Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 17 août 2017
Antananarivo | 08h29
 

Justice

Farafangana

Douze suspects en détention dans l’affaire de l’assassinat de l’Ampanjaka Zafisoro

jeudi 1er juin | Bill

Selon l’ancien ministre de la Fonction publique, Tabera Randriamanantsoa qui conduit ces derniers jours dans la capitale une délégation des Zafisoro Telotroky, les poursuites contre les assassins de l’Ampanjaka Zafisoro, Tata Philibert, sont en cours et 12 individus suspects sont aujourd’hui appréhendés. Des rumeurs sur les prévenus qui auraient été relâchés circulent ; Tabera Randriamanantsoa est affirmatif qu’ils sont en détention. Il appelle ainsi les habitants de Vohilengo à se retenir et au calme. Le développement des enquêtes est encourageant et prometteur rassure-t-il car l’actuel ministre de la Justice a promis de se rendre sur site pour faire respecter la loi et élucider cette affaire. Tabera Randriamanantsoa, frère aîné de l’Ampanjaka assassiné, demande aux Zafisoro de patienter car la délégation Telotroky missionnée dans la capitale doit leur faire un compte-rendu. Elle a été bien accueillie par le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie nationale, par le président du Sénat et même par Mgr Odon Razanakolona archevêque d’Antananarivo et elle s’attend à être reçue par le Premier ministre Olivier Mahafaly.

A rappeler que le dimanche 7 mai dernier, l’Ampanjaka Zafisoro a été assassiné dans sa capitale Evato, à Farafangana, dans la région Atsimo Atsinanana. Il aurait été accusé de vol par le maire de la commune de Vohilengo et aurait été victime de vindicte populaire devant des éléments des forces de l’ordre qui auraient été sans réaction devant l’infériorité numérique. Le frère aîné de la victime pourtant soupçonne fortement des dessous politiques dans l’affaire car dans la région on ne porte pas la main sur un Ampanjaka – et encore moins à coups de machette et devant un poste de Gendarmerie.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juin à 08:43 | betoko (#413)

    A quand l’arrestation des 45 policiers qui ont brûlé des maisons à Antskabary . Trois mois ont passé et toujours rien .

    • 1er juin à 15:28 | rainikoto (#5666) répond à betoko

      A quand le retour à Antanimora de la malade immaginaire de la chambre 126...?

  • 1er juin à 10:28 | punchline (#9673)

    vaste programme, car ainsi tu vas virer tous les policiers et tous les elements de force de l’ordre Malgache, car ils ont tous failli à leurs missions.

    - non il faut virer le chef suprême, et tout le monde sait qui est ce big boss

    maintenant ce problème est grave, et recurrent, cet ampanjaka etait arraché aux mains de la gendarmerie avant d’être exécuté.

    ici c’est la manque d’effectif et de matériel qui est en cause

    souvenez vous l’affaire des zafisoro et antaifasy.

    alors je dis aux zanaray miraidraiky, soyez calme les gars , ne vous vous battez pas, vous êtes tous freres, soyez civilisés, laissez la justice faire son travail, ou reglez cela par le biais de fihavanana, parlez vous entre vous

  • 1er juin à 12:57 | rakoto-neutre (#8588)

    Quelques policiers et gendarmes font bien leur travail mais la plupart ne font qu’embêter les citoyens.

    • 2 juin à 13:27 | dominique (#9242) répond à rakoto-neutre

      ERREUR dans l’avant dernier MOT !!! les racketter !!! c’est ce qu’il faut employer ...merci

  • 1er juin à 15:53 | betoko (#413)

    Si vous l’aviez raté , à écouter l’interview de deux hauts magistrats à 19h sur Free Fm ce soir . Jamais aucun magistrat malgache n’avait fait autant de confidences et je comprends maintenant pourquoi les impunités existent et persistent depuis Didier Ratsiraka jusqu’ à ce jour . Je comprends aussi pourquoi des magistrats s’enrichissent et sont à la botte du pouvoir quel qu’il soit surtout la HCC
    Au cas où il vous est impossible de l’écouter , demander une copie à la radio Free Fm
    Je dis bravo à Mme Lalatiana Rakotondrazafy

  • 1er juin à 16:01 | punchline (#9673)

    les gros racistes antananarivi-stes forumistes montrent bien leur dédain , en étant indifférents au sujet du jour ci dessus

    que ce soit le sujet du jour sur farafangana, ou le 2nd sur androy et anosy , leur arrogance est sidérante

    - c’auraient été le tunel d’ambanidia ou les turpitudes de la grosse mairesse au sujet de parking ou de sa voiture de fonction, on aurait participé massivement

    - heureusement que des antananari -viens, (mais pas antananari-vistes), comme bill, bekoto, rakoto-neutre , ou rainikoto sont là pour nous éviter la généralisation

    • 1er juin à 16:21 | betoko (#413) répond à punchline

      Merci tout plein . Il m’est impossible d’être raciste , j’ai été bien éduqué de ce côté là et cela n’a rien avoir avec la bible ou ma religion . Nombreux sont les malagasy qui se disent chrétiens , mais rien à voir avec leur comportement habituel . De plus j’ai été victime du racisme primaire quand j’ai habité à l’île de La Réunion mais jamais en France métropolitaine .

