Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 décembre 2017
Antananarivo | 19h00
 

Editorial

Editoscopie

samedi 20 mai | Ndimby A.

Pourquoi un éditorialiste écrit-il ? Pourquoi un lecteur vient-il sur la rubrique édito ? Pourquoi un lecteur commente-t-il un édito ? Quels sont les facteurs et les critères qui font qu’un édito ait ou non du succès : est-ce le titre, le thème, la signature, le jour de parution ? Le buzz créé par de récents articles de cette rubrique de Madagascar-Tribune.com invite à réfléchir sur ces questions. [1]

Un éditorialiste écrit parce qu’il a des idées ou des opinions qu’il souhaite partager, avec l’ambition (ou la présomption) qu’elles pourraient éclairer ses concitoyens, et quelque part, contribuer humblement à améliorer le monde qui nous entoure. Ce sont certainement ces idées que le lecteur vient chercher en cliquant sur un éditorial, pour s’informer, pour s’en nourrir intellectuellement, éventuellement pour les combattre et les dénigrer, ou juste pour en débattre.

Une fois que l’édito est écrit, l’éditorialiste se donne pour mission de partager ses idées au plus grand nombre possible. Il va donc mettre en œuvre une stratégie pour tenter d’intéresser le lecteur à travers un titre accrocheur, ou les mots qui apparaissent sur la page d’accueil. Si cette stratégie fonctionne bien, alors apparaît un phénomène de buzz, qui signifie tout simplement que l’édito a été beaucoup lu et partagé. Mais n’est-ce pas l’objectif de tout auteur, qu’il soit d’édito ou de livre ? Par conséquent, peut-on reprocher à un auteur de vouloir créer le buzz à partir d’un titre ? Par définition, un auteur écrit car il a l’ambition d’être lu, et s’il a l’ambition d’être lu, alors il va chercher à attirer le lectorat. Par conséquent, ceux qui se sont fendus d’un commentaire du genre « l’éditorialiste a cherché le buzz » feraient mieux de retourner dans leur étable.

Ceci étant dit au sujet du buzz, il y a une question pertinente de mon compère Patrick A. : « quand un buzz est-il respectable, et quand cesse-t-il de l’être ? » A Madagascar-Tribune.com, nous avons le sentiment d’avoir toujours respecté les principes d’honorabilité sur lesquels Rahaga Ramaholimihaso a créé ce journal, et de ne jamais avoir cherché à créer de buzz malsain ou sensationnaliste. Certes, la récente polémique sur l’édito concernant « l’érection de Macron » a permis de voir certains s’ériger en donneurs de leçons de français ou de morale. Et pourtant, la seule allusion sexuelle dans ce mot se trouvait dans l’esprit tordu des incultes et ignares. Certains ne sont pas d’accord. Certains n’ont pas apprécié. Certains ont été choqués [2]. Mais une bonne fois pour toutes, à partir du peu que je connais de la langue française, et de la référence indiscutable que j’ai consultée, cette utilisation était valide. Par conséquent, il n’y a qu’une seule réponse à donner aux critiques des pisse-froid qui font les intéressants : je m’en tamponne le coquillard avec le pinceau de l’indifférence, comme on disait autrefois en France.

Des chiffres et des lettres....

HTML - 7.6 ko
Articles les plus visités depuis le début du site
IMG/html/statistiques3.html
Articles les plus visités depuis le début du site

L’érection de Macron fait rêver les Malgaches a été lu 49490 fois et reçu 141 commentaires. Ce fut l’article écrit par un membre de la rédaction qui a été le plus lu depuis les débuts de Madagascar-Tribune.com [3]. « Karana, nous vous demandons pardon » a été lu 14.590 fois et reçu 131 commentaires. Les titres ont certainement joué un rôle majeur. Concernant l’importance d’un mot-clé dans le titre, on note que le second édito le plus lu de l’histoire de Madagascar-Tribune.com est Ne dites pas à ma mère que je suis franc maçon, elle me croit… (Lalatiana Pich Boule), lu 22.080 fois.

Sur les 30 premières pages ayant attiré le plus de lecteurs depuis les débuts de Madagascar-Tribune (incluant, en plus des articles, les pages d’information générales comme les contacts, les tarifs publicitaires et la météo), il y a eu cinq éditoriaux et trois dossiers (sur Juan de Nova, sur Daewoo et le projet de Constitution). Le reste est essentiellement constitué d’articles politiques ou d’actualités brûlantes, par exemple liées aux catastrophes naturelles. On note que Le projet de Constitution proposé au vote en 2010 n’a obtenu que 21.512 lectures, alors qu’Un couple fait l’amour en public" a été lu 23.310 fois. Doit-on y voir une indication sur les priorités de certains lecteurs de Madagascar-Tribune.com ? Ces honorables personnages qui ont pourtant une poussée d’urticaire à la vue d’un titre peignant une érection par la voie des urnes. Sans b.

Ceci étant dit, le tableau ci-dessus ne permet pas de voir d’indications précises sur les thèmes qui intéressent systématiquement les lecteurs de Madagascar-Tribune.com. Contrairement à ce que l’on pensait, la politique ne représente que moins d’un tiers de ces trente pages les plus visitées. Selon les statistiques, depuis les débuts de Madagascar-Tribune.com, la rubrique politique est celle qui a accueilli le plus grand nombre de lectures (31,6%), suivie de l’éditorial qui n’intéresse que 12,1%.

La plupart des éditorialistes de Madagascar-Tribune.com sont bénévoles, et écrivent pour le plaisir. Par conséquent, ils n’ont pas d’obligation à écrire. Certains sont venus et repartis, pour diverses raisons : plus le temps d’écrire, déception devant un nombre jugé trop peu élevé de lectures et/ou de commentaires. D’autres ont claqué la porte, vexés par des remarques ou des attaques de forumistes agressifs qui aiment parler du doigt quand on essaye de leur montrer la lune. Mais quelques-uns (dont votre serviteur) se moquent éperdument des attaques et critiques, et sont restés fidèles au poste, même de façon de moins en moins régulière. Avec le temps, on constate d’ailleurs une baisse du nombre d’éditos chez Madagascar-Tribune.com. Si autrefois il était quotidien, il est finalement passé de périodique à épisodique. Les éditorialistes écrivent quand ils le peuvent, quand ils le veulent, et surtout quand ils pensent avoir quelque chose à dire. Cela se ressent sur les chiffres qui montrent une baisse continue du nombre d’éditos d’une année sur l’autre depuis le pic de la crise de 2009. En 2010, il y a eu 12 fois plus d’éditos qu’en 2016.

En moyenne, un édito à Madagascar-Tribune.com est lu 3580 fois, et commenté 42 fois. Par conséquent, on considère qu’un édito a du succès quand il dépasse ces chiffres. Mais un sujet nous rend perplexe : l’absence de lien rationnel entre nombre de lecteurs et nombre de commentaires.

