Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 20 août 2017
Antananarivo | 14h09
 

Politique

DFP-Force de Changement

Descente dans la rue prévue dans les provinces

vendredi 11 août | Ny Aina Rahaga

Refus, c’est à chaque fois la réponse des autorités étatiques et des pouvoirs publics lorsque les citoyens, mouvements de contestations ou partis politiques d’opposition demandent à tenir des manifestations ou des réunions. Aussi, le Dinika ho Fanavotam-pirenena (DFP) et le mouvement « Force de changement » ont-ils décidé lors d’une conférence d’informer l’Etat sur l’existence des droits et libertés publiques. Ceci avant d’entamer une descente dans les rues qui aura bien lieu selon Maharavo Ratolojanahary dit Doudou du DFP.

Une conférence-débat a été organisée par le Dinika ho Fanavotam-pirenena (DFP) et le mouvement « Force de Changement » hier 10 août à l’Hôtel Panorama. Un évènement qui a vu la présence de nombreuses personnalités politiques de l’opposition dont l’ancien Premier ministre Omer Beriziky. Le Professeur Julien Radanoara a été spécialement été convié pour exposer sur le thème « Exercice des droits et libertés publics ». Des droits et libertés qui selon le leader du mouvement DFP Maharavo Ratolojanahary, sont ignorés ou sans doute méconnus des tenants du pouvoir actuel. Aussi auraient-ils été destinaires des invitations pour cette conférence, de même pour les responsables militaires au pays. Des invitations qui sont toutefois restées sans réponse.

Selon Julien Radanoara, les tenants du pouvoir n’accordent plus aucune importance aux droits des citoyens, aux libertés individuelles et collectives. Preuve en est le refus opposé à chaque demande de manifestation de la part de citoyens ou de l’opposition. Pourtant, ces droits et libertés sont garantis par la Constitution elle-même dont le titre II est consacré aux libertés, droits et devoirs des citoyens. Ainsi, l’article 7 de la Constitution de la Quatrième République dispose que « Les droits individuels et les libertés fondamentales sont garantis par la Constitution et leur exercice est organisé par la loi ». Et l’article 10 de souligner que « Les libertés d’opinion et d’expression, de communication, de presse, d’association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous et ne peuvent être limitées que par le respect des libertés et droits d’autrui, et par l’impératif de sauvegarde de l’ordre public, de la dignité nationale et de la sécurité de l’Etat.  ». Entre autre qu’il appartient également à l’Etat de les garantir et d’en assurer le bon exercice ; et non point de les limiter ou même de les interdire à chaque fois sous prétexte de la préservation de l’ordre publique. Après cette conférence et après en avoir informé comme il se doit donc les tenants du pouvoir et les militaires sur l’existence des libertés publiques, qui sont également garanties par les nombreuses chartes ratifiées par Madagascar au niveau international, le DFP et le « Force de Changement » organiseront des manifestations à Antananarivo mais également dans tous les Chefs lieux de province et les chefs lieux de district. A bon entendeur.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 11 août à 10:06 | Jipo (#4988)

    Bonjour
    « Selon Julien Radanoara, les tenants du pouvoir n’accordent plus aucune importance aux droits des citoyens, aux libertés individuelles et collectives »
    L’ ont-ils seulement accordée un jour ?
    A partir du moment ou l’ on a, à la tête une équipe qui a non seulement cautionnée, mais participe à un coup d’ Etat, et ce , 5 ans durants, comment voudriez-vous qu’ enfin arrivé au crachoir, ils laissent la place ?
    Qui plus est sans effort aucun et sans le moindre scrupule à écarter, voir enfermer ceux qui leur ont permis d’ être calife , avec cette mentalité, que personne ne changera, soit un défaite écrasante peut dégager ces opportunistes, soit un nouveau coup d’ Etat, ce qu’ ils mériteraient largement , avec perquisitions, gel , et interdiction de sortie du territoire, des méthodes qu’ ils connaissent : bien ...

    Répondre

  • 11 août à 10:49 | Behantra (#9165)

    Ka i rambonaitra kosany anie tsy mba nandefasan’i Julien ’invitation’ é !

    Fantatr’i Julien tsara io ’tary’ io , tamin’i andron’i herivelona tany Parisy

    I nama mantsy akotrio dia mihambo ho ’conseiller’ n’i Rajao é !!!

    fa na izany na tsy izany dia miarahaba any Julien ary mametraka ny fampaherezana amin’i hetsika atao rehetra

    Ataovy zay mety é !

