Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Energie

Jirama

Énième promesse de fin de délestage

vendredi 28 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Croisons les doigts ou prions, c’est selon, pour que cette fois-ci soit la bonne : la Jirama par le biais de son directeur général Désiré Rasidy promet la fin de délestage d’ici mi-décembre. La Jirama est prête à débourser 5 milliards d’ariary pour arriver à tenir cette promesse. Déclaration faite après la réunion ce 27 novembre de tous les concernés par ce problème : le ministre par intérim, les fournisseurs de la Jirama, les pétroliers et les responsables de la Jirama dont les membres du Conseil d’administration. Il s’agit de la énième promesse de fin de délestage des différents responsables et on ne sait plus s’il faut les croire ou non.

Une visite dans les salles de machine de la Jirama à Mandroseza et à Ambohimanambola a permis au ministre de l’énergie par intérim Raveloharison Herilanto de constater que les groupes de la Jirama sont vétustes et qu’un groupe sur les 4 ne marche pas. « 80% des groupes de la Jirama, d’une manière générale, sont vétustes et après concertation aves les techniciens, nous avons décidé que les machines de la Jirama seront réparées et entretenues » déclare le ministre de l’énergie. Les pièces de rechange d’une valeur de 5 milliards d’ariary vont bientôt arriver pour réparer les groupes. Mais certains techniciens de la Jirama mettent en cause la qualité des pièces de rechange importées par la Jirama, pas toujours conformes au niveau de la solidité et de la durée. Les 4 machines de Mandroseza devraient fournir 40 Megawatts mais les 3 restantes qui marchent n’arrivent qu’à 7 Mgw.

Le ministre de l’énergie relève que les usagers ne veulent plus savoir les causes des délestages, ce qu’ils veulent c’est de l’électricité qui marche, donc il faut trouver des solutions à court terme mais aussi pérennes.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 28 novembre 2014 à 09:20 | tsimahafotsy (#6734)

    Croisons les doigts et prions...
    Prions ! prions ! prions !
    Les prières, les Malgaches connaissent !
    Avant...
    de manger,
    de dormir,
    d’enterrer,
    de valider un ticket de pmu,
    de voyager,
    de se marier,
    ...peut-être aussi avant de coïter.
    Avant ...
    une réunion ministérielle,
    une séance de réconciliation,
    un examen,
    d’entrer à l’hôpital,
    un entretien avec le FFKM,
    avant , avant ...
    Après un coup dur,
    après un coup de chance,
    à la fin d’une réunion de réconciliation avec le FFKM
    à la fin d’un enterrement,
    à une séparation,
    Donc, restons dans ce que nous savons bien faire pour régler les problèmes de la JIRAMA !
    Prions !

    • 28 novembre 2014 à 09:27 | ASSISE (#1505) répond à tsimahafotsy

      Ouahhhhhhhhh

      Prions, prions et prions encore que nous ne sommes pas des « Minoa Fotsiny Ihany ».

      Trouvons beaucoup de mpiandry aussi pour qu’ils puissent communiquer directement avec Jesosy et que ces beaucoup de prières soient exaucées.

      Ameen

      et croisons nos doigts pour terminer.

    • 28 novembre 2014 à 12:49 | tsimahafotsy (#6734) répond à ASSISE

      Pourquoi ne pas y croire !
      Dieu a dit : que la lumière soit ! et la lumière fut !
      Hery dit : que le délestage s’arrête ! et la lumière sera !
      Qui a dit ? minoa fotsiny ihany !

    • 28 novembre 2014 à 13:20 | ASSISE (#1505) répond à tsimahafotsy

      Hery a dit : le délestage ne sera plus qu’une histoire lointaine trois mois après mon investiture

      Et

      Minoa Fotsiny Ihany, Hery est élu.

      En sus : croisons les doigts et prions encore et encore.

    • 28 novembre 2014 à 14:37 | harmelle (#5862) répond à tsimahafotsy

      C’est la prière finale ! LOL

    • 28 novembre 2014 à 14:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à harmelle

      Avant la lutte finale !!!

  • 28 novembre 2014 à 09:30 | ASSISE (#1505)

    4 machines à 40 Mw et à la fin 3 à 7Mw

    Sarotra ny hisioka @ izany, lavitra be ny làlana mivoaka ny ala.

  • 28 novembre 2014 à 10:18 | jack (#8654)

    Ambanja 15 heures de coupures par jour, avec seulement 190 Volts quand cela fonctionne.
    Curieusement !!! Samedi, Dimanche et lundi dernier, il y avait des personnalités, voir Ministre ? à Ambanja et pendant 4 jours, pas une minute de coupure et 220 volts ?
    dès le mardi matin les coupures ont repris comme avant.
    chercher l’erreur !...

