Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 02h42
 

Société

Intempéries

Des foyers à évacuer à la veille des fêtes

jeudi 24 décembre 2015 | Léa Ratsiazo
JPEG - 71.6 ko
Photo BNGRC

Au moins 16 familles doivent être évacuées du côté d’Andohanimandroseza affirment les responsables du BNGRC (bureau nationale de gestion de risque et de catastrophes) car exposées à des grands risques de glissement de terrain. Or, la majorité de ces familles rechignent à quitter leurs foyers pour diverses raisons : la peur d’être dévalisées de leurs biens si elles abandonnent leurs maisons mais aussi pour des raisons économiques…Les responsables du BNGRC sensibilisent les familles concernées de quitter volontairement et à temps les lieux.

Parallèlement le BNGRC rappelle qu’il est formellement interdit d’entamer des travaux notamment de nouvelles constructions sur la haute ville et tout au bord des zones à risques d’éboulement. Surtout que d’après le service météorologique, la présente saison de pluie sera plus intense que celle de l’année dernière. Rappelons que les effondrements de maisons, éboulement de terrain et autres inondations ont causé des dizaines de morts et des milliers de sans abri lors de la dernière saison de pluie. La commune urbaine d’Antananarivo ainsi que le BNGRC affirment avoir pris des dispositions pour l’évacuation et la mise à l’abri des éventuelles victimes actuellement. Néanmoins, le BNGRC note que les moyens financiers et matériels sont limités.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 24 décembre 2015 à 09:09 | Noue (#2427)

    Mafy , tena mafy ny manjo an’ireo olona zao Noely zao . Ny aina vonjena , tsy misy raisina eo am-pelatanana , ny tahotra etsy an-daniny , tahotra mba tsy hamono ny ainy , tahotra mba tsy ho avy ireo mpanararao-paty handromba

    Mivavaka ho azy ireo aho.

    • 26 décembre 2015 à 18:21 | vohitsara (#8896) répond à Noue

      Gloria in Excelsis Deo et in Terra Pax Hominibus bonae Voluntatis !

  • 24 décembre 2015 à 09:15 | sanois (#8546)

    Quand y aura t il un plan urbain CLAIR !! et appliqué

    Deplacer les gens pour leur securite c est bien et puisqu il est ecrit que
    qu une structure peut les reloger c’est bien

    Mettre l armee a la garde des biens ne coute rien et lui donne une utilité

    ou alors a l assaut des iles

    • 24 décembre 2015 à 10:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à sanois

      A l’assaut des îles !
      Quelles îles ?

    • 24 décembre 2015 à 10:50 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il de France, le masculin de elle , sombre pronom, et si on vous demande , comme d’ hab vous direz que vous ne savez rien ./

    • 24 décembre 2015 à 17:14 | sanois (#8546) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      en premier l ile de la Cité

  • 24 décembre 2015 à 10:39 | betoko (#413)

    L’affaire est assez délicate , si on n’évacue pas ces familles et s’il y aura des morts à cause de glissement de terrain , qui sera le responsable ?

    • 24 décembre 2015 à 10:52 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Question à 2 paraty : la pluie mon capitaine ...

  • 24 décembre 2015 à 11:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - JOYEUX « noẽl » à TOUS !

    Rendez-vous le 26 Décembre 2015

    « UN SOUHAIT POUR MADAGASCAR »
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »
    +« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »+

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 24 décembre 2015 à 15:37 | Turping (#1235)

    A la veille des fêtes,saison des pluies,malheureusement il n’y a pas de trêve avec les risques de catastrophes naturelles ,le rechauffement climatique ,un évenementiel cyclique qui risquera de ne pas retrouver de répit voire s’empirer.
    - Compte tenu de ce qui s’était passé l’année dernière ,les dégâts causés ,il y aurait -il de mesures préventives apportées par le gouvernement ? On a la réponse sans rechercher loin ,les priorités sont loin de s’occuper réellement l’intérêt public.

