Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h22
 

Divers

Voice370

Des proches des victimes du crash du vol MH370 à Madagascar

vendredi 2 décembre

Sept proches des passagers à bord du vol MH370 regroupé au sein du Collectif des familles des victimes Voice370 se rendront à Madagascar ce mois de décembre. Le vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, disparu lors d’une liaison entre Kuala Lumpur et Pékin en 2014 avec 239 personnes à bord, se serait écrasé le 9 mars à 8h19 dans l’Océan Indien.

On ne sait toujours pas ce qui a causé la disparition du vol MH370 ; seuls trois débris ont été formellement identifiés comme provenant du Boeing 777. Un débri a été retrouvé à Madagascar par un avocat américain résidant dans la grande île et qui est devenu un passionné de cette affaire.

A ce jour, tous les débris collectés ont été retrouvés sur la côte Est de l’Afrique par des personnes privées. En dépit de ces trouvailles importantes, il n’y a eu aucune recherche systématique et organisée par aucune des parties responsables de l’enquête.
 L’Australie, la Malaisie et la Chine - pays dont la plupart des passagers étaient originaires - ont convenu de suspendre les recherches officielles après la fin de celles actuellement menées dans une zone de 120 000 kilomètres carrés dans les profondeurs de l’océan Indien, à moins qu’apparaisse une information nouvelle et crédible.

Les proches ont donc décidé de lancer eux même cette recherche à leur propre frais, espérant trouver enfin des réponses dans leur quête de la vérité.

Sensibiliser sur ce mystère d’un avion disparu et pour lequel aucune réponse n’a été apporté après 1000 jours ; mobiliser les populations côtières locales pour qu’elles soient à l’affût de débris potentiels, établir des points de collecte possibles et un système de récompense pour les débris récupérés ; rencontrer les collectivités locales et associations afin de faciliter les recherches ; rechercher les débris eux même sur la côte Nord Est, telles sont les démarches envisagées par ces familles qui espèrent des réponses aux nombreuses questions en suspens depuis le drame.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 3 décembre à 10:50 | takaka (#8449)

    Je leur propose l’oubli infinitésimal. La quête de la vérité est un leurre. Et qu’ils auront au moins un bon séjour dans ce pays à moitié plein de vazahaphobes !

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 324