Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 19h30
 

Editorial

Dedans, dehors ; un pas en avant, deux pas en arrière

lundi 4 mai 2015 | Patrick A.

Que l’on cherche à remonter jusqu’en 1972 – la mère de toutes les crises – ou que l’on ne connaisse que les événements récents, l’on serait bien en peine de compter les rencontres, dialogues, concertations, conciliations ou autres assises qui étaient censées permettre au génie national de s’exprimer et sortir le pays de l’ornière.

Les limites de ce type d’exercice sont connues : (i) ordre du jour flou et trop ambitieux, (ii) composition discutable du groupe de participants, (iii) nombre et hétérogénéité des participants qui transforment les travaux d’atelier, au mieux, en rivalités entre égos de starlettes de l’art oratoire, au pire, en manipulations éhontées, (iv) tentatives d’établir une synthèse en un temps limité qui aboutissent au mariage de la carpe et du lapin, (v) manque d’authentique débat pour dégager de manière claire de véritables priorités, (vi) absence d’énonciation d’un plan d’action clair et précis et (vii) manque total de suivi. J’en passe et des meilleures, laissant aux participants au forum le soin de faire leur propre introspection.

L’exercice n’est pas toujours inutile, ne serait-ce que par ses vertus cathartiques [1] sur les participants. De ce fait, l’on se gardera de tirer trop rapidement un bilan de ce que les « assises nationales pour la réconciliation » pourraient changer dans le comportement des acteurs qu’elles ont réunies. En contrepartie, l’on souhaite que les dits participants ne s’étonnent nullement que cette rencontre et ses conclusions ne suscitent chez les observateurs extérieurs qu’au mieux un désintérêt poli.

Car au delà des réserves sur la méthode, il est indéniable qu’à de nombreux égards, certains remèdes mis en avant apparaissent pires que le mal et s’apparentent à la politique de la terre brûlée. Ce week-end, Madagascar donne l’impression d’avoir découvert la martingale pour une crise perpétuelle, un système de transition pour accoucher de nouvelles transitions. Pour la majorité de la population qui n’en a cure des querelles entre anciens chefs d’État, pour tout ceux qui ont gardé dans leur chair le souvenir de la longue attente d’élections en vue de la mise en place d’institutions un peu plus crédibles, revoir les mêmes individus qu’auparavant s’auto-proclamer capables de rebâtir en quelques jours un monde meilleur a quelque chose de sidérant, pour ne pas dire d’indécent. Même en reconnaissant à tout le monde le droit de rêver…

Notes

[1catharsis : épuration des passions par le moyen de la représentation dramatique ; processus de transformation de l’émotion en pensée.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 4 mai 2015 à 08:51 | Rakotomenatra (#6912)

    La vie pourrait être si belle : moins de bla-bla, plus d’actions...

    • 4 mai 2015 à 09:25 | hrrys (#5836) répond à Rakotomenatra

      avec un critere d recrutement base sur les frics.On est loin d’une adhesion

    • 7 mai 2015 à 07:31 | Lekivy (#1953) répond à hrrys

      Basé sur le fric dites-vous ? Il faut tout de même noter qu’il y a une sacrée différence entre les pratiques antérieures durant lesquelles, le gens se bousculaient à participer à des assises, avant tout pour bénéficier d’un voyage aux frais de la princesse et des per-diem, contrairement à cette nouvelle approche de la FFKM. Avez-vous au moins porté un intérêt sur la motivation de la FFKM pour cette nouvelle pratique ? A ma compréhension, il s’agissait avant tout de marquer la volonté et le patriotisme du participant. Il faut au contraire louer cette initiative inédite qui traduit en pratique la volonté de rehausser la fierté nationale, et réduire la dépendance à l’étranger.

      Faisons la part des choses, il y a sûrement à redire sur ce processus initié par la FFKM, laquelle a été soutenu tout de même par l’Etat et avec la présence de la communauté internationale lors de la cérémonie de clôture, mais sachons déceler aussi les bons côtés. Qu’en pensez-vous ?

    • 11 mai 2015 à 16:28 | pluie (#1187) répond à Rakotomenatra

      Bonjour,
      je ne suis pas contre de l’assise et de la méthode de sélection. Mais que apporte-t-elle la résolution de cette assise au peuple malgache ?
      Modification, changement, dissolution ou création des nouvelles institutions.
      Comme on dit : a qui en profite le crime ?

  • 4 mai 2015 à 10:17 | Parole (#2602)

    Ces assises sont une allégorie du pays : embourbé dans des querelles byzantines. Mais à quelque chose malheur est bon, et c’est peut-être une opportunité à saisir. Le constat unanime est que l’État malgache ne fonctionne plus (à part la distribution de salaires) et que l’économie ne répond plus aux besoins de la population.
    Pour tourner la page de 2002 et 2009 (pour ne pas remonter à 1972,1947 voire 1896 !), une démarche rationnelle serait, à mon avis, de confier à un groupe d’historiens et de sociologues le soin de rédiger un papier (pas une thèse !) décrivant ces événements sur la base de documents et de témoignages fiables. Ce document serait signé par les 5 et considéré comme solde de tout compte post-crise.
    A partir de là, le président prendrait les initiatives utiles pour soigner les plaies...et les décisions drastiques pour le développement !!
    P.S La dissolution de l’assemblée nationale me paraît inévitable, vu les conditions dans lesquelles elle a été élue, son comportement abject et le chantage permanent qu’elle exerce sur les autre institutions.

    • 4 mai 2015 à 10:27 | Isambilo (#4541) répond à Parole

      Encore faut-il trouver des historiens et des sociologues compétents pour faire une synthèse.
      Il y a bien Randrianja en histoire contemporaine, mais à part lui, qui ?
      Il faut bien se rendre compte que nous sommes pauvres en culture politique. Il faut remonter à Radama pour trouver un homme politique qui savait ce qu’il voulait. Depuis, c’est le règne des épiciers, des complexés et des opportunistes.
      Paris ne s’est pas faite en un jour. Dago a encore des décennies de travail à faire.

  • 4 mai 2015 à 12:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Tout a été écrit sauf notre penchant légendaire pour le copier et coller de ce qui se passe ailleurs, le palabre à n’en plus finir et le médecin après la mort.

