Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 12h32
 

Editorial

Démocrature 2014-2018 : Hery veut faire le martial

samedi 16 juillet | Ndimby A., Patrick A.

Depuis quelques semaines, l’équipe Rajaonarimampianina tente ce que les politistes [1] appellent « une restauration autoritaire » [2], dont le vote précipité du Code de la communication liberticide est une nouvelle étape. Il avait été précédé par le mandat de justice lancé sur des bases fallacieuses [3] contre le Colonel Lylison, même si ce dernier est loin d’être un enfant de choeur. Il a été suivi par la répression récente des protestations des villageois de Soamahanina, paysans désarmés mais qui tentent courageusement de protéger l’exploitation de leurs terres contre une des nouvelles chinoiseries du régime Rajaonarimampianina. Comment comprendre par quelles voies tortueuses un pouvoir qui se prétend démocrate en est-il arrivé à ce terrain glissant des dérives autocratiques ?

Rancœurs héritées du passé récent...

Aucun pouvoir n’aime les insolents. Encore moins lorsqu’au delà de l’impertinence, pointent les vérités qui font mal. Dernier cas en date dans notre pays, le port par la Première dame d’une robe de marque Dolce & Gabbana dont le prix public est de 7745 dollars. Il est certes humain de vouloir montrer qu’on est « parvenu » à changer de statut, mais il est toujours mal vu de l’afficher de manière ostentatoire, surtout dans le contexte de pauvreté de Madagascar. L’ananasgate, en référence au fruit qui ornait ladite robe, a enflammé les réseaux sociaux qui ont érigé l’ananas en symbole du régime actuel et de ses turpitudes. Mais il paraît qu’en haut lieu, « on » aurait été vexé de cette campagne.

Le passé récent et la relative liberté de presse (du moins, jusqu’ici) ont permis la large divulgation de dérapages de la part des personnes actuellement au pouvoir, dont les médias ne manquent pas de souligner l’arrogance, la corruption, le gaspillage d’argent public et l’absence de performance. Au delà de l’anecdote de l‘ananasgate, on soulignera comme autre cas concret et typique la libération de Bekasy : arrêté pour trafic de bois précieux, libéré de prison, puis autorisé à quitter le pays sur une « intervention ». Autre cas qui montre l’embarras des autorités malgaches actuelles : leur réticence pour coopérer avec celles de Singapour, toujours dans une affaire de bois précieux traitée par la justice singapourienne. On pourrait multiplier les exemples de révélations de scandales impliquant l’Exécutif, les Ministres et/ou les députés par les médias traditionnels et sociaux.

Le vote au forcing du Code de la communication peut donc se voir à la lumière de ce passé récent, et refléter la volonté de vengeance mesquine des concernés par l’ananasgate, mais aussi et surtout des ministres, conseillers et députés pointés du doigt pour des actes répréhensibles. Il n’y a pas si longtemps, un pédophile notoire élu au sein de l’Assemblée nationale avait eu le culot de s’en prendre publiquement à la presse pour avoir révélé ses appétits pour la jeunesse de sa région. Sans oublier les rancœurs provoquées par les critiques systématiques et justifiées de la presse, toujours en première ligne pour critiquer la propension des députés à demander des avantages faramineux et incongrus (véhicules 4x4, passeports diplomatiques pour eux et leurs familles etc.).

... mais anxiété face au futur proche.

Mais l’adoption quasi en catimini de ce Code de la communication peut aussi se lire à la lumière du futur proche. Obnubilés par l’échéance de 2018, Hery Rajaonarimampianina et son entourage souhaitent aplanir les turbulences que génèrent les révélations et les critiques. Faute d’y arriver par la performance et les preuves de compétence qui répondent aux abonnés absents, ils en sont réduits à le faire par l’intimidation et la répression. L’idée est de réduire au silence les empêcheurs de tourner en rond qui pourraient nuire aux tentatives de réélection, laquelle réélection passe par la constitution d’un « trésor de guerre » destiné à financer la campagne électorale. Et ils n’ont pas nécessairement envie qu’on leur pose des questions par rapport à l’origine de ce « trésor » et aux méthodes utilisées. Par conséquent, ils tentent de museler la presse, comme tant d’autres grands démocrates ont fait avant eux dans le monde et à Madagascar. Pour ne citer que la famille Kim (Il Sung, Jong Il, Jong Un...), Kadhafi, Erdogan, Saddam Hussain, Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina...

L’échiquier politique montre donc la spirale autocratique du comportement du Président Rajaonarimampianina, qui supporte de moins en moins la critique et la contradiction et s’affiche de plus en plus sous la coupe d’un entourage qui est loin d’être un modèle d’intégrité et de clairvoyance [4], et se révèle plus préoccupé à jouer aux parvenus qui veulent s’enrichir de façon rapide et durable, qu’à se préoccuper du sort des Malgaches. Un Président dont le pays pointe aux dernières places des classements internationaux sur la pauvreté, et qui se permet de demander à ce qu’on lui prouve que Madagascar est un pays pauvre, veut-il sincèrement être pris au sérieux, ou postule-t-il pour une place au Jamel Comedy Club ?

Il a donc peu de chances d’être réélu sur son bilan, alors que ses principaux rivaux potentiels fourbissent leurs armes. Ses conseillers véreux lui ont donc suggéré de créer l’arsenal juridique qui lui permettrait de « contrôler » la presse, faute de pouvoir la séduire.

Scier la branche sur laquelle l’on est assis…

Mais ce bras de fer avec la presse se révèle plein de périls. La situation exacerbe la tension politique préexistante et menace de coaliser contre les dirigeants actuels des groupes d’opinion qui restent (encore) relativement en marge de l’agitation politicienne. Pour un pouvoir impopulaire dès le départ, élu par seulement un électeur sur quatre en 2013, le dilemme est complet : mollir risque de se payer très cher, mais persister obligerait à durcir de manière spectaculaire, avec ce que cela comporte de risques pour l’image des dirigeants.

D’ores et déjà, la mauvaise publicité provoquée par l’adoption controversée du Code de la communication affaiblit le discours ressassé par le Président de la République sur les tribunes internationales. Ce discours est basé sur la légitimité d’autorités mises en place par des élections démocratiques et la mise en avant de la stabilité politique et des progrès institutionnels. Le comptable Hery Rajaonarimampianina peut-il se permettre de fragiliser de tels arguments, alors que Madagascar tentera dans les prochains mois d’engranger les dividendes d’importants défis internationaux : réunion des bailleurs de fonds de Madagascar, tenue à Antananarivo des sommets de l’Organisation Internationale de la Francophonie et du COMESA ?

… ou chercher une autre voie ?

Beaucoup d’eau a certes coulé sous les ponts depuis 2009, année où le précédent projet de tenue à Madagascar du sommet de la Francophonie avait avorté suite à un coup d’État. Néanmoins, le fait que le détonateur de cette crise avait été la décision de fermer la station de télévision Viva constitue un rappel, s’il en était besoin, qu’à Madagascar la liberté de la presse a toujours été un combat « chaud », et que depuis 1991 les quelques tentatives des gouvernants successifs de la bâillonner par la répression et la coercition n’ont pas eu d’effet durable et ont tourné à leur désavantage.

La crise de 2009 avait cependant également révélé des médias en proie aux affres du felaka [5] et pouvant être fortement divisés. Dans un contexte marqué par des tentatives de récupération politique, la classe politique au pouvoir pourrait être tentée de parier sur une implosion de l’actuel mouvement de protestation. Entre ce qui risquerait d’être une victoire à la Pyrrhus et une éventuelle sortie « par le haut » de la situation actuelle, un choix plus raisonné que celui fait dans la nuit du 8 juillet est-il encore imaginable ?

A moins que Hery ne persiste à vouloir faire le martial....

Notes

[1Rappel : un politiste est quelqu’un qui a étudié la science politique, alors que n’importe qui (surtout à Madagascar) peut s’auto-proclamer politologue.

[2Bayart Jean-François, « La démocratie à l’épreuve de la tradition en Afrique subsaharienne », Pouvoirs 2/2009 (n° 129) , p. 27-44
URL : www.cairn.info/revue-pouvoirs-2009-2-page-27.htm.

[3Poursuites lancées sans demande d’autorisation auprès de l’Assemblée nationale, alors que les conditions de qualification en flagrant délit selon l’article 206 du code de procédure pénale n’étaient pas réunies.

[4On rappellera qu’on l’a mis en garde dès les lendemains de son élection.

[5Felaka : corruption de journalistes pour faire paraître des articles de complaisance

94 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juillet à 09:27 | Gérard (#7761)

    « mandat de justice lancé sur des bases fallacieuses », « ananasgate », « député pédophile notoire »

    merci à Ndimby de risquer ainsi les millions d’ariary d’amende promis aux « diffamateurs » publics !

    merci aussi de nous rappeler qu’ils étaient 21 au travail sur 151 au moment d’examiner cette loi , ce qui à défaut de le rendre illégal, rend ce vote parfaitement illégitime

    • 16 juillet à 11:21 | takaka (#8449) répond à Gérard

      Ce ne sont pas des bases fallacieuses pour le cas de Lytison. Le parquet s’est permis de diligenter des poursuites suites à des SMS. Secret de l’instruction comme secret des sources.
      Iray sy iray ny baolina ! Sa ....?

    • 16 juillet à 13:40 | Patrick A. (#95) répond à Gérard

      @takaka : Si SMS il y a, ils ont été trouvés après investigations. Donc on n’est absolument pas dans un cas de flagrant délit. CQFD : le pouvoir n’a pas le courage de respecter la procédure prévue par la Constitution. Dans un pays de droit, cela suffirait à mettre à terre toute la procédure.

    • 16 juillet à 14:29 | takaka (#8449) répond à Patrick A.

      Le crime commis concerne le coup d’État selon les teneurs de ces SMS. Et dans ce cas précis, la constitution écrite et en vigueur préconise la protection de la République. Et l’institution judiciaire par le biais du procureur de la République intente immédiatement une poursuite judiciaire.
      Cette notion de flagrant délit (observez bien le terme délit parce qu’ici c’est un crime contre la République) est valable pour les crimes de droit commun seulement.

    • 16 juillet à 16:58 | rayyol (#110) répond à Gérard

      Toujours en opposition. Ne peut tout simplement accepter ce qui est.
      Allergique a tout changement .
      Impossibilité de reconnaître que d autres puissent vouloir le bien de la nation seul son opinion compte Impossibilitee de voir que l histoire est en marche que le tout a commencer avec la transition étape nécessaire hasard il n’y a pas de hasard .
      L’univers sait ou il va vous n avez pas a lui montrer le chemin.Et que le courage est justement d aller dans le sens opposer a ce qui n a jamais réussi a changer quoi que ce soit .Bouleverser ce qui est établis et qui n a jamais mener a rien .
      50 ans c est jeune pour un pays .Écrire son histoire prend du temps aussi .Des hommes a faible vision il en a exister de tout temps .mais ils ont joint la poubelle de l histoire .
      A cet homme un autre va suivre et ainsi de suite.Et les choses ne seront plus jamais les mêmes .Que vous attendiez vous a avoir .
      Un messie faisant des miracles réglant tout les problèmes Santé richesse, justice pour tous instantanément .Difficile a croitre que le vrai changement a commencer avec Andry suivi de Hery Dieu sait qui est le suivant mais il y en aura un soyez assure .Si une certaine personne était la il vous dirait homme de peu de foi .Avez vous déjà entendu les mots(force de la volonté) C est de ce dont il s agit ici

    • 16 juillet à 17:03 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Le reste ne sont que des détails du bla bla totalement superflu Ce qui sera sera et tout ce que vous direz n y changera rien Certains diront la caravane passe les chiens aboient

    • 16 juillet à 18:25 | Patrick A. (#95) répond à takaka

      Arrête Voahangy ! Faut pas se dévoiler comme ça ! On va finir par te reconnaître si en même temps tu diriges l’enquête et ajoutes de nouveaux articles à la Constitution et au code de procédure pénale ! :D

    • 16 juillet à 20:17 | franc (#9485) répond à Patrick A.

