Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 14h15
 

Société

Justice

Enième conflit entre HAFARI et Naivo Raholdina

jeudi 28 juillet | Yvan Andriamanga

Une fois de plus, le président de l’association HAFARI Malagasy, Jean Nirina Rafanomezantsoa et le député issu de la liste MAPAR, Naivo Raholdina, se traînent devant la Cour à travers de plainte réciproque. Et ce ne sont pas les objets de conflits qui manquent entre les deux protagonistes. La plupart du temps comme c’est le cas maintenant, il s’agit de conflit foncier qui aboutit à des litiges à n’en plus finir. Les deux leaders autoproclamés de mouvement de défense de droits de la population défavorisée se portent plainte réciproquement l’un contre l’autre, pour intimidation, menace, diffamation et autres subornations de témoins.

Suzanne Razanamalala, une des plaignantes contre le HAFARI assure devant les journalistes que cette association, à travers ses agents, ne cesse de la menacer et de l’intimider pour qu’elle cède son terrain. Plusieurs personnes ont été victimes des mêmes faits mais n’osent pas tous porter plainte, dit-elle. Naivo Raholdina, le député du 5ème arrondissement, brandit devant les journalistes les « preuves à travers des plaintes des victimes » contre le leader de HAFARI. Ce dernier devrait être entendu devant les autorités mais ne se serait pas présenté selon le député.

Le président de HAFARI de son côté affirme ne pas avoir reçu aucune convocation et annonce que lui aussi porte plainte contre le député pour abus de pouvoir, persécution par l’envoi de milices, gifles à son endroit et diffamation entre autres.

Notons que l’ordre des avocats ne voit pas du tout d’un bon œil les actions des deux parties car selon les avocats ils se substituent aux défenseurs légaux des justiciables. Car en principe, ce que font les deux parties, Hafari et le député, relèvent de l’activité des avocats pas des associations ni de parlementaire.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 28 juillet à 10:07 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Désolé mais il le porte sur la figure : avec le délit de faciès qu’ il se paye, je fermerai ma gueule , à moins qu’ il cherche un chirurgien plastique !

    • 28 juillet à 18:59 | Bena (#494) répond à Jipo

      gonflé à bloc par les caisses noires du hvm, ce gars. raholdina aurait dû changer de trottoir au lieu de le croiser.

  • 28 juillet à 11:10 | ndaty (#9516)

    1)qui sont ces 2 gugusses, pour qu’on parle d’eux, sont ils le nombril du monde ?
    2)et puis vous dites que c’est leur énième conflit, et leur n+1, n+2, n+3 ème conflit, on va continuer à nous basiner avec ça
    3)quant à moi, j’attends leur « milliardi-ème »conflit, et ce n’est qu’à ce moment là, où j’irai donner mon avis. PROMIS - JURé - CRACHé

  • 28 juillet à 11:16 | Eloim (#8244)

    Guerre des filous et des grandes gueules ? Hafari qui se cache derrière le HVM et le MAPAR qui n’ose même pas se déclarer publiquement comme dans l’opposition malgré que Fafi V du Député Naivo Raholdine avise de se positionner dans l’opposition (en posture de « grand-écart ») sans s’inscrire dans le registre du MinInter.

  • 28 juillet à 11:39 | Dadabe (#9116)

    « Deux leaders autoproclamés de mouvement de défense de droits de la population défavorisée »... Déjà, là, ça ne sent pas très bon. Je ne sais pas ce qu’en pense la population défavorisée (environ 90% des Malgaches...). Peut-être a-t-on oublié de lui poser la question ? Bref, on voit que le forum ne propose que des sujets de débats très importants.
    Au fait, pardonnez ma candeur, mais, tout de même, je m’étonne du silence assourdissant, sur ce forum et ailleurs, qui a suivi l’incendie ayant récemment causé la mort de 39 personnes à Madagascar dont 14 enfants (!). Cela s’est passé dans la commune rurale de Mangidy, à 50 km de Fianarantsoa, lors de l’inauguration d’une maison en brique et en chaume. Ce village se trouve, selon la presse, à « quatre heures de marche du poste de gendarmerie le plus proche » (!). Et, « en raison de l’enclavement et de l’état catastrophique des routes, les autorités ont mis plus de 6 heures pour rejoindre le village ».
    Voilà, c’est tout. 39 morts. Presque rien. Quant à l’état catastrophique des routes, quant à l’absence d’hélicoptère et de liaisons téléphoniques en état de fonctionner, quant l’isolement de villages sans aucune protection alors que les militaires grouillent à Tana pour racketter les uns et les autres, de cela, on ne parle pas. On est bien d’accord : restons sur les sujets importants.
    PS - Excusez-moi d’écrire le mot « compassion »... Je ne voudrais surtout pas vous couper l’appétit.

    • 28 juillet à 12:14 | ndaty (#9516) répond à Dadabe

      mais qu’est ce que vous voulez ?
      à mada , on ne s’indigne plus,

      car L’HORREUR EST CONTINUELLE, LA SOUFFRANCE HABITUELLE, LE DESESPOIR PERPETUEL, le MALHEUR NATUREL,ET LE PIRE EXISTENCIEL

      Et puis, Is attendent les vautours RAJAONARIMAMPIANINA, RAVALOMANANA, ANDRY rajoelina, pour s’indigner à leurs place

    • 28 juillet à 12:16 | walesa (#5863) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,
      Ce silence assourdissant n’est pas un genre nouveau à Madagascar. Visiblement le grand monde ignore Madagascar, ses catastrophes, meme les plus grandes et ses problèmes. Il est plus facile d’entendre de nouvelles d’une Papouassie de la jungle, que du Madagascar profond ! Et pour nous entendre mondialement il faut une catastrophe naturelle ou autre à l’échèlle mondiale. Sinon... Madagascar est une enclave perdue dans l’Océan Indien, au profit de tous ses detracteurs, la plupart au Pouvoir, contents de son enclavement !
      Concernant les bagarres et les rivalités de nos hommes politiques pourris, voir mon poste dans un autre article de Bill d’aujourd’hui

    • 28 juillet à 12:30 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bien, encore des illusions perdues ?
      Pour ma part, je continuerai à éprouver de la compassion pour ces malheureux. Je note au passage que l’information m’est venue dans un premier temps grâce aux grands quotidiens français (et même quotidiens régionaux). Comme quoi, la misère du monde et les malheurs des uns et des autres peuvent toucher des personnes par-delà les étroites frontières maritimes de Madagascar.
      Mais, comprenez-moi bien. Je ne m’attendais pas à une « marche blanche » (une de plus !) au centre-ville de Tana, à tout le moins de Fianarantsoa. Non, je ne rêve pas trop et la population a déjà trop à faire pour trouver de quoi nourrir ses enfants chaque jour. Je voulais simplement signaler ce fait divers aux beaux esprits qui hantent ce forum, qui font et défont le monde, qui prédisent le pire à la France, ont des idées arrêtées et particulièrement xénophobes à l’égard des Chinois et, en règle générale, n’aiment qu’eux-mêmes en méprisant les investisseurs potentiels pouvant éventuellement soulager la misère malgache (pour cela, attendons tout de même un véritable ETAT de DROIT dans ce pays et des institutions fiables, ce qui me permet de saluer, ici, Diego).
      Bref, je parlais de politique. De la vraie.

    • 28 juillet à 12:38 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Dadabe,
      Le fait de ne pas commenter ou de s’épancher sur le drame d’Ambatolava Imandro ne veut pas dire que nous les Malagasy n’avons aucune compassion pour nos compatriotes victimes de ce genre de drame. J’ai l’impression quelquefois que vous, chers amis Français, attendez de nous que nous réagissions comme vous, simplemement parce que nous parlons votre langue (ou quelque chose qui s’en approche pour ma part). Si, devant ce genre d’événement malheureux, votre culture favoriserait plutôt le débat, finissant souvent en polémique et « pointage de doigt accusateur » comme l’a démontré les réactions suite aux derniers attentats sur votre sol (parce qu’il y en aura d’autres tant que...), nous les Malagasy taisons notre souffrance, par pudicité, par résignation. Et si nous devons ouvrir la bouche, c’est plutôt pour offrir nos condoléances par des paroles d’encouragement et de solidarité, pas par média interposée, mais face-à-face.

