Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 16h14
 

Agriculture

Alaotra revigorée

Des actions pour accroître la production

jeudi 23 novembre | Bill

Le gouvernement est sur tous les fronts de la production rizicole et de la satisfaction des besoins du marché local du riz. C’est la perception globale des actions du ministre de l’Agriculture et du président de la République. Récemment le président était dans l’Alaotra où a eu lieu toute une série d’inauguration, de lancement de projets et des promesses de réalisation d’infrastructures agricoles. Ainsi le PC23 de l’ancienne société SOMALAC sera réhabilité par les Japonais, apprend-on lors des cérémonies qui s’étaient déroulées à Amparafaravola le 21 novembre dernier.

L’usine de production d’engrais chimiques sera bientôt opérationnelle à Morarano-Kraoma et la portion de la RN44 entre Vohidiala et Vohitraivo a obtenu des financements pour sa réhabilitation. Par ailleurs une banque de semences pour approvisionner les riziculteurs agrémentée d’un système de crédit remboursable en riz est installée à Amparafaravola et Ambohijanahary. Enfin et non des moindres, pour accroître également le rendement rizicole, 60 km de canal principal ont été entièrement réhabilités ; ce qui facilitera l’irrigation/drainage de quelque 2200ha de rizières. Les périmètres de culture de l’ancienne SOMALAC ont dépéri durant de longues années, précisément durant 35 ans selon la Présidence de la République.

En tout cas, ces actions gouvernementales sont entreprises dans la perspective d’accroître le rendement moyen à 4tonnes/Ha et par la même occasion la production de paddy. Il s’agit aussi de réduire les importations de riz car le même gouvernement envisage et appelle le secteur privé pour satisfaire les besoins à l’approche de la fin d’année, à plus de 7 000 tonnes par jour. Il faut dire que malgré le riz importé qui se vend moins cher (environ 70 000 Ariary le sac de 50kg), le prix du riz sur le marché local ne tend pas à la baisse. Dans les campagnes environnant la capitale, le kapoaka de riz s’achète toujours à 700 Ariary. A Marolambo dans la région Atsinanana, les informations des stations radio privés font comprendre que le prix du gobelet (kapoaka de lait) de riz atteint les 850 Ariary.

66 commentaires

Vos commentaires

  • 23 novembre à 09:35 | njarasoa (#10017)

    ce n’est qu’une récupération politique du parti HVM !!pourquoi ne l’a pas fait depuis l’accession au pouvoir !mais bon merci quand même !!!

    • 23 novembre à 13:09 | che taranaka (#99) répond à njarasoa

      AKORY LAHALY

      les élections seront pour bientôt et la publicité y afférente est donc en cours pour booster la vente...c’est du marketing..... et aussi RAJAO espère profiter de tout ceci....J’y suis j’y reste.....!!!!!!

  • 23 novembre à 09:49 | valoha (#7124)

    Ny hetsika sy hevitra toa izao dia tsy hahomby mihitsy ! Efa nandalovana t@ ny andron’i arema ! Ny fanentanana ny vahoaka madinika / mpiasa madinika maro an’isa / mpanjono ara-potokevitra sy firehankevitra aloha ! Manabe azy ireo ! Mila homana sy mahay taratasy izy ireo aloha ! Mila folo taona maro ny fanomanana izany ! Tokony matory sy miasa am-pilaminana na an-tanety na an-tsaha ny vahoaka Malagasy ! Any vao miresaka fotodrafitrasa hentina hamokatra toa izao, raha hahomby ! Ho lasa kitay sy hazo bobo avokoa ny fotodrafitrasa toa izao raha tsy mitandrina ny mpitondra ! Vola hatobaka any an-dranomasina ! Tsy aleo ve hanaovana lalan-tany sy tetezana vita vato sy sima+vy ?! Sa dia fampielezan-kevitra mialoha ny toa izao ka atao ihany aloha mba hanaporofoana fa mijery ny madinika ity fitondrana ity ?!

    • 23 novembre à 13:12 | che taranaka (#99) répond à valoha

      AKORY LAHALY

      TSY ADALA AKORY NY VAHOAKA

  • 23 novembre à 10:23 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    A ma connaissance, le secteur irrigué a toujours bénéficié d’un appui technique et financier conséquents de la part des partenaires techniques et financiers de Madagascar, pour ne citer que les cas du lac Alaotra et du périmètre de Dabara ; des fonds colossaux de la part de l’AFD et du JICA y avaient été engloutis, notamment dans la réhabilitation et entretien des infrastructures hydrauliques, l’organisation des usagers en passant par des actions d’appui en matière de renforcement de capacités des producteurs, mais au final, les résultats obtenus sont minces, par rapport au volume de financement investis, les productions ne cessent de décroître d’année en année, et les coûts de la production rizicole locale ne cessent de croître progressivement, rendant ainsi la production locale moins compétitive par rapport à celle qu’on trouve en Asie, favorisant ainsi les opportunistes qui se lancent dans des importations de riz avec des bénéfices considérables pendant la saison cyclonique.

    Aussi, il est légitime de se poser la question si :

    - les investissements, supposés productifs à coup de centaines de millions de dollar, dans la réhabilitation de ces périmètres n’ont fait que de générer des profits à des bureaux d’études et autres entrepreneurs douteux ; et oui, combien avait été déjà engloutis dans le financement des projets PPI (phases 1 et 2) par la Banque Mondiale pour arriver à quel résultat depuis ?

    - les actions de transfert de gestion de ces périmètres au profit des usagers ont abouti à créer et favoriser une nouvelle race de bourgeoisie terrienne spécialiste dans l’art de la spéculation économique et politique ?

    - les investissements massifs dans les infrastructures hydrauliques ne sont que les voies et moyens les plus sûrs de pouvoir capturer les prébendes à travers des passations de marchés plus que douteuses ?

    Bref, quand est-ce que le pays pourra s’engager dans une initiative transparente d’audit de la dette publique contractée par ses dirigeants successifs ?

    • 23 novembre à 11:08 | Voltaire (#10108) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      Votre propos est très intéressant et, me semble-t-il, très pertinent. La riziculture malgache s’est effondrée sous le régime infâme de Ratsiraka qui a fait perdre à la population paysanne (très jalouse de ses prérogatives de ’’petits propriétaires’’) tout désir d’augmenter sa production.
      Les lobbies des transports, la fâcheuse obscurité des coopératives, l’absence de marché clair et transparent, le rôle néfaste (et même criminel !) des différents intermédiaires jusqu’aux spéculateurs les plus sordides dont se réclament ici Isandra (via son ’’papa généreux’’) et Rambo, ont fait le reste. Honte à ces affameurs du peuple !
      Par ailleurs, il me semble que certaines techniques culturales permettraient, sans l’usage désastreux des pesticides, fongicides et autres engrais venus d’andafy et donc très coûteux, d’améliorer sensiblement la productivité à l’hectare. La question n’est donc pas celle de l’injection de capitaux offerts par l’étranger (et en grande partie détournés par la classe dirigeante la plus pourrie de la planète).
      C’est gentil d’offrir quelques charrues, surtout en période pré-électorale. Permettez-moi, tout de même de sourire. Bonne journée.

    • 23 novembre à 13:11 | akam (#7944) répond à Vohitra

      @vohitra+voltaire
      - Interessant de decouvrir que ts 2 savent bien la mecanique « cantique » de cette administration babakout. Le chroniqueur a su faire ressortir tes acquis en publiant un « hors-d’oeuvre » a base de riz qui, sans que t’aies pu te retenir, a stimule tes papilles. Oui les operateurs de riz sont actuellement des « gros ventrus » qui raflent tt ce qui est brade en Asie pour se faire un vrai « buzn ».
      - Si l’administration babakout est fonctionnlle, elle n’est pas en rade…le ministere du commerce doit etre un autre banquier de ce pays. Je dis bien pays car le gouvernement est sense bosser pour les 22millions de gasy et pas pour HVM ! Vu que l’importation de riz apparaît comme un geste salutaire, l’affect estomacal passe avant tt. Parle-t-on de kere en cette periode ? non car le ventru ne peut plus se baisser et ne peut s’adresser qu’aux personnes qui sont a la hauteur de ses yeux. Le peuple d’en bas est ignore : qu’il ne ramasse que les grains de paddy resultant des sacs eventres !
      - T’as leve le lievre en pointant clairement que ces projets d’amelioration agricole ont ete soutenus par la FMI. J’suis pas bouffon pour ne pas connaitre le mecanisme mais il est stupide d’accorder des financements a des « moyens de production » incertains. Si le fameux « bureau des risques, BNGRC » qui sert a gerer des risques de tte sorte (peste ou pas) a un avenir certain de « calculer les incertitudes de reussite ou d’echec » de telles operations ca s’appelle « l’actuaire » que les pretendus matheux du faux-rhum pourra s’enivrer.
      - Je doute fort que la nouvelle nomination du petit magicien de l’agriculture au sommet de ce ministere puisse refaire des miracles comme il a toujours marmone lors de son passage a la tete de ce ministere que Mada n’importera plus de riz !
      - Ce pays qu’on connait tous ici comme etant une tanibe riche de l’ocean indien, l’est encore, mais pour combien de temps lorsqu’on apprend a nouveau comme en 2008 que des terres arables ont deja ete offerts aux « intrus » qui, par boulimie, reclament davantage de surfaces pour accroitre leur fortune. Reve pas quand tu reclames « des audits » car aucun, je repete « aucun » ayant accede a la magistrature supreme n’a ose a les faire ! pourquoi par manque de cojones. Prepare les elections futures car la verite ne viendra que par les urnes