  • Il y a des éditos qui ont été beaucoup lus tel que Gyrophares (Sahondra Rabenarivo) avec 5070 visites, mais avec très peu de commentaires (5), soit un commentaire pour 1.014 visites.
  • Il y a des articles moins lus, mais très commentés, tels que La France en quête d’olom-baovao, lu « uniquement » 3894 fois, mais commentés par 181 personnes, soit un commentaire pour 21 visites.
  • Il y a eu des ratio exceptionnels, comme l’édito à quatre mains, I have a dream…(Patrick A. et Rom1), avec un commentaire pour 18 lectures (830 lectures, 45 commentaires).

Il n’y a donc pas vraiment de logique entre nombre de lecteurs et nombre de commentaires. Toutefois, même si le nombre de commentaires est important, le comportement de certains trolls notoires en gonfle quelquefois artificiellement leur nombre, ce qui peut nuire à la crédibilité de cet indicateur, par rapport au nombre de lecteurs.

On citera également les chiffres remarquables suivants :

  • L’éditorialiste le plus productif : Patrick A. (530 éditos à ce jour, écrits en solo ou en duo).
  • L’édito le plus commenté : La politique contre la logique : Des amalgames meurtriers (Mireille Rabenoro), avec 348 commentaires pour 11.032 visites, soit un commentaire pour 31 lectures.
  • La plus longue série : Les coups de griffe de l’Oncle Georges Rabehevitra (86 éditos sur le thème, de janvier 2011 à octobre 2013).

Pour être éditorialiste à Madagascar-Tribune, je pense qu’il faut une certaine dose de courage, si ce n’est de l’inconscience. Courage de dire ce que l’on pense, au risque de déplaire aux dirigeants, mais aussi aux forumistes. Mais je fais mienne cette liberté. Si par courage ou inconscience, la machine répressive des hâtifs ne m’avait jamais fait peur après le coup d’état de 2009, ce ne sont pas les sarcasmes de certains et les pseudo-punchlines de bas-étage des autres qui vont me faire reculer. Mais comme je ne suis pas rancunier, j’offre le mot du Général de Division Pierre Jacques Étienne Cambronne à ceux qui n’aiment pas que je persiste et signe face à leurs insultes, dont ma manne se fout.

Cet édito est dédié à la mémoire de Citoyenne Malgache, éditorialiste décédée il y a un an ; à Maminah, forumiste dès les débuts de Madagascar-Tribune.com et relectrice de certains éditos, décédée en 2012 ; ainsi qu’à Basile Ramahefarisoa, décédé l’année dernière, longtemps contradicteur systématique mais avec lequel j’ai fini par bien m’entendre.

P.-S.

Merci au thésard qui a fourni les éléments nécessaire à la deuxième partie de l’édito, sur la base de ses recherches concernant les médias malgaches.

Notes

[1A titre de piqure de rappel pour les ignares, rappelons qu’un éditorial est un article d’opinion. Par conséquent, les abrutis qui s’offusquent de trouver des opinions dans un édito, et qui appellent à une « neutralité du journaliste » sont aussi stupides que quelqu’un qui commande un mojito, et qui se choque d’y trouver de l’alcool. Si vous venez sur la rubrique « éditorial » et que vous craigniez d’y lire les opinions de l’auteur, allez plutôt lire le journal officiel, ou l’étiquette d’un paquet de lessive.

[2Pendant ce temps, à Maurice, le très sérieux Express écrit sur des Ministres en faveur de la sodomie, sans que bien évidemment personne ne se choque. Il est vrai que nos deux pays n’ont pas le même PIB, et cela doit se ressentir sur le niveau d’instruction, l’ouverture d’esprit et l’hypocrisie du lectorat.

[3Toutefois, du point de vue général, deux pages ont reçu plus de clics : celle des contacts et celle de la météo à Madagascar.

58 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mai à 08:57 | Mandinika (#2986)

    Bonjour,

    Merci à Ndimby pour cet article !

    Juste pour expliquer la relation entre nombre de lecteur et de commentaire, je crois que les articles avec les belles titres intéressent beaucoup les lecteurs. Pourtant la plupart des forumistes sont des personnes qui habitent à l’extérieur de Madagascar et il y a les sujets qui leurs intéressent qui sont plus commentés. A Madagascar, la connexion internet est encore un produit de luxe et la plupart des lecteurs n’ont pas assez de temps pour commenter.

    Pourtant, nous vous remercions de votre courage pour tout ces articles que vous avez écrits !

    Bonne journée !

    Madinika Mandinika

    • 20 mai à 10:11 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Mandinika

      Merci à NdimbyA pour cette Analyse UTILE.

      - Je regrette beaucoup que PATRICK A ne revient plus depuis lurette , j’aime beaucoup son style surtout ce ZEN ÉDITORIAL qui le caractérise qui permet d’enrichir le DÉBAT THÉMATIQUE ,j’adore DÉBATTRE et aussi POLÉMIQUER s’il le faut quand on est me cherche sur cet angle.

      - Ndimby A ne manque pas d’apporter ou de partager SON REGARD sur les FORUMISTES et qu’il accepte donc aussi que les FORUMISTES lui font de REMARQUES ou de COMMENTAIRES et qu’il ne s’attend pas à ce qu’on lui caresse systématiquement dans le SENS DU POIL pour chanter comme la formule d’usage presque lèche : C’est du GRAND NDIMBY.... ; les forumistes ne sont pas obligés d’être d’accord avec l’EDITORIALISTE et CETTE PLURALITé est POSITIVE ,une CHANCE mais non pas UNE HAINE à Ndimby A. IL faudrait accepter ce principe de RECIPROCITé , l’UNANIMITé SYSTÉMATIQUE n’est pas du tout agréable car au finish c’est lassant .J’adore PIMENTER la vie et c’est comme ça !

      - Je remarque que NDIMBY A est plutôt du genre TSY MAHATANTY DEBAT, il est TROP SENSIBLE et n’accepte pas facilement qu’on le contredit et L’EDITORIAL DU JOUR en est la preuve, il a avec lui cet ETERNEL BESOIN de se justifier pour s’assurer qu’on est d’accord avec lui.

      - Je viens sur MT-COM pour briser LA PENSEE UNIQUE et pour démontrer que MADAGASCAR/LE MALGACHE est ÉMINEMMENT PLURIEL quitte à briser les APPRIORIs FACILES ou le MUR INTELLECTUEL auquel certains forumistes adorent s’EMPRISONNER.

      Mais j’avoue toutefois que j’ai APPRIS ENORMEMENT sur MT-COM aussi bien INTELLECTUELLEMENT que HUMAINEMENT et sur ce je remercie l’EDITORIALISTE et MT-COM

      BORIS BEKAMISY

    • 20 mai à 10:51 | Ndimby A. (#444) répond à Mandinika

      Salut à vous Boris.

      Je ne crains ni la contradiction, ni le débat. « Si tu diffères de moi, (...) loin de me léser, tu m’enrichis » (Antoine de Saint-Exupéry). Par contre, ce qui m’énerve, c’est la mauvaise foi (comme ceux qui m’ont accusé d’avoir fait une coquille dans le titre sur Macron sans même avoir lu l’article), et également l’atteinte aux valeurs humaines (comme ceux qui se réjouissaient des kidnappings de karana). Dans l’un et l’autre cas, vous n’étiez pas concerné.