      Maintenant, si vous voulez connaitre les détails et les raisons de cet accident, je peux vous partager le témoignage de quelqu’un du coin. Contrairement à ce qui est véhiculé dans la presse, ces gens-là, tous membres d’une même famille (élargie, à la Malagasy) n’étaient pas en train de fêter l’inauguration d’une maison. Ils étaient là depuis trois jours pour le « sao-drazana », version betsileo du « famadihana ». La dernière nuit des festivités, sachant que ce genre de pratique est toujours fortement arrosée d’alcool, la majorité de la famille a dormi dans la maison en question. Seul le propriétaire et un de ses enfants ont passé la nuit dans une maison attenante. Au moment du drame donc, la maison était pleine comme un oeuf lorsque l’incendie se déclara. Ne pouvant s’échapper par les fenêtres, comme elles étaient très exiguës, dahalo oblige, les malheureux se sont rués vers la porte au rez-de-chaussée. Malheureusement, celle-ci ne s’ouvrait pas vers l’extérieur mais vers l’intérieur, contrairement à la coutume du coin. Et ce qui devait arriver arriva. Dans la panique, ces gens se sont bousculés et la porte ne s’ouvrit jamais pour eux. Une trentaine de personnes ont été retrouvées mortes asphyxiées et empilées les unes sur les autres jusque dans les escaliers. La femme du propriétaire et neuf de ses enfants ont péri. Dix-huit personnes, membres d’une seule famille également.

      Que voulez-vous encore qu’on y ajoute ? On va blâmer qui ?

    • 28 juillet à 13:21 | RAMBO (#7290) répond à Dadabe

      Donneur de leçon comme d’habitude...alors que chez lui ils applaudissent leur Président agnostique à la sortie de la Messe à Notre Dame de Paris !!

      Bien dit Tsidinika...Vazaha be prétend connaître les Malgaches mais il raisonne en tant qu’ancien colonisateur...la France n’est plus un modèle en la matière...le matin ils vont ensemble à la messe et l’après midi ils se tapent verbalement et la polémique reprend de bon train... c’est le comble de l’hypocrisie....c’est lamentable.
      Notez ci-dessous la mentalité de ce Vazaha be :

      # 27 juillet à 16:29 | Dadabe (#9116)
      A l’attention de Zizikely, dit Rambo.
      Libre à vous, le gros mytho qui prétend conseiller les puissants de ce monde (enfin, à tout le moins le petit monde des voyous de Tana...), libre à vous, donc, de dire tout et n’importe quoi sur la France où vous prétendez avoir passé vos « vacances ». Mais votre mépris et votre ignorance crasse ne vous autorisent pas à ignorer ceci : la France n’est pas si décadente que cela et ne mendie pas auprès des Chinois comme Madagascar qui va très vite regretter ses anciens colonisateurs... Si vous voyez ce que je veux dire.
      Les Chinois, fidèles à « la feuille de route de Pékin » (qui veut réorienter la croissance de la Chine vers la consommation et non plus l’industrialisation à tout crin), multiplient effectivement les rachats de marques européennes, notamment en France. Mais, car il y a un mais : en 2015, sur 23 milliards de dollars investis par les Chinois en Europe, seuls 3,6 concernent la France (l’Italie, elle, en a eu 7,8 !). En outre, la Chine est loin d’être le premier investisseur étranger en France. D’après les statistiques de la Banque de France, qui calcule chaque année les stocks d’investissements directs étrangers, la Chine n’arrive qu’en 16ème position pour la période de 2009 à 2013, avec 11 milliards d’euros. Soit très loin derrière les Pays-Bas (410,5 milliards), le Luxembourg (374,7 milliards) ou les États-Unis (286,6 milliards).
      Voilà, retournez un peu à vos études Zizikely et cessez votre propagande tout juste digne d’une prêcheur évangéliste de bas étage. Vous êtes ridicule de prétention.

      Vazaha be veut nous montrer que tout va bien en France ...que ni les fonds Arabes ni les fonds Chinois n’ont aucun impact sur l’économie française !!! Vazaha be croit qu’il est le seul à pouvoir analyser la situation économique française...Moi-même, je dirais que je préfère largement une autoroute fabriqué par Colas ou Eurovia que par les Chinois...mais ma question est « Où est passée la France ? » notre premier partenaire d’antan ? Jamais les Malgaches n’entendent des leçons données par l’Ambassadeur de Chine ..eux ils se mettent en action sans bavardage..alors que l’Ambassadrice de France à Mada est plus connue par ses remarques à l’endroit du Gouvernement que par ses actions...il n’y a pas photo...

    • 28 juillet à 13:36 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Arrêtez de vous prendre la ravitoto .

      Pour info :
      Le mal ne progresse que grâce à l’inaction de l’homme de bien...

      Karim Akouche est poète, romancier et dramaturge. Né en Kabyle, il vit au Québec.

      Publié le 11 janvier 2016

      " Après les horreurs du vendredi 13, la France de demain ne sera plus comme avant.
      Elle ne sera plus la France d’hier.
      Elle sera semblable, à quelque chose près, à l’Algérie des années 90 :
      Paris sera Alger. Toulouse, Blida ou Média. Lyon, Ain Defla. La Kabylie, la Bretagne.
      Ce n’est pas difficile à prédire. C’est même une évidence pour celui qui, comme moi, a vécu la guerre civile algérienne, côtoyé la violence aveugle des fous de Dieu, marché sur des flaques de sang et des morceaux de chair.

      Ça a débuté comme ça : en bruit de pantoufles avant que ne retentissent les kalachnikovs et les bombes.

      On pensait que c’était un jeu. Comme ces pétards que les enfants faisaient exploser lors de l’aïd et de l’anniversaire de la naissance du Prophète.

      On riait des qamis et des barbes hirsutes des intégristes. C’étaient nos « pères Noël ».
      Ils n’apportaient pas de cadeaux, ne distribuaient pas de bonbons, mais ils aimaient nous raconter des histoires obscures sur l’enfer et le jugement dernier.

      On trouvait leur façon de s’habiller exotique. Car, à la fin des années 80, rares étaient ceux qui portaient ces accoutrements importés d’Afghanistan et d’Iran.

      Puis ça a continué comme ça : par l’intimidation. Avec des mots qui, certes, étaient trop violents pour mes oreilles d’enfant, mais c’était de simples mots.
      Les islamistes harcelaient les femmes libres, les démocrates et les laïques. Ils traitaient les progressistes de dépravés, de suppôts des croisés.

      Parfois, ils donnaient des coups de poing, de simples coups de poing.
      Puis ça a progressé. Ils utilisaient des objets, de simples objets : des galets, des cordes, des seringues d’acide, des couteaux, des haches…

      Ensuite ça a basculé : les islamistes ont embarqué le peuple dans un bateau ivre, pour un long voyage au bout de la nuit…

      Sans crier gare, ils ont sorti les armes à feu, les fusils à canon scié, les bonbonnes de gaz et tout leur attirail de guerriers.

      Ce n’était plus un jeu. C’était sérieux, mais c’était la folie...

      Les barbus tuaient les poètes, les fonctionnaires, les enseignants, les médecins… puis les gens ordinaires, le « petit » peuple.

      Les journalistes rasaient les murs, ils étaient devenus des nécrologues.
      Ils n’écrivaient plus d’articles, ils comptabilisaient les morts. Les cafés et les trottoirs se vidaient, les gens se donnaient rendez-vous aux cimetières et parfois on enterrait à la pelleteuse.

      Grisé par le sang, l’islamiste a redoublé de violence. On l’a vu éventrer les femmes enceintes, jeter des bébés dans des micro-ondes, égorger des villages entiers : Bentalha, Beni-Messous, Larbaa, Raïs… des toponymes qui donnent encore froid dans le dos.

      L’islamiste est partout le même. Il carbure à la haine.
      Son vocabulaire est pauvre.
      Il ne maîtrise que quelques verbes, souvent équivalents : tuer, exécuter, massacrer, violer, brûler, détruire…
      Il ne lit qu’un seul livre, le Coran. Il n’obéit qu’aux seules lois d’Allah et de son Prophète.
      Il dort avec un seul mot dans la bouche : vengeance. Il ne se réveille qu’avec un seul désir : éliminer un maximum de mécréants.

      L’islamiste joue au sourd et au muet. Toute tentative de dialogue avec lui est vouée à l’échec. Il préfère le monologue. Il refuse le débat d’idées. Il préfère le terrain de la menace. Gare à celui qui le contredit.

      L’islamiste n’a pas d’arguments, mais il a des versets. Il n’a pas de cœur.
      Il ne connaît pas la peur. Si les balles tombent sur lui, il les affrontera avec le sourire.
      Sa devise : la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la mort.

      Pour lui, la mort, c’est l’éternel bonheur : il s’y abreuvera aux rivières de vin (breuvage interdit sur terre !) et à la tendre chair des houris.

