Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 septembre 2017
Antananarivo | 10h22
 

Société

La commune rurale d’Antsakabary

Doublement victime

samedi 11 mars | Yvan Andriamanga

Sous les feux de l’actualité du cyclone Enawo, on a presque oublié Antsakabary, ses victimes et ses impunis. Pourtant, le jour même du passage du cyclone, la Conférence des Evêques de Madagascar (CEM) a lancé une levée de fonds en faveur des victimes de l’incendie criminelle d’Antsakabary. Appel passé sous silence par la plupart des médias ou à peine évoqué, ce qui arrange bien l’équipe gouvernementale. Il est évident que le Chef de l’Etat et le Premier ministre essayent par tous les moyens de faire oublier l’affaire d’Antsakabary. Personne en haut lieu n’a pris la peine de faire le déplacement à Antsakabary qui est d’ailleurs un « tany lavitr’andriana », au sens propre du terme. Les dirigeants catholiques à travers les Evêques ne comptent pas laisser passer ce « trop d’injustice ». Ils font appel ainsi à tous les chrétiens catholiques évidemment, d’autant que le carême vient de commencer, ainsi qu’à tous les citoyens de se mobiliser pour venir en aide aux victimes de la barbarie humaine d’Antsakabary. Ils rappellent en plus qu’il y avait un mort dans l’incendie criminelle. Antsakabary fait partie du diocèse d’Ambanja et les donateurs sont priés de s’adresser à Antanimena chez Caritas ou peuvent faire parvenir directement leurs dons à l’Evêque d’Ambanja, Monseigneur Rosario Vella (Monseigneur Saro) .

Rappelons qu’après le remplacement du ministre Anandra Norbert, le directeur général de la Police Nationale vient lui aussi d’être remplacé aussi. Mais aucun mot, aucune action officielle (ou non communiqué) concernant les auteurs de l’incendie criminelle qui a causé un mort et plus de 1500 victimes ! Notons que les habitants d’Antsakabary qui ont déjà tout perdu lors de l’incendie criminel sont également victimes d’Enawo. Les hauts dirigeants qui n’ont rien à faire de ces gens là pourront dire qu’ils n’ont plus rien à perdre !

15 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mars à 09:54 | betoko (#413)

    il ne se passe pas une semaine pour qu’un scandale arrive . Le dernier en date selon La lettre de l’océan indien , Hery Rajaonarimampianina avait signé un accord secret avec Hedogane lors de son passage de quelques heures chez nous . Un accord secret selon le quel Madagascar accepte de recevoir des réfugiés syriens moyennant « aide financière »
    Info ou intox ..... A suivre

    • 11 mars à 10:35 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Est ce un Oradour malgache (France 1944) ou un autre Moramanga (1947 ) ?

    • 11 mars à 11:30 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à betoko

      @ Betoko,
      Votre POSTURE illustre bien l’Hypocrisie GASIGASY des binationaux franco_malgache que je dénonce ici sans concession ;
      Quand les franco_malgaches sont en France ou commente la situation socio_politique française surtout par rapport à l’IMMIGRATION ,ces pauvres franco_malgaches adoptent bien la POSTURE GAUCHISANTE PRO_IMMIGRATION avec un gros coeur charitable de Mitterrand ou de Hollande !Et ces Pauvres gasy n’hesitent pas à cracher sur Marine le PEN la traitant de Neonaziste !

      Mais quand les BETOKO et ses Pauvres franco_malgaches sont à Madagascar au bord du LAC ANOSY et analysent la situation politique de Madagascar, ces mêmes personnes qui revendiquent le gauchisme du bord de la Seine n’HESITENT pas à changer de CASQUETTE pour devenir UN NEONAZI PUR PORC pour habiller la POSTURE de Marine LE PEN en fustigeant avec force l’ACCUEIL par Madagascar des IMMIGRANTS SYRIENS proposés( semble-t-il) par ERDOGAN à HERY (cf post de Betoko ci dessus), Leur GROS COEUR CHARITABLE TROP GENTILS AVEC LES IMMIGRANTS arabo_africains quand ils sont au bord de la Seine s’est vite rétrécit pour être méchant avec les IMMIGRANTS SYRIENS ou sino_karana !
      Et là le NEONAZI BETOKO n’hesite pas à nous baver que l’Éventuel accueil des Syriens à Madagascar est un SCANDALE , si ce n’est pas du LEPENISME ,Dieu que ça y ressemble !

