor participate in the growth process and share in its proceeds. Thus, both
      the pace and pattern of growth matter for reducing poverty.

    • 13 avril à 14:08 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire // qui tombent par terre ,...

    • 13 avril à 14:12 | olivier (#7062) répond à Turping

      Bonne Nouvelle Turping

      St Jo vous a trouvé une correspondante anglaise...

      Mireille...

      « à nous les petites anglaises... »

       :)

    • 13 avril à 14:22 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      - Vous qui maîtrisez bien aussi l’Anglais ,une première langue utilisée mondialement ,hormis la langue de Molière ,le malgache ,pourquoi ne pas apprendre l’allemand ,le mandarin le chinois et d’autres langue avec la mondialisation ?
      - Personnellement ,je ne le perçois pas comme une concurrence mais plutôt une ’ouverture d’esprit ,la culture ,l’ouverture même en gardant l’esprit de conservateur en défendant le patrimoine culturel malgache .Je suis dans la vie ,qu’on apprend des choses tous les jours .
      Have a nice day !

    • 13 avril à 14:26 | Turping (#1235) répond à Turping

      d’autres langues....

    • 13 avril à 14:33 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Les montagnes d’ordures qui s’amoncellement partout !
      - Vous allez voir qu’en changeant du premier Ministre ,dans les jours et les mois qui viennent la problématique de fonds restera la même !

    • 13 avril à 14:35 | Turping (#1235) répond à Takebo Ramasy

      Du courage avec l’esprit dissuasif de discernement ,il faut positiver toujours !

    • 13 avril à 14:38 | olivier (#7062) répond à Turping

      Turping

      Pouvez vous m’éclairer SVP

      qu’est ce que : « l’esprit dissuasif de discernement »

      J’ai du mal à saisir.

      Merci

    • 13 avril à 14:48 | olivier (#7062) répond à Saint-Jo

      J’ai rencontré récemment Ingrid.

      Fille de l’ancien ambassadeur du Boukistan, ancienne république d’URSS, proche du Turkisdetan...pour ce qui est de sa frontière orientale, avant l’invasion ...

      Bref, ne nous encombrons pas de détails géo-politiques.

      Figurez vous qu’elle a eu son Bac.et avec MENTION .

      Qui l’eut cru ?

    • 13 avril à 15:00 | franc (#9485) répond à Turping

      I think that in this case, I am in agreement would be an option also.

    • 13 avril à 16:45 | kakilay (#2022) répond à olivier

      Mais qu’il relise ses propres posts ce sav’en lettres,
      Je croyais la prétention guérie,
      qu’il était superflu de pointer ses fautes,
      L’olievier... correcteur ?

    • 13 avril à 16:54 | olivier (#7062) répond à kakilay

    • 13 avril à 16:59 | olivier (#7062) répond à olivier

      Dans kakilay

      il y a aussi « ilay »...

      tout ne finit pas dans la fausse sceptique...( spéciale dédicace à la pirogue)

       :)

    • 13 avril à 18:23 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Vous semblez être agacé par ce que je viens d’écrire à propos des capacités de Mireille en langue anglaise. Désolé ! Ce n’était pas pour la valoriser, loin de là ! Ni encore moins pour sous-estimer vos capacités personnelles . C’était juste un renseignement comme un autre.

      L’allemand ? Ah ! oui ! Je voudrais bien l’apprendre, mais je n’en vois pas l’utilité dans ma vie personnelle. De même pour le mandarin ou les langues des anciennes républiques soviétiques.

      Par contre, le français est la langue de mon apprentissage de plein de choses de la vie.
      C’est aussi la langue qui m’a servi et qui me sert toujours à gagner ma vie.

      L’anglais est la langue utilisée dans la plupart des lieux que je dois fréquenter dans mon travail.

      Et le merina est la langue que je vis et respire, et qui fait battre mon cœur.
      Devinez dans quelle langue je pousse mes jurons !
      De plus, cela a l’énorme avantage, pour mes jurons, de ne pas être compris par tout le monde.

    • 13 avril à 19:27 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo

      Le merina ? Une langue ?
      J’ai beau chercher sur internet mais je ne trouve pas.
      Jo (vous n’êtes pas Saint du tout), vous puez.

    • 13 avril à 20:05 | Rabemisaina (#7643) répond à Rabemisaina

      Quand on cherche « merina » sur le moteur de recherche leader, on tombe directement sur cette page :69i57j0l3.2538j0j4&client=tablet-android-google&sourceid=chrome-mobile&ie=UTF-8#imgrc=2VhUTMKGVA4anM

      Ravissante !! et très content de voir que les 10 kg qu’elle a en trop ne la gène pas du tout.
      Mais quand même, comment est-il possible que la même personne occupe 95% du tableau ?
      Avec des poses « à la Badoo »...

    • 13 avril à 20:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Rabemisaina

      Je sais bien que pour vous je pue. Mais cela n’a aucune importance pour moi.
      D’ailleurs, je suis sûr que, si vous et moi nous retrouvions ensemble dans le Grand Sud, vous seriez certainement mon interprète auprès des membres des familles de mes amis respectifs le tanosy Tinahy , le mahafaly Fanoza, le tandroy Rebiha et la vezo Michou. Car j’ai encore du mal à comprendre leurs dialectes respectifs.

      Par contre, pour le dialecte merina, vous et moi sommes au même niveau de maîtrise dans son maniement. N’est-ce pas ?

    • 13 avril à 21:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Rabemisaina

      Rabemisaina, comme votre pseudo l’indique, vous savez bien que ce mot « merina » ne faisait pas partie du vocabulaire utilisé pas mes ancêtres en Imerina.
      Et contrairement à vos aïeux, les miens ne connaissaient pas internet.
      Donc ils ne pouvaient pas avoir eu l’idée d’introduire sur internet les mots qu’ils utilisaient.
      Et en particulier les vocables, que vous en tant que Rabemisaina connaît bien, qui leur servaient à désigner un habitant de l’Imerina.
      Voyons ! Voyons, Rabemisaina ! Faîtes valoir votre pseudo !
      Cherchez sur ... internet et vous trouverez !

    • 13 avril à 21:14 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo

      Ben non. Je ne parle que très mal malagasy (langue officielle de la radio nationale). Les variantes régionales sont tout autant très peu compréhensibles pour moi.
      Mais vos lapsus et vos conclusions hâtives sur ma compréhension des variantes régionales du malagasy en disent très très long sur ce que vous êtes, et qui vous pensez être, et celui que vous êtes vraiment, sans le cacher finalement... Le forum vous a déjà trouvé un qualificatif parfait !
      Saint, vous n’êtes pas. Hein Jo ?
      C’est vrai ! Vous ne puez plus ! Des os blanchis ne puent plus.
      Jo ! Quittez ce forum qui ne vous a rien fait !

    • 13 avril à 21:26 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo

      Oula !

      Je laisse le forum dire ce que vos propos décousus et sans suite logique laissent filtrer...
      Sans déconner Jo !

    • 13 avril à 22:04 | Saint-Jo (#8511) répond à Rabemisaina

      « Quittez ce forum ! »
      Ah ! Oui ! Le propriétaire du forum me dit de déguerpir !
      Il y a des personnes qui s’approprient de tout et de rien.
      Même des choses qui ne leur appartiennent nullement .
      Que sait au juste Rabemisaina à propos de Madagascar, de ses habitants et de leurs langues et leurs cultures respectives ?
      Tout ? Absolument tout ?
      Ou bien rien ? Absolument rien ?
      Ou tout au moins quelques miettes ?

