Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 06h30
 

Politique

Affaire Marc Ravalomanana

Des rétentions d’informations, pointées du doigt par les parents des « complices » de l’ancien chef d’État

mercredi 26 novembre 2014 | Valis

Les parents des quatre (4) employés de l’agence d’Antsirabe de l’Aviation civile de Madagascar (ACM), présumés impliqués dans l’affaire Marc Ravalomanana, continuent de se plaindre car depuis le début, ils n’ont aucune nouvelle d’eux. Ces quatre employés de l’ACM ont été arrêtés à Antsirabe et ensuite transférés à Antananarivo pour finalement être emprisonnés à Antsiranana. Mais depuis plus d’un mois maintenant, ils n’ont pas eu de contact avec leurs parents. À beaucoup d’égards, ceux-ci présentent leur vécu dans cette affaire comme une torture. Ils n’obtiennent aucune information officielle qui les rassure, d’autant qu’ils n’ont pas les moyens pour rejoindre Antsiranana. La seule information qui leur a été donné par l’ACM est que « ce n’est pas l’ACM qui a porté plainte contre eux ». À leur connaissance, il semble que leurs époux et parents seraient malades.

Quant à Jean Marc Koumba, l’ancien garde du corps converti en opérateur économique, il aurait beaucoup maigri et son état de santé inquiète son épouse. C’est ce qu’on apprend lors d’une conférence de presse organisée par une délégation des personnes témoins de sa présence au restaurant-hôtel Antsaha (Antsirabe) toute la journée présumée comme date d’atterrissage de l’avion qui avait déposé Marc Ravalomanana à Antsirabe.

Les personnes qui se portent témoins dans le cas de Jean Marc Koumba ont décidé de convoquer la presse pour faire part de leur civisme, précisément pour ne pas être complice et pour éviter d’être accusé de recel d’informations. Cette délégation affirme que ses membres sont prêts à témoigner et à rencontrer le seul témoin qui aurait dit le contraire. La porte-parole s’interroge pourquoi les enquêteurs n’ont pas jugé utile de convoquer d’autres témoins comme cela se fait d’habitude.

Jusqu’ici, les informations relatives à cette affaire Marc Ravalomanana qui affecte Jean Marc Koumba et les quatre employés de l’ACM Antsirabe sont confuses, troublantes et divergent ou diffèrent d’une source à l’autre. C’est vraiment une affaire politique dans laquelle beaucoup de paramètres entrent en jeu et vraisemblablement qu’elle n’est pas prête d’être élucidée.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 26 novembre 2014 à 10:54 | ramaso (#7441)

    Cette affaire donne vraiment une tres mauvaise image du regime DU PRM HERY qui visiblement fait tout pour garder ce pouvoir qui vacille et qui peut tomber a n´importe quel moment,ce regime emprisonne J.M.KOUMBA ET ces 4 EMPLOYES DE L´ACM,ce regime doit donner les preuves que ces derniers ont participe au retour de RA8 mais non pas les arreter sans inculpation,LE PRM HERY se denigre de plus en plus,et enchaine les erreurs,non seulement les DAHALOS repentis vont coüter cher a l´ETAT,il y a encore LE DELESTAGE-CORRUPTION-INSECURITE-LA PESTE ET TJRS LES VRAIS DAHALOS qui courent,jamais dans l´histoire aucun REGIME n´a eu autant de crises que celui-la,meme RAJOELINA a fait mieux sans les AIDES EXTERIEURES FINANCIERES que ce GVNT attend comme le messie, la democratie est totalement bafouee avec ce CAS DE RA8 qui a chamboule le GVNT qui n´ose pas du tout se prononcer sur cette affaire LE PRM HERY a oublie que bcp DE REGIMES sont tombes a partir de CRISES POLITIQUES, la derniere en date BLAISE COMPAORE DU BURKINA FASO,cette affaire de RA8 va bcp affaiblir ce regime qui ne peut pas donner ses raisonnements de ces arrestations arbitraires,qui doivent etre reglees tres vite,plus ca traine plus ca va faire du degat.Ce GVNT ne doit pas s´attendre au deblocage de ces AIDES FINANCIERES EXTERIEURES meme si promises car avec tous ces evenements politiques qui ne promettent rien de bon,LES BAILLEURS DE FONDS vont prendre leur garde.

    • 26 novembre 2014 à 16:53 | Bena (#2721) répond à ramaso

      la bouffonnerie, parlons-en.

      je ne prends pas souvent l’avion, mais quand je le prend, je note ce qui se passe. à ivato, on fouille plus avec zèle qu’à new york ou atlanta. du sérieux quoi. le bouffon qui sert de dg à l’adema y circule avec appareil photo pour immortaliser les faits (avec son sourire béat en prime). mais tout le monde sait qu’à l’inverse, les autres aéroports sont des vrais moulins. on y entre sans problème car il n’y a rien (ni fouille, ni appareil de surveillance). l’ambassadeur de france est témoin quand il a pris l’avion avec sa délégation de diégo sur tana. c’est un vol régional qui vient de la réunion mais sans problème, car le danger ne vient que de tana. je note en tout cas qu’un ambassadeur de grande puissance se trouve en classe éco avec tout le monde et quelques bouffons de chefs de petites entreprises gasy sont en business (ont-ils payé au moins ?). tout va bien pour les bouffons. je note que cet État pauvre loue en permanence un avion privé qui stationne à diégo pour évacuer r8, au cas où. pourquoi diable ne pas le laisser rentrer chez lui au lieu de dépenser autant et le cacher à la population ?

      je note que tous les vols intérieurs d’air mad sont en retard ou annulés, mais les vols régionaux sont un peu à l’heure. je note que sur les vols de jo’burg, réunion et maurice, air mad est toujours presque vide. pourquoi diable les bouffons qui servent de dirigeants à air mad doivent-ils maintenir ces lignes et se consacrer au local ?

      la bouffonnerie, ce n’est pas seulement avec les dahalo ou la peste (transmise par les mouches ou les rats ou les puces,ça a le même nom saleté), c’est également avec la vie de tous les jours. tous de vrais bouffons.