      Je peux vous assurer que, non seulement je suis capable de reconnaître que j’ai tort quand je le suis vraiment, mais je suis également capable d’admettre que mon contradicteur a raison quand c’est vraiment le cas. Cela a quelquefois été le cas sur des analyses que vous avez partagées, et que j’ai trouvés pertinentes.

      Enfin, (et cela répond également au post d’Eloim plus bas), je pense recevoir régulièrement ma dose d’insultes sur le forum, sans que je ne réponde jamais. Mais mon édito aujourd’hui se fait justement sur le principe de la réciprocité que vous évoquez : après les tombereaux d’injures reçues ces deux dernières semaines (au sujet de l’élection de Macron et des kidnappings), j’estime avoir légitimité de répondre en traitant qui de droit de ce qu’ils méritent, en réponse aux noms d’oiseaux dont ils m’ont abreuvé. Les concernés se reconnaitront.
      Quant aux contradicteurs plus ou moins systématiques, je n’ai jamais eu un souci à dialoguer avec eux. J’ai même proposé à l’un d’entre eux de co-signer un édito avec moi sur un thème qui nous intéressait tous les deux, mais il a refusé.

      Je vous souhaite un bon week-end.

    • 20 mai à 12:58 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Mandinika

      @ Ndimby A.
      - Bon week end à vous et merçi , je trouve que MT-COM ,malgré tout ,un MERVEILLEUX OUTIL de débat démocratique/de pluralisme dont vous êtes UN des PRINCIPAUX ACTEURS et c’est l’ESSENTIEL pour BB avant d’autres considérations !
      - Je regrette toutefois que ce son plutôt les Gasy d’Andafy et les français d’un certain age qui passent leur RETRAITE à Madagascar qui constituent la grande MAJORITé des FORUMISTES , l’OPNION MAJORITAIRE à MT-COM est loin de refléter donc l’OPNION PUBLIQUE à Madagascar.
      - La difficulté d’accès à internet qui est encore UN LUXE pour beaucoup des malgaches y est pour quelque chose , surtout pour les malgaches qui me ressemblent à moi BB....
      Boris BEKAMISY

  • 20 mai à 09:18 | Isambilo (#4541)

    J’apprécie vos éditos. Je regrette l’absence d’articles de fond à leur suite. Problèmes de moyens humains ?

    • 20 mai à 13:12 | Behantra (#9165) répond à Isambilo

      Bravo Ndimby ... excellente prise , A2B est définitivement pris dans vos filets

  • 20 mai à 09:29 | Babah (#9347)

    Et toc !

    1- J’ai toujours apprécié les gens qui parlent clair, précis et direct. Ndimby l’a toujours été : d’accord ou pas d’accord, c’est une autre question, c’est même secondaire.

    2- j’ai fait exprès de ne rien dire hier, me marrant des masques qui tombaient : exemples,

    ▪ le St-Jo n’osait plus dire trop fort le peu qu’il a dans sa tête de singe-ô raciste et sa topographie plein de repères anti-karana. Il tentait jusqu’ici de cacher sa haine anti-betsileo derrière la critique des idées d’Isandra, sa haine envers les karana derrière la misère des Gasy et sa haine contre le régime hvm derrière une indignation partagée par tous. Mais, il est tout aussi foza que le 1er foza venu du ventre malsain de 2009.

    ▪Tsimahafotsy et Zanadralambo se rendaient enfin compte que la majorité de ceux qui « critiquent » Rajao et le hvm ne sont pas si « mécaniquement sympas et magnifiques » qu’ils voulaient paraître. Et surtout, que ceux qui critiquaient à longueur de posts ne sont que des abrutis, bado, racistes, mpanara-drenirano.

    ▪ on se rend compte de l’analogie des postures et de la logique des Jipo, Vatomena avec celles des Punchline, Rayoll et autres petites têtes gasigasy ...

    3- J’invite maintenant tous ceux qui se prennent pour des « lanceurs d’alerte », ceux qui se croient « défenseurs » de ceci et de cela à mieux appréhender leur dire : savoir ce qu’un édito est, qu’est-ce que parler signifie, qu’appelle-t-on un chat, un journaliste, un article, une opinion, un jugement, un préjugé raciste, une abérration, une idée, un concept, une vanne, ... bref, sachez définir ce que vous êtes, faites, et dites. Clairement et aussi précisément et simplement que possible. Est-ce juste ou pas, est-ce vrai ou pas est une autre question, c’est même secondaire : à l’interlocuteur de juger.

    Le bon sens est la chose la mieux partagée : cette ironie cartésienne brille de toute sa splendeur sur ce forum. Merc Ndimby.

    • 20 mai à 10:14 | Babah (#9347) répond à Babah

      ▪ contre exemple :
      J’ai d’autres convictions politiques que Boris Bekamisy mais lui, au moins « sait » dire ses idées, parle direct et ne se cache pas derrière une facade politiquement et moralement correct. Reste qu’il s’embrouille et rejoint les préjugés gasigasy quand il évoque les Malama ...

      ▪ il n’y a pas de mal à faire une rétrospective, de temps en temps : faites une statistique des œuvres de bienfaisance et des vrais actes de solidarité qui aident à combattre la misère, vous aurez des surprises les petits racistes badobado antikarana. D’ailleurs, vous avez tout faux en croyant que faire des « rakitra », donner au curé ou au pasteur, mandoa adidy, etc. c’est lutter contre la pauvreté ou être solidaire pour le progrès ! Non, ça c’est seulement suivre des rites religieux, ce n’est pas contribuer au social. Ne vous trompez pas avec votre bonne conscience de pratiquants du dimanche (ou du vendredi pour les silamo, du samedi pour les adventistes et les jiosy), en croyant vous être acquités et libres d’être racistes antikarana ou anticomoriens ou antibetsileo ou antimerina ou anticôtiers, après.

      ▪ quelle mouche a piqué les évêques de parler de génocide dans leur déclaration d’hier ? Les mots ont leur sens et leur définition, je me pose des question sur le niveau intellectuel et culturel RÉEL des évêques ... ils confondent « faire une déclaration » et « faire takoritsika » avec les zanaky masina maria : à quoi mènent toutes ces dérives d’adoration après l’érection de la statue de St-Domelina depuis 2009 (permettez que je parodie cette expression ndimbyenne) !

    • 20 mai à 10:49 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Babah

      BABAH,
      Merci pour votre contribution,

      Mais parlant des « PREJUGés sur le malama » , il faudrait reconnaitre que CE PREJUGé SE FAIT DANS LE DEUX SENS ,et c’est ça le PROBLEME votre PARTIALITé ne m’aide pas à faire la moitié de chemin pour GOMMER mes préjugés ....Bref mais en vrai dire vous n’y êtes pour RIEN !

