Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h22
 

Politique

« Oracle 11G » pour gérer la liste électorale

Des formations en cascade pour sa maîtrise

jeudi 27 octobre | Bill

Un atelier de formation pour la maîtrise du nouveau logiciel adopté par la CENI se déroule actuellement à l’intention des chefs de centres informatiques de la province d’Antananarivo, du Menabe et du Melaky. Tous les techniciens de la CENI à travers l’île –plus de 200, en bénéficieront. Le nouveau logiciel dénommé Oracle 11G qui remplace l’ancien, traite plus efficacement les données électorales et ainsi, de renforcer la crédibilité du fichier électoral et d’accroître la confiance des acteurs politiques, surtout des électeurs au processus électoral, selon les responsables de la CENI. Il répond aux normes et standards internationaux en matière de stockage et de traitement efficient des données électorales volumineuses. Il est beaucoup plus robuste, fiable et sécurisé.

Cet atelier a débuté ce 26 octobre et durera jusqu’au 28 octobre 2016. En tout, plus de 200 techniciens de la CENI à travers la Grande île bénéficieront de cette initiative.

Par ailleurs, le PNUD dotera également la CENI de matériels pour étoffer son parc informatique actuel dont notamment, le système serveur Oracle 11G, des ordinateurs de dernière génération et des équipements pour l’interconnexion des Centres Informatiques de District au Centre National de Traitement des Données au siège de la CENI. Le PNUD continue de développer le Projet d’Appui aux activités pré-électorales dont le renforcement des capacités techniques de la CENI, l’amélioration du système de communication ou encore la formation des entités impliquées dans le processus.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 27 octobre à 19:21 | Behantra (#9165)

    2 jours pour former 200 personnes !!!!

    On aimerait avoir d’amples informations à ce propos

    Est ce uniquement pour la saisie ???

    Pour qu’il n’y ait aucune contestation , il serait judicieux que des experts indépendants INSPECTENT

    cette base de données

    Car , ayant plusieurs années d’expérience dans la ’manipulation’ des DATA BASE je peux affirmer
    que c’est un jeu d’enfant de DETOURNER les résultats

  • 28 octobre à 16:28 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    La plupart des experts DBA ne passent une certif de niveau 1 (c’est à dire débutant/confirmé) qu’au bout de 3 ans d’expérience réelle sur le produit.Ils vont nous faire croire qu’il est possible de former des gens à la « maîtrise » d’un des système de gestion de base de données le plus lourd du marché en 2 jours .
    D’ailleurs c’est pas parce qu’ils ont investi dans un SGBD flambant neuf que ça va être réglo.On peut faire ce qu’on veut avec un compte administrateur et je suppose que la CENI n’a même pas acheté un pack avec une licence en bonne et due forme mais que c’est sûrement une version crackée donc qu’on peut bidouiller sans limites.
    Comme si le bourrage d’urne ne suffisait pas maintenant ils vont directement falsifier les données électorales à la source et en l’absence d’autorités compétentes pour contrôler l’intégrité des données personne ne pourra contester .
    BRAVO bien joué !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 326