  • 4 mai 2015 à 17:17 | Turping (#1235)

    Dedans, dehors ; un pas en avant, deux pas en arrière,.....
    - Si vous faites un interview ,un sondage auprès des citoyens lambda , le baromètre de l’avancement se mesure quant à la quantité du contenu de la marmite ,du ventre .
    - Le flou politique depuis 1975 se solde par la paupérisation extrême de l’ensemble de la population jusqu’à son apogée (92% des malgaches vivent sous le seuil de la pauvreté ).Dire que la transition de Ramanantsoa de 1972 à 1975 était une mauvaise augure malgré les difficultés ,les défis à relever n’est pas juste .
    - On doit tout simplement se poser la question quant à la définition du pouvoir ,et le rôle censé d’être accompli par les politicards .
    - Sont -ils successivement mieux préparés bien à l’avance pour gouverner ,relever le défi commun dont le peuple reste toujours le centre d’intérêt commun de l’évolution sociétale ou un défi se basant sur le conflits d’intérêts ?
    - Est-ce que les dirigeants sont-ils issus des élus locaux après avoir gravi les échelons pour répondre aux besoins locaux et nationaux pour servir et mettre l’intérêt national avant les leurs comme concours de circonstance ?
    - Le pouvoir avec le conflits d’intérêts ,le népotisme ,le clientélisme ,...viennent s’ajouter la corruption ,le chacun pour soi .
    - Par exemple ,il n’y a pas de règles ni de politique gouvernementale efficace en la matière pour subventionner les infrastructures dans chaque commune d’autant plus que l’état central n’a pas les moyens d’attribuer ni allouer la dotation budgétaire au fonctionnement .Pour ce faire , les collectivités territoriales n’ont pas les moyens de fonctionner ni de puiser les ressources minimales issues des taxes foncières ? des moyens alloués au fonctionnement se reposant sur l’indépendance budgétaire ?
    - Il est faux de dire que les malgaches avec le système D ,de débrouillardise s’attendaient de l’existence d’un état ne faisant pas grand chose .La défaillance étatique,l’inexistence d’une vraie politique de la (décentralisation financière comme déconcentration étatique ) reste toujours dans la mentalité d’un vrai état de droit communautaire .
    - L’anarchie ,chacun fait ce qu’il veut veut pour subvenir à ses besoins . Ce qui explique aussi la corruption de bas niveau jusqu’au sommet qui devrait donner le modèle .
    - Si on fait la synthèse et les analyses : La paupérisation ,la précarisation n’a fait que gagner du terrain .On est à 92 % où beaucoup de foyers malgaches vivent encore avec moins de 2dollars par personne .
    - Les inflations ,les hausses de prix sont subordonnées au prix et la montée du baril de pétrole sans que le pays ne produise assez suffisamment ne serait-ce que pour pallier à l’insuffisance alimentaire ,la tendance c’est d’importer ,d’atteindre les aides ,les emprunts sans combattre les vrais fléaux .
    - Force est de constater que depuis 1972 ,la population a au moins triplé en passant de 8 millions à 23 millions avec les mêmes rengaines ,même politiques sans mettre en oeuvre une vraie politique d’avancement sociétal .
    - Côté salaire ,éducatif , pouvoir d’achat ,santé publique ,état de route ,insalubrité provoquant le retour de la peste et du choléra ,....tout est refaire car le pire est déjà là .
    - Il faut changer de mentalité car si les pays occidentaux ,les pays asiatiques,les USA ,Amérique du Sud ,... sont parvenus à se développer comme ceux qui sont en train de se développer ,c’est qu’ils ont compris depuis des millénaires ,deux ,trois siècles ,...à mettre en oeuvre le cap ,l’horizon,le civisme pour s’en sortir avec leurs valeurs de civilisation respective ,d’ambition ,...
    L’union fait la force.Valeurs communes pour des intérêts communs !

    • 12 mai 2015 à 10:03 | jeanlinna (#8629) répond à Turping

      Tu souleves la racine du mal qui emportera Madagascar et l’Afrique. La non-maîtrise de la démographie sera mortifère et rapidement. Les conflits qui résulteront de cette folie (qui n’a jamais existé dans l’histoire) sera profitable à l’Occident...les populations qui se multiplient plus vite que la richesse réelle du pays sont condamnées à disparaître.

  • 5 mai 2015 à 11:57 | rasoulou (#4222)

    Mivorivory foana ohatran’ny parasy eo am-p.....n’ alialka !!!!

    L’avancée de la démocratie est trop importante (élections présidentielles et élections législatives) que nous allons encore revenir aux catacombes voîre à l’hécatombe et de plus à l’aide des hommes d’Eglises(FFKKM) qui se permet de fomenter de Coup d’Etat !!!!!

    Laissez à l’Etat ce qui est à l’Etat, laissez à l’Eglise ce qui est à l’Eglise !!!!

    Il faut garder les acquis sociaux de 72,91,2002,2009.....et ne plus laisser la dictature de Ratsiraka, et Ravalomanana revenir !!!!!

    • 5 mai 2015 à 13:45 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Un changement de Constitutiton ....implique inexorablement des nouvelles élections présidentielles...puisque logiquement le Président a prêté serment de suivre scrupuleusement la Constitution !

    • 9 mai 2015 à 19:16 | MAHITSITENY (#8793) répond à rasoulou

      Ka ny olana dia izao :

      MIALA KLEBS, MISOLO TÔTÔ ;

      MIALA BOULEDOG, MIDITRA ROTTWEILLER !

      Azonao ny tiana hambara : SAMY ALIKA IHANY NO EO !

    • 11 mai 2015 à 13:31 | rasoulou (#4222) répond à MAHITSITENY

      Ny olana amin’ny tolona nataontsika(72,91,2002,2009)...tsika hoy aho dia nandray anjara daholo isika fa tsy nahazo tombontsoa..tsara ny hevitra...tena tsara teo am-pinadidohana..fa ny olona natosika no tsy manjary...MFM t@ 72,Zafy Albert t@ 91, Ravalomanana t@ 2002, ary Rajoelina t@ 2009...tsy haiko mihitsy aiza ny lesoka...fa ny hevitra anie tena METY é !!!!!!!!!!!!!