    Répondre

    • 11 août à 12:25 | manga (#6995) répond à Behantra

      Dia sadaikatra ny tena ka na ny hamaly aza dia tsy natao akory momba ny lahatsoratra nivoaka omaly.
      Fanontaniana maro dia maro tsy nahitako valiny no mba iangaviako anao ry namana Behantra :
      1- Ireny va re no avoaka amin’ny mpamaky azy ?
      2- Iza amintsika ireto moa no heveriny hiaro azy amin’izay tsy fifankahazoana nisy teo amin’ny roa tonta ?
      3- Heveriny ho raharaham-pianakaviana ny fitondràna ny firenena ?
      4- Koa raha lazainy fa izay no izy, miaro an’ny filoham-pirenena sa miaro ny kapoakany ?
      5- Izay ve no antony ananana karatra maha mpikambana ?
      6- Manao pôlitika marina va re Ingahy io, ka mahasahy manavaka olona toy ny nolazainy teto ireny (firazanana, foko, fidokafan-tena amina harena, sns...)
      7- Mba inona marina moa ity fianarana nataony taty am-pita ?
      Fa dia raha ny tenako manokana dia tampina tanteraka amin’ny mba toetra mendrika anohanana olona toy ny filoha.
      8- Dia asetriny indray ny hoe « RAMBO Junior » ; vogan-javatra tsy fanao ianao, satria dia izy ihany izao no milaza fa mety hilatsaka ho filoha hamadika an-dRajao.
      9- Inona moa no mety hahadiso azy amin’izany satria raharaham-pianakaviana no nampifanditra an-dRavalo tamin’i Radomelina. Dia ity indray ny an-dRadomelina no mihatsara velatsihy amin-dRajao.
      10- Iavoloha hoy ilay vendra-t.y : fa mba inona hono no tombon-tsoan’olon-tsotra hiditra amin’izany toerana efa lasa toy ny fitobian’izao jiolahy rehetra izao ka lmaty hasina tanteraka.
      11- Sa koa mihevitra ny anao lahy fa Antananarivo dia Madagasikara ?
      Tsy mitsahatry ny iheren-doza ny firenena raha izao no fahitàny ny toe-draharaha .
      12- Io toetra mamoha fady io mihitsy no anenjehan’ireo mpiray rà any anindrana ; ka izy no manao ny ataony ka ny hafa no mijinja.
      Lozanao ry Fireneko...

  • 11 août à 11:10 | Ibalitakely (#9342)

    Izao tsy sasatra mihintsy ny milaza hoe ny foza dia foza foana na mahay mitsambikimbikina na tsia & ihany koa fitohizam-poza 2009 ka hatramin’izao no zava-misy : ny foza 1 tAtezamihitatra anie mody nanisy anarana hoe « jardin de la démocratie » an’io zaridainan’Ambohijatovo io fa tsy nisy hafa tsy kirimôzena no nahazo izay nanantena nampiasa ilay kianja nandritry ny tAtezamihitatra e !!
    & efa voalaza ombieny ombieny fa tsy ho zana-boromanga natera-borondolo hatrany am-boalohany mihintsy izao fitondrana izao, & tsy atao mahagaga izay rehetra atony eo. Ka raha toa foza 1 nosoloinareo vahoaka foza 2 dia ireo foana no mifamadibadika eo, eny fa dia ny foza orana aza no arahina saosy dia fantatra foana ny foza.

    Répondre

    • 11 août à 14:08 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Hitarika ny olona hidina an-dàlam-be any @ faritra rehetra indray hoe & ny vaovao farany koa anefa dia efa nanombaka manao fitsidiam-paritra ny mpanosika vahok’ [26/01/2009 & 07/02/2009, ...], ohatra ny toa misy fifandraisany ve ??

    • 12 août à 09:39 | Behantra (#9165) répond à Ibalitakely

      Manga

      Miala tsiny fa tsy afaka namaly anao omaly

      Ny azoko lazaina momba azy dia diso maty kambo , mihaina amin’i lainga : amin’i teny frantsay

      égo surdimensioné

      Izay no azoko ambara

      Misy adidy tsy maintsy atrehana Manga a !