      L’islamiste n’est pas un animal de compagnie. On ne doit pas le caresser dans le sens de la barbe, ni lui faire confiance. Il a le cerveau malade.
      Les crocs acérés. La gâchette facile.
      Son entreprise s’appelle la terreur.

      L’islamiste ne réfléchit pas, ne recule pas, il fonce. Il ne rafistole pas, il achève.
      Son objectif : soumettre l’humanité à la Oumma, la nation islamique mondiale.
      Son droit chemin lui a été tracé par Allah et Mahomet. Les autres voies lui sont impénétrables.

      Jouer avec lui, c’est comme badiner avec un serpent. Il glisse. Il mord.
      On ne peut pas le dompter, il tue.
      En voulant l’instrumentaliser dans leur stratégie contre leurs démocrates, les dirigeants algériens l’ont payé cher lors de la décennie noire. Le serpent leur a échappé des mains. Bilan : plus de 200 000 morts.

      L’islamiste est perfide. Il affectionne la ruse. Il brouille les pistes.
      Il peut être un loup solitaire, mais il chasse souvent en meute.
      Il n’aime pas la démocratie, mais il s’en sert. Il déteste la liberté, mais il en abuse pour propager son idéologie. Il n’aime pas les technologies, mais sait remarquablement s’en servir afin de faire avancer à cause.

    • 28 juillet à 13:39 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Toujours @ stalone : suite & fin :

      L’islamiste a repéré les failles des démocraties occidentales. Il sait qu’il est un bourreau, mais il joue à la victime. S’il brandit le spectre de l’islamophobie, c’est pour culpabiliser le démocrate et le pousser à céder du terrain où il sèmera ses graines.

      L’islamiste gagne chaque jour des batailles contre l’Occident. Il a réussi à restreindre la liberté de pensée, à séparer les femmes des hommes dans certaines piscines, à halaliser les menus scolaires et même les rations militaires, à fragiliser la laïcité, à ouvrir des mosquées dans les universités, à gagner des procès contre des États, à verrouiller plusieurs institutions internationales…

      L’islamiste a deviné le gouffre spirituel dans lequel est plongé l’Occident.
      Il compte le combler. Il sait que le capitalisme sauvage crée des solitudes et que celles-ci tuent dans les villes. Il a trouvé un remède au stress et à l’ennui : son prosélytisme dynamique et le mirage de sa fraternité.

      L’Occident est en train de perdre sa guerre contre l’islamisme.

      Sans courage ni lucidité, il perdra aussi son âme.

      La France, quant à elle, risque de devenir très vite l’Algérie des années 90."

    • 28 juillet à 14:51 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      @ Jipo

      Toute démocratie a ses failles et ses faiblesses surtout lorsqu’elle fait de la liberté son fond de commerce en y jouant sa réputation internationale…
      Le terrorisme islamiste ne s’est pas fait en un jour, il a fait ses classes sur ses terres d’Orient avant d’exporter son « savoir » en Occident….
      La V ième république française s’est fourvoyée dans ses erreurs de jeunesse qu’elle commence à payer comptant, aujourd’hui…
      La fin de la colonisation a commencé par installer un terreau dormant qui a permis au deuxième, voir à la troisième génération de voir germer ses graines de terroristes en pleine éclosion, aujourd’hui….
      Pousser à la division semble être le but avoué de Daesh et la réconciliation nationale celui du pouvoir en place…chacun semble tirer la corde de son côté en espérant l’emporter, un jour !
      Pas sûr, que chaque camp arrive à ses fins parce que ces attentats font naître au sein de la population française des divisions que le pouvoir et les médias tentent, aujourd’hui, de dissimuler mais pour demain ?..
      Le déni officiel ne pourra que focaliser une attente de la société, frustrée ne pas être écoutée, ni protégée efficacement ...
      Faire croire que l’on puisse se débarrasser de ce phénomène odieux par le biais du cadre démocratique des institutions semble très aléatoire face à des kamikazes islamiques : des fous furieux, sans foi, ni loi !….
      L’ agacement de la population à être prise pour de la chair à canon alors que son élite en général bénéficient de protection rapprochée accentue cette indignation et ce sentiment inévitable d’être considérés, en réalité, comme des citoyens de seconde zone…
      Plus cette période radicale durera, plus les réactions du public risqueront de devenir incontrôlables si la cible des terroristes se confirme et se concentre sur lui….
      Le décalage entre pouvoir et le peuple n’auront été aussi grands et ces événements ne font que les mettre en relief ce qui, dans un quotidien normal, passe presqu’inaperçu !…
      La période pré-électorale ne va pas simplifier les choses, chaque candidat donnera sa recette miracle au problème tandis que des fortunes vont être englouties dans cette campagne au détriment d’une lutte contre ce terrorisme qui demanderait moins de tape à l’oeil du pouvoir et des médias, afin que ceux qui sont habilités à lutter contre, puissent le faire avec des moyens dignes d’un tel combat et ils sont énormes !...

    • 28 juillet à 15:24 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Merci pour votre réponse n’ empêche qu ’ écorché vif , je suis révolté !
      Voilà quelqu’ un de lucide ( à mes yeux ) qui serait en france de suite interné comme « radikal » ...
      https://gloria.tv/video/HLcetB6oEegrJHd22ERNgKUEK

    • 28 juillet à 15:26 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      @ Kartell naturellement . Merci pour votre réponse n’ empêche qu ’ écorché vif , je suis révolté !
      Voilà quelqu’ un de lucide ( à mes yeux ) qui serait en france de suite interné comme « radikal » ...
      https://gloria.tv/video/HLcetB6oEegrJHd22ERNgKUEK

    • 28 juillet à 15:54 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonjour Tsisdinika,
      je viens de lire votre réaction à mon post concernant l’incendie du village, près de Fianarantsoa.
      Alors je précise ceci : la presse a bien écrit que la porte ne s’ouvrait que vers l’intérieur et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que la panique (et l’alcool, quoique 14 enfants...) a été un facteur aggravant dans cette tragédie. Mais, à la vérité peu importe le fait divers : ce qui m’intéressait et à quoi vous ne répondez pas c’est L’ISOLEMENT des villages, la PEUR du banditisme qui force les villageois à se barricader chez eux, L’ABSENCE de routes en bon état, la présence de milliers de militaires désoeuvrés à Tana mais PAS UN SEUL GENDARME à moins de quatre heures de marche d’un village ! C’est en ce sens que je parlais d’un commentaire « politique ».
      Par ailleurs, je n’ai jamais écrit que vous n’aviez pas de compassion. J’observe simplement que des forumistes ayant accès aux technologies comme celles d’internet parlent à longueur de journées de politichiens sans intérêt et ne débattent que très, très, rarement des vrais sujets de société, donc de politique. Ce sont des Malgaches, ici, sur ce forum qui ont répondu qu’il y avait tant de misère qu’ils n’avaient plus de force pour plaindre les autres : « à mada , on ne s’indigne plus », écrit Ndaty. Moi, je m’indigne. C’est tout.

    • 28 juillet à 16:19 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Jipo, kartell,
      Puisque vous abordez le sujet, même si on s’éloigne de plus en plus de l’article du jour, je crois être en mesure de dire que cette vague d’attentats islamistes qui défèrle sur l’Europe, et notamment en France, s’inscrit dans des événements à portée eschatologique. Beaucoup nient la motivation et le caractère religieux de ces attaques. Le meurtre du prêtre a sans doute mis les choses en perspective parce que c’est le croisé par excellence. Sans m’apesantir sur ce que les Saintes Écritures ont clairement prophétisé sur le sujet plusieurs siècles avant qu’ils ne se réalisent (Livre de Daniel, ah oui c’est autre chose que les Da Vinci Code), ces attaques pousseront les gens à chercher paix et sécurité auprès d’un système politico-religieux qui leur donnera l’illusion de vivre leurs vraies valeurs et cultures sans contamination ni menace, bref le paradis sur terre. Ce système en devenir, la rediffusion du reportage de Spécial Investigation de Canal intitulé « Front National : l’Oeil de Moscou » de novembre 2015, l’a révélé au grand jour, même si les reporters sont loin de faire le lien avec les Saintes Écritures.
      https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiD-MvQmpbOAhXEVxoKHfbGDRYQtwIIITAA&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DvVyQg9Db6SY&usg=AFQjCNGabUAl9stSa8hM3uHhP_5_zi-Ubw
      Pour résumer, les partis d’extrême droite européens tournent leurs yeux, espoirs et gamelles vers la Sainte Russie de la nouvelle incarnation du tsar Alexandre 1er, Vladimir Vladimirovich Poutine, le nouveau protecteur de la foi chrétienne et de l’Europe blanche. Son ambition : devenir la troisième Rome. Sa mission : organiser un coup d’état géopolitique en Europe en infiltrant et en faisant imploser l’Europe (toujours d’après « Spécial Investigation »). Les hommes à qui Poutine a confié cette mission ont secrètement réuni à Vienne tous les partis d’extrême droite d’Europe dont le FN (grâcieusemet gratifié par les Russes de 11 millions d’Euros), la Ligue du Nord d’Italie, le FPÖ Autrichien, mais aussi des représentants de l’Eglise Orthodoxe et du Vatican. Fait intéressant, UKIP, le parti europhobe britannique y était également et au moment où ils ont tourné le reportage, les journalistes étaient loin de se douter que le Brexit réussirait. Un premier pas donc de confirmé vers cette nouvelle Europe xénophobe par nécessité, par peur, par frustration. Après l’assassinat du prêtre en France, un article de presse a d’ailleurs souligné que cet enième meurtre islamiste poussera les catholiques traditionnalistes à voter FN le moment venu. Et pas qu’eux. Reste plus que l’ élection future de Donald de l’autre côté de l’Atlantique et la boucle est bouclée.