    • 23 novembre à 13:22 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Bonjour .
      Vous avez hélas raison et le problème récurent est que : ce que vous dites s’ échelonne à tous les ministères et secteurs de la société, du primaire au tertiaire .
      Tant qu’ une politique sérieuse et transparente ne sera pas menée, en collaboration avec des ingénieurs en agronomie, des plans scrupuleusement établis et la participation des acteurs sur le terrain, tout ce qui pourra être financé sera détourné .
      Une surveillance particulière avec les fokontany, chefs de districts est également nécessaire , pour une gestion efficace et l’ espoir de voir un projet simple et clair pour tous, se réaliser .
      Un « gendarme » indépendant composé en comité d’ élus locaux est nécessaire avant toute autre spéculation .
      J’ insiste bien sur « locaux » afin d’ éviter les dérives habituelles , par des étrangers à la commune, région ou district .
      Il faudrait être aveugle pour être dupe , et se rendre compte que toutes ces gesticulations n’ ont qu’ un seul objectif, se faire voir, partout, dans un but électoral et rien d’ autre, particulièrement en fin de quinquennat ...

  • 23 novembre à 12:31 | Isandra (#7070)

    C’est vraiment la charrue avant les boeufs,...Où sont les boeufs pour les tirer...?

    Dans cette époque de l’internet, on pousse encore les paysans à utiliser la charrue.

    Je réitère que le problème à Madagascar, c’est l’inexistence de la politique agricole sérieuse et pérenne, mais non pas ce genre de tip top. Cette situation rend le monde rural non attractif pour les bailleurs de fonds et les investisseurs sérieux, parce que tous sont encore flous dans ce monde, c’est un secteur à risque. C’est normal que nos rendements restent faibles, parce que les paysans continuent à cultiver encore à la manière traditionnelle, faute de financement.

    « En tout cas, ces actions gouvernementales sont entreprises dans la perspective d’accroître le rendement moyen à 4tonnes/Ha et par la même occasion la production de paddy. »

    Un objectif moins ambitieux, 4 t/ha, alors que les Viet-namiens peuvent atteindre 7t/ha,...

    « Par ailleurs une banque de semences pour approvisionner les riziculteurs agrémentée d’un système de crédit remboursable en riz est installée à Amparafaravola et Ambohijanahary. »

    L’effet pervers, les collecteurs et les banques pourraient trouver la combine de pousser les agriculteurs à vendre moins cher leur produits,...Ce serait comme à l’époque de pacte colonial, matière première moins cher et produits de manufacture plus cher.

    • 23 novembre à 13:00 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Suite a la vente d’esclaves en Lybie par des « poètes » arabes ,certains de nos compatriotes issus des îles, ont demandés des réactions fortes et énergiques (militaires ?)de la part du gouvernement Français pour faire cesser ces trafics honteux !
      Pensez que les agissements, de certains de vos compatriotes, envers les jeunes filles gasy envoyés dans les pays arabes et exploitées comme des esclaves ,entrent dans ce genre d’abjections et nécessiteraient aussi une réponse forte de la part de la CI ?

    • 23 novembre à 13:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALIBABA,...

      Vous êtes quelqu’un très difficile à cerner, pour ne pas dire en contradiction.

      Tantôt, dans vos discours, vous prônez en quelque sorte la haine, remontez les uns contre les autres, lesquels pourraient foutre la division dans notre société, empirer davantage les souffrances. Tantôt, vous sympathisez avec les opprimés,...manifestez de compassion envers les oubliés, les pauvres.

      Je ne peux pas dire quand même que vous êtes à géométrie variable comme le sénile du service FINENGO, dont une petite accolade suffit pour qu’il change d’opinion.

    • 23 novembre à 13:32 | che taranaka (#99) répond à Isandra

      AKORY LAHALY

      INCAPACITE:cerveau de petite volume

      INCOMPETENCE:qui génère un résultat minable

    • 24 novembre à 17:16 | Nika (#8825) répond à Isandra

      Bonjour,
      Il me semble que vous êtes jeunes pour vous souvenir que dans les années 1980 une politique agricole a déjà été menée avec la perspective d’une indépendance alimentaire en 2000. Dans le moyen ouest et autour du lac Alaotra cette politique a bien marché en terme de production mais l’écueil était l’acheminement des produits par défaut d’infrastructure routière. Les produits étaient collectés par le SINPA, avec des hangars de stockage dans les firaisam-pokontany, et pourrissaient sur place. Il en ira de même de ce projet si les routes ne seront pas aménagées pour l’évacuation des produits. Il faudrait que les projets prennent en compte tous ces paramètres mais c’est difficile pour nos dirigeants successifs de projeter sur du moyen voire du long terme.
      La politique c’est prévoir ce qui pourrait être bien pour le futur mais non ce qui pourrait être favorable pour se remplir les poches.
      A bon entendeur, salut.

  • 23 novembre à 12:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Bonjour,
    Je suis le délateur de la CI !
    Franchement avez vous une once d’intelligence pour écrire ce genre d’inepties ?
    En fait je suis le délateur de la bêtise et la co.nnerie humaine .
    j’ai donc beaucoup de boulot avec vous et certains de vos compatriotes obtus !

    • 23 novembre à 12:54 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALIBABA,

      En fait, vous êtes délateur sans se rendre compte. C’est vous qui avez dénoncé ici que la CI est complice des fraudes électorales, car elle a fermé les yeux devant ces fraudes pour acheter la paix sociale.

    • 23 novembre à 13:15 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Hier je vous ai démontré que la CI n’a ni les moyens humains ,ni les moyens juridiques pour accuser qui que ce soit sur la planéte de malversations électorales
      Donc par voie de conséquence ,elle est bien obligée d’accepter par des techniques light les résulats dont elle a malgré tout des doutes de la véracité des résultats présentés .
      Le scandale vient des gens qui trichent pas de ceux qui essayent de faire respectés les principes de la démocratie .
      Votre verbiage est honteux en ce sens .
      Je vous indique que nous sommes en 2017 et que la colonisation est terminée depuis 57 ans .
      Laps de temps ou un peuple normal a eu tout le loisir de se reconstruire vu qu’il n’a pas subit de conflit armé
      Avez vous lu cette article sur le journal« le monde »ou justement sans guerre Madagascar est le SEUL pays au monde à s’être autant appauvrit depuis son indépendance .
      Les revenus actuel serait du tiers de ce qu’ils étaient en 1960 .
      Pas fiere votre caste dirigeante ,cela démontre son niveau !

    • 23 novembre à 13:24 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALIBABA,

      « Hier je vous ai démontré que la CI n’a ni les moyens humains ,ni les moyens juridiques pour accuser qui que ce soit sur la planéte de malversations électorales »

      Néanmoins, elle a trouvé les moyens de sanctionner le peuple qui se révolte et mettre les pressions qu’un candidat populaire ne puisse se présenter dans un pays souverain.

      Vous y comprenez la contradiction...???