    • 26 novembre 2014 à 22:35 | ramaso (#7441) répond à Bena

      MADAGASCAR est le pays de contrastes Mr BENA,je veux parler des vols interieurs a MADA qui sont tres chers 160euros TANA-MAJUNGA !BERLIN-HANNOVER coüte seulement 49 euros !A force de trop gagner on perd tout,comment ca se fait chez AIR MAD ?

    • 28 novembre 2014 à 18:12 | André (#8563) répond à ramaso

      ET !!!!! Notre RAVALO et sa sorcière LALAO ont fait tuer et emprisonner des centaines de personnes uniquement pour le pouvoir et la richesse - Un diable qui se disait biznesman ... facile ..en ne payant ni impôts, ni taxes aucunes - Et à ce jour ils osent encore se montrer comme les défendants du peuple !!! Une honte !! Heureusement qu’à ce jour dans les manifestation RAVALO il n’y a plus que 4 ou 5 quatre amis derrière le porte porter le drapeau !!! Ah mourir de rire !!! non il n’y a plus de martyrs qui se feront assassiner pour votre gloire !!! AU BÜCHER LES CRIMINIELS ...

  • 26 novembre 2014 à 10:57 | ravel (#4625)

    TOUT LE MONDE EN PRISON ,NON SAUF LES DAHALO NIOVA LOKO.

    • 27 novembre 2014 à 11:26 | aost (#2921) répond à ravel

      . . . HO H.V.M ! ! !

  • 26 novembre 2014 à 10:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    C’est la DICTATURE/la pensée unique en marche chez nous quand nos dirigeants crient avoir raison et agissent dans le respect de l’état de droit même si le commun des mortels voit et pense le contraire.

    Même le grand donneur de leçon en matière de droit de l’homme et démocratie (les USA) se trouve confronter à ses propres turpitudes à Fergusson.

    • 26 novembre 2014 à 11:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - « Les noirs et les blancs ont besoin d’une »RECONCILIATION NATIONALE" comme les Malgaches.Point barre !

    • 26 novembre 2014 à 11:49 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En effet,

      Sauf qu’aux USA, il y a moins l’urgence sociale .
      Madagascar connait cette urgence. Le peuple a faim, les fléaux s’abattent sur le pauvre pays.
      Évoquer les turpitudes politiques pendant que les Malgaches crèvent.
      Braquons les projecteurs sur les réalités qu’endurent le peuple.
      Hier nous parlions du chômage avec des chiffres sans fondement .
      Avant hier, de la peste.
      Demain ce sera le cyclone
      Après demain la tuberculose ..

      Mais quand ceux au pouvoir rendront ils des comptes ?
      Quand ???
      Au moins du temps de Rav8, aucun ministre pouvait s’imaginer à l’abris ! Pas de résultat ? OUT .... (après il y a l’art et la manière et Rav8 ne l’avait pas , mais au moins les résultats étaient là).

    • 26 novembre 2014 à 12:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DIPLOMAT

      Marc RAVALOMANANA avait des « PREMIERS MINISTRES COMPETENTS » en les personnes de :
      - Feu Maître Jacques SYLLA
      - Le Général Charles RABEMANANJARA.
      Dîtes-vous que les Malgaches crèvent...de faim,c’est la faute des ONGs qui masquent la « VOLONTE NATIONALE » de l’Etat ;
      Une politique générale sur la question de vie en société et de la solidarité,à Madagascar.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 novembre 2014 à 12:15 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez quoi contre les ONG Monsieur Basile ?

    • 26 novembre 2014 à 12:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Maestro

      Les ONGs sont ==le cancer==des « ETATS ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail ;com

    • 26 novembre 2014 à 12:44 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un peu trop facile quand même surtout pour ne pas dire « Etat incapable de sortir de son Etat Sauvage ». Le cancer est là c’est l’Etat en lui même et personne d’autre !!!!! Ailleurs les plus Civilisés l’ont bien compris.

    • 26 novembre 2014 à 14:01 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ces deux personnes ont subit le desiderata de Marc Ravalomanana et n’ont osé lui dire non , sauf en 2009 quand Jacques Sylla a dit , non je ne suis plus d’accord avec ce dictateur et s’est retourné vers Andry Rajoelina , Charles Rabemanajara disait à la fin de règne de Marc Ravalomanana , un jour ou l’autre , chaque chose connait une fin . Peut être qu’il aurait voulu dire une fin tragique ?

    • 26 novembre 2014 à 14:11 | Eloim (#8244) répond à betoko

      J’ai assisté à une conférence où a vu la participation du Gal Charles Rabemananjara qu’il a beaucoup de chose à dire quand le moment sera propice mais c’est faux qu’il a tourné le dos à Marc Ravalomanana et tous les hauts gradés de l’armée savent très bien ça. Quant au retrait de Me Jacques Sylla, l’histoire est assez longue et un peu compliquée qu’on ne va pas étaler ici. Ce qu’on peut affirmer sur son attitude de dernière minute qu’il a été influencé non pas par ANR mais par son appartenance confessionnelle dont personne n’en parlait pendant la Transition.