    • 11 mai 2015 à 13:33 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectificatif : teo am-piandohana,....tsara ny hevitra !!!!!!!!!!

    • 11 mai 2015 à 13:39 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Izay natontsika, sy ny tolona nataontsika, toa tsy manjary avokoa (72,91,2002,2009)....angamba misy kolikoly voahodina ny lohan’ireo olona natosika ??????(entre-temps ??)

  • 6 mai 2015 à 10:27 | racynt (#1557)

    Ces politicards qui prennent leur desir pour des réalités devraient plutôt proposer des idées et des projets plus concrets pour sortir le pays du marasme au lieu de fanfaronner des discours qui n’ont de préoccupation que du partage du gâteau sous couvert de réconciliation hypocrite.

    De toute façon, il est clair qu’en déstabilisant à chaque fois le pouvoir établi, la classe politique ne fait que jouer le jeu de ceux qui veulent créer le nouvel ordre mondial en maintenant Madagascar dans une situation de crise afin de nous asservir aux impérialistes car si l’on sort de ses situations de crise et que l’on se redresse, on n’aura guère besoin des aides, ce qui n’arrangent évidemment pas les impérialistes.

  • 7 mai 2015 à 09:23 | Saint-Jo (#8511)

    Mahagaga ihany ny tsy iaiken’ny sasany fa tsy isika gasy mihitsy ange no tena misafidy marina izay filoha mitondra ny fanjakana eto amintsika e.
    Fa amin’ny fotoana voalohany indrindra iakaran’ireny olona ireny eo amin’ny toerana filoha dia ny any Ivelan’ny nosy no nisafidy azy ireny aloha.
    Tsy ho lava resaka aho fa Ra8 sy ilay DJ ary Rajao no ho hazavaiko kely.

    1) Ra8.
    Tamin’ny faran’ny taona 2001 no natao ny fifidianana filoha. Ka i Ratsiraka sy Ra8 no mpifaninana anankiroa nahazo vato maro indrindra.
    Ny mahagaga anefa dia tsy misy olona sahy milaza izay tena nitranga tamin’ireny fotoana ireny. Kanefa toy izao ny filaharan’ny trangan-javatra.
    Tamin’ny faha-11 septambra 2001 dia nisy ny fampihorohoroana nataon’ny olon’i Bin Laden tany USA. Olona aman’arivony no maty vokatr’izany. Tezitra mafy ry zareo Amerikana. Dia nanomboka nitady izay hevitra handevonana ny Al Qaeda ry zareo. Nitady namana hiara-hiady amin-dry zareo koa ry zareo. Tsy ampy telo volana taorian’iny horohoro tany USA iny no natao ny fifidianana filoha teto amintsika. Ka teo indrindra i Ratsiraka no nanao hadisoan-tetika izay isan’ireo fototra lehibe indrindra nahatonga azy hiongana. Tonga avy tany Ivelany izy tamin’izay, dia niresaka tamin’ny mpanao gazety tao amin’ny seranam-piara-manidina teny Ivato. Namaly ny fanontanian’ny mpanao gazety momba ny faha-11 septambra i Ratsiraka tamin’izay. Ka hoy izy hoe “ireny horohoro ireny no nitranga tany Amerika, dia satria tsy lefitrin’ny olon-kafa intsony ny ataon’ny Amerikana any antanin’olona ; ka tsy azo omena tsiny i Bin Laden”.
    [Azo hamarinina any amin’ny trano raki-gazety io tenin-dRatsiraka io].
    Mazava ho azy fa noraisin’ny Amerikana ho isan’ny tsy namany mihitsy i Ratsiraka noho io teniny io.
    Nony nitranga ary ireny fifanjevoana tamin’ny isam-bato azon’i Ratsiraka sy Ra8 ireny, dia ilay Ramatoa masoivoho Amerikana tao Antananarivo mihitsy no nandeha tany amin’ny trano foiben’ny HCC. Rehefa nivoaka avy tao izy dia nanao fanambaràna ofisialy fa “nozahany sy namarininy daholo hono ny atontan-taratasy nitatitra ny isam-bato azon’ny mpifaninana rehetra tamin’ny fihodinana voalohany, ka dia mazava hono fa nahazo antsasa-manilan’ny isam-bato rehetra marina tokoa i Ra8, ka dia Ra8 hono izany no voafidy ho filoha.” Tsy nisy firenen-kafa sahy nanohitra io nolazain’ny masoivoho Amerikana io, na dia ny Frantsay aza. Ny fitondram-panjakana Amerikana notarihin’i Bush izany no nametraka an’i Ra8 ho filoha.
    2) Ilay DJ.
    Tamin’ny volana janoary 2009 anefa dia tapitra ny fotoana nitondran’i Bush ny USA. Ka i Obama no nandimby azy. I Sarkozy, izay filoha tamperinasa tany France, dia tsy tia vintana an’i Ra8. Noroahan’i Ra8 hiala ny nosy ny diplomat frantsay iray vao notendren’i Sarkozy. Nandeha tany Parisy i Ra8, dia ninian’i Sarkozy nampiandrasana andro maromaro vao afaka nihaona tamin’ny mpitondra Frantsay. Toa tsy mbola takatr’i Ra8 ihany anefa fa tena mankahala azy ange ity lehiben’ny Vazaha ity. Dia tsy mbola maody ihany i Ra8. Rehefa nisy ary iny alatsinainy mainty faha-26 janoary 2009 iny (andro vitsy monja taorian’ny fialan’i Bush) dia ny masoivoho Frantsay tao Antananarivo mihitsy no nanafina an’ilay DJ. Dia nanomboka teo ny tsindry nataon-dry Sarkozy an’i Ra8, mba tsy isambotra an’ilay DJ. Dia toa tsy mbola takatr’i Ra8 ihany ny fandroson’ny tetiky ry Sarkozy. Talohan’ny hanombohan’ny fanonganam-panjakana ary dia tonga nihaona tamin’i Ra8 tao Antananarivo ny jeneraly Amerikana Commander in Chief ny Tafika Amerikana aty amin’ny Ranomasina Indiana Andrefana sy Afrika Antsinanana. Tsy nisy nipiaka ny resaka nifanaovan-dry zareo. Fa ny fantatra dia tsy nitsabaka mihitsy tamin’izay ho tohin’ny Tantara ny Tafika Amerikana. Dia tamin’ny alalan’ny fanonganam-panjakana no nametrahan-dry Sarkozy an’ilay DJ ho filoha.
    Marihina tsara fa taoriana kelin’iny dia i Sarkozy mihitsy no nanambara mivatana tany Brussels teo anoloan’ny mpanao gazety maro fa FANONGANAM-PANJAKANA iny nitranga teto amin’ny nosy iny.
    Marihina tsara ihany koa fa tsy tia vintana an’ilay DJ ry zareo Amerikana.
    3) Rajao
    Tsy voafidy ho filohan’ny France intsony i Sarkozy. Tsy ao amin’ny lapa Elysée intsony izany ny mpanetsika an’ilay saribakoly DJ. Niezaka mba niaro ny sezany ihany ilay DJ, dia nampiasa an’io hevi-petsy rehetra io. Hollande koa anefa dia efa nitetika hanolo io saribakoly tranainy io, ka nitady saribakoly hafa mba ho etsehiny koa. Mbola fetsy lavitra noho ny hevi-petsin’ilay DJ no nataon’i Fabius. Mpiara-dia tamin’ilay DJ ihany no nanaovany tetika tena fetsy tokoa mba ho lasa filoha. Dia ry ilay DJ sy ireo mpanompony mihitsy no voafitaka ka nanohana an’i Rajao, saribakoly vaovaon’ny fanjanahana . Dia iny tokoa fa lasa filoha i Rajao. Samy tsy nisy nahita izay ambonin’ny tany mihitsy ilay DJ sy ireo gasy mpanompony rehetra, fa tena fanina daholo. Mbola mihevitra hatramin’izao aza ry ilay DJ sy ireo mpanompony fa ry zareo hono no nahalasa filoha an’i Rajao. Tsy mbola mino mihitsy ry zareo fa tetika fetsin’i Fabius no nahatonga filoha an’i Rajao