    • 24 décembre 2015 à 18:19 | tsapiky (#7047) répond à Turping

      Turping,

      « Compte tenu de ce qui s’était passé l’année dernière ,les dégâts causés ,il y aurait -il de mesures préventives apportées par le gouvernement ? »

      La bonne question, à mon avis serait plutôt de se demander si la société civile -c.à.d. nous tous, communs des mortels, avons pris ou non de la graine de ces catastrophes dites « naturelles » au cours de l’année écoulées.

      A en juger par les informations consultables sur le récent site GeoNode :

      http://192.99.219.129/

      , une plateforme libre / Open Source de gestion et de partage de données géographiques et de cartes à Madagascar, des citoyens « contribuables volontaires » mettent gracieusement à disposition du public GASY ou non des résultats d’études techniques qu’ils ont pu développées bon an mal an sur ces tragiques évènements (localisation d’inondations d’abords, suivies ensuite de glissements de terrains à Antananarivo en février 2015) et qui pourraient permettre d’en atténuer les effets dans le futur.

      Ne serait-ce pas là le genre d’informations géographiques citoyennes bienvenues (Crowdsourcing), dont l’Etat Malagasy en faillite (BNGRC, etc.) devrait s’inspirer ?

      A méditer.

    • 24 décembre 2015 à 19:33 | Turping (#1235) répond à tsapiky

      Tsapiky,
      La société civile a toujours été sollicitée à Madagascsr,l’association du genre HAFARI,l’acte de bénévolat, ONG,........
      - D’accord avec vous du fait que faire pulluler les actions ressortissantes des société s ne sont que bénéfiques pour ce pays.Un processus dogmatique se rapprochant du fokonolona où tout citoyen doit être sensible à l’émancipation de tout acte citoyen.
      - La problématique Tsapiky se situé au niveau statutaire de ce que représente « la société civile »
      à Madagascar où les institutions sont faibles , l’
      l’ état malgache n’a pas encore donné une dimension commensurelle ni statué le rôle juridique de cette dernière dans la constitution malgache.Voyez-vous ce que je voulais dire ?
      - On demande pas à tous les membres de la société civile d’être fonctionnaire mais plutôt un statut de reconnaissance ,de proximité ,reconnue par l’État dépassant l’acte de bénévolat simple.Par exemple, il existe depuis la mort de Coluche en 1986,le fondateur du resto du coeur.Une association caritative, qui collecte en France des repas dans les supermarchés ailleurs pour les distribuer aux plus démunis pendant la période hivernale,il y a des bénévoles et statutairement c’est reconnu par l’État sans être impose. L’État aide même pour faciliter les tâches dans d’autres motifs pour que la notion de solidarité s’impose en déléguant son rôle et en reconnaissant aussi celui de la société civile.
      C’est de ce côté là ,le gros travail à faire chez nous car sans tout copier à l’outrance le gouvernement a une grosse part de RESPONSABILITE,le contre
      exemple, :être au pouvoir n’est pas uniquement de se remplir les poches mais de s’occuper le quotidien. Donc les sociétés civiles ,il faut qu’il y en ait beaucoup pour travailler ensemble avec l’État, sinon il n’y a pas de sens cette « histoire de société civile »

  • 25 décembre 2015 à 14:41 | betoko (#413)

    Selon mes sources et à prendre au conditionnel , l’adolescent après sa sœur aurait été exécuté hier soir et l’exécution aurait été vu en directe par ses parents via Web Cam sur skype . Une centaine de personne serait impliquée dans cette affaire dont des magistrats et des gradés de la force de l’ordre . Selon toujours mes sources , il s’agit d’un règlement de compte entre trafiquant de bois de rose .
    Si cela est avérè , il est temps qu’on publie tous les noms des gros bonnets des trafiquants des bois de roses avant que cela s’aggrave encore plus .
    Dans le projet de loi concernant le trafic de bois de rose , la nouvelle loi ne sera pas rétroactive , ce qui voulait dire que personne n’a le droit de poursuivre en justice tous les gros bonnets liés à ces trafics après la publication de cette nouvelle loi
    Conclusion la mafia malgache peut continuer quoi qu’il arrive tous trafics quelque soit sa nature
    Désolé de vous avoir dérangé pour une aussi grave et triste nouvelle , et aussi avoir gâché votre journée de noël . J’espère que ce n’est qu’une blague de très mauvais goût

