::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 11h06  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
jeudi 27 novembre 2014
 

 > Politique

Gouvernance et éthique

Encore un pas dans le bordel

jeudi 13 juin 2013

Le conseil des ministres de ce mercredi 12 juin a adopté deux projets de loi qu’il va soumettre au Parlement. Le premier a trait aux privilèges statutaires des anciens présidents de la République et anciens chefs d’État tandis que le second devra régir la vacance de la Présidence de la Transition.

Le conseil des ministres a pris le soin d’expliquer les motifs de l’initiative sur la vacance de la Présidence par l’insuffisance ou le manque de précision de la feuille de route à ce propos en cas de démission du président candidat. « Le paragraphe 14 de la feuille de route, lit-on dans le communiqué, ne précise ni la forme ni l’organisation de la structure étatique appelée à assurer les fonctions du Chef de l’État résultant du vide juridique dû à la démission du Président de la Transition ». Aussi le conseil des ministres a-t-il proposé que les fonctions du Chef de l’État soient exercées collégialement par les membres du gouvernement. « Cette option, lit-on encore dans le communiqué, assure la représentation de tous les signataires de la Feuille de route dans la conduite de la politique de l’État. La collégialité permet également de garantir la neutralité, l’inclusivité et la consensualité du processus décisionnel de l’État, surtout dans un contexte électoral. Par ailleurs, ce schéma a, d’une part, l’avantage de préserver l’unité des Forces armées et d’assurer la continuité de la chaîne de commandement et d’asseoir la stabilité de la machine administrative, d’autre part. En tout cas, ce Projet de Loi a été initié pour garantir le respect de la séparation des pouvoirs, nécessaire à l’équilibre et à la stabilité institutionnels ; le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et la préservation des acquis dans le processus de sortie de crise » (fin de citation).

En tout donc, il y aura 34 chefs d’État qui plus tard, bénéficieront des privilèges statutaires des anciens chefs d’État, comme il est suggéré dans le premier projet de loi sus-cité qui sera soumis au Parlement. Plus d’un observateur voire le simple citoyens s’interrogent si ce n’est pas compliquer davantage la gestion du pays, déjà avec deux chefs de l’Exécutif (le président de la Transition et le Premier ministre) c’est le bordel, on ne peut imaginer avec 34 chefs. Quel gâchis ! Mais où veut-on en venir ?

En tout cas, des professionnels de la loi ont déjà réagi et font remarquer que : « L’article 166 de la Constitution de novembre 2010 dit très clairement : « … En cas de vacance de la Présidence, pour quelque cause que ce soit, les fonctions de Chef de l’État sont exercées collégialement par le Premier Ministre, le Président du Conseil Supérieur de la Transition et le Président du Congrès. »

Ce n’est pas parce qu’on n’apprécie pas le triumvirat, regrette une juriste, qu’on décide de laisser de côté cet article 166, des dispositions transitoires qui régissent « jusqu’à l’investiture du nouveau Président de la République » sinon, quoi, pas de 4ème République, fêtée chaque 11 décembre depuis 2010.

Par ailleurs, expliquent toujours ces hommes et femmes qui évoluent dans la société civile, selon l’article 52 de la Constitution de 2010 et de 1998 (donc 4è et 3è Républiques), par suite de démission, la vacance de la Présidence de la République (ce que Andry Rajoelina n’est surtout pas) est constatée par la Haute Cour Constitutionnelle. Dès la constatation de la vacance de la présidence, les fonctions du chef de l’État sont exercées par le Président du Sénat. En cas d’empêchement de Président du Sénat constatée par la Haute Cour Constitutionnelle, les fonctions de Chef de l’État sont exercées collégialement par le Gouvernement.

On peut ainsi comprendre pourquoi le général Dolin a demandé à la Cour électorale spéciale le retrait de sa candidature à la présidentielle et a repris tant bien que mal son poste de président du Conseil supérieur de transition, qui fait office de Sénat.

Recueilli par Bill

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 35 réactions Lire les commentaires
  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 10:07, par plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    Voilà ce qui arrive tant que chaque citoyen se comporte en patron/monarque au lieu d’être des travailleurs/des esclaves de son pays.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 12:45, Vary-Manta (#2623) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

      Si pas plus qu’hier l’esclavage fût abolit et moins que demain l’esclavage ne sera plus toléré par personne d’autre que quelques ignorants et idiots du plateau de l’Imerina, votre commentaire montre qu’un grand nombre d’entre nous sont encore sous l’effet délétère d’envoûtement de ces pseudo-prophètes et usurpateurs du monde politique malagasy.