    Famaranana.
    Dia iny koa ary omaly ny masivoho Frantsay ao Antananarivo fa tonga nihaona tamin’i Ra8 tany Faravohitra.
    Ka ho adinoina ary ve izany ireny fiapangàna nataon-dRa8 ny mpitondra fanjakana Frantsay tamperinasa ho nanongam-panjakana tamin’ny taona 2009 ireny, fony izy sesi-tany tany South-Africa ?
    Famitram-pihavanana koa ve ny nitranga teny Faravohitra teo iny ?

    • 8 mai 2015 à 00:01 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      St Jo ,
      Tsy hoe diso daholo ny zavatra voalazanao ,fa tsy milaza koa fa mitombona daholo .
      - Ny resaka 2001 ,ireny resaka attentat nataon’i Ben Laden t@ world trade center ,ireny araky ny voalzanao sy ny zavatra nolazain’i Ratsiraka no antony nanesoran’ny amerikana azy teo @ fitondrana ? satria izany ny amerikana no nametraka an’i Ratsiraka teo @ fitondrana ?
      - Eo ny olana sy ny fanontaniana no mipetraka satria i Ratsiraka anie nivoaka avy tao @ PADESM an’i Basile e ! frantsay foana izany no tao am-badika tao na dia io revolision sosialista nodradradraina io aza ,niaraka t@ sovietika ,ny koreana tavaratra aza ,nefa ny tavoniny mbola tsy tafala tao @ politikan’i frantsa -afrika ( ny lojika ,ny frantsay no nanohana azy tao am-badika tao foana,sy nametraka koa teo @ fitondrana na dia nampiseho t@ fomba an-kolaka t@ fialàna t@ zone franc ,sns.....jereo fotsiny fa tany Neuilly ihany no niafara nony voadaka teo @ fitondrana ).
      Marina fa i Ravalo ny amerikanina no nanohana azy tao aoriana aoriana .Fa ny zavatra azo lazaina izany dia nahery kokoa ny herin’ny amerikanina ,ny fitaovana nentin’ireo masoivoiny t@ 2001 nohon’ny masoivohin’ny frantsay.

      Ny niseho t@ 2009 nohon’ny vokatra fandroahana ny masoivoho frantsay ,Le Lidec nataon-dRa-8 t@ 2008 ,ny masoivoho frantsay no nahery kokoa .Alohan’ireny coup d’état ireny izany efa betsaka ny fandravonana nataon’ny fratay fa iny Fév 2009 vao nahomby.
      Ny tiako ho lazaina fotsiny izany dia io dia resaka influence géopolitique sy géostratégique .Ny fratay no misahana sy manana lanja bebe kokoa @ ranomasina indiana anisan’izany i Mscar .Efa voazarazaran-dry -dry zareo daholo izany rehetra izany,anisan’izany ireo nosy kely manodidina an’i Mscar izay efa notazominy talohan’ny fotoana 3 volana talohan’ny nahazoana ny fahaleovan-tena .
      Raha zohina izany dia ny frantsay no tena misahana ara politika ny trangan-drafitra miseho ao Mscar fa tsy ny amerikanina .Ny sinoa sy ny karana mapano bizna ara ekonomika moa ny karana manana zom-pirenena frantsay daholo ny ankamaroany.
      Ny fiverenan’ilay DJ na ny nahalany an’i Hery izao mbola ny fitohizan’ny fandresen’ny masoivohoin’i Lafratsa ,miaraka @ politika an’ny CI .
      Mety azo lazaina ihany fa mety nanao izay tratry ny heriny ny amerikanina t@ 2001 araky ny filazanao ,nampiditra ny olony teo @ fitondrana fa io mbola resaka ady goavana be ny ao am-badika ao ohatran’ny resaka fizarazarana ny tany nozanahina t@ andron’i Bismarck .raha tena zohina izany dia i Mscar tsy ny amerikanina no tena mitady tombontsoa sy tena miandraikitra ny ady misy eo @ tany vaventy. iRAK ,Arabie Saoudite , Cuba,Venezuela sy iny faritra misy an’i amerika latinina iny no tena sahanin’ny amerikana ,...