    • 23 novembre à 14:05 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Quelle contradiction ?
      Pour les trois « empechés » ,oui il n’y avait pas que votre Putschiste,les faits tangibles de leurs implications dans les crises de palais qui ont secoués Madagascar depuis des années étaient facilement démontrables .
      En gros
      - Ratsiraka pour ses tentatives militaires d’isolé la capitale et tous les cabales et meurtres par militaire interposés
      - Ravalo pour avoir confondu l’argent de l’état et le sien et l’achat du Boeing de luxe .
      - Rajoel pour son role dans le putsch et d’avoir accepté illégalement le pouvoir .Le seul qui pouvait prétendre accepter le pouvoir et comme le prévois la constitution était le président du sénat de cet époque .
      Si Ra 8 avait effectivement démissionné et que le président du sénat refuse le poste s’était au conseil d’état de surseoir a ce manque et de provoquer des élections le plus tot possible .
      Personne ,à part une poignée d’agissants financiers en sous mains et les quelques abrutis de miliaires ,n’a voulu a ce moment la que Lapinou deviennent PRM par intérim .
      Si ses partisans avaient eu des c.ouilles aux culs ,ils auraient aussi pu provoquer de vrais élections le plus rapidement possible(dans l’année apres le putsch) et ainsi rectifier le tir sans attendre les sanctions de la CI .Cela aurait eu toutes les odeurs de la démocratie mais comme aucun de vous n’a cette amour démocrates et il en fut autrement !

      Donc tout cela ,pour les uns et les autres ,la CI pouvait facilement démontrer les raisons de ses souhaits envers ces trois personnages .
      Votre argumentation ne vaut pas un clou !

  • 23 novembre à 12:54 | dominique (#9242)

    il est bientôt temps de vous remuer le cul et de faire quelque chose
    mais enfin avec des charrues qui datent du moyen âges ??? ça va pas être terrible pour avancer vite fait !! a mon humble avis ???
    et quand on voie le prix du RIZ dans une ville comme Sambava on croie rêver ???
    comment une famille peut manger correctement expliquez moi ça ???
    exemple VRAIE !!! :: :: un prof a Sambava touche pour un mois de travail 120 M .Ary environ et c’est la vérité !!! et le sac de riz est vendu au meilleur des cas sur le marché :: 140 M . Ary le sac de 50Kg ...
    comment faire pour payer ???? et ensuite il n’y a pas que cela a payer ???? expliquez moi comment on fait pour une famille honnête qui travail pour vivre correctement avec 2/3 enfants 5 a table .. (on bouffe la charrue ) ???? tout est a refaire ici pas que la culture du riz .... a commencer par des salaires correctes pas comme ceux proposés par l’état qui donne que de la survie sans plus !!!

    • 23 novembre à 13:13 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      Bonjour Dominique,
      ’’des charrues qui datent du moyen âges’’, dites-vous. Détrompez-vous, elles sont plus efficaces que vous ne le pensez, d’autant que la taille moyenne des parcelles à labourer interdit pratiquement l’usage de tracteurs (fort coûteux, à l’achat, en entretien et en gasoil). On peut toujours parler de remembrement et de répartition équitable des terres arables. On peut...
      Problème de traction ? Certes. Mais les zébus sont là pour ça (s’ils étaient moins volés, ils pourraient être plus utiles) et, dans tous les cas, mieux vaut ce moyen de labourage que l’usage harassant de l’angady qui use les hommes et pousse les jeunes à l’exode vers les centres urbains où la misère les attend à coup sûr.
      Pour le reste, vous n’avez pas tort : comment survivre quand d’autres roulent en 4x4 V8 et pratiquent volontiers l’esclavage à domicile (les petites ’’bonnes’’ malgaches, mineures et souvent violentées, sont des dizaines de milliers à Madagascar même (sans parler de celles qui sont ’’exportées’’ à l’étranger). Encore un scandale qui n’émeut pas grand monde.
      Pendant ce temps-là, les vieux forumistes vont de nouveau se disputer sur la Communauté internationale et ses grandes oeuvres. On croit rêver.

    • 23 novembre à 13:16 | lucky luke (#10106) répond à dominique

      Merci à Bill pour ce grand moment de journalisme ! .... ça doit faire chaud au coeur des membres du gouvernement de lire vos flagorneries !
      Je cite : « Le gouvernement est sur tous les fronts de la production rizicole et de la satisfaction des besoins du marché local du riz. » SIC !!

      Là, il a frappé fort le Bill, même si au passage il prend vraiment ses lecteurs pour des demeurés, ou des gros q.ons, au choix !

      Le léchage de bottes malgache dans toute sa splendeur ... toutes « tribus » confondues, y compris les diasporeux donneurs de leçons sur ce forum.)

    • 23 novembre à 13:20 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      A ISandra,
      Je ne résiste pas au plaisir de citer Isandra : ’’Dans cette époque de l’internet, on pousse encore les paysans à utiliser la charrue’’.
      J’ai relu cette forte sentence trois fois pour être bien sûr de ne pas rêver. Au fait, quel rapport entre Internet et la charrue ? Peut-on labourer virtuellement sur son clavier au lieu de travailler la terre avec les moyens dont on dispose ? Dans les pays les plus riches de la planète on laboure ! Et on le fait avec des charrues, pas avec une souris d’ordinateur !
      Une question : peut-on attribuer le Grand Prix de la bêtise ignorante à Isandra ? Oui, on le peut.

    • 23 novembre à 13:27 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      Au névrosé du forum,

      Je vois, sans doute après quelques journées de traitement en hôpital de jour, que celui qui prétend désormais tirer plus vite que son ombre mais qui change plus souvent de pseudos que de slips revient, l’injure au bord des lèvres, sur un sujet dont il n’a que faire. Son propos : dire du mal des Malgaches, ’’toutes tribus’’ confondues. Hé bien, qu’il en dise du mal , l’ex descendant de la noblesse italienne (!) qui salit tout ce qu’il touche. Quel intérêt ? Aucun. Le néant, en direct sur MT.com. Bonne journée.

    • 23 novembre à 13:48 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Voltaire,

      C’est vrai, c’est très difficile de trouver des citations pour l’expliquer...!!!

      Quand on parle en général de l’Internet, on pense toute de suite la technologie, pas vous..???

      Aujourd’hui, le robot peut travailler tout seul, alors que nos gouvernants restent encore à l’époque très datée, l’utilisation de la charrue sans parler de la manque de boeufs à cause des insécurités rurales, même si Alaotra n’est pas très concernée. Du coté de Tsiroanimandidy, ils utilisent les tracteurs, les kubotas, etc en location à l’heure, plus rapide à peu près 5h-6h/ha.

    • 23 novembre à 14:35 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      A Isandra
      Votre réponse est totalement débile, totalement déconnectée des réalités malgaches. Votre cas est grave et relève plus de la médecine que de la remise à niveau (classe primaire). Un forumiste est-il contraint de répondre n’importe quoi, juste pour répondre ? Vous avez vraiment l’âge de vos petites manies (70 ans et plus).

    • 23 novembre à 14:39 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      A celui qui se prend pour Lucky Luke

      C’est nouveau : prendre un pseudo, désormais, c’est se prendre pour ce pseudo...Allez comprendre ! Très prévisible, celui qui, donc, tite plus vite que son ombre, ne sait que proférer des injures, grossières mais sans intérêt et, surtout, sans la moindre efficacité. Voltaire était au-dessus de cela, non ? Allez, bonne journée vieux névrosé. J’ai autre chose à faire que de rester au chevet d’un malade.

    • 23 novembre à 15:53 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Voltaire,

      « Votre réponse est totalement débile, totalement déconnectée des réalités malgaches. »

      Pour répondre votre post d’hier, je vous signale qu’avec « tout canal+ » vous avez la possibilité de regarder plusieurs chaînes Françaises, avec quelques chaines régionales et nationales. Fermons la parenthèse,...

      Cette idée d’opération de motoculteur n’est pas nouvelle. En 2004 l’Etat l’avait déjà fait avec le made in china(moins cher), laquelle a pu doper la production et maintenant, plusieurs agriculteurs continuent à les utiliser.

      Je pense que ce don de charrue fait rigoler les agriculteurs pros d’Alaotra,...

