Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 27 mai 2017
Antananarivo | 02h57
 

Gouvernance

4è dialogue politique UE-Madagascar

Des engagements et non des conditionnalités

lundi 12 décembre 2016 | Bill

Le 4è dialogue politique UE-Madagascar s’est achevé ce vendredi 9 décembre 2016. A en croire l’ambassadeur de l’Union Européenne (UE), Benedito Antonio Sachez, des progrès ont été enregistrés un peu partout mais des améliorations sont toujours attendues et de gros efforts, des renforcements sont nécessaires en matière de sécurité et dans le système judiciaire ; ce pour éviter les « justices populaires ». Il a aussi fait comprendre expressément qu’il faut compléter la Haute Cour de justice pour son opérationnalité.

Le 4è dialogue politique, le 2nd de l’année 2016, est instructif des liens ou de la dépendance de Madagascar à l’égard de l’UE, que cela soit économiquement ou en matière de gouvernance politique et administrative. Le gouvernement compte beaucoup sur les 6,4 milliards USD des bailleurs de fonds et 4 milliards USD du secteur privé, soit 10,4 milliards USD au total. Sur les 6,4 milliards USD, 640 millions USD sont des dons de l’UE. Cette enveloppe est octroyée sans conditions particulières affirment le président Rajaonarimampianina et l’ambassadeur Antonio Sanchez. Ils précisent qu’il s’agit de respecter des engagements mutuels.

Contrairement à cela les sommes (4 millions d’euros) annoncées par la Banque européenne d’investissement (BEI) sont à rembourser. Cette intervention de la BEI concerne l’appui au budget national (appui budgétaire), donc le fonctionnement de l’Administration, sa gouvernance, mais aussi les infrastructures, l’énergie.

Madagascar compte beaucoup sur le secteur privé pour développer le pays. Des projets ont été cités lors de ce dialogue politique : énergie dans le sud de Tanà, gare routière à Andohatapenaka. Le président Rajaonarimampianina a indiqué que des projets sont déjà en cours entre des bailleurs de fonds et le secteur privé, à l’exemple du barrage de Sahofika d’un montant de 700 millions USD.

L’ambassadeur Antonio Sanchez est optimiste quant à l’année 2017 ; ce sera une opportunité de décollage et de croissance économique avec davantage de stabilité politique, conclut-il.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 12 décembre 2016 à 13:49 | punchline (#9673)

    BLABLABLA...selon Benedito Antonio Sachez, des progrès ont été enregistrés un peu partout mais des améliorations sont toujours attendues ....BLABLABLA

    l’art de parler pour ne rien dire

    Ils appellent ça langage diplomatique

    • 12 décembre 2016 à 14:43 | jpmada (#9781) répond à punchline

      C est peut être un langage diplomatique, mais il s’agit d’argent public des contribuables européens !!!!
      Il serait tellement plus facile à l EU d’aider Mada si les institutions présentaient un minimum de garanties......non pas pour que l’argent soit bien utilisé.....mais que tout du moins, il se s’évapore pas dans les méandres de votre corruption qui est un cancer et qui mine votre pays en laissant toujours un peu plus le peuple dans la souffrance !!!

  • 12 décembre 2016 à 14:10 | Paulo Il leone (#6618)

    « A en croire l’ambassadeur de l’Union Européenne des progrès ont été enregistrés un peu partout » (SIC) .... Pour être gonflé, il est gonflé not’ bénito !

    Des progrès dit-il ? Où ça ?, on aimerait bien le savoir ! L’ambassadeur doit avoir des infos de source sure que le pays tout entier et que le reste de la CI ignore !

    ....à moins que (là, vous cochez la case de votre choix)

    1. il n’ait vu ces progrès dans une réalité alternative/monde parallèle ?
    2. il les ait entrevus en examinant son marc de café ce matin ?
    2 bis. en lisant dans les entrailles de son poulet rôti dominical ?
    3. il ait un trop picolé hier et que, encore sous l’empire des vapeurs alcoolisées de la veille, il ait décidé de se foutre de la gu.eu.le du monde ?
    4. il n’ait reçu une somme rondelette [en euros siouplait, merci) pour débiter des âneries au cours dudit discours ?
    5. cochez toutes les cases précédentes.

    Comme quoi, on ne dira jamais assez que « le dialogue politique, y a qu’ça de vrai ! »

    Dommage que le ridicule ne tue pas, j’aurais contribué une gerbe !

  • 13 décembre 2016 à 01:11 | punchline (#9673)

    c’est le sujet le plus intéressant ces 10 derniers jours, ça parle de dettes, de remboursement et de ce que pense nos s donateurs et leurs bizarres ambassadeurs

    mais voilà, personne n’en parle, par incompétence, par petitesse, par passion à l’invective

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 94