    • 28 novembre 2014 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jack

      Ah !
      Vous êtes à Ambanja !
      C’est normal,c’est la ville du Professeur Albert ZAFY,mais l’hôpital est toujours :
      - « NORMAL »,c’est l’essentiel.
      Le reste c’est du détail !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 novembre 2014 à 11:05 | ASSISE (#1505) répond à jack

      Lequel des deux que vous souhaitiez ?

      Un choix pour rigoler : coupure ou délestage ?

      Mais après les trois mois de la prestation de serment du Pdt Hery, je considère comme coupure (même de 16h de temps ou au delà) tout manquement de la JIRAMA en ce qui concerne le service électricité. Ex : coupure de 4 jrs.

      Quoique les deux rentrent dans l’exercice (simulation) pour aller droit vers la réalité, plus d’électricité donc plus de délestage ni coupure.

      Blague : JIRAMA donne des cours de coupes et coupures dans tout le territoire national Malagasy.

      Hi hi Hi hi

      Tena mampalahelo izany Ambanja izany, fa ny tantara anefa tsy mbola vita.

    • 28 novembre 2014 à 11:17 | jack (#8654) répond à ASSISE

      Tu ne doit pas avoir de problème de délestage pour répondre comme ça.

    • 28 novembre 2014 à 11:45 | ASSISE (#1505) répond à jack

      Pas autant que toi, mais j’ai donné mon avis dans ce poste.

      L’histoire n’est pas finie, Tànà, Andoharanofotsy, Sabotsy, Talatamaty, Ambohimangakely et Madagasikara est assez vaste pour citer comment ça se passe à Ambanja comme ailleurs.

      Si tu parles de 15h, je dois relativiser le mien de 2h-3h ? Je me prépare toujours à m’accommoder de la situation. J’attends aussi le miracle, qui attend (nécessite) beaucoup de prière comme l’avis de l’autre plus haut.

      Ma réponse n’est pas ma réalité, la réalité c’est Madagasikara, c’est ce que nous oublions souvent.

    • 28 novembre 2014 à 11:48 | ASSISE (#1505) répond à jack

      Je pense que ce poste est destiné à M. Basile, n’est-ce pas ?

      Au vu du fil de la conversation

    • 28 novembre 2014 à 13:16 | Isandra (#7070) répond à ASSISE

      Hery commence petit à petit à copier Ra8 et sa méthode, hier il a entonné « INY LALANA INY », aujourd’hui, le « MINOA FOTSINY IHANY », peut être demain, « TSAPAO NY HERINAREO », et enfin,... il suivra le pas de celui-ci,...

    • 28 novembre 2014 à 13:43 | bbernard (#6880) répond à jack

      La joie de voir un ministre à son chevet lui a fait remonter la tension. C’est lamentable. Il est impératif que les responsables prennent leurs responsabilités. Première chose à faire (urgence) : réparation des groupes existants. Seconde chose : investir dans le remplacement progressif des groupes les plus malades pour remettre le parc à neuf. Bien sûr, cela sous-entend une lutte implacable contre la corruption, le vol de matériel et le vol de carburant. Mais c’est une autre histoire, comme dirait le petit lion.

    • 28 novembre 2014 à 14:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Allez jouer / l’ autoroute avec le prézident norrmaal !

    • 29 novembre 2014 à 05:35 | valoha (#7124) répond à Isandra

      Isandra !
      Na i Hery, na R8, na ANR, na Ratsiraka dia tsy misy izy ireo ! Izay tonga eo dia mamerina ny teo aloha avokoa ! Dia ho lany andro ihodikodina eto isika rehetra !
      Ny zava-dehibe tsara hiarahantsika mifandinika sy mifanapaka, Ny Malagasy iray manontolo, dia ny fanovana ny Rafitra sy ny Lalampanorenana aloha ! Miara-manomana fitantanana vaovao mifarimbona, mijery ny tombontsoa iraisana ! Miaro ity tany ity @ ny loza rehetra, ny sisin-tany, ny fandriampahalemana, ny fiarovana ny kolon-tsaina nentim-paharazana - mba ho afaka mamokatra bebe kokoa hatrany ny tantsaha, ny mpanjono, ny mpiasa madinika Malagasy ! Mifanome tanana hiady @ ny abadoana sy ny tsy fahaiza-mamaky teny sy manoratra ! Mampandroso ny fanabeazana, miala ifotony mba hifototra @ ny maha-Malagasy antsika ny zavatra ampianarina any an-tsekoly ! Ny harena misy eto dia mba ny Malagasy maro an’isa no mahita sy mizara ny vokatra - fanaovana rafitr’asa maro samy hafa(lalana, tetezana, tohodrano, sekoly, trano fitsaboana, toby miaramila + fitaovana, orin’asa, sns...).
      Tsy ireo filoha nandalo teo aloha etsy ambony velively no hanao izany ! Manana olona maro sahaza sy mendrika ny hiara-itondra ny Firenena isika mba tsy ho tafiditra lava ao anaty vovon’ny vahiny mpanambola sy ny paika maimbon’ny vondrona iraisam-pirenena !!!