    • 26 décembre 2015 à 10:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - « Des menaces à la mère d’Arnaud » :
      La Famille doit payer les :
      - 1 500 000 euros
      contre la libération du jeune garçon.
      Tida Kely et Fredo sont blessés avant de s’évaporer dans la NATURE..
      Le POUVOIR de l’Etat a pour caractéristique d’utiliser la force ou la contrainte.
      L’Etat a le monopole de la violence légitime (car justifiée par le droit).
      Ce qui lui confère certains attributs (pouvoir de police,justice) qu’il est le seul à détenir.
      Un tel pouvoir est motivé par la poursuite de l’intérêt général.

      L’Etat Malgache devrait appliquer la peine de mort pour les kidnappeurs d’enfants et leurs complices éventuels,mêmes des parents proches des victimes.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 décembre 2015 à 10:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      ATTENTION A VOS ACCUSATIONS== SANS CESSE== DES MAGISTRATS et DES FORCE DE L’ORDRE..
      Merci d’avance !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 décembre 2015 à 11:26 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Attention à mes accusations sans cesses , et alors , tu vas porter plainte contre moi ? Mais c’est un secret de polichinelle Basile .

  • 26 décembre 2015 à 10:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Un nationaliste malagasy d’OTRIKAFO,paraît-il ,renonce à sa « NATONALITE FRANCAISE ».,en voulant se présenter au Consulat de France ,à Madgascar.

    • 26 décembre 2015 à 11:47 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Faux c’était un téléphone arabe .Pourquoi tu n’oses pas écrire son nom , il s’agit de Mr Rajaonary Andrianjaka ,

    • 26 décembre 2015 à 20:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Ah !
      C’est ce Monsieur qui passe son temps à cracher sur le « REGIME »

  • 26 décembre 2015 à 23:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    25 Ministres recensés à avoir fait la déclaration de Patrimoine à la H.C.C.
    Les 08 membres de la ceni ont également ==déjà==procédé à cette déclaration de patrimoine à la HCC.

    • 27 décembre 2015 à 13:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les cinq Ministres absents ==sur== la liste de la déclaration de patrimoine à la H.CC :
      01-Rivo RAKOTOVAO
      Ministre d’etat chargé des Projets présidentiels,de l’aménagement du territoire et de l’équipement ;
      02-Roland RAVATOMANGA,
      Ministre de l’Agriculture,
      03-Roland RATSIRAKA
      Ministre des Travaux Publics ;
      04-Ralava Beboarimisa
      Ministre de l’ecologie,de l’environnement de la mer et des forêts
      05-Anthelime Ramparany
      Ministre de l’élevage ;

      NOUS SOMMES A QUELQUES JOURS DE FIN D’ANNEE 2015 !

  • 27 décembre 2015 à 03:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les élections sénatoriales présentent la particularité d’être les seules ==au suffrage universel==indirect.
    C’est-à-dire que les citoyens malagasy ne sont pas appelés à voter.Ce sont leurs représentants municipaux et communaux,avec les Maires et les Maires adjoints qui s’acquittent de ce « DEVOIR ».
    « DEVOIR »,car==c’est une exception==,les GRANDS ELECTEURS sont les seuls à avoir l’obligation de voter.
    Dans le cas contraire,ils seraient soumis à une « AMENDE ».

    Comment ça marche ?
    L’élection a lieu à la représentation proportionnelle.En clair,les Grands Electeurs votent pour une liste des candidats d’un parti.

    Répartition des sièges par groupe politique
    Un groupe politique doit comporter au moins 15 Sénateurs.
    Suite aux bons résultats des Communales,le HVM espère réaliser l’exploit.
    Tous les ingrédients sont réunis pour permettre une victoire « HVM » au Sénat.