    • 13 avril à 22:32 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier

      Il n’y a aucune différence de niveau d’instruction
      ni de niveau d’acuité intellectuelle
      entre olivier et l’habituelle isandra.

      Par contre, isandra semble moins triviale et moins immesurée dans ses propos, comparée à olivier.

    • 13 avril à 22:43 | Saint-Jo (#8511) répond à Rabemisaina

      « 13 avril à 21:14 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo ^ » Mais vos lapsus et vos .... "

      Ah ! Oui ? Mais dans l’esprit du brillant Rabemisaina, qu’est-ce que c’est exactement un lapsus ?
      Ne serait-ce pas, par hasard, une erreur de frappe que chacun a corrigé de lui-même, à l’exception évidemment du génial Rabemisaina ?

    • 13 avril à 23:22 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo

      Bah, ce qu’il y a de bien dans un forum, c’est que vous allez vous faire déchiqueter (comme d’habitude) par les autres contributeurs pour vos légères réponses.
      Je m’amuse de vous voir ne jamais comprendre que vous êtes toujours à la ramasse et ridicule sur le forum... La risée des vrais contributeurs...
      Have a good night.

    • 13 avril à 23:31 | Rabemisaina (#7643) répond à Saint-Jo

      He Monsieur Jo (pas saint du tout) !

      Le forum jugera de vos propos....
      De mon côté, je n’aime pas.

      Have a good night

    • 14 avril à 08:10 | olivier (#7062) répond à Saint-Jo

      Réjouissez vous St Jo .

      Ma médiocrité met en valeur votre immense intelligence !

      Vous brillez de mille feux .

      C’est l’évidence même !

    • 14 avril à 14:48 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier

      Ah ! Ajoutons un soupçon de cynisme !

      Je me réjouis.
      Oui ! Oui ! Je me réjouis. Et pour de vrai.
      Une « immense intelligence » n’est mise en crédible valeur que par une autre, au moins de même dimension.
      Mais une « médiocrité » peut être mise en évidence par tout le monde, à l’exception peut-être d’une autre « médiocrité », mais de n’importe quelle mesure cette fois.
      « Briller de mille feux » n’est pas plus romantique qu’un ciel étoilé par une nuit de pleine lune et sans le moindre nuage.

      Certains prétendent, à tort, que les grands esprits se rencontrent.
      Et voilà un contre-exemple ! A moins que l’un d’eux au moins ne soit pas si grand que ça !
      Peut-être les deux, en effet ! Allez savoir !

    • 17 avril à 13:16 | Menalahy (#9072) répond à Rabemisaina

      Bonjour Rabemisaina,

      Ce forum a toujours été squatté par quelques personnages qui semblent sortis directement du film « Le Sixième Sens » : « Des gens qui sont morts et qui ne savent pas qu’ils sont déjà morts ».

      Le forum reste le dernier bastion pour étaler son savoir, ses expériences (malheureuses ou pas), ses espoirs perdus, transformés soudain par la magie de l’âge canonique, en vérité universelle et inébranlable.

      Le forum n’est plus le lieu d’échanges d’idées mais le lieu où certains se plaisent à se vautrer dans l’auto-satisfaction pour ménager un ego devenu chatouilleux.

    • 17 avril à 19:27 | Rabemisaina (#7643) répond à Menalahy

      Have a good night Menalahy !
      Thx

    • 19 avril à 11:56 | Menalahy (#9072) répond à Rabemisaina

      Merci et ne vous en faîtes pas trop, le fascisme ne passera pas. Si nous le combattons. :-)))

  • 13 avril à 10:17 | Turping (#1235)

    Lire :le discours présidentiel de Rajao lors de son investiture,....

  • 13 avril à 10:40 | elena (#3066)

    .....And the winneuse is ? il serait intéressant d’avoir le nom de cette possible sucesseure, et personne intéressante tout court.

    • 13 avril à 11:30 | caro (#7940) répond à elena

      @ Elena, @ Takaka,

      Bonjour,

      Je crois percevoir un certain trait rébarbatif dans vos posts respectifs sur l’approche genre qui n’est pas ma favorite non plus, notamment dans la féminisation des mots originellement masculins.

      Pour coller au sujet, et aller dans le même sens que Elena, Mme Rabenoro fait dans ce que l’on entend par « manao teny tsy loa-body » : « .....And the winneuse is ? »

      PS. Voulue ou involontaire, j’espère plutôt le second dans « sucesseure » pour faire la distinction substantivale ou verbiale du mot choisi au départ.

    • 13 avril à 14:09 | elena (#3066) répond à caro

      Bonjour Caro,
      Je suis toujours un peu moqueuse, c’est vrai la féminisation des mots masculins m’a un peu heurtée, c’est une question d’habitude, d’ici une dizaine d’années, ces mots seront utilisés couramment sans que ça ne heurte personne comme les mots ognon, nénufar....et les 2400 mots simplifiés de la langue française.
      Je ne suis pas une militante féministe, surtout lorsque les femmes font les mêmes Konn... que les hommes. Au passage, on parle beaucoup de « Claudine », c’est une femme d’affaires, une businesswoman mais elle agit comme les « hommes » d’affaires malgaches, les magouilles n’ont pas de sexe.
      Ceci dit, j’ai un grand respect pour Mireille Rabenoro.

    • 13 avril à 15:30 | Gérard (#7761) répond à elena

      je me pose la même question, pourquoi cette personne, qui aurait les faveurs de Mireille Rabenoro pour être ministrable n’est elle pas nommée, s’agirait il de Sahondra Nirina Rakotomalala ?

    • 14 avril à 21:13 | takaka (#8449) répond à caro

      Caro, suis pas rébarbatif. Je suis simplement réaliste.
      A vouloir imposer une « successeure » à outrance et encore du MID, elle veut imposer la puanteur fermentante de la politique politicienne. L’idée est bonne dans sa conception, mais tout le monde n’est pas Angela Merkel.

    • 25 avril à 12:07 | akili (#9529) répond à takaka

      bonjour, cette Fameuse "successeure n’est autre que l’actuelle Directeur général de l’ONCD du MID, qui veut le poste du Ministre, alors qu’elle n’est même pas capable de diriger sa direction.On se demande à quoi servent ses deux directions qui sont dirigées par deux femmes incapables, ne font que tergiverser et gesticuler dans les couloirs des bureaux à Tsimbazaza !!!!!!!!!!!!

  • 13 avril à 10:54 | takaka (#8449)

    Ah ! La même rengaine sur le Gender de Mireille.
    Madame il ne faut pas rêver. Soyez réaliste SVP !

  • 13 avril à 13:28 | Saint-Jo (#8511)

    Les Gasy de Madagascar sont enfermés dans une prison, dans laquelle sévit une insoutenable misère générale !