  • 28 novembre 2014 à 10:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    RAKOTOBE

    Le Directeur Général de JIRAMA est toujours fidèle au post.
    Votre téléphone arabe n’a pas marché.
    Bon courage Monsieur Désiré Rasidy.
    Quand il y a des « PROBLEMES »,il y a ==toujours==des « SOLUTIONS ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 novembre 2014 à 11:29 | Gérard (#5118) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Dans le monde entier, là où il y a un problème, il y a une solution sauf à Madagascar où on entretient soigneusement des machines vétustes car les pièces de rechange sont un gagne pain béni pour certain qui se servent grassement. Pourquoi ne profiterait-on pas du soleil presque permanent de Madagascar pour générer de l’électricité gratuite ? Tout simplement parce que cela empêcherait certain de gagner beaucoup d’argent.
      D’autre part on maintient volontairement des routes dégradées pour obtenir des aides étrangères et quand on les a obtenu on veut tout de suite faire des autoroute au lieu de boucher simplement les trous.
      D’autre part, pourquoi ne pas mettre sous pipe-line les carburants qui sont véhiculés jour après jour péniblement en prenant les automobilistes comme otages car ils sont dans l’incapacité de doubler les files de camions-citerne sans risque d’accident mortel. Là encore tout simplement parce que certains gros bonnets possèdent de grasses actions dans le transport de carburant.. ; Et cela ne s’arrête malheureusement pas là car tout est pourri à Madagascar qui décidément fait tout pour rester un pays moyennageux.

    • 28 novembre 2014 à 11:55 | betoko (#413) répond à Gérard

      En effet tout est pourri à Madagascar et en 10 mois au pouvoir Hery Rajaonarimampianaina n’est peut rien ou bien il laisse pourrir gabegies , corruptions et scandales
      Je me souviens ce qui c’est passé au GHANA en 1981 , après plusieurs coups d’état la corruption était devenu insupportable , il a fallu l’arrivé au pouvoir du capitaine Jerry Rawlings par un coup d’état pour que cela cesse . Comment il a procédé ? Tout simplement en attrapant les 8 auteurs de la corruption , dont 4 civiles et 4 militaires , et il les a condamné à mort . Résultat des courses fini la corruption , et le Ghana est devenu prospère

    • 28 novembre 2014 à 19:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Gérard

      Soyons un peu honnête Monsieur :
      - On maintient volontairement des routes dégradées pour obtenir des aides étrangères.
      Quand on a une aide étrangère,il y a toujours ==une société étrangère==dans le « MARCHE ».
      Alors,ne faîtes pas rigoler,Cher monsieur !
      J’arrête là pour ne pas aller « TROP LOIN ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 28 novembre 2014 à 11:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    Le problème de délestage est le problème du pays tout entier mais pas de Tana seulement et promettre la fin du délestage en résorbant uniquement celui de la capitale relève de l’incompétence de nos dirigeants.

    • 28 novembre 2014 à 11:15 | ASSISE (#1505) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est le problème, récurant, des dirigeants successifs, et oui jusqu’à l’ère Rajaonarimampianina aucun d’entre eux n’a dérogé, Tànà a été toujours leur seul et grand problème.

      Prix du riz, du produit pétrolier, de l’huile, du sucre, . . . des pu... et bla et bla et bla.

      Fallait à tout prix maîtriser Tànà, coûte que coûte.

      L’armée reste autour du régime, laissez (pourrir) pour conte le reste du territoire.

      Ra8 a essayé de boycotter Tànà, il a compris l’histoire et il est encore en train de ruminer à Antsiranana.

      MAIS , qui vivra verra.

  • 28 novembre 2014 à 11:08 | jack (#8654)

    La solution, une révolution ! mais avec les Malgache ce n’est pas pour demain !!!

