Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 octobre 2017
Antananarivo | 12h31
 

Société

Epidémie de peste

Des sanctions planent sur les chefs fokontany

vendredi 6 octobre | Ny Aina Rahaga

Dans la lutte contre la peste, l’Etat et le gouvernement semblent enfin s’être décidé à agir. Aussi, des opérations de nettoyage et de sensibilisation ont eu lieu un peu partout à Antananarivo dans la journée d’hier. Le ministre de la Santé publique Mamy Lalatiana Andriamanarivo a décidé, avec le Chef de la région Analamanga, de réunir les chefs fokontany de la Capitale afin de les impliquer dans la lutte contre cette « épidémie de peste pulmonaire urbaine ». Après quoi le chef de la région Analamanga, Ndranto Rakotonanahary a fait savoir que les présidents des fokontany risqueraient d’avoir des sanctions par rapport à l’insalubrité de leurs quartiers. Les campagnes de sensibilisation par rapport à l’hygiène et l’assainissement et la santé devraient se tenir durant toute l’année, mais pas seulement durant la période des pluies ou éventuellement, durant cette période d’épidémie de peste. Une disposition qui pourtant semble être nouvelle pour les fokontany d’Antananarivo. En effet, depuis des années, les fokontany n’ont jamais reçu de directives venant d’en haut en ce qui concerne la question de salubrité et encore moins de la part du Chef de région. L’initiative vise à impliquer la population à travers les fokontany. Cela ne masque en rien le retard dans la prise de responsabilité des dirigeants. Encore moins lorsqu’il s’agit de faire planer une sanction sur les chefs fokontany qui on le sait fonctionnent via leurs propres moyens.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 6 octobre à 09:32 | hrrys (#5836)

    ce qu’il faut sanctionner ce sont ces bons à rien , incompétents !!!

    • 6 octobre à 11:36 | Maxim (#5960) répond à hrrys

      Pourquoi ne sanctionne pas directement le citoyen, ils ont peur de quoi ?
      Aussi il y a le préfet ou chef de district qui a commande les chefs FKT.

    • 6 octobre à 11:49 | atavisme premium (#9437) répond à hrrys

      Les personnes qui composent le gouvernement et l’administration ne sont pas incompétents .
      Selon les habitudes ancestrales (apparemment) ils se foutent totalement du travail qu’il doivent au peuple .
      Pourtant de ce peuple la plupart en vivent grassement par les impôts prélevés indûment .
      Indûment, car dans un pays organisé l’argent des impôts sert a l’amélioration de la vie collective .
      Ce n’est manifestement pas le cas a Madagascar ou l’argent public va en grande partie assurer la fortune d’une archi minorité .
      S’il y a quelque chose a changer en ce pays, c’est bien cette mentalité pourrie !

    • 6 octobre à 18:31 | vohitsara (#8896) répond à hrrys

      Alefa hrrys a !
      Hataovy anaty gony lehibe iray i RajaoHVM, OMS, Ra8 sy Ramatoa Maire Betakolaka dia kapoy amin´ny fanoto mafy araky izay tratry ny aina, fa dia izay sendra tratry ny daroka dia samy mendrik´izany daholo !

  • 6 octobre à 12:50 | akam (#7944)

    - C’est une epidemie. Va revivre le scenario vecu par les passagers du taxi-brousse Tana-Moramange ou t’as un porteur non-averti dans la bagnole : as-tu suivi le bilan ? he ben… triste sort pour les deux personnes decedees a Tamatave ! ont-ils choisi de mourir par une telle contamination ? Bonhomme nous en sommes la !
    - La responsabilite se decompose en « qui est le premier responsable sanitaire du pays » ? c’est pas le fokontany car si l’on considere que ce pays a un passe historique d’une epidemie (la peste en fait partie), y-a-t-il un programme « d’eradication », le mot est pertinent, cette fois-ci, c’est celle de la peste ? qui doit le mener ? et quels sont les moyens en place ? C’est clair que le peuple babakoutoland qui ne vit que par la charite ira clamer « pas de fonds » « pas de lutte » ! Donc en l’absence de bailleurs, c’est devenu chacun pour soi ! Aujourd’hui la ruche est debordee ! il ne s’agit pas d’elire qui est roi ou qui est reine des poubelles ? Mais il faut des liders competents…et vite !Car meme si l’OMS veut inonder le pays de raticide et de pesticide, la bataille sera perdue d’avance car, a l’image de la lutte anti-acridienne, il n’y a non seulement aucune coordination mais tous iront revendiquer leur participation.
    - Il est clair que PRM, PM et ministre de la sante doivent prendre a tour de bras, le recensement des lieux ou historiquement la peste a fait des ravages et y soumettre les habitants aux tests de depistage. Et surtout qu’ils admettent democratiquement s’ils restent en place ou pas aprs 2018, que cette prochaine mandature puisse inclure cela dans son programme de future gouvernance.

  • 6 octobre à 14:01 | SNUTILE (#1543)

    - Dans l’URGENCE le Maximum possible de propreté des canaux et rues. Il faut agir avant la saison des pluies qui est peut-être déjà en cours.
    - Sensibiliser en permanence sans relâche toute l’année. Et recommencer l’année suivante : c’est affirmer que la vie existe toujours.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 576