    • 28 juillet à 16:53 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Re-bonjour Tsisdinika,
      Je n’aime pas beaucoup la politique fiction ni les Nostradamus du dimanche qui se réfèrent à des textes issus de la nuit des temps, écrits, ré-écrits, « tripatouillés », corrigés et modifiés par on ne sait trop qui (cela vaut pour le Coran, La Bible, la Torah et tous autres écrits présentés comme « saints »). Mieux vaut, lorsqu’on évoque tel ou tel fait d’actualité, analyser à tête froide les données actuellement disponibles et vérifiables (et elles sont très nombreuses) plutôt que d’en appeler à la fin du monde. Quant à la fameuse eschatologie, elle finira bien par arriver quelque cinq ou six milliards d’années après la naissance de notre système solaire car ainsi va la vie des étoiles... Une loi purement physique.
      Les prophètes de malheur comme ceux qui adorent propager des rumeurs ou parler de « complot » ne laissent derrière eux que de la poussière et des larmes.
      Et, entre parenthèses, la réunion à Vienne des partis d’extrême droite à tendance néo-nazie n’était pas si « secrète » que cela ! Même les télés étaient conviées (parlez-vous de la Convention de 2013, de celle de 2016 à Vienne ?). Quant au financement plus ou moins occulte des partis politiques... Je me suis même laissé dire que des saphirs d’Ilalaka avaient été fort utiles à un certain président français (il y a des mauvaises langues partout !). Et, malgré tout, les présidents se suivent, meurent, se font oublier... La vie banale, quoi.
      Par ailleurs, connaissez-vous l’état catastrophique de l’actuelle économie russe ? Avez-vous entendu parler du net recul militaire de l’Etat islamique ? Oubliez-vous qu’Israël dispose de l’arme nucléaire et n’hésitera pas à s’en servir ? Avez-vous suivi l’embellie des relations entre l’Europe et l’Iran ? Oubliez-vous que la Chine veut surtout la paix (c’est meilleur pour les affaires) ? Etc, etc...
      Chacun peut écrire ce que bon lui semble. Mais l’Histoire, elle, réclame un peu de rigueur et de rationalité.

    • 28 juillet à 17:16 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Une Europe xénophobe ,vous en etes sur ? Comment expliquer alors la présence de plus de 6o millions d’étrangers de toutes confessions ,de toutes races sur les terres européennes ? Et les vibrants « Welcome Refugees » .? Une leçon d’accueil a été ainsi donnée au monde entier . Aux heures terribles de la seconde guerre mondiale , au sommet de l’extermination de masse ,avez vous vu les nations extra européennes organiser le sauvetage ou l’accueil des européens fuyant l’apocalypse qui s« abattait sur leurs villes ? Les européens ne se sont pas jetés à la mer . ils savaient qu’on ne viendrait pas les repécher .Ils n’ont pas gardé rancune . Au contraire ,ils comprennent le mieux ce que »guerre " entraine comme souffrances. Seront ils payés de gratitude ou d’ingratitude voire de haines raciales ou religieuses ?Les prochaines années nous le diront

    • 28 juillet à 17:18 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Une Europe xénophobe ,vous en etes sur ? Comment expliquer alors la présence de plus de 6o millions d’étrangers de toutes confessions ,de toutes races sur les terres européennes ? Et les vibrants « Welcome Refugees » .? Une leçon d’accueil a été ainsi donnée au monde entier . Aux heures terribles de la seconde guerre mondiale , au sommet de l’extermination de masse ,avez vous vu les nations extra européennes organiser le sauvetage ou l’accueil des européens fuyant l’apocalypse qui s« abattait sur leurs villes ? Les européens ne se sont pas jetés à la mer . ils savaient qu’on ne viendrait pas les repécher .Ils n’ont pas gardé rancune . Au contraire ,ils comprennent le mieux ce que »guerre " entraine comme souffrances. Seront ils payés de gratitude ou d’ingratitude voire de rejets ?Les prochaines années nous le diront

    • 28 juillet à 17:49 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      @ Tsisdinika .
      Merci pour cette vidéo.
      En effet il y a de quoi etre inquiet, cependant l’ orientation du journaliste d’ investigation est pénible de part sa partialité et l’ on comprend que l’ intéressée n’ ait pas envie de lui parler.
      Il y a quelquechose qui n’ a pas été soulevé pour ne pas dire occulté : la raison pour laquelle le Pen s’ est dirigée à l’ Est pour le prêt , c est tout simplement qu’ aucune banque Française n’ a voulu lui prêter , quel choix restait-il ?
      Et à présent de lui reprocher de s’ adresser à la Russie, la seule qui lutte réellement contre daesh, contrairement aux autres qui leur livre des armes.
      mais bon , comme vous dites nous nous éloignons passablement du sujet , bien que : sans grand intérêt , nous aura permis cet intéressant peut aparté, qui je dois vous l’ avouer m’ intéresse beaucoup + que les querelles de clocher, de ces deux protagonistes .
      Salama anao .

    • 28 juillet à 17:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Dadabe, merci de votre réponse. Je ne m’attendais à rien de moins de votre part. Et évidemment, vous n’avez pas pris la peine de visionner le reportage. Par principe, je ne critique ni ne jette à la poubelle que ce que j’ai eu le temps de tester par moi-même. Pas vous apparemment. Ce qui me laisse supposer que vous n’avez jamais lu non plus le Livre de Daniel, ce texte issu de la nuit des temps comme vous avez bien souligné. Bon.

      Ensuite, je ne vous parle pas d’histoire mais de/du futur, en l’occurrence, la projection qu’en fait la Bible, que je ne vous oblige pas à croire. Moi, c’est ma carte de navigation : je reconnais les étapes de franchies, je guette et j’anticipe les étapes suivantes. Cela m’aide à mettre mon pied au bon endroit, à comprendre, à ne pas douter et à ne pas vivre dans l’angoisse et la peur (Luc 21:25-26). Votre carte de navigation, si je puis interpréter d’après votre commentaire, c’est l’évolution et les soubresauts des relations et des intérêts des nations. Très bien. C’est vous qui voyez.

      Enfin, vous me parlez de forces militaires conventionnelles de Daesh, d’Israël, de la Chine...j’avoue que j’ai du mal à voir le rapport avec le terrorisme qui vous frappe actuellement. D’ailleurs, la défaite militaire de l’état islamique sur les champs de bataille ne fera qu’ouvrir d’autres fronts sur les terrains « non-conventionnels ». C’est aussi simple que ça.

      Quant à l’arsenal nucléaire d’Israël, je doute que cela effraie les terroristes qui écrasent les piétons ou qui les poignardent, si c’est cela dont vous voulez parler. En tous cas, l’Alyah ou retour des juifs en Israël est déjà bien enclenché pour ce qui est de la France. Un autre signe biblique eschatologique que vous n’aurez aucune peine à rejetter, mais re-bon.

