Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 04h15
 

Economie

Banque mondiale – Madagascar

Deux projets de 95 millions de dollars en appui budgétaire et au PIC2

samedi 20 décembre 2014

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 18 décembre 2014, deux projets pour un total de 95 millions de dollars. Ces projets veulent soutenir les efforts de Madagascar pour améliorer la fourniture de services publics et stimuler la création d’emplois par des interventions dans des domaines clés.

« La crise politique passée a eu des effets dévastateurs sur Madagascar. La pauvreté a augmenté et sa prévalence est maintenant parmi les plus élevées dans le monde », a déclaré Mark Lundell, directeur des opérations pour Madagascar, le Mozambique, Maurice, les Comores et les Seychelles. « Le soutien financier approuvé aujourd’hui renforce l’appui apporté par le Groupe de la Banque à Madagascar pour faire face aux énormes défis auxquels le pays est confronté ».

La première opération consiste en un appui budgétaire de réengagement d’un montant de 45 millions de dollars financé par un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) ; elle accompagne les efforts de consolidation du retour à l’ordre constitutionnel, et fournira un soutien budgétaire au gouvernement afin d’améliorer l’efficacité et la transparence de la fourniture de services publics.

Selon les estimations, environ 82 pour cent des 22 millions de Malgaches vivaient avec moins de 1,25 $ US par jour en 2010. Ce soutien budgétaire devrait contribuer à réduire l’extrême pauvreté à Madagascar par la promotion de réformes visant à accroître les dépenses de services sociaux et d’infrastructure.

Un crédit IDA de 50 millions $ US a également été approuvé ce 18 décembre 2014, pour financer la première phase du second programme intégré de pôles et corridors de croissance (PIC2). Ce projet aidera à accroître les opportunités économiques et l’accès à des infrastructures dans trois régions. Dans les régions Atsimo-Andrefana et Diana, ce projet de développement local travaillera en étroite collaboration avec les autorités locales et le secteur privé pour aider à réaliser le potentiel local dans les secteurs du tourisme et de l’agro-industrie. Il fera également la promotion de programmes-pilote dans l’agro-industrie dans la région de l’Anosy, et soutiendra le développement logistique et commercial du Parc d’Ehoala.

Le nouveau projet devrait bénéficier directement à plus de 300.000 personnes. Il capitalise les expériences tirées de la mise en œuvre du projet pôles intégré de croissance (PIC), qui a cofinancé la construction du port d’Ehoala dans le sud de Madagascar, et qui a permis de renforcer l’impact de l’investissement de 1,2 milliards de dollars de Rio Tinto. Il a également financé une expansion des services de base envers les communautés pauvres, ce qui a résulté en un quadruplement du nombre de personnes ayant accès à l’eau potable et un triplement du nombre de personnes ayant accès à des services de collecte de déchets solides.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 20 décembre 2014 à 11:40 | valoha (#7124)

    Marina fa mila vola isika hanodinana orin’asa, hanokafana asa ho an’ny Malagasy, hampivarana ny toe-karena sy hananganana rafitr’asa maro samy hafa !
    Intony Banky Iraisam-pirenena sy ny namany intony ihany anefa no mamorona ny krizy aty amintsika raha zohina tsy miangatra eo @ ny lafiny maro, ary ry zero ireo ihany koa no manaparitaka ny Manna mba tsy ho fatin’ny hanoanana isika ! Izany hoe isika no lasa mitaraina mangataka ny fanampian-dry zareo lehibe mpanambola sy mpampindram-bola ireto mba hilazana fa izy ireo no Sotira sy Mpamonjy ny tany mahantra toa antsika.
    Politika avo lenta sy paika fanaon-dreo hatry ny ela tokoa izao mba hiankinan-doha aminy mandrakariva sy mba tsy hitadiavana vaholana samy irery mifototra amin’ny foto-pisainana Malagasy. Betsaka ny tera-tany Malagasy no tsy mahatanty ny mena miraviravy ka voavidin-dreo ! Eo ihany koa anefa ny lesoka eto amintsika samy isika. Tsy manana ary mbola tsy nahaorina foto-pisainana sy foto-drafitr’asa mahery, fomba fiaraha-miasa mahomby ny Faritra 22 miaraka entina miady sy manangana toe-karena Malagasy mahomby. Io no lesoka hatry ny ela tokony ahintsy avy hatrany, harenina sy hatsangana malaky. Tsy ho variana hameno paosy sy hanapatra fahefana ny mpitondra ! Ho lany fotoana hiady an-toerana eto isika ka ho tavela ! Ary hangataka lava @ intony banky lehibe intony.
    Manana ny ampy tsara isika na ny eo @ ny jono, rano, tany, olona avara-pi sy hery velona. Tsy tokony ho toa izao ny toe-karena sy ny fiarahamonina Malagasy, ary tokony hifanantona hiara-hikaon-doha dia ny mbola maro ny fotoana ! Tsy mbola tara mihintsy isika izao !

  • 20 décembre 2014 à 12:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’Etat est l’instrument par lequel==le bien commun==s’affirme par dessus les intérêts particuliers.
    Pour l’Etat,il faut clairement fixer ses tâches :
    - fonctions régaliennes,
    - fonctions anticipatrices (-la prospective-)
    - fonctions de stratégie
    - et autres missions d’intérêt public,telles que :
    - transport,
    - énergie,
    - logement
    - aménagement du Territoire.

