::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 23h12  :  15°C  :  Clair de lune et nuages épars
mardi 2 septembre 2014
 

 > Politique

Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies

samedi 23 mai 2009

Les négociations multilatérales visant à établir une transition neutre, pacifique et consensuelle à Madagascar ont repris depuis le mercredi 20 mai 2009 à Antananarivo sous l’égide des médiateurs internationaux de l’Union Africaine (UA), de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC), de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Toutes les sensibilités politiques de Madagascar sont représentées à la table des négociations. Elles sont regroupées en quatre mouvances élargies : mouvance Rajoelina, mouvance Ratsiraka, mouvance Ravalomanana et mouvance Zafy.

Les négociations se poursuivent en vue d’obtenir l’adhésion des mouvances participantes à une Charte de la Transition qui fournira un cadre pour la gestion consensuelle de la transition menant à des élections libres, justes, équitables et transparentes dans les plus brefs délais.

A ce jour, les négociations ont réussi à déboucher sur un certain nombre de points d’accord.

En premier lieu, les parties se sont mis d’accord sur les principes suivants :

• La nécessité d’une transition neutre, pacifique et consensuelle

• La participation des anciens Chefs d’Etat et du Chef d’Etat de la Transition à la prochaine élection présidentielle. Après de longs débats, les parties malgaches ont convenu de respecter le droit des anciens Chefs d’Etat et du Chef d’Etat de la Transition à se présenter à l’élection présidentielle.

• Les élections seront organisées dès que possible suite à une évaluation par des experts nationaux et internationaux des capacités de Madagascar à organiser dans les meilleures conditions des élections crédibles, ce dans un délai n’excédant pas 14 mois à partir de la date de signature de la Charte de la Transition.

• Un statut spécial préservant la dignité et garantissant la sécurité des anciens Chefs d’Etat sera élaboré. Un Conseil des sages regroupant tous les anciens Chefs d’Etat sera également mis sur pied.

En second lieu, les parties se sont mises d’accord sur toutes les institutions de transition. Il s’agit de :

- La Haute Autorité de la Transition
- Le Gouvernement d’union nationale de la Transition
- Le Congrès de la Transition
- Le Conseil national de réconciliation et la Commission « vérité et réconciliation », chargée de passer en revue l’Histoire récente de Madagascar, promouvoir la réconciliation nationale et examiner les questions de réparation et de compensation.
- Le Conseil économique et social de la Transition
- La Haute cour de la Transition
- Le Comité de réflexion sur la défense et la sécurité nationales
- La Commission électorale indépendante

Les discussions portent actuellement sur la composition et la clé de répartition des institutions de l’exécutif et du législatif de la Transition.

L’idée d’une amnistie générale est en discussion pour les infractions liées aux évènements survenus dans des périodes restant à préciser. Les parties ont toutefois convenu qu’aucune amnistie ne couvrirait les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, les crimes de génocide et les violations graves des droits de l’homme.

Les médiateurs internationaux appellent toutes les parties à faire les concessions qui s’imposent afin d’obtenir un accord sur les questions qui demeurent en discussion et mener à terme les négociations en vue de parvenir à une transition concertée.

Antananarivo, le 22 mai 2009.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 30 réactions Lire les commentaires
  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 11:50, par gasy_kely (#439)

    Excellent !

    Espérant maintenant que tout le monde reste bien à sa place et accepte ce compromis.

    Les points d’entente sont assez équitables.

    J’espère juste que le dernier point sur les crimes de guerre et contre les droits de l’homme ne fera pas trop de débat. Car à mon sens, une chose est sur, si cette négociation échoue encore c’est à cause de ce point. Andry va protéger Charles, Didier va protéger Coutity, Marc va protéger ses gardes et Albert je ne sais pas trop.

    En tout les cas, félicitations aux négociateurs et vivement les élections libres :-)

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 11:56, par Manantena (#1345)

    Raha izao no marina dia safotr’iretsy irak’i Frantsa koa zany ny Sadc.
    Ary voafitaka mafy ny mpiaro ny ara-dalàna
    raha ao anatin’io hoe : « les PARTIES se sont mises d’accord sur toutes les institutions de transition ».