    • 1er juin à 19:06 | takaka (#8449) répond à punchline

      C’est quoi cette accusation gratuite et idiote ?
      Le sujet est tout simplement banal et sans intérêt. Pourquoi ?
      Les Ampanjaka imaginaires sans portefeuille, les coutumes appauvrissantes des Razana sans papier hygiénique, les despotes vauriens tsy manaiky gisitra sy tsy azo saziana, les enfants des districts bordéliques diplômés d’office na tsy nianatra aza satria mahay avy any ankibon’omby, etc sont les contraintes pour le développement des contrées lointaines de déterminant structurel fédéraliste selon les politichiens sortant de l’E.N.des Arriérés.
      Alors nous bannissons les porobolemo fictifs d’une commune rurale de niveau 2.

    • 1er juin à 19:41 | punchline (#9673) répond à punchline

      takaka le gros raciste, jules RENANRD disait : « Les malheurs des autres nous sont indifférents, à moins qu’ils ne nous fassent plaisir. »
      - ici on parle de la mort d’ un homme, des gens dans la détresse, et un risque d’embrasement par la guerre , d’une région toute entière, en l’occurrence farafangana ;

    • 1er juin à 19:52 | takaka (#8449) répond à punchline

      Farafangana ne doit se plaindre qu’à lui-même. Détruire la JIRAMA, c’est Farfangana. Eliminer les immigrés de Farafangana parce qu’ils ne sont pas de la région, c’est Farafangana. Alors ne me faites pas la morale de laputedevenue virijiny. Mazava !

  • 1er juin à 16:01 | betoko (#413)

    P/S L’interview s’était déroulé en directe dans le studio de la radio Free Fm et il a duré 1h30 mn

    • 1er juin à 19:27 | Mihaino (#1437) répond à betoko

      Salut BETOKO ,
      Nous connaissons depuis toujours la fougue de Lalatiana de Free Fm , du journal Free news , bientôt peut-être Free TV en attente p/collecte de signatures .....pour critiquer tous les pouvoirs successifs sans jamais proposer de vraies solutions pour le développement de notre Pays . Elle cause sans arrêt sans chercher les vraies causes de tous les problèmes !
      Personnellement , je préfère de loin l’allocution de Mme Marie Dimond , Représentant résident adjoint du PNUD , lors de l’ouverture de l’atelier interactif des partis politiques à Madagascar pour une démocratie apaisée et inclusive à l’Hôtel Carlton récemment . Elle a développé les 5 éléments-clés « 5P » pour assurer le développement durable :
      - P comme Population
      - P comme Prospérité
      - P comme Paix
      - P comme Partenariat
      - P comme Planète

  • 1er juin à 20:16 | Turping (#1235)

    L ’Ampanjaka Zafisoro a été assassiné sous l’indifférence des forces de l’ordre impuissantes devant la vindicte populaire, un acte de barbarisme au XXI ème siècle.
    - IL aurait été accusé de vol par le maire de la commune de Vohilengo.
    - Est -elle une raison de l’assassiner sans que la justice fasse son boulot ?après investigation ?
    - Le frère aîné de la victime soupçonne le dessous politique. Ce n’est pas impossible !
    - Il y a deux jours, un vendeur de vanille, a été attaqué , dépouillé par un groupe de bandits dont deux gendarmes y sont impliqués car la victimes a reconnu les visages de ces deux gendarmes parmi les 6 voyous (un lieutenant et un colonel) qui ne sont que leurs amis,reconnaissables à travers leurs cagoules,....
    Conclusion : l’injustice règne car beaucoup de gens ne croient plus en la justice et l’état de droit, hélas. Personne n’est épargnée dans le monde sans moral pour se faire rapidement de l’argent. La vie ne vaut chère pour beaucoup de nos concitoyens.

  • 1er juin à 20:33 | Turping (#1235)

    Lire : la victime,... Un post de plus vu le nombre de participants.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 357