Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 09h22
 

Médias

Et revoilà la menace, à peine voilée, contre les médias

samedi 13 juin 2015 | Léa Ratsiazo

Le ministre de la Communication et des relations avec les institutions a adressé un communiqué à l’endroit des professionnels de médias les appelant « à faire preuve de responsabilité, au moment où le pays a plus besoin d’apaisement ». « La vigilance de tous et le patriotisme de chacun nous éviteront des sanctions administratives et/ou pénales inutiles » conclut le communiqué. Le ton est donné, et si ce n’est pas une menace, ça lui ressemble. Le ministère de tutelle rappelle que le Code pénal et la loi sur la Communication prévoient des sanctions pénales sévères « contre la diffusion dans les médias des incitations à la haine ethnique et aux troubles, des provocations et des appels adressés à des militaires dans le but de les détourner de leurs devoirs auxquels ils sont astreints de par leurs rôles et l’obéissance qu’ils doivent à leurs chefs ». Pour l’audiovisuel, le manquement peut entraîner le retrait de l’autorisation d’exploitation.

Le ministre et le régime actuel, ne sont pas les premiers qui se sont aventurés sur ces conflits avec les médias d’une manière générale, bien que les journalistes ne soient pas tous irréprochables sur le plan professionnel. Les régimes Ratsiraka et Ravalomanana ont tenté à plusieurs reprises de museler la presse. Rappelons que la décision de fermeture de la station Viva émise par Bruno Andriatavison, le dernier ministre de la Communication du régime Ravalomanana, avait été le point de départ de la crise de 2009. Comme aucun autre courant politique que celui qui flatte le pouvoir en place n’a droit à la parole sur les TVM et RNM, les autres sont obligés de s’adresser aux stations privées. Ce qui laisse parfois place à des débuts de dérives. Rappelons aussi que le régime HVM a déjà mis en prison des journalistes, ainsi la relation entre le régime et les journalistes privés ne sont pas toujours au beau fixe.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juin 2015 à 09:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « L’intox va plus vite que les infos ».
    Avertissement aux professionnels des médias.
    UN PEU DE SERIEUX,s.v.p.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 13 juin 2015 à 10:16 | RAVELO (#802)

    Où voyez-vous une menace dans ce communiqué Léa ?
    C’est un simple avertissement à l’endroit des« professionels » des médias,car en effet,beaucoup de journa(leux)listes sont limites limites dans leur rôle d’information.

    ravelojaona fidy

    • 14 juin 2015 à 22:32 | liliquilit (#7755) répond à RAVELO

      Les media malgaches sont les pires media d’Afrique. Franchement, il faut lire la presse sénégalaise, burkinabe, béninoise, congolaise pour mesurer la nullité des journalistes malgaches. Heureusement qu’il y a certains éditorialistes qui rehaussent un peu le niveau, parceque le niveau général des journalistes malgaches est des plus médiocres. Le pire c’est qu’ils sont très lus, c’est pas avec une presse pareille qu’on va relever le niveau intellectuel des populations...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 200