    • 23 novembre à 16:37 | Voltaire (#10108) répond à dominique

      A Isandra et Alibaba
      Ces deux-là s’adorent, mais pour éviter de me répéter, je vais faire une seule réponse.
      Un - Je confirme qu’Isandra (qui se permet de faire un ’’test’, sur un forum !!!!) a des réponses débiles qui révèlent surtout son ignorance. J’ai évoqué les petites surfaces cultivées par une écrasante majorité de paysans malgaches, en particulier les riziculteurs. Sauf à pratiquer au préalable un remembrement des terres et une juste répartition de celles-ci auprès des paysans qui la travaillent effectivement (avec un titre de propriété indubitable !), la mécanisation est de l’ordre du vœu pieu, de l’utopie. Cette utopie que caressent tant de Malgaches de Tana en attendant les subsides venus de l’étranger, par exemple en rêvant à une centrale nucléaire (la meilleure blague de l’année).
      Restera naturellement à résoudre le financement de cet accès individuel à la mécanisation (cela a pris plus d’un siècle en Europe et à quel prix !).
      Deux - Bien entendu qu’Alibaba (et d’autres sans doute) n’a pas tort en regrettant le côté archaïque de l’agriculture malgache actuelle (à qui la faute ? Aux petits paysans ? Trop facile...). Mais, je le répète, en dehors des zones cultivables (l’Alaotra en fait partie) par des moyens mécaniques, en raison du relief, tout simplement (plaines ou pénéplaines), plus de 80% des terres dédiées à la riziculture se trouvent à flanc de coteau et ne permet aucunement la mécanisation. Mais il suffit de se rendre au Vietnam, voire en Thaïlande, pour comprendre qu’une bonne productivité peut se faire sans l’afflux de gros tracteurs : encore faut-il travailler et y trouver son compte... Il suffit aussi de s’intéresser aux nouvelles méthodes culturales du riz pour comprendre que les riziculteurs malgaches doivent s’informer et rompre avec une tradition qui n’est plus de mise. Il suffit, enfin, de ne pas écouter les escrocs que sont les collecteurs et les grossistes (n’est-ce pas Isandra et Rambo ?) ni d’imaginer le retour des coopératives ’’socialistes’’ d’Etat mais de nouvelles et transparentes structures de marché (du producteur au consommateur) pour comprendre que l’évolution agricole de Madagascar ne se fera pas sans une révolution des esprits et la mise au cachot de ceux qui tiennent depuis trop longtemps le marché du riz et profitent de façon indécente des périodes de soudure. Peut-être aussi est-il temps de ne pas prendre tout un chacun pour un imbécile...

    • 23 novembre à 16:41 | Vohitra (#7654) répond à dominique

      Bonsoir Dominique,

      L’agriculture familiale tient encore une place considérable et prépondérante dans le paysage agricole et le système agraire Malagasy actuel ; l’agriculture intensive consommatrice de forte quantité d’intrants et mécanisée reste encore le fait de quelques investisseurs osant s’y risquer et de quelques descendants de familles déjà présentes au pays du temps de la colonisation.
      Aussi, face au contexte économique vécu par nos paysans, la culture attelée utilisant la charrue aura encore de beau jour devant elle, la culture attelée permet un gain de productivité en terme de temps de travail et de qualité de travail par rapport au travail à la bêche ; la culture attelée permet aussi la valorisation à bon escient d’une denrée très précieuse pouvant sauver de nombreuses vies humaines à Madagascar : la matière organique avec la fumure produit par le bétail.

      Seulement, le problème majeur c’est : comment acquérir les zébus de trait ?

      Et encore, une autre paire de manche, si on arrive tant bien que mal à les acquérir, comment pourrait-on les conserver chez soi du fait des vol de zébus perpétrés par les dahalo de connivence avec certains membres de la force de l’ordre ?

      Vous savez aussi que le zébu joue un rôle primordial dans toutes les facettes des us et coutumes de la population que ce soit dans les fêtes ou des cas de malheurs...

    • 23 novembre à 17:08 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Voltaire,

      Vous avez oublié deux choses :

      - Une, on parle d’Alaotra, dont presque 80% de la surface est plaine.
      - Deux, il y a de petit motoculteur made in china adapté à notre situation géographique, tout terrain, passe presque partout.

      Et sur ce lien vous pourriez constater que le motoculteur moyen peut être moins chers que les deux boeufs avec la charrue, surtout dans cette période de rareté de boeufs :

      http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/48-mecanisation-et-motorisation/article/le-boom-des-motoculteurs-au-lac

  • 23 novembre à 13:40 | Jipo (#4988)

    @ isandra .
    On pousse ce que l’ on peut, faute de riz, ce sera celui qui le plante que voulez-vous : no body’ s perferct 🌱 /🐂 ...

  • 23 novembre à 13:56 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    Je cite :
    C’est vraiment la charrue avant les boeufs,...Où sont les boeufs pour les tirer...?
    Dans cette époque de l’internet, on pousse encore les paysans à utiliser la charrue.
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Ca y est la Bourde du forum révèle une fois de plus son intelligence très limitée, pour ne pas dire inexistante.
    Ta première Phrase, que je cite :
    « C’est vraiment la charrue avant les boeufs,...Où sont les boeufs pour les tirer...? »

    De non sens, il faut vraiment ne rien avoir dans le crane pour poser une question pareille.
    Certainement ça se passe comme ça à Dago. Le vendeur de charrues, vend les Zébus pour les tirer. Mais qu’est ce que tu as dans la Tronche.????? Nom de Dieu. de la Fiente ?????

    La Deuxième phrase n’est pas moins c.onne. D’une débilité inégalée.
    Que je cite :
    « Dans cette époque de l’internet, on pousse encore les paysans à utiliser la charrue. »

    Dans des Pays 10 mille fois plus avancés que Madagascar, on utilise la charrue pour labourer, alors qu’est-ce que l’internet a à y voir dedans. A moins que labourer avec une Bêche serait plus rentable que la Charrue. Mais purée !!!! tu es une Déphasée du cerveau et de l’esprit, ce n’est pas possible. Et tu as le culot de dire ici que tu es la Fierté de Ton Père, alors on pourrait se poser aussi la question pour le Paternel, et le reste de la famille, car un Chat ne fait pas un Chien. Aller j’arrête là car parler à une demeurée, n’est que perte de temps.

    • 23 novembre à 14:26 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      Les gens « moramora » pour comprendre des choses comme vous et les agriculteurs de dimanche s’attachent encore et encore à la charrue tirée par des boeufs", alors que les agriculteurs pros utilisent des motoculteurs plus performants, en une journée plusieurs d’hectare de terre labourée.

      Papy, Madagascar ne sera jamais grenier de l’océan indien avec la charrue,...

  • 23 novembre à 14:11 | Isandra (#7070)

    L’Etat aurait pu faire une opération motoculteurs en partenariat avec les chinois, que les agriculteurs peuvent utiliser tant pour le travail agricole : labour, hersage, battage du riz ; que pour le transport et la location à d’autres agriculteurs.

    En une année seulement, nous pourrions constater le résultat.

    • 23 novembre à 14:50 | Voltaire (#10108) répond à Isandra

      A Isandra la paysanne

      ’’Plusieurs hectares’’... Fort bien. Pourriez-vous rappeler aux lecteurs de MT.com quelle est la superficie moyenne que cultivent les paysans malgaches ? Avez-vous une idée du montant de leurs revenus ? Savez-vous combien coûte un tracteur (et même un motoculteur de jardin) ? Votre ignorance crasse est méprisante pour les pauvres Malgaches qui suent sang et eau pour nourrir leurs enfants. Je conçois qu’il est plus facile, andafy, de vivre aux crochets de son papounet (ou de la rente qu’il a laissée). Un papounet malgache qui a dû en faire de bien belles au temps de la colonie (dans les années quarante, cinquante, soixante ?) puis, après avoir été un fidèle serviteur des colons, qui a dû bien courber l’échine durant la dictature de Ratsiraka et se mettre du côté des gros profiteurs. Quelle famille ! Le mieux, Isandra, c’est que vous vous taisiez. Passe encore d’être bête (genre vieille-fille insatisfaite, envieuse, jalouse et méchante) mais n’en rajoutez pas trop : sur ce forum, depuis plusieurs mois, j’observe que seul Rambo (un autre forumiste sans la moindre envergure et totalement mythomane) vous considère comme crédible ou digne d’intérêt. Sale temps pour les vieux nationalistes malgaches !

    • 23 novembre à 14:54 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra ,
      La vache ,vachement moderne ,avec vous nous passons de la préhistoire au 19 siècles .
      Évitez de parler d’agriculture et de machinisme agricole ,vous n’y connaissez rien

    • 23 novembre à 15:49 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra

      23 novembre à 14:11 | Isandra (#7070)

      L’Etat aurait pu faire une opération motoculteurs en partenariat avec les chinois, que les agriculteurs peuvent utiliser tant pour le travail agricole : labour, hersage, battage du riz ; que pour le transport et la location à d’autres agriculteurs.