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 14:43, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vary-Manta (#2623)

        Bonjour,

        J’ai bien écrit esclave DE SON PAYS mais pas autre chose c’est pour dire le plus haut degré de PATRIOTISME (servir son pays et non pas se servir de son pays pour des intérêts non avoués).

        • Encore un pas dans le bordel
          13 juin 2013 15:40, Vary-Manta (#2623) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

          Confondre patriotisme et esclavage !! Bravo pour le lapsus !

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 17:40, HAMEFY (#3919) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

      L ’ ANARCHIE

      Ce si beau et riche pays est depuis 4 ans dirigé par un jeune peu cultivé et sans expérience politique

      A Mcar, c’est l’anarchie qui regne Et on parle de ... l’election Mais quelle election ?
      Regardez comment se comporte ce jeune President versatil , ces fameux parlementaires que personne n ’ a elu, ces ministres qui sont parfois désavoués par un simple fonctionnaire de son ministere etc ......

      Et pendant ce temps, les étrangers pillent et s’accaparent de notre terre.
      Pauvre malgache Qu ’avons nous fait au Bon Dieu ?

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 18:29, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à HAMEFY (#3919)

        Bonjour,

        On a ignoré ses DIX COMMANDEMENTS.

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 21:52, leclercq (#4410) répond à HAMEFY (#3919)

        Qu’avons- nous fait au bon Dieu ???? bonne question , Rajoelina a pourtant été reçu par le Pape en personne (seul chef d’état Africain qui a eu ce privilége ) seulement voilà sa priére n’a été prise en compte pour la simple et bonne raison qu’’il s’ était bien gardé de se confesser avant cette rencontre, en même temps , avec tout le mal qu’il a fait au pays et aux Malgaches ,il aurait fallu qu’il passe des journées entieres dans le confessional mais le Pape lui n’a pas que ça à faire , à l’ écouter pleurnicher comme un sale gamin qu’il est !!!!

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 10:13, par ratiarivelo (#131)

    Salama ee !! Tsy ampiana intsony fa tena fitondrana « BORDEL » marina ny eto @ny TANANA ry ISANDRA sy RABRI OOOOOOOO !!! ka inona ny solutions ho entinareo eto @n M.T. ????? sa dia mbola hifam-pitsikera lava izao ??? sa ny mbola mamely ny SASANY ihany ??? Efa hita izao ity raharaha fa mandeha any @ny « sens unique » dia ny any i VUVE ****vuvuzelaaaaaaaaaaa : ny fisainany dia ny « tai » ihany no ao @ny sainy !!! Mahonena+

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 10:17, par Tojo (#6209)

    Rien d’étonnant : Tant que le pays est posée et bâti sur la mer.d.e de la CES, il y aura toujours de bordel. Là, on essaie d’éliminer les effets (les bordels) tout en maintenant la cause (la CES). Soyons logique, au moins.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 14:49, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Tojo (#6209)

      Bonjour,

      C’est plutôt la feuille de route (doute) que la CES qui doit être mis en cause car elle a enfantée des institutions non solidaires pour être gentil :
      - Le GUNT dirigé par le PM JOB
      - La CES
      - La CENI-T
      - Le FFM
      - Le CSC

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 14:52, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

        Soyons honnête.

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 10:26, par toafrica (#7008)

    Bonne nouvelles, cette action va réduire l’inanition en Afrique. J’espère les africains va avoir un bon demain.---- Plate-forme Commerciale Chine-Afrique http://www.toafrica.net

  • Histoire de cons et Situation ping pong
    13 juin 2013 10:37, par Randrianando (#7463)

    La situation politique qui prévaut à Madagascar ressemble fort à une partie de ping pong.

    • Ping dans le camp de Ravalomanana
    • Pong la situation est dans le camp de l’armée
    • Ping dans le camp du Maire de Tana
    • Pong dans le camp de la SADC
    • Ping dans le camp du PHAT
    • Pong constitution version Transition
    • Ping Feuille de route
    • Pong Haute Cour Constitutionnelle
    • Ping CES
    • Pong 1ere date d’ élection
    • Ping report d’élection
    • Pong dans le camp du triumvirat
    • Ping dans le camp du gouvernement ………..
    • Pong Constitution de la 3eme République
    • …………….etc……….

    Vous pouvez continuer ou changer l’ordre chronologique.