      Je trouve NAUSEABONDE CETTE HYPOCRISIE DES PSEUDO_INTELLOS GASIGASY ,
      Boris BEKAMISY lui assume son LEPENISME/TRUMPISME qu’il soit au de la seine ou au bord de l’Ikopa !

      Moi BB ,Je trouve normal qu’un GOUVERNEMENT s’occupe tout d’abord de SON PEUPLE à un temps (t) au lieu d’accepter une INVASION INTERMINABLE et NON CONTROLé par les Misères du Monde.

      Boris BEKAMISY

  • 11 mars à 11:08 | atavisme premium (#9437)

    Que faut-il donc pour que la spirale infernale des scandales quotidiens ne ralentisse (au moins) ou ne s’arrête(au mieux).
    Encore ce matin le clanisme imbécile reprend de plus belle entre les mafieux ZD et Mapariens .
    Personnellement je n’en peu plus de cette attitude moyenâgeuse de chasseurs cueilleurs ,détestable,puérile,imbécile,irresponsable,etc,etc,etc...
    Que faut-il donc ,aller jusqu’à la guerre civile,pour satisfaire les ego surdimensionnés de quelques milliers de privilégiers idiots, incompétents,querelleurs,indisciplinés,prétentieux ,inconstants et ambitieux (j’en passe).
    Le flash back sur les 45 dernières années ne suffit pas ?
    IL vous faut toujours et encore faire décliner ce pays avec vos actions irréfléchies et malhonnête .
    Qui dans ce pays possède t-il un minimum de philosophie chrétienne ?
    Un seul en a t-il ?

  • 11 mars à 11:58 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Le Merina , qui sait juste lire et écrire que je suis , se demande toujours pourquoi les populations de ce pays , qui comptent dans leurs rangs d’innombrables grands penseurs tous éclairés les uns comme les autres , sont non seulement incapables de sortir de cet état de misère absolue mais aussi et surtout continuent inexorablement de courir vers le titre peu enviable de populations les plus pauvres de la planète .

    Changement climatique ou pas , les inondations ont toujours été une seconde nature dans ce pays . Pour preuve : vers la fin des années 1970 le chanteur Lolo et son groupe ont chanté ceci
    https://www.youtube.com/watch?v=T1vQ1ZWnNdU

    Plus de 37 ans plus tard , aucun progrès n’a été fait en ce qui concerne la gestion des catastrophes dues aux pluies cycloniques .

    Mais nous régressons aussi et surtout sur d’autres plans .
    Je pense surtout à la libération totale de nos populations du joug qu’elles portent depuis la fin officielle (je n’ai pas dit effective) de la colonisation .

    Contrairement à ce que croient certains individus très instruits , des populations bien de chez nous avaient bel et bien affronté les forces de répression pour tenter d’échapper à l’étouffement que le pouvoir en place à l’époque avait exercé sur ces populations locales .

    Le tout premier de ces affrontements avait lieu en avril 1971 , dans le Grand Sud .
    Simultanément auraient dû avoir lieu aussi des mouvements menés par les étudiants de l’université , à Antananarivo .
    Comme nous le savons tous , les populations du Grand Sud étaient au rendez-vous .
    Mais les étudiants à Antananarivo , eux , n’étaient pas au rendez-vous .
    Bien sûr , ces étudiants allaient s’y mettre , mais avec une année de retard .
    En attendant ce sont seules , absolument seules , les populations du Grand Sud qui avaient durement morflé en ce mois d’avril 1971 .
    L’échec était cuisant .
    Question : si les étudiants dans la capitale avaient bougé à temps , quel tour aurait pris notre Histoire ? Nul ne sait !