      En une année seulement, nous pourrions constater le résultat.
      +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
      Mais tu es Malade de la Tête.
      Quel partenariat avec les Chinois ??? Mais tu Rêves, la Bourde tu ne sera pas le premier Pays Africain ou les Chinois iront faire du Bizness. Et le Partenariat donnant donnant les Chinois ne connait pas, car leur principe est simple. Prendre plus que, ce que l’on donne. Et ça a toujours fonctionné comme ça.
      Je ne sais pas où tu tires tes infos, qui ne sont rien que de l’intox d’ailleurs, ou tout simplement c’est le fruit de ton niveau Mental et intellectuel, ce qui me semble être l’origine.

    • 23 novembre à 16:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Voltaire,...

      « j’observe que seul Rambo (un autre forumiste sans la moindre envergure et totalement mythomane) vous considère comme crédible ou digne d’intérêt. »

      Savez vous pourquoi ? Parce que la plupart de forumistes ici sont des Andafy(ZD, GTT) ou vazahas horreur qu’on réveille les vielles boues,...Alors qu’Isandra, c’est leur contraire.

    • 23 novembre à 17:02 | Voltaire (#10108) répond à Isandra

      A Isandra
      A chacune de votre réponse vous enfoncez le clou : plus bête tu meurs !
      Les Malgaches qui vivent andafy (généralement bien plus instruits que vous) et les vazahas qui vivent également andafy ou à Madagascar ne redoutent absolument pas qu’on ’’réveille les vieilles boues’’... Où allez-vous cherchez de tels arguments ? Votre médecin est-il si mauvais ?
      C’est vous, par vos propos, vos médisances, vos inexactitudes, votre perverse attirance pour la provocation gratuite, qui étalez cette ’’boue’’ que vous produisez. C’est votre obstination qui dérange ceux d’andafy. Pas vos vieilles lunes qui n’intéressent que vous.
      Sans doute, pensez-vous au fameux colonialisme dont vous nous rebattez les oreilles depuis des mois et des mois. Alors, une fois pour toutes, sachez que les vazahas que vous jalousez tant ne pensent jamais à cela. Crime contre l’humanité pour les uns, épisode fâcheux de la conquête du monde à une époque qui n’est plus la nôtre pour les autres... Peu importe. Les sociétés évoluées et responsables ont fait leur examen de conscience depuis très longtemps. A l’exception de quelques grands malades septuagénaires, voire nonagénaires, vous ne trouverez pas un seul européen défendant le colonialisme. Il peut y avoir, aux Etats-Unis ou en Chine par exemple, certains qui caressent encore des ambitions impérialistes, mais en aucun cas colonialistes. Apprenez donc le sens des mots et faites-vous à cette idée : vous raisonnez comme une vieille personne inculte, possédée par l’envie de victimiser les blancs jusqu’à la fin des temps. Vous avez déjà perdu la partie. Désolé de briser ainsi votre joujou... Va falloir trouver autre chose. Je vous suggère, ainsi, de lancer une croisade contre l’esclavagisme que pratiquent des Malgaches aisés de Tana (dont vous, peut-être) qui usent et abusent de très jeunes jeunes filles dont le travail ne se limite pas aux tâches ménagères. J’attends de lire votre bel emportement contre cette exploitation scandaleuse de la très jeune Malgache par des Malgaches sans foi ni loi (mais qui, en bons chrétiens, se font voir à la sortie des temples et des églises avec de beaux habits...). J’ai d’autres propositions de justes combats à mener. Il suffit de demander.

    • 23 novembre à 17:11 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Isandra,

      Votre idée de petite mécanisation n’est pas si mauvaise en soi, mais ça ne peut qu’ entraîner une forte dépendance des paysans vis à vis de ces chinois comme vous le dites, notamment pour les services après vente et l’entretien.

      Le pire, en mécanisant le travail du sol, il faudra augmenter l’utilisation de fumure organique afin de pouvoir conserver la fertilité des sols étant donné que la mécanisation accélère les activités biologiques des sols ; et la fumure organique ne pourrait jamais être compensé par des engrais chimiques.

      Il n’y que nos vaillants zébus qui peuvent en fournir, et de qualité en plus si on ose faire aussi des cultures fourragères pour nourrir les bétail.

      La solution dites-vous ? c’est la culture attelée !

      Et comment y arriver ?

      L’Etat devra s’investir dans la création de coopérative, pas du genre coopérative socialiste du temps de Deba, pas du tout, mais des coopératives regroupant plusieurs familles et fonctionnant comme une petite entreprise, et financer l’acquisition de zébus de trait au sein de cette coopérative ainsi que des zébus d’embouche. Ce financement sera fonction des superficies exploitées localement.

      Pour y arriver, et comme préalable, il faudra que l’Etat déploie dans la brousse la force de développement (localisée sur la route digue vers Ivato), communément appelée Service Civique pour assurer la sécurisation et l’encadrement paysan. Et les trois quart des membres du corps actuels de la gendarmerie devra y être affecté ; y compris bomba et floransa...

    • 23 novembre à 17:35 | Voltaire (#10108) répond à Isandra

      Bonsoir Vohitra,
      Une fois encore, contribution très intéressante, mesurée et riche d’avenir. L’appel à la ’’petite mécanique’’ chinoise (qui tombe en panne au bout de trois mois) est une simple provocation d’Isandra qui espère ainsi énerver les ’’européens’’ (qui s’en contrefichent royalement). La ’’location-vente’’ de zébus ( à la manière du Zebu Overseas Board - le fameux Zob - fondé en 1998 par Stéphane Geay) est effectivement une vraie solution alternative (entre la misère et les grandes fermes capitalistes employant des ’’esclaves’’ par milliers, il y a bien une alternative).
      Je vous remercie d’apporter vos lumières sur ce débat qui ne date évidemment pas d’aujourd’hui et qui, si j’en crois l’actuelle classe politique et ce qui se prépare à plus ou moins courte échéance, risque de se poursuivre encore longtemps et même très longtemps.
      Bonne soirée.

    • 23 novembre à 22:26 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Voltaire — du Colonialisme
      C’est au pays des anciens colonialistes que l’on rencontre aujourd’hui les plus excités des anti colonialistes - anti impérialistes.L’ancienne métropole bat sa coulpe tous les jours dans les media et les grands discours .C’est un concours de pénitence .
      Un jour j’ai rencontré un vieux guinéen qui m’a dit ceci . : qu’est ce donc que ces français qui nous arrivent aujourd’hui .ils n’ont aucune autorité .Ce sont des français façon - façon . Voyez vous Le colonialisme a échoué et il a échoué parcequ’il n’a pas duré assez longtemps .Les français sont partis trop vite .. Pour civiliser les Gaulois les anciens romains ont mis trois siècles . Les français n’ont pas passé le siècle chez nous . Il avait des raisons de se lamenter .Il avait passé trois ans dans les prisons de Sékou Touré . . Il était un rescapé de le ’diète noire ’’ imposée dans les prisons du régime .

  • 23 novembre à 14:35 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Comme certain l’on déjà écrit le rédacteur de ce torchon ,Grosbill,a certainement voulu plaire au gouvernement actuel .
    Monnaie courante en ce pays .
    Par contre cette article est tellement pauvre en vrais arguments représentatifs de l’agriculture Gasy qu’il déconsidère complètement son auteur .
    Faut rappeler que Madagascar est un pays de pres de 600 000 km² que la surface cultivable est de 8 000 000 d’ha et que seul un quart est vraiment exploité (mal).
    En fonction de cela un vrai gouvernement issu d’une vraie classe dirigeante gérerait cette problématique globalement et non en faisant des raccommodages locaux sans doute nécessaires mais insignifiants face à l’immensité du problème.
    Présenter et donner 40 à 100 charrues antédiluvienne pour exploiter 8 millions d’ha démontre parfaitement l’imbécillité et l’incroyable incompétence et inconséquence des gens de pouvoir actuel
    Ce matériel sans doute adaptés aux chasseurs cueilleurs préhistoriques suffirait tout juste pour une seule commune agraires Malgache .
    Pourtant des solutions existent avec du matériel modernes et puissants
    Un plan de modernisations pourrait être testé dans une région de Mada limitant au départ les investissements nécessaires (moins que les subventions de la jirama ou d’airmad) à ces achats de matériels et la formation des Malgaches a leur utilisation .le développement de techniques culturales moderne accompagné par les organismes d’état pourrait être mis en oeuvre et sur le temps appliqués a toutes les terres arables de Madagascar .
    Voila un vrai programme ,une vraie volonté applicable sur le terrain
    Le seul problème vient de l’esprit imbécile de la caste dirigeante qui ne veux pas que le peuple s’émancipe et conteste son autorité ,donc il vaux mieux pour les gouvernants faire raconté a grosbill des absurdités et montrer et donner du materiel obsolètes
    Je rappelle qu’en 1960 Madagascar était le premier exportateur mondial de riz .C’est la vérité vérifiez sur internet !