    • 8 mai 2015 à 10:32 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Miarahaba !

      Misy tsy tonga lafatra angamba ny fomba filazàko ny zavatra sasany, ka izay no mahatonga azy ho raisin’ny mpamaky any amin’ny hevitra tsy izy.
      Fa izao : alohan’ny ilazàko zavatra dia jereko tsara aloha raha azo amarin’ny mpamaky tia karokaroka izay ho lazaiko, na tsia. Ka raha tsia, dia tsy soratako akory ilay izy. Fomba mahazatra amin’ny asa aman-draharahako izany, mba tsy hisian’ny namana na mpifaninana hilaza hoe manao « free affirmation » aho, satria fahafaham-barakabe mihitsy raha sanatria izay tokoa.
      Manaraka izay dia samy mahalala izay zava-nitranga ka taterin’ny mpanome vaovao daholo ny olona.
      Ka misy ny olona zatra mandray ilay vaovao fotsiny, dia izay ihany.
      Misy kosa ny olona tsy mihamina fotsiny amin’izay, fa mandinika tsara aloha, dia manao ny antsoina hoe « ideas’ associations » avy eo, dia mandalina sy mamakafaka alohan’ny hilazàny izay maharesy lahatra azy amin’ireo « ideas’ associations » hitany.
      Fomba fanaon’ny mpikaroka matihanina io, rehefa manao tatitra momba ny asany izy ; ary izy io no mapandroso ny fahalalan’ny olombelona.

      Ny lesoka eo amin’ny fampirantiana nataoko etsy ambony etsy ary dia izao : natomboko tamin’ny fionganan’i Ratsiraka sy ny fiakaran’i Ra8 ho filoha ny fotoana andro novelariko ireo.
      Izany hoe ninia tsy nilaza izay fomba niakaran’i Ratsiraka ho filoha mihitsy aho. Fa ny fomba nionganany no nolazaiko.

      Ireto anefa ny fanontaniana apetrakao :
      a) « araky ny voalzanao sy ny zavatra nolazain’i Ratsiraka no antony nanesoran’ny amerikana azy teo @ fitondrana ? »
      b) « satria izany ny amerikana no nametraka an’i Ratsiraka teo @ fitondrana ? »

      Zavatra roa tena samihafa mihitsy ireo a) sy b) ireo.
      Satria ny mpanesotra tsy voatery ho mpametraka.
      Ary ny fomba niakaran’i Ratsiraka ho filoha dia resaka hafa tsy noresahiko mihitsy tamin’ito.

      Momba ny Amerikana dia izao :
      Obama dia saika tena mitodika any amin’ny Ranomasina Pasifika sy Azia (aza adino fa tany Hawaï izy no teraka no sady nisy fotoana lavalava tamin’ny androm-pahazazàny nonenany tany Indonezia koa).
      Imbetsaka nilaza mazava i Obama fa tarabe eo amin’ny fiovàna entin’ny numerical industry ry zareo any Europe sy ny faritra hafa, ka mba tsy ahatara an’i USA koa dia aleo miara-misalahy amin’ny firenena Azia-Pasifika.
      Taty aoriana, noho ny tsikera mivaivay nataon’ny mpanohitra azy, vao mba niova fihetsika momba ny Atlantika sy Mediterranea i Obama.

      Raha ny momba antsika indray, dia azo lazaina fa matoa ilay DJ tsy nahita rariny mihtsy teo anoloan’ny CI dia satria notoherin’ny Amerikana foana ilay DJ, na dia notohanan’i Sarko mafy dia mafy aza.
      Naniry mafy ny ho any Washington ilay DJ, fa tsy nomen’ny Amerikana visa ahazoana mankany amin’ny renivohitry ry zareo mihitsy. Fa dia voatery ho tao amin’ny UNO ao New-York fotsiny.

      Amin’izao fotoana andro izao, dia jereo ity fitsabakin’ny Amerikana amin’ny raharahantsika :

      REDACTION MIDI MADAGASIKARA 8 MAI 2015
      Résolutions d’Ivato : « Il y a des points à rediscuter », dixit Robert T. Yamate

      En marge de la cérémonie officielle de remise à l’Etat malgache du lingot d’argent retrouvé à Sainte-Marie, l’Ambassadeur des Etats-Unis, Robert T. Yamate a émis son point de vue concernant les assises nationales dans le cadre du processus de réconciliation qui se sont déroulées à Ivato la semaine dernière. « Nous avions toujours déclaré que la réconciliation nationale est nécessaire en vue de développer le pays. Là-dessus, notre position n’a pas changé », a-t-il soutenu. Et lui de réitérer au passage que « les Etats-Unis ont toujours soutenu et soutiennent toujours ce processus ». Toutefois, d’après Robert T. Yamate, « les assises nationales d’Ivato constituent certes, un début très important mais elles restent insuffisantes… Il reste encore un long chemin à faire. De nombreux sujets sont encore à discuter ». Pour ce qui est des résolutions prises au cours de cette rencontre, le Diplomate américain trouve qu’« il y a des points positifs, toutefois, il existe de nombreux sujets à remettre sur la table des discussions en ce qui concerne la mise en œuvre de certaines propositions ». « Désormais, il faudrait les classer par ordre de priorité et d’importance ». En quelque sorte, l’Ambassadeur des Etats-Unis est contre l’application intégrale des résolutions d’Ivato. Une position que partagent d’ailleurs bon nombre d’observateurs nationaux qui sont notamment contre la dissolution des institutions démocratiques. Robert T. Yamate encourage toutefois les parties prenantes malgaches à poursuivre le processus. « Les Etats-Unis soutiennent toujours les efforts fournis dans le cadre de la réconciliation », a-t-il soutenu.

    • 8 mai 2015 à 12:58 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo ,
      Regardons plus largement nos points de vue .Les américains sont et ont voulu toujours démontrer au monde que les USA sont les grands pourfendeurs du droit de l’Homme .
      - Pour leurs intérêts ,au nom du droit de l’Homme ,il fallait attaquer l’Irak de Saddam Hussein au temps de Georges W.père car le dictateur irakien allait envahir le Koweit pouvant même atteindre l’Arabie Saoudite ,le premier pays producteur mondial du pétrole .