    Mais regardons de près le pourquoi du retard de plus d’une année accusé par les universitaires d’Ankatso .
    A l’époque il y avait à l’université d’Ankatso une certaine FAEM (Fédération des Associations d’Etudiants de Madagascar) .
    Y fédéraient l’association des étudiants en droit (AED) , l’association des étudiants en lettres (AEL) , l’association des étudiants en sciences (AES) , l’association des étudiants en médecine (AEM) , etc .
    Chacune de ces associations étaient dirigée par des étudiants élus par leurs camarades .
    Ensuite les élus de chaque association élisent le bureau et le président de la FAEM , lesquels allaient la diriger pendant l’année universitaire en cours .
    Et cette année universitaire (1970-1971) , qui inclut donc le mois d’avril 1971 des massacres dans le Grand Sud , la FAEM était dirigée par un babakoto , un membre actif de parti AKFM (celui du fourbe Richard Andriamanjato) .
    En avril 1971 il y avait bel et bien un mouvement de grève générale complètement suivie par les étudiants , dirigée (j’allais dire contrôlée) par le bureau de la FAEM et de son babakoto de président , à l’univesité d’Ankatso .
    Mais ce babakoto de président et son équipe avaient neutralisé et noyé très habilement ce mouvement d’étudiants , laissant ainsi les populations du Grand Sud se battre seules pour leur cause .
    L’année universitaire suivante (1971-1972) le précédent bureau et le précédent président babakoto n’étaient plus à la direction de la FAEM .
    Des nouvelles têtes avaient pris le contrôle de la FAEM .
    Et ce fut mai-72 !
    Une année de retard .
    Les Anglo-Saxons prétendent « sooner is better than later » !

    • 12 mars à 05:50 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      Rappel : Déjà en 47 le MDRM plateau avait poussé les cotiers de l’Est à la révolte. Mais ils n’ont apporté aucun soutien aux rebelles .Les conjurés se sont bien présentés à Mahamasina pour exécuter un plan d’action mais ils se sont dispersés aussitot jugeant que c’était trop dangereux. La garnison à Madagascar ne comptait que 8 000 hommes pour tout le pays à défendre

  • 11 mars à 12:00 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Le pouvoir est à l’affût de tout ce qui pourrait faire oublier « ses forces incendiaires » d’Antsakabary, la solution est tombée…du ciel !….
    Aujourd’hui, comme hier, le pouvoir cherche à gagner du temps pensant que son meilleur allié est celui de tourner la page, discrètement, faute de pouvoir solutionner ses embrouilles, en escomptant que l’intérêt du public se focalise sur d’autres sujets moins polémiques !
    Il faut souhaiter que nos dirigeants religieux rappellent à l’ordre ce pouvoir pour qu’il indemnise ses pauvres victimes d’un état policier devenu prédateur à ses heures mais ne nous faisons pas trop d’illusions, le temps du repentir d’état n’a pas encore sonné, il n’en a jamais été question : le pouvoir est seul maître à bord !…
    Quand à la remarque de Betoko sur Erdogan, il me semble que son unique but et intérêts étaient de demander la fermeture des instituts Gülen contre une prime de 6O millions de dollars ….
    Le travail est en cours, la plupart des enseignants « seraient » titulaires de visas « contrefaits » , Hery a choisi la méthode à trois bandes pour obtenir le pompon turque pour financer une campagne présidentielle coûteuse !…
    Erdogan « préfère » garder sous le pied ses réfugiés syriens qui constituent pour lui une forme de pression considérable, vis à vis de cette union européenne, indécise, pour lui imposer la négociation, coût que coûte, sans lui fermer la porte au nez, comme certains pays européens souhaiteraient le faire …
    Madagasikara n’a pas vocation à proposer à ces réfugiés syriens un avenir qu’elle peine, d’ailleurs, à pouvoir offrir à ses propres nationaux qui attendent toujours !...

  • 11 mars à 12:06 | ratiarivelo (#131)

    Salama e ! Tsy hita intsony izay hanambarana azay Zandry Lahy, fa efa latsakaka lalina dia lalina ny TANINDRAZANA eh ****arakin’ny filazan’i Sojaben’ANTSOHY**tena mampalahelo, tsy misy raha mandeha @ny izy intsony ? ka raha DROKODROKO-Zareo jiaby**** ????Mikamban-dratsy karaha gadralava ****

  • 11 mars à 15:48 | betoko (#413)

    Vatomena
    Vous voulez qu’on oublie l’histoire surtout les plus douloureuses que se soit du côté français , algérien , Viet Namien entre autre ? Savez vous que des soldats français ont été sanctionnés et bannis car en 1941 , ils étaient à Diego -Suarez à l’extrême nord de Madagascar , ils étaient commandés par des soldats pétainistes ?
    J’ai revu un reportage sur ARTE , sur ce qui s’est passé à Chétif en Algérie en 1945 , L’armée française avait tiré sur des manifestants pacifiques .
    Bekamisy qui inverse les rôles , maintenant il me traite de néo-nazi , il est gravement complexé et malade ce mec

    • 12 mars à 05:59 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Ce n’est pas Chetif 1945 mais Sétif 1945— Une horde d’arabes ce jour là s’est répandu dans la ville et a commenc’é à égorger les passants et les commerçants de la rue dans leurs boutiques -égorger -.La troupe -essentiellement composée d’indigènes - a répondu violemment pour ramener l’ordre ,ensuite il y eut un cycle de vengeance.