    • 28 juillet à 18:29 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Cher Tsisdinika,
      J’espère ne pas vous avoir blessé par l’expression très « agnostique » de mon propos. Je respecte les croyances de chacun, croyez-le bien, mais j’entends qu’elles ne s’expriment que dans la sphère privée et un mien ami, un moine actuellement accueilli en la basilique de Vézelay (haut-lieu de la chrétienté occidentale, s’il en est), partage absolument ce point de vue (on en reparlera, si vous le souhaitez). Sur un forum ouvert à tous (quoiqu’en pensent certains, ici...) seule une démarche laïque me semble acceptable afin que débat, si débat il peut encore y avoir ici, puisse se dérouler sans invective stérile ni prosélytisme d’un autre âge.
      Voilà, c’est ma position et je la partage. Pour le reste, veuillez croire que j’ai lu la Bible et le Coran (j’en ai parlé voici longtemps, ici-même), que je m’intéresse à bien d’autres formes de spiritualité, que agnosticisme ne veut pas dire athéisme, et que le dieu dont se revendiquent certains me fait vomir.
      Steinbeck et « ses raisins de la colère » n’ont qu’un très lointain rapport avec les « petits blancs » du 21ème siècle qui sont à 85% en surcharge pondérale (obésité gravissime) dans les vastes plaines américaines. C’est gens-là sont des victimes de la télévision, du pop-corn et d’une « american way of life » pour pauvres (surtout pauvres en esprit), pas des victimes de la terrible récession économique qui fit trembler les États-Unis sur leurs fondations. C’est un constat, pas du mépris. Dans leur totale inculture politique (et leur obsession de préserver leur droit morbide à posséder des armes !!!) ces « petits blancs » dont une majorité de femmes (tellement méprisées par Donald Trump !!!) vont voter pour un imbécile. Ce ne sera pas la première fois, remarquez-le (en France non plus, d’ailleurs, ni à Madagascar, n’est-ce pas ?), et la Terre tourne toujours autour du Soleil.
      L’évocation de l’Iran, d’Israël et de la Chine n’est pas fortuite, croyez-le bien. La géopolitique a des raisons que la folie des hommes ignore le plus souvent... Quant à vous fier à de vieux écrits pour vous forger une morale personnelle et donner un sens à votre vie, je n’ai strictement rien à dire là-dessus. En privé, ce serait sans doute intéressant de vous entendre et de tenter de vous comprendre. Ici, non. Amicalement.

    • 28 juillet à 19:15 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      @Tsisdinika

      Il est clair que cette situation poussera les électeurs déçus ou indécis vers un FN, ramassant la mise, d’autant plus que certains parmi le parti des Républicains oseront la surenchère, mais pas uniquement eux !…
      Le scénario semble écrit d’avance sauf que l’imprévisible, toujours envisageable, risque de donner une autre vision de ce qui se profile, désormais...
      Par l’assassinat de ce prêtre français, Daesh a touché le coeur de la culture chrétienne française et européenne dans ce qu’elles avaient de plus sacré, de plus symbolique….
      Et ce ne sont pas les déclarations des responsables religieux sur le perron du pouvoir qui pourront contrecarrer les sentiments de dégout voir de rancoeur accumulés à la connaissance tragique de cet événement…
      Le décalage est prodigieux entre ces responsables politiques, religieux et cette société française peu politisée et peu croyante qui voit cette élite affaiblie, tenter de reprendre sa place de leader d’opinion perdue depuis fort longtemps, à ses yeux !.
      La suite nous dira à qui profitera ces attentats mais il est certain que le climat actuel ne fera que favoriser les extrêmes, les partis classiques étant empêtrés dans leurs contractions, il leur faudra beaucoup de persuasions pour éviter un prochain naufrage électoral…
      Cette série d’attentats remet la lumière sur les faiblesses de l’Union Européenne, l’unité de façade se fissure parce qu’elle s’est bâtie sur un unique projet économique, au départ en laissant celui des frontières en perte et profit mais voici que le boomerang de l’immigration récente et passée lui revient à la figure en lui imposant ses exigences, non négociables !
      Une nouvelle ère semble se dessiner, celle du nationalisme triomphant qui n’a pas vraiment laissé de bons souvenirs dans l’histoire, mais pourrait-il en être autrement ?.

    • 28 juillet à 19:27 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      @ kartell

      Encore et encore bien vu

      Charge aux partis traditionnels de se réveiller avant qu’un FN haineux, hérité d’un passé douloureux ( Vichy-collaboration...) ne finisse par occuper trop la place.

      Si Guerre il y a ...et elle est annoncée par le président...alors nous devons tuer nos ennemis..pas leur mettre des bracelets électroniques ou préconiser des suivis psychiatriques...voire des assistantes sociales...
      Voire servir des plats en sauce en prison...

      Une guerre est une situation EXCEPTIONNELLE qui attend des mesures EXCEPTIONNELLES...

      Pas une ligne Maginot à 2 balles basée sur des idéaux qui ne valent qu’en temps de paix...

      Ou alors on va rejouer la pathétique comédie de Chamberlain en son temps...
      « regardez les amis j’ai une lettre d’hitler, il est gentil »

      Par ailleurs, n’en déplaise à BB...les déclarations récentes des pontes de l’église catholique : « l’amour vaincra la terreur...et blablablietblablabla » est en totale opposition avec la situation actuelle :

      C’EST LA GUERRE

      Il faut bien se l’enfoncer dans le crâne...

    • 28 juillet à 19:40 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Dadabe @ -il est interessant de vous suivre _Votre vertu est de crever les illusions . Que les anciens cow boys des longues plaines soient devenus comme vous avez pu le constater un peuple d’obèses et de gens bornés démonétisent tous les films de Far west qui courent encore sur les écrans .Trompés par les médias je croyais que l’obésité frappait principalement l’habitat des grandes villes ,les ghettos noirs ou hispaniques, partout où le manque d’argent vous condamnait à la mal bouffe des Mac Do

    • 28 juillet à 19:51 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      @Kartel -Le nationalisme n’est il pas avant tout une force essentielle pour faire vivre une Nation . Sans les nationalistes de 1947 ,la nation malgache aurait elle une existence aujourd« hui ?— J »explique notre déchéance actuelle par la perte de l’idée de Nation .

    • 28 juillet à 19:59 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Cher Vatomena,
      Les cow-boys ne sont plus... Sans oublier qu’ils ont participé au génocide des premiers Américains du Nord, les redoutables Peaux-rouges dont une majorité de survivants est devenue alcoolique tandis que d’autres sont devenus des objets touristiques et folkloriques... Mais, rassurez-vous, l’obésité touche tout le monde, à l’exception de certains riches et de la classe moyenne « supérieure » (et surtout éduquée) qui se pique désormais de manger « bio ».
      Pour le reste, je n’ai aucune vertu ! Malheureusement...
      En ce qui concerne 1947 et les nationalistes malgaches... Désolé, mais sans eux, il y aurait aussi eu la nation malgache et elle serait également indépendante car ainsi en avait décidé les puissants de ce monde dont, en premier lieu (pour Madagascar), le général de Gaulle. C’est que les colonies ont coûté très cher à la France et fort peu rapporté...
      Il est toujours plaisant de lire que les Malgaches ont vaincu les colons ! Non : on a offert aux Malgaches leur indépendance et ils ont eu bien raison de l’accepter même s’ils en font un très mauvais usage depuis plus de cinquante ans.

    • 28 juillet à 20:07 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      @JIPO---Depuis 70 ans ,la lecture de Mein Kampf est interdite aux européen(mais pas aux Tucs )— les appels aux meurtres , à l’égorgement des mécréants se trouvent à chaque page du Saint Coran.Pourtant le Coran est distribué gratuitement dans certains quartiers de Paris . Mein Kamp ne s« en prenait qu »aux juifs . Le Coran ,lui ,menace de mort ou de dhimitude les milliards d’hommes kouffars

    • 28 juillet à 20:31 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Bonsoir Dadabe — Avec votre retour , le forum retrouve une certaine vitalité et des éclairs sur un monde qui n’est pas exclusivement malgache . Oui ,j’avais remarqué que les candidats aux élections américaines n’étaient pas frappés d’une obésité presque obscène.Madame Hilary a de la ligne.
      Etrange l’impression que j’ai gardé des premières années d’Indépendance .J’avais eu l’impression que c’était une nation franco malgache qui venait de naitre .C’était une illusion ;Les colons sont partis sans faire de bruit ,il faut le reconnaitre .Les vautours malgaches sont aussitot sortis de leur repaire pour s’emparer d’un pays sans défense .

    • 28 juillet à 20:47 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonsoir Vatomena,
      je vous sens un rien ironique. Mais j’aime bien. Cela dit, il se trouvera bien un imbécile de service pour vous expliquer que les « vautours » en question ont été formés, que dis-je, lobotomisés par les anciens colons. L’évidence même...
      Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée. J’ai un peu faim et pas mal de courrier en retard (demain, il fera beau, je pense, et j’irai m’aérer un peu...). A bientôt.

    • 28 juillet à 21:56 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      @question privée à Dadabe - Comment pouvez vous nous expliquer que les esclaves noirs d« Amérique du Nord soient devenus un peuple d’Afro américains avec une culture parallèle ,une représentation politique importante ,et une grande force de protestation alors que les »peaux rouges "indigènes sont pratiquement absents de la scène américaine ;Ont -t-ils eu à souffrir davantage que les esclaves noirs , de plus de discriminations , ou de dénatalité ?