    Tsy rariny ny composition’io mouvance io satria tokony ho roa karazany ihany no ao dia, ireo mpomba ny HAT andaniny ary ny mpiaro ny ara-dalàna ankilany.

    Rehefa mipetraka avy eo ny « transition de consensus » vao miditra daholo ny mouvances any @ assises manomana fifidianana.

    Amin’izao hendriny izao dia mahazo feo betsaka ireo mpanonga-mpanjakana, nefa iza no tsy mahalala fa niaraka daholo ireo, ary izay no tsy namelany an’i Andry hanohy teny @ Hintsy, hiakaran’ny goaika antitra ambony latabatra.
    Jereo video France24 : chronique d’une prise de pouvoir.
    Miampy ity Lettre de l’OI androany ity :

    Paris recommande TGV à Kadhafi

    Le président Nicolas Sarkozy avait dénoncé le « coup d’Etat » d’Andry Rajoelina. C’est pourtant un membre de son cabinet qui a facilité le voyage de celui-ci en Libye.Selon nos informations, Claude Guéant, le secrétaire général de la présidence française, s’est démené pour obtenir que le « guide » libyen Mouammar Kadhafi reçoive Andry Rajoelina, dit TGV. Guéant a d’abord téléphoné en ce sens à Bashir Saleh, le directeur de cabinet de Kadhafi. Puis, plus tard, il a décroché son téléphone pour appeler directement Kadhafi afin de lui recommander le président de la HAT malgache. Du coup, Kadhafi a accepté d’envoyer un avion spécial chercher TGV et sa suite à Antananarivo, s’est entretenu avec lui sous la tente à Tripoli, le week-end passé, et a même tenu à le garder à dîner le 17 mai, ce qui a retardé d’un jour le retour de TGV à Antananarivo. TGV était aux anges et a téléphoné le 17 au soir à l’avocat français Robert Bourgi (LOI nº1261) pour lui dire que tout s’était bien passé à Tripoli et pour lui demander de remercier Guéant de son entremise efficace.Lors de son déplacement en Libye, TGV était accompagné de plusieurs Français dont Patrick Leloup, son conseiller pour les questions de sécurité. Sous le précédent régime, Leloup avait été expulsé de Madagascar par le ministère de l’intérieur car il était considéré comme un soutien de TGV, alors dans l’opposition. En effet, Leloup est un ancien conseiller d’Alain Ramaroson, l’actuel président de la Commission sécurité et défense de la HAT. Deux autres français étaient aux côtés de TGV en Libye. Il y avait l’avocat Ann-Philippe de La Giraudière du cabinet La Giraudière, Larroze et associés. C’est lui qui avait obtenu la libération de Natacha Barday, l’épouse de l’homme d’affaires Riaz Barday, emprisonnée à Antananarivo après que son mari eut été expulsé fin 2006 par le gouvernement du président Marc Ravalomanana. L’autre Français présent aux côtés de TGV à Tripoli est Philippe Leclerc, le président de la société d’ingénierie financière Orizon Finance où travaille également Sophie Deniau, la belle-fille de l’ancien ministre français de la justice, Jacques Toubon.© Copyright Indigo Publications. Reproduction et diffusion interdites(photocopie, Intranet, web, etc.) sans autorisation écrite.

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      23 mai 2009 12:08, titi (#219) répond à Manantena (#1345)

      et pourtant les légalistes avaient affirmé que TGV à été mal reçus en Libye, lequel ment le plus dans cet affaire ?

      • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
        23 mai 2009 13:14, racynt (#1557) répond à titi (#219)

        Je ne vois pas en quoi les légalistes perdent dans l’histoire puisque finalement la transition sera concertée !

        • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
          23 mai 2009 13:26, titi (#219) répond à racynt (#1557)

          ra8 à pourtant dis pas de négociation sans moi, à part cet état de fait les légalistes n’ont rien perdu n’est ce pas racynt ??? comme quoi la vie peu reprendre sans lui finalement et soyez en sur que si les éléctions seront transparentes et honnéte, plus aucun représentant du TIM (tia tena izahay mianakavy) n’aura de poste aux élections en province j’en suis sur c’est fini pour vous !!!

          • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
            23 mai 2009 14:22, racynt (#1557) répond à titi (#219)

            Vous avez du zappé quelques lignes titi, ils disent que tous les anciens présidents pourront participer à la prochaine élection et qu’ils feront parties du groupe de sages et que leur sécurité seront assurés. Vous avez pas encore compris ce que ça veut dire ou il faut que je vous fasse un dessin ?

      • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
        23 mai 2009 13:47, Imaitso (#773) répond à titi (#219)

        Vous savez, on peut inventer n’importe quoi pour attraper le « marivosalosana ».

        Il ne faut jamais se contenter d’une seule source et surtout pas d’y croire d’emblée quand aux informations, surtout actuellement dans notre pays.

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      23 mai 2009 12:33, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Manantena (#1345)

      b.ramahefarisoa gmail.com demande une autorisation écrite pour diffusion et reproduction.
      Basile RAMAHEFARISOA(2)22ramahefarisoa

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      23 mai 2009 13:00, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Manantena (#1345)

      Ma réaction est très mitigée par suite de ma conception de réduire le « rôle » d’un Président de la République :« ARBITRE NATIONAL,élu au suffrage indirect »....C’est le retour à la pagaille indéfinissable.L’avenir de Madagascar,pour moi,c’est le développement harmonieux des régions avec la reconnaissance et respect de la diversité du peuple malgache ( 18 ou 20 ethnies)

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      24 mai 2009 12:10, lalaina (#2165) répond à Manantena (#1345)

      Bonjour !!!

      Manatena an !!!

      Zany no atao hoe demokratia.

      Anjaran ireo vahoka Malagasy ,sisa, amin ny fifidianana no misafidy izay tiany hitondra ny firenena.

      Resaka mandany andro fotsiny ny fanamelohana izay antsoinareo fa coups d etats no nataon i TGV sy ireo vahoaka Malagasy niaraka taminy ,fa ny urgent ,amin izao dia vahaolana hitsaharan izao crise mahazo ny firenen tsika izao.

      Bonne week end !!

      LALAINA

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 12:01, par Zatovo (#2069)

    Plus que les structures et les incidences financières, les hommes à mettre à la tête de ces institutions vont provoquer encore des remous.Par exemple à défaut de maintien de la Presidence de Répiblique, la HAT devrait être co-presidée par Ravalomanana et Andry Rajoelina et la Primature doit revenir à une personnalité neutre n’appartenant pas à l’une des mouvances .Il serait souhaitable que le Ministère des Affaires étrangères soit confié à un Diplomate ou au moins à une personnalité ayant des expériences dans la diplomatie,polyglotte pour éviter des bourdes et l’utlisation d’un interprètre en anglais à chaque audience comme c’est le cas ces derniers temps .Par ailleurs le délai de 14 mois est trop long et il ne faut pas compter sur la communauté internationale pour financer ces Institutions pléthoriques de la transition.

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 12:39, par rom1 (#1140)

    A froid, cela semble aller vers le bon sens et la sortie de crise....

    Cependant j’ai un peu peur que l’on crée une usine à gaz....

    Et à force de vouloir contenter toutes les parties ,on risque de multiplier les mécontents dans la « base » de ces parties...

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 14:53, par réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    Je suis très déçue de cette déclaration !
    - le communiqué officiel du 07/05/09 de l’UE n’est que foutaises !
    - les condamnations du coup d’Etat perpetré par Rajoelina non suivies de sanctions n’est que mépris envers le peuple malgache,
    - l’UA n’est pas indépendante, la France pèse encore de tout son poids en Afrique,
    - les américains et les autres pays européens sont écrasés par la françafrique,
    - leur déclaration n’est que des mots, des mouches à faire gober aux Malgaches mais il faut en tirer la conclusion suivante : un putschiste ne sera jamais puni en Afrique...la démocratie occidentale n’est pas appliquée et peut-être pas applicable en Afrique,
    - je doute que Madagascar sera sur la voie de développement un jour, on nous laissera « en paix » avec nous-même quand nos ressources minières seront taries.

