Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 18h05
 

Politique

Parti politique

Enième menace de destitution des députés MAPAR dissidents

lundi 23 février 2015 | Léa Ratsiazo

Christine Razanamahasoa, ancienne ministre de la Justice et non moins député et coordinatrice du MAPAR (miaraka amin’ny prezidà Andry Rajoelina) a une fois de plus menacé d’engager des procédures de destitution des membres du MAPAR dissidents. Depuis le temps qu’elle a lancé cet avertissement, l’on se dit que cela aurait dû être fait. Une deuxième lettre de rappel à l’endroit des insoumis a été envoyée la semaine dernière selon elle. Après la procédure de destitution proprement dite sera enfin mise en application, prévient-elle.

Les dissidents, de leur côté, n’entendent pas se laisser faire. Ils se demandent en quoi ils sont fautifs car les électeurs les avaient choisis en tant que partisans de l’actuel président de la République et ils sont restés dans cette ligne de conduite. Ce sont les autres qui ont dévié et qui doivent donner des explications aux électeurs selon les menacés de déchéance. À défaut de rendre service aux électeurs, les membres MAPAR font de l’évènementiel et donnent du spectacle comme ils savent bien le faire.

À Toliara

En tout cas, le ministre de la Fonction publique, Jean de Dieu Maharante, connu pour être dissident du MAPAR, a été à Toliara le weekend du 21 février. Avec l’ONG « Developp Madagascar », il a fait don d’équipements aux handicapés moteurs et sensoriels et a promis d’en faire davantage au profit du centre d’accueil et de formations aux sourd-muets et aveugles de l’église luthérienne de Toliara.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février 2015 à 11:06 | Isandra (#7070)

    « ... Ils se demandent en quoi ils sont fautifs car les électeurs les avaient choisis en tant que partisans de l’actuel président de la République et ils sont restés dans cette ligne de conduite... »

    Dans ce cas là, ils se trompent de Président, il fallait rappeler à ces députés que MAPAR : Miaraka amin’ny Prezida Andry Rajaoelina...,bien sûr,tous les députés MAPAR ont été élus par le peuple pour soutenir le président, cependant, ce n’est pas Hery, mais plutôt Andry Rajoelina. Comme maintenant, il est avéré que celui-là manifeste sa trahison envers celui-ci, il est plus logique que Mapar enlève son soutien,...Si ces députés veuillent soutenir aveuglement Hery qu’ils s’adhèrent à HVM,...car en tant que Mapariens, ils sont tenus à soutenir Andry Rajoelina,...c’est pour ça qu’ils sont élus,...

    • 23 février 2015 à 11:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Et en plus l’élection de 2013 était jumelée (présidentielle et législative) donc il n’y avait pas encore des partisans d’un quelconque PRM au nom de HR d’autant plus que c’était un ancien ministre mais même pas un ex-PRM. 

    • 23 février 2015 à 13:20 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Aza mitomany ralako a !

      Rehefa resy dia resy

      Destitution a destitution a ... ahhhh ahhhh ahhh !

    • 23 février 2015 à 15:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      Basy hatifi-kavana io Rafidy ka tsy maintsy harangaranga ah !

    • 23 février 2015 à 17:43 | betoko (#413) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous ne trouvez pas que c’est de la mauvaise foi des MAPAR 2 et de MAPR 3 ? Un jour viendra où ces dissidents ils vont le regretter

    • 23 février 2015 à 21:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Quelle était-elle ==vraiment==la ligne politique de « MAPAR ».
      Miaraka Amin’i Président ==de la Transition== Andry RAJOELINA :
      - mba ho « Président »,
      - sa miaraka amin’ny andry rajoelina ==pour soutenir un candidat à la présidence« donc c’est la politique du »CANDIDAT" qui est en jeu.Point barre !

      Le MAPAR est illégal..
      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisopa gmail.com

  • 23 février 2015 à 12:07 | Sandry (#7931)

    Perte de repères disait l’autre. Il serait temps de commencer à inculquer de la discipline à nos bambins non ? Et comme l’exemple vient d’en haut, ce serait bien qu’ils commencent à faire le ménage.

    On ne peut pas léguer à nos enfants un pays où aucune hiérarchie, aucune institution, aucune autorité n’est respectée par les gouvernés !! Les partis politiques (ou groupements de partis, ou alliance, qu’importe le nom qu’on leur donne), sont tenus d’éduquer la population pour avoir un sens du devoir civique. Cela commence par le respect de la hiérarchie.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/02/19/01002-20150219ARTFIG00424-au-ps-les-loyalistes-veulent-sanctionner-les-frondeurs.php

  • 23 février 2015 à 20:01 | takaka (#8449)

    Ah ! On a censuré mes phrases mythiques sur les lèches bottes. Je vais les reformuler pour les petits bacheliers du Tetezamita. C’est fini Rakirisy. T’as mal placé ton fric à Genève ?
    Dommage ! Fallait me consulter avant. Je connais bien le système genevois. Chaque commune Suisse a son propre système financier et bancaire. Et je t’e..erde !

  • 23 février 2015 à 22:40 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Tout ce que fait le MAPAR (mes c.....) est aussi serieux qu’un cochon qui pisses dans son auge !!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 258