  • 28 novembre 2014 à 11:13 | Mba misaina (#7232)

    Tantara efa nandeha. Mitady ialana bala foana : fanalàna minisitra (tsy hoe mitovy firehana amin’ny MMM akory ny tena), milina efa antitra , sns..... mankaleo be ny fampanantenana & ny fanadiovan-tenan’ny mpitondra fanjakana fa mialà rehefa tsy mahavita azy !!!!!!!!!!!!! Ingahy « miracle mon ami 100 andro » aza mba nanhavita lalana kely ihany na dia nolazaina aza tamin’ny andron’ny « tikoland » hoe tsy ilaina ny lalana, hay aty aoriana fampihavanam-pirenera indray ny lalana ? MAMPIHOMEHY BE

  • 28 novembre 2014 à 11:19 | betoko (#413)

    Désiré Rasidy n’avait pas donné une date fixe , il disait d’ici quelques semaines , et après les fêtes qu’est ce qui va se passer ?
    Ce Désiré Rafidy devrait être le premier à sauter , mais pas l’ex ministre . Ce DG de Jirama se fout de notre gueule , il disait en substance hier que le problème de délestage n’est rien , c’est juste un petit problème à régler , dans ce cas pourquoi ne l’avoir pas régler avant ?

    • 28 novembre 2014 à 19:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Le DG de JIRAMA Désiré Rasidy est toujours fidèle au poste.

      NOSY-BE,
      Le Chef de sous-groupement de la JIRAMA de Nosy-Be a été déféré au Parquet et a été mis ==sous mandat==de dépôt,pour détournement de fonds

    • 28 novembre 2014 à 20:39 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous accusez les kompatriotes, vous avez des preuves !
      Encore la fôte aux zétranzés n’ est-ce pas roséfarisaoul ?
      C ’est ceux de Tana qu’ il faut foutre en tôle , & ceux qui les soutiennent avec. /

  • 28 novembre 2014 à 12:25 | lanja (#4980)

    FITONDRANA TSY MAVAHA OLANA , MAHAMENATRA , régime d’un expert comptable incompétent et malhonnête

  • 28 novembre 2014 à 14:13 | caro (#7940)

    Il a donc fallu une visite du ministre pour savoir que :
    -  les groupes de la Jirama sont vétustes
    -  un groupe sur les 4 ne marche pas
    -  80% des groupes de la Jirama, ... sont vétustes
    -  les machines de la Jirama seront réparées et entretenues
    -  4 machines de Mandroseza devraient fournir 40 Megawatts mais les 3 restantes qui marchent n’arrivent qu’à 7 Mgw.
    -   !!!!?????

    La, c’etaient des reponses a la visite !? Curieux et edifiant !

    Voici alors deux questions toutes betes :

    Que faisaient jusque la les autorites de tutelle :
    -  Etat
    -  Ministeres

    Que faisaient jusque la les dirigeants de la Jirama :
    -  PDG, DG, Directeurs generaux, Chefs de service... ?
    -  Les membres du Conseil d’administration ?

    — -> regarder les floras passer comme des vaches !?

    Je note que c’est une societe d’Etat.

    ...

    J’ai deja preconise sur cette plate-forme deux solutions, aux grands maux les grands remedes :

    1. Couper 24 a 48h l’eau et l’electricite chez les membres du CA de la Jirama, le PRM et le PM en option :

    2. Trancher sans etat d’ame toutes les tetes de la corruption a la Jirama.

    — -> des demarches suceptibles d’etre qualifiees de radicales, mais c’est a ce prix que l’on saura si des solutions existent ! Tant qu’ils ne sont pas au pied du mur, les palabres vont continuer.

    • 28 novembre 2014 à 14:46 | tsimahafotsy (#6734) répond à caro

      Au risque de vous offenser,et je m’en excuse, je dirais que vous n’avez pas vécu à Mada , ou c’est tout récemment que vous y êtes !
      Ce que vous dites, tout le monde ne cesse de le dire, mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est que tous ceux qui ont été ou sont au pouvoir sont complices et responsables du naufrage du titanic JIRAMA.
      Allez-vous dénoncer vos propres amis alors que vous avez dealé ensemble, racketté ensemble, dévalisé ensemble, et fait serment comme les mafieux ?
      Je te tiens, tu me tiens par la barbichette !
      Remettre en cause la gestion de la JIRAMA, c’est ouvrir une véritable boite de Pandore !
      Essayez de rentrer dans ce milieu pour apporter vos contributions pour le pays et vous verrez !
      Je vous souhaite beaucoup de persévérance et de courage si vous voulez rester vous-même : intègre, droit, pas lèche-cul !

    • 28 novembre 2014 à 15:25 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Bonjour tsimahafotsy,

      De votre message, on sent une pourriture generalisee, qui va au-dela « du titanic JIRAMA », ce qui n’est pas faux. Ce n’est meme plus une gangrene mais presque un cancer generalise pour rester un peu optimiste.

      A regarder les choses de cette maniere, il n’y a plus qu’a baisser les bras, et attendre que ca vienne. Je ne suis pas de cet esprit, de cette fatalite que je reconnais modestement dans la conception de beaucoup de malgaches. Les vues et observations exterieures sont necessaires pour prendre un peu de recul et eloigner le nez du guidon. Vous ne me contrediriez pas si je vous dis que les malgaches ont besoin de se faire secouer pour faire quelque chose. Je suis navre si cela peut choquer quelques uns, mais le faux-semblants ne fera pas avancer ce pays : regarder sans complaisance la realite en face et prendre en consequence toutes les mesures utiles quel que soit le prix.