      - Même scénario ,cette fois -ci avec les européens en Lybie ,car il fallait renverser Kaddhafi ,le dictateur africain ayant même créé l’OUA ,un pays le moins endetté du monde où le prix du pétrole c’est comme le prix de l’eau à la pompe ,un pays producteur de pétrole .Chaque couple marié avait droit à une aide de 300 dollars de son vivant . Il fallait créer de guerre ,payer le milice pour fou.tre le bordel ,de guerre civile entre les lybiens en favorisant la vente d’armes ,....sauf les naifs ,les moins intelligents doivent e comprendre que tout se repose sur le conflits d’intérêts au nom du droit de l’Homme .
      - Le paradoxe dans toute cette histoire ,depuis la création de l’OTAN s’il s’est toujours avec que la guerre froide subsiste ,ce qui s’est passé en Ukraine ,l’annexion de la Crimée ancien bastion soviétique transféré ,dépossédé au temps de Kroutchev en 1954 est revenu à la Russie ,60ans après ,.... c’est pour démontrer que la Russie a aussi ses influences politiques dans le monde ,dans les régions contrôlées ,.... avant et après la chute de l’ex -URSS ,par exemple ce qui s’est passé au Cuba comme en Syrie par exemple .

      - Depuis le premier choc pétrolier ,la mondialisation ,la guerre économique s’impose comme la fabrication des planches à billet que les américains essaient de faire subsister pour pallier aux endettements alors que l’accord de Bretton - Wood est désormais compromis depuis longtemps car la convertibilité du dollar en or n’est plus d’actualité .
      - On essaie de piller par tous les moyens ,vu la guerre de conflit d’intérêts au centre miniers de Mali entre les européens et les américains .En contre partie on parle de guerre contre les terroristes pour bien mener toutes les opérations et les vente d’arme , au nom du droit de l’HOMME dont les américains sont les grands pourparlers.
      - Les américains comme les européens sont en train de perdre la guerre ,l’hégémonie totale car les asiatiques aussi sont omniprésents .
      Madagascar reste toujours ,un pays pays où se repose l’intérêt conflictuel .

      - L’histoire de Madagascar , le FMI dont les américains tiennent la rêne essaient toujours d’influencer Madagascar au temps de Ratsiraka comme du temps de Ravalomanana ,et le temps de Hery Rajaonarimapianina .
      - Le Dj , n’a pas été convié et n’a jamais fait l’objet d’un déroulement du tapis rouge à la maison blanche car les américains n’étaient pas pour le coup d’état de 2009 d’autant plus que leur poulain ,allié Ra-8 était au pouvoir . Tout simplement ,la prise du pouvoir concocté par Rajoelina n’a pas été considéré comme démocratique au pays de l’Oncle SAM sans passer par le suffrage universel ,après c’est une histoire de sponsor ,d’influence entre les grandes puissances ,le reste dont la France essaie toujours de prendre le dessus d’autant plus que Madagascar faisant partie de l’ex-colonie française .

      Un petit tour vers le journal le monde / :

      Une fois retombée l’« écume » de la récente visite en Asie de Barack Obama avec son cortège d’amertume - manque de mordant sur la défense des droits de l’homme ou sur la réévaluation de la monnaie chinoise -, une constatation s’impose : l’hôte de la Maison Blanche n’a pas obtenu davantage de sa première tournée asiatique, simplement parce que les équilibres géopolitiques dans cette partie du monde ont changé et que les Etats-Unis ne sont plus en position de se comporter en puissance hégémonique.
      C’est presque sur la défensive que, de Tokyo à Pékin et à Séoul en passant par Singapour pour la Coopération économique Asie-Pacifique (CEAP), M. Obama a martelé son message : les Etats-Unis sont une puissance du Pacifique. Assurément, ils le sont par leur présence économique, politique et militaire. Cette insistance à rappeler une évidence, que soulignait déjà il y a un siècle le président Theodore Roosevelt - « Notre histoire sera déterminée par notre position sur le Pacifique face à la Chine plus que sur l’Atlantique face à l’Europe » -, est significative de la prise de conscience à Washington du déclin de l’influence américaine dans cette partie du monde.

      - Même si c’est forum ,Turping essaie toujours d’élever les débats sans sous estimer les autres .
      Merci.

    • 8 mai 2015 à 13:09 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire ; il s’est toujours avéré que la guerre froide subsiste toujours sous une autre forme ,....

    • 8 mai 2015 à 15:56 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Fanomezam-boninahitra ny mpandray anjara eto, ka isaorana anao, ny filazanao hoe :
      « Même si c’est forum ,Turping essaie toujours d’élever les débats sans sous estimer les autres. »
      Misy tokoa mantsy olona sasany, rehefa tsy mahita hevitra alahatra intsony anoloan’ireo tsy mitovy hevitra aminy, dia ozona na opa ataony ny hafa no sisa mba soratany.

      Fa izao : ny sehatra tery dia tery amin’ny Tantaran’ny nosintsika tanatin’izay 15 taona lasa izay no novelariko etsy ambony etsy.
      Nihitatra-nihitatra sahala amin’ny sima misioka anefa izy io, dia toa mitady ho tonga hatrany amin’ny fanatontoloana sy ny zon’olombelona mihitsy. Ady hevitra tsy hisy fahataperany anefa raha izay.

      Fa ny momba ny USA sy ny fiovàna misy amin’izao androntsika izao ary koa ny vinavina izay mety ho aterak’izany atoato eto amin’ny planet no asiako teny iraim-bava.

      Raha ny money aloha dia efa hatry ny ela no tsy miankina amin’ny volamena intsony, fa miankina amin-javatra hafa dia hafa mihitsy.
      Misy antony maro no mahatonga ny dollar ho maro mpampiasa eny amin’ny tsena iraisam-pirenena. Angamba hipoitra miandalana amin’ny famakiana an’ity lahatsoratra ity ny hevitro momba izany.

      Ny zon’olombelona dia samy manana ny heviny momba azy io ny Tandrefana, ny Silamo, ny Melaneziana, ny Aziatika, ny Afrikana, ny Gasy ... Ady hevitra azo rohitina amin’izay itiavana azy izy io.