    • 23 novembre à 16:04 | manga (#6995) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Notre cher ex-super-ministre chargé de projets présidentiels, récemment désigné président du sénat, à la tête de l’agriculture, originaire d’une région aussi réputée dans le domaine de la riziculture, propose des charrues à ses plus proches. Et qu’est-ce qu’il offrirait à ceux de Dabaraha que de Samangoky pour « réduire » l’importation à outrance de ces denrées qui préoccupent plus d’un ?
      De quoi et de qui on se moque-t-on ? Est-ce qu’on parle encore la même langue ?

  • 23 novembre à 15:28 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    Pauvre Bourde.
    Je Cite :
    « Papy, Madagascar ne sera jamais grenier de l’océan indien avec la charrue,... »

    Tous les Pays évolués qui labourent avec leurs charrues, ne Maitrisent rien en Agriculture pour la C.onne que tu es.
    Certainement tu attends le jour ou un Avion laboureur voit le jour, pour que Madagascar serait le Grenier de l’océan indien.
    Une chose est sure tu ne seras plus de ce monde que Madagascar, ne serait pas non plus le Grenier ne serait ce que de lui même. La M.asturbation du cerveau va bon train du côté de Fianarantsoa.

  • 23 novembre à 15:29 | kartell (#8302)

    Un ami vahaza me disait récemment : « c’est terrible, chez vous, vous offrez la voiture le soir, au petit matin, on va vous demander le camion ! »…..
    C’est exactement ce qu’exhorte notre « penseuse de l’Ikopa » qui croit qu’il suffit de donner les choses clés en main pour que : « ça roule, ma poule ! » ….
    Sauf que le passé nous a enseigné, le contraire, pire, il nous a démontré que ce qui avait été acquis sans effort, avait, tôt, fait d’être démantelé, sans état d’âme !….
    Notre agriculture a besoin d’un sacré coup de dopage pour renaître de sa léthargie mais on peut douter que ce coup de com ne soit qu’un simple coup d’épée dans la rizière ensablée !…
    On nous promet des rendements meilleurs à coup d’engrais chimiques et de désherbants, mais gare à notre environnement qui risque fort de faire les frais d’une telle précipitation au détriment d’une qualité de vie, dernier souci de nos dirigeants !….
    Aujourd’hui, nous faisons le triste constat que notre agriculture est à la peine, entre rendement faible, récolte dévastée par les insectes ou chapardée avant d’être moissonnée et l’insécurité permanente qui inquiète jusqu’aux milieux médicaux qui voient de plus en plus de broussards les consulter pour des blessures et amputations résultant de cette délinquance dans laquelle, les dalaho sont têtes d’affiches !….
    Une fois de plus, le problème de notre agriculture est escamoté par des responsables qui n’ont pas saisi la gravité du problème, préférant comme ailleurs, utiliser les rustines de la com pour tenter de combler le plus voyant, au détriment, d’une réforme, en profondeur, visiblement irréalisable !…..

  • 23 novembre à 16:14 | Isandra (#7070)

    Je fait un test pendant plusieurs jours si les vazahas qui squattent comme Maman squatte nos îles éparses souhaitent que Madagascar se développe.

    Le résultat est sans équivoque. Ils souhaitent que Madagascar reste dans sa situation actuelle le plus longtemps possible ou à jamais, car à chaque fois, on évoque un grand pas à la modernisation d’un secteur dans ce pays, ils manifestent toute de suite à la façon d’hyène leur désaccord à l’appui des insultes et la méprise, comme si nous ne méritions pas la modernité.

    A propos de nucléaire, Algérie compte devenir première puissance nucléaire maghrébine en 2020 et l’Egypte n’en reste pas moins. Donc, cette idée de petite centrale nucléaire n’est pas du tout aussi idiote que certains prétendaient, en particulier, le sénile,...hihihi

    • 23 novembre à 16:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      les vazahas qui squattent ici comme Maman squatte...

    • 23 novembre à 17:02 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra.
      Le Sénile te dit ceci :
      Ne compares Jamais Madagascar au Maroc, ni à l’ Egypte.
      Ces deux pays n’appartiennent pas à la même catégorie que Madagascar, ni au même rang.
      Tu veux ressembler à beaucoup de Pays, mais tu n’as aucun Moyen, pour leur ressembler.
      Je te fais remarquer tout de même que Madagascar s’est foutu tout seul dans la Mélasse, sans que personne ne l’a poussé. Vos Dirigeants se suffisent à eux-même, et c’est bien eux qui vous ont mis dans la M.erde. Tout ce que vos Gouvernements successifs ont fait depuis 1975, c’est de creuser un peu plus la profondeur du gouffre dans lequel ils enterrent le Pays et le Peuple.
      De deux choses l’une. Soit vous vous en contentez, soit vous vous révoltez.

  • 23 novembre à 16:45 | FINENGO (#7901)

    @ lucky luke (#10106)

    Aller le plus con que son OMBRE.
    Casses-toi, Paolo de mes 2..
    Un Toscane comme toi, on en cague une bien fumante tous les Matins.
    Aller vas dans ta niche..!!!

  • 23 novembre à 16:46 | FINENGO (#7901)

    @ lucky luke (#10106)

    Aller le plus C.ON que son OMBRE.
    Casses-toi, Paolo de mes 2..
    Un Toscane comme toi, on en cague une bien fumante tous les Matins.
    Aller vas dans ta niche..!!!

    • 23 novembre à 17:27 | Voltaire (#10108) répond à FINENGO

      Bonsoir Finengo

      Cela fait un moment que je vous lis. Comme ne l’a pas dit Voltaire (hé oui !), il me plaît de me ’’battre’’ afin que vous puissiez exprimer vos convictions, quand bien même je ne les partagerais pas toutes. Dans le fond, vous me plaisez bien. Certes, vos propos sont rudes et usent d’une grossièreté bien assumée (je désapprouve la vulgarité, mais bon...). Bref, je sens en vous la saine colère d’un homme qui aurait voulu admirer le pays dont il fait en partie... partie. Car, je profite de cette occasion pour pointer du doigt l’ignominie de Rambo, voici quelques semaines, laissant entendre qu’un métis était une sorte ’’d’enfant du péché’’. Pour moi, un métis est un enfant de l’amour. C’est surtout un être humain, aussi important, intéressant et utile et nécessaire que tous les autres.
      Je le dis (et cela fera naturellement sourire certains) que le métissage est l’avenir de l’humanité. Voyez un peu les ravages que provoquent la consanguinité des Isandra, Rambo et consorts... Un peu de sang frais, que diable ! Et mélangez-vous, c’est le plaisir des dieux.
      De chastes oreilles vous lisent (si j’ose dire !) et vos écarts de langage risquent de les éloigner de vous. Ce serait dommage.
      Là-dessus, l’ami, bonne soirée !

  • 23 novembre à 17:24 | FINENGO (#7901)

    @ lucky luke (#10106)

    Oui, j’avais oublier.
    Tu pourras toujours m’enseigner le Français, le Troscane de FIENTE que tu es.
    Tu n’étais pas encore dans le Q de ta mère que parlais et j’écrivais 3 langues.
    Il Parait que ton fils, tu l’as eu avec ta Frangine.
    C’est de coutume Toscane ça. NON ????
    Aller passe une bonne soirée avec ton âne qui doit-être Toscane aussi, Sir LOUK i LOUK de mes 2.

    • 23 novembre à 17:39 | lucky luke (#10106) répond à FINENGO

      @fiote-engo

      t’es pitoyable ! ... ton ramage est égal à ton plumage....mer.dik !
      Et comme on pouvait logiquement s’y attendre, tes fantasmes incestueux de Malgache mal dégrossi en disent beaucoup plus sur toi que sur moi !

      Si j’étais toi, j’éviterais de parler de coutumes .... sachant que toi et tes congénères diasporeux métissés, z’êtes les champions toutes catégories de la dépravation tous azimuts !

      Au moins, malgré ses délires messianiques, isandra a plus de coui.lles que vous tous réunis !

      pôv’ eunuque du cerveau ...et du calbute !