    Le Président du Senat.
    Les membres de la Chambre Haute devront élire leur Président.
    Si le Senat bascule à HVM,le Président du « GROUPE HVM » pourrait être le Président du Senat.

    VIVE MADAGASCAR

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 décembre 2015 à 12:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    L’Etat est une Autorité légale s’imposant à une collectivité sociale et l’organisant au plan politique.
    Cette autorité est personnalisée (-l’Etat comme personne juridique collective-) et détient un pouvoir spécifique (-en Pouvoir ou Puissance de l’Etat-).
    L’Autorité étatique est exercée par des « Agents Publics »,avec à la tête :
    - le Chef de l’Etat,SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    - et le Gouvernement,.
    Ces agents sont regroupés dans des Institutions superposées ayant un droit propre :
    - le droit public.
    Cette autorité s’applique à l’ensemble d’une collectivité sociale qui (-les membres-) sont soumis à un même ordre juridique étatique.
    - « C’EST L’ETAT MALGACHE »que nous sommes loin de le « RESPECTER » quotidiennement.
    L’Etat une Personne juridique.
    Cet attribut fait de l’Etat un sujet de droit (-comme un individu-).
    Il peut ester en justice (-faire une action en justice-),voir sa responsabilité engagée devant un Tribunal.
    L’Etat,une personne morale,contre tout être collectif.
    Concrètement, l’Etat n’agit qu’à travers==certains individus==considérés comme représentant l’Etat.
    L’Etat est doté d’un Patrimoine.
    L’Etat peut s’engager financièrement sur le long terme.

    Le Pouvoir de l’Etat.
    L’Etat a pour particularité,par rapport à toutes les autres personnes juridiques individuelle ou morale de détenir ==un pouvoir juridique==utilisé dans un but d’ intérêt général.
    Le Pouvoir de l’Etat est exercé selon les formes juridiques.
    - « C’est un Pouvoir de droit par opposition à un Pouvoir de fait ».
    Sea actes obéissent donc à un « FORMALISME » et sont mis selon une procédure régulière.
    Ils sont justifiés par une règle de droit (-Constitution,Loi, Règlements-).
    Cela par opposition aux actes pris par des pouvoirs ou autorités dev fait qui ne peuvent s’appuyer sur une règle de droit (-ou sur des règles de droit qui seront décklarées ultérieurement non valables-).
    Un tel pouvoir est motivé par la poursuite de l’intérêt général ce qui le distingue du pouvoir qui est exercé par des personnes juridiques non étatiques.
    Ces dernières sont animéespar d’autres buts.
    Par exemple :
    - « Une entreprise recherche le plus grand profit ».
    Enfin,
    le Pouvoir d’Etat a pour caractéristique d’utiliser la force ou la contrainte.
    L’ETAT A LE MONOPOLE DE LA VIOLENCE LEGITIME (-car justifiée par le droit-).
    Ce qui lui confère certains attributs (-Pouvoir de Police,Armée,Justice-) qu’il est le seul à détenir.

    Les éléments constitutifs d’un Etat
    Les modalités d’exercice du Pouvoir d’Etat.
    Ce pouvoir s’exerce :
    - sur une Population,
    - sur un Territoire
    à l’aide d’Institutions ou d’organes spécifiques :
    a)une POPULATION
    Il n’y a pas d’Etat sans une POPULATION.
    cette populationne s’identifie pas forcément à une « NATION » même si en occident,c’est presque toujours le cas.
    UNE NATION EST UNE POPULATION UNIE :
    - par des liens objectifs(-comme l’origine géopolitique,l’unité de langue,de religions,d’éthnie. ;) selon la conception objective d’origine allemande.
    ou
    - des liens spirituels (-comme la volonté de vouloir vivre ensemble..)selon la conception subjective d’origine française.
    IL EXISTE :
    - DES NATIONS SANS ETAT (-la Nation Kurde,Palestinienne-) ;
    - des Etats sans Nation comme certains Etats du Tiers Monde créés artificiellement à partir des anciennes frontières coloniales (-autorités de l’Etat-) ;
    - des Etats binationaux (-comme le Canada-)
    - ou mulitinationaux (-comme l’ancienne URSS-)