    Il n’y a que les politiciens malgaches qui allument le feu. On vit actuellement une véritable « somalisation de la vie politique ». A defaut de con..sensus, la SADC et la Communauté internationale vont laisser la « cocotte sauter », et la fin nous réservera un Gbago ou Moubarak ou un Khadafi malagasy.
    A croire en Rousseau
    -  Le peuple malgache est naturellement bon ces sont les politiciens qui le corrompt
    Mais
    -  Les politiciens malgaches ( la plupart) sont généralement con…..descendants ce sont le pouvoir et la corruption qui les rendent particulièrement c.o.n.s

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 10:46, par Tojo (#6209)

    Ce sont d’abord les magistrats corrompus qui corrompt cette société malgache, avant les politiciens.

    Le problème de ce pays est parti de la « validation par la HCC » du transfert illégal du pouvoir à Rajoelina, donnant au coup de force militaire, la nature de coup d’Etat.

    Pareillement, au moment où le pays allait, enfin, sortir de la crise, cela à 3 mois des élections, voilà que les magistrats corrompus, de la CES, valide des candidatures hors la loi, pour mieux bloquer le processus électoral en cours.

    La clé de ce problème ne réside pas chez les politiciens, mais dans l’élimination pure et simple de ces magistrats vereux.

    Heureusement pour le peuple malgache, il y avait la communauté internationale (et accessoirement la résistance de JoB) sans laquelle personne ne se serait soucié de leur sort.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 10:55, jansi (#6474) répond à Tojo (#6209)

      Résolutions Ffkm = la solution.
      Vita état sauvage. Très dure sera la chute.
      Le professeur RRanjeva et le programme Vonjy aina s’imposent naturellement pour diriger la nouvelle transition décidée avec le Ffkm et confirmée par le prochain sommet des 4.
      J’ai eu raison de persévérer depuis tout ce temps au grand dam de bacille de K, Isandra, Betoko, BB, et consorts.
      Il n’y aura pas d’élections en 2013 ni en 2015.
      Il faut d’abord faire le ménage du bor.del laisse par cet état sauvage.

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 11:16, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi (#6474)

        Ne criez pas trop vite :« VICTOIRE » cher JANSI.
        On ne sait pas encore l’arrivée du Président Marc RAVALOMANANA.
        Pour Moi,ce serait déjà une « PREMIERE VICTOIRE ».

        et encore,cette histoire de lieu de rencontre :
        - "NOSY-BE ,pourquoi pas à NOSY-LAVA ??
        ==à Antananarivo,ce serait une deuxième victoire pour MOI==
        SOYONS PATIENT.
        Pour MOI,la transition bis de rranjeva ne passera pas.
        Club :
        - « RAVALOMANANAKOTONIRAINIJOELINA ».
        Basile RAMAHEFARISOA-1943
        b.ramahefarisoa gmail.com

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 18:29, ramaso (#7441) répond à jansi (#6474)

        Mr.Jansi je crois que vous avez raisons k il n y aura pas de presidentielle cette annee pour bpc de raisons:non demission de dj et consorts,guerre pour le report des elections d1 mois pourkoi ? keske ca va changer ?et encore on veut tenir 1 sommet des 4 anciens dirigeants.ca suffit ils doivent degager.pouriez vous me dire kesk il fait aParis Ratsirahonana ?JEreviens

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 19:57, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi (#6474)

        Pour faire plaisir à JANSI,
        un certain Frédéric Ndatason,porte parole de la confédération des syndicats des Grands corps de l’Etat souligne l’initiation du FFKM par rapport à une conférence au sommet élargie afin de mieux sortir la Grande île de cette crise.
        cette confédération est également d’accord pour une transition bis car beaucoup restent à faire.
        - « QUELLE HONTE DE LA PART D’UN DES PSEUDO-GRANDS CORPS DE L’ETAT ==sauvage== de RRanjeva ».

        Quels sont les Grands Corps de l’Etat ?
        S’agissant des corps techniques ==Pour l’ex-mère Patrie==
        - le corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées,
        - le corps des iIngénieurs des mines:ils occupent les postes à responsabilité aux Ministères de l’Economie,des finances et de l’Industrie (-recherche,santé,transports-).
        A ce titre,ils exercent un contre sur un grand nombre d’entreprises du secteur industriel

        ==Combien sont-ils à Madagascar ??==

        Pour les grands corps administratifs.==toujours pour l’ex-mère Patrie==

        Le corps du Conseil d’Etat :
        - les Conseillers d’Etat sont à la fois les Conseillers juridiques du Gouvernement (-projets de loi ou décrets-) et les juges en dernier ressort des conflits entre les administrations et les Administrés.