      Concernant la déclaration des EVEQUES , il faudrait vérifier si le MOT GÉNOCIDE ait sorti de la bouche des Eveques qui ont fait la DECLARATION EN MALGACHE ou bien ce n’est qu’une TRADUCTION JOURNALISTIQUE un peu excessif de la pensée des Évêques !

      il ne faut pas non plus GOBER MOT par MOT la traduction journalistique de nos vaillants journalistes , ils sont aussi trop souvent ICI avec le STATUT APPARENT DE STAGIAIRE ....
      Boris BEKAMS

    • 20 mai à 12:50 | elena (#3066) répond à Babah

      @Babah
      Pour répondre à votre question:qui est Bobby ?
      C’est tout simplement BB dit Boris que j’ai renommé et qui sait se montrer sensé quand il ne joue pas la provocation.

    • 20 mai à 13:12 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Babah

      @ Elena
      Coucou ! j’adore votre prénom d’origine Russe ! Mon petit frère s’appelle VLADY ( Vladimir)
      - j’avoue que la PROVOCATION est une METHODE DE COMMUNICATION adaptée à certaine MENTALITé ! il y a cette nécessité de prendre« un MARTEAU »pour BRISER LE MUR de BERLIN qui emprisonne certaine MENTALITé GASIGASY ou VAZAHAKHON !
      - MACRON s’inspire actuellement de cette méthode dans son style de gouvernance ET DE DROITE et de GAUCHE et c’est le BING BANG actuellement en France !
      - Je l’assume donc cette provocation !
      Bon week end à vous !
      Boris BEKAMS

  • 20 mai à 09:39 | Eloim (#8244)

    Ndimby, à quoi sert-il d’écrire cet édito « spécial » du jour ? Vous êtes un bon journaliste-éditorialiste à ce que je sache depuis ...
    Je pense que ce « COURS MAGISTRAL » que vous nous dispensez aujourd’hui va nous servir de repère à l’avenir.
    Pourtant, sans vous faire plonger dans l’inconfort car vous réveillez la susceptibilité des lecteurs en choisissant des vocables pas très commodes dans le métier journalistique avec ce que vous entendez par « PIQÛRE » ou quoi que ce soit de ce genre (allusion à ce que vous devrez éviter d’utiliser les mots « ignares », « hypocrisie des lecteurs », ...).
    Ce que vous vous ne devrez pas oublier c’est que tous les contributeurs du MT.COM sont gens INSTRUITS mais voulant tout simplement mettre du SEL et du PIMENT dans la SAUCE.
    Comme Mandinika nous a rappelé ci-haut que la plupart des contributeurs chez MT.COM vivent en dehors de Madagascar, mais voulant s’enrichir leurs connaissances de ce qui se passe au pays et s’informer de ce qu’on peut faire pour ce beau pays que notre patrie commune.
    Quant à mon cas tout personnellement, je fais partie de ceux qui n’ont pas eu deux sous de jugeote. Sans rancune !

    • 20 mai à 10:18 | Babah (#9347) répond à Eloim

      Hihihi, pauvre Eloïm, tu veux un mouchoir ?

  • 20 mai à 09:52 | punchline (#9673)

    - la quantité ne fait pas la qualité

    - le forum est un lieu de partage, nos différences échangées devraient nous enrichir mutuellement

    - et donc soyez gracieux également,ne dis jamais je persiste et signe, reconnaissez certains de vos erreurs.

    • 20 mai à 10:23 | Babah (#9347) répond à punchline

      Et comme d’habitude, Punchline est à côté de la plaque,

      Punchline n’a rien compris de l’essentiel du sujet, il tire sur un seul aspect ( la statistique) et conclut comme l’imbécile immature qu’il est : « ne dis jamais jamais, jamais... » hahah, tu bégaies Petite chose raciste.

  • 20 mai à 10:12 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Très bel exposé .

    Faut juste espérer que l’édito ne soit juste qu’une « courroie de transmission » entre un groupe de pressions et le peuple qui n’a plus qu’à se plier aux injonctions ou supputations de l’éditeur.

    Une opinion parmi tant d’autres...

    • 20 mai à 10:26 | Babah (#9347) répond à dirk_cab

      Ne boudez pas votre plaisir, dirk_cab,
      On peut aussi ne pas voir des complots et des stratégies derrière chaque bruit d’échappement dans la rue... Ça peut aider la longevité !

  • 20 mai à 10:12 | betoko (#413)

    Je trouve que Ndimby cherche à s’excuser , pourquoi ce sentiment de culpabilité , Pendant le régime de la transition feu Rahaga Ramaholimmiaso (paix en son âme) insultait Andry Rajoelina de temps en temps et n’a jamais osé dire son nom , il écrivit sous le pseudo de tonton George , jamais sous son vrai nom comme Ndimby . Une des qualités des journaliste c’est de signer un article ou un édito sous son vrai nom Cela s’appelle « assumer »

    • 20 mai à 10:26 | Rédaction internet (#89) répond à betoko

      Vous faites une supposition erronée. Nous sommes en mesure d’affirmer sans ambiguïté que Tonton Georges n’est pas Rahaga Ramaholimihaso.

      Cordialement.
      La Rédaction de Madagascar-Tribune.com

    • 20 mai à 10:36 | Babah (#9347) répond à betoko

      Betoko est toujours égal à lui-même : il ne voit que ce qu’il veut regarder !

      EX : Betoko, c’est avec Isandra, un « certain regard » des épopées chevaleresques des AV7 contre les monstres gardiens du château d’Ambohitsitohitra, en 2009...

      Bref, avec l’édito du jour, Betoko « trouve que Ndimby cherche à s’excuser » ! Un certain regard incertain ou un point de vue dans la brume d’un matin de trandition, une vision dans l’obsurité d’un cerveau foza qui n’a rien à envier de celle d’un singe-ô (son pendant).

  • 20 mai à 10:20 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Ndimby fait un édito concernant … ses édito !
    Personnellement je ne m’attendais pas à cela .
    Ndimby est libre d’écrire ce qu’il veut écrire .
    De toute façon , personne n’est obligé de lire un texte que lui-même n’a pas envie de lire .

    Si j’écris que je m’instruis en lisant les édito de Ndimby et les commentaires qui s’ensuivent , alors certains ne manqueront pas de me faire remarquer que je radote .
    Parce que sur ce forum il y a des visiteurs qui n’oublient rien et qui ne manquent pas de le faire savoir .

    Mais il y a aussi ceux qui ne se souviennent plus de ce qu’ils ont lu .
    Et même ceux qui ont totalement oublié ce qu’ils ont eux-mêmes écrit .
    Et en l’occurrence , on oublie facilement ce qui a été lu dans une langue que l’on ne maîtrise pas bien , fût-elle sa propre langue maternelle .
    Un exemple concret ?

    Si vous ouvrez le classique « Takelaka notsongaina » de Siméon Rajaona à la page 415 , vous y verrez écrits , chacun plusieurs fois , Antaimoro et Antemoro , deux orthographes différentes du même mot . Sans compter le fait que , si vous consulter certains documents officiels , il existe une troisième orthographe qui est Antehimoro . Certains croient que l’écriture Antaimoro , ou celle plus proche de la grammaire stucturale , à savoir Taimoro , serait une insulte . « Moro » ici est le vocable « moore » ou « maure » que les lettrés dans d’autres langues connaissent fort bien . Mais je n’y reviendrai plus , car il y a longtemps j’ai déjà exposé ici même comment , en respectant scrupuleusement les règles de la grammaire structurale , se forgent certains mots en langue merina , laquelle est une langue agglutinante .