    La forme d’état jacobin, appliquée chez nous depuis le 14 octobre 1958 et toujours en vigueur jusqu’à nos jours (donc depuis exactement 57 ans et 6 mois !), n’a donné que des résultats lamentables en ce qui concerne le quotidien de plus 21,5 millions de Gasy habitant ce pays.
    Nous, Gasy d’ici ou d’ailleurs, sommes bien conscients de l’extrême gravité de la situation.
    Mais, respectant notre regrettable habitude de nous soumettre collectivement devant les adversités et la fatalité [Ah ! que je hais la formule « atao ahoana fa izao no fitondran’andriamanitra » et sa variante « izao no lahatra »] , nous sommes totalement amorphes devant toute sorte de problèmes ou de difficultés d’ordre collectif. Vous remarquerez que j’ai dit collectif ; je n’ai pas dit individuel. Car, au-delà des Gasy corrompus (qu’ils soient politiciens ou militaires ou fonctionnaires ou business-people) il existe quand même des Gasy réellement honnêtes et qui ont réussi à briser pour eux-mêmes ce cercle insoutenable de la misère qui emprisonne les Gasy.
    On raconte que Madagascar est un pays riche avec un peuple extrêmement miséreux.
    Un Japonais rencontré un jour dans le Grand Sud m’avait dit textuellement : « Si c’était nous qui avions ce pays, nous aurions dominé depuis longtemps le monde ! ». En réaction, j’avais mis mes mains dans mes poches pour qu’il ne s’aperçût pas que je serais mes poings. Pour des raisons de courtoisie due à l’endroit d’un hôte, bien sûr. Mais aussi parce que, on ne sait jamais, ces Japonais sont souvent de redoutables pratiquants de quelques arts martiaux.

    L’état jacobin a lamentablement échoué chez nous. C’est un fait indéniable.
    Mais on ne veut rien changer en matière de système de gouvernement .
    Et surtout pas un état fédéral !
    Les raisons avancées ?
    . Il y aura prolifération de petits roitelets dans tous les recoins de l’île. Comme si ce n’est déjà pas le cas actuellement, mais en sus de l’hyper-grand-roi actuel et des autres grands roitelets logés dans la capitale.
    . Il y aura une guerre civile opposant les Côtiers aux Merina. Tiens, donc ! Est-ce à dire que les Gasy ont assez de « courage » (?) pour se lancer dans une stupide guerre civile ? Mais pas assez de c.ouilles pour se débarrasser par eux-mêmes de leurs oppresseurs actuels ? En voilà une haute opinion des caractères spécifiques du Gasy !
    . Les Merina se croient « plus instruits et veulent montrer leur supériorité ». Hasardeuse généralisation qui a cours dans le milieu des faux intellectuels (je préfère l’expression intellectuels de choc) gasy. Que ce soit dans la brousse de l’Anivontany ou dans les coins reculés de l’Anindrantany, les braves habitants n’ont rien à foutre de ce genre de stupide credo.
    . Avant d’établir un état fédéral, il faut au préalable avoir déjà un pouvoir central suffisamment fort, une stabilité économique et financière, une décentralisation de l’administration déjà effective et efficace. Mais mon pauvre, s’il y avait déjà tout ça, il ne serait plus nécessaire d’établir un système fédéral. En d’autres termes, je pense à un système fédéral pour atteindre les mêmes objectifs énumérés ci-devant. Alors, cela ressemble à l’éternelle question de l’œuf et de la poule : qui existait avant l’autre, l’œuf ou la poule ? De même : faut-il atteindre les objectifs écrits ci-dessus avant d’établir un état fédéral ? ou faut-il établir un état fédéral pour atteindre ces mêmes objectifs, poursuivis à l’aide d’un état jacobin centralisé à Tana depuis 57 ans et 6 mois, mais pour le grand malheur des habitants jamais atteints ?

    Note : Pour ceux qui sont à court d’arguments et qui ont l’habitude de verser dans la facilité des insultes, ne vous retenez pas ! Vos réactions n’effaceront point ce que je viens d’écrire. A moins que vous arriviez à soudoyer le censeur en exercice sur ce forum…mais à mon avis vous n’y arriverez pas.

    • 13 avril à 14:55 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo,
      - Depuis notre dernière conversation sur l’état fédéral ,enfin vous avez compris .
      - L’état jacobin en plagiant ce qui se passe ailleurs ,à l’outrance n’était qu’un échec .

      Vos propos :

      Avant d’établir un état fédéral, il faut au préalable avoir déjà un pouvoir central suffisamment fort, une stabilité économique et financière, une décentralisation de l’administration déjà effective et efficace. Mais mon pauvre, s’il y avait déjà tout ça, il ne serait plus nécessaire d’établir un système fédéral.

      Vos dires dans la première partie semblent être est claire .Paradoxalement ,avec le raisonnement coercitif,vous semblez vous contredire en disant : Mon pauvre ,s’il y avait déjà tout ça ,il ne serait plus nécessaire d’établir un système fédéral .
      - De ce côté là ,je ne suis pas d’accord avec vous car tous les états fédéraux dans les pays démocratiquement avancés démontrent que les deux faits sont inhérents et vont de pair .L’existence d’un pouvoir décentralisé ,déconcentré ,etc....ont permis de fédéraliser les états.
      - De passage ,voulez -vous dire : serrais la main ,au lieu de serais ,un petit détail ,erreur de frappe,...sinon votre post dit la vérité !

    • 13 avril à 15:22 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Le problème avec Saint-Jo, il pense qu’on peut gérer un pays, c’est comme en mathématique,...il suffit de diviser arithmétiquement un pays que tout se décentralise,...alors que les choses sont beaucoup compliqués que ça,...

    • 13 avril à 15:28 | olivier (#7062) répond à Isandra

      mais nonnnn... !

      Diviser pour mieux régner allons !

      Mettre de côté les provinces « boulets » pour mieux faire ressortir l’éclatante réussite de la province star..dont certains habitants font partie du peuple élu...une élite incomprise, aux résultats inversement proportionnels à son zintelligence.

      Mais ( FA)...

      Il faudra un accès à la mer...

      mais pas que...

      Faudra faire un culte aussi je pense...

       :)

    • 13 avril à 15:42 | Isandra (#7070) répond à olivier

      Il faut juste copier notre mère patrie,...passer de 22 régions à 13,...

      Nous sommes un peu en retard,...Qu’est qu’il a fait au ministère de l’intérieur Mahafaly...???

      Il nous manque le FN Malagasy, la copie sera parfaite,...

    • 13 avril à 15:49 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Vous êtes « un peu en retard » ?

      LOL

      Non

      Faut pas dire ça....C’est pas bien.

      Ce qu’il vous faut, c’est un bon président et des ministres métis.

      Là ça va changer..

      Ca va faire mal..mais ça va changer !

      PS : évitez les metis Japonais, car ils sont pires que...

    • 13 avril à 15:52 | atavisme premium (#9437) répond à olivier

      Peut être aussi un coup de pied au culte aussi .

    • 13 avril à 17:09 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      LE FN malagasy existe : vous le représentez, pauvre débris.

    • 13 avril à 18:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Je serrais mes poings, voulus-je écrire ! Geste qui traduisait un certain agacement difficilement maîtrisé.
      Et non, je serais mes poings ni je serrais la main.