        Le corps de de la Cour de Compte:il vérifie l’exactitude des comptes des personnes publiques ou privées bénéficiant de l’argent public.Il a égalemnent une mission administrative consistant à informer grâce à son rapport annuel,le PARLEMENT et le Gouvernement sur les questions de finances publiques.

        L’Inspection Générale des Finances:elle est en fait un service du Ministère des finances ,chargé de vérifier,sur leur lieu du travaikl,l’activité des comptables publics.
        Les membres ont vocation à occuper les postes les plus importants de l’Administration économique et financière.

        ==Les Grands Corps de l’Etat ==sauvage==,suivant RRANJEVA.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 17:06, el che (#344) répond à Tojo (#6209)

      bonjour tojo,

      je ne suis pas de votre avis : ce sont les politiciens ’arrivés au pouvoir) qui sont les 1ers corrompus : ce sont les gouvernements qui paient et assurent la carrière des magistrats. Ces derniers sont des larbins à la botte du politique.

      Du moment où la HCC a validé les putschistes, on voit mal comment ces magistrats pourraient rester impartiaux dans les élections présidentielles.

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 11:10, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Le Pouvoir Exécutif ».
    Dans un Etat,l’Exécutif désigne le Pouvoir chargé :
    - d’éxécuter des lois,
    - de définir les règles nécessaires à leur application
    - et de gére les affaires courantes de l’Etat.
    Le Pouvoir Exécutif est détenu par :
    - Le Président de la République,
    - Le Premier Ministre et son Gouvernement.

    ==En cas d’absence du Président de la République==c’est le Premier Ministre et son Gouvernement qui assure la continuité de l’Etat.

    Principales missions du Pouvoir Exécutif :
    - faire respecter les lois et l’ordre public,
    - édicter des règlements,décrets ou arrêtés,
    - concevoir et diriger la Politique de la Nation,
    - conduire la politique étrangère de l’Etat,
    - diriger l’Armée,
    - diriger les services publics.
    Le « POUVOIR EXECUTIF » dispose des « pouvoirs discrétionnaires » avec des décisions prises directement sans le consentement du Parlement,notammemment dans le cas de crise ou d’urgence nécessitant une action rapide.

    ==LES DELIBERATIONS DU POUVOIR EXECUTIF NE SONT ACCESSIBLES ni au PUBLIC,ni aux MEDIAS==

    LES MINISTERES REGALIENS sont :
    - la Défense,
    - les affaires étrangères,
    - la justice,
    - les finances
    - et l’Intéririeur.

    - En cas d’absence du Président de Transition-Chef d’Etat Malgache Andry Nirina RAJOELINA,c’est le PREMIER MINISTRE JOB et son Gouvernement ==le « POUVOIR EXECUTIF »== et les Ministères régaliens s’attèlent à leur responsabilité respective.

    Régalien.
    Droits,fonctions ou pouvoirs régaliens.
    Il désigne ce qui est attaché à ==la souveraineté==,du ressort exclusif de l’Etat.

    Droits régaliens
    Les droits qui appartiennent exclusivement à l’Etat et qui ne peuvent faire l’objet de délégation.
    Pouvoirs régaliens.
    Le pouvoir désigne les formes d’autorité au sein d’un Etat,comme les trois pouvoirs :
    - législatif,
    - éxécutif,
    - judiciaire
    Les Hommes publics sont les autorités constitués.
    Le pouvoir politique est l’autorité souveraine,le Gouvernement d’un Etat.
    C’est la Puissance Politique qui gouverne un Etat,autorité à laquelle est soumise chaque citoyen.

    NE CHERCHONS PAS TROP LONGTEMPS,en cas de vacance de la Présidence de la Transition,C’est JOB et son GOUVERNEMENT l’Exécutif,avec ses Ministères régaliens.Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 13:29, par Jim-0450 (#945)

    Bonjour,
    c’est toujours la mauvaise foi du ministre de l’intérieur qui fait surface encore.
    Ce monsieur est toujours caméléon et avide de
    pouvoir depuis longtemps.Il sabotera tout le système qui ne s’oriente pas vers ses intérêts.
    Gardez votre calme Mr Beriziky, ne vous laisser pas
    influencer par les charognards et ils sont nombreux autour de vous.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 14:43, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jim-0450 (#945)

      Le Premier Ministre et son Gouvernement font partie de l’Exécutif.C’est tout a fait normal que les Ministres bougent un peu leur ==UC== pour servir l’Etat.