      Je me suis toujours mefié de cette voahangtaka ki lèche toute chose contre nature, c’est le tour de l’ananesque mainan !

    • 16 juillet à 21:57 | franc (#9485) répond à rayyol

      RAMBO LA QUEUE DU HVM VIENT DE CREER SON CLONE RAMBO II

    • 17 juillet à 10:16 | rayyol (#110) répond à franc

      Moi je dit ce que dit librement on ne me paie pas et vous

    • 17 juillet à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Gérard

      Ta-Kaka le lanceur de ragot du service,...

      Le SMS parlant de coup d’Etat même une blague est considéré comme un acte, un delit,voire un crime contre la République qui se commet,...donc, l’auteur est pris en flagrant délit,...selon, l’instruction du lanceur de ragot,...

  • 16 juillet à 09:48 | Gérard (#7761)

    bon, j’en remet une couche ?

    outre Ndimby, il existe dans la presse Gasy au moins un autre journaliste au talent certain d’éditorialiste et qui se laisse lire avec autant de plaisir , Nasolo-Valiavo Andriamihaja, dit Vanf, ici,

    http://www.lexpressmada.com/blog/opinions/le-bourreau-suide/

    • 16 juillet à 13:14 | zanadralambo (#7305) répond à Gérard

      J’aurais pu avoir des priori contre l’Express de Madagascar qui appartient à Edgard Razafindravaha, un ami de 30 ans du lapinou. Mais force est de reconnaître l’indépendance éditoriale du journal qui a souvent eu la dent dure, très dure, contre les voyous de l’ancienne transition et de l’actuelle. A part Vanf que j’adore, il y a aussi Sylvain Ranjalahy dont les éditos valent le détour. Deux journalistes féminins (Mbolatiana et Ravel) complètent le tableau, de belles plumes.

      Quant à Ndimby, notre Ndimby, il est égal à lui-même, c’est un plaisir, que dis-je, un régal de le lire. Un seul reproche, il se fait trop rare, j’aimerais le voir plus souvent. D’autres contributeurs, et pas des moindres, ont déserté ce forum (Menalahy et l’ami Tsimahafotsy entre autres...) justement pour protester contre l’absence de Ndimby.
      Mais comme on dit, plus c’est rare, plus on apprécie...

    • 16 juillet à 13:15 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      lire « a priori ».

    • 16 juillet à 14:16 | Gérard (#7761) répond à zanadralambo

      Oui, merci de ces indications , je connais bien mal la presse Malgache, mais j’aime lire, quand ce qui m’est offert me semble « lisible » tant dans sur le fond que dans la forme

      Et puis en ce moment on dit tant de mal de journalistes qui n’ont que le double tort de ne pas avoir été formés, et de vivre en cette période de corruption généralisée......

      « un ami de 30 ans du lapinou » dites vous ?

      mais il y a 30 ans il était ou le lapinou, au collège ? qu’il a du quitter bien vite !

      bonne journée

    • 16 juillet à 15:03 | zanadralambo (#7305) répond à Gérard

      Re-bonjour, Gérard...un ami de 30 ans, c’est une métaphore. Mais ils sont bien amis, Razafindravaha était le candidat officiel du Mapar lors des dernières présidentielles avant que Rajoelina ne le lâche pour Rajaonarimampianina.
      Et je viens de m’apercevoir que Mbolatiana et Ravel de l’Express sont une seule et même personne, mes excuses les plus plates à l’ intéressée que j’apprécie sincèrement.

    • 16 juillet à 19:46 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Bonsoir.
      Je propose qu’ on l’ enduise de déjection de porc et qu’ on je jette à 4 pattes enchainées à l’ avant et l’ arrière dans une porcherie, jusqu’ à ce que mort s’ en suive , qu’ on le « saucissone » dans la peau d’ un cochon et qu’ on le gave au boudin , après lui avoir coupé les 1+1 et limé les dents : pour commencer bien entendu, et vous verrez si le salah abdelslam ne va pas parler et demander une sale de prière en plus de sport sans vidéo !
      De se demander de quoi ces embrayages ont peur : qu’ il se suicide ???
      Il n’ y a pas que les coups de pompes qui se perdent , il y a aussi des balles ...

    • 17 juillet à 10:38 | rayyol (#110) répond à Gérard

      Et quel rapport .Ce qui fait plaisir c est de se faire lécher dans le sens du poil .C est surement plus facile et moins douloureux que d aller a contre sens .
      La facilitée sans chercher la raison voila ou ce monde a l esprit paresseux nous a mener. Les medias nous ont habituer a cette facilitée pas besoin de creuser bien creux la révolte contre l injustice ,seule celle qui nous touche nous affecte .
      Vous avez oublier une seule chose vous croyez que la vie est une fin en soi erreur tout n est que continuité l injustice que vous créez reviendra vous frapper comme un boomerang et vous serez tout surpris comme présentement .
      La fameuse loi du talion vous seriez mieux d y croire car ce n est que le début des tourments .
      J e ne citerai personne mais fouillez un peu certains livres et vous y trouverez vos réponses Que de toute façon vous refuserez de croire tellement votre esprit est devenu paresseux .
      Mieux vaut laisser les autres penser pour vous c est tellement plus facile Vous préférez citer ce qui vous avantage et ceux qui pensent comme vous esprit tortueux surtout

  • 16 juillet à 10:10 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !
    Désolé , Ndimby , mais vous parlez de « martial » .
    Donc je pense aux méfaits des fotaka et des bodega , des exécutants des ordres donnés par Rajao-la-terreur dans notre pays .
    Alors , j’évoque ci-dessous un sujet qui semble échapper à MT.com : les victimes de l’attentat à Nice .
    Vous verrez au cours de la lecture pourquoi le qualificatif « martial » m’a emmené sur ce sujet .

    Je l’ai déjà fait hier, mais je réitère aujourd’hui.
    Je présente mes condoléances aux familles des victimes de l’attentat de Nice.
    Et je les assure de toute ma sympathie.
    Officiellement il y a une victime et des blessés malgaches.
    J’en suis vraiment attristé.

    Je pense aussi à « l’enfant de notre pays » ,
    celle qui avait été victime des attentats du 13 novembre à Paris.
    Une jeune femme que je connaissais
    et dont les parents étaient et demeurent de très chers amis proches par le cœur,
    même si à cause des distances nous ne nous voyons plus depuis longtemps.

    Mais , voilà ! Pour obéir aux ordres de dirigeants déshumanisés,
    les exécuteurs de masse, tout aussi déshumanisés eux aussi,
    sèment la mort et le malheur partout :
    . ailleurs, ils sont des « islamistes » .
    . ici , chez nous , ils portent les uniformes de la gendarmerie et de l’armée !

    • 16 juillet à 12:42 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      C’est vrai, St Jo. Je ne comprends pas que MT puisse zapper le drame de Nice, une ville chère à mon cœur.
      PrayForNice.

    • 16 juillet à 19:51 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      Nice est devenue la banlieue de l’ Afrique du Nord , l’ annexe, Nice est envahie par le Maghreb , l’ Est, l’ Ouest, le centre ville, ne reste que quelques niçois sur les collines limitrophes, plus pour longtemps ...

    • 16 juillet à 20:24 | franc (#9485) répond à Jipo

      « Nice est envahie par le Maghreb ».. Courage les gars ! faut voir les bon côté des choses... au moins c’est le seul point positif de la colonisation.

    • 17 juillet à 12:13 | zanadralambo (#7305) répond à Jipo

      Il est vrai que Nice a connu beaucoup de départs pour la Syrie. D’ailleurs, il y a presque autant de convertis, sinon plus, que de musulmans de souche dans cette vague de candidats au djihad.
      Quant à dire que Nice est envahi par le Maghreb, vous y allez un peu fort. Marseille est certainement la 1 ère ville nord-africaine en France, il y a des quartiers où pratiquement tous les habitants sont issus de l’immigration (ça ne me gêne pas - je suis moi-même un immigré- du moment qu’ils respectent les Lois de la République, ce qui, j’en conviens n’est pas toujours le cas). Ce n’est pas vrai pour Nice, je sais de quoi je parle, je connais trop bien les deux villes...ça fait un moment que vous n’avez pas été à Nice, Jipo.

  • 16 juillet à 10:16 | Behantra (#9165)

    Oui Ndimby , oui Patrick

    Ne lachez rien

  • 16 juillet à 10:31 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Je pense que vous avez tiré une bonne analyse de la situation de ce pays qui est train de partir en catastrophe ...pour ne pas dire autre.

    Le pays souffre actuellement de la gestion « molle » d’un type qui est tout le temps sous l’emprise de son entourage , et surtout de sa femme qui semble vouloir le pousser à un extrémisme autoritaire, ce à quoi pourtant il a du mal à se faire.

    Son avantage, si l’on peut parler comme tel , c’est qu’il a à sa disposition une armée prête à en découdre avec son propre peuple, une armée prompte à dégainer dès l’instant où les intérêts de ce pouvoir sont menacés, puisque eux aussi pourraient aussi perdre leurs prérogatives du coup.

    Ceci explique cet empressement à vouloir « nommer » près d’une centaine de généraux tous les ans, sachant que cette branche de la société est complètement inutile, Madagascar n’a jamais eu de menaces de guerre ,de l’extérieur, et secteur aussi qui coûte cher puisque improductif : les généraux amènent quoi dans la productivité d’un état ? Pratiquement rien.

    De plus , à voir les résultats de cette armée dans le Sud , faut vraiment espérer que le pays ne connaisse la guerre , parce que je ne miserai aucun « ariary »sur nos valeureux soldats, si braves soient-ils.

    L’autre mal du pays , vous l’avez bien remarqué, ce sont les députés, prompts à réclamer des indemnités, des 4X4, mais incapables de réfléchir pour nous sortir des lois correctes, démocratiques, logiques, etc...

    Que dire du comportement de ces fameux « députés » quand ils se permettent d’esquiver la question du vote sur ce Code de la Communication voulu par ce président inconsistant : Je ne sais pas si on a déjà vu cela ailleurs, mais « valider » un vote de 18 députés sur 21 votants sur un projet concernant la vie de 22 Millions de malgaches, c’est fort, il faut vraiment applaudir (des quatre mains même !). Bravo !

    Et cela se ressent dans l’application de la justice, je ne sais même pas si on peut parler de Justice à Madagascar : vous le dites bien , un député « pédophile », qui abuse de sa situation pour faire pression sur les très jeunes filles (là encore Madagascar est en tête du palmarès), les trafiquants du Bois de Rose, pas si inconnus que cela, mais chut ! Faut pas en parler...Cela risque de choquer en haut lieu...

