Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 04h12
 

Diplomatie

Diplomatie malgache

Deux accords de siège avec la COI

vendredi 19 février
JPEG - 397.5 ko

C’est en présence du président de la République malagasy, Hery Rajaonarimampianina, que le secrétaire général de la Commission de l’Océan indien (COI), Jean Claude de l’Estrac, a signé ce 18 février 2016, deux accords de siège entre la République de Madagascar et la COI. Le premier a trait à la mise en place à Antananarivo d’une Unité de la COI pour la Sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il entre dans le cadre des décisions de la COI de faire de Madagascar le grenier alimentaire des pays de l’océan indien mais surtout, il fait suite aux recommandations issues de la Conférence des bailleurs sur la Sécurité Alimentaire tenue les 19 et 20 février 2015 à Antananarivo. Quant au second accord de siège, il instaure les droits et devoirs et les privilèges des acteurs du Centre Régional de Fusion d’Informations Maritimes (CRFIM) sur le territoire de la République de Madagascar.

Le CRFIM sera amené à jouer un rôle au niveau inter-régional dans le cadre de la préservation de la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie dans la région, le renforcement de la capacité de Madagascar en matière de gouvernance maritime et l’amélioration de sa crédibilité vis-à-vis des partenaires internationaux. Fier de ces accords et de la place de son pays dans le concert des nations, Hery Rajaonarimampianina note que « la COI, face à la mondialisation, contribue maintenant à la sécurité de la région, tant maritime, qu’en matière de sécurité alimentaire. Les projets à mettre en place auront des retombées importantes grâce à la qualité de notre partenariat avec l’Union Européenne et les Nations Unies ».

 Recueilli par Bill

6 commentaires

Vos commentaires

  • 19 février à 09:07 | betoko (#413)

    Madagascar grenier de l’océan indien je veux bien mais pourquoi l’île de la Réunion pratique le protectionnisme et interdit que des produits agricoles venant de chez nous soient interdit chez eux

  • 19 février à 09:23 | rakoto-neutre (#8588)

    Que cet accord ait un impact immédiat sur le kere au sud.
    Ou faire semblant ?

  • 19 février à 11:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Cet accord est juste bon pour la photo mais pas pour l’action comme toujours.

  • 19 février à 16:27 | Takebo Ramasy (#9258)

    MADAGASCAR GRENIER DE L’OCEAN INDIEN = Madagascar contribuera à perte par ses ressources à faire devenir LA REUNION, MAURICE, MAYOTTE le DRAGON DE L’OCEAN INDIEN comme HONG KONG... mais pas pour ce KERE là.

  • 19 février à 16:31 | Takebo Ramasy (#9258)

    MDG GRENIER DE L’OI= A qui les bateaux, A qui les Usines de Transformation, A qui le capital, A qui le marché ... à EUX ( MAURICE, REUNION, MAYOTTE).. Mais TOI MADAGASCAR, petit producteur de rien de tout avec 0.001% de Chiffre d’affaires...

  • 19 février à 20:05 | SNUTILE (#1543)

    C’est déjà la 1ère marche atteinte. Un grand pas vers l’harmonisation des relations avec le reste du monde Océan Indien.
    Toujours des votes des malgaches maintenir la voix Unique populaire à destination des autres pays. C’est le choix fait initialement : Le Président de la république pour Cinq ans STABILITE des groupes politiques : Tous pour Un mais Tous pour Tous. Equilibrer.
    Plus que trois, deux années ...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 83