    • 26 novembre 2014 à 15:51 | betoko (#413) répond à Eloim

      Vous voulez dire que Jacques Sylla était franc maçon ? il y a rien de répréhensible à l’être

    • 26 novembre 2014 à 16:21 | el che (#344) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, et si vous précisiez exactement en quoi les ONG sont « un cancer » comme vous le dîtes ?

    • 26 novembre 2014 à 17:01 | Bena (#2721) répond à Maestro

      basile, dans un pays pauvre comme mada, un pm ne peut être que con-pétant (rakotoarijaona, sylla, rabemananjara, camille, monja, kolo). des petits vizirs qui ne seront jamais califes. la seule exception étant ramahatra, tantely et passy.

    • 26 novembre 2014 à 18:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Si vous avez une référence sur le « MOT » dictateur prononcé par J.S.,vous me rendez un grand service ;
      Merci d’avance !

    • 26 novembre 2014 à 18:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A propos du Président Marc RAVALOMANANA,capitaine d’Industrie,répond à une certaine image que les Américains font des Hommes Politiques.
      Par ailleurs,des Chefs d’Etat africains,tels que :
      - Wade
      - Kadhafi,
      voyaient en Marc RAVALOMANANA==un nouvel allié==pour le projet d’ « ETATS-UNIS d’AFRIQUE ».
      Omar Bongo,sans doute persuadé par Wade,s’est laissé également séduit par Marc RAVALOMANANA.

      Votre histoire de classe de troisième me fait rire...

  • 26 novembre 2014 à 11:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « La rétention d’information diffère de la protection du secret qui,elle,est ordinairement »légitime" comme protectrice d’intérêts particuliers.
    Dans cette affaire y-a-t-il deux popsitions à observer :
    - rétention d’informations pour les cas des employés d’ACM et de l’ancien garde de corps ==« MISE EN PRISON »==
    et
    - protection du secret,en résidence « protégée » pour le Président Marc RAVALOMANANA

  • 26 novembre 2014 à 12:39 | rasoulou (#4222)

    Je réitère : les agents de l’ACM, et le body-guard ne sont que des bouc-émissaires, la faute revient à Ravalomanana, il n’y a qu’une amnistie ou une grâce présidentielles qui peut régler l’affaire car il s’agit d’une faute ou infraction politique.

    Je ne reviens plus sur la dangerosité de l’acte irréfléchi de Ravalomanana, c’est un fait accompli, à l’instar du Coup d’Etat de Andry Rajoelina.

    Par contre, je reviens sur la nécessité de l’amnistie pour le besoin d’une solidarité nationale, et d’une cohésion nationale. Madagascar a besoin de tous ses fils ! « Rano raraka iny tsy azo raofina intsony, lesona sisa no azo tsoahina », ça sert à rien de pleurer dessus !

    La France ne serait pas à ce niveau de développement, s’il n’y avait pas l’amnistie du Général De Gaulle en 1948 pour tous les collaborationnistes-Pétainistes.

    De même pour les US avec les secessionistes en 1863, l’orientation de Lincoln visait à assurer rapidement le rétablissement de l’unité du pays, en favorisant une politique d’amnistie qui devait permettre d’associer à nouveau rapidement les élites du Sud à la gestion du pays. Le but était la reconstruction du Pays.

    Hery gagnerait plus dans l’amnistie, ou la grâce présidentielle que dans s’engouffrer dans une réconciliation nationale ou guerre de compromis ou de concessions. Puisqu’ Il est élu, le pouvoir lui appartient, ce n’est pas à lui de faire des concessions ou des compromis.

    Non seulement, la réconciliation est une mascarade, et un pacte de façade, mais elle n’amène pas de stabilité durable qui éviteraient les crises répétitives et cycliques (1971,1972,1991,2002,2009).

    De l’amnistie, ou de la grâce présidentielle, qui est un ACTE FORT et SYMBOLIQUE , il (Hery) en ressortirait revigoré,revalorisé. Une nouvelle force (Hery vaovao) en ressurgirait, que sont l’Etat de Droit, la légalité, respect du pouvoir issu des élections, démocratie etc.....

    L’amnistie devrait englober les périodes troubles de l’Histoire de Madagascar :
    - le Padesm en 1947 considéré traître,
    - les PSD (héritiers du Padesm) considérés comme collabo avec les colonialistes,
    - les Merinas sur les côtiers sur l’invasion d’Andrianampoinimerina ,
    - sur les tueries de 1971,1991,2002,2009.

    • 26 novembre 2014 à 12:56 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Et il faut que l’Assemblée Nationale entérine l’amnistie, et sort une loi sur les infractions politiques, toutes les infractions politique ne soient plus considérées comme actes criminelles ou pénales, susceptibles d’emprisonnement ferme.

      Un homme, qui combat pour ses idées, est noble ; il n’est ni un criminel ni un délinquant !

    • 26 novembre 2014 à 13:31 | Tsisdinika (#3548) répond à rasoulou

      Vous affirmez à propos de Hery : « Puisqu’ Il est élu, le pouvoir lui appartient, ce n’est pas à lui de faire des concessions ou des compromis. »

      Être élu, administrativement et légalement, c’est bien, mais cela ne vous met pas à l’abri quand vos réels appuis, c’est à dire la base, se dérobent sous vos pieds. Quelle était la base de Hery ? Les pro-Rajoelina. Mais il s’est mis à dos cette espèce-là. Qu’est-ce qui l’a sauvé du naufrage dès les premiers mois de son mandat ? Les pro-Ravalo et les pro-poches-bien-garnies. Maintenant, il s’est aussi mis à dos une grande partie de cette faction. Qu’est-ce qui lui reste ? Son arrogance et sa suffisance. Même pas suffisant pour élire un maire. Ceci expliquant cela.