    Mais par contre, dès l’instant où le citoyen lambda veut faire justifier son bon droit pour défendre ses intérêts, la justice sort de ses gonds et n’hésite pas à aller taper sur les plus faibles au profit des plus forts : on voit cela actuellement sur ce qui se passe à Soamahamanina.

    Pourtant ce pouvoir devrait se méfier de la Chine, parce que partout où elle est passée, elle n’a laissé que des miettes au pays hôte, et je pense que Madagascar avec les gouvernants actuels et à venir , n’a vraiment pas les compétences pour résister vaillamment.

    Je ne vais pas continuer comme cela à énumérer les échecs de ce pays, mais que quelqu’un me dise une action sur laquelle Madagascar a réussi ?

    A suivre...

    • 16 juillet à 11:37 | Jipo (#4988) répond à dirk_cab

      Eradication du BDR !

    • 16 juillet à 12:58 | zanadralambo (#7305) répond à dirk_cab

      J’aurais pu écrire, mot pour mot, ce que vous dites dans votre post, Dirk_cab. Votre charge contre cette armée de branquignoles est des plus pertinentes, il faut supprimer ce machin qui n’est plus qu’une organisation mafieuse, une de plus. Encore un héritage maudit de la révolution socialiste. Mais qui en aura le courage ?

    • 16 juillet à 16:58 | racledaclems (#9021) répond à dirk_cab

      mahay miteny fa raha ariary ny volanao tonga eo @fitondrana ohatrinona ny harenanao afaka 5 taona samia mandinika kely fa efa manomboka ho lavo i Dago Malala fa tsy mba mianjera intsony

    • 17 juillet à 00:11 | Turping (#1235) répond à dirk_cab

      Dir_Cab,
      Vos dires :Pourtant ce pouvoir devrait se méfier de la Chine, parce que partout où elle est passée, elle n’a laissé que des miettes au pays hôte, et je pense que Madagascar avec les gouvernants actuels et à venir , n’a vraiment pas les compétences pour résister vaillamment.
      - Justement ,une indépendance octroyée sous dépendance après colonisation ,depuis 1972 ,un événement qui s’est aggravé par l’assassinat de Ratsimandrava ,l’année 1975 était le tournant de la descente aux enfers !
      - Les coups d’état répétitifs ,les non respects de la constitutions accouchant les institutions molles ,les instabilités politiques qui ont des impacts directs sur le coté volet socio-économique ont des spectres et de conséquence sur le non avancement collectif .
      - La boîte de pandore a été déjà ouverte depuis longtemps ,géo-politiquement et géo-stratégiquement .A qui profite le crime ?
      - Bien sûr ,aux dirigeants qui font de la politique pour se remplir les poches au détriment de la population ,et aussi aux pays qui ont des valeurs solides .
      - Contrairement à la politique de la françafrique ,la chine est un pays prédateur qui ne s’immisce directement dans la politique interne d’un pays hôte mais économiquement en profitant sur les failles existantes comme la corruption sans ériger un statut similaire à celui de Galliéni en laissant quelques oeuvres mais plutôt de tout dépouiller les BDR ,l’or ,les cristaux de roches comme les pierres semi -industrielles .
      - Les deux ,ont de caractère prédateur car si c’était le contraire s’était imposé ,Madagascar était parti loin sans cautionner la gabegie de nos politicards.Beaucoup de paramètres sont mélangés dans cette histoire . Les vrais coupables sont nos dirigeants successifs si on compare au patriotisme des autres pays asiatiques même africains qui sont partis loin déjà .Chez nous ,au lieu de corriger les erreurs du passé ,on continue les mêmes pratiques d’autant plus que faire la politique revient à faire du business lucratif personnel sans regarder le collectif.Un rituel cyclique !

    • 17 juillet à 00:13 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : la constitution ,....

    • 17 juillet à 01:25 | Turping (#1235) répond à Turping

      La chine ,un pays hôte pour faire le commerce ne s’immisce à la politique interne d’un pays qui le reçoit ouvertement mais en profitant de la corruption ,les gabegies et les incompétences locales ,l’absence des vraies réglementations pour tirer le maximum de profit (une nouvelle forme de néo-colonisation depuis la mondialisation )

    • 17 juillet à 10:58 | rayyol (#110) répond à dirk_cab

      Gestion molle d un type Quelle sont vos préférences comme gestion Je croyait que d attaquer la presse n était pas tout a fait mou et qu il fallait un courage certain Expliquer nous ce que c est que gestion molle Les députes sont ce qu ils sont a l ex du peuple
      D ou viennent t ils sinon du peuple Tout ceux que je connaît dans le sud n ont qu un rêve devenir députe pour s en mettre plein les poches Et ils n ont aucune honte de cela
      Tout comme les femmes Malgaches préfèrent ceux qui peuvent les faire vivre décemment vous savez de quoi je parle n est ce pas Vous répéter toujours les mêmes accusations 4x4 etc
      Les arguments valables vous manquent t ils donnez que l on puisse juger .La justice vous savez que la justice a cesser d exister depuis fort longtemps .
      Des reformes s imposent que suggérez vous Comment s attaquer a l injustice Ce sera le fruit d une autre bataille que ceux que vous dites mou devront livrer
      Mais comme il est impossible de se battre sur tout les fronts en meme temps il faut le faire cas par cas Pour le moment la presse corrompue après la justice injuste. Avec quelles armes avec les mêmes que celles des adversaires

    • 17 juillet à 10:58 | rayyol (#110) répond à dirk_cab

      Gestion molle d un type Quelle sont vos préférences comme gestion Je croyait que d attaquer la presse n était pas tout a fait mou et qu il fallait un courage certain Expliquer nous ce que c est que gestion molle Les députes sont ce qu ils sont a l ex du peuple
      D ou viennent t ils sinon du peuple Tout ceux que je connaît dans le sud n ont qu un rêve devenir députe pour s en mettre plein les poches Et ils n ont aucune honte de cela
      Tout comme les femmes Malgaches préfèrent ceux qui peuvent les faire vivre décemment vous savez de quoi je parle n est ce pas Vous répéter toujours les mêmes accusations 4x4 etc
      Les arguments valables vous manquent t ils donnez que l on puisse juger .La justice vous savez que la justice a cesser d exister depuis fort longtemps .
      Des reformes s imposent que suggérez vous Comment s attaquer a l injustice Ce sera le fruit d une autre bataille que ceux que vous dites mou devront livrer
      Mais comme il est impossible de se battre sur tout les fronts en meme temps il faut le faire cas par cas Pour le moment la presse corrompue après la justice injuste. Avec quelles armes avec les mêmes que celles des adversaires

  • 16 juillet à 10:38 | RAMBO (#7290)

    Dans tous les pays du monde , il existe des règles de déontologie dans tous les métiers y compris et surtout dans le domaine de la communication...la « com » a une puissance autant qu’une bombe... quand elle est diffusée on ne peut pas savoir le dégât qu’elle provoque...déjà l’apôtre Jacques dans la Bible considère la langue comme le gouvernail d’un bateau...si petit mais peut changer la direction d’une masse de plusieurs milliers de tonnes... C’est pareil, à partir du moment ou une petite tige d’allumette est frottée, le feu qu’elle provoque peut embraser des hectares de forêt ...le dégât est considérable...
    Je suis pour la liberté mais trop de libertés avantages les plus forts( pour ne pas dire les plus fous...Manao banga mihomehy alina hoy sika Gasy) et l’Etat a pour rôle de cadrer et de réguler cela...Certes, il y a des points à amender dans ce Code de communication mais il nous faut absolument ce Code pour éviter toute dérive...
    Il y a toujours des choses à apprendre dans les pays développés et regardez ce qui se passe en France...Ce n’est pas à cause de diffamation ou insulte ou la robe de Ségolène Royale mais c’est juste des images choquantes qui ont été diffusées et que les Français n’ont pas supportées...Chez nous à Madagascar la télé et les journaux n’hésitent pas à « choquer » en montrant sans réserve les morts et les blessés gisent même au sol. Les visages des mineurs sont montrés sans être floués etc...
    Conclusion : « Il est temps que l’équivalent de du CSA en France soit instauré à Madagascar » mais il lui faudra une loi pour asseoir son autorité... le Code Garde fou est plus qu’urgent à Madagascar.

    Les Echos du 15 juillet 2016 diffuse cet article :
    "Le traitement de l’attentat par les chaînes télévisées est critiqué sur les réseaux sociaux. France Télévisions a adressé un communiqué d’excuse.

    « #CSAcoupeztout ». Voilà le hashtag qui a circulé sur les réseaux sociaux, dans la nuit du 14 au 15 juillet, pour demander que cesse la diffusion d’images choquantes des victimes de l’attentat de Nice. « C’est la première fois que nous sommes interpellés de la sorte par les internautes », a affirmé aux « Echos » le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Au total, 150 formulaires lui ont déjà été adressés pour mettre en avant d’éventuels abus.

    « C’est la première fois que nous sommes interpellés de la sorte par les internautes »

    Les reproches fusent en direction des chaînes de télévision, notamment les chaînes d’info et l’édition spéciale des chaînes généralistes. Le traitement de l’affaire a choqué. Des photographies violentes ont été diffusées. La vidéo du camion roulant sur les passants venus regarder le feux d’artifice a été montrée « au ralenti » par LCI et France 2. Des rumeurs de prises d’otages ont été propagées par LCI. Un homme a même été interviewé devant le corps sans vie de son épouse par France 2.
    À lire aussi

    EN DIRECT Attentat de Nice : la France n’en a « pas terminé » avec le terrorisme
    Attentat de Nice : le récit de la nuit

    France Télévisions a d’ailleurs présenté ses excuses dans un communiqué dès ce vendredi : « Ces images brutales, qui n’ont pas été vérifiées selon les usages, ont suscité de vives réactions. Une erreur de jugement a été commise en raison de ces circonstances particulières. (...) France Télévisions tient à présenter ses excuses. "

    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0211129836370-traitement-des-attentats-de-nice-par-les-teles-le-csa-se-saisit-du-dossier-2014706.php?1OecWTlbALLHTps6.99#xtor=RSS-38

    • 16 juillet à 11:23 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      « 16 juillet à 10:38 | RAMBO (#7290) »

      1°) « Je suis pour la liberté »
      Commentaire :
      Hallucinant ! Ce foza sait-il au moins ce que liberté veut dire ?

      2°) « en France ... c’est juste des images choquantes qui ont été diffusées et que les Français n’ont pas supportées...Chez nous à Madagascar la télé et les journaux n’hésitent pas à « choquer » en montrant sans réserve les morts et les blessés gisent même au sol. »
      Rectification :
      Ce chrétien hypocrite foza RAMBO grand-E-égale-peit-m-grand-C-2 parle de la France d’il y a 30 ans sans doute .
      Alerte ! Alerte ! Les foza veulent cacher au grand public gasy les victimes des très meurtrières répressions de masse dont sont victimes les citoyens dans notre pays !
      Bien au contraire , les journalistes gasy doivent être encouragés à montrer la vérité vraie aux citoyens , de façon à ce que le bon peuple puisse être totalement au courant de la bestialité de ces gens au pouvoir .
      .

    • 16 juillet à 20:03 | Behantra (#9165) répond à RAMBO

      Everinao fa dondrona daholo ve ny malagasy eto amin’ity forum ity e ?

      Inona ndray koa ity CSA gasy tianao itsangana eto Madagasikara ity ??

      Izany ve no atao hoe ’politicien’ misaina ???

