Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 20h19
 

Société

Insécurité

Des anomalies banales qui n’interpellent plus !

mardi 8 septembre 2015 | Léa Ratsiazo

Des informations sur l’état d’insécurité à Madagascar sous toutes ses formes tombent tous les jours au point qu’elles passent presque inaperçues. Pourtant, une bonne partie de ces informations relèvent des anomalies qui doivent interpeller en premier lieu aussi bien les autorités que les citoyens et organisations diverses. Pour ne citer que les faits récents remontant à une semaine, le cambriolage du bureau de la brigade criminelle d’Anosy comme les militaires qui fusillent et brûlent avec des pneus des présumés dahalo à Ihosy ne sont pas des faits normaux et ne doivent pas l’être. Sans oublier les dahalo et bandits armés jusqu’aux dents, et par qui ? Mais c’est devenu des faits courants et presque normaux.

Où allons nous quand les forces de l’ordre, censées protégées les citoyens, ne sont même pas capables d’assurer leur propre sécurité et se font cambrioler ? Ce n’est même pas un commissariat de quartier mais la brigade criminelle. Les hauts responsables de la police nationale annoncent ainsi qu’ils soupçonnent l’implication de certains de ses éléments dans les affaires de kidnapping ce qui rend difficile le démantèlement des réseaux. Eux, ils « soupçonnent » mais l’opinion publique en est « convaincue » et depuis longtemps.

Néanmoins, il n’est pas du tout normal que le bureau de la brigade criminelle soit cambriolé quelle que soit l’affaire en cours, même si cela n’interpelle presque plus personne. Opération de pacification ou pas, il n’est pas normal que des militaires fusillent des présumés dahalos et brûlent avec des pneus leurs corps et en public à Ihosy la semaine dernière. Mais aussi incroyable que cela puisse l’être, aucun responsable, ou ceux qui sont censés l’être, ne s’est précipité pour dénoncer ou donner des explications sur ces dérives trop banales. Comme il n’y a pas eu de dénonciation officielle et publique, est ce que cela veut dire que le commandement militaire cautionne ce genre de pratique ou pire ? Certes, les vindictes populaires sont monnaies courantes mais est-ce une raison pour que les forces de l’ordre s’y mettent aussi ? Les catholiques sont pour le moment les seuls à avoir réagi publiquement contre ce genre de barbarie.

Mais tous les jours, les hautes autorités de l’État clament que Madagascar est un État de droit. Une phrase qui résonne comme une plaisanterie de mauvais goût aux yeux des citoyens !

9 commentaires

Vos commentaires

  • 8 septembre 2015 à 09:39 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY,

    ...Mais tous les jours, les hautes autorités de l’État clament que Madagascar est un État de droit.

    ..Mais quelles hautes autorités...???...sans remords..et sans hontes...quelqu’un lève le doigt et dénonce le COMPORTEMENT de RAVALO à Ankorondrano....IL SE PREND POUR LE PREZIDA...il pense et décide...de REOUVRIR TIKO...pour le moment il doit 200 milliards d’Ar au peuple malagasy..et le droit fiscal existe dans ce pays...!!

    Oui ce sont des anomalies banales de ne pas respecter les lolis de son pays alors qu’il prétend avoir été président et vouloir le redevenir....!!!!!!!!!!

    ..Une phrase qui résonne comme une plaisanterie de mauvais goût aux yeux des citoyens .....

    un PREZIDA élu avec des HALA-BATO be vata...élu par hasard...sans programme (PND que personne ne prend comme tel..et aucun ne connait ni l’objectif ni les moyens..les robinets sont fermés et les IDE absents.)...un Président IMPOTENT et INCOMPETENT ...

    doit être un COMIQUE...avec des plaisanteries à gogo...pour amuser la galerie....!!!!!..vaux -de -vire..vaudevilles sans conséquences ...!

    le peuple souffre....les 80%.....la majorité silencieuse..impuissante...car dans ce pays nous n’avons que des ELECTIONS MANIPULEES où l’argent sale décide..une pseudo REPUBLIQUE..et une DEMOCRATIE BANANIERE...!

    METTEZ MOI TOUT CECI A LA POUBELLE ..de l’histoire...!

    • 8 septembre 2015 à 10:07 | Razaka (#7817) répond à che taranaka

      Hello Che Taranaka

      AKORY LAHALY

      Je crois que vous dites la verite.
      Cela impliquera que Madagascar ne s’en sortira JAMAIS avec tous ces Problèmes Hyper Complexes. Et ils sont en PLUS interopérables entre eux.
      Donc le Peuple ne sait plus a qui faire confiance !!

      == > COMMENT FAIRE ? ?

  • 8 septembre 2015 à 11:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est devenu une mauvaise habitude des FO mon général et aucun corps des FO n’est épargné (le GIR de la police à Ankasina 67ha qui avait défrayé la chronique en abattant de sang froid un opérateur qui rentrait chez lui en Taxi, la gendarmerie lors de l’affaire des quartiers mobiles de Mananjary et les militaires dans les opérations de lutte contre les dahalo en faisant abstraction des événements successifs lors des manifestations populaires : 1971 dans le sud, 1972, 1991, 2002 et 2009) même si ce dernier abus est la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.
    Nous sommes en manque de repère et de valeur à cause de notre acculturation voire de notre facilité à copier et coller ce qui se passe ailleurs sans savoir leurs tenants et aboutissants.