      Le passage
      « Avant d’établir un état fédéral, il faut au préalable avoir déjà un pouvoir central suffisamment fort, une stabilité économique et financière, une décentralisation de l’administration déjà effective et efficace. »
      n’est pas une idée à moi. Loin de là !
      C’est une idée d’un autre forumiste dont les convictions sont en contradiction chronologique avec les miennes.
      D’où mes remarques
      " Mais mon pauvre, s’il y avait déjà tout ça, il ne serait plus nécessaire d’établir un système fédéral.
      En d’autres termes, je pense à un système fédéral pour atteindre les mêmes objectifs énumérés ci-devant. Alors, cela ressemble à l’éternelle question de l’œuf et de la poule : qui existait avant l’autre, l’œuf ou la poule ?
      De même : faut-il atteindre les objectifs écrits ci-dessus avant d’établir un état fédéral ? ou bien faut-il établir un état fédéral pour atteindre ces mêmes objectifs, poursuivis à l’aide d’un état jacobin centralisé à Tana depuis 57 ans et 6 mois mais, pour le grand malheur des habitants, n’ont jamais été atteints ?"
      Autrement dit :
      les objectifs que mon contradicteur veut atteindre dans le futur avant l’établissement d’un état fédéral ;
      ces objectifs-là, selon mes convictions, ne seront jamais atteints avec le système centralisé actuel
      (les preuves en sont la terrible misère dans laquelle vivent les Gasy habitant le pays depuis 57 ans et 6 mois),
      mais ces mêmes objectifs ont une chance d’être atteints avec un système fédéral.

      Désolé, mais je n’ai pas les moyens intellectuels d’être plus clair que cela dans cet exposé !

      Note : N’attachez pas d’importance aux écrits d’isandra. Cette personne a l’habitude de fourrer son nez dans les sujets dans lesquels elle ne comprend strictement rien.

    • 14 avril à 21:18 | takaka (#8449) répond à Dadabe

      Ha ha ha ha ! Le Pen ne va pas aimer. Vous le comparer à Isandra ? Hi hi hi hi hi !

    • 17 avril à 13:50 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,

      Vous soutenez la thèse qu’il faut partir d’un état fédéral pour arriver à un développement (harmonieux) du pays. Vous basez votre thèse/raisonnement sur la faillite de l’État jacobin hérité de la colonisation.

      Votre argumentation est un peu lapidaire (pour ne pas dire pauvre) car vous ne l’étayez que par le raisonnement binaire : puisque l’État jacobin a failli, la seule solution de rechange est le fédéralisme.

      Or, dans vos anciens posts, vous vous referez à des États fédéraux comme l’Allemagne ou la Suisse ou même les États-Unis pour faire avancer notre idée.

      Pays qui n’ont ni la même structure économique, ni la même culture, ni la même histoire que Madagasikara. Ce serait, en quelque sorte, copier, de nouveau, ce qui se passe ailleurs et qui fonctionne pour ces États. Un peu paradoxal après tout ce que je lis sur les critiques concernant le copier-coller de nos institutions sur le modèle français ! :-))

      Je persiste et signe que quelle soit la validité (théorique) de votre thèse, la mienne qui est "Avant d’établir un état fédéral, il faut au préalable avoir déjà un pouvoir central suffisamment fort, une stabilité économique et financière, une décentralisation de l’administration déjà effective et efficace." n’en est pas moins valide (théoriquement) car nous ne sommes que dans un débat d’idées (j’ose supposer) et non dans une expérimentation grandeur nature.

      Mettez donc un peu d’humilité dans vos propos et dans vos affirmations car votre âge et votre expérience de la vie ou de la chose politique ne vous autorisent pas à traiter votre interlocuteur de « pauvre » (d’esprit, je suppose). Ce qui vous mettrait, de facto, dans le rôle de celui qui a la science infuse que vous ne possédez pas.

      Et si vous êtes réellement sûr que votre thèse est la bonne, ou même LA solution, pourquoi hésitez-vous à vous lancer dans l’arène politique pour la mettre en oeuvre ? A moins que vos préoccupations personnelles pour développer votre assise financière en soient le principal obstacle ?

    • 17 avril à 13:53 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Y a-t-il une solution autre que le monarchisme de Turping ou le fédéralisme de Saint-Jo ?

      Ils sont tellement sûrs de leur solution qu’on en devient baba.

    • 17 avril à 13:55 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Le FN malagasy nous l’avons déjà avec les nationalistes qui se battent pour s’auto-attribuer le label « TENA Tia Tanindrazana ».

    • 17 avril à 13:57 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      « pour faire avancer VOTRE idée »

    • 17 avril à 14:12 | olivier (#7062) répond à Menalahy

      En tant que touriste en chef..

      j’en deviens plus baba , étant persuadé que le fédéraliste Jojo rêve d’une hégémonie merina..

      fédéralisme = monarchisme...pour le cas présent.

      A quand un Jojo dans l’espace ?

      enfin bon mon Qi limité m’empêche d’avoir des idées claires..

      je vais demander l’aide d’une ONG pour financer ma mise à niveau..

       :)

    • 17 avril à 15:49 | Menalahy (#9072) répond à olivier

      Bonjour Olivier,

      Qu’ils soutiennent et défendent leurs thèses, je suis d’accord : nous sommes en Démocratie.

      Mais de là à avoir l’outrecuidance de rabaisser les personnes qui expriment des thèses contraires aux leurs, c’est prouver qu’ils ont le melon et les chevilles qui gonflent.

    • 17 avril à 15:57 | olivier (#7062) répond à Menalahy

      C’est intéressant ce que vous me dites...

      Quelles sont leurs thèses ?
      pouvez vous détailler SVP ?
       :)

      Quels sont les résultats issus de leurs thèses ?

      Pour ce qui est des chevilles qui enflent, je vous trouve soudainement bien timoré...

      Pas facile de lutter contre des moulins non ?

      Des moulins qui ne produisent pas de farine...

    • 17 avril à 19:04 | Menalahy (#9072) répond à olivier

      Leurs thèses, si je peux appeler cela comme ça, c’est qu’ils ont La solution pour sortir le pays de l’ornière.

      La défense de la thèse consiste au rejet sans explication des autres thèses proposées par d’autres forumeurs. Si ce n’est pas une forme de pensée unique qui sous-entend une idéologie hégémonique, on n’en est pas loin.

      Je ne suis pas timoré, j’ai toujours ma langue bien pendue qu’on connaît ici, je crois : vous n’avez pas remarqué que j’ai parlé de melon.

      Je ne suis pas Don Quichotte et je ne viens pas ici pour imposer mes « pauvres » idées car mon avenir est encore devant moi.

    • 17 avril à 19:05 | Menalahy (#9072) répond à olivier

      Lisez donc mon post pour Rabemisaina.

    • 19 avril à 12:23 | Saint-Jo (#8511) répond à Menalahy

      Bonjour, Menalahy !
      Voici une réponse point par point à votre post du 17 avril à 13:50 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo ^

      1°) votre âge et votre expérience de la vie ou de la chose politique ne vous autorisent pas à traiter votre interlocuteur de « pauvre » (d’esprit, je suppose).

      Réponse : Pour dissiper tout malentendu, je vous invite à consulter un dictionnaire (consulter un dictionnaire, contrairement à ce que pensent certains, n’est pas un acte dévalorisant : c’est tout le contraire). J’espère que vous y trouverez un autre sens de l’expression « mon pauvre ami », par exemple ; expression que l’on utilise à l’endroit d’un homme pour qui on éprouve de la sympathie sans aucune considération de rang.