      Misaotra anao

  • 11 août à 11:21 | Eloim (#8244)

    Feon-dakolosy fanairana ny mpitondra izao hetsika fampahafantarana ny andraikitra tandrifin’azy avy dia ny rantsa-mangaika rehetra eto amin’ny firenena, ny mpitondra isan-tsokajiny isan’izany ny mpitandro ny filaminana ary koa ny vahoaka tsy mandady harona ny amin’ny fanajana ny MAHA-OLON’AFAKA ny tsirairay ary MANAN-JO haneho ny maha izy azy mifanaraka amin’ny lalàna velona eto amin’ny firenena.
    Tsy voahaja anefa izany noho ny fitondrana tsy refesi-mandidy mitondra ankehitriny. Hany ka adika ho fanakorontanana sy fanonganam-panjkana avokoa izay rehetra hetsika miseho, na antoko politika io na sendika na koa fikambanana samihafa. Ny antokon’ny fitondrana kosa nefa etsy andanin’izany migalabona manao izay tiany na mahazo alalana avy amin’ny mpitondra eo an-toerana na tsia. Dia laroina fitokanana sy hetsi-panjakana samihafa izany mba ahafahana mampiasa ny fitaovam-panjakana sy andaniana koa ny volam-panjakana.
    Azontsika lazaina ary fa maka bahana sahady amin’ny fanomanana fifidianana izy ireo amin’izany. Inoantsika nefa fa tsy miafina amin’ny vahoaka malagasy izany teti-dratsy enti-mandemy ny antoko hafa mpifanandrina aminy izany, hany ka tsy matoky tena sy tsy mahatombo-tsiraka amin’ny fitantanam-panjakana ry zareo (fanesorana tompon’andraikitra ambony, fametrahana ny sakaiza hanana toerana ambony koa, ...). Hany ka lany andro manombok’asa sy mandrafitra antanan-tohatra isan-tsokajiny eo amin’ireo departemanta samihafa izy ireo. Herintaona mahery kely ange sisa dia ho tapitra ny fe-potoana hiasan’izo filoha am-perin’asa izao nefa dia mandany andro « MANDRAVA dia MANANGANA » tokoa araka ny lahateniny tamin’ny fotoana nanaovany fianianana teo Mahamasina izany.
    Sahiran-tsaina nefa ireo zanaky ny firenena mila ravin’ahitra any ivelany ankehitriny raha mitaky ny zony mba hanana anjara-masoandro hifidy izay ho mpitondra azy. Maro no tonga eto an-tanindrazana hanatanteraka ny fihaonam-be ato ho ato kanefa ny ankamaroanay dia tsy marisika amin’io fihaonam-be io satria efa mahatsapa sahady fa tsy ady hevitra no hatao ary hanatsoahana tsoa-kevitra matotra mikasika ny sata ny teratany malagasy mpila ravin’ahitra fa efa misy lasitra atao tari-kevitra andahatsaham-bato. Tsorina fa hiala sasatra an-tanindrazana no tena anton-dian’ny maro afa-tsy ireo nahazo hafatra manokana avy amin’ny fitondram-panjakana TOA hitarika izao fihaonana izao. Inoana fa tsy hisy TERITERY ary higoka ny maha olon’afaka azy kosa ny tsirairay amin’izany. Amiko dia ny fanohizana ny hetsika ho fanampiana ny mpiray tanindrazana no tokony himasoana ampiakarana ny fari-piainan’izy ireo sao amntsy mihosina amin’ny kilalao politioka maloto ifanjevoana sy ifanapotehana eto amin’ny firenena.

    Répondre

  • 11 août à 11:24 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Avec la maigreur des résultats obtenus lors de son quinquennat, plus globe-trotter que jamais, le pouvoir, s’il veut avoir encore une chance miraculeuse de rester aux commandes, il devra « d’autorité » museler toutes formes de contestations, surtout si elles sont issues d’une rue qui lui fait peur !…
    A cela, s’ajoute le durcissement attendu d’un pouvoir profitant des exemples kenyan et centrafricain, qui lui sont offerts sur un plateau, comme une raison supplémentaire de faire le ménage avec une contestation, pleine d’appétit à l’approche du festin électif !….
    Pourquoi se priver d’une autorité, hors démocratie, alors que le tonnerre de l’instabilité gronde déjà sur le continent africain ?….
    Profiter à bon escient des circonstances semble être la seule stratégie d’un pouvoir, privé de tout bilan pour asseoir sa légitimité et donner le ton du : « qui s’y frotte, s’y pique ! »….
    Interdire, c’est oser imposer une forme de pouvoir absolu après un début de quinquennat flottant, divaguant, hésitant et c’est aussi avertir que la place est occupée et qu’elle risque de l’être encore, un certain temps !…
    La difficulté dans cette histoire, c’est que l’opposition, au bon temps où elle occupait le pouvoir, usait et abusait des mêmes artifices, l’arroseur arrosé fait mine de s’offusquer en tenant un discours qui mériterait un peu plus de retenue, mais la mémoire courte est une éternelle constante !…
    Nous entrons visiblement dans une période troublée où les excès seront le quotidien, où les discours des uns et des autres seront paroles d’évangiles, soit en d’autres termes, la messe est déjà dite !….