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 15:12, par diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne peut y avoir autre chose que le bordel dans un pays sans élus.

    Il y a vacance à la tête de l’État malgache depuis quatre ans.

    Il y a vacances dans les têtes de nos Institutions.

    Il y a vacances à la tête de nos provinces.

    La vacance est partout dans notre pauvre pays.

    Le pays n’a plus d’élus depuis quatre ans !

    D’où nécessité d’une réunion de tous les partis politiques et les Institutions qui sont encore plus au moins debout comme l’Armée et la Justice et les représentants du monde économique. Ce n’est pas aux hommes de la Transition que personne ne reconnait depuis quatre ans d’imposer au pays une énième Institution qui va encore protéger les acquis des gros bras :

    - Présidence collégiale ne veut rien dire dans un pays sans élu depuis quatre ans. Une réunion collégiale, oui, cela fait du sens !

    Les politiciens malgaches ont déserté le pouvoir. LArmée malgache, une Institution qui était fiable bien avant 2009 est méconnaissable.

    Réunion à quatre ou à mille et chez nous, à Tana, dans notre Capital ou le pays serait condamné à vivre dans la crise pour les décennies à venir.

    Les partisans de Ravalomanana devront être le 1er à féliciter de la réunion à venir. Tradiction mot à mot, une réunion à quatre veut dire le retour de l’ancien président dans son pays :

    - et c’est l’Amiral, son ex-rival qui est aux manoeuvres pour que ce retour soit possible. Les partisans de Ravalomanana ne doit pas cacher leur joie....lol....

    Il faut se jeter à corps perdu dans cette réunion, ce le moment de vider son sac. Ce n’est pas une réunion d’affrontement, mais une réunion dans laquelle les politiciens pourraient mettre sur pieds des Institutions transitoires, de facto, respectées par les participants, tous les candidats. Je ne vois plus comment la Communauté internationale veut encore s’injecter dans nos affaires internes.

    Et enfin, la réunion veut dire la fin de la Transition illégale dans le pays. Rien que pour cela, cela vaut le coup d’essayer. Ceux qui sont contre cette réunion sont les gens qui ont pu bénéficier ou bénéficier de la crise institutionnelle :

    - autrement dit, les hommes forts du pouvoir illégal.

    NB :

    - il faut que les hommes de Ravalomanana cessent de mentionner ici et là les élections de 24 juillet. C’est contre-productif. L’ancien président doit museler ses troupes et attendre, laissez l’FFKM faire.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 16:00, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego (#531)

      Bonjour,

      Croyez seulement fait école. Par sa prophétie le Pasteur Mailhol avait prédit la chute du régime RATSIRAKA et l’arrivée au pouvoir d’un homme du FFKM, c’était RA8 en 2002 après la crise.
      Ca fait plus dix ans que le FFKM s’implique dans les problèmes politiques du pays sans résultat concret et croire maintenant qu’il va résoudre la crise relève de non sens.
      Depuis quand la réunion résout-elle la vacance de poste ? Il n’y a que l’appel à candidature pour les postes professionnels et les élections pour les postes politiques, à l’exception de la désignation d’un/une PDS éventuel(le) suivant des procédures bien établies mais pas à cause des réunions tenues par qui que ce soit.
      Un homme « super intelligent » comme RATSIRAKA D. a proposé cette idée pour discréditer un peu plus le FFKM, connu depuis belle lurette pour son impartialité et en tant que fer de lance de son tombeur en 2002 : la vengeance est un plat qui se mange froid. Le professeur ZAFY Albert se montre intransigeant jusqu’à ce jour derrière son slogan « Pardonner oui, Oublier jamais ».
      Quelle évolution de mentalité peut-on espérer d’un grand homme qui fait sien de tel slogan ?

      • Encore un pas dans le bordel
        13 juin 2013 16:39, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

        Dommage que le FFKM a la mémoire courte car la transmission du pouvoir au PHAT a été rendu possible par une réunion tenue par le FFKM à l’EKAR à Antanimena en 2009 (le Pasteur Président du FJKM s’en souviendra encore pour longtemps de ce que lui a fait le colonel CHARLES et ses hommes : il a déjà pardonné mais l’oublier, j’en doute encore).
        Jamais deux sans trois, il va connaître encore un autre échec après celle de 2009.