      Asa ra mba azonao tsara fa ianao izay milaza fa HVM dia mandoto ireo namanao ao amin’io fikambanana io !!

      Ka raovina no hifakahita e ?

    • 18 juillet à 13:08 | Menalahy (#9072) répond à RAMBO

      Un Code de la Communication est nécessaire.

      Qui peut en douter ? Pas moi qui suis attaché à la liberté de conscience et à la liberté d’expression.

      Mais ce Code de Communication est un Code Liberticide. On l’a dit. On l’a écrit. Mais il y a toujours les pro-HVM qui font du déni de réalité.

      Ce Code Liberticide a été écrit pour museler tous les Malagasy qui veulent exprimer leurs opinions qui ne sont pas en faveur de ce régime dictatorial qui se met en place lentement mais sûrement.

      Ce Code est liberticide car le champ de manoeuvre est très réduit.

      - Quid des propos pour dénoncer les abus dans l’administration et ceux des Forces de l’Ordre à chaque carrefour ? Doit-on les considérer comme de la diffamation ?

      - Quid du statut juridique des Malagasy sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, etc) ? Leurs publications, leurs tweets, leurs photos entrent-ils dans le champ de compétence de ce Code liberticide ?

      Ce gouvernement s’inspire très largement des méthodes utilisées ailleurs pour empêcher que la moindre opposition puisse s’exprimer. L’installation du culte de la personnalité se fait par l’intermédiaire des journaux qui font le panégyrique du régime et par le noyautage des réseaux sociaux où des Community Managers (ou des personnes payées pour) font l’éloge éhonté des pseudo-réalisations de ce gouvernement.

      Et si vous avez le malheur de pointer un tant soit peu un problème, c’est le blocage qui s’instaure.

      => Preuve, si besoin en est, que la censure est une arme utilisée sans vergogne contre les « dissidents ».

      => Preuve que seules sont les louanges qui sont acceptables.

      => Preuve que Madagasikara glisse peu à peu vers les régimes démocratiques comme la Chine ou la Corée du Nord.

      Nous n’en sommes pas encore là, heureusement, et c’est pour cela que ce Code de la Communication doit être amendé en profondeur et non superficiellement.

      Après, ce sera trop tard et il sera difficile de revenir en arrière.

      PS Un grand merci à Ndimby A. et à Patrick A. de nous donner l’occasion rare de lire un article de très grande qualité journalistique et de rehausser le niveau de MT.com qui en a bien besoin. Je salue le courage qui vous a animé en écrivant cet éditorial qui restera dans les annales de MT.com.

  • 16 juillet à 11:06 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Le point de départ qui me semble à l’origine de tous ces maux qui rongent le pays actuellement réside sur l’opacité totale absolue constatée à propos des sources de financement des campagnes électorales des candidats lors de la dernière élection présidentielle de 2013 ; en l’espace de quelques semaines, 350 véhicules neuves tout terrain ont changé subitement de main sans qu’on sache vraiment qui étaient l’expéditeur et les destinataires, des accaparements de terrains aussi bien en ville que dans les campagnes environnantes de la capitale avaient dominé le vécu de la population, des cessions à tour de bras de terrains en vue d’exploitation de ressources minières ont commencé à fleurir partout, et tout dernièrement, un membre de la société civile a dénoncé l’existence de vrais/ faux permis miniers accordés à des exploitants étrangers dont la superficie dépasse largement celle du pays…

    Et entre temps, l’exercice de la force de la puissance publique s’est effectuée de manière exceptionnelle pour juguler et contenir toute forme de protestation et dénonciation qui vise à éveiller une conscience collective sur les réalités difficiles et dangereuses subies par la population.

    Et les pays influents au sein de ladite communauté internationale continuent de plus belle à apporter leur soutien à un gouvernement qui s’efforce d’établir une stabilité politique imaginaire dans le pays, et ne cesse de marteler à tout va qu’il est impératif de conserver les acquis démocratiques issus des élections visant à mettre en place les institutions de la République après les errements du passé récent.

    D’où le questionnement crucial : est-ce que ce pays devra se contenter d’une démocratie en déconfiture longtemps servie en Afrique qui ne fait qu’assurer l’émergence d’une élite politique corrompue et apte à maintenir une stabilité politique par la force au détriment de sa population ?

    • 16 juillet à 23:28 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Vos dires : « Et les pays influents au sein de ladite communauté internationale continuent de plus belle à apporter leur soutien à un gouvernement qui s’efforce d’établir une stabilité politique imaginaire dans le pays, et ne cesse de marteler à tout va qu’il est impératif de conserver les acquis démocratiques issus des élections visant à mettre en place les institutions de la République après les errements du passé récent. »
      - Voilà ,une analyse pertinente , qu’on lit très rarement sur ce forum .Les autres ont dit les maux de ce pays ,les gabegies de nos politicards,les militaires pacotilles ,le pouvoir de l’absolutisme sans les cautionner .D’accord aussi dans l’ensemble !
      - Ce fait ne cautionne pas non plus l’acte de terrorisme ni la guerre dans le monde pour garder les valeurs de liberté ,....Toutes sortes de violence quelques soient leurs formes ,les actes de barbarie sont condamnables et à proscrire .Apportons de solidarité et de soutien à cela en rendant hommage aux victimes dans le monde ,les innocents qui sont morts , comme ce qui s’est passé à Nice récemment .
      - Justement ,j’insiste un peu plus sur vos dires : Avant que la communauté internationale n’apporte leur soutien aux hommes politiques qu’ils choisissent ,il faut qu’elle maintienne aussi la stabilité politique d’ un pays souverain ne s’arque boutant uniquement sur leur besoin ,leur intérêt mais aussi la stabilité entre le Nord et le Sud .L’hypocrisie dans cette histoire ne se focalise uniquement sur l’achat d’une garde robe à 7700 dollars mais aussi au trafic de tout genre ,le blanchiment d’argent sale dans les paradis fiscaux ,....
      - Le terrorisme ,normalement on devrait le combattre internationalement ,comme la pauvreté ,la non assistance de personnes en danger qui se comptent par milliards ,alors que la communauté internationale ferme les yeux de ce côté là ,en continuant à soutenir les voyous du pouvoir soit disant par les pays amis ,....

    • 17 juillet à 11:15 | rayyol (#110) répond à Turping

      Les voyous du pouvoir .Et par qui voulez vous les remplacer dites nous sommes toute oreilles c est ce que tout le monde attend
      Ou est ce que ce ne sont que des vœux que vous exprimer
      Alors tous nous pensons de même Ou ne serait ce pas par ceux qui trainent a l arrière de la caravane et qui ont tous montres leur degrés de nuisance et d incapacité
      Est ce ceux la que vous voulez
      Facile a comprendre pourquoi rien ne va

  • 16 juillet à 11:31 | takaka (#8449)

    L’insolence !
    Vous l’avez bien dit.
    Après le tetezana, tout est foutu : l’administration, l’économie, l’éducation, la santé, l’entrepreneuriat, la sécurité, les finances, la société, toutes les classes sociales et surtout le journalisme.
    Critiquer les autres, bien. Applaudons, clamait une formule historique !
    S’autocritiquer, c’est plus sûr.
    Les journalistes doivent laver leurs linges sales entre eux. Nous n’avons pas oublié ce que vous avez fait sous la coupe du FIS de Lytison.

  • 16 juillet à 13:23 | Parole (#2602)

    Un train peut en cacher un autre : derrière le tintamarre du code de communication, se cache la loi sur la cour spéciale économique et financière. Taillée sur mesure, elle donne à la soi-disant réconciliation nationale sa véritable raison d’être : blanchir les bons trafiquants et punir les mauvais...
    Question subsidiaire : la loi sur la cybercriminalité pourra-t-elle obliger MT à révéler aux nouveaux inquisiteurs l’identité des forumistes ? Big brother vous surveille !

    • 16 juillet à 13:56 | Belakana (#7721) répond à Parole

      Bonjour Parole,

      Vous avez parfaitement raison car aujourd’hui à 10h locale, il y a une séance pléniaire à l’AN portant sur ce projet de loi (Cour Spéciale en matière de délinquance économique, financière et fiscale de 2002 à la fin de la Transition) qui n’augure rien de bon car il introduit des risques partiaux et notamment politiques élevés pouvant générer une crise. Ce projet de loi est pondu pour blanchir tout simplement ces trafiquants députés, sénateurs, ministres et autres corrompus...

      Quant à votre question subsidiaire, il est fort possible qu’avec ce gouvernement démocratique, l’identité des forumistes sera révélée. Vous saurez qui se cache derrière le pseudo Rambo.

      Portez-vous bien et bon weekend.

    • 16 juillet à 14:37 | takaka (#8449) répond à Belakana

      Non. Il y a les lois et ses décrets d’application. Cette fois ci c’est au MT de censurer nos posts. Parce que c’est le rédacteur en chef et de surcroît le directeur de publication qui sont les responsables.
      Cette loi est axée surtout sur les SAZY SOSY à payer après procès. C’est le fond du problème. Surtout cette fameuse 6 millions d’Ariary.
      Moi je trouve ça normal, inflation !!!!

    • 17 juillet à 11:10 | Maestro (#7313) répond à Parole

      Question subsidiaire : la loi sur la cybercriminalité pourra-t-elle obliger MT à révéler aux nouveaux inquisiteurs l’identité des forumistes ? Big brother vous surveille !

      Je ne suis pas de Mtribune mais ailleurs ils est écrit que la Libérté c’est la faculté de dire, d’assumer et de défendre le cas échéant sa propre pensée ou ses réflexions. Le courageux ira au Combat le se contentera de hurler à la « DICTATURE ».

    • 17 juillet à 11:11 | Maestro (#7313) répond à Maestro

      Je ne suis pas de Mtribune mais ailleurs ils est écrit que la Libérté c’est la faculté de dire, d’assumer et de défendre le cas échéant sa propre pensée ou ses réflexions. Le courageux ira au Combat la Majorité se contentera de hurler à la « DICTATURE ».

  • 16 juillet à 14:45 | takaka (#8449)

    Je suis pour les balises.
    A entendre Free FM, ce sont des foutaises à gogo et à volonté qui se débitent à longueur de journée.
    Il y en a d’autres. Mais vu les faits, l’ordre des journalistes doit être à la fois régulateur et contrôleur. Il peut même jouer le rôle de magistrat dans certains cas.

    • 17 juillet à 07:02 | tgv_ihany (#9410) répond à takaka

      Tsy terena ianao ny mihaino ireny onjam-peo ireny fa rehefa tsy mety aminao ny vaovao lazainy ao dia aza mihaino fotsiny. Tsotra dia tsotra izany raha mba azonao ny tiako lazaina.

    • 17 juillet à 10:47 | Saint-Jo (#8511) répond à tgv_ihany

      Les foutaises de tgv_ihany (#9410).
      Foutaises dignes des pires foza .

      « 17 juillet à 07:02 | tgv_ihany (#9410) répond à takaka »
      « Tsy terena ianao ny mihaino ireny onjam-peo ireny »

      Traduction libre : « On ne vous oblige pas à écouter CES dites longueurs d’onde »

      Commentaire :
      On ne vous oblige pas à écouter ces radios ... même si ce sont les seules radios qui restent ?

      Conclusion :
      En somme , quand les seuls services audio-visuels restant en fonction ne sont plus que ceux des foza ,
      alors , Mesdames et Messieurs les citoyens gasy, vous n’êtes pas obligés de les écouter ni de les regarder .