      2°) Vous soutenez la thèse qu’il faut partir d’un état fédéral pour arriver à un développement (harmonieux) du pays
      …dans vos anciens posts, vous vous referez à des États fédéraux comme l’Allemagne ou la Suisse ou même les États-Unis pour faire avancer notre [Erreur de frappe, sans doute] idée.
      Pays qui n’ont ni la même structure économique, ni la même culture, ni la même histoire que Madagasikara. Ce serait, en quelque sorte, copier, de nouveau, ce qui se passe ailleurs et qui fonctionne pour ces États.
      Un peu paradoxal après tout ce que je lis sur les critiques concernant le copier-coller de nos institutions sur le modèle français ! :-))

      Réponse : Vous auriez sans doute préféré que j’illustre mon raisonnement par un exemple déjà vécu en Imerina, mais largement décalé dans le temps ? Je n’ai pas fait cela à dessein, parce que la majorité des Gasy de nos jours ignorent ou ont une mauvaise connaissance de l’Histoire de leur île, et surtout de l’Histoire d’une partie seulement de l’île. Vous n’ignorez pas que Ombalahibemaso, après avoir terminé la réunification de l’Imerina, avait gouverné son royaume ni plus ni moins qu’avec une sorte de système fédéral. L’Imerina Enin-Toko avait une forme de fédération composée, comme son nom l’indique, de 6 toko. Le pouvoir central siégeait alors à Voromahery, la partie haute de la ville actuelle d’Antananarivo. Chacun des 6 toko était gouverné par un tandem, dont les membres détenaient des pouvoirs égaux. Chaque tandem, systématiquement formé par un Andriana et un Hova, était désigné par le roi assisté par son Antenimiera.. [Rassurez-vous ! il n’est pas sûr que c’est ce roi aussi qui avait inventé le système de double signature !]
      Juste une remarque : dans la liste des noms des 6 toko, vous ne trouverez nulle part Atsimondrano.
      [Réf. : Tantara ny Andriana II, tak. 1006]
      Une grande majorité d’historiens [je vous rappelle que je n’en suis pas un] s’accorde à dire que les Ambaniandro n’avaient jamais été aussi heureux que pendant le règne d’Andrianampoinimerina.

      3° Je persiste et signe que quelle soit la validité (théorique) de votre thèse, la mienne qui est « Avant d’établir un état fédéral, il faut au préalable avoir déjà un pouvoir central suffisamment fort, une stabilité économique et financière, une décentralisation de l’administration déjà effective et efficace. » n’en est pas moins valide (théoriquement) car nous ne sommes que dans un débat d’idées (j’ose supposer) et non dans une expérimentation grandeur nature

      Réponse : Tout le monde est libre de ses idées. Du moins « théoriquement », comme vous dîtes. Et pragmatiquement, le vécu des Ambanilanitra avant et pendant le règne de Mboasalama, était selon l’Histoire loin d’être seulement « théorique ». Et pourtant ce vécu « de grandeur nature » , selon votre expression, est en contradiction avec ce vous appelez votre « thèse ».

      4°) Mettez donc un peu d’humilité dans vos propos et dans vos affirmations .
      ... [Vous êtes] de facto, dans le rôle de celui qui a la science infuse que vous ne possédez pas.

      Réponse : Merci du conseil ! Mais je vous fais remarquer que vous avez la totale liberté de lire ou de ne pas lire mes écrits, de réfléchir ou de jeter dans la poubelle le contenu de mes posts.

      5°) Et si vous êtes réellement sûr que votre thèse est la bonne, ou même LA solution, pourquoi hésitez-vous à vous lancer dans l’arène politique pour la mettre en oeuvre ? A moins que vos préoccupations personnelles pour développer votre assise financière en soient le principal obstacle ?

      Réponse : Je suis sûr des mes idées : c’est exact ! Sinon pourquoi les écrirais-je ? Tandis que « l’arène politique » comme vous dîtes n’est pas mienne. J’ai d’autres champs d’activités qui me conviennent mieux et pour lesquels, enfant, ado et jeune adulte, je me suis préparé. Quant à mon « assise financière » , comme vous dîtes, elle est du domaine de ma stricte vie privée.

    • 20 avril à 12:36 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,

      1) Je pense, sans me vanter, que je maîtrise autant que vous la langue française et, tout comme vous, j’en connais les finesses.

      Je n’ai pas, par conséquent, besoin de consulter un dictionnaire, même si cela m’arrive pour d’autres raisons, pour apprécier à sa juste valeur votre formulation « mon pauvre » et non « mon pauvre ami » comme vous le prétendez dans votre réponse.

      Vous avez l’habitude de vous en tirer par « une pirouette linguistique » (ou même sémantique) et vous restez fidèle à vous-même, encore une fois.

      Mais passons, ce n’est pas un incident diplomatique.

      2) Je vous ai toujours considéré comme « l’historien de ce forum » (pas dans le sens académique du terme) car vous avez une connaissance de notre histoire commune que d’autres n’ont pas ou que d’autres ne veulent pas partager.

      J’ai, plus d’une fois, pu apprécier les anecdotes que vous dévoilez.

      J’aurais préféré une thèse étayée par ce fédéralisme déjà appliqué en Imerina car, au moins, vous partez d’une base historique malagasy et non d’une importation ou d’une construction intellectuelle.

      Mais j’ai bien peur que ce fédéralisme à la malagasy n’aient deux faiblesses :

      -  Le fait qu’il n’ait été appliqué qu’en l’Imerina. Alors, quid de « son succès » dans les autres régions ? Est-ce que nos autres compatriotes vont apprécier que le modèle merina soit, une fois de plus, considérée comme la norme malagasy ?

      -  Votre modèle n’est-elle pas « un peu datée » par rapport au contexte actuel ?

      3) Je ne pense pas que les Ambanilanitra d’aujourd’hui se contenteraient « du bonheur » des Ambanilanitra d’antan.

      De plus, la colonisation étant passée par là ainsi que les modes de gouvernance issus de la période coloniale et post coloniale, est-ce que votre modèle serait toujours applicable telle qu’elle ?

      4) Vous êtes de ceux qui écrivent « lisiblement » sur ce forum où je perds parfois mon temps à essayer de décrypter certains posts. Ce serait difficile de ne pas lire ou jeter un coup d’œil sur un post bien construit.

      Il est vrai que je saute les posts de certains forumeurs, pour diverses raisons. Mais, pour le moment, je ne veux pas ignorer les vôtres.

      5) Alors votre belle idée de fédéralisme restera au stade « des bonnes idées théoriques ». A moins qu’une âme charitable veuille la transformer en histoire concrète. Qui sait ? La Belle au bois dormant a bien fini par trouver son Prince Charmant. (Dans le conte)...

    • 20 avril à 14:20 | Saint-Jo (#8511) répond à Menalahy

      Bonjour, Menalahy.
      Je vais encore essayer de vous répondre point par point.

      1) Je pense, sans me vanter, que je maîtrise autant que vous la langue française et, tout comme vous, j’en connais les finesses.
      Vous avez l’habitude de vous en tirer par « une pirouette linguistique » (ou même sémantique) et vous restez fidèle à vous-même, encore une fois.
      Mais passons, ce n’est pas un incident diplomatique.