  • 12 mars à 00:44 | Gérard (#7761)

    moi, je trouve que ce monde est bien fait, à peine quelques cinglés ont mis le feu, que Eole envoie des pluies cycloniques pour l’éteindre

    nos dirigeants, pourtant connus pour leur réactivité, n’ont pas même trouvé le temps de s’y rendre, c’est vous dire.......

  • 12 mars à 06:43 | betoko (#413)

    Vatomena
    Donc d’après votre explication le chaîne franco-allemande ARTE a menti ? C’est grave et pourquoi personne ne s’est insurgée si c’était un mensonge
    Bekamisy
    Pourquoi c’est un accord secret que Hery Rajao et Hedogane ont signé , ont ils quelque chose à cacher ? Si cet accord était avéré de quelle manière le gouvernement malgache pourrait surveiller ces syriens , et ils seront marqués à quel endroit et si parmi ces syriens ils existent des salafistes , des extrémistes musulmans qui vont prêcher la haine ? N’oublie pas que des musulmans extrémistes salafistes traitent les chrétiens de mécréants . Arrête ton nombrilisme

    • 12 mars à 07:08 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Oui ,Betoko —Arte n’est pas fiable-c’est toujours la moitié de la vérité..le jour de cette manifestation était malvenu.on était à célébrer la fin de la guerre ,la victoire— et une centaine de milliers d’indigènes musulmans étaient encore sous les drapeaux à occuper l’allemagne vaincue ,le nazisme abattu

    • 12 mars à 13:03 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ betoko,

      Vous vous fourvoyez à vouloir défendre les relations bi-latérales turco-malgaches, fondées officiellement sur un fonds, prétendu exclusivement « d’investisseur », promis par ce nouveau sultan du Bosphore, dictatorial et religieux !….
      Des deux côtés, il y avait des intérêts divergents de faire-valoir réciproque, mais cet Erdogan n’est pas venu par pur hasard, ici, il savait, de facto, combien notre pouvoir était à la recherche de nouvelles alliances, avec notre réputation notoire du quémandeur obsessionnel de toute aide possible, sans parler de celles, sous le manteau, pour tout autre « petit » service rendu !….
      Le terreau était, ainsi, des plus favorables à faire de cette visite exotique , un succès de sa diplomatie « bis-bip » en Afrique pour tenter de nouvelles ouvertures en palliant à la fermeture progressive des portes, en Europe !...
      Les choses se sont déroulées comme prévues pour ce conquistador turc : l’entente fut cordiale entre deux présidents qui manifestent le même repli sur eux-mêmes mais ces deux potentats ne jouent pas dans la même division, l’un joue pour une montée en division supérieure, l’autre pour éviter la ième relégation !…
      Madagasikara n’a plus, aujourd’hui, de politique extérieure, crédible parce qu’elle n’a aucune ligne politique intérieure, se laissant ballottée aux fils des événements qu’elle ne fait que subir à défaut de les dominer, maîtrisant comme personne, l’art de la rustine et du grand écart ! …
      Le cas Erdogan est simplement l’arbre qui cache la forêt de tous les carences accumulées depuis cette présidentielle mais il met en lumière ce qui, auparavant, était nié voir souvent évité d’être évoqué : parler et dénoncer une invasion religieuse rampante, hier évangéliste et aujourd’hui, orientale même s’il est trop tôt, aujourd’hui, d’en mesurer les conséquences désastreuses ! …..

  • 12 mars à 10:41 | betoko (#413)

    Bekamisy
    L’Europe ne voulait plus des réfugiés syriens car l’opinion publique est contre et non seulement ils leur coûtent tres cher mais aussi tres difficile à surveiller L’Europe s’est mis d’accord avec Herdogane pour qu il les garde en Turquie moyenant finance de 4 milliards d’euros parait Et maintenant Herdogane s’est aperçu que ce n’est pas rentable pour lui il a trouvé un autre pays pour s’en débarrasser au moindre coût ,C’est Madagascar Il a fait une bonne affaire Herdogane il va nous vendre ces syriens pour une bouchée de pain ,Nous sommes devenus le dindon de la farce et Madagascar une poubelle

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 339