      Momba ny solika indray, dia efa hatramin’ny elabe ry zareo Amerikana no nahafantatra fa manana oïl shale ampy azy mandritra ny taon-jato iray mahery ry zareo ao ankibon’ny tanin-dry zareo ao. Kanefa noho ny fitiavan-tenan-dry zareo dia naleony aloha naka ny solika any amin’ny tanin’olona. Satria izay no mora vidy kokoa, no sady tsy voasombina koa izay an-dry zareo any antanindrazany. Rehefa tsy afaka maka izay any antanin’olona intsony ry zareo vao mitrandraka ny azy tenany any amin’ny taniny. Ka efa nanomboka io fitrandrahan-dry zareo ny soliny io. Ka afaka taona vitsivitsy eo sisa dia ho ry zareo Amerikana indray no mpamokatra solika betsaka indrindra eto antany, hihaotra ny Saudia.

      Fa ny fiovàna izay tsy mbola azo hevitreverina akory izay ho vokany dia izay ho fiantraikan’ny technology fara-tampony efa mivoatra any USA, fa indrindra any Silicon Valley, amin’izao fotoana izao.
      Hisy fiantraikany daholo ny digital technology, ny nanotechnology, ny biotechnology ... sy izay sehatra hampiasain-dry zareo ao Silicon Valley ny volabe efa voangon-dry zareo. Ireo monarchies any amin’ny Gulf koa dia mampiditra renivola be dia be any Silicon Valley, fa manantena ny tsy ho diso anjara amin’izay jackpot mety ho azo rahampitso koa ry zareo.

      Eo amin’ny lafiny politika ao antoerana aloha, dia efa nilaza mazava ry zareo ao Silicon Valley fa hampiasa ny volany mba handefasana senators sy representants any Washington. Toa mbola tsy niteny momba ny White House ry zareo, arakin’ny fahafantarako azy.

      Misy ny haranitan-tsain’ny olombelona tsirairay avy.
      Misy koa anefa ny haranitan-sain’ny samy vondron’olona.
      Ka ny haranitan-tsain’ny olombelona tsirairay avy dia matetika voatefin’ny haranitan-tsain’ny vondron’olombelona misy azy ka miara-miaina aminy.
      Ny mponina ao Silicon Valley dia vondron’olona tena marani-tsaina be tokoa. Isan’ny tena loha-laharana eto antany, raha ny technology fara-tampony no resahina.
      Ireo tena mpahalala dia efa maro no mahafantatra ny momba ireo state-of-the-art devices (équipements ultra-modernes) efa misy any Silicon Valley, fa atsy ho atsy vao ho tonga eny antsena.
      Fa ny tena mahalasa heritreritra dia filazan-dry zareo hoe « mikendry ny handresy miandalana ny fahafatesana » hono ry zareo. Dia efa malaza moa ny hoe « efa teraka amin’izao andro izao ny zaza haharitra velona mandritrin’ny 200 taona ». Zaza efa teraka, fa vao teraka fotsiny, hono izy izao. Raha izay tokoa ary dia tsy izaho izany, fa ianao kosa no asa.

      Asa koa raha fantatrao, na tsia, fa maro amin’izao fotoana izao ny vehivavy Sinoa be vohoka no mandeha mankany USA mba hiteraka. Ny ahazoan’ilay zaza zo tera-tany amerikana no kendrin-dry zareo. Ka rehefa teraka sy voasoratra amin’ny bokim-panjakana ilay zaza, dia izay vao miverina any China ry zareo. Olana efa manomboka manahirana ny manam-pafehana Amerikana izy io amin’izao fotoana izao.

      Isan-taona ireo headhunters Amerikana dia mandeha any India mitady tanora mbola herotrerony, genius amin’ny digital system, ho taomin-dry zareo ho any USA. Malaza ho tena kinga amin’izy io manko ry zareo Indiana (tsy ireo karana aty amintsika akory an !)
      Toa efa nanomboka mijerijery aty amintsika koa ry zareo. Efa nisy roa na telo ny tanora gasy (tena gasy !) lasa nanaraka ireny headhunters ireny any USA.

      Raha bangoina amin’ny teny fohy, dia izao : mbola maro, na angamba vao maika koa mihamaro, ny olona eto antany no mihevitra fa ny USA no loha-laharana amin’ny fanomanana ny ho avin’ny planet eo amin’ny lafin’ny science sy ny technology.

      Famaranana :
      Obama moa dia efa nilaza fa tarabe ny Europeans momba ny fiovàna vokatrin’ny digital sytem.
      Ka izay, hoy ireo mpahalala, no mahatonga an’i Obama hitodi-doha any amin’ny Azia-Pasifika.

    • 9 mai 2015 à 18:47 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo ,
      - Efa mba misimisy ihany angamba no mahafantatra fa « Silicon Valley » raha adika dia « vallée du silicium » izay misy ny technopoles @ ny" indostria ny fikarohana ambony .Betsaka @ ireo mpikaroka avy ao @ Onviersité an’i Stanford sy ny oniversité eropeana koa no manao fikarohana ao .
      - Ny tena mampihomehy anie ranamana dia na ny sinoa ,na ny aziatika koa tonga mitady traikefa aho sy mijery izay fandehany koa tsy vitan’ny hoe manatsara ny azy ,ohatran’ny karana koa fa tena misy fifaninana be izany e !
      - Io resaka digital system araky ny voalzanao sy ny resaka ,iphone ,smartphone , ny resaka numérique,ordinateur efa nilazony lavitra ny eropeana na dia i Bill Gates no nanorona ny microsoft ,ny vola azony ,ny brevetage nataony ,ry zareo aziatika koa tsy miraviravy tanana .

      - Ny resaka « armement » mbola ry zareo amerikanina ,ny eropeana ,ny rosiana no mbola matanjaka amin’io satria koa efa nanana eksperiana t@ ady lehibe voalohany sy faharoa ,ny ady mangatsiaka (guerre froide ).
      - Ny resaka teknolojia sy ny copétitivité zany efa tena henjana be io ,izay no mahakofona ny amerikana sy ny eropeana satria afaka 30 taona fotsiny dia efa hoharan’i Sina entim-bahoaka ny fiarenan’nytany amerikana sy ny eropeana mitambatra.