    • 26 novembre 2014 à 13:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rasoulou

      - « L’Amnistie »-
      Oubli,pardon.
      Acte de législateur qui efface==rétroactivement==le caractère punissable des faits auxquels il s’applique.
      Selon le cas,l’AMNISTIE :
      - empêche
      ou
      - éteint l’action publique,
      - annule les condamnations déjà prononcées
      ou
      - met un terme à l’exécution de la peine ;

      - « Les peines amnistiées ne figurent plus au casier judiciaire »-

      RETROACTIVEMENT:t :
      - d’une façon rétroactive (-ramener en arrière-)
      Se dit d’une loi,d’un jugement,d’un acte dont les effets s’exercent sur une période==antérieure==à leur établissement.

      - « LES LOIS SONT EXCEPTIONNELLEMENT RETROACTIVES »-

    • 26 novembre 2014 à 13:43 | rasoulou (#4222) répond à Tsisdinika

      Non,
      Pour moi c’est juste mettre les pendules à zéro !

      Je ne suis ni pour Hery ni pour Ravalo, ni pour Andry, je ne suis là que pour donner mes avis et mes idées !

      Je n’essaie même pas de vous convaincre !

      Les confrontations entre les Malgaches ne servent à rien, et n’amènent pas le développement, car il y a toujours les croches-pieds des opposants.

      La solidarité et la cohésion sont nécessaires !

      D’où mon idée d’amnistie et grâce présidentielle !

      C’est à vous de voir si Ravalo a besoin de ces faveurs !

      Sinon il restera A JAMAIS AVEC SES COMPLICES en prison !

      Il a besoin de l’amnistie pour combattre ses idées et se libérer de l’Amirauté d’Antsiranana !

      Il est fautif et il doit le reconnaître !

      Comment vous voulez donner une amnistie à quelqu’un qui ne reconnaît pas sa faute !

    • 26 novembre 2014 à 13:49 | rasoulou (#4222) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous m’apprenez des notions que je ne connais pas !

      Merci !

    • 26 novembre 2014 à 14:35 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Mon conseil à Ravalomanana :

      Qu’il reconnaisse sa faute !

      Il a enfreint le Loi de la République.

      Après le reste, l’amnistie ou la grâce résidentielle va s’ensuivre !

    • 26 novembre 2014 à 14:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Tsisdinika

      Article 40
      - de la Constitution.
      Les Institutions de l’Etat sont :
      - le Président de la République et le Gouvernement.
      Aricle 45,
      Le Président de la République est le Chef de l’Etat

      Bref
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
      Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar.
      Il est élu au suffrage universel direct ou indirect pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois.
      il est le garant,par son arbitrage ,du fonctionnement régulier et continu des « POUVOIRS PUBLICS »,de l’indépendance nationale et de l’intégrité territoriale.
      Il veille à la sauvegarde et au respect de la ==souveraineté nationale==,tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
      IL EST LE GARANT DE L’UNITE NATIONALE.
      Article 58,
      Le Président de la République exerce le droit de grâce.
      Article 60
      - de la Constitution.
      Le Président de la République,
      Chef d’Etat de Madagascar,
      peut,
      - après information auprès du Premier Ministre
      et
      - après consultation des Présidents des Assemblées,
      prononcer la dissolution de l’Assemblée Nationale ;

      Les Députés de Madagascar reviennent devant leurs électeurs.

      - « Tout ce que je viens de raconter confirme que le »POUVOIR" appartient à :
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
      Président de la république Malgache
      Chef d’Etat de Madagascar.
      Bref,
      - « IL PEUT DISSOUDRE L’ASSEMBLEE NATIONALE »Point barre !

    • 26 novembre 2014 à 14:57 | rasoulou (#4222) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      D’accord avec vous : solidarité, cohésion, unité nationale !

      Ce serait nos mots d’ordre !

    • 26 novembre 2014 à 15:08 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Moi je suis toujours pour une relation d’égal à égal !
      Parent-Enfant !
      Enseignant-Elève !
      Dirigeant-Citoyen !
      Je ne suis jamais pour l’inégalité !
      Dans mes discussions vous ne verrez jamais des insultes, des brimades,des propos racistes, des justifications, des « Manambany razana », des arrogances, des complexes de supériorités ! etc..............
      Donc je donne mon avis !
      A vous de voir si vous êtes d’accord ou pas !
      Mais pour moi :au départ de de l’Afrique du Sud ,Ravalomanana était fautif !
      Il a enfreint la Loi Internationale et Nationale !

    • 26 novembre 2014 à 18:11 | manga (#6995) répond à rasoulou

      RASSOULOU,
      Il n’est plus à démontrer jusqu’à quel point le régime actuel s’engouffre encore plus dans les tenebres. Le souci est qu’il risque de plus pouvoir se relever.
      - conformement aux lois en vigueur qui regissent le transport international, les presumes dits coupables ne peuvent etre accuses de quoi que ce soit.
      - au jour d’aujourd’hui, l’ACM s’etant par défaut constituée partie civile désiste complètement et se retourne vers l’État.
      - ce dernier déforme les chefs d’inculpation pour violence et voies de faits à l’encontre de la personne du Président en le badigeonnant avec ce piètre infondé d’orgueil mal place d’entrée clandestine sur le territoire malgache.
      Il avait commencé par du plagiat, s’accroche sur du pugilat et finira par
      Au regard de Plantu, le fait de ne vouloir croire n’empêche aux illustrés de tenter.