      Vous parlez de « rester vous-même » « intègre, droit, pas lèche-cul ! », ce n’est pas exactement la question, c’est juste un comportement dicte par la necessite de faire evoluer les choses si la notion d’interet general a encore sa raison d’etre.

      A un moment du passe, il y en avait pas mal qui voyaient la necessite pour Madagascar « d’etre a nouveau colonise », voire, « une guerre sanglante » pour reveiller un peu l’instinct de sursaut des malgaches. Les violences sanguinaires ne sont pas mes propos mais sans un seisme a magnitude importante, a titre personnel ou de la part des gouvernants, rien ne changera.

    • 28 novembre 2014 à 15:30 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Vous n’avez aucune excuse a formuler et pour vous rassurer, je ne suis aucunement offense.

      Je connais parfaitement le pays sur les bouts du doigt.

    • 28 novembre 2014 à 16:13 | tsimahafotsy (#6734) répond à caro

      Vous parlez de « rester vous-même » « intègre, droit, pas lèche-cul ! », ce n’est pas exactement la question, c’est juste un comportement dicte par la necessite de faire evoluer les choses si la notion d’interet general a encore sa raison d’etre.
      Je suis désolé mais la véritable question est là !
      L’Intégrité, la droiture dans l’action citoyenne, ne pas courber le dos devant les seigneurs omnipotents qui se sont arrogé tous les droits à Madagascar ! Difficile de ne pas être broyé dans la machine quand ceux qui tiennent les manettes ont la corruption inscrite dans leur ADN.
      J’en parle en connaissance de cause.
      Je ne cède pas à la fatalité ! le découragement est un crime en politique, dixit M. Rocard.
      Je me bats, j’ai opté pour le terrain direct pour aider mes compatriotes.
      - Financement d’une école dans un petit village de la cote Est, depuis 2006.
      -insertion et parrainage citoyen des jeunes défavorisés des bas quartiers par le sport, ( le rugby )depuis 2007.
      et toujours ouvrir ma grande gueule pour leur dire mes quatre vérités quand je rencontre quelques-uns de ces messieurs du pouvoir , dont nombreux sont des amis.
      La tâche est longue et ardue pour mettre ce pays dans le concert des nations du XXI°siècle !
      Je m’y attelle à mon petit niveau !

    • 28 novembre 2014 à 17:45 | jack (#8654) répond à caro

      Les Malgaches connaissent très mal leurs dirigeants, le problème JIRAMA est un leur, ils ne veulent pas que le pays se développe, alors pas d’électricité,pas de route etc... que de la mendicité aux pays étranger pour leurs pomme.
      Seul solution pour les Malgaches la Révolution ! mais vu le courage des Malgaches ce n’est pas demain la veille.

    • 28 novembre 2014 à 18:40 | caro (#7940) répond à jack

      En effet, la Jirama n’est que la partie emergente de l’iceberg dans cet ocean de difficultes que connait le pays. Sa place au dernier rang mondial des classifications sur la pauvrete n’est pas un hasard.

      Je pense que beaucoup aspirent au developpement, a une vie correcte comme ailleurs sous d’autres cieux, mais ne se donnent pas les moyens d’y arriver ce dont vous entendez par revolution. La pauvrete est tellement criante partout que chacun a son niveau resquille, citoyens comme gouvernants, se tiennent par la barbichette comme le dit si bien plus haut tsimahafotsy.

      Mais je suis tout a fait d’accord avec vous, en l’absence de « revolution », rien ne se fera. Tout reste dans l’intention, les palabres, les beaux discours, et les promesses et les petits calculs politiques. Rien dans l’acte.
      Voila pourquoi je propose toujours un remede de cheval pour qu’au moins ceux qui sont au pouvoir prennent la mesure de ce qu’ils font endurer, depuis bien longtemps au peuple. Les Cardinaux ne peuvent sortir du conclave tant qu’ils n’ont pas elu un des leurs pour diriger le Vatican, pareille, ces dirigeants qui sont trop occupes a leur bien etre et leur fauteuil, qui oublient les pauvres, s’en rendront compte s’ils n’ont plus d’eau et d’electricite.

    • 28 novembre 2014 à 19:04 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Je vous comprends lorsque vous evoquez le broyage de la machine corruptrice, et dans un cadre globale, probablement aussi de ne pas faire comme les autres. Mais a cette allure, le terme avenir a-t-il encore un sens pour les generations futures ?