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      23 mai 2009 23:49, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

      réveille-toi jeunes malagasy :« TOUT LE MONDE A COMPRIS QU’IL N’Y A PAS EU UN COUP D’ETAT,à MADAGASCAR »,mais il est difficile de faire marche-arrière ou de se désavouer soi-même.Basile RAMAHEFARISOA

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      24 mai 2009 05:52, dadabevazaha (#2524) répond à réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

      Bonjour,

      Je comprends d’autant mieux votre déception que ce projet de Charte reconnait nommément la HAT , contrairement aux déclarations officielles de la diplomatie internationale et même de la HCC dans sa décision du 23/avril 2009

      Je crains que ce ne soit un sérieux encouragement au prochain putsch ainsi préalablement légalisé :-(

      De plus, cette transition illégale et peut-être non légitime, gouverne et réorganise l’Etat au lieu de se limiter à son rôle : gérer les affaires courantes et préparer les élections.

      • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
        24 mai 2009 08:01, rafra6 (#318) répond à dadabevazaha (#2524)

        Eh ! les gars ! n’oublie pas que nous sommes des africains. Et c’est ça l’Afrique !

      • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
        24 mai 2009 21:42, tanyvaovao (#2428) répond à dadabevazaha (#2524)

        dadabe,

        il n’y a pas de signe d’encouragement. les mouvements derniers sont l’expression d’un ras le bol,d’une paupérisation insoutenable. Alors si l’on veut éviter une autre révolution, la solution est simple : les futurs dirigeants devront se mettre au travail et veiller à ce que la grande majorité du peuple puissent participer à la vie économique pour en récolter les fruits. Si le malgache lambda mange à sa faim, il n’y aura pas de révolte qui tient !!!

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      24 mai 2009 11:30, lalaina (#2165) répond à réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

      BONJOUR !!!!

      Reveille toi jeunes malagasy !

      Vous dites !les condamnations du coup d etats perpetre par RAJOELINA non suvies de sanctions.Mais vous oubliez qu il a eu le courage de faire face a un dictateur en place depuis 7 ans !!!

      Ce qui est extraordinare c est que les soits disant legalistes, ne demandent pas les sanctions pour le mepris qu avait M R8 ?

      Pourtant ,ce n etait pas un saint !!!

      Il a fait assez de mal au peuple,et vous n osez pas qu il s explique devant un tribunal.

      Et, si vous lisez bien l article !

      Comme tous les autres ;il aura le statut special preservant la dignite et garantissant la securite des anciens chefs d etats.

      Que voulez vous de plus !!!!!

      Et je termine en disant !Ne serait il pas a son honneur de venir en homme libre ,en toutes securitee de se dedouaner des accusations contre lui ???

      Bonne week end.

      LALAINA

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 16:15, par pelanoro (#1576)

    Il y a un couac quelque part. Toutes ces organisations ont condamné le coup d’état, pourquoi maintenant elles incluent les putchistes dans les négociations ? Je trouve ça anormal, car le fait de les inclure veut dire automatiquement les reconnaitre.

    C’est comme dans une classe, si un groupe d’élèves perturbe, doit-on parlementer avec eux au lieu de les sortir carrément ?
    J’ai l’impression qu’il y a des otages dans l’affaire et là ça mérite des négociations pour que les otages sortent indemnes. Bien sûr que la HAT est armé jusqu’aux dents, et il connaît bien la faiblesse du peuple : la non-violence. Donc il continue à menacer.

    Donc c’est le peuple malgache qui est en otage, mais le mal est déjà fait. Le peuple souffre, les caisses sont vides.

    En attendant leurs 14 mois, nous malgaches, nous allons vivre de quoi ?
    Déjà, les pré-salaires des internes en médecine ne sont pas payés, et la prochaine fois, ça va être le tour des fonctionnaires (priorité aux membres de la HAT et à certains militaires), et le peu d’argent qu’il y a, ça va durer combien de temps ? Nous allons tous voir.

    Donc rien que pour ça, c’est le peuple malgache entier manifestera à cause de la pauvreté,et même s’il ne veut pas rejoindre le camp des légalistes. Et là, ça va être pire.

    Peut-être que la HAT compte sur les sous saoudiens ou français, mais ça veut dire qu’il accepte tout, même jusqu’à vendre Madagascar (pourtant il abhorrait le projet Daewoo ???). Car rien n’est gratuit. C’est toujours donnant-donnant, et souvent je te donne un peu et tu me rends un peu plus, autrement on ne te financera pas.