  • 26 novembre 2014 à 12:59 | feolavitra (#2188)

    Partant de l’ adage qu’ « il n’ y a pas de fumée sans feu », soit, mais outre le cas personnel de M.Ravalomanana, on ne peut que compatir avec les familles des agents de l’ ACM et dans une autre mesure avec celle de M.Koumba, tant qu’ elles ne savent pas les raisons réelles de leur détention, car jusqu’ à ce jour, aucune juridiction n’ a été saisie, donc encore moins des accusations n’ ont été prononcée. Le pouvoir n’ arrête pas de clamer que nous sommes dans un « état de droit », or dans cette affaire, force est de constater que tout de même il est en plein contradiction, et qu’ apparemment cela ne le dérange guère. Se cacher derrière le paravent « des secrets des enquêtes et secret d’ état » ne tient pas, soit on est accusé d’ un délit et la détention est justifiée, soit on explique les soupçons qui sont susceptibles de peser et cela doit se faire au plus vite avec des preuves, soit ils doivent être mis en liberté surveillée avec mise à disposition de la justice...La question est d’ une simplicité : pourquoi ces personnes sont-elles en détention ? Des soupçons ? Qu’ on essaie au moins de nous expliquer sans pour autant tout dévoiler. Le Président a auprès de lui un avocat comme conseiller spécial, étonnant !
    On veut bien admettre que le pouvoir n’ a pas agi à l’ aveuglette, il a du avoir ses sources et ses raisons, mais même les actions d’ un pouvoir, quel qu’ il soit, doit être justifié même avec le minimum de propos.

  • 26 novembre 2014 à 15:50 | rasoulou (#4222)

    Voilà un discours qui peut marcher à mon avis (toujours rassembleur et nationaliste) pour Ravalomanana :

    "Tompoko lahy sy Tompoko vavy,

    Mendrika ny fahatokisahanareo ny tenako !

    Fantatro soa aman-tsara fa tsy mendrika ny fireneko sy ny ny tenako amin’ny maha filoha-pirenena ahy teo aloha ahy, ny andianako sy ampidan-dranomasina amin’nty ara-dalàna ,ary ho avy eto anotrona anareo !

    Nefa kosa, be ny sakatsakana, ary dimy taona aho tsy avy taminareo, ka dia aleo angamba, fotoana sarobidy, ny ihaonantsika, ka dia nataoko ny ala-nenina !

    Miala-tsiny aho raha nahafitohina ny fitondran-panjakana,hajaina antampon’ny loha, ary miala-tsiny aho raha nahatohina ny fiandrianana iraisam-pirenena !

    Ka raha tonga eto aho dia nohon’ny fanajàna anareo, ary nataoko izay mety ahatongavana eto, ialàna tsiny tompoko, raha nahatafintohina !« Andao re hiarombona antanan-droa hampandroso ity Tanindrazana ity, ka dia avelao ny heloko, fa ny saiko dia ny hiara-hikao doa isika hanavao ity Tanindrazana Malalatsika ity ! »

  • 26 novembre 2014 à 16:06 | betoko (#413)

    Quoi qu’on dise cette histoire ressemble à un procès stalinien . Hier lors de leur conférence de presse , la famille des agents de l’ACM détenus à Diego arbitrairement disait que les deux soit disant témoins de la présence de Jean Marc Koumba à l’aérodrome d’Antsirabe ont reçu des pressions de la part de la gendarmeries , et que ces agents de l’ACM ont été torturé .
    En tout cas je ne vois pas où Hery Rajaonarimampianina voulait en venir avec cette histoire car tôt ou tard elle va se retourner contre lui , dans un an ou dans cinq ans . Le responsable qui devrait moisir à Diégo serait le DG de l’ACM , mais comme c’est un grand copain du président de la république il est intouchable

  • 26 novembre 2014 à 16:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    Mr R. Hery fait tout et tout seul !

    Il se dit blanc comme neige, même pas besoin de se remettre en question parce qu’il est un président légitime aux yeux de la CI.

    Il a 4 M des chômeurs, un pays en faillite, une classe politique en désordre, un ex-président entré en catimini au pays.

    En 8 mois de pouvoir il inaugure, déjà, énormément des chose, mais il semble peu efficace pour lutter contre la PESTE, qui fleurte avec la Capitale. Les délestages sont dans toute l’Ile.

    Bien la preuve que la légitimité par la CI n’est pas du tout efficace pour lutter contre la pauvreté !

    Il est blanc comme neige, mais le voila vouloir présider la réconciliation.

    En face de ces 2M des gens qui ont voté pour lui, il a 4M des chômeurs....un président qui n’a pas de parti politique, une Asseblée nationale en désordre, paresseuse et divisée, des elus pourtant payés par les contribuables......

    Mais un président qui vous dit qu’il peut développer votre pays ! Un pays qui n’a pas de Budget....des ministères qui n’ont aucun Budgets......mais on peut entendre ici et là que le pays va avoir une croissance economique dans moins un an.......la croissance en Europe est proche de zéro et le monde est encore en crise économique........ah Madagascar, on vous aime mais vous êtes dans la mmmmmmmm.....