    b)un territoire.
    Il n’y a pas d’Etat sans territoire(=espace terrestre,maritime,aérien délimité par des frontières qui sont des lignes matérialisées sur une « CARTE » dont le franchissement emporte des conséquences juridiques-)

    c) les INSTITUTIONS.
    Il n’y a pas d’Etat sans un appareil d’Etat.C’est-à-dire sans des Institutions ou Organes spécifiques ayant un pouvoir juridique effectif.
    ces INSTITUTIONS ou Organes qui manifestent l’autorité de l’Etat,au sen étroit du terme,sont appelés en FRANCE,
    au niveau le plus haut :
    - « INSTITUTIONS POLITIQUES » (-le Président de la République,l’Assemblée Nationale=le Gouvernement,,au sens le plus large-)
    au niveau inférieur :
    - « INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES »,
    (-les Préfets,les Maires =l’ADMINISTRATION,au sens le plus large-)

    - « INSTITUTIONS= POUVOIRS PUBLICS »
    connaissent en France des règles de fonctionnement spécifiques qui sont précisées par le « DROIT PUBLIC ».

    Les Institutions Politiques.
    Les Institutions Politiques sont régies par une branche du droit public qu’on appelle « DROIT CONSTITUTIONNNEL » et dépendent du « JUGE CONSTITUTIONNEL » (-soit un seul Tribunal mais qui est au sommet de la hiérarchie des tribunaux au droit public et du droit privé : la Haute Cour Constitutionnelle-).
    Le terme de droit constitutionnel se rapporte évidemment dans le sens biologique,à l’origine.
    On parlait de la CONSTITUTION de l’Etat comme de la constitution d’un animal.

    Les Institutions administratives.
    Les Institutions administratives sont régies par une autre branche du droit public qu’on appelle « DROIT ADMINISTRATIF » et dépendent du « JUGE ADMINISTRATIF » (-soit un pyramide de tribunaux avec au sommet le « CONSEIL D’ETAT »-).
    L’Etat,
    une République qui unifie toutes les volontés en une seule.*
    C’est donc une PERSONNE capable de vouloir jurudiquement de détenir des droits.
    L’Etat est abstrait car il ne saurait être vu ,ni touché et il ne meurt pas.
    L’Etat se survit même,si les régimes dont il est le support disparaissent..
    L’ETAT de SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA n’écappe pas à l’héritage de « LA TRANSITION ORANGE ».
    Il est tenu d’assurer toutes les conséquences de l’action présente et passée de ses services,même lorsque ces services ,agissant sous la tutelle d’autorités illégitimes,ont commis des graves illégalités.
    En cela,il a hérité des caractéristiques du CHRIST dont le corps mystique ou divin est seulement spirituel et évidemment éternel.

    MONOPOLE DE LA VIOLENCE LEGITIME.
    Les deux corps du Christ sont :
    - l’un naturel,
    - l’autre spirituel.
    Par analogie,on va considérer le Pape puis le Roi est à la fois Personne privée et Personne publique
    D’où deux sphères :
    - l’une privée où le recours à la violence est interdit et sanctionné,
    - l’autre étatique où le Gouvernement peut employer une violence qui est légitime car utilisée dans l’intérêt général.
    Nous ignorons l’Etat Malgache
    Nous passons notre temps à critiquer « SES AGENTS ».
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».

    BONNE FÊTE DE FIN D’ANNEE 2015

    VIVE MADAGASCAR !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 décembre 2015 à 12:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « IL FAUT ANNULER CETTE GRAND’MESSE POUR L’INTERÊT GENERAL de l’ETAT MALGACHE » ;
    La majorité des Malgaches souffrent en chair ,suite à la pauvreté galopante.
    Réduisons nos trains de vie,S.V.P !
    Finis les « BLINGs BLINGs »
    - « IL N’Y A PAS D’ETAT SANS UNE POPULATION » ;
    - « Pensons à la majorité de la Population Malgache » ;
    UE NATION EST UNE POPULATION UNIE ;

    Ni jaloux ni frustré,mais « SOLIDAIRE A LA MAJORITE DE LA POPULATION » ;

    - « 2016 »,une année de renouveau de Madagascar ;

    S.V.P :
    - « ANNULER CETTE GAND’MESSE d’IAVOLOHA du 08 jkanvier 2016 » ;

    - « UN DISCOURS DE VOEUX A LA RADIO et TV SUFFIT POUR ÊTRE AUPRES DES »POPULATIONS DE MADAGASCAR".