    • 28 juillet à 23:57 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      @ Olivier & autres .
      Juste pour dire que le terme « c’ est la guerre » est erroné et uniquement politiquement audible .
      En effet l’ ennemi est invisible, et les terroristes, djihadistes, radicalisés, rebels, etc sont systématiquement tués, et non considérés selon les conventions comme des prisonniers de guerres, voilà pourquoi selon la constitution on ne peut les enfermer , ou confiner sans parler de Guantanamo à la Française, ce que les embrayages qui nous gouvernent refusent .
      Aussi nous n’ avons pas non plus de couvre feu comme en état de guerre, seuls quelques réservistes sont appelés pour donner un semblant de crédibilité aux gogos que représentent la majorité des sans dents .
      Si avec ça ils pensent confiner les populistes, c ’est pas le doigt, mais la quenelle entière qu’ ils vont se mettre dans l’ oeil ...

    • 29 juillet à 00:13 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      @ olivier

      La guerre est annoncée par un président forgé par son expérience africaine où il avait été acclamé par un peuple malien en folie mais dont l’euphorie populaire s’est vite éteinte….
      Faire le méchant alors que son physique ne s’y prête « guerre » demande beaucoup d’effort au citoyen lambda pour y croire totalement…
      Surtout que « l’ennemi » désigné est parmi la population, tapi dans quelques banlieues ou quartiers plus ou moins difficiles….
      Qui pourrait croire à une telle galéjade, même décrétée par un président en quête d’une autorité, hier, chancelante ?….
      A vouloir forcer le trait des événements, il ajoute au scepticisme d’une majorité que le combat proposé n’est pas celui qui l’impose en paroles !…
      Lorsque la faiblesse d’un pouvoir est avéré, il espère sauver son image et ses chances réduites de réélection par un appel feutré d’union nationale, fourre-tout de la médiocrité politique : tiens, tiens, ça me rappelle d’autres circonstances !…
      L’exagération dans l’exhortation a toujours été la marotte du discours politique mais ici, son utilisation présidentielle ne peut qu’ajouter à l’angoisse d’une société à qui l’on a souvent répété que la guerre sur son sol faisait partie de son passé !…
      Et comment peut-on croire qu’elle puisse être menée à terme alors que ce quinquennat a échoué dans la plupart de ses objectifs ?…
      En bref, assistons-nous pas à une ième menée en bateau avec ce nouveau discours politique dans ses objectifs fixés, promis et jurés d’être menés à terme mais lequel ?…

    • 29 juillet à 07:37 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonjour Kartell,
      Je suis aussi matinal que vous êtes « couche-tard »... Difficile de parler en direct.
      Bref, je vois que vous mettez beaucoup d’application à réduire le président français à ce qu’il est sans doute, c’est à dire peu de choses. Bon. C’est une position comme une autre et elle semble très partagée en France. Cela dit, la France, en dépit de son régime présidentiel (merci la Vème République !), est encore un Etat de droit puissant, à la corruption anecdotique, indispensable à la cohésion européenne (et le Brexit n’y change rien), riche en dépit de ses difficultés socio-économiques (le chômage) et de son déficit abyssal (allez donc voir celui des Etats-Unis ou du Japon, ainsi que la fragilité économique du colosse Chinois aux pieds d’argile...).
      Bref, la France, qu’on l’aime ou pas, est une vraie démocratie où chacun peut s’exprimer librement, où les droits individuels existent, où un politichien, un riche ou un militaire ne peuvent pas faire la pluie ou le beau temps, où la justice est indépendante du pouvoir politique, où l’école est gratuite, les soins accessibles à tous, les routes et autoroutes (!) en parfait état, les retraites versées en temps et en heure, les aides sociales généreuses (un peu trop, peut-être...), les infrastructures sportives ou culturelles très nombreuses et ouvertes à tous sans distinction de couleur de peau, d’origine ou de religion (*), les transports en commun peu chers et très bien entretenus, la sécurité alimentaire garantie, l’eau potable et l’électricité ad libitum pour un prix raisonnable etc, etc...
      Naturellement, je dis cela pour freiner quelque peu les ardeurs des « anti-français » qui pullulent sur ce forum et propagent autant d’erreurs et de mensonges que de haine post-coloniale. Autant dire qu’ils perdent leur temps et entretiennent sur ce forum un climat délétère tout à fait stérile.
      Et il ne suffit pas d’aller prendre un exemple bien ciblé au fin fond d’une banlieue « oubliée » par la République française (et c’est un scandale que cela existe !) pour faire croire au lecteur normal de ce forum, l’honnête homme (ou femme) malgache qui ne peut se rendre à ’étranger faire des petites vacances aux frais de la princesse, que la France est devenue un pays du quart-monde (expression un rien désuète aujourd’hui, mais très claire).
      Non, pour mettre les pendules à l’heure sur ce forum franco-malgache ou malgacho-français (c’est au choix), il s’agit de dire clairement que le pays dramatiquement au bord du précipice est et reste MADAGASCAR. Tout le reste n’est qu’un rideau de fumée, un artifice pour exprimer son aigreur, sa haine, sa jalousie ou bien encore atténuer, par comparaison, l’état de grande poubelle à ciel ouvert qu’est devenu Madagascar.
      Cela dit, la France est en guerre, oui. Mais il n’y a pas que Hollande à le dire, au plan national. Et, depuis l’étranger, le constat est le même : le pape François l’a fait, hier, depuis Cracovie. L’Allemagne ou la Belgique ne disent rien d’autre et au premier attentat islamiste qui blessera l’Italie ou l’Espagne le constat sera identique (dans la population, car il l’est déjà dans les sphères du pouvoir). Et n’oublions pas la position de l’Europe, ni celle des Etats-Unis (reprenez un à un, les discours d’Obama depuis deux ans...).
      Bla, bla, bla ? Oui, sans doute. Les politiques sont de grands bavards... Mais guerre tout de même (bien que celle-ci n’ait aucune des caractéristiques des guerres dites conventionnelles).
      A Madagascar aussi la guerre est déclarée : celle de la misère qui n’en peut plus. Mais il s’agit d’une guerre larvée, pour encore. Certains, qui se croient au-dessus des lois et en abusent, auront un jour un réveil très difficile. Pour l’heure, la jeunesse et le peuple tout entier qui crient de faim et de désespoir ne se font pas entendre. Attendons un peu... La rumeur enfle... Amis, entendez-vous... ?
      Bonne journée !
      (*) - A ce propos, une petite anecdote à vous conter. Je le fais sur un autre post à suivre...

    • 29 juillet à 08:12 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      (*) à Kartell et aux autres...
      Voici donc la petite anecdote qui me revient à l’esprit alors que j’évoquais les infrastructures sportives et culturelles françaises ouvertes à tous, sans distinction de couleur de peau, d’origine ethnique ou de religion.
      Voici plus de vingt ans (mon fils aîné était tout juste majeur) je résidais pour quelques jours à Fianarantsoa en compagnie de mon amie, de ses deux enfants (issus d’un précédent mariage) et de mes deux fils adoptifs (le troisième n’était alors pas encore né...). Et nous étions descendus au Sofia Hôtel, alors flambant neuf, fréquenté par les touristes (alors nombreux) et, en journée, par des jeunes Karanas et Chinois plutôt aisés qui profitaient de la piscine, de la salle de billard, du court de tennis etc...
      Le premier jour, de mon balcon et à l’instant même où « mes » enfants" (soit quatre Malgaches, une fille et trois garçons, beaux, propres et très fiers de leurs maillots de bain tout neufs) ont plongé dans l’eau un peu fraîche de la piscine, tous (j’ai bien dit TOUS) les enfants karanas et chinois sont sortis avec des regards méprisants. Le Malgache aurait-il un pouvoir de pollution si intense ?
      Mon amie, toujours paisible, était outrée mais a tenté de me calmer, en vain. Je me suis rendu aussitôt à la direction de l’hôtel et j’ai fait un scandale. Ce qui s’appelle un scandale ! (C’est d’ailleurs à cette occasion que j’ai fait la connaissance de Pierrot Men, le grand photographe dont l’atelier se trouve à l’entrée de l’hôtel. Depuis, nous entretenons des relations amicales). J’étais et je suis toujours un vazaha. Et pas un vazaha « sac à dos ». Toujours est-il qu’on s’est excusé, platement. Et je me souviens que la mère du propriétaire (aujourd’hui décédée, je crois) était sincèrement désolée et elle-même outrée bien que Chinoise d’origine (et, durant des années, elle fut charmante avec moi et mes enfants).
      Mon amie et moi sommes restés dans cet hôtel un peu rococo pour ne pas dire au mauvais goût architectural assez étrange mais qui avait le mérite de se trouver à la sortie de la ville (loin de la pollution et du bruit du centre-ville), d’avoir une assez bonne table, un personnel efficace et charmant (malgache, bien entendu) et, donc, une piscine (ce que nos enfants trouvaient admirable : ils se croyaient à Disneyland !).
      Mais, racisme tout de même. Et ce petit jeu a duré durant les cinq jours de notre passage (septembre 1994 si je ne m’abuse). Il se trouve que j’y suis souvent repassé au fil des ans. Et peu à peu, j’ai observé que ces comportements xénophobes diminuaient, lentement mais sûrement, et que la piscine était de plus en plus utilisée par de jeunes Malgaches (entrée payante pour les personnes ne résidant pas à l’hôtel). Cela fut surtout vrai avec, n’en déplaise aux farouches anti-Ravalomanana, le mieux-être économique des années 2003, 2004, 2005 etc... Une classe moyenne malgache renaissait et profitait enfin de la vie. Cette classe moyenne n’existe plus depuis quelques années.
      Voici quelques mois, lors d’une étape d’une seule nuit et après six années d’absence, j’ai retrouvé cet hôtel dans un état déplorable, sans l’ombre d’un touriste et une piscine à l’eau de moins en moins transparente... Mon aîné n’a pas osé y aller faire trempette avec ses deux petites filles de 15 mois. Voilà. C’est un peu l’histoire contemporaine de Mada, cela, non ? Bref, je termine là-dessus mon petit-déjeuner...