    Concernant le buzz de ces derniers jours , aucune personne sensée ne cautionne ni encourage le kidnapping !
    Aucune personne sensée non plus ne cautionne ni encourage les autorités gasy à mépriser , jusqu’au très haut degré atteint aujourd’hui , la santé et la vie des malades gasy en quête de soins dans les hôpitaux « manara-penitra » !

    Mais , aïe ! aïe ! aïe ! cela va barder encore une fois ! Mais je dois l’écrire !
    Tant pour moi , pour ce que je vais recevoir dans la geule !
    Donc , sur le même écran de l’ordi , apparaissent deux articles traitant de deux sujets .

    1°) Un jeune adulte karana , fils d’une très riche famille , a été enlevé , non pour être tué , mais pour une demande de rançon . Donc , il s’agit d’un jeune adulte , proprement bien toiletté , peut-être même sentant bon la lavande , bien habillé , poli et bien élevé . Le genre attrayant pour le monde des BCBG (version Bon Chic Bon Genre , bien sûr ! mais pas l’autre version !) Et de façon très compréhensible ne voilà-t-il pas que tous ceux du monde du kidnappé y vont de bon cœur avec leurs bien fondés cris au scandale !

    2°) Les nombreux Gasy malades en quête de soins médicaux dans les dispensaires d’état et dans les hôpitaux d’état ne trouvent rien pour les soigner . Et ces nombreux Gasy malades-là , dont certains risquent d’y laisser leur vie , sont négligés par les autorités gasy responsables .
    Si ces Gasy malades-là avaient été proprement bien toilettés eux aussi , sentir bon la lavande , bien habillés , alors peut-être que … Bof ! Il n’est quand même pas interdit de rêver .

    Alors , imprudemment j’ai annoncé clairement un pari que je me suis fait à moi-même .
    J’ai écrit très clairement sur ce forum : je fais le pari que l’article sur le kidnapping du jeune Karana va faire l’objet d’une multitude de réactions ; par contre , l’article sur les malheurs des Gasy malades en quête de soins médicaux ne va pas intéresser grand monde .
    Je laisse à l’imprudent qui lit ce post-ci les soins de vérifier si j’ai gagné ou perdu mon pari .

    Et pour terminer :
    Avec froideur je constate que certain forumiste « qui sait compter sur ses dix doigts , chose que je ne sais pas faire » , assidu sur ce forum , se comporte comme les Gasy politiciens .
    Ses paroles sont loin de coïncider avec ses actes .
    Serait-il si difficile de respecter sa résolution prise et clairement annoncée il y a quelques temps , sans que , bien sûr , je lui demande quoi que ce soit ?
    Sa propre résolution était il n’y aura plus lieu de m’adresser un message , car nous appartenons à deux mondes en totale contradiction et qui ne risquent pas de se croiser un jour !
    Eh ! Ben ! Voilà une résolution qui , comme à l’accoutumée , n’a pas tenu bien longtemps !

    Et pour le wekend , deux mots pour tout le monde , même pour ceux qui n’ont pas lu ce post :
    Salax et relax !
    A+ !

    • 20 mai à 12:30 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Grammaire structurale ou pas, ante et antai signifient « ceux de ». On trouve aussi anti comme antimerina
      Moro ne vient pas de l’arabe (Mauro) ni le nom de Roger (Moore). Il signifie « bord » de morona en opposition à ony.

    • 20 mai à 14:31 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      Pourquoi ne pas me nommer, St Jo ? Je ne suis pas digne de discuter avec vous ? Un tel mépris, un tel dédain venant d’un facho de la pire espèce, remarquez, quel honneur, vous me faites. Merci, merci, St Jo. Quel bonheur de prononcer votre nom, je suis ravi, mais ravi…

      Il est vrai que je me suis juré de ne plus m’adresser à vous. Vos valeurs ne seront jamais les miennes, on n’a pas grand-chose à se dire. Mais il faut bien que quelqu’un vous ramène à la raison, on ne peut pas vous laisser dire tout et n’importe quoi. Vos dérives racistes n’ont pas lieu d’être sur ce forum, les idées nauséabondes que vous véhiculez sont une insulte à la dignité humaine, c’est œuvre de salubrité publique que de les dénoncer.
      Et puis, vous qui me reprochez d’être une girouette, n’êtes –vous pas un peu gonflé ? Vous n’avez pas honte d’avoir retourné votre veste ? Vous l’avez retournée tant de fois que bientôt, il va falloir retourner aussi votre pantalon. Vous qui affichiez votre haine des vazaha, des étrangers en général (les écrits restent malheureusement pour vous), subitement à l’arrivée de Dadabe, vous êtes devenu francophile. Vous vous êtes découvert subitement une âme tolérante. Ça rime quoi, ce revirement à 380 ° ? Je me souviens de vos diatribes lors des discussions sur les îles éparses, vous meniez une croisade anti-française qui restera dans les annales. La violence de vos mots d’alors n’avait d’égal que la stupidité des arguments que vous défendiez.

      Pour l’ensemble de votre œuvre, je vous décernerais volontiers le titre du plus grand hypocrite de ce forum. Je vous décernerais aussi le prix du 1er xénophobe et du 1er raciste de l’Océan Indien (Mada n’est pas assez grand pour louer vos exploits), il n’y en a pas beaucoup pour vous les disputer ; les autres, au mieux, ne seraient que des challengers que vous battriez à plate couture. Ah, Lysnorine peut-être….

      Allez, assumez vos idées, redevenez vous-même. Les tai-kiringa, les tai-karana, les taim-bazaha que vous criiez de toutes vos forces doivent manquer à ces partisans qui ont du mal à vous reconnaître depuis. Le héros nationaliste aux slogans populistes et racistes, vous l’incarniez si bien. Cette posture anti-raciste que vous affichez, ce n’est pas vous, ce ne sera jamais St Jo. Grand fou, va !!!!!.

  • 20 mai à 14:40 | Jipo (#4988)

    Bonjour Ndimby, merci pour ces précisions, que vous avez jugées nécessaires manifestement.
    Une attention toute particulière à vos lecteurs, j’ avoue que je n’ aurais pas eu cette délicatesse , car « ils le valent bien » ...
    Au plaisir de vous 📖 .

  • 20 mai à 15:44 | betoko (#413)

    A l’intention de la rédaction de Madagascar Tribune . Si tonton George n’était pas feu Rahaga Ramaholimiaso , comment se fait il que depuis le décès de ce dernier , plus personne n’écrivit sous le pseudonyme de tonton George . Drôle de coïncidence quand même . Juste un simple recoupement élémentaire , une méthode dont des journaliste débutants utilisent

    • 20 mai à 16:56 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Ce n’ est pas kelytoucou que vous auriez du choisir comme pseudo, mais « Parisot bé » !

    • 20 mai à 17:09 | Rédaction internet (#89) répond à betoko

      La coïncidence n’est qu’une coïncidence, et il n’y a pas que le virtuel dans la vie…

      Des membres de la rédaction sont en contact avec « Tonton Georges », et ces contacts sont bien postérieurs au décès de feu Rahaga Ramaholimihaso.