    VIVE SEM Hery RAJONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    - Président de la République Malgache,
    Chef d’Etat de Madagascar
    Chef Suprême des Institutions politiques et administratives.

    - « Réconciliation Natgionale=Grand Pardon= Amnistie Générale ».
    C’est le plus beau cadeau pour l’Etat Malgache.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 décembre 2015 à 17:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous n’ en avez pas marre de vous masturber avec tous ces mots creux et vides de sens ?
      Président de quoi : la misère ???
      Etat de quoi : 90 % de gueux ?
      Chef de quoi : un Pays en guenille qui sombre tous les jours un peu plus ???
      « Re-kon-s’ il y a son » de quoi : des sans foi ni loi que vous vous délectez à brouter, avec ceux qu’ ils maintiennent dans l’ obscurantisme le plus moyenâgeux ?
      Joyeux noel à ceux qui doivent etre délogés ? allez le leur expliquer et les accueillir chez vous au lieu de brailler comme un verrat.

    • 27 décembre 2015 à 18:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Au-delà des effets d’annonces et de matraquages politiques,la « POPULATION »attend des résultats concrets de la lutte contre la « CORRUPTION »,à Madagascar.

      Selon le Président de la Banque Africaine de Développement (-BAD-) A.A,,à Madagascar,les pertes économiques et sociales en raison de la corruption ne sont pas difficilement chiffrées,mais elles sont énormes.
      Comme Madagascar est l’un des Pays les plus corrompus au Monde,la « PAUVRETE GENERALISEE » s’explique en quelque sorte.

      La corruption est davantage présente depuis la fin de la Transition fait remarquer Transparency International.
      Le Pays est classé 133 e sur 175 Pays,en 2014,selon le classement annuel de T.I.

      La POPULATION,de plus en plus pauvre,est de plus en plus « VULNERABLE ».
      A ces pauvres gens qu’on demande le plus d’offir de l’argent ou de cadeau pour éviter un problème ou pour obtenir un service..
      La corruption touche les élites et gagne du terraikn.

      - « L’AGENT et LE POUVOIR PRENNENT LE DESSUS » ont noté les Evêques de Madagascar dans leur lettre de Novembre 2015.

      Pots de vin,
      Extorsion des fonds,
      Nespotisme,
      Ententes illicites
      minent les milliers d’Affaires,à Madagascar..
      Les SOCIETES offrent== ,elles-mêmes==,de fortes récompenses pour obtenir :
      - des autorisations,
      - des marchés
      ou
      - pour se soustraire à l’impôt et aux droits de Douanes.

      La corruption fait perdre à l’Etat des recettes substantielles et engendre des manques à gagner==énormes==puisque la fraude fiscale est favorisée.

      La corruption impacte par ailleurs la libre concurrence et conforte de « CERTAINES SOCIETES »

      Partout où vous avez ==la corruption massive==le développement est en retard. raconte encore le Directeur du B .A.D. source :
      Orange :
      - décembre 2015

      IL faut annuler la grand’MESSE DU 08 Janvier 2016.
      L’Etat,une République qui unifie toutes les volontés en une seule.
      L’Etat se survit même,si les régimes dont il est le support disparaissent ;

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 décembre 2015 à 03:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      Circulez povr c..on !
      A quand votre entrevue avec Marc RAVALOMANANA ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 décembre 2015 à 10:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il faut passer ce directeur de la B-A-D qui n’ a de cesse de dénigrer ceux dont vous brouter le Q au quotidien : par les armes !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 91