Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 31 mai 2016
Antananarivo | 17h09
 

Enseignement

Dernier jour des examens du BEPC

Entaché d’anomalies dans l’organisation

vendredi 31 juillet 2009 | Ben

Le dernier jour pour les candidats à l’examen du BEPC édition 2009 a enregistré des anomalies dans l’organisation qui ont provoqué la colère de parents d’élèves qui se déclarent très inquiets quant à l’avenir de leurs enfants. Au centre d’examens du Lycée Rabearivelo, les examens de LV2, Espagnol ou Allemand ont accusé des retards à cause de sujets illisibles. Au lieu de commencer à huit (8) heures, les épreuves d’Espagnol n’ont commencé que près de deux heures après.

D’après un candidat, le premier sujet de la Catégorie I était illisible. Ce n’est qu’après des démarches des responsables des examens, dont le Directeur de cabinet du ministère semble-t-il, que des sujets sont arrivés. C’était les sujets de la Catégorie II. Mais quelques minutes après, les sujets devaient de nouveau être ramassés car apparemment ce n’était pas les bons sujets. Aux environs de dix (10) heures, arrivent les sujets sur lesquels les candidats devaient plancher. Les sujets en question n’étaient plus sous plis fermés comme ils devaient l’être. En fait, c’étaient des photocopies qui ont dû être faites quelque part.

Le même scénario s’était produit au Lycée Ampefiloha où des élèves racontent qu’il avaient eu des sujets illisibles, tandis que d’autres se sont plaints du retard pris dans le commencement des épreuves de ce jeudi 30 juillet. Les sujets leur ont été présentés sans aucune enveloppe qui garantisse l’authenticité de l’épreuve.

Photocopies à Joffreville

De tels désagréments pour les candidats mais surtout une mauvaise organisation de la sorte sont également rapportés par des correspondants de radio depuis le nord du pays, dans la région SAVA et DIANA. Le centre de Joffreville dans la région DIANA avait reçu le paquetage qui renfermait plutôt le sujet d’examens du centre de Nosiarina de la Région SAVA. Or le centre d’examens de Joffreville compte plus de 200 candidats, contre 160 pour Nosiarina de la région SAVA. Il a donc fallu ouvrir les sujets pour en faire des photocopies avant que les épreuves ne commencent à Joffreville.

Bref, alors que les polémiques provoquées par la question à 15 points dans la discipline Malagasy à propos des réalisations de la Haute Autorité de Transition (HAT) ne semblent pas prêtes de s’achever, voici aussi que l’organisation matérielle des examens est entachée d’irrégularités.

Et puis que signifient toutes ces interventions médiatiques des Directeurs de tous les départements du ministère, voire le Directeur de cabinet du ministre pour justifier la question à 15 points sur 60. Le Pr Jean Théodore Ranjivason, ancien ministre de l’Enseignement supérieur, malgachisant et enseignant à l’université d’Antananarivo est lui aussi intervenu pour convaincre l’opinion sur la justesse pédagogique de la question à 15 points sur 60. La panique est-elle en train d’envahir le ministère pour qu’il soit obligé de se défendre comme quoi l’élaboration du sujet ne relève que de la Commission des examens constituée d’enseignants ?

9 commentaires

  • 31 juillet 2009 à 07:53 | Rasoa (#1122)

    Je me permets d’emprunter une expression d’un forumiste sympathique :

    Q’uils rendent leurs tabliers - Point barre !

    Faut pas prendre nos JEUNES en otage.

    • 31 juillet 2009 à 08:23 | zandrygasy US (#1941) répond à Rasoa

      Do you know, or does someone know who is this Minister....it’s not surprising at all that all of this happened.
      What did he study ? degree ? I bet he doesn’t have a doctorate or anything close...being DJ as president is still acceptable, ...but for the Ministry of Education, u must have much better academic performances.

      • 31 juillet 2009 à 09:54 | ragasy (#416) répond à zandrygasy US

        Marina ny anao, tena izay no tokony ho izy. Nefa olona lazaina hoe mampahaizana tahaka itony aza anie dia vakio ny zavatra ataony é : Le Pr Jean Théodore Ranjivason, ancien ministre de l’Enseignement supérieur, malgachisant et enseignant à l’université d’Antananarivo est lui aussi intervenu pour convaincre l’opinion sur la justesse pédagogique de la question à 15 points sur 60. !!!!!

        Incredible !

  • 31 juillet 2009 à 08:22 | ragasy (#416)

    Oui Rasoa, ce sont des incompétents notoires, en un mot, des pourritures !

    Désolé, je suis en rage aujourd’hui. Il faut sauver ce pays de ces malfrats !

    • 31 juillet 2009 à 08:30 | ton ami (#480) répond à ragasy

      Tout le monde voit en ce moment que le pays est totalement Chaos.

      Même l’organisation de l’examen BEPC n’était pas en bonne marche.

      Ragasy ce n’est pas vous seul qui est en rage c’est tous les malgaches qui ne participent pas aux actes barbares du 26 Janvier.

  • 31 juillet 2009 à 12:14 | nyvo (#1800)

    Tena manao z’inona ny vahoaka malagasy mitsy ireto fat fat ireto, rehefa tsy hay nama ilay izy de miala teo a, tsy hiteny indray nareo zao refa avy eo hoe : i Ravalo no nanao an’io, ny mpampianatra legalista no nigafy an’io.Tsy hitako ihany izay mba zavatra hain’ireto fat fat ireto. Ny bacc aloha amiko tena tokony ahemotra raha izao no fandehany e, ny cepe sy ny bepc ary ohatran’ireny maika moa fa ny bacc. Tena mampalahelo ihany ny ankizy nanala fanadinana tamin’ity taona ity fa de ho diplaoma foza orana ny andry zareo. Loza.

    • 31 juillet 2009 à 12:45 | Rasoa (#1122) répond à nyvo

      J’ai l’impression de re-vivre le régime de Déba.

      Et je doute fort que pour calmer les parents sensibles, pour le bacc, il y aura une deuxième session. Et encore Il te suffit de connaître quelqu’un à l’office du Bacc, tu décrocheras le diplôme.

      Ranjivason et consorts c’est pas étonnant du tout, et il faut s’attendre également à la suite logique : l’accès à l’université va se faire par un coup de fil disant : « je suis la nièce de HATif sinon sa cousine »....

      Bye bye Théodore !

      • 31 juillet 2009 à 14:11 | rakoto09 (#1735) répond à Rasoa

        Ils sont bourrés de complexes avec ses préjugements habituels les Ra8tistes.

  • 31 juillet 2009 à 16:11 | Mitselika (#2983)

    Examen kely io ary toa tsy hay ny mamehy azy ka maika ve fa ny fitondrana ny firenena.

    Mivoaka ho azy eny ihany ny incompétence.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 398