    • 26 novembre 2014 à 17:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Une express de trop de votre part :
      - « Entrer en catimini » !
      Selon l’article 12
      - de la Constitution de la quatrième République Malgache.
      Tout ressortissant « MALAGASY » a le droit de quitter le territoire national et d’y rentrer,dans les conditions fixées par la loi (-article 20 de la feuille de route==« SANS CONDITIONS »==).
      Il a bien fait d’opter cette rentée==sans tapage== médiatique.
      C’est à son honneur.
      Seule critique que je lui lance :« IL A OUBLIE QU’IL Y A UN CHEF D’ETAT ELU,à Madagascar ».
      Que ce dernier mérite la « RECONNAISSANCE » et le « RESPECT MUTUEL ».
      Cette résidence « PROTEGEE » est pour la sécurité du Président Marc RAVALOMANANA face à ses « FANS » et aux « fans fous » .
      Tout le monde gagne,de ce « retour en douceur ». du Président Marc RAVALOMANANA.
      Merci
      Monsieur le Président.Marc RAVALOMANANA

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 novembre 2014 à 18:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - une expression de trop...

    • 27 novembre 2014 à 04:03 | FIPOZ (#2162) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Alors là Basile je vous trouve excellent !
      Ra8 est rentré chez lui « en douceur » tout tranquillement, sans tapage médiatique. James Bond n’aurait pas mieux fait, bref tout en intelligence quoi ! J’arrête car je vais me faire incendier par le camp adverse .....

  • 26 novembre 2014 à 16:54 | bbernard (#6880)

    Koumba a beaucoup maigri ? Cela ne peut que lui faire du bien car il menaçait d’exploser à force de se gaver sur le dos des malgaches

    • 26 novembre 2014 à 17:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      - « Se gaver sur le dos des Malgaches » !
      BRAVO !
      Et vous.????.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 novembre 2014 à 17:44 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais quelle méchanceté Basile et si on vous dit la même chose , vous qui n’êtes pas de nationalité française , mais qui profite de la gentillesse de la France ?

    • 26 novembre 2014 à 18:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Rassurez-vous :
      - « JE PROFIT==seulement== DE TOUT CE QUE J’AI DROIT ».Point barre !
      Je suis venu,en France pour m’assimiler à une indépendance progressive..Point barre !
      De part et d’autre,il y a eu des « BOULEVERSEMENTS ».
      L’arrivée de VGE,en France,en 1974,a tout bouleversé.
      Ce dernier s’en fout pas mal de Madagascar de Didier RATSIRAKA.
      La coopération est restée mais.....
      Pour un « AMI » tunisien,à 85,ans il refait surface,en Politique.
      IL POURRAIT ÊTRE LE FUTUR PRESIDENT DE LA TUNISIE d’ici quelques mois..’-ou jours-).
      FH/RH=même combat...
      A 75 ans,je pourrais me présenter à l’élection présidentielle « M » en 2018
      LE PADESM et ses héritiers..avec Hery RAJAONARIMAMPIANINA et les « DAHALO miova »

    • 26 novembre 2014 à 19:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - je profite...

  • 26 novembre 2014 à 18:48 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Vous êtes en retard :

    - il y a plus de cinq ans que je souhaite le retour de tous les exilés.

    Les exilés de Ravalomanana et les exilés de Rajoelina, les deux hommes qui ont été assez politiquement idiots pour copier les activités des colons pour s’emparer les pouvoirs des futurs pays à coloniser !

    BELLE IMAGE de Ravalomanana et de Rajoelina !

    Cela fait plus de 4 ans que je souhaite la libération des prisonniers de Ravalomanana et ceux de Rajoelina.

    On parle de réconciliation depuis 12 ans :

    - J’aimerais bien entendre ce que les trois hommes forts de pays depuis 12 ans ce qu’ils appellent, eux, réconciliation !

    On est mal partie parce le président ne sait pas, ne voit pas son utilité dans une réconciliation de sa classe politique.....c’est la 1er fois de ma vie d’entendre un président d’un pays en crise institutionnelle qui avoue qu’il n’est pas concerné parce qu’il est blanc comme neige :

    - Les gens qui n’ont rien à se reprocher n’ont-ils pas justement plus crédibles que les autres qui traînent tous derrières eux ?

    C’est parce qu’on est blanc comme neige qu’il faut parler à voix haute et exige meme et immédiatement la réconciliation :

    - le président pense prendre de la hauteur en snobant les politiciens GASY alors que le pays qu’il préside est traîné a terre tout le jour !

    On voit ici l’immaturité de pouvoir et le peu d’expérience politique du président !

    • 26 novembre 2014 à 19:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Je viens de balancer ceci à RAKOTOBE :
      - « Marc RAVALOMANANA,capitaine d’Industrie,répond à une certaine image de que les américains==se font==des Hommes Politiques ».
      Par ailleurs,des Chefs d’Etat africains,tels que Wade et Kadhafi,voyaient en Marc RAVALOMANANA==un nouvel allié==pour le projet d’ « ETATS -UNIS d’AFRIQUE ».
      Je sais que vous ne portez pas en votre coeur :
      - Andry Nirina RAJOELINA,
      - et Marc RAVALOMANANA
      Mais,ces deux personnages restent deux leaders politiques et industriels incontournables pour Madagascar pour les années à venir.
      - Albert ZAFY et Didier RATSIRAKA n’ont plus qu’à laisser des messages à leurs héritiers respectifs,sans oublier que tous les deux sont sortis de la même maison :
      - « LA PADESM » historique issu de la SFIO et du Parti Communiste Français de la période de la « GUERRE D’INDOCHINE ».
      Je n’essaye pas de vous convaincre pour ces deux personnalités Malgaches..Mais soyez==sympa« ==avec nos compatriotes .Pas à la manière de l’étranger== »bbernard"==(-minable etc..)
      Cordialement.