      Une question :
      Et quand la seule presse écrite existante sera elle aussi totalement et exclusivement au service des foza , alors les citoyens gasy ( du moins les très rares d’entre eux qui ont encore pour le moment les moyens de s’acheter un peu de lecture ) seront-ils obligés eux aussi de ne lire que du foza ?
      [ Peuuuh ! Quand on connaît le caractère obtus de l’esprit foza et quand on a passé quelques années à entendre et à lire la pensée foza, dont la piètre qualité n’est plus à démontrer, alors la perspective de cette éventualité n’est guère encourageante ]

    • 17 juillet à 12:38 | tgv_ihany (#9410) répond à Saint-Jo

      Maniditsidina indray ny mpisilovava. hi hi hi

  • 16 juillet à 21:45 | franc (#9485)

    Voilà la fameuse robe à ananas ! soit l’equivalent de 84 mois (7ans) de salaire pour un salarié moyen malagasy ou bien avoir pu payé le salaire de 84 employés moyen gasy ! Et qui a dit que les malagasy sont pauvres ??? hein ?? Ils ont bel et bien le moyen de cotiser via impôts et taxes pour payer une robe comme celle-ci et puis le salaire incognito d’un « prez » etc etc... Et la queue du demon trouve toujours à dire ! et puis comment se fait t-il que seuls la radio et Télé d’Etat malgache ont le droit de couvrir toute la grande île ! Oui ! c’est dedans ! dans ce code de com que les 18 malgaches parmi 22millions viennent de voter. Je rigole ! je connais la réponse à tout ça ! les malagasy ne sont pas pauvres. Ils sont même les meilleurs parmi les meilleurs, encore 2ans et ils seront le premier hihihi !! Ah ! j’allais oublier ! le deputé pedophile notoire était un conseiller des fozas ce qu’il zappel cst, ya rien de plus normal, et puis senateur et puis ceci et puis cela et aujourd’hui un tout nouvel homme, merci MT mais d’autres osent prononcer le nom de ces gens bizarres, on dirait vraiment pas des terriens ! aller j’suis gentil je partage : www.tananews.com/2014/05/cetait-lhistoire-della/

    • 18 juillet à 13:48 | Menalahy (#9072) répond à franc

      Quand ce Code de la Communication entrera en vigueur, avec ses articles liberticides, en particulier l’article 20, tout ce que vous venez d’écrire tombera sous le coup de la loi.

      - Comment pouvez-vous affirmer que cette robe très seyante, pour faire honneur à l’État Démocratique de Madagasikara et aux pauvres Malagasy mitrongy vao omana, a coûté autant d’argent. Et même si ce que écriviez était vrai, vous passeriez un sacré sale quart d’heure pour avoir porté atteinte à la dignité et à la beauté de la Souveraine.

      - Avez-vous des preuves irréfutables ou un début de preuves que ledit député est pédophile et abuse des jeunes filles mises gracieusement à la disposition de son organe phallique ?

      Aux yeux de la loi liberticide, vous colportez des ragots (invérifiables de par sa définition). Vous êtes dans la diffamation envers un citoyen malagasy, pire encore, envers un représentant du peuple et qui fait des actions sociales dans sa Région.

      A l’avenir, évitez de tremper votre clavier dans le vitriol, non pas parce que le vitriol abîmera votre clavier, mais parce que vos petits poignets risquent d’être ornés d’un joli bracelet.

  • 17 juillet à 11:36 | Saint-Jo (#8511)

    Question posée au foza RAMBO le soi-disant conseiller très écouté de Rajao-la-terreur
    mais aussi à tous les foza , sans exception , qu’ils soient du DJ-ex-la-terreur ou de Rajao-la-terreur .

    L’auto-proclamé andriana , RAMBO , descendant direct d’Andrianampoinimerina , a écrit ceci :

    « 16 juillet à 10:38 | RAMBO (#7290) »
    « Chez nous à Madagascar la télé et les journaux n’hésitent pas à « choquer » en montrant sans réserve les morts et les blessés gisent même au sol. »

    On peut en déduire que , comme le monde entier , les foza aussi , en particulier l’hypocrite chrétien RAMBO , ont vu dans la presse et dans l’audio-visuel les terribles photos des victimes de la bestialité des tueurs officiels de masse gasy , lesquels ont exécuté les ordres donnés par les déshumanisés responsables politiques foza.

    Question :
    Les foza au pouvoir à l’heure actuelle tenteraient-ils d’établir un Code de la Communication pour ,
    par délicatesse à l’endroit des bonnes gens du monde entier ,
    éviter désormais à ceux-ci le risque d’avoir leur appétit coupé à l’heure du dîner ,
    en regardant à la télé ces cadavres de manants gasy
    baigner dans leur sang
    ou dans leur cervelle qui coule à même le trottoir ?

    Humour et ironie vraiment féroces :
    Alors, oui ! Peut-être serait-il bien dommage que
    . certains perdent leur appétit pour si peu de choses qui se passent dans un endroit si loin de la civilisation
    . et d’autres , leur honneur pour ces trucs sans aucune importance faits à des êtres sans importance.

    • 17 juillet à 12:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      http://www.ina.fr/video/I04299093

      En souvenirs de tous ceux qui , par la volonté d’êtres déshumanisés , sont fauchés par une mort bien prématurée.
      En témoignage de sympathie aussi à toutes leurs familles et à leurs amis, ainsi qu’à toutes les personnes qui , d’une façon ou d’une autre , luttent pour que cessent toutes ces barbaries .

      Trois petites notes de musique
      Ont plié boutique
      Au creux du souv’nir
      C’en est fini d’leur tapage
      Elles tournent la page
      Et vont s’ endormir
      Mais un jour sans crier gare
      Elles vous reviennent en mémoire
      Toi, tu voulais oublier
      Un p’tit air galvaudé
      Dans les rues de l’été
      Toi, tu n’oublieras jamais
      Une rue, un été,
      Une fille qui fredonnait

      La la la la je vous aime
      Chantait la rengaine
      La la mon amour,
      Des paroles sans rien d’sublime
      Pourvu que la rime
      Amène toujours,
      Une romance de vacances
      Qui lancinante vous relance.
      Vrai, elle était si jolie
      Si fraîche, épanouie,
      Et tu n’l’as pas cueillie,
      Vrai, pour son premier frisson,
      Elle t’offrait une chanson
      A prendre à l’unisson.

      La la la la la tout rêve
      Rime avec s’achève
      Le tien n’rime à rien,
      Fini avant qu’il commence
      Le temps d’une danse
      L’espace d’un refrain.
      Lalala lalalère
      Lalala lalalère

      Trois petites notes de musique
      Qui vous font la nique
      Du fond des souv’nirs,
      Lévent un cruel rideau de scène
      Sur mille et une peines
      Qui n’veulent pas mourir.

      [ Cora Vaucaire ]

    • 18 juillet à 09:59 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      ()"éviter désormais à ceux-ci le risque d’avoir leur appétit coupé à l’heure du dîner ,
      en regardant à la télé ces cadavres de manants gasy
      baigner dans leur sang
      ou dans leur cervelle qui coule à même le trottoir ?"

      Vous voyez le cynisme de cet homme saint-agno,...qui ne regarde pas la sensibilité des autres,...son seul souci est son appétit,...vu son problème d’estomac,...pourtant, il se croit dans la cour des adultes,...

    • 18 juillet à 20:51 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il est évident que la nazie foza femelle n’a rien compris de mon post.
      Je ne peux pas dire qu’elle l’a compris, mais elle tente d’en détourner le sens. Elle est trop bête pour penser à ça.
      Je vois aussi l’habituelle exubérante hypocrisie de la nazie chrétienne illuminée foza femelle isandra , qui veut cacher au monde les meurtres de masse ordonnés par les déshumanisés foza et exécutés avec bestialité par les hommes en uniformes que sont les militaires et les gendarmes gasy.
      Sur les plateaux de tournage de cinéma on crie : « Silence ! On tourne ! »
      Les foza , eux , crient aux médias : « Silence ! On tue ! »

      Pour paraphraser Molière, les hypocrites foza , eux, crieraient : cachez ces affreux meurtres de masse que le monde ne saurait voir !

    • 19 juillet à 10:15 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Comme d’hab, votre première arme, c’est de rabaisser pour détourner le sujet,...on n’est pas dupe,...

      Je recopie ce que vous avez écrit pour permettre aux autres d’en juger :

      ()"éviter désormais à ceux-ci le risque d’avoir leur appétit coupé à l’heure du dîner ,
      en regardant à la télé ces cadavres de manants gasy
      baigner dans leur sang
      ou dans leur cervelle qui coule à même le trottoir ?"

      Donc, selon votre interprétation cynique, quand les journalistes professionnels sérieux auto-censurent avant de montrer certaines images, comme cadavre plein de sang éventré avec des organes du ventre exposés,...leur souci, c’est pour ne pas couper l’appétit de leur lecteurs ou leur téléspectateurs,...mais non pas pour ne pas susciter leur sensibilité,...ne pas les choquer en voyant ces images,...

      Cependant, cet auto-censure n’entrave pas la narration correcte et décente des faits,...

      Ne pensez pas les autres comme vous qui avez de goût étrange pour regarder ce genre de chose,...

    • 19 juillet à 11:18 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il n’est plus un secret pour personne que la nazie foza femelle isandra a des courants d’air entre ses deux oreilles .
      Il est impossible à cette nazie naze d’appréhender en plénitude le sens de ma phrase que cette chrétienne hypocrite illuminée a tronquée de sa partie principale .
      Il est inutile de faire remarquer à cette ignare de nazie que , compte tenu de la ponctuation , il s’agit d’une seule et unique phrase . Mais sait-elle qu’on ne coupe pas une phrase ? Cela m’étonnerait !
      Voici la phrase , que j’ai écrite dans mon post ci-dessus , et qui intéresse tant la nazie foza femelle isandra sans que cette naze ait la moindre chance d’en saisir le sens .
      Il est vrai que la phrase est plutôt assassine à l’endroit des foza .
      Et cet aspect là affole tous les foza , en particulier l’exubérante foza femelle isandra .

      Début de citation :
      << Les foza au pouvoir à l’heure actuelle tenteraient-ils d’établir un Code de la Communication pour ,
      << par délicatesse à l’endroit des bonnes gens du monde entier ,
      << éviter désormais à ceux-ci le risque d’avoir leur appétit coupé à l’heure du dîner ,
      << en regardant à la télé ces cadavres de manants gasy
      << baigner dans leur sang
      << ou dans leur cervelle qui coule à même le trottoir ? >>
      Fin de citation .

      La nazie et illuminée chrétienne hypocrite foza femelle isandra n’a aucune chance de comprendre cette phrase .
      Il n’est même pas sûr qu’elle s’est aperçue qu’il s’agit d’une seule phrase et non de plusieurs .
      Mais sait-elle au moins reconnaître le début d’une phrase et la fin d’une phrase ? J’en doute .

    • 19 juillet à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Parce que d’après vous « aller à la ligne » ne sert à rien dans un texte,...?

    • 19 juillet à 12:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 19 juillet à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo »
      « Parce que d’après vous « aller à la ligne » ne sert à rien dans un texte,...? »

      Ha-ha-ha !
      Qu’est-ce que j’ai dit ! Cette nazie foza femelle est vraiment naze ! Elle n’a jamais ouvert un livre !