    • 9 mai 2015 à 20:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Marina ny volazanao.
      Ao amin’io eli-dranon’i San-Francisco io no mitangorona ny University roa Berkeley sy Stanford, dia mbola miampy ny Silicon Valley koa.
      Mbola tsy lavitra loatra avy eo koa no misy ny Caltech, ao amin’ny tanànan’i Pasadena.

      Toa mifandanja ihany anefa iny faritra iny sy ny faritra avaratra-antsinanan’i USA, izay misy ny MIT sy Princeton ary Harvard sy Yale, ohatra.

  • 8 mai 2015 à 19:40 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - ça suffit les réunions : ça commence quand le développement du pays ?
    - M...E ils ont pas honte de l’état du pays - de la souffrance du peuple ?
    - Tant qu’il n’y aura pas un patriote - un homme qui a honte de l’état actuel de Madagascar - Président rien n’avancera ...
    - QUE DIEU NOUS REVEIL

    • 9 mai 2015 à 22:05 | Saint-Jo (#8511) répond à kunto

      « Asa fa tsy kabary » !
      « Politikan’ny kibo. »

      Ireo ihany ve izany no ady eo ? Sa ahoana ?

  • 10 mai 2015 à 00:36 | Saint-Jo (#8511)

    Ity misy tantara iray.
    Avy any Ireland izy ity tany ampiandohàna.
    Dia nentin’ny mpiavy ho any USA.
    Dia nohirain-dry zareo Amerikana tany, arakin’ny teo-tsain-dry zareo.

    Taty aoriana dia nisy Vazaha naka azy ity tany USA.
    Dia novainy aloha ny tonony, alohan’ny hirainy azy.

    Izay sady mahay teny frantsay no mahay teny anglisy koa angamba dia afaka milaza izay hitany fa akaikikaiky kokoa ny toe-tsain’ny gasy antanan-dehibe, amin’ireo toe-tsaina anankiroa ireo.

    https://www.youtube.com/watch?v=hXdQB-mR4tg
    https://www.youtube.com/watch?v=GTI-xH8lfAU

  • 10 mai 2015 à 19:44 | Rahasimbery (#8396)

    « La réconciliation » à défaut d’être un appel fraternel puisant sa racine dans un « pacte politique » est un aveu d’impuissance. En effet, pour que la politique devienne un « corps exécutif » c’est-à-dire, un corps qui agit et qui transforme, il faut qu’il y ait une entente minimale entre ses membres. Malgré toute la bonne volonté des discours, toutes les polémiques actuelles autour de la « réconciliation » éclairent singulièrement le cercle vicieux dans lequel notre « système politique » est embourbé : l’absence de base idéologique stable favorise les crises à répétition et éloigne de jour en jour toute réflexion sur la construction d’une « éthique » du pouvoir. Dès qu’il s’agit de cette dernière, un silence national s’impose ; nous avons fait le deuil de toute idée de « code de conduite ». Si les pratiques mafieuses (les valises, les devises, la cueillette des cerises etc.) sont monnaie courante chez nous, c’est parce que nos corrupteurs nous perçoivent comme des faibles ou pire, des « ploucs » qui acceptent dix millions pour une affaire valant un milliard, qui troquent leurs propres sœurs contre un séjour aux Bahamas. Vouloir une éthique du pouvoir, c’est aussi vouloir la force politique.
    - Quiconque aurait la charge de diriger ce pays, composera avec des éléments perturbateurs. L’ampleur des forces de division est telle, que les rallier sous la même bannière ne sera pas une mince affaire. A mes heures perdues, J’ose imaginer que le clivage est d’ordre idéologique (démocratie, monarchie, république, libéralisme, communisme etc.), là au moins, les écoliers (antiquité-féodalité-renaissance, etc.) sauront sur quel pied danser, et où mettre des beaux mots dans des belles analyses. Mais au regard de notre passé, les idéologies n’ont eu que des effets lénitifs. Tsiranana était-il républicain ? Ratsiraka était-il marxiste ? Et Ravalomanana et Zafy étaient-ils libéraux ? Rajoelina n’était-il qu’un disc jockey ? Et Rajaonarimampianina était-il (il relèvera bientôt de l’histoire passée) l’homme de la réconciliation ? L’imparfait du verbe « être » est le dénominateur commun de toutes ces questions. Dois-je rappeler que le pouvoir s’exerce au présent et que l’enjeu premier de la politique est d’organiser l’ensemble du pays en vue d’un avenir commun ? C’est ici et maintenant que le monde se façonne. C’est ici et maintenant que les forces se rapportent les unes des autres. C’est ici et maintenant que les batailles se livrent. Malheureusement, pour beaucoup d’entre nous, « l’ici et maintenant » est une pensée lancinante : la main quémandeuse, les yeux larmoyants, la haine de soi qui aboutit fatalement à celle des autres, l’auto flagellation et enfin, l’imbécilité soupçonneuse qui au fond amenuise tous les élans créatifs.
    - L’adversité, à l’échelle nationale, ne peut générer d’émulation que dans la mesure où tous les acteurs s’entendent au minimum sur un arsenal de règles. (Le monde actuel est impitoyable car force est d’observer qu’un pacte mondial n’existe pas. Il y a des alliances, des pôles de puissance mais leurs relations sont souvent conflictuelles) En effet, ce pacte politique aura le mérite de redéfinir la notion d’opposition et d’instaurer à court ou à long terme un climat bienveillant, apaisé. Pour ce faire, une bonne dose de confiance nous sera nécessaire. « Même si je ferme les yeux, ta présence m’est bienveillante. » Qui parmi nous pourra en dire autant ? Au-delà même de la politique, interrogeons notre expérience quotidienne, personnelle : comment se comportons-nous avec nos proches ? Mesurons-nous la portée de nos paroles, de nos actes ? Suis-je intègre avec mes propres principes ? Le Chrétien, le Républicain, le monarchiste, le communiste, le libéral incarnent-ils leurs idéaux ?

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 222