    • 26 novembre 2014 à 19:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quant à « S »-France,il voulait,à son arrivée au POUVOIR,monter la « GRANDE MEDITERRANEE ».
      Il a arraché l’Ambassadeur LE ROY ,de Madagascar pour sa « Grande Méditerranée ».Mort-née.

  • 26 novembre 2014 à 20:56 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Vous vous promenez avec, je ne porte pas Ravalomanana ou encore Rajoelina dans mon coeur. Vous affirmez facilement que ces deux personnes sont des leaders politiques et industriels incontournables de Madagascar :

    - Voilà qui résume assez bien le peu de considération que vous avez envers Madagascar !

    Les pros Ravalomanana et les pros Rajoelina ne vont pas être contents s’ils m’entendent dire que l’un est en résidence surveiller et l’autre essaie de survivre avec son MAPAR...ils ont deux choses en commun, leurs partis politiques ressemblent à tout sauf à des partis politiques......que dire celui du président.....tout le monde est beau !!!!!!

    Une chose est vraie, je n’ai jamais considéré l’un de ces deux hommes comme l’homme providentiel pour Madagascar, encore moins le président quand on sait comment il a été élu. Pour porter ce titre TOMPOKO, il faut arriver :

    - À tutoyer les chevilles d’un certain Mr RANJEVA, par exemple !

    À ma connaissance, Mr RANJEVA n’est pas un Côtier, Mr RAMAHEFARISOA ! Je me permets de vous le glisser discrètement :

    - Un, parce que je respecte et suis un fou amoureux de l’intelligence d’ou qu’elle vient ;

    - Deux, je suis l’un de ceux hommes qui pensent qu’un pays doit être gouverné par l’intelligence, par les savoirs, par les expériences ;

    - Trois, il n’ y a que les gens intelligents qui ont envie et savent respecter l’intelligence. Il n’y a que les gens intelligents qui savent gouverner intelligemment un pays ;

    - Et quatre, plus important encore, il n’y a que les gens intelligents qui ont la capacité de s’adapter dans toutes les situations politiques auxquelles ils doivent affronter, elles sont nombreuses !

    Zafy et Ratsiraka sont encore bien vivants, je ne me fais pas de soucis pour eux. Je ne me fais pas de soucis pour les hommes d’État. Ces deux hommes ont mis la barre très haute pour les futurs gouvernants. Ils pensent bien vite et juste, voient bien loin que les nouvelles générations qui brillent par leurs incompétences et lacunes de connaissances dans la conduite des affaires de l’État :

    - Voilà, le pays n’a pas de majorité pour le gouverné, le parti politique du président n’a même pas un seul élu. A part cela, il peut lutter contre la pauvreté.....la PESTE tutoye la Capitale, mais le président vous dit qu’il peut developper votre pays, génial, tout le monde y beau et intelligent !!!

    Et tout le monde trouve normal, on pense que c’est politiquement tenable, pire, il parait que Mr R. Hery peut développer son pays dans cette condition.....

    ......On annonce même que le pays va se renouer avec la croissance économique, mais les gens qui vous annoncent une quelconque croissance ne savent même ce qui signifie les mécanismes derrière une croissance économique.

    Une croissance économique demande plusieurs facteurs et ces facteurs sont ignorés par les politiciens et économistes GASY, comme si Madagascar peut se soustraire des problèmes institutionnels qui plombent justement toutes activités économiques dans les pays qui s’y aventurent !

    Je suis patient mais je méprise la médiocrité.

    Par sa présence dans une des plus prestigieuse institution internationale dans le monde, Mr RANJEVA a mis toutes et tous les Malgaches au sommet du monde :

    - C’est ma conception et la perception qu’ont les gens de ce que doit être la politique. C’est une affaire de perception, mais en même temps, elle doit être CONCEPTUELLE.

    La présence de ce personnage en Europe a sans doute fait germer quelque chose dans les têtes des jeunes GASY et quelle fierté ! Une NATION doit être fière, d’elle-même, mais de ses hauts fonctionnaires, de ses élites, de son intelligentsia, de ses élus. EN 2002, 2009, IL Y AVAIT DES GENS QUI ONT ÉTÉ FIERS DE LEURS PUTSCHISTES :

    - DEUX événements qui ont appauvrissent le pays, deux événements qui nous ont tirés vers le bas !

    On a beaucoup de marge de progression à condition d’en être conscients.

    • 26 novembre 2014 à 22:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Deux événements dîtes-vous.
      Systématiquement vous taxez :
      - événement de Marc RAVALOMANANA
      - événement d’Andry Nirina RAJOELINA.
      Je vous renvoie ma conception,Madagascar a plongé successivement à cause de :
      - Didier RATSIRAKA (depuis 1974-)
      - et
      - Albert ZAFY (-avec son histoire de démocratie qui n’a aucun sens dans la pratique-).C’était le « BORDEL » malgré l’effort de son Ministre des Affaires Etrangères :« JACQUES SYLLA ».
      Cordialement.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com
      Pour le premier,il y a trois têtes pensantes.
      pour le second,il n’a pas maîtriser le rôle de Chef d’Etat.

    • 26 novembre 2014 à 22:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - il n’a pas maîtrisé...

    • 26 novembre 2014 à 22:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Une question :
      RANJEVA n’est pas côtier.
      Pourquoi me posez-vous cette question ?
      Je suis « AMBANIANDRO » mais je me réclame « PADESM » ou « AMI DES PADESM ».Point barre !

  • 26 novembre 2014 à 23:53 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Ratsiraka a été battu dans les Urnes, SVP, en 1992 :

    - Il est parti !

    Je n’appelle pas cela bordel.