      Et puis , je ne viens pas sur ce forum
      pour apprendre aux foza ,
      que je considère tous comme des ennemis des populations de ce pays ,
      les choses que ces nazes n’avaient pas apprises
      quand ils étaient à l’école !
      [ La naze foza femelle isandra va compter combien de phrases à partir du « Et puis » ? ]

    • 19 juillet à 12:46 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Comme d’hab, il détourne le sujet,...en insultant, pour cacher ses handicaps,....

    • 19 juillet à 13:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 19 juillet à 12:46 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo »
      « Comme d’hab, il détourne le sujet,...en insultant, pour cacher ses handicaps,.... »

      Ironie :

      Exact ! La foza femelle isandra , qui n’a aucun handicap , elle , a totalement raison :
      je cache mes très nombreux handicaps .

      Mais la phrase assassine pour les foza et que la foza femelle isandra , plus naze que jamais , ne comprendra jamais , n’est que la deuxième partie de mon post originel .
      Pourtant , pour les foza la première partie du post , recopiée ci-dessous pour rappel , est encore plus assassine que la deuxième .
      Mais , étrangement elle a échappé à la foza femelle isandra . On se demande bien pourquoi .

      [ Début de citation ]

      « 16 juillet à 10:38 | RAMBO (#7290) »
      « Chez nous à Madagascar la télé et les journaux n’hésitent pas à « choquer » en montrant sans réserve les morts et les blessés gisent même au sol. »

      On peut en déduire que , comme le monde entier , les foza aussi , en particulier l’hypocrite chrétien RAMBO , ont vu dans la presse et dans l’audio-visuel les terribles photos des victimes de la bestialité des tueurs officiels de masse gasy , lesquels ont exécuté les ordres donnés par les déshumanisés responsables politiques foza.

      [ Fin de citation ]

  • 17 juillet à 16:00 | Babah (#9347)

    Un édito co-signé par Ndimby et Patrick comme au « bon » vieux temps du début de l’ère des putschiste, ça fait plaisir pour le lecteur que je suis pour la qualité de leur plume, mais ça n’augure que le pessimisme avec ce que j’ai vécu durant les 6 ans de cette transition : cet édito sonne comme une rentrée dans une autre longue et pénible expérience à venir...
    Soit, adoptons leur démarche qui se veut factuelle. Moi, j’arrive à d’autres conclusions. Mais, restons d’abord sur les constats :
    1- « Ananasgate » est un bien grand mot pour une mesquine question de chiffonerie : si on commence par évaluer le prix des robes de toutes les épouses de président, celui des bijoux, des costumes ou chaussures des ministres, etc... ce populisme-là nous conduirait à quoi exactement ? Cette robe n’était pas « ostentatoire » avant que des mesquins aient décidés de passer leur temps à chercher sur les catalogues virtuels pour dénicher son prix !
    2- Soamahamanina : personne ne communique sur le choix des propriétaires du terrain et de tous ceux qui sont pour l’exploitation chinoise, pourquoi cet a-priori de « varotra tanindrazana » et de condamnation qui me rappelle l’affaire daewoo, les salaires dits de « misère » des zones franches en 2008, l’incitation pour les grèves chez sucoma-morondava, ambatovy-moramanga-tamatave, zone économique-taolagnaro ? On prend pour acquis et tranché une fois pour toutes que seuls les investisseurs européens (ambatovy ne l’est pas) sont fiables ?
    3- le vote du Code de comm’ : le fait qu’il n’y ait eu que 18 sur 21 députés à l’avoir voté est un scandale, soit, mais pas pour les raisons qui sont invoquées ici. Ce qui me scandalise moi, dans cette histoire, c’est d’abord qu’il y ait eu plus d’une centaine d’absents ! Absents qu’il est trop simpliste d’identifier et supposer comme des opposants à ce code : n’allons pas trop vite dans ce populisme-là non plus. Car s’ils étaient réellement et tous convaicus contre ce code, ils seraient alors absolument majoritaires et n’ont aucune excuse de snober le vote en jouant cette politique de la chaise vide qui ne montre que le vide de leur tête !
    3-bis : le contenu du Code de comm’. Je ne veux pas préjuger des intentions ou mauvaise foi des gouvernants mais ne voit pas exactement le caractère liberticide tant décrié s’il s’agit d’amendes contre les directeurs de publication ou autres propriétaires de médias, a priori. Les arguments sur le fait que ce n’était pas le code initial sur lequel et les journalistes et le Pnud se sont attendus, ou le fait que le montant des amendes sont trop élevé ne tiennent pas la route, à mon avis. C’est le jeu de toutes les propositions de lois : la souveraineté d’un gouvernement est contrebalancée par les lobbyings auprès des parlementaires et l’intégrité supposée de ces derniers : n’allons pas ensuite nous prévaloir de nos propres turpitudes, svp. Et, concernant les 1ers intéressés, ah les journalistes malagasy : nous voyons bien dans les commentaires que la liste ne dépasse pas les doigts d’une main lorsqu’on veut citer des noms ! Et encore dans cette liste de vertueux et de professionnels, il n’y a que des éditorialistes en général ! En réalité, la majorité de ceux qui se prennent pour journalistes sont des petits prétentieux quémandant des felaka et à la merci des directives de leur patrons qui font de la politique. Défenseur de la liberté d’expression et lanceur d’alerte, laissez-moi rire, ils ne sont ni mieux ni pire que tous ces politiciens qu’ils encensent ou critiquent au gré des felaka qu’ils touchent ! Les grands mots perdent leur sens quand on abuse de leur emploi, fosafosa-tsahotsaho-montage restent les seules sources des « investigateurs » tels que PapyZanô, Rolly Mercia, Lambo Tahiry, Lalatiana freedom, Pierre Houlder, Maurice Tsihiavonana, et tous les autres du même acabit. Et là, je ne parle même pas du niveau intellectuel des articles mais juste de la manière de collecter les infos...
    Conclusion : quand je dis que cet édito signé Patrick/Ndimby me replonge dans le pessimisme des années de la HAT, c’est qu’il me semble que nous sommes revenus au point de départ ( nous sommes restés au même point ). Des bonnes intentions, de la bonne volonté, des analyses bien ficellées, des indignations, des plaintes et complaintes des « spectateurs » mais pour les vrais « acteurs » : pragmatisme pour l’enrichissement immédiat, populisme et démagogie, mensonges et manipulation, abus et répression .
    Et n’allons surtout pas affirmer que ces « acteurs » sont seulement ceux qui ne sont pas de notre bord ! Bref, pour pasticher une pub, je dirais que « parce que nous les valons bien ».

    • 17 juillet à 16:15 | Babah (#9347) répond à Babah

      A quand les concertations régionnales suivies par une Assise nationale puis une re-dénomination du régime : Haute Sommité de l"Etat ? Conseil Suprême de la Republique ? Profondeur Abyssale de la Transition ? Tout cela aboutissant à une redistribution de chaises, de perdiems, d’indemnités et de salaires faramineux, comme d’habitude... Elle n’est pas belle la république ?
      Tout le monde oublie qu’il s’agit de travailler aussi quelques fois.

    • 17 juillet à 19:11 | zanadralambo (#7305) répond à Babah

      Bonjour, Babah. Je tiens d’abord à vous dire qu’il m’est agréable de vous lire. J’aime bien votre ton pondéré, posé, vous ne faites pas dans les invectives, les attaques personnelles, voire les insultes qu’on voit un peu trop souvent sur ce forum s, ça en devient lassant.
      Sur « Ananasgate », vous dites que c’est une mesquine question de chiffonerie. Peut-être. Mais dans le contexte actuel où des millions de compatriotes vivent dans la misère (la malnutrition, voire la famine sont le quotidien de bon nombre), s’afficher –même en tant que 1ère dame-avec une robe qui coûte une véritable fortune, ça frise l’indécence. Un devoir d’exemplarité s’impose au chef de l’état et à son entourage, ils se doutent bien que leurs moindres faits et gestes seront scrutés à la loupe. Que je sache, on n’a pas obligé Rajaonarimampianina à occuper sa fonction, il s’est battu pour l’avoir (en nous promettant, en passant, monts et merveilles), à lui d’assumer.

      Sur Soamahamanina, je ne suis pas loin de partager votre avis. L’ultra- nationalisme de certains les aveugle au point, souvent, de faire des a priori et des amalgames coupables. Ils en oublient certaines réalités , l’idéologie du taré de 1975 est passées par là…Je pense notamment au projet Daewoo qui a valu à Ravalomanana d’être taxé de mpivarotra tanindrazana, alors que c’est d’un bail emphytéotique qu’il s’agissait (un procédé courant dans nombre de pays). Plutôt que de laisser en jachère ces immenses surfaces inexploitées de notre territoire, était-ce forcément un pêché de les louer à un grand conglomérat qui aurait apporté du travail, des capitaux, de la technologie ?…A condition évidemment que le contrat se fasse en toute transparence. Certes, sur Soamahamanina, sans faire un procès d’intention aux Chinois, je comprends la réticence d’une partie des opposants, les dégâts qu’ont faits certains investissements chinois dans l’Afrique voisine incitent à une certaine prudence.

      En revanche, sur le code de communication, vous avez l’air de faire un blanc seing à ce pouvoir. Si le projet n’était pas si liberticide, pourquoi mobiliserait-il contre lui tant de monde, non seulement chez nous mais aussi à l’étranger ? il est certain qu’il y a besoin de responsabiliser une certaine presse, si on peut appeler presse ces feuilles de chou qui font dans le sensationnel et les faits divers. Vous avez raison de fustiger ces pseudo journalistes, les Rolly Mecia, les Lalatiana, les grandes gueules revanchardes d’Antsiva…(Papizano, j’aime pas trop non plus, mais il faut reconnaître qu’il ne fait pas que dans l’absurde). Cependant, de là à vouloir museler les média, des non-dits du projet de code en disent justement long, il y a un pas. Il y a dans la Loi actuelle des dispositions qui permettent d’attaquer en justice des propos diffamatoires, il n’y a pas lieu de modifier complètement le système. Parce qu’il ne s’agit pas d’un toilettage, c’est d’une refonte qu’il est question…Le passage en force de cette loi liberticide nous ramène à l’esprit totalitaire des pires années de la révolution socialiste.

      Et en vous lisant, je me suis rendu compte que l’édito n’est pas-du seul Ndimby, il est cosigné par Patrick A. à qui j’adresse aussi mes remerciements pour cette belle tirade.

    • 17 juillet à 19:16 | zanadralambo (#7305) répond à Babah

      Et moi aussi, l’édito me replonge dans le pessimisme des années de la HAT, nous sommes bien revenus au point de départ, camarade.

  • 18 juillet à 10:29 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour ! MT,com en a marre des écritures de la formule inexacte que RAMBO, l’auto-proclamé descendant de Mboasalama, a tenté de faire passer sur ce lieu pour être la formule exacte qu’Einstein aurait dû écrire. De cette formule « rambolesque » (je n’ai pas dit rocambolesque, quoique j:y pense aussi) ils en ont marre de toutes ses pourtant fidèles versions (celle écrite en toutes lettres et celle écrite en toute epellation).
    Dont acte !
    Même si RAMBO, le prétendu conseiller très écouté de Rajao-la-terreur, a dépensé beaucoup d’énergie pour défendre bec et ongles sa hideuse formule. Peut-etre RAMBO, le faux compatriote régional de Razafindrahety, croit-il aussi qu’il suffit de se reclamer faire partie de l’entourage de Rajao-la-terreur (comme en ville) pour se faire accepter dans le monde rigoureux des scientifiques. Erreur !