      Peut-etre que dans l’esprit de la majorite, le present pese plus qu’envisager l’avenir. Ce n’est peut-etre pas faux, mais en poussant plus loin le raisonnement, c’est bien l’image de quelqu’un qui est en train de scier la branche sur laquelle il est assis.

      A votre image, il y a une pointe d’espoir que l’on retrouve chez des gens qui en ont pris conscience, meme si ce n’est qu’une d’eau dans un bol, pour ne pas prendre la mer. C’est deja ca. Sans degager la responsabilite des citoyens, les impulsions doivent venir des dirigeants, seulement l’on est actuellement reduit a assister a un spectacle affligeant de leur part.

    • 28 novembre 2014 à 19:07 | caro (#7940) répond à caro

      ... une goutte d’eau...

    • 28 novembre 2014 à 20:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à caro

      Tous ces étrangers qui passent leur temps à critiquer les « MALGACHES »,réfléchissez une seconde d’où venez-vous ??

    • 28 novembre 2014 à 20:52 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « réfléchissez une seconde d’où venez-vous ?? » commencez par en montrer l’ exemple avec le trou du Q du monde qu’ est ambatomanga, de quel trou sortez-vous le pur race de mes 1+1 .
      Deux pains dans chacun de ces gouffres à pognon et fini le racket de vos bandits adulés , plus de revenus, plus d’ essence, plus de 4#4, et plus de frime.
      Au turbin comme tout le monde et pas comme des parasites de votre pire espèce, qui ne méritent rien d’ autre que l’ euthanasie . /

    • 28 novembre 2014 à 22:20 | ASSISE (#1505) répond à caro

      pareille, ces dirigeants qui sont trop occupes a leur bien etre et leur fauteuil, qui oublient les pauvres, s’en rendront compte s’ils n’ont plus d’eau et d’electricite.

      ==> Ce n’est pas les moyens qui leur (ces dirigeants) manquent : eau vive, cristalline, Vitalo, . . . sns jus, groupe électrogène comme à Tsimbazaza ou pareil comme celui utilisé par le BNGRC.

      Ex : l’HOMI avait un problème d’eau dernièrement, sans parler des coupures d’électricité, ils se font tous évacués à La Réunion, à l’Ile Maurice, et vous croyez qu’ils viennent du pays de Tsena Mora ou du pays des Manara-penitra ? Il faut arrêter de rêver.

    • 29 novembre 2014 à 00:21 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M. Ramahefarisoa,

      Je vous invite a bien mettre ceux-ci dans la tete :

      1.Quelle que soit mon origine, je n’ai pas de compte a vous rendre ;

      2.Je ne viens pas sur cette plate-forme pour distribuer des bon points ou des cartons rouges. Je fait un constat qui peut heurter certains participants, a chacun de comprendre selon sa faculte, ou discuter s’il en a envie.

      3.J’ai toute liberte pour m’exprimer dans la limite definis par les textes.

      4.Le forum est une plate-forme de debat, et d’echange d’idees qui concerne le sujet du jour mais pas pour etaler ses propres romances et deboires personnelles, comme je vois plus d’une fois dans vos messages. Je vous l’accorde, c’est votre liberte, mais il me semble que des medias plus voyeurs repondent davantage a ces preoccupations.

    • 29 novembre 2014 à 00:25 | caro (#7940) répond à ASSISE

      Votre message me fait demander effectivement s’il y en a qui fait sa lessive avec de l’eau minerale !

      https://www.youtube.com/0qr6QhNAoR8

      Vous terminez votre message par « Il faut arrêter de rêver. »

      Si comprends bien alors, les autorites actuellement en place qui font la sourde oreille, ou plus exactement qui font preuve d’incompetence, sur ces problemes quotidiens, non seulement de la population, mais egalement des entreprises dans ces delestages, seront hermetiques a toutes sortes de moyens susceptibles de les amener a la raison ? Mais pour en arriver la, il faut bien avoir une tete a l’envers, et relever du maffioso, que je ne pense pas qu’ils sont elus pour ca et par leurs electeurs.
      Mais je vous l’accorde, tant qu’ils ne font pas la preuve contraire, ils le sont.

      Mais tout le monde sait que à malin, malin et demi. Si cette proposition ne rencontre pas les resultats escomptes, rien n’empeche de graduer en montant a chaque fois d’un cran.

      Apres cinq annees de transition miserable, le pays n’est plus celui du moramora mais devenu celui de l’immobilite totale. Personne n’a l’air de s’en offusquer outre mesure !

    • 29 novembre 2014 à 00:27 | caro (#7940) répond à caro

    • 29 novembre 2014 à 06:19 | FAHJUNZI (#424) répond à caro

      Pourriez-vous nous dire quelles solutions, proposez-vous ? en vous excluant de ne pas être comme tous malgaches ???