    Zafy a été battu en 1997, dans les Urnes , SVP :

    - Il est parti !

    Les deux sont Côtiers, parait-il. Mais est-ce que leur appartenance ethnique aurait été suffisante pour leur interdire de semer les désordres ou leurs sagesses qui les ont amenés à accepter leurs défaites ? Les résultats sont les mêmes, ils ont su partir, ils ont su accepter une défaite.

    Il y a des gens qui pensent différemment, qui voyaient les choses différemment, bien que l’on veille ou non :

    - Ratsiraka n’a pas fait des exilés politiques, Zafy n’a pas fait des exilés politiques.

    Là aussi, est-ce que leurs origines côtières auraient elles pu influencer les décisions de ces deux hommes de ne pas copier bêtement les colons, ou est-ce que c’est leurs sagesses ou encore autres choses. En tout cas :

    - Ils n’ont pas fait des exilés.

    Madagascar des années 90-2001 a été différent, bien différent de Madagascar des années 2002-2014 :

    - Un, politiquement, était-ce le bordel, peut-être, mais la classe politique a su nous sortir de la crise institutionnelle qui a toujours rodé dans le bas étage du paysage politique du pays ;

    - Deux, économiquement, ce n’était pas non plus une croissance à deux chiffres, il y avait une classe politique qui a toujours su imposer une stabilité politique dans le pays.

    C’était tout à fait logique donc qu’il y eût des frémissements économiques, une apparition même d’une classe moyenne, preuve qu’il y avait bien eu une CONFIANCE NON DITE, mais bien palpable entre les gouvernés et les gouvernants :

    - Une confiance qui a été mise en épreuve en 2002 et complètement interrompue en 2002 et en stand-by en 2013-2014.

    Une confiance entre les gouvernants et les gouvernés que MIHAINO, à juste titre, demande son renouement ! Et j’ajoute, si le président parle la RÉCONCILIATION dans ce terme, tout le monde seraient bien en phase avec lui. Renouer la confiance entre les gouvernants et les gouvernés veut tout simplement dire alors que les gouvernants viendraient devant le peuple les pattes blanches !

    Autrement dit les mêmes messages devant la NATION. Cela demande quelques gestes forts venant de président :

    - Libération de tous les prisonniers politiques de Ravalomanana, de 2002-2009 et ceux de Rajoeline 2009—2014 ;

    - Réhabilitation de la NATION de tous les ex-Chefs d’État Malgache, ils ont trois.

    Les gouvernants n’ont pas le droit, FADINDRAZANA ZANY, MAN’OZONTENA SY MANOZON-TARANAKA ZAY MANDIKA IO LALÀNY NTAOLO IO , de faire courir l’État derrière ses ex-Présidents, ou de n’importe quel citoyen, point !

    L’arrivé en catimini de Mr Ravalomanana à Madagascar n’est pas du tout un problème pour le pays, mais un grave problème pour le régime de Mr R. Hery. Cet acte a mis en lumière le dysfonctionnement de l’État malgache et l’incompétence du gouvernement. Mais surtout, cette arrivée a signifié à tout le monde, y compris la CI, que Mr R. Hery n’a pas du tout l’intention de conduire son pays vers la réconciliation tant demandée et espérée par plusieurs femmes et hommes politiques assez responsables dans le pays......il y en a, il y en a...TSY MOMBA NY FIRENENA GASY FA EMPECHER-NA NY OLONA MIHAJA SY FENO FAHAIZANA...c’est bien pour cela que le pays est en faillite politique et économique.

    Il faut penser vite et loin, exercice que le régime actuel a du mal à faire. Anticiper et prévoir, le président ne sait pas faire, si c’était le cas, nous ne parlons pas aujourd’hui de la PESTE, ou des délestages ou encore ce délire politique qui consiste à faire repentir des DAHALO :

    - Un état a vocation à MAINTENIR L’ORDRE OU À PUNIR s’il le faut et non à faire repentir les gens qui sèment les désordres politiques et économiques dans le pays.

    Et c’est au niveau de punition qu’il faut alors chercher à assouplir ou adapter aux gens qui se laissez entrainer dans les activités qu’on dit DAHALO ! C’est une activité qui injecte tout le jour des dysfonctionnements et punir les activités économiques locales à travers tout le pays...au même titre que les activités autour des BOIS DE ROSE. Les deux accélèrent à une cadence assez folle la décente aux enfers de la classe politique et l’économie malgache !

    Il faut penser vite et bien, à défaut il faut que le président dit clairement le CAP à prendre pour le pays.

    • 27 novembre 2014 à 01:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Nous ne sommes pas sur la même longueur d’ondes.
      Je parle de « Régime ».
      Régime RATSIRAKA
      Régime ZAFY
      Je me moque totalement des élections qui étaient toutes « truquées »
      Vous parlez des élections gagnées ou perdues par « X »,« Y » et « Z »
      Quand je dis,du temps de « DIDIER RATSIRAKA »,il y avait trois têtes==trois influences==d’où le bordel.
      Du temps de ZAFY,
      il y avait Madame ZAFY ,d’un côté avec Imbe Jacob
      De l’autre côté,il y avait ZAFY pouponné par Serge ZAFIMAHOVA..d’où le BORDEL.
      Pas d’autres commentaires.
      Allons pour :
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».Point barre !

  • 27 novembre 2014 à 01:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’arrivée du Président Marc RAVALOMANANA n’est pas un problème pour le Régime.
    Malheureusement ,le Président Marc RAVALOMANANA s’est fait piéger par des esprits « revanchards » de son clan.Point barre !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 136