  • 18 juillet à 10:31 | Tsisdinika (#3548)

    Tout en saluant le remarquable travail d’interpellation du régime Rajaonarimampianina, je me permets d’apporter quelques bémols à cet édito :

    Primo, en 2009, il n’y a jamais eu de « précédent projet de tenue à Madagascar du sommet de la Francophonie (...) avorté suite à un coup d’État ». Le sommet prévu concernait l’UA.

    Deuxio, je m’insurge contre l’affirmation sur « la répression récente des protestations des villageois de Soamahanina, paysans désarmés mais qui tentent courageusement de protéger l’exploitation de leurs terres contre une des nouvelles chinoiseries du régime Rajaonarimampianina ». Sachez que ces paysans « désarmés » ont depuis des lustres exploité illégalement l’or à Soamahamanina comme le témoigne les cratères et les trous à rats qui balafrent le paysage de cette localité. Cet or, vendu à des collecteurs tout aussi illégaux, partent à Dubai dans le bagages de contrebandiers, sans qu’un sou n’entre dans les caisses de l’État. Maintenant que cette exploitation va être encadrée pour générer des revenus et pour l’État et pour les collectivités, on s’acharne sur des investisseurs qui, en échange d’une concession tout à fait légale, prennent tous les risques pour un gain aléatoire. Pire, on se gausse de leur nationalité, comme si, ailleurs dans le monde il y a d’autres pays qui soient à la hauteur de la Chine question pognon à investir.

    Notre pauvreté, quelque part, on la mérite.

    • 18 juillet à 11:05 | olivier (#7062) répond à Tsisdinika

      100% d’accord avec toi et j’en rajoute une couche .

      Les investisseurs étrangers sont souvent soumis à des regles/lois/taxes/ristournes qui ne s’appliquent pas au secteur informel qui pullule autour d’eux..

      Elles ne s’appliquent pas non plus à tous ceux - familles/proches/amis - dont les sociétés soient-disant formelles bénéficient de passe- droits à moyen et haut niveau…( Tiko…)

      Quand je lis que la ministre de la population va s’inquiéter des retombées « sociales », là ou 95% de la population (….)…
      Quand je lis ici tous les jours :
      - « les mines de ne nous rapportent rien.. »
      - « le tourisme ne nous rapporte rien.. »

      Alors oui je confirme que le problème de fond est la MENTALITE de plusieurs générations de (..)

      Libre à chacun de continuer la phrase comme bon lui semble…

    • 18 juillet à 13:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Tsisdinika

      Bonjour , Tsisdinika !

      J’apporte deux bémols à vos props . Désolé !

      Le premier :
      Concernant le titre de propriété des terres et de l’utilisation que font de ces terres les habitants du coin depuis plusieurs générations ainsi que leurs façons de faire le commerce des produits de leur travail, il est à rappeler
      . que bon nombre d’entre ces habitants n’ont pas enregistré leurs terres au service des domaines chargé de le faire ( ils croient par ignorance ) ,
      . que cette terre est la leur depuis toujours et qu’il n’est pas besoin de le prouver ni de le mettre dans un quelconque registre quelque part .
      La présence de leurs caveaux familiaux à ces endroits-là ne serait-elle pas une preuve irréfutable que ces terres sont les leurs depuis plusieurs générations ?
      Et comme cette terre est à eux ,
      . pourquoi devraient-ils être empêchés de faire ce qu’il veulent chez eux ?
      . pourquoi devraient-ils vendre leurs produits miniers d’une façon autre que la façon de vendre leurs produits agricoles ( aux bords de la route ou de la main à la main : ça a toujours été comme ça depuis toujours , alors pourquoi cela devrai-il changer ? ).
      Sur ce terrain-là ,Tsisdinika , ( sans vouloir polémiquer sur le fait qu’il y a parmi eux une minorité de gens qui « savent » mais qui ne le leur disent rien ) , le problème se situe dans la confrontation entre la légitimité de la tradition dans laquelle ils ont toujours vécue et la légalité introduite par les « autorités légales » qui veulent tout réglementer à leur façon , sans tenir compte du fait qu’avant eux il y avait des populations qui avaient vécu sur ces lieux et qui avaient transmis de génération en génération leur droit coutumier .
      Manque de psychologie de masse ? Ou exploitation au désavantage des populations leur ignorance des changements introduits par les détenteurs du pouvoir central ?

      Le second :
      Concernant la préservation de l’environnement , surtout en matière d’exploitations minières industrielles pour de l’or , les risques de pollution existent réellement et sont très graves . Qui n’est pas au courant des dégâts faits en Amazonie sur ce plan ?
      Et concernant les Chinois ,
      eux qui ont la fondée regrettable réputation de polluer à grande échelle leur propre pays au profit de l’augmentation des bénéfices qu’ils peuvent engranger ,
      qui serait absolument sûr , complètement confiant , qu’ils feront tout pour préserver l’environnement local à Soamahamanina et tout ce qui est en aval ? Qui ?

    • 18 juillet à 14:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Saint-Jo,

      Bémols bien notés.

      Concernant votre première remarque à propos de la question du propriétaire légal et/ou légitime des minéraux, fossiles ou autres ressources naturelles en sous-sol, il s’avère que dans tous les pays du monde c’est l’État qui détient ce droit. Pour dire que les produits miniers sont des biens nationaux et non privés. Être propriétaire selon le droit foncier ou coutumier ne vous donne donc pas le droit d’exploiter le sous-sol. Si vous le faites quand même, vous privez l’État d’une source de revenu qui lui revient, ce qui équivaut à dire que vous le volez. Par contre, si vous demandez un permis minier et que vous êtes en même temps le propriétaire du foncier, vous avez les coudées franches mais vous devez reverser à l’État sa part. Si quelqu’un d’autre obtient le permis minier avant vous (parce que n’est pas minier qui veut), vous ne pourrez pas vous opposer à son droit en dressant le votre sur son chemin, à charge pour lui de vous donner juste compensation/dédommagement pour les impacts inévitables sur votre propriété. C’est en quelque sorte une servitude de passage que vous ne pouvez refusez même si elle s’inscrit dans la verticalité et non l’horizontalité comme dans le droit foncier.

      Si toutes les exploitations minières ou pétrolières dans le monde ont pu être empêchées de produire comme certains jusqu’au-boutistes projettent de faire à Soamahamanina, il y a longtemps qu’on n’aurait pas eu de voiture, ni de carburant, ni de téléphone, ni d’ordinateur, etc. Vous savez, tout le monde se trouve être un Nimby (Not in my backyard) quand il s’agit d’autrui cherchant à farfouiller son sol, mais vous ne pouvez pas privez quelqu’un de son bon droit s’il était là avant vous, juridiquement parlant. Cherchez dans votre vie ou votre activité professionnelle des cas d’impacts inévitables sur les droits de tiers et imaginez qu’ils vous aient refusé tout modus vivendi en se focalisant seulement sur leurs intérêts. Il en va de même pour les mines. Les miniers ne sont ni des ennemis ni des extraterrestres. On ne peut tout simplement pas faire d’omelette sans casser des oeufs.

      Concernant l’environnement, il y a des cahiers des charges pour ça et croyez-moi, nous avons une très bonne agence nationale environnementale qui veille à l’application des engagements souscrits dans ces documents. On est bien loin des dégâts faits en Amazonie que vous évoquez et qui sont en réalité le fait d’exploitants forestiers ou de planteurs de canne à sucre, à moins que vous ne fassiez référence aux orpailleurs illégaux en Guyane qui ne représentent rien (au sens technique) en terme d’impact global. Je vous invite à descendre à Soamahamanina pour constater les excavations faites par les orpailleurs depuis le temps, on reparlera ensuite d’impact sur l’environnement, sans aucune obligation de réhabiliter.

    • 18 juillet à 15:35 | Saint-Jo (#8511) répond à Tsisdinika

      Mais , Tsisdinika , ce n’est pas moi , Saint-Jo , qu’il faut convaincre .
      C’est plutôt les gens de Soamahamanina .
      Et peut-être même tous les Gasy qui s’accrochent au droit coutumier hérité de leurs ancêtres et qu’ils respectent toujours , et qui ignorent les lois votées par les législateurs et appliquées par l’exécutif de ce pouvoir jacobin fortement centralisé .

      Question :
      Cette forme de « démocratie » dans laquelle nous , Gasy, vivons convient-elle réellement à notre mentalité spécifique du moment ?

      Je vous fais remarquer que très nombreux sont les Gasy qui sont entièrement convaincus que le pouvoir central gouverne contre leurs intérêts .
      Et compte tenu des événements qui se sont produits ailleurs dans le monde ces derniers temps , il me semble que nous ne sommes pas les seuls à ne pas avoir pleinement confiance aux gouvernants .

    • 18 juillet à 15:40 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Je remarque, après avoir relu votre post, à propos de la pollution occasionnée par l’exploitation aurifère en Amazonie, que j’ai répondu un peu à côté, la faute à cette nouvelle présentation de Tribune. Le problème là-bas concerne l’utilisation du mercure, source de graves malformations chez les nouveaux-nés lorsque cette substance toxique est déversée dans les rivières. Heureusement que ce n’est pas courant par chez nous. Par ailleurs, les exploitants d’Amazonie utilisent des lances à eau pour décaper le sol, mais encore une fois, l’impact ne résulte pas en une déforestation massive. Voilà

    • 18 juillet à 15:50 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Oh croyez-moi Saint-Jo, les gens de Soamahamanina n’ont pas tous besoin d’être convaincus. En fait, les gens qui s’opposent à l’exploitation, d’après un autre article de Tribune, sont ceux dont les terrains ne sont même pas concernés par l’exploitation. Étant donné que ceux concernés vont recevoir des compensations, les autres vont donc revenir bredouilles. Cela explique beaucoup de chose. Pour ce qui est des autres, c’est-à-dire les récupérateurs politiques et les curés qui poussent à désobéir à la loi et à violer le droit d’autrui, je vous laisse apprécier.

    • 18 juillet à 18:11 | Patrick A. (#95) répond à Tsisdinika

      Votre premier bémol est une fausse note , Tsisdinika :-) : À l’origine, Madagascar devait bien accueillir le XIIIè sommet de la Francophonie, mais à cause de la crise politique que traverse le pays, l’OIF décide en décembre 2009 de le déplacer à Montreux, en Suisse.
      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sommet_de_la_francophonie#cite_note-1

    • 19 juillet à 09:56 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Patrick A., point accordé.

  • 18 juillet à 13:33 | Ibalitakely (#9342)

    « L’échiquier politique montre donc la spirale autocratique du comportement du Président Rajaonarimampianina, qui supporte de moins en moins la critique et la contradiction et s’affiche de plus en plus sous la coupe d’un entourage qui est loin d’être un modèle d’intégrité et de clairvoyance [4], et se révèle plus préoccupé à jouer aux parvenus qui veulent s’enrichir de façon rapide et durable, qu’à se préoccuper du sort des Malgaches. »
    - Mais pourquoi le peuple Malagasy pleurniche autant, n’était-il pas prévenu qu’un foza peut en cacher un autre, que cette fausse élect° n’est point une sortie de crise mais une sortie de transit° number one pour entrée dans une transit° number two, si ce ne sont pas les Comoriens, les Japonais ou les Burkina be qui ont voté la constitut° de 2010, la feuille de route de 2011 ou les élect° jumelées à bulletin unique à Madagasikara alors pourquoi s’étonner ainsi de la suite ???