    • 20 mai à 19:09 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Méthode Betoko : vouloir avoir raison même quand on a tort. Et pour ne pas perdre la face, insister encore et toujours.
      Tena pro rajoelina marina.

    • 20 mai à 20:26 | takaka (#8449) répond à betoko

      Ô ry Bele Betoko â !
      Mba mahalala menatra amin’ilay fanaporofoana T4. Sady manala baraka gasy r’ilay donto ity â !
      Le recoupement n’est pas élémentaire, c’est de l’analogie australopithécusienne.

  • 20 mai à 17:00 | Boris BEKAMISY (#4810)

    @ Betoko,
    De grâce, il faut savoir clore aussi un DEBAT avec DIGNITé !
    le sujet est assez grave pour NOUS MALAGASY pour être trainé de cette manière car ça concerne la MORT de Ray aman_dreny de ce rang !En plus on parle de NOTABLE(S) ! il(s) ne sont pas n’importe qui .
    Merci
    BB

    • 20 mai à 20:27 | takaka (#8449) répond à Boris BEKAMISY

      Il n’a de dignité que sa queue télécommandée !

  • 20 mai à 20:35 | takaka (#8449)

    Je pense bien qu’être lu 1000 fois est déjà une belle prouesse pour un journal gasy sur internet. Il y a trop de publications et nous n’avons pas beaucoup de temps libre entre boulot, Canal plus et internet.
    Mais j’aime bien les éditos de Mr Ndimby. Au moins peu de temps perdu surtout avec les réactions.

  • 21 mai à 10:11 | Isandra (#7070)

    « En 2010, il y a eu 12 fois plus d’éditos qu’en 2016 »

    Pourtant, la situation actuelle de notre pays laquelle fait parler des muets, pire qu’en 2010, devrait faire objet des pluies d’interpelllation et de critiques, pousser et inciter les éditorialistes responsables inactifs à se réveiller et réagir à moins qu’ils aient la main qui tombe et préfèrent le silence complaisant,...

    MAIS POURQUOI ?

    • 21 mai à 12:11 | Babah (#9347) répond à Isandra

      Existentialisme ou métaphysique d’Isandra,

      Pourquoi y a-t-il eu plus d’éditos en 2010 qu’en 2016 ?

      Oh, c’est vrai, mais pourquoi ?

      Pourquoi ? Pourquoi mais pourquoi ?

      Bon, allez bon dimanche, pas que ça à faire 😂😂😂

    • 21 mai à 15:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pourquoi ?

      Parce que pour eux, le soutien d’un despote est plus intéressant et important que ceux de l’Etat de doit et du peuple dans la souffrance totale,...

  • 21 mai à 12:43 | zanadralambo (#7305)

    Je vois que mon commentaire (comme ceux de Babah ont été supprimés) alors qu’il n’ y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat. En revanche, le sermon du raciste St Jo, d’où tout est parti, est bien là. Décidément, c’est à ne plus rien y comprendre. Le modérateur sera-t-il assez aimable pour m’expliquer selon quels critères il juge la malveillance d’un commentaire pour le supprimer ? C’est presque la prime à l’insulte. Le St Jo, dès qu’il ouvre la bouche, il sort des insanités, il n’y a qu’à voir la façon dont il traite Isandra (qui, je le concède, n’est pas une lumière). « Nazie foza femelle »…et j’en passe. Est-ce une manière de s’adresser à un adversaire ? Et pourtant, ça passe ! Comme les attaques, régulières, racistes de l’infâme atavique contre les Merina. L’énergumène est même allé jusqu’à appeler à la guerre civile pour exterminer cette race qu’il ne digère pas. Il n’a jamais été sanctionné, il s’en vante, en plus. Vatomena qui se livre, à ses heures perdues, à des vacations négationnistes peut être tranquille…..
    Alors, j’en appelle au modérateur, où est la logique ?

    • 21 mai à 17:44 | vatomena (#8391) répond à zanadralambo

      Pour etre reconnu comme un Négationniste ,que faut il dire ou que faut il taire ? Zanadralambo . Si vous avez une liste des mots ou des paroles ou des faits interdits de rappel ,je vous serais bien obligé de m’en instruire .Merci

    • 22 mai à 19:22 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      Merci à M.T. d’avoir corrigé le tir.

  • 21 mai à 18:14 | ratiarivelo (#131)

    Salama e ! Alahady vao mba manokatra " ny EDITO***dra-Ndimby : ny azo hambara sy mba hanampiana an’izay efa voalazanao sy ny BESINIMARO*** MISAOTRA E !!! mazava tsara fa dia samy tsara !!

  • 21 mai à 18:20 | ratiarivelo (#131)

    O Rtoa-be Isandra o : mbola averiko ihany fa hianareo mianankavy ao antin’izany i MAMASAOSY-nareo no nametraka an’io FITODRANA eo ; ka dia matatesa eeeeeeeee !!! sans racune Rahavako ???

  • 22 mai à 07:30 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Cet édito bilan de Ndimby m’inquiète un peu .
    Un bilan agrémenté de pareils chiffres précis , d’un graphique très éloquent et même des hommages aux disparus ? On fait pareilles choses en même temps quand on a l’intention de passer à autre chose .
    Mais j’espère que je ne vois pas juste . C’est-à-dire que Ndimby continuera à écrire des édito sur ce site .

    D’autre part , un entervenant a osé me comparer , moi saint-jo , à lys-norine , lequel est une personne qui , très visiblement ,
    . est non seulement douée d’une très vive intelligence et a à sa disposition des archives dignes de la Bibliothèque Nationale ,
    . a , de plus , une parfaite maîtrise de la langue malgache et une très vaste et très profonde connaissance des cultures malgaches .

    Quand on fait pareille grosse erreur , comparer des choses incomparables , c’est que l’on a soi-même de graves lacunes sur sa propre langue maternelle et sur la culture de ses propres parents .
    Autrement dit : un déraciné . Tout simplement !

    Alors , revenir de temps en temps sur ses propres résolutions devient parfaitement explicable .

    • 22 mai à 08:48 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      @ St-jo,

      Ta place au chenil (là où je travaille comme gardien) t’attend : elle a été accordée par l’administration pour toi exceptionnellement, vieux débris de singe-ô, car il est prouvé qu’entre ton cas et celui des locataires habituels, il n’y guère de grandes différences.

      Sois le bienvenu, oncle Tom.

    • 22 mai à 08:58 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Gare aux crises d’apoplexie !
      Du calme ! Là ! Du calme ! Respirez à fond !
      Hi-hi-hi !
      Tout est tranquille !
      Maîtriser ses nerfs , c’est une chose possible ! Avec un peu d’entraînement , bien sûr , pour votre cas !

    • 22 mai à 09:31 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      @ st-jo faux-matheux vrai-raciste,

      Qu’entends-tu par « déraciné », tu n’as rien appris des leçons que t’a donné ton dadabe : on peut aller partout (voyageur aux semelles de vent), vivre n’importe où ET garder ses racines, vieux singe-ô.