    • 23 novembre à 17:58 | Voltaire (#10108) répond à FINENGO

      Au pistolero décadent,
      Plus la journée avance, plus les insultes se déversent... Ceci doit être proportionnel au nombre de verres de ce mauvais beaujolais que vous déglutissez, peut-être pour oublier l’amertume de votre haine du genre humain. Vos propos sont avec constance en dessous de la ceinture. Sans doute votre prostate a-t-elle atteint sa date de péremption et cela vous chatouille-t-il les neurones. Doit-on vous plaindre ? Pourquoi pas ? Car il faut être bien malheureux pour ’’éjaculer’’ autant d’horreurs au cours des derniers mois, sous divers pseudos et à l’encontre de diverses cibles. Et je ne me félicite jamais du malheur des autres.
      Quant à proposer ne serait-ce qu’un début de commencement d’idée sur tel ou tel sujet sur ce forum... Faut pas rêver. Votre mépris (très nombriliste, finalement) vous interdit de penser quoi que ce soit, de cela chacun sur ce forum a pu s’en convaincre depuis un bon moment.
      Je vous crois donc très malade, très aigri, très profondément raciste, et d’une grande vulgarité en dépit de votre tout petit vernis intellectuel (l’un n’interdit pas l’autre, il est vrai). Pauvre vieux, vous n’êtes décidément pas un exemple pour la jeunesse ! En ce sens, je comprends que vous appréciez Isandra (celle qui a des coui-lles, donc !) comme je comprends qu’elle-même, si prompte à dénoncer la méchanceté ou la vulgarité des uns ou des autres, n’ait jamais eu un mot désagréable à votre encontre. Ceux qui se ressemblent, s’assemblent. Surtout chez les vieux.
      A ce rythme ’’lucky luckien’’ vous allez devoir changer de pseudo très bientôt. Je vous suggère donc celui de Cyrano : ’’Eh bien ! oui, c’est mon vice. Déplaire est mon plaisir. J’aime qu’on me haïsse’’ (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac - Acte II, Scène 9)

  • 23 novembre à 17:37 | Vohitra (#7654)

    A mon humble avis, la solution pour assurer un vrai décollage de la production agricole à Madagascar, c’est l’appui et le développement de l’agriculture familiale.

    Pour y arriver, il faudra prendre l’initiative de créer une banque rurale typiquement malagasy, au service du développement rural gasy, ce n’est pas avec ces banques commerciales de la place et ces « fampindramam-bola madinika » (les petits crédits mutuels) que le pays arrivera à financer de manière efficiente les besoins du monde rural.

    Et ces banques rurales devraient être implantées et intégrées au niveau des régions, et crées par le biais des richesses régionales (humaines et autres ressources valorisables genre bois de rose, or et autres pierres précieuses)

    Et la priorité devra être orientée vers la promotion de la culture attelée et la reforme agraire...

  • 23 novembre à 18:09 | Vohitra (#7654)

    Du temps de la révolution socialiste de Deba, tout le monde avait eu en mémoire une banque dénommée B.T.M ou Bankin’ny Tantsaha Mpamokatra ( Banque des Paysans Producteurs, juste une traduction littérale), et la banque en question avait été en faillite.

    Et ce ne sont pas les paysans qui avaient mis en faillite cette banque, c’étaient les élites et les politiciens de l’époque qui en étaient l’origine (soit pour cause de crédits de complaisance soit pour des détournements purs et simples de ces crédits...)

    Et lors de la privatisation de cette banque, personne n’a osé prendre l’initiative de rendre public les noms de ceux qui ont contractés des crédits impayés au niveau de cette banque, et il en est de même pour ceux qui n’ont pas honoré leurs obligations vis à vis du fonds subsaharien qui avait été alloué...et depuis, les anciens camarades bolcheviks sont devenus des redoutables entrepreneurs...

    Et si on recrée une nouvelle banque rurale, une nouvelle formule et procédure bien entendu, avec les budgets qui devraient être alloué au sénat et à la CFM ?

    Bref, la clé permettant d’assurer la relance de la production agricole malagasy reste la promotion de l’agriculture familiale par le biais d’un financement adéquat et la reforme agraire, et la culture attelée sera la pierre angulaire d’une telle initiative...

    Et il n’y aura jamais d’élection crédible et démocratique à Madagascar tant que le monde rural ne renoue pas avec le chemin du développement efficient et harmonieux...

    • 23 novembre à 18:17 | Voltaire (#10108) répond à Vohitra

      A Vohitra,

      Je vous cite (ensuite je vais passer à une autre activité que celle du forum) :
      ’’Bref, la clé permettant d’assurer la relance de la production agricole malagasy reste la promotion de l’agriculture familiale par le biais d’un financement adéquat et la reforme agraire, et la culture attelée sera la pierre angulaire d’une telle initiative... Et il n’y aura jamais d’élection crédible et démocratique à Madagascar tant que le monde rural ne renoue pas avec le chemin du développement efficient et harmonieux...’’
      Voilà. Ces deux phrases font partie des rares phrases intelligentes écrites aujourd’hui sur ce forum qui héberge malheureusement aussi la lie de l’humanité (ils se reconnaîtront). Ce propos de Vohitra peut être discuté, il doit l’être. Ainsi en va-t-il de l’esprit démocratique. Mais c’est une excellente base de discussion. En disant cela je ne cherche à flatter personne. Ce n’est pas mon genre. Mais si, sur ce forum, nombreux sont ceux qui ne pensent qu’à s’injurier, il est juste que d’autres saluent la clairvoyance et l’intelligence de certains forumistes. Ici, c’est le cas.
      Bonne soirée à tous.

  • 23 novembre à 18:19 | FINENGO (#7901)

    @ Voltaire (#10108
    Bonsoir,
    Merci d’avoir voulu me dire un petit coucou.
    Je suis le tête à tête que vous aviez avec l’ Isansra.
    Je vous assure que ma Grossièreté n’est pas innée. Mais certaines personnes, poussent les provocations un peu au-delà de ce qu’il doit-être, et j’essaie d’appeler les choses par leur nom, je conçois que cela puisse déranger certaines personnes, et je m’en excuse au près d’eux, mais avaler le non comestible n’est pas de mon genre.

    Quand à certains sur ce forum, que je m’abstiens de citer, car ils sont très connus pour leurs frasques, et débilités hors du commun qu’ils avancent à chaque Post, on pourrait se poser la question de savoir le pourquoi du comment, où ils veulent en venir, est-ce de l’ignorance, de la provocation ou je ne sais quoi d’autres encore. Malheureusement je ne trouve qu’une explication. C’est un Mélange d’ignorance, de provocation et de fierté très mal placée, à vouloir tout avoir en réinventant leur Monde, sachant pertinemment qu’à chaque jour qui passe ils s’enfoncent un peu plus. Ils se font Valoir économistes, Agriculteur hors paire, ayant un professeur sur le Nucléaire qui soit disant maintient la thèse de faisabilité d’un Central Nucléaire à Madagascar, au moment ou ceux qui détiennent des Centraux veulent les détruire, aussi Partenariat avec la Chine. Donc je dirais quand on lit ces personnes là, on ne peut pas s’étonner de la situation du Pays. Depuis le Marin d’eau douce de Ratsiraka en 1975, tous les Gouvernants successifs n’ont rien fait d’autre que de creuser un peu plus le Gouffre dans lequel ils ont enterré le Pays et le Peuple. Et à croire qu’une partie de la population leur prête main forte dans leur oeuvre diabolique.
    Comment ce Pays qui était fleurissant dans tous les domaines, et qui était qualifié en voie d’en développement, pendant que d’autres pays Africains étaient qualifié de sous-développés a pu arriver au point où il en est rendu.
    A l’époque c’était le Pays ou le Pauvre mangeait à sa faim, c’est paradoxale tout de même.
    Bonne Soirée à vous ..!!!

  • 23 novembre à 18:42 | RAMBO (#7290)

    @ Voltaire
    Je rêve ou quoi..ou bien revenons nous au siècle des Lumières ?
    Le choix du pseudo n’est jamais innocent . Rambo et Isandra, les seuls qui osent afficher clairement ici leur chrétienté hantent Voltaire.

