Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 08h04
 

Société

Intempéries

Embouteillages monstres dans la capitale

mercredi 14 janvier 2015 | Léa Ratsiazo

Les pluies incessantes de ces dernières semaines provoquent beaucoup de dégâts au niveau de l’état des routes déjà mal au point. Les routes d’Antananarivo et de ses environs sont en état de dégradation très avancée pour une capitale. Des trous partout ; et les eaux de pluies stagnantes n’arrangent rien. Sans oublier les nids d’autruche et effondrements d’une portion de la chaussée observés un peu partout. Les trous obligent les automobilistes à ralentir et les effondrements à chercher d’autres voies, ce qui provoque des embouteillages monstres dans tout Tanà et ses environs. Sans parler des voitures piégées dans ces nids de poule devenus nids d’autruche et qui bloquent toutes les voies pendant des heures. On met presque 3- 4 heures pour relier Avaradrano au centre ville. Des pertes de temps et d’argent considérables pour les travailleurs bloqués dans les voitures et transports publics pendant les heures de travail.

Du côté des autorités chargées de l’entretien de ces voies publiques, l’ancien ministre des Travaux publics, Roland Ratsiraka, avoue que techniquement on ne peut rien faire pendant cette période pluviale. D’ailleurs pour lui, il aurait fallu d’abord que les responsables de la commune urbaine d’Antananarivo débouchent les canaux d’évacuation de la ville avant qu’on puisse effectuer une réhabilitation quelconque. Les employés de la commune urbaine d’Antananarivo rétorquent qu’ils sont débordés vu l’incivisme de la population qui jette tout et n’importe quoi dans les canaux d’évacuation. Bref, tout le monde est fautif et tout le monde en pâtit.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 14 janvier 2015 à 12:09 | jansi (#6474)

    Cet article n’est pas un scoop, car il aurait pu être ecrit en 1974, en 1987, en 2009 ou en 2014.
    On remarquera que seules les années 90 ont vu les rues de Tana et des autres chefs lieu de provinçe aussi d’ailleurs, en bon état grace aux actions de Agetipa qui a su travailler avec lEtat, les communes et les. Ailleurs internationaux.
    Aujourd’hui, Agetipa nest plus que l’ombre d’elle meme, sans programme, sans actions, sans initiative, sans rien et complètement assoupie .
    Le ministere de l’aménagement du territoire qui en assure la tutelle devrait reprendre les choses en main et dégager et remplacerles dirigeants inutiles de Agetipa qui devrait rester un outil efficace pour l’entretien et la réhabilitation de nos villes. On verra alors mieux comment redresser cette situation catastrophique qui doit commencer par une prise de conscience sur la culture de lentretien au lieu de celle des travaux neufs avec les rubans d’inauguration comme les aiment bien les dirigeants populistes.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 271