      Réponse :
      Je ne crois pas, sans fausse modestie, avoir une maîtrise de la langue française comparable à la vôtre. Toujours est-il qu’il m’arrive quelquefois d’avoir recours à cette figure de style véhiculant une idée claire mais à plusieurs sens, [Dame George Sand, par exemple, en avait une très grande maîtrise]. Le lecteur est comme être sur une planète éclaboussée en même temps par les lumières respectives de plusieurs éblouissants soleils. Mais il a la très douce liberté de choisir le soleil qui lui convient.
      Mais enfin, je suis rassuré que vous ne faîtes pas de cet incident « un incident diplomatique ».

      2) Je vous ai toujours considéré comme « l’historien de ce forum » (pas dans le sens académique du terme) car vous avez une connaissance de notre histoire commune que d’autres n’ont pas ou que d’autres ne veulent pas partager. J’ai, plus d’une fois, pu apprécier les anecdotes que vous dévoilez.

      Réponse :
      Je vous en prie ! Je vous en prie ! Je n’ai aucun mérite !
      Il se trouve tout simplement que, très jeune enfant, j’habitais dans la même maison qu’un vieux Monsieur qui avait couché sur des cahiers les événements historiques qu’il avait vécus, ainsi que ceux que ses parents lui avaient confiés. En sus de ce qu’il me racontait de vive voix, j’avais lu aussi ce qu’il avait écrit dans ses cahiers. Ce vieux Monsieur était l’une des dernières personnes qui naquirent à … Anatirova.
      Plus tard j’avais comme professeur de malgache l’excellent mais regretté Rajaonarivelo, dont une nièce (une ancienne camarade de classe) avait publié sur internet son arbre généalogique, lequel remonte jusqu’à … Andrianampoinimerina soi-même ! A l’instant où vous découvrez que vous aviez comme professeur de malgache un descendant de Mboasalama … je vous assure que ça vous coupe le souffle.
      Enfin, jeune étudiant à la fac des sciences à Ankatso (je n’aime pas la dénomination Ambohitsaina), un de mes professeurs m’avait présenté à un couple très instruit et supérieurement intelligent : Monsieur est un très brillant historien et anthropologue spécialiste de Madagascar, et Madame était une excellente maître(sse) de recherches au CNRS spécialiste en langue malgache. Pendant la période où je fréquentais cette famille (plus de deux ans quand même !) j’avais appris une foultitude de choses aussi très intéressantes les unes et les autres, bien sûr. Mais aussi des références précises sur les endroits où je pourrai me renseigner.
      Vous remarquerez, Menalahy, que je donne systématiquement les références sur les faits et idées historiques que je relate. Autrement dit : je n’invente rien.
      Mais j’avoue volontairement avoir eu une chance peu commune, question histoire.
      A tel point qu’il m’arrive de me poser la question : et si je me suis trompé de vocation.

      2) bis. J’aurais préféré une thèse étayée par ce fédéralisme déjà appliqué en Imerina car, au moins, vous partez d’une base historique malagasy et non d’une importation ou d’une construction intellectuelle.

      Réponse :
      Il me semble en avoir déjà donné des références où vous pourrez satisfaire votre soif de connaissances. J’ai une préférence pour le « Tantara ny Andriana ». Les écrits de W.E. Cousins [Kabary malagasy] sont aussi très instructifs. Les prof à la fac des lettres à Ankatso faisaient beaucoup référence à Raombana (Eh ! Oui ! J’allais souvent à la fac des lettres aussi pour assister clandestinement à certains cours magistraux, mais pas aux travaux dirigés sinon j’aurais été pris et chassé comme un malpropre)

      2) ter. Votre modèle n’est-elle pas « un peu datée » par rapport au contexte actuel ?

      Réponse :
      Il me semble avoir écrit « pour ne pas illustrer l’idée par un exemple décalé dans le temps »

      3) Je ne pense pas que les Ambanilanitra d’aujourd’hui se contenteraient « du bonheur » des Ambanilanitra d’antan.

      Réponse :
      Cela va de soi. Mais les coquilles pourraient être ressemblantes, mais les contenus différents.

      4) Vous êtes de ceux qui écrivent « lisiblement » sur ce forum où je perds parfois mon temps à essayer de décrypter certains posts. Ce serait difficile de ne pas lire ou jeter un coup d’œil sur un post bien construit.

      Réponse :
      Des fleurs, n’en jetez plus, SVP !
      Mais vous pourrez aussi lire et ne pas réagir. J’appelle ça : lire et rester incognito.

      5) Alors votre belle idée de fédéralisme restera au stade « des bonnes idées théoriques ». A moins qu’une âme charitable veuille la transformer en histoire concrète. Qui sait ? La Belle au bois dormant a bien fini par trouver son Prince Charmant. (Dans le conte)...

      Réponse :
      Qui sait !
      A+ !

  • 13 avril à 15:39 | vohitsara (#8896)

    Sosokevitra ho an´i Mireille Rabenoro :

    (1.) Hasaina manorona ny moskay 200 (tsara kokoa 2000) Ingahy Mahafaly.
    (2.) Hatao vehivavy daholo ny Imams ao amin´ireo moskay ireo.

  • 13 avril à 16:45 | Isambilo (#4541)

    Qu’est-ce qui empêche Rabenoro de donner le nom de cette dame ?
    Pour ce qui est de la décentralisation, elle est possible s’il y a suffisamment de personnel compétent et intègre. Ce qui est loin d’être le cas.

  • 13 avril à 18:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    Depuis six ans, nous parlons matin midi et soir les dégâts institutionnelles et les conséquences économiques de notre crise institutionnelle sans pour autant aborder la crise institutionnelle elle-même !!!

    C’est une attitude assez surprenante dans la mesure où, comme aujourd’hui, je constate, assez modestement, que notre journaliste met les doigts sur les problèmes qui découlent en fait directement :

    - un, de la souffrance de l’absence ou de la faiblesse de l’État et des Institutions ;

    - et deux, de la concentration des tous les pouvoirs entre les mains du régime politique régnant dans le pays, qui n’est en fait que le conséquence de l’affaiblissement de l’État et des Institutions.

    Les politiciens en exerçant tous les pouvoirs affaiblissent en fait l’État et les Institutions. Souvent, sans s’en rendre compte et sans le vouloir, ces politiciens élus prennent les places de l’État et les Institutions....problème et c’est dramatique, l’État est fait pour rester, les élus sont mandatés...

    Il nous est facile de constater les conséquences de cette situation, nous sommes en train de le vivre aujourd’hui :

    - glissement tout doucement vers un régime totalitaire, un pouvoir coupé de la réalité, désordre entre les couples exécutifs, un pouvoir législatif léthargique, les pouvoirs judiciaires inefficaces.....le pays n’a pas de budget, aucune grande ville n’a de budget.....

    Comment fait-t-on pour collecter efficacement les impôts dans un pays en crise institutionnelle ? Le réformer, n’en parlons pas.

    Le gouvernement français est en train de diminuer en ce moment les dotations de l’État, les budgets des grandes comme les petites villes ont pris un coup....dans un pays comme la France, cela se ressent, pour un pays comme Madagascar, c’est désastreuse comme situation....

    Bref, il faut revenir vite aux fondamentaux pour bien instituer le pays, il serait alors un peu plus facile de mener les réformes qui s’imposent :

    - les réformes conjoncturelles, à court terme, et sur le long terme, les réformes structurelles, dont nous parlons justement aujourd’hui.

