::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 20h53  :  17°C  :  Clair de lune et nuages épars
vendredi 29 août 2014
 

 > Société

Syndicat des magistrats de Madagascar et affaire de Toliara

Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique

mardi 31 janvier 2012, par Bill

Le ton se durcit chez les magistrats. La décision de l’assemblée générale extraordinaire du syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) a tranché ce lundi 30 janvier 2012 : pas de reprise du travail ni de service minimum tant que le ministre de la Sécurité publique demeure toujours dans le gouvernement. Les magistrats se sont engagés à ne point plier, et ce sous n’importe quelle pression de la part de quiconque (politiciens et/ou autorités) : ils n’obéiront qu’aux décisions de l’assemblée générale. Des individus auraient, selon le SMM, tenté de soudoyer quelques-uns de ses membres pour battre en brèche leur solidarité.

Le SMM regrette que certains de ses membres aient été approchés par on ne sait qui exactement, car aucun indice n’a été révélé qui permettrait d’identifier les auteurs de cette manœuvre qui consistait à proposer de l’argent pour que les magistrats changent d’avis et décident d’observer un service minimum. Apparemment la démarche n’a pas abouti et les pressions n’ont eu aucune prise sur le SMM. Le résultat fut plutôt négatif car le SMM n’entend pas transiger et clame haut et fort son droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité intérieure. Celui-ci serait susceptible d’être poursuivi pour non assistance à personne en danger, ayant été présent à Toliara au moment du meurtre du magistrat Rehavana Michel.

En tout cas, il est tout de même étrange qu’au lendemain de l’atelier de concertation sur la bonne gouvernance, atelier au cours duquel la corruption a été disséquée par tous les acteurs de la vie publique et par les organismes qui luttent contre ce fléau, on a encore l’audace quelque part d’acheter l’âme et la conscience du magistrat. L’opinion aimerait bien connaître les auteurs de cette manoeuvre et de ces comportements qui sont condamnables à tout point de vue. De quoi les assises que le SMM compte organiser dans les prochains jours vont-elles accoucher ?

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 11 réactions Lire les commentaires
  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 09:13, par I MATORIANDRO (#6033)

    Misaotra @ fijoroana @ asa trade union ataonareo. Tsy ny fanohizana ny fitokonana no mahafaly ahy fa ny fijoroanareo mba ho ohatra velona @ asa trade union.Efa nieritreritra mantsy ny sasany fa ho maty momoka noho ny jono ara-bola koa ianareo ao. Mankasitraka anareo ary antenaina fa tena hatanjaka sy hijoro @ heviny daholo ny trade union misy eto madagasikara fa tsy voatakalo vola na toerana ambony na voninahitra. Antenaina fa hisy akony sy vokatra azo tsapai-tanana ny asa fitolomana izay ataonareo.Ny mba nofiko dia olon’ny trade union no hitantana ny firenena. Misaotra indrindra.
    Mandrapifoha.

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 11:00, par da fily (#2745)

    Même s’il y a à redire sur ce corps, aussi malade que les autres, il serait nécessaire que cette affaire soit enfin l’abcès à crever pour redonner de la crédibilité à nos institutions. Et quie cela fasse boule de neige étendue aux autres Grands Corps Malades de ce pays.

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 11:01, par lanja (#4980)

    Miala tsiny kely fa ianareo mpitsara no fototry ny crise eto, ary fototry ny fahantrana hatrizay, firy ohatra ny mpangalatra taolampaty tratra, tsy hita ihany izay fototra, firy tonne ny bois de rose tratra, tsy hita hoe ahoana, nisy nandoro ny rova, aiza ianareo ? RAHA NY HAMOAKA DIDY POLITIKA, managadra an dratsiraka, ravalo, dia avy eo mety ho i tgv dia tena mahay ianareo, izao misy olona voaeloka, mahazo miriaria, ary misy ny tsy mahazo mandia ny tanin drazany akory, fitsarana inona no manao izany ?tokony ho menatra mihitsy ianareo, matoa mahasahy anareo ny polisy dia tsy misy lanjany aminy intsony ianareo, mahaiza mandini tena aloha, RAHA VAHAOLANA NY GREVY DIA TSARA FATOHIZO

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 11:40, par plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    C’est de la grève sauvage, indigne de votre corps et vous sortirez sans aucun doute affaibli de cette pratique. Le corps de la police ne represente qu’une infime proportion de la population malgache et d’autant plus judiciairement parlant il serait vos subordonnés. Vous faites la grève car vous n’arrivez pas à exercer vos autorités sur vos subordonnés :
    . soit vos comportements ne méritent pas le respect
    . soit il s’agit d’une incompétence à proprement parlé

    Prendre le pays en otage alors qu’il s’agit de vos cuisines internes c’est vraiment le monde à l’envers.

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 13:22, par Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Le ministre de la sécurité publique est le responsable direct , en tant que représentant de : « la sécurité publique » , et quelle sécurité ... qui plus est étant sur place lors des faits !
    Dans le meilleur des cas il doit démissionner , heureusement que nous ne sommes pas en Chine ou chez les « frangins muslim »ce serait un jugement avec aveux en public public et dans le meilleur des cas : au trou .
    Le devoir de mémoire devrait s’ allier au devoir de résultat ,afin d’ éviter ce genre de situations .