    Répondre

  • 11 août à 11:41 | lanja (#4980)

    Efa hita ny nataon’ireo nitady fahefana amin ny fidinana andalambe teto, fanakianana sy fanenjehana ranofotsiny no zavatra nentiny, dia ampidirina anaty krizy ny firenena dia ny mpamatsy vola no omena tsiny, tsy misy fijerena ny vokatry ny hetsika atao fa milalao olona @ fifandrafiana fotsiny, ilay vahoaka mihareraka hatrany, ny namana mpiaramitolona lasa mpanefoefo tampoka daholo, raha ny tenako manokana aloha dia tsy manaiky velively fanonganana miteraka korontana, na avy aiza , na avy aiza, ampy izay , aleo hifandimby eo aloha ny mavokely sy ny manga, izay no safidin ny malagasy nanmboka 2009, aoka samy hizaka ny vokatry ny atao fa hanaiky atao kilalao, hamorona krizy isaky ny misy mpandrangitra, mpandrangitra tsy manana vahaolana mazava fa maivana toy ny kobaka amabava t@ 2009 ihany

    Répondre

    • 11 août à 12:07 | Ibalitakely (#9342) répond à lanja

      lanja,
      Tsara dia tsara izany lanjalanjanao izany. Hay tokoa moa tsy misy hafa tsy mavokely & manga intsony ny loko hifandimby eto. Raha hilatsaka ohatra i ANDRIANARIVO Tantely & ny hafa asa tsy misy lokony [transparent] izany angamba ô ??

  • 11 août à 16:26 | rayyol (#110)

    Il est tres bien connu que l opposition souhaiterait que le pouvoir lui cède plus de latitude Mais celui ci sait très bien que celle ci en profiterait pour favoriser une escalade contre lui juste dans le but de le déstabiliser C est tout ce qu ils ont en tète Se ménager un espace leur permettant de s emparer du pouvoir Hery n est pas idiot et ne leur laisse aucune marge de manœuvre car sa position est trop faible pour le moment et ne peut se permettre aucune faiblesse ce que j approuve entièrement Nous connaissons l histoire de Madagascar L’opposition n a qu un but en tète et c est le pouvoir Non pas l intérêt du pays .Aucune confiance en celle ci tous des opportunistes

    Répondre

  • 11 août à 19:01 | Jipo (#4988)

    Voilà comment hery dilapide l’ argent de ses administrés , payer ces singes à rien foutre , juste à attendre de pouvoir tirer sur leurs compatriotes, et rentrer dormir sur leurs zoreilles avec le sentiment du devoir accompli et sakafo mérité : même pas honte !
    Ils ont quoi dans le koko ???

    Répondre

  • 12 août à 07:43 | lanja (#4980)

    Balitakely>>>>
    tsy mila mandalo fianarana ambony dia mahalala hoe iza no tao ambadik ireo mpitaritolona orange nandrombaka fahefana t@ 2009, tsy tokony ahagaga mihitsy raha toa ka miroborobo fatratra toy izao ny gaboraraka sy ny kolikoly eto, ilay TGV nirifatra teo dia mena ihany ny loko ao anatiny , ny lokony ety ivelany no natao matsatso mba tsy hanimba ny mason ny sasany, dia io natao orange io , i Andrianarivo lazainao dia fantatra ny tena lokony, fa tsy transparent velivey , tsy hanova n inon inona velively. Fa mety hisy loko hafa tokoa eo @ 2018, fa tsy ho asa alavitra aloha , izay mahafehy ny mpitana basy ary vonona hiaro ny gaboraraka sy ny forongony ihany aloha izao no tompon ny fahefana eto, ary mboa ho ela io vao hiova ,

    Répondre

  • 12 août à 12:48 | SNUTILE (#1543)

    Bonjour,
    Lors de leur demande, il y a présentation du sujet ainsi que les textes du ou des discours à faire passer.
    Pourquoi ne pas les diffuser simplement à la radio ? Par contre ne pas oublier que l’article 10 de souligner que « Les libertés d’opinion et d’expression, de communication, de presse, d’association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous et NE PEUVENT ÊTRE limitées QUES par le RESPECT des libertés et droits d’AUTRUI, et par l’IMPERATIF de sauvegarde de l’ordre public, de la DIGNITE NATIONALE et de la sécurité de l’État. ».
    Ce qui implique bien le Rôle de l’ASSEMBLEE NATIONALE de manifester d’ABORD les mécontentements éventuels en respect des DROITS COMMUNS après les législatifs VALIDES.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 230