    • 29 novembre 2014 à 09:47 | caro (#7940) répond à FAHJUNZI

      Bonjour,

      Au debut de mon message du 28.11 a 14:13, vous aurez remarque que je n’ai fait que reprendre les cinq faits releves aupres de la Jirama apres le passage du ministre.

      Ce constat presume donc que tous ces faits, plutot defaillances, auraient ete seulement decouverts quelques temps auparavant, alors que les delestages existaient depuis bien longtemps. Si on veut y croire ! Ce qui veut dire que :

      1.L’Etat n’a pas exerce en temps utile un quelconque controle dans cette societe d’Etat ;

      2.Le ministere de tutelle, en l’occurrence celui en charge de l’energie n’a pas non plus mis en oeuvre tous les suivis necessaires au bon fonctionnement de cette societe ;

      3.Le Conseil d’administration de cette societe existe, mais apparemment, il n’a pas davantage assume son role qui consiste, entre autres, a definir l’orientation de la societe ainsi que le controle de la conduite de cette orientation par la direction ;

      4.La direction de la societe, dans laquelle j’englobe le PDG, le DG et les directeurs generaux auxquels j’ajoute tous les services avec leur chefs en tete, ne pourra pas justifier d’un fonctionnement normal et d’une maintenance correcte pour aboutir a l’etat dans lequel se trouve actuellement cette societe.

      C’est donc toute une cascade de responsabilites qui ont failli a leurs taches, sans parler des corruptions et des trafics de carburant. Je fais court car on peut developper a volonte ces defaillances.

      Les solutions que vous me demandez sont deja dans mon message precite que je vous invite a reprendre et auquel j’ajoute encore :

      1.Quand on n’est pas capable de gerer une entreprise telle que la Jirama,

      - il ne faut pas accepter le poste meme si les salaires et avantages sont mirobolants. Faire le contraire n’amene que le resultat que l’on connait maintenant. Cela est valable pour tous ces responsables qui n’ont pas honore leurs missions en commencant par les instances superieures jusqu’aux services.
      - quand on est en poste, pour des raisons x et y, non pas grace a ses competences, il faut avoir l’humilite d’apprendre pour etre a la hauteur et repondre aux exigences des resultats attendus.
      - tous les responsables, a commencer par le PRM et le ministre par interim, n’ont pas a faire des declarations/promesses qu’ils ne vont pas tenir.

      2.Pour l’administration, quand on n’a pas la competence necessaire, il ne faut pas pretendre diriger un pays et faire de l’amateurisme avec des novices en politique. Les bancs de l’ecole ont ete mis en place depuis longtemps pour y acquerir le savoir faire indispensable correspondant.
      Il ne faut pas jouer au dur quand on n’est pas un dur tout simplement.

      En resume, c’est la vision globale avec la methode d’approche approximative qui ne permettent pas d’envisager correctement les voies a suivre. Les rafistolages permanents avec les solutions « provisoirement definitives » ou « definitivement provisoires », au choix, sont a proscrire.

      Pour conclure, il n’y a pas a etre malgache ou pas dans la question. Tout le monde se trouve embarquer dans cette galere sans fin.
      J’espere vous avoir donne satisfaction a ce qui vous a titille.

      Cordialement

    • 29 novembre 2014 à 11:41 | ASSISE (#1505) répond à caro

      Lessive et vaisselle ou autres, je doute de leur capacité à mettre en oeuvre cette pratique « inhumaine » mais je mets en réserve que des gens sont capables de le faire, j’éviterai de dire « j’en suis sûr ». Manontany ny ory.

      Je vois là une belle réflexion de votre part sur les autorités (anciennes comme nouvelles recrues) militaires ou civiles. Si on pense que ces gens sont des gens instruites/éduquées et intelligentes ; après tant de propagande (mensongères alors ?) ils sont arrivées à dire/faire tout à l’envers, est-ce un comportement de sourd, d’incompétent, d’irresponsable, ce ne pourrait être qu’un comportement criminel vis-à-vis de ce que vous appeliez problèmes quotidiens de la vie d’une nation digne d’être appelée Nation.

      Elus ils sont ils resteront jusqu’à nouvel ordre, désignés ils sont ils le seront jusqu’à nouvel ordre. Ils sont ce que vous avez appelé AUTORITES (pour eux : sous entendu AUTORISES de tout et de rien).

      Un peu plus bas vous énumérez, toujours dans une belle réflexion (selon moi) les dispositifs qui auraient dû être vus et pris pour le bon fonctionnement de ce service Public, MAIS ils sont comme vous l’aviez dit hier dans leur truc doré et qu’ils oublient tous le reste (le pays et son peuple).

