Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 18h22
 

Gouvernance

Justice

Désordre et anarchie

samedi 4 juin | Yvan Andriamanga

Déjà que l’Etat en soi dans sa globalité est une anarchie depuis plusieurs années, le département de la justice est la représentante par excellence de cette anarchie. Grève en pagaille, règne de la corruption, revendication à tout va… Alors que les greffiers n’en finissent pas de revendiquer on ne sait plus quoi à la fin et sont en grève depuis 2 mois, les pénitenciers ont déjà laissé entendre qu’ils pourraient reprendre la grève (alors qu’ils viennent de reprendre le travail récemment) tandis que les magistrats exigent aussi de ne pas être affectés sinon eux aussi vont se mettre en grève.

En même temps, fidèles à leurs habitudes, certains magistrats « cherchent des candidats pour remplacer les greffiers en grève pour la modique somme de 2 millions d’ariary ! ». « 1 million d’ariary pour le « responsable de recrutement », 1 million d’ariary à partager entre le magistrat et celui qui a trouvé le candidat ». En même temps, le ministère de la justice et le Pnud viennent d’annoncer que « en faisant de la lutte anti-corruption une priorité nationale, Madagascar sera sur la bonne voie pour éradiquer la pauvreté et jeter les bases d’un développement humain durable et plus égalitaire ». De qui se moque-t-on ? C’est encore heureux qu’ils n’aient pas annoncé que les malgaches s’enrichissent !

En tout cas, aucun des hauts responsables, ni le Président de la république ni le Premier ministre ni le ministre de la justice n’évoquent ce sujet. Seul le procureur général d’Antananarivo parle de temps en temps et encore… Les autorités, fidèles à leurs habitudes font comme si de rien n’était. Et les contribuables qui paient les salaires des grévistes comme les magistrats corrompus jusqu’à l’os subissent. Mais comme le Ministère de la justice et le Pnud trouvent que Madagascar est sur la bonne voie, qu’est ce qu’il peut faire le contribuable qui est le dernier des soucis de tout ce beau monde !

6 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juin à 10:03 | Eloim (#8244)

    Quel TITRE ? une équation sans équivoque :
    JUSTICE = Désordre + Anarchie
    Pour résoudre une telle équation, posons la question : qu’est ce que l’Etat de DROIT ?
    Pour cela, il nous faut revoir la leçon sur la séparation des pouvoirs via même de la notions des différents pouvoirs existant dans un pays comme Madagascar : L’exécutif, le législatif, le judiciaire. Combien de personnes connaissent-ils l’existence du pouvoir judiciaire avant d’incriminer tout le temps la justice et les problèmes rencontrés dans le monde de la COUR et la justice au pays ?
    Alors, le pouvoir judiciaire se veut être INDEPENDANT. La présidence vient de projeter une loi pour la création d’un Tribunal Spécial pour la Corruption et les délits économico-financiers ; ceci pour aider le BIANCO à assumer ses fonctions et responsabilités dans la lutte contre ce fameux fléau appauvrissant.
    Des agences ont sorties leurs rapports concernant le classement des institutions la plus touchée par la corruption, la justice malgache est sacrée championne en la matière. D’où la perte de confiance de la population en la justice malgache. C’est la raison pour laquelle la collectivité conçoit le « DINA » ou recourt à la vindicte populaire ou le lynchage en cas des délits ou crimes graves qui se passent au sein même de la communauté.
    Une petite notion qu’il ne faut pas oublier aussi, c’est que la JUSTICE est un Ministère de la Souveraineté Nationale. Un Ministère rattaché à l’accoutumée à la Présidence de la République. Donc, si le monde de la justice est affectée ou infectée par autant de mal, c’est que dans la haute sphère de l’Etat, tout s’avère être affecté et les deux terminologies utilisés comme titre ici font refléter ce qui se passe en haut lieu.
    D’où, l’incapacité manifeste constatée quant à la gouvernance de cette nouvelle équipe fraîchement installée.

    • 4 juin à 17:14 | Bena (#494) répond à Eloim

      quelle justice ? il n’y a que la maffia.

  • 4 juin à 10:07 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Faut les comprendre ces pôv magistrats, pour arrondir des faim de moi difficile, chercher des collaborateurs, voir des confrères, est une activité comme une autre, particulièrement pour un magistrat, manifestement ils n’ ont rien à foutre !
    Et d’ aller prendre le pognon là ou il est .
    Faire l’ école de magistrat pour attendre que l’ on vienne vous chercher, voilà une perspective ça qu’ elle est bonne .
    De pire en pire ou mieux en mieux, je vous laisse le choix ...

    • 4 juin à 17:18 | Bena (#494) répond à Jipo

      il suffit de ne pas être victime de la combine entre le magistrat, votre avocat et l’avocat de la défense. ces 3 s’organisent pour trainer le procès et se partagent le pognon entre eux. du coup le malgache choisit comme avocat sa famille ou ses amis. mais l’idéal pour les karana et siona, c’est de connaître directement le juge et s’arranger avec lui. et le ministre ? il étudie les dossiers.

  • 4 juin à 10:21 | Paulo Il leone (#6618)

    Les Malagasy sont vraiment les champions toutes catégories du foutage de gueule !

    Je cite : « En faisant de la lutte anti-corruption une catégories priorité nationale, Madagascar sera sur la bonne voie pour éradiquer la pauvreté et jeter les bases d’un développement humain durable et plus égalitaire » blabla blabla...! »

    Ben voyons !!

    SCOOP du jour : Le père Noël arrive à Madagascar dès le mois de juin !

  • 5 juin à 16:31 | Gérard (#7761)

    malgré son nom, ses origines nobles Andria, et sa couleur bleue ! , Manga, il est grand temps d’enfermer ce journaliste, cet Yvan Andriamanga dont les écrits sont parfois criants de vérité

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 267