Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 15h40
 

Société

Ordures et routes de la capitale

Des sommes faramineuses sans résultats : appel au Premier ministre

lundi 2 février 2015 | Bill

L’état des rues dans plusieurs quartiers de la capitale continue de faire la risée des internautes dans les réseaux sociaux dont Facebook. Tout le monde se plaint. Aussi bien les piétons que les charretiers, sans plus parler des automobilistes mais également les commerces et habitations qui bordent les trottoirs ; tous accusent les services en charge de ces routes. Les ordures empestent l’environnement. Sont ciblés pêle-mêle les Travaux publics, l’Aménagement du territoire, les services de la CUA et tout particulièrement le SAMVA. Le problème est d’une telle ampleur qu’il est perçu par le citoyen lambda, comme un problème du « fanjakana », un problème d’État, un problème du gouvernement. L’opinion s’attend à ce que le nouveau Premier ministre, le général Jean Ravelonarivo, sévisse et démontre qu’il est le chef.

Il faut reconnaître effectivement que le gouvernement doit prendre ses responsabilités vu les sommes, estimées à plus de trois (3) milliards d’ariary, que le SAMVA perçoit de la part des contribuables par l’intermédiaire des ministères, par l’intermédiaire du Fonds d’entretien routier et par l’intermédiaire de la JIRAMA entre autres.

Le ministère de l’Eau, par exemple, subventionne le SAMVA à hauteur de 640 millions d’ariary ; le Trésor public, à hauteur de 120 millions d’ariary. 187 millions d’ariary destinés par la CUA au marché de Nanisana ont été autorisés à être réaffectés à la lutte contre l’insalubrité publique, dont notamment l’enlèvement des ordures ; en plus des redevances des ordures ménagères de 200 millions d’ariary et des redevances mensuelles des eaux usées de 150 millions d’ariary de la Jirama.

Toutes ces sommes font croire que le SAMVA n’aurait pas de problème financier à proprement parler mais elles engendrent des soupçons de mauvaise gestion pour ne pas dire de détournements ou de combines avec les opérateurs auxquels les entretiens des routes sont confiés. Des routes qui ne tiennent même pas une année, c’est inadmissible. En tout cas, des audits s’imposent auprès du SAMVA.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 2 février 2015 à 09:39 | Mba misaina (#7232)

    Passez à l’action à présent, assez les beaux discours !
    On attend les 100 prochains jour de miracles de l’un des ministres nommés.
    On a assez entendu les beaux discours berceuses du prezda, faites des démonstrations de force pour des actions tangibles mon général !!!!!

    • 2 février 2015 à 10:56 | Gérard (#7761) répond à Mba misaina

      A Mahajanga, le curage des canaux se poursuit
      http://hpics.li/55c58b5

    • 2 février 2015 à 13:33 | Mba misaina (#7232) répond à Gérard

      La coupure d’électricité revient à Toamasina

  • 2 février 2015 à 09:54 | valoha (#7124)

    Tsy ny lalana ihany, na ny JIRAMA, na ny sampan-draharaham-bahoaka isan-karazany, na ihany koa ny sekoly, ny anjerimanontolo, sns...no voa mafy toa izao. Mampalahelo tokoa ny zava-misy ankehitriny no maha-kivy tanteraka. Ary na handaniana vola maro dia maro tokoa aza dia hanano sarotra satria efa mifantoka ao an-tsaintsika ny hoe - « Angahy io an’ i Dada sa an’ i Neny ! ».
    Mihaina ao anaty na Firenena iray isika mianakavy ; anaty Nosy manja iray ! Tsy misy mivaky loha na mba miara-mibanjina ny ho avy mba hitsikin’ny taranaka aman-dimby !
    Samy mihinana, samy mandidy izay azony ho didina, samy mameno ny paosiny, samy miandry ny fanampiana avy any ivelany toa ny fotsim-bary, samy manapatra ny fahefany avy mba hanaovana trano tsara tarehy, mba hividianana 4 x 4, mba hampianarana ny zanaky ny tena any ivelany, mba hiadanana fa samy ho faty ihany, sns...
    Io toe-tsaina io no fototr’izao fahantrana lavareny izao. Hany ka mipaka @ ny fifamonoana samy Malagasy andro aman’alina mba hangalarana telo hetsy avy amin’ny mpivarotra enta-madinika kely, sitrany ahay !
    Toe-tsaina lomorina ! Nalentika tao an-tsaintsika ny fitiavan-tena, ary dia mandaitra tokoa ! Nampianarina hanao didy kofehy lehibe isika, ka hadino avy ny soatoavina nifampifehezana sy nifampitaizana - izay fototry ny fampandrosoana ny fiarahamonina Malagasy !
    Samy ho variana hifampihinana an-toerana eto avokoa ny Faritra 22, ary ho simba tanteraka ny Tanintsika sy ny Mponina ao aminy raha tsy miara-maka fepetra entitra malaky isika !
    Tsy mba misy izany mijery miaraka, mifarimbona mba hentina hanasoa sy hivelaran’ny Tanindrazana iombonana ! Fanatanterahana programa hiraisana mba hitsinjovana ny ho avy !
    Ary ho faly voalohany @ ny fahasimbana sy fahantrana mahazo ny vahiny mpitazana.
    Handatsa izy ireo, ary hampiasa ny volany tokoa amin’izay fotoana izay.
    Mila sy tokony mahatsapa ny isam-batana Malagasy fa azy ny Tany sy ny Fitondrana, azy ny Rano, Ala, sns...ary adidy sy andraikitra ny miaro, mampandroso sy manandratra izany Tany izany ambony dia ambony tokoa !
    Ampy izay ny fifampiderana harena, ny fisehosehoana, ny fijejoana tsy mitondra lavitra. Ny sasany efa mampiasa « drones » isan-karazany hitsikilovana antsika, hanafihana tany hafa, sns..., ka isika variana mifampihinana an-toerana ! Fanjaitra aza tsy vita !!!