    « La crise de 2009 avait cependant également révélé des médias en proie aux affres du felaka [5] et pouvant être fortement divisés. »
    - Ces journaleux ne pensent-ils ou elles pas avoir failli à leurS devoirS en intensifiant les clap clap clap pour ce coup d’État de 2009 sans penser à ce qui vont s’en suivre « ny endry mitsinjo alavitra hoy ny ntaolo », alors actuellement même si un sur quarante dépu...tés votent la libre mariage homo-pédophilie-plantat°/consommat° de canabis akilafôte ? Intellos & vrais sages dormez tjrs.

  • 18 juillet à 14:08 | Ibalitakely (#9342)

    « Néanmoins, le fait que le détonateur de cette crise avait été la décision de fermer la station de télévision Viva constitue un rappel, s’il en était besoin, qu’à Madagascar la liberté de la presse a toujours été un combat « chaud » »
    - Fa raha tenenina @ saina tsy miangatra ka ianao mpitondra firenena ka misy olona iray voasazy mafy, travaux forcés ohatra, kanefa hafaka nandefa CD manaratsy fitondrana (fitondranao) any amin’ny televiziona (nahagaga ny radio viva tsy mba voakasika izany fanakatonana izany ?) tsy miankina dia nakatonao sa tsia io televiziona io ? Raha eny inona no antony raha tsia kosa inona ihany koa ny antony ??? Raha izaho no mamaly tonga dia tsoriko fa hakatoko satria lasa ohatra ny tany tsy tan-dalàna ka baranahany manjary izay tia hilaza ninoninona izany dia hafaka manao izany. Ary hitanao fa ny nanome famotsoran-keloka ny raharaha rehetra talohan’ny 2009, ary ny talohan’ny 2009 ihany, no niezakezahan-dry zalahy natao voalohany. Misy antony an !

  • 18 juillet à 14:18 | Ibalitakely (#9342)

    « Dernier cas en date dans notre pays, le port par la Première dame d’une robe de marque Dolce & Gabbana dont le prix public est de 7745 dollars. »
    - Certes par rapport à jean made in « zôna fransa » un D & G les prix sont incomparables mais face à des investissements à Mauritius ou Dubaï c’est quoi, c’est la grenouille qui veut être aussi gros que le bœuf ou la tige d’allumette qui veut se mesurer à un rondin de bdr.

  • 18 juillet à 14:20 | Ibalitakely (#9342)

    ... aussi grosse que ... la vache.

  • 18 juillet à 15:00 | Ibalitakely (#9342)

    Izaho dia mpiteny matetika hoe aza manofinofy fa androany mba avelao aho hanao izany : tsy inona tsy akory fa hoe indray andro hono nivory ohatra ny fanaon’ny solombavambahoaka, na fivoriana ara-potoana io na tsia, ny magistrats rehetra eto Madagasikara mandritrin’ny herinandro ka izay raharaha nafana manontolo rehetra teto amin’ny firenena toa ny 1991, 2002 ary 2009 no hiverenan’izy rehetra mandinika sy mitsara, asa mba hanao ahoana re ???

    • 18 juillet à 16:53 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Dia amin’io nofinao io misy roalahy miverina indroa teo amin’ny fitsarana,...raharaha ny voalohany 1991 sy 2002, ny faharoa 2002 sy 2009,...ary samy voarohirohy tamin’ny famonoan’olona izy ireo, sady malaza mpanao didy jadona,...ka nampiteraka krizy izay nanimba ny firenena,...no nanodikodina volam-bahoaka,...

    • 19 juillet à 15:37 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      He ! sady tsy nisy niteny anao teo hoe tohizo ny nofin’olona no tsy nisy niteny ihany koa teo hoe ianao no mpitsara dia nesorinao ny fozanao, ianareo foza mantsy e. Tsy izany moa no nataonareo sy Rakirisy ka izay tianareo tsaraina ihany ary izay modianareo fanina tsy nasianareo resaka na kely aza. Dia mihevitra ianao io izay latsaka any anaty tsinainy ny atidohany io fa clean, dia mitsaotsaona any izany ra foza !!!

    • 19 juillet à 15:52 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Ary mba foza hafa asaina mijery « iny làlana iny » fa betsaka ny tsy harakao & tsy ho harakao. Raha fantatrao aiza izao ny tgv, misitrika tao am-bodin’ny u-drc dia rehefa mafy loatra ny fofona tao dia mba sahy nivoaka kely ny 05/2013 teo Andranomena dia nataotra ny ifanongo amin’ny namany dia nisalobona tao anaty daba-pako mapar (prezdà 4’mis) sady nitsofoka tao am-bodin’ny alliance Ambodi...vona indray dia ao no mihezaka manakorontana fa tsy mahandry ny 2018 hono ka mbola te hanongana indray. Ny capsat hono raha tsy avo telo eny taminy 2009 teo ny saosy tsy mandeha intsony izy ./.

    • 19 juillet à 16:04 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Rahoviana indray ny foza no handefa CD misy ny « anniversaire an’i Remenabila » ao @ viva télé, dia handroba-hanapotika-handoro fananan’olona & fitondrana (RNM-TVM), dia hamporisika olona mody hanatitra praiminisitra eny Antaninarenina dia tofirina avy aty afara, dia hanapitsoka ny vavahadin’ny MININTER miaraka @ Sareraka & mpiandry fôpla, dia hivarotra an’i Soalala @ tsango, dia sady hanondrana bdr no mody hilaza hoe tsy hananay havana izany, ...sns.

  • 19 juillet à 14:43 | Saint-Jo (#8511)

    Pourquoi les foza , ceux du DJ-ex-la-terreur et ceux de Rajao-la terreur , veulent cacher au monde certaines réalités gasy ?
    Vous voulez re-voir par exemple , une photo des victimes de l’opération Tandroka , ordonnée par le DJ-ex-la-terreur ?

    Alors ,
    Si vous êtes sur facebook
    https://fr-fr.facebook.com/dakaonympitsetsitra/photos/a.272206356271189.1073741831.260274384131053/304302543061570/?type=1&theater

    Si vous n’êtes pas sur facebook :
    1°) moteur de recherche google
    2°) taper : photos victimes opération tandroka ; ensuite ‘entrée’
    3°) chercher à l’aide de la souris : « génocides silencieux dans le sud » ; il se peut qu’il n’est pas dans la 1ère page mais dans une des pages suivantes ; ensuite ‘cliquer’ dessus .
    après 3 secondes d’attente vous verrez apparaître la photo des victimes , couchées et rangées à même le sol comme s’il ne s’agit que de gibiers abattus par des chasseurs .

    Recommandation :
    Si vous êtes convaincu par l’hypocrisie de la chrétienne illuminée foza femelle isandra , il vaut mieux pour vous d’éviter de regarder ces terribles photos .

    • 19 juillet à 16:12 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Méfions- nous de photos lesquelles circulent sur le net,...car la plupart sont truquées,...

      Ce qui est étonnant, Masin-joany Saint-Agno est prompte à pleurer les Dahalos et leur complices victimes des opérations Tandroka, pourtant, leur actes sont aussi atroce que ceux de terroristes,...par contre, il n’a émis aucune sympathie, ni compassion envers leur victimes,...

      Je me demande pourquoi...,Masin-Joany a t il intérêt que les actes de banditismes dans le sud se perpétuent,...?

      Les conséquences de leur méfaits lui ont complètement échappé :

      http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=23191:victimes-de-remenabila-decouverte-de-12-autres-corps-dont-10-de-militaires-&catid=57&Itemid=115

      http://www.madonline.com/affaire-remenabila-les-autorites-changent-de-tactique-de-communication/
      https://www.irinnews.org/fr/report/95920/analyse-madagascar-terre-de-bandits-impitoyables

    • 19 juillet à 17:10 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ha-ha-ha !
      Ces photos étaient parues par les soins des foza eux-mêmes , dès le lendemain des massacres !
      Les foza à la solde du DJ-ex-la terreur croyaient stupidement à l’époque que la vue de ces photos rendra les gens morts de terreur , afin de laisser les foza du DJ-ex-la-terreur opprimer librement les populations .
      Mais cela avait eu l’effet totalement contraire .
      Il avait fallu un peu plus d’une semaine avant que les foza se rendissent compte de leur erreur .
      Alors, jusqu’à ce jour d’aujourd’hui ils essaient en vain de rattraper le coup .
      Trop tard .
      Des épreuves de ces photos , et bien d’autres encore , sont en possession d’organismes internationaux qui, eux , ont les moyens techniques pour savoir si ces photos sont des montages ( on dit photoshop , la foza naze ) ou pas .

      Pour rappel , j’avais déjà dit plusieurs fois sur ce lieu virtuel , que des dossiers solidement documentés sur le DJ-ex-la-terreur et ses acolytes ont été déposés dans certains organismes en rapport avec des tribunaux internationaux .
      Mas la nazie foza femelle isandra crânait et tentait de faire croire que je bluffais .

      Les foza , comme toujours , croient à tort que tout le monde est « c’est-aux-haines » comme eux !
      Que les foza se méfient , come le dit cette naze, ou ne se méfient pas , cela ne change rien à l’affaire !

    • 20 juillet à 21:39 | takaka (#8449) répond à Saint-Jo

      Cette réponse est pour la foza femelle idiote de son état.
      Vous les foza sont les arroseurs arrosés.

  • 20 juillet à 01:05 | racynt (#1557)

    Hay ve ka tonga hatrany Madagascar ny show ananas an’i Dieudo e, https://youtu.be/tUTaEa20-WE hahaha

  • 21 juillet à 11:27 | Mihaino (#1437)

    Bonjour à tous,
    Après un long silence et après de mûres réflexions , j’ai décidé de revenir sur ce forum .
    Merci tout d’abord à Ndimby et à Patrick pour cet édito à lire , à relire et à conserver dans nos archives.
    Merci aussi à la plupart des intervenants qui ont fait d’excellentes analyses sur cette fameuse « Démocrature 2014-2018 »
    Je développerai ultérieurement mes analyses personnelles sur la situation politique , économique & sociale.... de notre Pays.
    Wait and see

    • 21 juillet à 16:32 | elena (#3066) répond à Mihaino

      Bienvenue sur ce site, Mihaino et heureuse de vous retrouver à nouveau.

    • 21 juillet à 16:34 | elena (#3066) répond à Mihaino

      Parmi nous !

    • 21 juillet à 19:00 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Bonjour Elena,
      Merci et je suis ravi de vous revoir sur ce site... Comme par le passé , j’espère apporter mes modestes contributions pour redresser notre Pays qui est tombé dans un gouffre profond malgré toutes les promesses de nos Dirigeants qui ne sont jamais à l’écoute ( TSY MIHAINO) de nos compatriotes !!??
      Par ailleurs , il existe bel et bien des politicards caméléons qui gravitent autour du PRM Hery qui reste toujours sur la défensive dans ses discours au lieu de définir avec précision et conviction son programme et ses objectifs ! J’ai la nette impression qu’il est déjà en pré-campagne pour 2018 .
      Wait and see.....

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 381