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 16:53, par el che (#344)

    Bonjour,

    s’il y a des lacunes de la part de la FDR, pourquoi diable le DJ n’applique-t-il pas la Constitution qu’il a lui-même mis en place ???

    Donc, il admet que la 4ème république est inapplicable.
    Comme c’est dur pour un putschiste d’appliquer ces propres règles !!!!
    La trouille au ventre, car il n’a aucune confiance dans ces « frères d’armes !! » Et oui, la confiance chez les coyotes, çà n’existe pas.

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 17:29, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à el che (#344)

      Bonjour,

      L’existence des 3pouvoirs ne vous dit rien :
      - l’exécutif
      - le législatif
      - le judiciaire.

      Vous prétendez conseiller le PHAT avec votre méconnaissance de la séparation du pouvoir : Où va ce pays avec des élites de votre acabit ?

    • Encore un pas dans le bordel
      13 juin 2013 17:37, bbernard (#6880) répond à el che (#344)

      Bien analysé ! De plus, les remplaçant ne doivent en aucun cas bénéficier des avantages en nature au-delà de l’exercice de leur remplacement. Les goujats en tous genres se sont assez gavés sur le dos du peuple.

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 19:47, par jagiba (#6837)

    Politiciens ,Politicards Malgaches :continuez votre « Bordel » ;plus personne ne s’intéresse à Madagascar... Méme les Pays Africains ne veulent plus parler de vous...Vous étes donc satisfaits:vous étes totalement indépendants....et isolés. Quand vous rendrez-vous compte que vous étes responsables d’une situation dramatique pour vos concitoyens qui galérent dans la misére ,l’appauvrissement ,l’insécurité .....

  • Encore un pas dans le bordel
    13 juin 2013 20:42, par Rakoto (#358)

    41 candidats et la bible : « Occurrence et coïncidence »

    Le nombre 41 est employé 5 fois dans la Bible :
    Le mot mortel est employé 41 fois dans la Bible.

    5 coïncide avec les 5 derniers "Présidents qui n’ont pas terminé leur mandat : (Albert Zafy ; Norbert Ratsirahonana ; Didier Ratsiraka ; Marc Ravalomanana ; Andry Rajoelina)

    Dans le bouddhisme, l’Anguttara-Nikâya, qui est un recueil du Sûtra-Pitaka (composé de textes classés numériquement en onze catégories) énumère 41 « grands moines » (lire 41 moineaux à la place des 41 moines... svp !

  • Encore un pas dans le bordel
    14 juin 2013 08:33, par J.Rami (#7465)

    Chers tous, je lis assidûment vos posts car en tant que simple citoyenne, je tente de savoir :
    1) qui a autorité légale pour choisir la date des élections ?
    2) la date officielle n’ayant pas été « légalement » changée, tous les candidats ont ils démissionnés ?
    3) certaines autorités peuvent elles outrepasser la loi ? (Sont-elles au dessus des lois ? )
    4) pourquoi cette réunionnite aiguë inutile à tous les étages alors que la voix seule de l’électorat suffirait à trancher la situation c’est à dire à juger chaque candidat pour ce qu’il est, ce qu’il a fait, ce qu’il n’a pas fait, ce qu’il est capable de faire ?
    5) toute cette énergie ne serait elle pas plus utile à faire campagne ?

    État de droit ? État libre et autonome ? Place aux élections ! Toute autre manoeuvre dessert les intérêts du peuple qui attend la bouche et les mains ouvertes qu’on veuille bien s’intéresser et s’occuper (enfin) de lui.

    Malnutrition, déscolarisation, travail des enfants (et pire), désert médical et sanitaire, défaillance des services publiques élémentaires (eau électricité), ... Ça me fais pleurer.
    Mais ça tout le monde le sait n’est-ce pas ? Tout le monde bat la campagne et le voit de ses propres yeux ? Alors qu’est-ce qu’on attend ?
    Qu’est-ce qu’on attend pour se mettre au boulot ? Fini les discussions sans fins, fini les chapelets de réunions pour organiser des réunions, fini les atermoiements, fini les conjectures ! Tout ça ne profite qu’à des groupuscules qui ont peur de perdre leurs privilèges.

    Aux urnes citoyens !

  • Encore un pas dans le bordel
    14 juin 2013 11:38, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Nous avos une réponse pour la compétence pour la fixation de la date de report de l’élection du Premier Président de la lV ième République.
    C’est la CENIT.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 570  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360