    • 29 juillet à 09:26 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Témoignage éloquent ,Dadabe !La déchéance de cet hotel est à l’image de tout un pays .Le mal est si profond que toutes les normes ont été perdues .

  • 28 juillet à 11:44 | Isandra (#7070)

    Izany ilay hoe : izy mangala-ketsa indray no avo vava,...

    Ity Ra-Jean NI ity mirehareha mihitsy fa misy olona ambony miaro azy, ka afaka manao izay tiany hatao,...Mety marina aloha izany, satria olona toy ireto azo ampiasaina tsara hampipetraka ny eny ambany tanana,...

    Kanefa alohan’izany , dia tokony hazavainy aloha ny momban’ilay vola 2.100.000 Ariary nalaina tamin’ireo mpikambana, izay nolazainy fa hanosehina ny dossier hahazoana tany haingana, kanefa tsy tohiny hatramin’izao, izay ianao vao be bla bla bla...! Fa efa tsindrian-daona ireo mpikambana te hahafantatra ny tohiny,...

  • 28 juillet à 16:20 | Dadabe (#9116)

    Zizikely toujours aussi nul.
    Je parle d’un fait divers tragique et, à partir de là, je m’étonne de l’absence sidérale de moyens de secours pour la population malgache, des routes impraticables (tout le monde peut vérifier cela chaque jour), de l’absence de gendarmeries en zones rurales (et de dispensaires équipés) etc, etc...
    Bon, il ne s’agissait que d’un post parmi d’autres. Ni plus, ni moins. Comme j’aime en écrire quand cela me chante et sans demander l’autorisation à qui que ce soit.
    Mais Zizikely, le Rambo mal musclé du côté des neurones mais qui prétend conseiller les puissants, en conclut que je suis un « Donneur de leçon comme d’habitude...alors que chez lui ils applaudissent leur Président agnostique à la sortie de la Messe à Notre Dame de Paris !!! ». Jugez de la pertinence du propos ! Quel rapport entre un incendie près de Fianarantsoa et la sortie d’une messe en hommage à un prêtre odieusement égorgé ? En quoi cela vous regarde-t-il, Zizikely, si le président Hollande est agnostique et, au fait, l’est-il ? Vous sondez les âmes maintenant ? Et croyez-vous que lui s’intéresse aux petits illuminés évangélistes de votre espèce ? C’est le Président, représentant de la République française qui se trouvait auprès de Monseigneur Vingt-Trois. Pas Hollande l’agnostique, s’il l’est. Inculte que vous êtes !
    Et, vous reprenez ensuite un de mes posts en date de hier pour prétendre que je veux, là encore, donner une leçon d’économie... Faut-il être bête pour affirmer cela !!! J’ai moi-même écrit qu’il s’agissait d’une analyse et de chiffres fournis par la Banque de France ! Il n’y avait pas un seul mot de moi, là-dedans ! Vous ne savez pas lire, vieux mytho. Zizikely est un prétentieux, mytho, bête, menteur et à présent analphabète. Cela fait vraiment beaucoup.
    Alors répondez ce que vous voulez, si vous le voulez, je m’en contrefiche. Mais il serait plus intéressant pour tous les lecteurs, d’avoir un commentaire intelligent (la cause est perdue d’avance en ce qui vous concerne) sur un fait divers qui révèle l’état d’une société, d’un pays, le vôtre si je ne m’abuse.
    PS - Quand vous aurez cinq minutes à perdre, vous chercherez à comprendre ce que mondialisation veut dire, en particulier dans le domaine économique. A l’inverse, on peut préférer tendre la main et attendre l’argent du vazaha, comme d’habitude... La France est la 5ème ou 6ème puissance économique mondiale (cela dépend des critères d’appréciation). Madagascar est l’un des cinq pays les plus pauvres au monde. Et là, croyez-moi, il y a un rapport à établir... et des conseillers à virer de toute urgence !

    • 28 juillet à 20:05 | RAMBO (#7290) répond à Dadabe

      Je persiste et signe..« Donneur de leçon comme d’hab...Où est passée la France ?...Pourquoi les Malgaches devraient-ils regretter les anciens colonisateurs ?..est-ce la phrase du rapport de la Banque de France ou stupide réflexion de Vazah be le nouveau .colonisateur..? ... » la France n’est pas si décadente que cela et ne mendie pas auprès des Chinois comme Madagascar qui va très vite regretter ses anciens colonisateurs... Si vous voyez ce que je veux dire...dixit Vazaha be.

      Avouez que la France n’a plus le moindre moyen d’entretenir ses anciennes colonies ...la seule chose que certains français peuvent faire c’est de menacer que "les Malgaches regretteraient la France s’ils acceptent les aides chinoises...

      Lisez un peu l’état d’esprit du nouveau colonisateur ...je ne sais pas d’où Vazaha be a sorti l’antisémitisme ici...alors que les Merina prétendent maintenant d"être des juifs immigrés à Madagascar, selon le Révérend Ndiana Rabaroelina... Donneur de leçon Vazaha be se permet aussi de donner des notes de passage à la classe supérieure à MT.com grâce à ses acolytes et disciples que le Maître, fier des réussites brillantes de ses élèves en CEPE BEPC à Antsirabe chante tout haut...Histoire de nous montrer que la France aide les jeunes Malgaches grâce à Vazaha be...

      Admirez la voix du Maître Olivier Gerard et les autres...

      ..."merci, grand merci même, à Olivier, Gérard, Jipo (parfois mais assez souvent) Babah (toujours !), Jacques (que je découvre...), Kartell (sans faute !) et quelques autres qui m’excuseront de ne pas les citer : vous me faites rire ou vous m’intéressez ! Un bon rire, s’entend. Et vos propos sont pertinents. D’une rare pertinence ce qui, avouons-le, permet au forum MT d’obtenir la moyenne et de passer en classe supérieure (mais que faire des vieux cancres et des recalés de la révolution Fanta Orange ? That’s the question, comme disait le père Hamlet).

      Le top des tops est la suite...lisez bien...il mobilise son avocat pour des posts en pseudo..parce que son ego a du mal à supporter les rudes débats contradictoires sur ce bel forum.. Du jamais vu ici ! Vazaha be n’a qu’à arrêter s’il ne supporte pas le débat « à la Malgache » ! A moins qu’il est maso ?? Lisez son PS :
      PS - Mon avocat m’a écrit : il y a bien eu signalement auprès de la Licra, de la Cnil et, pour faire bonne mesure, d’Amnesty International, concernant les propos antisémites divulgués sur ce forum qui est hébergé sur le territoire... français ! Et, France, cela est un délit assez lourdement condamnable. Le dépôt de plainte, au pénal, lui, est en revanche jugé « inopportun » dans la mesure où n’importe qui peut écrire n’importe quoi en utilisant le pseudo de qui que ce soit et qu’il serait donc difficile de rapporter la preuve « en personne » du délit, surtout à Madagascar où les enquêteurs se font acheter avec quelques billets de 10.000 ariary. Bon. Tant pis. Et, contrairement à ce qu’a écrit Zizikely, le Rambo de service bedonnant, il n’est pas du tout concerné par cette histoire et se mêle de ce qui ne le regarde pas (une fois de plus...).
      Quel délire !