  • 2 février 2015 à 10:49 | Paulo Il leone (#6618)

    Je croyais que Ny hasina avait promis « veaux et merveilles » en matière de salubrité publique à Tana !?

  • 2 février 2015 à 14:56 | mpitily (#1212)

    Je profite de ce sujet pour relancer mon appel aux responsables de la circulation à Tana pour qu’ils transforment le croisement d’Andohan’Analakely en un rond point à sens giratoire pour y fluidifier la circulation surtout en cas d’absence de policiers.

    Effectivement, un sens giratoire rend impossible l’engagement simultané de 3 véhicules venant d’Ambohijatovo, d’Analakely et d’Anosy qui y provoque le blocage de la circulation. Chaque véhicule ne pourra rencontrer qu’un seul véhicule venant d’un autre sens et il sera facile d’aplliquer la priorité à gauche. En plus il limitera obligatoirement la vitesse des véhicules qui s’y engagent.

    • 3 février 2015 à 04:23 | caro (#7940) répond à mpitily

      Cher Mpitily,

      Vous etes un bon citoyen pour proposer telle solution, mais je crains fort que votre appel ressemble a celui lance dans le desert. Cet endroit est un des lieux de predilection des « ankisisika », bien connu des autorites, mais cela ne les derange guere.

      Quand est-ce qu’elles vont comprendre qu’un policier de la route doit y faire la circulation et etre present de facon permanente de 5h du matin jusqu’a 20h du soir, car c’est un service public ?

      Si la communaute urbaine n’est pas capable de gerer la circulation dans la capitale, qu’elle fasse appel aux ingenieurs des TP pour revoir de fond en comble ce carrefour.

  • 2 février 2015 à 16:34 | takaka (#8449)

    Pauvres forumistes ! Buy LandRover and let’s drive.
    Good Bye.

  • 2 février 2015 à 18:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    En France,
    pour le concours des plus==beaux== villages de France,toute les « POPULATIONS »,je dis bien==toutes les populations=== du village retroussent les manches pour nettoyer ou dégorger les égouts.
    Qu’attendent les tananariviens et tanariviennes pour retrousser leurs « MANCHES ».
    - "MBOLA MIANDRY NY SASANY e !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 février 2015 à 20:34 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      D’accord avec vous à 1000 % , mais pas seulement à Tana ! dans tout Madagascar n’attendez pas l’état pour : nettoyez la route devant chez vous - curez les canaux - débouchez les égouts ... etc ... car vous allez attendre longtemps , faites le vous même . Mais vu notre mentalité !!!
      QUE DIEU NOUS AIDE

    • 2 février 2015 à 20:44 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      En France ils le font - en Côte d’Ivoire ils l’ont fait : POURQUOI PAS CHEZ NOUS ? on est si « bas » que ça ????
      - Pauvre mais propre nous avancerons de quelques années ...
      - QUE DIEU CHANGE NOTRE MENTALITE

    • 3 février 2015 à 07:24 | zorey974 (#7033) répond à kunto

      « QUE DIEU CHANGE NOTRE MENTALITE »
      lol vous risquez d’attendre longtemps !! Le problème des malgaches (entre autre) c’est de s’en remettre à Dieu ! c’est bien pratique ça exonère de ses propres responsabilités !
      1- c la fôte aux zétrangers
      2- c la volonté de Dieu

      Bilan : un pays en ruine :(

    • 3 février 2015 à 14:59 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ils vous attendent !!!!!!!!!!!!!!!

  • 2 février 2015 à 20:54 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Certains leaders politique au lieu des rassemblements pour déstabiliser le gouvernements : pourquoi pas des rassemblements pour améliorer la propreté dans les quartiers ? ( c’est peut être le rôle du CHEF DE QUARTIER ??? ) ...
    - NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLE DE L’INSALUBRITE DE MADAGASCAR .
    - QUE DIEU NOUS AIDE

  • 3 février 2015 à 07:31 | zorey974 (#7033)

    Juste pour l’anecdote, j’étais du côté d’ambatoandrazaka en décembre avec des amis réunionnais et des malgaches. Lors du trajet entre Tana et Ambatoandrazaka, on a grignoté et systématiquement mes amis malgaches jetaient les emballages par la fenêtre. Je leur ai fait remarqué et finalement tout le monde a mis les restes et emballages dans un sac plastique.
    Quand on est arrivé le sac plastique avait disparu. Je pose la question et un ami me dit : je l’ai jeté dans un fourré !!!!
    Pourtant ce sont des gens plutôt cultivé (études supérieures) alors j’imagine même pas pour les 80% de la population sans éducation...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 269