    Autre point bizarre : pourquoi andry rajoelina se fait accompagner par des français quand il était en visite en Lybie ? Tout le monde sait qu’il est naturalisé français, mais là, il y va au nom de Madagascar ou de la France ? Il est en train de démontrer que ses compatriotes malgaches ne valent rien, toujours incapables de négocier.

    Réveillez-vous,chers malgaches, nous sommes en train de perdre notre identité et notre patrie !!

    Dommage et honte devant la communauté internationale, nous sommes en train de montrer que nous sommes incapables de gérer notre patrie, et nous appelons au secours comme des enfants, pourtant ni la Lybie n’est notre papa, et ni la France notre maman.

    Quand est-ce que nos dirigeants seront matures ???????

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 17:50, par demokrasia fostsiny (#160)

    Depuis le début de la crise j’ai essayé de convaincre que la HAT mise en place par la HCC était la solution à la malagasy la moins mauvaise.
    J’ai décidé de ne pas tomber dans le piège de reprendre tous mes commentaires par copie-collé pour répondre aux pro dada acharnés.

    Car heureusement il y a des hommes politiques du TIM qui ont compris que si on veut arreter les souffrances du peuple malagasy,il était temps d’appliquer le principe de réalité :

    Continuer à réclamer le retour à la situation d’avant le 17 mars est inutile car même la SADC considérée comme l’allié indéfectible de Marc Ravalomanana a fini par reconnaître que son retour pur et simple comme président de la république n’est plus la solution.

    Ces hommes politiques du TIM qui ont l’ambition légitime de soutenir Marc Ravalomanana aux prochaines élections sont désormais mes adversaires(non mes ennemis) dans un combat d’idées démocratiques.

    Tgvendrana puschiste et Ravalomanana dictateur sont les concepts extrémistes qu’on peut comprendre dans la guerre de tranchées qu’il y a eu.
    Continuer à les utiliser pour empêcher la solution proposée par toutes les mouvances politiques et la communauté internationale relève non seulement de la bêtise mais surtout de crime humanitaire contre le peuple malagasy.

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 20:15, par Mandimbisoa (#2104)

    Miarahaba,
    raha tena nolaliniko ireo hevitra diplomatika ireo d misy indro kely tsy dia voako loatra,sa izaho no tsy mahazo resaka,
    Ny fanotaniko d izao:Tsy misy fanamelohana ny coup d’état izany ?fafana
    toy ny tsy nisy ireny rehetra ireny,
    tsara ny hoe mifanaraka ry zareo kanefa kosa maninona raha nasiana solo-tenam-bahoaka tsotra milaza zay tena hetahetan’ny vahoaka ?amiko mantsy raha mbola politisiana fotsiny no atao resaka d tsy lasa satria ny azy seza no tadiavin,ary tsy ry zareo any hivelany no hiaina amizay manjo fa ny maro anisa !

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    23 mai 2009 22:12, par Rakoto (#358)

    Ra8 a commis une certaine erreur ou une erreur certaine, c’est de ne pas avoir des partenaires politiques et économiques au niveau international !.

    La raison « Ra8 » doit le connaître en son ame et conscience !!!.

    Il ne faut pas qu’il rate la perche qu’on lui tend !

    Il est très mal placé depuis le début pour négocier quoique ce soit au niveau international !. Les dossiers sont trop épais (tenu au devoir de reserves).

    Force est de constater qu’être dirigeant d’affaire est moins utile pour le développement d’un pays.
    Vaut mieux tout simplement être un bon gestionnaire des finances publiques !...

    Ne soyons plus naifs !

    A bon entendeur !

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 00:48, par ikopa (#671)

    Si on veut une vraie stabilité politique dans toute l’île, il faut considerer les réalités malgaches et non suivre et copier bêtement ce que font les gens ailleurs.

    Pour cela, l’election présidentielle doit être une sorte de vote indirecte. Les électeurs sont inscrits et votent par circonscriptions régionales. S’il y a 22 régions à Mada, le nombre de voix au final est donc de 22.