    • 13 avril à 19:07 | akam (#7944) répond à diego

      - Camarade je debats ici sans chercher une compromission quelconque mais je tiens quand meme a eclairer ceux qui ont la poudre aux yeux ! Le point fondamental ou on s’accorde est ce respect de la hierarchie. Et je ne me degonfle pas pour dire que je n’apprecie nullement le deshonneur de la nation a travers ces manœuvres folkloriques de vrai-faux demission du PM qui n’ont pas lieu d’etre. Cependant tu peux kon.. .si…dire..hé comme tu veux que je fais partie de ceux qui ont vote en 2013 car la republique doit exister et gommer le passe.
      - Le « m’as-tu vu » ni le « m’as-tu lu » ne m’interessent pas ! T’emballe pas sur la re…kon…si…il y a son. En 2016, ce n’est ni un probleme ni une necessite. Pour un raccourci, HR est le PRM et maintenant OM est le PM. C’est son tour de gouverner. Toi qui aimes la hierarchie, tu ne vas pas pousser les 92% de la population a la queue leu-leu afin de montrer une debandade honteuse.
      - Supportons notre OM. C’est l’homme issu de l’administration gasy. Ce n’est pas un bouffon, le choix n’est pas simpliste, car aucun devin ne peut predire l’issue de ce nouveau gvt.
      - Quant a rediscuter des blemes de Madagascar, c’est complexe ; T’as l’air de soulever constamment les problemes economiques…c’est facile de l’enoncer ainsi mais je suis bien place pour juger qu’ils sont plutot structurels. Nous avons herite d’un savoir-faire colonial qui n’est pas forcemment mauvais car les fondements n’ont pas restrictivement laisse des traces que dans ces ex-colonies. Car, modernite oblige, tu les retrouves actuellement dans la conduite des affaires europeennes. Sans rentrer dans les details, et pour faire court, ce sont toujours ces hommes formes et impregnes du « managering » bonapartiste qui dirigent non seulement l’admnistration francaise mais aussi l’Europe. Et pourquoi ca ne marche pas ici ? c’est que nous ne sommes pas francais et que nous n’avons pas cree d’ ecole d’administration vraiment gasy. L’independance nous a aveugle a vouloir devenir « blanc ». Enfin de compte nous ne sommes que des « bounty ». Je fais ma confession. Que ce soient « ecoles » ou « universites », ce sont des institutions de relais. Des « ecoles » de transmission qui ne reposent pas sur ses propres bases. Les bases sont locales, elles sont fondees sur l’indigenat qui aurait pu etre ameliore par des centres de recherches. A-t-on des centres de recherches economiques et sociales ici ? Decortique-t-on et discute-t-on de ces themes ici ? A-t-on des revues ou des journaux (comme la documentation francaise, editions PUF « presses universitaires francaises ») qui traitent ces sujets ? je ne vais pas faire l’eloge de tel ou tel pays mais cela existe partout dans le monde ! Je vais choquer, plus d’un, a travers cette metaphore concernant l’abattoir que tu veux batir sur les terrains inondables d’Andohatapenake. Tu sais batir une abattoir, (n’en discutons pas) tu sais remblayer des rizieres…(facile) mais, de grace, fonder un abattoir sur des terrains « mouvants, de ce genre » traduit clairement un acte irreflechi. Tt est pareil ici !
      - La modernisation du pays n’est pas uniquement une question d’argent. C’est surtout la volonte et la maniere. Ces nouvelles immeubles qui ornent les bas-quartiers de Tana n’ont pas ete baties a la louche. Des architectes ont planche dessus ! Tt est pareil, un projet economique quelconque requiert la création de groupes de reflexion qui sont des personnes pragmatiques dotees de competences diverses. Ces groupes crees respectivement autour d’un secteur-clef de l’economie malgache (ex : mines, energie, agriculture, peche, batiments…) auront pour tache de definir un objectif concret , de tracer des voies (acces et sortie en cas de force majeure) cad un ordre de route (un code que beaucoup adoptent actuellement) qui permet, en un temps defini, d’atteindre le but ultime. Cela devra s’acompagner d’investigation, etudes, pedagogie et notamment de reconnaisssance ….
      - Le plus important est qu’on sache que ces operations prendront 3, 5 ou 10ans et donc…devront depasser les regimes politiques en place ! qu’il y ait continuite ou alternance, ces projets doivent franchir ces divisions. Le moment ou les politiciens gasy adoptent ces codes marquera le vrai demarrage economique de ce pays. Autrement, on n’assiste qu’a du rapiecage, des reprises ou… du plagiat comme clament certains ici. Et avec ces idees inadaptees, le pays s’enfonce de jour en jour.

    • 13 avril à 20:12 | diego (#531) répond à akam

      Bonjour Akam,

      Je viens de vous lire en instant, mais croyez moi, ce n’est pas du tout de la mauvaise volonté, je ne vois absolument pas où vous voulez en venir.

      Un petit conseil amical, le problème de Madagascar, ce n’est pas moi, ce n’est pas vous et ce n’est absolument pas, du tout, le peuple Malgache. Une fois qu’on a dit cela, tout le monde peut se promener intellectuellement, physiquement et parcourir le paysage politique du pays, de l’économie et l’état général de Madagascar.

      Quand je vous dis que Ravalomanana et ses alliés ont refusé de participer au 2e tour d’une élection présidentielle de 2001-2002,.....que le pays a été dirigé par des non-élus durant cinq années,......et que la CI et ses fonctionnaires qui ont mis des processus électoraux et ont organisé des élections nous donnant aujourd’hui des élus, titrés légitimes :

      - je ne fais que relater des faits, qui ont bien eu lieu sur le sol et à la tête de la Nation Gasy compatriote !!!!

      Même chose, quand je vous dis maintenant que Madagascar est un pays en faillite, je n’invente rien. Une faille te c’est quoi ? C’est quand un débiteur ne peut plus payer ses dettes....un État qui vit grâce à l’aides des autres États ressemble fort bien en un État en faillite. Pire, Madagascar n’est pas seulement en faillite économique, mais idéologique aussi !

      Alors analyser, de son mieux, la crise qui frappe le pays ne veut pas dire dénigrer son pays, encore moins ses compatriotes, au contraire.

      Je dis, il faut revenir aux fondamentaux. C’est le seul et meilleur moyen de sortir vite d’une crise institutionnelle, autrement se doter de ce qui nous fait défaut, c’est logique.

      Je suis moins compliqué que vous, je pense :

      - faites simple, demandez à ce que le pays soit gouvernable et en suite gouverné ......

    • 16 avril à 08:49 | franc (#9485) répond à diego

      Bonjour Diego ! concernant l’éléction de Ravalomana, il a déjà frolé les 80% des voix quand celle-ci s’est degringolée pour faire monter celle de Ratsyrak, le resultat a été inversé, ce qui n’était pas logique du tout pour quelqu’un qui a mis son pays K.O pendant 25ans. A l’évidence y a eu fraude comme pandant toutes les élections précedentes d’ailleurs mais cette dernière a été plus qu’évidente c’est pour cela que le peuple en personne l’a chassé ce Ratsyrak. Moi, ce que je reproche à la France c’est d’avoir hebergé des criminels comme celui-ci, et ça continue d’ailleurs... Ce que je réproche à bac-8 c’est de l’avoir amnistié, s’il suffisait d’être vieux pour s’échapper à la justice que tous les vieux de la prison sortent, et que les autres vieux continuent à s’attaquer aux petites huîtres...