      Et voilà, c’est comme ça que ça se passe, le peuple a choisi, la démocratie demande à ce que l’élu soit respecté dans la limite du légal (selon Qui ?)

    • 29 novembre 2014 à 14:44 | caro (#7940) répond à ASSISE

      Nos points de vue se rejoignent et on constate en commun la situation loin de briller.

      Dans ce theme du jour d’hier, la Jirama et son environnement occupe les esprits a la suite d’une nouvelle promesse de fin de delestage. Cette question est localisee sur l’energie mais elle reflete l’ambiance globale a Madagascar, quel que soit le domaine, economique, social, environnemental, politique, militaire...

      Il ne s’agit point de noircir le tableau, en esperant qu’il resterait quelque chose qui marche suffisamment pour que l’arbre parvienne a cacher la foret.

      L’impression qui se degage de ces dysfonctionnements a tous les niveaux est representee par une sorte d’anesthesie generale qui frappe tout le monde et qui les empeche de mener une reflexion pour trouver une issue. On se dit que c’est comme ca, et on fait avec, pas question de chercher plus loin.
      La majorite est comprise dans ce constat, allant des politiques aux militaires jusqu’a la population. Exceptees, peut-etre, les entreprises qui essaient malgre l’electricite manquante, de s’en sortir avec les moyens du bord.

      Et pourtant, le respect des regles elementaires de tout fonctionnement, quel que soit le domaine, entreprise, administration ou autres n’est pas un secret. Il s’agit des la mise en place d’une structure de programmer :

      -  Les controles (verification permanente de la conformite prevision/fonctionnement)
      -  Les suivis (empecher toute prise de decisions tardives)
      -  Les maintenances (entretien pour une utilisation optimale des machines)

      Et avec une legere notion de comptabilite, prevoir l’amortissement des
      materiels en vue de leur remplacement.

      Cette demarche peut s’appliquer dans divers domaines avec modification selon les besoins de chaque secteur. Il ne faut certes pas oublier que les hommes ne sont pas des machines, ils sont appeles constamment a reflechir et a faire reflechir du meme coup ses semblables.

    • 29 novembre 2014 à 16:05 | ASSISE (#1505) répond à ASSISE

      Apres cinq annees de transition miserable, le pays n’est plus celui du moramora mais devenu celui de l’immobilite totale. Personne n’a l’air de s’en offusquer outre mesure !

      ==> Offusquer ? Des gens le sont mais l’Etat fait son devoir d’« Etat de droit » donc va comprendre ce que tout cela veut dire.

    • 29 novembre 2014 à 16:24 | ASSISE (#1505) répond à caro

      Noircir le tableau n’est point l’objectif, d’ailleurs le tableau s’auto noirci.

      Depuis vos analyses plus haut, il est clair que le « management » n’est pas le point fort de nos intelligents de dirigeants.

      L’exemple donné nous dénonce le catastrophe d’une gestion de la JIRAMA qui peut rapporter beaucoup à l’Etat mais qui reste à juste titre une vache à lait de tous les régimes successifs.

      Si le Ministère en charge ne sait (veut) pas atteindre l’objectif, de par la structure de fonctionnement de l’Etablissement lucratif qu’est la JIRAMA (comme exemple), comment voulez vous que le Gouvernement en charge de ces ministères réalise son PGE (expl).

      Merci d’ailleurs de votre part pour avoir oser en parler des responsabilités de l’Etat en ce qui concerne la mise en place des structures de mise en marche des différentes branches d’activités Economiques et Sociales pour faire évoluer la situation.

      Un Etat qui n’assure pas l’Education de son peuple, ne soigne pas son peuple, ne met pas en place de structures pratiques pour son économie ne fera jamais évoluer sa Nation. Donc un Etat qui ne participe en rien pour son développement, et n’attend donc que sa chute ?

    • 29 novembre 2014 à 17:41 | caro (#7940) répond à ASSISE

      Cette question d’education du peuple par une pedagogie et une methodologie, avec l’image de ce qu’est un etat de droit, j’en ai parlé dans l’autre titre sur la police municipale attaquée par les charettiers.

      Bon week end

    • 30 novembre 2014 à 07:47 | FAHJUNZI (#424) répond à caro

      Ok ! pour votre éclaircissement. Je soutiens votre position.
      Cordialement !

  • 28 novembre 2014 à 14:15 | Jipo (#4988)

    Une idée lumineuse pour ne pas dire étincelante : quelques pains bien placés & quelques court-circuit !

    • 28 novembre 2014 à 19:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - « Circulez povr »K"

    • 28 novembre 2014 à 20:54 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A part vivre comme un parasite, vociférer & brasser de l’ air comme vos députés, vous avez fait koi : de votre sinistre existence ???

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 437