      Nuance entre contempler sur place un trou et savoir d’où l’on est issu.

      Et, St-jo, ne t’inquiète pas pour Ndimby et ses éditos ... si tu fais une introspection, plutôt, le monde va progresser.

    • 22 mai à 10:42 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Je sais : il n’est pas donné à tout le monde d’être capable de contrôler ses pulsions et surtout de maîtriser ses nerfs .
      Mais rien n’empêche un individu , fût-il un pauvre homme qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » , d’essayer de faire ce que d’autres ont su faire avant lui . Car il est impensable de penser qu’ il est en-dessous des autres .

    • 22 mai à 19:26 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      Mais pourquoi vous ne me nommez pas ? Ce serait tellement plus simple. Ce serait me faire trop d’honneur ? St Jo, l’être supérieur, qui ne supporte pas qu’on le contredise…, imbu de sa personne. pétri de certitudes, sûr de sa vérité. Et, pourtant, qui ne sait ni lire ni écrire, qui ne sait pas compter sur ses 10 doigts, non plus…
      Bonjour, quand même, St Jo, vous voyez, en plus de ma langue maternelle, mes parents m’’ont appris la politesse.

      Je vous ai comparé à Lysnoirine en tant qu’apôtre de la xénophobie. Vous en êtes fier, tant mieux, heureux que vous reconnaissiez enfin que vous êtes donc un gros, un très gros raciste. Vos paroles, d’ailleurs, sont là pour le prouver, je ne doute pas une seconde que vos actes ne soient pas en conformité. Sous des mots mielleux, faussement candides , vous avez toujours véhiculé des idées de haine, de rejet, sur ce forum, c’est votre marque de fabrique, C’est vrai, nous n’avons pas les mêmes valeurs, nous ne les aurons jamais, j’aurais trop honte d’être comparé à un nazillon, si sympathique fût-il.

      Vous pensez m’insulter en me traitant de déraciné. Ce faisant, ce sont tous les Malgaches qui ont fui la révolution de l’autre taré que vous insultez. Venant de vous, ce serait fait sciemment que ça ne m’étonnerait pas…Ces andafy que vous méprisez tant, par jalousie, par rancune, hein, St Jo ? Mais l’exil n’est pas forcément choisi, le savez-vous seulement ? Ces compatriotes qui vivent dans la clandestinité, qui ne connaissent que la peur et la précarité, comment doivent-ils prendre ces propos lourds de sous-entendus ? Et votre ami Cedric Villani, que pense-t-il de vos penchants racistes ? Est-il seulement au courant que vous rêvez de jeter les karana à la mer ?

      P. S. Pas sûr que je sois là demain, on ne pourra donc pas échanger nos amabilités, je n’ai pas que ça à faire, St Jo. Mais laissez moi une petite place pour le long week-end qui vient, je fais le pont vendredi. Salax, St Jo. Et ne vous énervez donc pas !!!! Est-ce que je m’énerve, moi ?

    • 22 mai à 19:54 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Hors de ses forces de tenir sa résolution ?
      Sans doute !

      Au fait , Cédric est très largement au-dessus du racisme .
      Son épouse , une très honorable normalienne biologiste , détient les preuves formelles scientifiques de l’existence d’une seule et unique race humaine .
      Les autres ne sont que des babah koto et des singe-ô .
      Et les singe-ô , qui ne savent même pas compter , n’aiment pas perdre leur temps à communiquer avec des êtres supérieurs qui savent compter avec leurs 10 doigts !

      Aussi simple que ça !
      Bonne continuation !

  • 22 mai à 08:40 | Babah (#9347)

    Hors sujet/édito mais actu de la nouvelle semaine :

    Innovant dans la continuité ou progressant sur place (fomba tsy hita izay maharatsy azy), le grandissime très honorable syndicat des chercheurs-enseignants et enseignants-chercheurs SECES -comme tout honorable syndicat gasigasy qui se respecte !- va se mettre en grève parce qu’ils attendent la réalisation des PROMESSES DE RADOMELINA en 2009 sur des indemnités mirobolantes !!!

    Quand je vous disais que l’avenir de la population et celui des syndicats (SECES, SMM, airmad, jirama, penitentiaire, douanier, fram, greffier, etc.) constituent DEUX réalités différentes sinon opposées !

    Tohano ny sendikalista éééé ...

  • 22 mai à 09:07 | Babah (#9347)

    Ps/grève syndicaliste .

    Nous avons un raccourci illustrant tout le génie des « responsables » de Madagascar avec les deux instantanées suivantes :

    ▪ la photo du SECES (enseignement supérieur) qui revendique des promesses faites par une équipe de PUTSCHISTES, sans se rendre compte du ridicule de leur position en tant que responsables car enseignants ! « nous exigeons la réalisation des promesses d’un fauteur de coup d’Etat » hahaha !

    Et

    ▪ la photo de la démolition d’une EPP (enseignement de base) à Tamatave. Ecole primaire publique rénovée et agrandie par le Rotary après le cyclone Geralda. Démolition autorisée par les responsables officiels locaux : le maire et toute l’équipe de la commune urbaine et les magistrats (SMM).

    Ne désespérons pas, les syndicats nous guident ...

  • 25 mai à 11:43 | Turping (#1235)

    La liberté d’expression sur internet,

    L’UNESCO reconnaît l’énorme contribution que l’Internet peut apporter au développement. L’Internet fournit un volume de ressources sans précédent au service de l’information et du savoir et offre de nouvelles opportunités d’expression et de participation. L’UNESCO assume sa responsabilité consistant à promouvoir la liberté d’expression sur l’Internet, qu’elle a intégré à son Programme ordinaire. Le principe de la liberté d’expression doit s’appliquer non seulement aux médias traditionnels, mais aussi à l’Internet et à tous les types de plates-formes médiatiques émergentes qui contribueront assurément au développement, à la démocratie et au dialogue.
    - Logiquement dans le respect total de chacun , les échanges devraient être faits dans l’ambiance de courtoisie même si on ne partage pas les mêmes avis .Les critiques ,les convergences ,divergences ,complémentarités d’idées sont des enrichissements pour évoluer quotidiennement .Chaque jour on apprend aussi sur tous les domaines !

  • 29 mai à 09:57 | Ibalitakely (#9342)

    & si un lecteur écrit c’est pour que l’éditorialiste & les autres milliers lecteurs savent son ou ses points de vue, ni + ni -, & non de s’aiguiser 25h/24 – 8j/ 7 & 13 mois/12 les canines à d’autres forumistes. Mais puisque comme l’on dit miaraka @ mpanihika maimbo lanin-trodro & miaraka @ mpivarotra saribao feno harina, il arrive parfois qu’on est tenté d’entrer dans ce jeu d’aiguisement sans le vouloir mais heureusement de se ressaisir après.

  • 29 mai à 09:59 | Ibalitakely (#9342)

    ... & les autres millier de lecteurs de MT online ...
    ... maimbo lanin-trondro ...