    Mais qui est Voltaire et quelle est sa philosophie ? Voici quelques extraits qui font froid au dos.
    Disons que les Juifs et les Chrétiens sont les cibles privilégiés de Voltaire pour ne pas dire ses « bêtes noires ». Et ensuite les Nègres qu’il considère comme des animaux et n’ont pas la même origine que les européens.
    Nous pouvons tout voir sur ce forum. Bientôt, si ça continue à cette allure, y aurait-il un jour un intervenant qui portera le pseudo de Hitler ? Lisez ceci pour mieux connaître les idées de Voltaire.Le racisme des Lumières

    La thèse centrale de Voltaire est la perversité de la religion chrétienne à travers l’histoire, et plus particulièrement du catholicisme. Cette thèse passe par plusieurs démonstrations, mais en particulier les deux suivantes :

    1 - L’enseignement chrétien est fondé sur des erreurs. Ainsi, l’idée que tous les hommes sont issus d’un même père et d’une même mère, Adam et Eve, est fausse. Les races humaines n’ont rien à voir entre elles. Elles ont des origines différentes.
    2 - La religion chrétienne est mauvaise dès le départ. En effet, elle prolonge la religion juive, qui est celle d’une nation odieuse et ennemie du genre humain. La religion chrétienne a hérité des tares du judaïsme.

    L’adhésion au christianisme fixait les limites de l’antisémitisme, et la théorie de l’ancêtre commun fixait les limites du racisme. Voltaire brise les limites, et donne à la xénophobie une puissance nouvelle, se revendiquant de la Raison.
    Pressentant néanmoins la catastrophe à laquelle pouvait mener une telle logique, Voltaire élaborera l’antidote sept ans plus tard, dans son Traité sur la Tolérance, sans revenir réellement sur sa haine du catholicisme et du judaïsme. De toutes façons le mal était fait. Il s’épanouira dans le totalitarisme du XXème siècle et se prolonge aujourd’hui.

  • 23 novembre à 18:43 | RAMBO (#7290)

    Les quelques citations ci-dessous donnent une idée de la violence et de la conviction du propos. Des considérations du même calibre émaillent l’ouvrage par centaines. Celles qui sont livrées ici sont extraites de l’édition de 1805 (Imprimerie Didot). Pour ceux qui souhaitent effectuer des vérifications, j’ai indiqué le tome et la page. J’ai conservé l’orthographe et la ponctuation de l’édition.

    "Des différentes races d’hommes

    Ce qui est plus intéressant pour nous, c’est la différence sensible des espèces d’hommes qui peuplent les quatre parties connues de notre monde.

    Il n’est permis qu’à un aveugle de douter que les blancs, les nègres, les Albinos, les Hottentots, les Lappons, les Chinois, les Américains soient des races entièrement différentes.

    Il n’y a point de voyageur instruit qui, en passant par Leyde, n’ait vu une partie du reticulum mucosum d’un Nègre disséqué par le célèbre Ruysch. Tout le reste de cette membrane fut transporté par Pierre-le-Grand dans le cabinet des raretés, à Petersbourg. Cette membrane est noire, et c’est elle qui communique aux Nègres cette noirceur inhérente qu’ils ne perdent que dans les maladies qui peuvent déchirer ce tissu, et permettre à la graisse, échappée de ses cellules, de faire des tâches blanches sous la peau.

    Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d’hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu’ils ne doivent point cette différence à leur climat, c’est que des nègres et des négresses transportés dans les pays les plus froids y produisent toujours des animaux de leur espèce, et que les mulâtres ne sont qu’une race bâtarde d’un noir et d’une blanche, ou d’un blanc et d’une noire.

    Les Albinos sont, à la vérité, une nation très petite et très rare ; ils habitent au milieu de l’Afrique : leur faiblesse ne leur permet guère de s’écarter des cavernes où ils demeurent ; Cependant les Nègres en attrapent quelquefois, et nous les achetons d’eux par curiosité. Prétendre que ce sont des Nègres nains, dont une espèce de lèpre a blanchi la peau, c’est comme si l’on disait que les noirs eux-mêmes sont des blancs que la lèpre a noircis. Un Albinos ne ressemble pas plus à un Nègre de Guinée qu’à un Anglais ou à un Espagnol. Leur blancheur n’est pas la nôtre : rien d’incarnat, nul mélange de blanc et de brun ; c’est une couleur de linge ou plutôt de cire blanchie ; leurs cheveux, leurs sourcils, sont de la plus belle et de la plus douce soie ; leurs yeux ne ressemblent en rien à ceux des autres hommes, mais ils approchent beaucoup des yeux de perdrix. Ils ressemblent aux Lappons par la taille, à aucune nation par la tête, puisqu’ils ont une autre chevelure, d’autres yeux, d’autres oreilles ; et ils n’ont d’homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. Tels sont ceux que j’ai vus et examinés. « A propos des Jufs selon Voltaire. »Si nous lisions l’histoire des Juifs écrite par un auteur d’une autre nation, nous aurions peine à croire qu’il y ait eu en effet un peuple fugitif d’Egypte qui soit venu par ordre exprès de Dieu immoler sept ou huit petites nations qu’il ne connaissait pas ; égorger sans miséricorde les femmes, les vieillards et les enfants à la mamelle, et ne réserver que les petites filles ; que ce peuple saint ait été puni de son Dieu quand il avait été assez criminel pour épargner un seul homme dévoué à l’anathème. Nous ne croirions pas qu’un peuple si abominable (les Juifs) eut pu exister sur la terre. Mais comme cette nation elle-même nous rapporte tous ses faits dans ses livres saints, il faut la croire.« Conclusion : Tout comme Hitler , Voltaire était antisémite violent et antichrist résolu et raciste de surcroît. Mais on essaye par tous les moyens de » blanchir" Voltaire étant comme humaniste et contre l’intolérance.

    • 23 novembre à 19:47 | FINENGO (#7901) répond à RAMBO

      @ RAMBO

      Bonsoir..!!

      J’ai lu votre Publication concernant Voltaire ( le vrai bien sure ).
      Un peu stupéfait de ce qui a été dit.
      Mais bon, après tout. Pourquoi pas.
      Mais seulement pourriez vous me donner le lien pour en avoir le Coeur net.
      A moins que nous n’avons pas la même lecture, ni la même compréhension de ce qui est écrit.
      Je ne vais pas m’avancer, à vous faire de la Morale, loin de là, voltaire est très complexe à comprendre, car ce que voltaire a écrit date du 18ème siècle et tous les qualificatifs que l’on use aujourd’hui comme antisémitisme, Racisme et d’autres n’existaient pas ni dans l’écrit, ni dans le langage et ceci peut nous emmener à en déduire des choses à l’encontre de voltaire.
      Je vous joins un lien, ce qu’il contient est à lire avec attention quitte à le relire pour bien comprendre qui était ce Monsieur, car Même les juifs lui sont reconnaissants.
      http://societe-voltaire.org/cqv/antisemite.php

  • 23 novembre à 19:22 | RAMBO (#7290)

    La seule personne qui peut réconcilier la race humaine avec Dieu et entre eux c’est Jésus Christ. La réconciliation nationale tant décriée n’aurait pas lieu s’il n’y a pas de vraie repentance chez les protagonistes. Je veux justes faire un petit témoignage.

    En 2002, lors de la présidentielel , autour de notre candidat côtier, il y avait des gens des côtes et des Merina aussi. Mais la « haine »était une réalité entre les côtiers et les hauts plateaux. Un couple de notre équipe affichaient clairement leur méfiance envers les Merina. Ce couple a clairement dit qu’ils participaient sans regret à l’élimination de Ratsimandrava en 1975. Ils avaient un fils malade et ils savaient que seul Jésus pouvait guérir cet enfant. Mais il fallait qu’ils se repentent et « donner leur coeur à Jésus. C’était difficile pour eux parce que le Monsieur est »hazomanga« ( ceux viennent du Sud savent ce que c’est. Mais Dieu est grand, oh Seigneur merci pour ton oeuvre ! A partir du moment où ils abandonnaient leur »gris gris" et accepter Jésus Christ comme leur Sauveur personnel et Seigneur, l’enfant fut guéri instantanément. Ils commençaient à manger du porc et demander pardon aux Merina qui étaient là et vis versa. C’est çà la puissance de la Croix de Jésus les amis. Je vous invite encore d’arrêter la haine et les grossièretés. Repentez- vous ! Commencez par lire la Bible si vous voulez vivre des révélations magnifiques.

  • 23 novembre à 20:08 | RAMBO (#7290)

    Finengo bonsoir !
    Avec plaisir voici le lien
    https://www.contreculture.org/AG Voltaire.html et bonne lecture.

    • 23 novembre à 20:15 | FINENGO (#7901) répond à RAMBO

      @ RAMBO.

      Merci pour le lien.

  • 23 novembre à 20:20 | RAMBO (#7290)

    Finengo bonsoir ! errata
    Avec plaisir voici le lien

    https://www.contreculture.org/AG%20Voltaire.html

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 179