    Les pensées du jour :

    « Il n’existe que cinq choses contre lesquelles il faut se battre : les maladies et les passions du corps, l’ignorance, les guerres civiles et les disputes de famille » Pythagore
    « C’est la marque d’un esprit cultivé qu’être capable de nourrir une pensée sans la cautionner pour autant » Aristote

    Ce n’est plus une ANOMALIE BANALE mais la déliquescence d’un état qui n’arrive plus à assurer ses fonctions régaliennes : Dans la situation des tenants du pouvoir actuel, quitter le pouvoir quant on n’est plus à mesure de l’exercer est une preuve de patriotisme louable au lieu de rejeter toujours la faute aux autres.

  • 8 septembre 2015 à 14:57 | kartell (#8302)

    Nous sommes arrivés à un tel seuil de déliquescence de notre société que, désormais, tout est possible...

    L’escalade des choses n’a pas mobilisé notre société pour stopper la spirale infernale qu’elle a engendrée mais pour la banaliser, pour que, dorénavant, ce qui était inacceptable, hier, voir inadmissible sont devenus presque monnaie courante avec l’inflation galopante qu’on lui connait !...

    Lorsque les limites n’existent plus, qu’une police tabasse, qu’une armée exécute sommairement, qu’un élu se conduise en mafieux, qu’un président s’enrichisse jusqu’à sa descendance, que voulez-vous demander contre cette ligne blanche qui n’aurait jamais du être franchie ?...

    Aujourd"hui, on semble prendre conscience qu’un point de non-retour a été franchi, mais, ne sommes-nous donc pas responsables collectivement d’un tel désastre programmé ?....

    Le temps n’est pas à regretter un passé quelconque ni à fustiger un présent dégradé mais notre réflexion devrait être celle d’oeuvrer à des lendemains permettant d’entrevoir des perspectives nous laissant espérer un retour à une démocratie plus saine et surtout moins glauque, qu’aujourd’hui...

    Cessons aussi de prendre aux mots ces discours politiques qui usent et abusent de paroles creuses et sans conséquences, les politiques masquent leur incapacité par des déclarations auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes....

    Notre pays est devenu à ce point ingouvernable parce que nous avons confié le pouvoir à des personnages sans foi, ni loi qui ont imprimé à tous les échelons de notre société des passe-droits qui, en se généralisant au fil du temps, ont gangrené la vie de chaque citoyen en la rendant, ainsi, invivable ....

  • 8 septembre 2015 à 16:14 | lanja (#4980)

    la majorité des malgaches est aveuglée par la haine et ne se rend pas compte de la gravité des actes commis depuis 2009...on oblie vite que la révolution a créé de trouble grave au sein de l’armée, ( un commandant peut donner l’ordre à un colonel , à un général ,ou à un amiral )vous savez, même des armes de guerres sorties du magasin sont encore dans la nature... ... par ailleurs, tous ceux qui ont financé la démolition du régime Ravalomanana sont forcement favorisés ...AINSI ,pillage , trafic, corruption ,presque partout , dégradation de la mentalité, insécurité, problème de financement... tout çà n’étonne plus personne, ce ne sont pas des anomalies banales, ce sont tout simplement des conséquences de nos choix. Et , à priori, c’est pas grave, l’objectif était la chute de Ravalomanana

  • 8 septembre 2015 à 16:17 | vatomena (#7547)

    Ne pas s’illusionner ! Le peuple est comme ses maitres .La jeunesse aspire à la magistrature ,à la gendarmerie ,à la police non pour se mettre au service du peuple mais pour extorquer ,piller racketter à son tour ;Et, meme, elle s’impatiente . Elle a hate que son tour arrive .C’est le résultat d’une société malgache où l’impunité est devenue la Loi .

  • 8 septembre 2015 à 20:44 | rakoto-neutre (#8588)

    L’implicatiob des forces de l’ordre,surtout les gendarmes, dans les grosses affaires comme les bois de rose, les vols de boeufs, kidnapping, la sécurisation et l’acheminement des ’toaka gasy’et même des rongony (drogue) n’est pas chose nouvelle, ils gagnent en un peu de temps la totalité de son salaire de plusieurs années en coopérant à ces voyous.

  • 8 septembre 2015 à 23:34 | DIPLOMAT (#846)

    Ne soyons pas ridicule voulez vous !

    Ce cambriolage n’est ni plus ni moins que pour faire disparaître des preuves à charge dans le cadre d’une enquête qui impliquerait certains individus dans les affaires de règlement de compte et de trafic en tout genre.

    • 9 septembre 2015 à 08:13 | rakoto-neutre (#8588) répond à DIPLOMAT

      Ces individus ce sont les gros poissons jamais tendus par n’importe quel fiilet.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 214