Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 29 juillet 2016
Antananarivo | 02h14
 

Société

AFD – CUA

Deux millions d’euros pour assainir la décharge d’Andralanitra

mercredi 15 septembre 2010 | Ben

L’Agence française de développement (AFD) a alloué la somme de deux millions d’euros à la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) pour mettre en œuvre le projet d’assainissement de la décharge d’Andralanitra. La cérémonie de cession de ce portefeuille s’est déroulé ce mardi 14 septembre 2010 dans les locaux de la mairie de la capitale entre Mme le Secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, Vonimbola Andriambololona, et le président de la Délégation spéciale (PDS) de la CUA, Edgard Razafindravahy. Selon les explications recueillies sur place, le projet dont il s’agit porte sur trois volets : assainir et humaniser le site et l’accès au site d’une part, et d’autre part appuyer la réinsertion sociale des 800 familles concernées par le projet ; enfin préparer en quelque sorte la fermeture de la décharge en effectuant les démarches et procédures de délocalisation de la décharge d’Antananarivo.

La ville d’Antananarivo doit se débarrasser quotidiennement de quelque 450 tonnes d’ordures ménagères. En période de pluies, notamment lors de la période de récolte des fruits, plus précisément les mois de décembre et janvier, 600 à 700 tonnes d’ordures sont déversées à Andralanitra tous les jours. La construction des pistes d’accès à la décharge est prévue au même titre que des digues et une clôture longue de 1600 mètres. La SAMVA, organisme rattaché à la CUA affecté à l’enlèvement des ordures et à l’entretien de la décharge estime que les travaux commenceront aussitôt après que les procédures liées au marché qui sera soumis à un appel d’offre seront achevées. Le projet entier est prévu durer cinq ans.

La décharge d’Andralanitra occupe une superficie de 14 hectares. Elle est depuis quelques années débordée et dégage souvent des odeurs nauséabondes provoquant des maladies respiratoires aux populations environnantes ; sans parler des nuisances qu’elle cause auprès des enfants. Plus d’uns aujourd’hui espèrent qu’avec ces travaux envisagés par la CUA, les ordures n’envahiront plus et ne pollueront plus les sites mitoyens.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 16 septembre 2010 à 12:07 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Je ne pense pas que deux petits millions d’euros suffiront Ben

    Antananarivo est une ville tres polluée

    Le traitement des déchets n’a jamais été le souci des dirigeants malagasy

    Et je déplore que l’AFD ait allouée ENCORE ces euros

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 118