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 13:47, par plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Jadis, l’éducation se faisaient en se basant sur les contes transmises le soir par les anciens. Certains contes sont accessibles actuellement à travers des livres ( ex :« Anganon’ny Ntaolo »). Ils renferment des trésors inestimables de sagesse mais actuellement ils sont laissés de côté ou reservés uniquement à des initiés alors qu’ils auraient dû faire l’objet d’une large diffusion à travers les mass média et les écoles.
    Pour ceux qui se souviennent du conte sur le fameux RABOTITY.
    La justification de la grève du SMM à l’heure actuelle s’apparente étrangement à l’accusation portée par RABOTITY en son temps.
    Les connaisseurs et les chercheurs devront en méditer sérieusement.

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 14:46, par ROBEMA (#5518)

    Marina daholo ny voalazan’i Matoriandro, da fily, lanja ary Jipo…..Ny mpitandron’ny filaminana (Polisy indrindra), mandray écolage @ Police de la Route sy fampiharana ilay « garde à vue 48h » ary rehefa misambotra dahalo na mpaangalatra, ny fitaovazn’nizy ireo no ofain’ny dahalo satria tsy tonga ho azy ampelan-tànan’ireny olon-dratsy ireny akory ireny bala sy basy mahery vaika ireny ( ary ity farany no tena loza fa ny vahoaka @ ankapobeny no lasibatra)…
    Ny tenako dia anisan’ny very fananana noho ny grevin’ny mpitsara , na izany aza dia mamporisika ny mpitsara hijoro hatramin’ny farany ary koa tena hitaky ny fahaleovan-tenany.
    Raha mbola misy baiko na fanelanelanana ataon’ny Filoha na Minisitra na CT na CST @ fitsarana dia tsy maintsy hanao kolikoly ny mpitsara na tiana na tsy tiana.Koa efa hitory ny minisitry ny polisy ihany ny SMM, hitaky fahaleovantena (tsy ny bianco ihany ê) ,ny fantatra mantsy fa na hisy didim-pitsarana hanameloka ny Minisitry ny Polisy dia mety tsy hisy mpitandron’ny filaminana hisambotra azy, ny Fanjakana Foibe (Exécutif)rahateo moa tsy rototra @ fitakianareo, noho izany , avereno ny fandinihanareo ny didy rehetra navoakanareo mikasika ireo mpanao politika 2009-2011, izay rehetra nisy « pression » na « intervention » dia foany daholo…. Foano ho tsy hanan-kery ny didy navoakanareo momba an-dRavalo fa tsy fahefanareo izany araka ny lalam-panorenana fa an’ny « Haute cour de Justice ».Foany daholo ny mandats d’arrêt mahakasika ireo mpanao politika sy raharaha FIGN ary BANI.Avoahy ny didy ka reseo ny Fanjakana amin’ny fitoriana rehetra momba azy.Raiso ny fitorian’i Pr Zafy Albert dia mamoaha didy fa tsy fahefanareo ny hitsara izany mba hahafahana mitondrana azy any amin’ny Haute Cour de Justice atsy ho atsy…Aza misalasala, ataovy ny « ampamoaka » fa tena ilaina izany… Raisio koa ny fitorian-dRavalo momba ny raharaha Ambohitsorohitra t@ 2009… Avoahy ny mandat d’arrêt mampisambotra an-dry Pierrot Rajaonarivelo, ry VJE sy ny tariny na dia tsy hisy hanatanteraka aza izany… Ho hitan’izao tontolo izao fa hay mpisazy no Ministry ny…. ary CT sy CST mbamin’ny PDS…..

  • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
    31 janvier 2012 17:58, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les magistrats ont le droit de faire la « GREVE ».
    Les journées de grève ne sont pas payées dans le privé comme dans la « FONCTION PUBLIQUE ».
    Dans la fonction publique,c’est la retenue correspondant à la règle du « trentième indivisible »,c’est-à-dire quel que soit le nombre d’heures durant les lesquelles le fonctionnaire cesse le travail sur une journée ,la retenue est la même,celle d’une journée entière.
    Les fonctionnaires sont payés sur la base de 30 jours quel que soit le mois.

    Ultimatum,Grève etc...

    Il faut tirer de cette terrible crise un héritage positif :
    - « UN GOUVERNEMENTFORT »,digne de sa mission !!

    • Droit de poursuite contre le ministre de la Sécurité publique
      31 janvier 2012 18:18, DIPLOMAT (#846) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

      Basile a raison.
      Les magistrats ont le droit de faire grêve.
      Mais de surcroit, cette grêve est justifiée, car ce ministre était comme par hasard sur place au moment des faits.

      Bravo, les Magistrats, Bravo pour votre pugnacité.
      Ces vous qui sauverez le pays.