  • 30 mai à 10:38 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Comme d’habitude , la langue de bois n’aura pas place dans ce post , qui sera sans doute mon dernier .
    Je dirai sans ménagement ce que je crois .
    Mon constat est simple à dire , mais difficile à digérer .
    Madagascar et ses populations sont dans un irréversible état de catastrophe avancée .
    Irréversible catastrophe avancée ! C’est bien cela . Et j’ai bien dit « irréversible » .

    Une maffia internationale , solidement implantée sur le sol malgache et ayant ses ramifications dans les paradis fiscaux (mais cela , beaucoup de monde le sait déjà) , tient impitoyablement à la gorge ce pays et ses populations à la limite de la mort par suffocation .
    Cette maffia tient très habilement à la limite du mortel cet étranglement qu’elle exerce , pour deux raisons pratiques pour elle :
    i) on ne tue pas la poule aux œufs d’or
    ii) mais les terribles sévices qu’on lui inflige doit , par contre , générer en cette poule aux œufs d’or le syndrome de Stockholm à l’endroit de cette maffia .
    Et le cercle vicieux mis en place fonctionne efficacement .

    Les deux jambes locales , qui font marcher cette terrible machine destinée à pomper toutes les richesses du pays et à réduire en esclavage (un esclavage qui n’ose pas dire pas son nom !) ses populations , sont
    1) la classe politique gasy d’une part ,
    2) et les forces armées gasy d’autre part .

    Or , il est quasi-impossible que les populations de ce pays puissent réduire à néant en même temps , et à la fois , et la classe politique gasy et les forces armées gasy !
    Pourtant la destruction complète de ces deux fléaux est le seul moyen qui ouvrira à ce pays et à ses populations la voie qui mène à leur liberté et à leur développement .
    Autant dire qu’une solution collective , 100% interne , aux problèmes gasy à l’échelle du pays est tout simplement utopique .

    Par contre , si vous personnellement avez moins de trente ans et que vous n’êtes pas trop maladroit (genre membre compétent du SECES ou quelque chose de ressemblant) , alors cherchez toute occasion de migrer en Europe Occidentale ou en Amérique du Nord . Si pareille occasion se présente , alors surtout ne la loupez pas ! C’est votre seule planche de salut ! Salut individuel , bien sûr , mais salut quand même . Mais cela aussi , vous le saviez depuis longtemps déjà .

    Certains sur ce forum ne se plaignent-ils pas souvent que la grande majorité des intervenants ici ne sont que des expatriés déconnectés des réalités vraies du quotidien de leur pays d’origine et de ses populations ? Et même très souvent , les « pas-trop-fut’-fut’ » d’entre eux sont déconnectés aussi des réalités de leur pays d’accueil , glissent dangereusement vers le nauséabond et en arrivent à épouser des idées absolument ridicules . Comme le montrent éloquemment les écrits de certains Gasy expat’ sur ce forum .
    Je ne serais pas étonné si certains de ces Gasy (pas tous) , le cœur rempli de haine , adhèrent au festival ci-après :
    http://actu.orange.fr/france/la-mairie-de-paris-veut-interdire-un-festival-en-partie-interdit-aux-blancs-magic-CNT000000ISSab.html

    Post-scriptum :

    a) Malgré son bilan chiffré ci-dessus , chose que l’on fait généralement quand on a l’intention de changer d’air , j’espère que Ndimby continuera à publier des édito sur ce MT.com . Ou même ailleurs , pourquoi pas ? Mais Ndimby est libre de faire ce qu’il a envie de faire . De plus , moi aussi , je serai ailleurs .

    b) Dans quelques jours nous aurons retrouvé notre appart’ dans le 20è .
    Après y avoir réinitialisé certains équipements et matériels nous irons en Haute-Savoie , où je retrouverai ma vieille habitude de la chasse au dahu (une chasse sportive qui se pratique en été en haute montagne) . Si l’évocation de ce sport de haute montagne a éveillé votre curiosité , voici quelques précisions :
    http://www.envoiedugros.fr/wordpress/traditions/dahu

    c) Dans la chanson « Trois petites notes de musique » du film « Une si longue absence » , Cora Vaucaire chantait
    « C’en est fini de leurs tapages » ,
    « Elles tournent la page »
    « Tout rêve rime avec s’achève »
    http://www.ina.fr/video/I04299093

    Bye !

    • 30 mai à 10:46 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Snif Snif !

      IST IST IST pour Masin-Joany,...

    • 30 mai à 10:52 | punchline (#9673) répond à Saint-Jo

      ntsô, ntsô, ntsô, tu vas nous manquer ma biquette ! c’en est déjà fini ta permission de sortir ? tu vas retourner en prison comme DADABE ;
      A+ alors, passe nos amitiés à DADABE si tu le rencontres dans la cours de promenade
      à ta prochaine permission de sortir gros !

    • 30 mai à 11:14 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      @ Jonas Andrianarivo,

      Veloma dans ton délire mythomaniaque de petit prétentieux.
      Tu es enfin convaicu qu’il vaut mieux te taire et rêvasser dans ton coin avec tes fantasmes (appart à Paris, voyage dans l’imaginaire, etc.). A quand ton royaume merina et le zaikabe qui va t’introniser 😨 ?!

  • 31 mai à 15:39 | punchline (#9673)

    - NDIMBY reviens ! tu nous manques gros ! on va tous se pardonner vieux ! un edito sans ndimby c’est comme un botakely sans tsaky ou masikita ou salehena, ou un match de foot à la tele sans pizza ni bière accompagnée de barbecue

    - nous condamnons fermement tous les enlèvements ou kidnapping de nos compatriotes ou nos co-residents karanas , chinois, français et autres
    nous sommes même capable de dire que, pour nous peuple de Madagascar , ces kidnappeurs ne méritent pas d’êtres considérés comme des Malgaches, honte à ces bandits, nous sommes solidaires à nos amis karana et gasy qui sont enlevés, c’est clair ; pas besoin de demander pardon en plus

    - maintenant reviens mon cheri , mon biquet NDIMBY, reviens gros, tout cela etait une énorme malentendu ;

    tu sais c’est comme dans une famille, on se chamaille, on se jauge, on se critique, on se cogne même, et puis il y a des fous comme babah, il y a des mechants de temps à temps comme moi, des frustrés comme BORIS, des fofoles comme isandra, des provocateur comme zorro, mais au final, ça finit par s’arranger, et on recommence comme au vieux bon temps

    NDIMBY reviens , ne fais pas ton vexé, t’en fais pas mon p’tit loup c’est la vie ....

    of course rabenarivo turn me on ,but ndimby is not too bad

    • 31 mai à 15:56 | takaka (#8449) répond à punchline

      C’est quoi ce délire ? Vous pensez bien qu’il est frustré ? Au contraire. Ndimby est le genre observateur, un chercheur en anthropologie du développement qui analyse, qui provoque pour constater les réactions. J’ai bien lu plusieurs de ces éditos.
      Non ! Non ! Non !
      Ce genre d’écrivain, parce que pour moi c’est un vrai littéraire, ne s’offusquerait point, même si vous lui déballerez des ompa manarapenitra.
      C’est l’apologie du stoïcisme qu’il véhicule, la race supra de l’espèce Homo sapiens.
      Vrai ou faux Ndimby ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 204