    DECENTRALISATION,mais dans la « REPUBLIQUE » et dans le « RESPECT » de la solidarité nationale.

  • 20 décembre 2014 à 20:13 | betoko (#413)

    « La crise politique passée a eu des effets dévastateurs sur Madagascar. La pauvreté a augmenté et sa prévalence est maintenant parmi les plus élevées dans le monde », a déclaré Mark Lundell, directeur des opérations pour Madagascar, le Mozambique, Maurice, les Comores et les Seychelles. « Le soutien financier approuvé aujourd’hui renforce l’appui apporté par le Groupe de la Banque à Madagascar pour faire face aux énormes défis auxquels le pays est confronté ».
    Il est cynique ce kon de Mark Lundell , il nous coupe les aides et aprés il nous donne des leçons ? Ce matin j’ai entendu sur RFI que Paul KAGAME de Rwanda en a assez de recevoir des leçons de la part des pays occidentaux sous entendu sur la déclaration de François Hollande qui le met en garde s’il (Paul Kagame ) voulait se représenter à la prochaine élection présidentielle et ce dirigeant africain disait , Vous pouvez retirer tout votre argent de chez nous , j’en ai pas besoin
    D’après toujours RFI la croissance du Rwanda va de mieux en mieux , mais 40% de son budget de fonctionnement dépend toujours de la Banque Mondiale

    • 21 décembre 2014 à 11:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « La crise politique passée a eu des des effets dévastateurs sur Madagascar (-Pas de déplacements des »POPULATIONS comme ailleurs :
      - Syrie,
      - Lybie,
      - Irak,
      - Afrique et cetera..)
      La Pauvreté a augmenté
      (==Mais le nombre==des voitures neuves ,en particuliers des 4X4,a augmenté,c’est le mystère de la Pauvreté d’un Pays-)
      et sa prévalence est maintenant parmi les plus élevées dans le monde« a déclaré »Tartampion".==le débarquement des ONGs==qui cherchent à se faire valoir pour le maximum de subventions ...des bailleurs de fonds.

      PREVALENCE :
      Rapport du nombre des cas d’un trouble morbide à l’effectif total d’une Population,sans distinction entre les cas nouveaux et les cas anciens à un moment ou pendant une période (-donnés-)

  • 21 décembre 2014 à 14:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    De l’argent à « GOGO ».
    TROIS FINANCEMENTS ACCORDES
    1-Avance pour la réalisation des études entrant dans le cadre==de la préparation de projet==dans le domaine de l’ENERGIE. ;
    (-l’argent va directement dans la poche de QUI ?==directement==de l’assistance technique ou Conseil..en management.
    Un financement déjà décaissé de
    1,8 Million USD = 46 476 Millions MGA environ moins de 47 Milliards MGA
    DEUX PROJETS APPROUVES d’un montant total de :
    - 95 Millions USD = 245 240 Millions MGA environ plus de 245 Milliards MGA
    2-Premier projet
    L’opération concerne l’octroi d’un appui budgétaire d’un montant de :
    - 45 Millions USD = 116 190 Millions MGA environ plus de 116 Milliards MGA.
    L’opération sera financée par un crédit de l’AID (-Association International de Développement-)
    LE DECAISSEMENT DE 45 Millions USD SE FERA LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE.
    S’il est effectif dans les douze jours (-avant fin de l’année 2014-),cet appui peut être utilisé ==au titre==de l’année 2014.
    Ce montant de 45 Millions USD = 116 190 Millions Ariary devra servir :
    - à augmenter les dépenses ==liées==aux services sociaux,
    - à l’amélioration de la Gouvernance,
    - et à la « Réduction » de la pauvreté (-PAS POUR IMPORTER DES VOITURES-)
    Un fort pourcentage des « POPULATIONS de MADAGASCAR » vive avec moins de 2 dollars/jour (-statistique==pas la réalité==0 dollar pour certains et et en moyenne 10 dollars/jour pour les privilégiés-).
    CE MONTANT BUDGETAIRE DE 45 Millions USD ????
    Faisons confiance :
    - à notre Expert Comptable
    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
    Président de la République Malgache,
    Chef d’Etat de Madagascar
    de veiller à la bonne utilisation d’un tel « CREDIT-Prêt de l’AID ».
    Que les résultats soient « PALPABLES ».
    3-Deuxième Projet
    Programme Intégré et conditions de croissance (-PIC2-),financé à travers un crédit AID (-Association Internationale de Développement-),d’un montant de :
    - 50 Millions USD = 129 000 Millions MGA = 129 Milliards MGA.
    Ce deuxième projet accordé concerne ==la première phase==du second Programme Intégré de Pôles et Conditions de Croissances (-PIC2-).
    Ce projet vise à soutenir :
    - l’amélioration du climat des affaires au niveau national,
    - et la réalisation des « actions ciblées » dans trouis Régions qui sont :
    - ANOSY,
    - ATSIMO-ANDREFANA,
    - et DIANA.
    LE TOURISME et l’AGRO-INDUSTRIE SERONT LES DOMAINES D’INTERVENTION.

    PIC 2 devrait bénéficier à plus de 300 000 Personnes.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 111