Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 17h14
 

Société

Retour sur le patrimoine subaquatique de Sainte Marie

Entre tournage et conservation du patrimoine culturel

vendredi 19 juin 2015 | Vania Lock

A un moment donné un bras de fer est engagé entre le ministère malgache de la Culture et du Patrimoine, soucieux de la conservation des vestiges historiques enfouies sous les eaux d’une part de Sainte Marie et d’autre part l’équipe de tournage d’October Films qui veut réaliser le tournage d’une série de film documentaire. Le différend a été tel qu’une suspension de l’autorisation de tournage a été brandie par la partie malgache qui évoque le non respect des volets scientifiques convenues et exigées par la convention sur les patrimoines subaquatiques.

Madagascar a ratifié la Convention de 2001 de l’UNESCO sur la Protection du Patrimoine culturel subaquatique le 04 Août 2014, signé par le président de la République le mois de Janvier 2015. Un domaine qui concerne les recherches menées par des scientifiques sur les épaves de navires trouvées à l’Ile Sainte Marie. L’équipe d’October Film est confrontée aux avis du Ministère de la Culture et de l’Artisanat appuyés par l’UNESCO. Le réalisateur du film documentaire, Sam Brown, clame une perte de 20.000£ par jour depuis l’arrêt du tournage et craint l’anéantissement des avantages que le projet va apporter. Les deux autres partisans se tournent plutôt vers la valeur culturelle et se préoccupent plus de la conservation du patrimoine.

Le Sous-directeur général pour la Culture, Alfredo Pérez de Armiñán exprime son avis sur ce sujet : « C’est donc avec une grande inquiétude que j’ai pris connaissance des fouilles menées au large de Sainte-Marie, au mépris des normes scientifiques internationales (…) sans que ne soient organisées leur conservation et leur documentation ». Un avis partagé avec le ministère de la Culture et du Patrimoine. En effet, intervenir sur des lieux de découverte exige une grande préparation telle que l’établissement des études préliminaires, la définition d’un chronogramme, la fixation des méthodes à employer et la mise en place d’un plan de financement.

Pour le cas des recherches menées à Sainte Marie, le lieu d’accueil des vestiges constitue un grand problème. Le musée de l’Ilot Madame ne peut accueillir les objets remontés des épaves faute de rénovation. Pour preuve, le lingot d’or de 50kg qui a été remontée par Barry Clifford des épaves se trouve dans la capitale, selon les propos des responsables. Vu la situation, la meilleure place pour les vestiges reste, pour le moment, sous les mers au large de l’Ile Sainte Marie.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juin 2015 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Toujours la même question :
    - Nosy-Be et Sainte-Marie font-elles parties de MADAGASCAR ?
    Avec leur « STATUT » particulier,j’ai toujours des doutes.Ce sont les étrangers qui mènent la barque dans ces deux îles :
    - NOSY-BE
    et
    - SAINTE-MARIE

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 juin 2015 à 11:11 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      S’il reste à la france des droits sur Nosy Be et Sainte Marie ,mieux vaut que la france les abandonne .Elle est actuellement l’objet d’une invasion sans précédents de migrants sans papiers et sans portefeuille .Vous etes sur place pour le constater chaque jour.
      Il est vrai historiquement qu"au moment de la conquéte ,ces deux iles échappaient déjà largement à la domination merina. Elles avaient déjà cherché protection aupres de la France .Le référendum de l’Indépendance a été une trahison de la france pour ces populations ;

    • 19 juin 2015 à 11:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à vatomena

      z’êtes jamais contents !
      Vous vouliez l’indépendance que je sache !! Vous l’avez eue ... maintenant on a vu de quoi vous êtes capables !
      Airmad, Jirama, Ambatovy, etc etc

      Il est à craindre que les Malgaches seront bientôt le prochain « boat people » qui partiront en pirogue turbo+ pour d’autres rivages plus accueillants !!!

      Vive l’indépendance ! Dans le kaka, certes... MAIS indépendants !!

    • 19 juin 2015 à 16:00 | vatomena (#7547) répond à Paulo Il leone

      paulo 2

      Vous avez du mal me comprendre . .je recommandais à la Fracne de faire valoir en aucun cas des droits quelconques sur les iles de Madagascar.Le pays français est lui meme à la peine .Sans des emprunts journaliers ,elle ne pourrait faire vivre sa population décemment . Et maintenant elle doit se sacrifier pour une politique « ambitieuse » d’accueil de l’étranger dixit les grands socialistes de France ;

  • 19 juin 2015 à 15:00 | sanois (#8546)

    L argent se transforme en or et les grammes en kilos

    j ai achete de la peinture rose et quelques bois assez gros

    Croyez vous que les chinois n y verront que du feu ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 296