  • les europeens catholiques sont les cause de la crise
    31 janvier 2012 19:57, par Zafimaro (#3479)

    1.La Conférence Episcopale des Evêques Catholiques de Madagascar est concernee par la crise politique de Madagascar. Les Evêques Catholiques de Madagascar sont actifs dans la vie politique de Madagascar. C’est un fait indisputable et desirable. C’est bien que ces gens qui vivent de par les collections monaitaires des croyants soient activement engages pour aider les croyants.
    2. Un Evêque est nommé par le Pape. Alors, comment se fait-il que ce chef-d’etat etranger, le Pape qui est le chef-d’etat du Vatican, nomme-t-il ces gens, Evêques Catholiques de Madagascar, qui vivent de par les collections monaitaires des croyants de Madagascar, et qui sont activement engages pour aider les croyants de Madagascar ? Est-ce que cet etat etranger (Le Vatican) a le droit de s’ingerer dans la vie sociale et politique de Madagascar, et nommer une personne comme eveuqe, disons amoral et immoral comme celui qui hait les Tananariviens qui ont une peau plus claire que le sien, pour manipuler la vie des gens a Madagascar ?
    3.Un Evêque peut être élevé par le Pape au rang de Cardinal. De plus, ce chef-d’etat etranger va nomme un eveque comme cardinal. Donc, rien n’empeche ce chef d’etat etranger Pope Benedict XVI aussi connu comme Joseph Aloisius Ratzinger, de nommer un cardinal pour convoyer ses idees qui ne sont pas toujours acceptees par tous les catholiques, pour ne pas dire plus.
    4.Les Evêques, nommes par cet etranger Europeen, sont regroupés au sein de la Conférence épiscopale qui choisi parmi ses paires son Président.Et c’est ce Président de la Conférence épiscopale, elu parmis les eveques nommes par cet etranger Europeen, qui est le Chef de l’Eglise Catholique à Madagascar. Avec quelle sauce idiote les etrangers, et les Europeens en particulier, nous mangent-ils ?
    5.A prevue, “pour une question de commodité et de praticité” (pour le bien de qui), voici le chef-d’etat etranger qui represent les interets des Europeens comme la france et Sarkozy, Pape avec un nom qui rappelled Benoit XV de la premiere guerre mondiale et Saint Benoit le bienfaiteur des Europeens, il choisit l’Evêque (nomme par l’ etranger) d’Antananarivo pour être le Cardinal (nomme par l’etranger), et la Conférence épiscopale des Evêques (tous nommes par l’etranger) lui confie également la représentation de l’Eglise Catholique (L’etat du Vatican) auprès de l’Etat de Madagascar !
    6.Le Nonce, ou la nonciature n’est autre que l’ambassadeur du Vatican à Madagascar. Il représente le Vatican et le Pape auprès de l’Etat et auprès des Diocèses. Donc, quand l’ancien Nonce nigerien Augustine Kasujja a critique le chef d’etat de Madagascar a propos de la liberte de la presse, il etait la voie du Pape, le chef d’etat etranger qu’il represente. Et quand le Nonce Irlandais courant Eugene Martin Nugent se mure dans un mutisme absurde quand le regime du dictateur sevit lourdement sur la population catholique et non-catholique de Madagascar, il est aussi la voie muette du chef d’etat etranger qui ne veut pas condemner les abus de pouvoir, les radio et journaux fermes, les gens condamnes ou mis en prison illegalement, les opposants qui disparaissent, parfois avec femmes et enfants sans que l’on sache se qui se passé !
    Pourquoi ne pas avoir une eglise catholique de Madagascar au lieu de cette eglise catholique Romaine qui oppresse ?
    7.La Conférence Episcopale des Evêques Catholiques de Madagascar va se réunir face à la situation du pays.
    8.Un Evêque est nommé par le Pape et reste en fonction à vie, exceptionnellement il peut demander une retraite auprès du Vatican si physiquement il ne peut plus assurer sa fonction.
    9.Un Evêque peut être élevé par le Pape au rang de Cardinal en fonction de la taille et les enjeux du Pays (Madagascar n’en a qu’un mais un pays peut en avoir 2 ou plusieurs Cardinaux), le Cardinal n’est pas le Chef de l’Eglise, mais il a le pouvoir entre autre l’élection du Pape en cas de décès de celui-ci.
    10.Pour le cas de Madagascar, les Evêques sont regroupés au sein de la Conférence épiscopale qui choisi parmi ses paires son Président avec un mandat limité. Et c’est ce Président de la Conférence épiscopale qui est le Chef de l’Eglise Catholique à Madagascar.
    11.Par contre pour une question de commodité et de praticité, généralement le Pape choisi l’Evêque d’Antananarivo pour être le Cardinal, et la Conférence épiscopale des Evêques lui confie également la représentation de l’Eglise Catholique auprès de l’Etat, et des autres Eglises comme la FFKM compte tenu qu’il est basé dans la capitale.
    12.Le Nonce, ou la nonciature n’est autre que l’ambassadeur du Vatican à Madagascar. Il ne peut pas parler au nom de la Conférence des Evêques, mais il représente le Vatican et le Pape auprès de l’Etat et auprès des Diocèses. Comme tout ambassadeur, il présente sa lettre de créance auprès de l’Etat.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 271  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360