  • 13 avril à 19:34 | jangobo (#8776)

    Les bons mots ne font pas les bonnes actions.

    Mahafaly nous a déjà montré sa façon de danser le latsin-tànana à l’Assemblée. Maintenant, il va nous montrer comment dire des mots qui n’appartiennent pas à son vocabulaire.

    Les bons larrons font la paire. Que d’honnêtes gens dans la haute sphère de l’Etat et la Communauté Internationale d’applaudir ce chemin qui nous mène vers l’abîme.

    Et je n’ai que mes yeux pour pleurer.

    • 17 avril à 19:52 | takaka (#8449) répond à jangobo

      Et heureusement que ce sont les yeux qui peuvent pleurer ! Sinon....

  • 13 avril à 20:17 | jangobo (#8776)

    Manahirana ry akama
    Ny fiainana amin’ny tanàna
    Fa sendra tompo miahanahana
    Ka ny tena ity no toa vavàna

    Fa nahare hono aho
    E,nga ka diso aho
    fa tapakevitra hono ry kotovao
    ao ambohikobaka ao
    fa noho ny lamina sy rindra
    dia misy hono ireo afindra
    soloina ny filohan’ny tandapa
    ka ilay mpanala kapa
    mpitondra efa niraparapa
    ela no nitsapatsapa
    iny indray no noekena
    nampiankanjoana jaky mena...

    Tsy nahavoa izy tamy zoera
    dia nampiakarina entirenera
    koa tsy maika ve zareo hivilana
    koa ny kibo indray no lasa andilana ?

    moa ve ry sakelika dia mety
    ny omby indray no mitaingina sarety ?
    asa aloha fa hafahafa
    ny moana indray no toa mitafa

    fa hitako mijery lamba
    ilay akama efa jamba
    ka raha izao no mitohy ry tony
    tsy ny lamba arira no ho lasa gony ?

    Mpitondra fiara aza tsy mahay
    Koa ho lasa monitera indray ?

    Eto amintsika no ahitàna
    Vavabe tsy nohay raràna
    Olo-kendry sy olobe
    No nilaza loza tany Anjozorobe
    Ilay lakana aza ve namadika fivoy
    Fa nikatona ny vavan’ireo havako avy any Androy

    Tsy foana akory ilay ankaso
    Tsy omby maty hita maso
    Fa voatapo-drano ilay sosoa
    Koa nangatsiaka angaha ny fo

    Olon"iray ve dia vahoaka
    tsy nisy basy hoe nipoaka
    fa ny teo : orakoraky ny amboa
    fa tsy nisy maty, tsy nisy voa

    ny olobe izay natsangana
    menatra no sady mangana
    eto moa dia resak’ihany
    fa asa ianao raha nanontany
    fa raha izao no mitohy
    maro koa no hikoy
    fa Matio hono vakansy tany Antsirabe
    fa ianao midrikin’io no hita tany Anjozorobe…

  • 14 avril à 11:46 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Je me pose vraiment la question pourquoi Mme Rabenoro Mireille insiste à faire la promotion d’une femme à la tête du Ministère de l’intérieur, est-ce pour le fait qu’elle connait très bien la femme en question ou est-ce un calcul politique sous couvert de la promotion du genre ou juste pour montrer qu’elle ne perd pas le Nord...

    Juste un conte de fées :
    il était une fois une femme, ancienne RAF et propulsée Directrice Régionale d’un projet de développement financé par le PTF, et au cours d’une des nombreuses visites de sa majesté dans la région, elle a été remarqué par les chasseurs de sa majesté, après elle a été encore élevé au rang de chef pour la région ; il parait que sa majesté ressent quelque chose d’inavouable à son endroit, et plus tard, au cours d’une de ses visites, quelqu’un avait rapporté auprès de sa majesté que son poulain habitait dans une maison appartenant à un influent indo-pakistanais du coin, il s’était emporté de colère, et afin d’éviter une situation embarrassante, sa majesté l’avait nommé staff au sein d’un ministère ; de plus le poulain en question s’est avéré comme étant une nièce de deux de ses ministres. Après la déchéance de sa majesté, le poulain avait été maintenu à son poste encore par une de ses tantes, et la tante en question avait été débarqué du train suite à une bourde, elle appartenait aussi à la mouvance d’à côté, et ainsi de suite...elle attend que le soleil brille à nouveau et reste tapis au sein d’un ministère...

    La décentralisation effective est une oeuvre titanesque, et c’est une des clés importantes pour le développement de notre pays, et la décentralisation ne pourrait en aucun cas se nourrir d’un conte de fée...même si on a les initiales A.M. avec de nombreux oncles et tantes...

    • 14 avril à 15:38 | caro (#7940) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,

      Votre post est riche d’informations et ne donne pas simplement l’impression d’une narration d’un conte de fée destiné pour endormir le soir avec la berceuse, mais d’une véritable publication de faits réels préservant celle que Mme Rabenoro, elle-même, n’ose pas ou ne veut pas porter sur la place publique.

      Je dirais que vous compliquez davantage la tache à ceux et celles qui s’interrogent sur ce mystérieux individu apparemment au bras long. Alors je me repose également la question comme vous, « … est-ce un calcul politique sous couvert de la promotion du genre ou juste pour montrer qu’elle ne perd pas le Nord... » ?

      Mais vous n’êtes plus parmi nous, nous, qui ne le savons pas. De ce contexte, il serait que l’une ou l’autre de vous deux, ait le courage de son opinion pour livrer ce « secret » qui ne doit même pas l’être car tout se sait dans cette île où la fausse discrétion camoufle souvent des choses inavouées. Soyez rassuré que mon propos n’a nullement la moindre intention de porte un quelconque jugement sur vous, juste une soif de l’info dont vous avez présentée une bribe.

      Merci.

    • 17 avril à 19:50 | takaka (#8449) répond à Vohitra

      Et sieur Vohitra. Soyez précis SVP. Je n’ai plus envie de lire des berceuses d’antan. Cette personne doit être très ..... la censure oblige !
      Écrire des posts pour une ..... la censure n’est pas du domaine du gender !

  • 16 avril à 07:13 | lanja (#4980)

    Mirefarefa ilay article, mety maro ihany ny vehivavy mahavita azy, ary tsy ministeran ny atitany ihany fa amin ny sehatra rehetra. Fa resaka misavoana , tsy any no olana amin izao. Raha mbola eo ampelatanan ny mpanao sakoroka 2009 ny tena fahefana , na iza ministra eo na iza, ny zavatra azo antoka dia tsotra : tsy hisy be vozona mpanao kolokoly higadra eto, tsy hisy mafia an ny bois de rose higadra , afaka manonofy izay mihevitra izany, fa afaka miomana kosa ny mponina @ tany mora lasan’ ny karannaly ....Ny vahaolana dia tsy misy, efa voadombo ny ankamaroan ny malagasy tsy mahalala mpitarika afatsy roa ihany , na mpanao yaourt , na disk jockey...fa mba mahatsiaro ilay minisitry ny fiarovana vehivavy izay , zone rouge no arovana, ny mahareny azy no tanisainy, mila mieritreritra tsara ihany angamba ny PM, ministra ilaina, fa tsy ny maha reny , na ny maha vehivavy ...

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 199