      Rambo n’est pas concerné comme Vazaha be aussi mais Rambo est là pour défendre l’honneur des femmes Malgaches que Vazaha be rabaissent alors qu"il se targue d’en avoir une comme copine largement plus jeune que lui... Alors Vazaha be...
      Comme on dit dans les affaires judiciaires, ne rajoutez plus rien parce que tout ce que vous dîtes pourrait être retourné contre vous.

    • 28 juillet à 20:39 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Zizikely,
      Vous me fatiguez. Vous êtes plus bête que bête et vous cherchez en outre à être méchant. Raté.
      Je ne retire pas un mot de ce que j’ai écrit, naturellement. Vous, vous les interprétez comme bon vous semble, peu m’importe, vous vous couvrez simplement de ridicule. Le plus grave c’est qu’à l’évidence vous n’avez pas tout compris ! Vous ne comprenez pas grand-chose, minus habens !!!
      Deux points, tout de même :
      La grosse vieille bébête que vous défendez (une ancienne camarade de la pseudo révolution Fanta Orange qui, aujourd’hui, est votre ennemie politique, soit dit en passant) a écrit et réécrit, ici même, des propos antisémites. Des dizaines de forumistes ont pu le constater, les photocopies des posts existent et sont déposées en France auprès des instances dont j’ai parlé. Point. Le signalement ne concerne QUE le site qui héberge ce forum en France. C’est ainsi. Vous, vous n’êtes pas concerné. Vous vous mêlez de ce qui ne vous regarde pas : ce n’est plus Zizikely alias Rambo, c’est Zorro le double zéro maintenant ? Occupez-vous de vos affaires. C’est bien suffisant.
      La réussite de mes enfants malgaches (les filles bien plus brillantes que les garçons, d’ailleurs) aux divers examens scolaires, dont j’ai pour l’instant connaissance des résultats, n’est due qu’à leur TRAVAIL (vous connaissez ce mot ?). J’ai simplement dit que j’avais utilement investi de l’argent en pariant sur leur intelligence et leur courage. C’est cela que vous et votre clique de gros criquets ne savez pas faire. L’argent vous le gardez pour faire vos petites vacances en France et vous la péter dans le bling-bling manouche de Tana (plus ça brille, mieux c’est ! Quelle misère !). Vous êtes minable et pitoyable. Et moi je suis très, très fier, de la réussite de mes petits et de mes grands. Et je leur dis merci ! Ça vous gêne, pauvre idiot ?
      PS - Quant à ma « jeune amie » malgache... J’étais à son chevet la semaine dernière (raison de mon déplacement express à Mada). Elle va mieux, beaucoup mieux, mon aîné s’occupe d’elle comme de sa maman, et nous fêterons ses 60 ans dans quelques mois. Imbécile indiscret et gros balourd vulgaire que vous êtes ! On dirait du Betoko...

    • 28 juillet à 20:40 | atavisme premium (#9437) répond à Dadabe

      « Avouez que la France n’a plus le moindre moyen d’entretenir ses anciennes colonies ...la seule chose que certains français peuvent faire c’est de menacer que »les Malgaches regretteraient la France s’ils acceptent les aides chinoises..."
      Là nous nous apercevons de ce que qualifie de saloperie à la sauce mrn de la haute aristocratie d’enculé
      Je traduis : Vazaha si tu donnes plus les vola ,on va les prendre chez les sinoa !
      Alors pourquoi pas me direz vous ?
      Seulement vu l’état de ce pays et du niveau de richesse de la classe dirigeante cela ne fonctionne que pour une infime partie de la population gasy !
      Donc cela confirme que cette classe dominante se sert des intérêts stratégiques et vitaux de ce pays uniquement pour ses profits pécuniaires !
      Apres avoir compris cela la situation a Madagascar est limpide et claire.
      Ces gens là sont bien des mafieux de la pire espèces ,aucune sorte de nationalisme de patriotisme dans leurs actes seul l’argent compte !
      Vous le peuple ,les déshérites, vous pouvez crevez ! ces gens ,vos chefs ,ne sont qu’une bande de brigands, de voleurs, de margoulins ,des escrocs,des malfaisants ,etc,etc.....

  • 28 juillet à 18:20 | Isandra (#7070)

    Sur ce forum, certains français critiquent et rabaissent les Malagasy, tout au long de la journée, mais ne supportent pas quand on critique leur pays,...qui préfère la politique d’autruche à celle de coq,...l’emblème de leur pays,...

    Il ignore ce conseil venant d’un grand homme de tout le temps :

    « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux,... »

    • 28 juillet à 18:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Saurez-vous pourquoi les Français n’aiment pas Trump...?

    • 28 juillet à 18:41 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Vous arrêtez quand avec votre culte de l’ auto-flagellation ?
      On peut jouer ?
      Les bandits qui sont au pouvoir, ceux qui vous pillent, rackettent, affament, sont certes des Malgaches, qui se prétendent non seulement pure souche, mais également supérieurs, c ’est bien ceux-là qui sont critiqués et non au grand jamais : tous les Malgaches, qu’ ils ne représenteront JAMAIS, ils en sont la HONTE et vous en faites partie à l’ évidence, mais en RIEN représentatif !

    • 28 juillet à 18:59 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Bonsoir Jipo,
      Vous le dites mieux que je ne saurais le faire. Merci, donc.

    • 28 juillet à 19:07 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra
      Pour ma part je ne critique que la bande d’incapable congénitaux gasy ,dont vous faites partie ,qui se sont emparés de ce pays et qui l’exploite uniquement à son profit .
      Incapable car il est difficile de faire pire dans la gestion d’un pays ,mais venant de broussard a peine sortis de la préhistoire c’est tout bonnement naturel !

    • 28 juillet à 19:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour Atavisme & cie,...Les nostalgiques,...

      Moi, personnellement, vos critiquent envers nous, les Malagasy ne me dérangent pas,...cependant, quand vous lancez des critiques, il faut s’attendre à en encaisser,...et s’y faire,...

    • 28 juillet à 19:51 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra
      Il est certain qu’il est plus facile a s’en prendre a un peuple inculte et désarmé qu’a nous autres .
      J’attends donc avec impatience vos superbes attaques !
      Et honnêtement les histoires de colons et compagnie cela marche encore chez vous pour détourner l’attention des vrais problèmes ,mais à l’international vous avez l’air de quoi a pleurer ainsi comme de vieilles femmes !

  • 28 juillet à 19:00 | olivier (#7062)

    « Sur ce forum, certains français critiquent et rabaissent les Malagasy, tout au long de la journée »

    Bonsoir isandra,

    Si les Anglais, les Turcs, le américains, les chinois, les roumains, les Indonésiens, les kurdes (...) ne vous rabaissent pas ( VOUS les malagasy aux idées géniales et tellement incomprises malgré les écrits de mao, de rakoto-nostradamamoussssssss, du da vinci code de behoririka, de spécial investigation et j’en passe et des meilleures... )sur ce forum... C’est parcequ’il ne parlent pas le Français, tout simplement...

    Ou alors il ne sont pas allé à l’école assez longtemps, car les diplômes ne pouvaient pas être achetés...

    La barrière de la langue...

    c’est dommage non ?

    Moi je ne retiens que le conseil d’une grande femme « Ca c’est VRAI Ca »...La mère Denis
    Vedette mérite votre confiance

  • 29 juillet à 14:50 | Ibalitakely (#9342)

    Mais curieusement ces « deux camps » manipulent des frics & des frics dont on ne sait d’où ça viennent, par du tsipaipaika dirait l’un d’eux comme le pactole mis dans deux cartons trouvé une nuit à Namontana dans le coffre arrière d’une voiture avec deux seules femmes à bord dont l’une député. & les journalistes se disant d’analyses & d’investigat° s’arrêtent là sur ce reportage, comme tout en ne diffusant que des spots de 2 à 3 mn sur les innombrables morts par ci par là depuis le tAtezamihitatra à ce jour de la IV° République ou transition bis. Ny hevitra no miady fa tsy ny olona hoy ny fiteny matetika etsy & eroa fa mba jereo ihany ireo voina maro, tsy ara-voajanahary fa nataon’olona, mba mahereza manao asa A ka hatrimin’ny Z, raha tsy hoe tsy avelan’ny debanareo angaha !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 411