    S’il y a, disons sept candidats au présidentiel, on les classe selon les votes des élécteurs dans chaque région et le candidat qui mène dans chaque circonscription régionale est porté au niveau national.Ansi, il y aura 22 resultats, au nombre des circonscriptions régionales.Et le gagnant sera celui qui obtiendra plus du 50%, soit au moins 12 voix des 22 régions.

    • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
      24 mai 2009 11:58, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ikopa (#671)

      ikopa !!Basile RAMAHEFARISOA partage totalement votre point de vue,mais une petite réserve,élu au suffrage indirect par des grands électeurs :"conseillers municipaux,conseillers régionaux,députés,sénateurs et pour quoi pas les conseillers économiques et sociaux(ces fameuses sociétés civiles).
      C’est un rêve qui pourrait devenir une réalité si nos compatriotes rêveriez d’une certaine stabilité politique à MADAGASCAR.Ce serait une présidence « TOURNANTE ».Le Président est un arbitre national,pas un dictateur ni un homme d’affaires pour son compte personnel et ses fanatiques.
      Basile RAMAHEFARISOA

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 04:12, par diego (#531)

    Tout ça pour ça....on a enfin compris que c’était un grave erreur pour le pays le coup d’etat de 2002.

    Qu’est que c’est ce pays qui veut emprisonner les opposants et surtout menacer les anciens chef d’ETAT ? Madagascar est à tout les Malgaches, que chacun utilise sa tete mais pas autres chose.

    Une élection se gagne à deux tour à Madagascar, et bien vive l’election pour sortir de cette crise, mais ça se gagne à deux tour, à moins qu’on va tour recommencer encore une autre fois dans 7ans, peut-etre meme dans moins de 7ans.

    Bonne Chance à nous tous

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 08:04, par Bestan (#2456)

    Je pense que c’est une bonne chose pour tout le monde. Un départ à zéro pour Madagascar et une seconde chance pour nos dirigeants (Ravalo et Ratsiraka). Personnellement, je ne suis pas pour la possibilité de se présenter de ces 2 là mais bon de toute façon cela ne changera rien. Je pronostic que deba ne se présentera plus de toute façon et que toujours de ma vision des choses Pierrot aura la majorité à la prochaine élection. Amnistions tous le monde donc et repartons sur de bonnes bases. Une transition consensuelle d’accord, cela garantira la transparence des prochaines élections.
    Et surtout, surtout que les réclamations se font de manière légal et non pas de « 1er tour dé vita ». N’oublions pas que le malaise est parti de là n’en déplaise à certains. Ensuite que le président élu ai moins de pouvoir, un partage du gouvernement suivant les scores aux élections.
    Apprenons enfin à gérer les affaires de l’Etat avec transparence. Plus de Force One qui ne soit établis dans la loi des finances.
    Bon, en résumé, je vais dans le sens de ces accords, cela donne l’image de politiciens qui veulent aller ensemble vers la sortie de crise. (Que se serait-il passé si Ravalo était là ‘il aurait fait sa tête de mule encore une fois). A nous le peuple maintenant d’être lucide et de créer un vrai débat de société et oublier le passé. Je suis prêt à oublier 2002 si les partisans de Ravalo sont prêt à oublier que leur dada n’est pas roi à Madagascar et que les TGV reconnaissent que leur arrivé au pouvoir n’était pas réellement de la bonne manière. Reconnaissons nos erreurs et bâtissons un avenir meilleur.

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 10:43, par Joseph (#2102)

    Un programme de transition vers un Gouvernement et un Parlement enfin respectueux de la séparation des trois pouvoirs avait été défini par la HAT et la Société Civile, on avait définitivement fermé la porte à la restauration du régime dictatorial renversé, un travail complexe et sincère était en cours pour organiser des élections sur des bases crédibles ... Et voilà que ces agents patentés des organisations Internationales de l’Ultra Libéralisme (Europe, OIF, ONU, UA et SADC) se permettent de dicter aux Malgaches un autre plan, protégeant deux criminels notoires, Ravalomana et Ratsiraka.
    Plus personne ne parlait de Ratsiraka et Ravalomanana était l’objet d’un mandat d’arrêt pour ses vols et crimes, et voici que les Ultra-démocrates Internationaux osent imposer un programme de protection, donc de retour de ces deux voyous dans le débat politique !

    Il est évident que si cela se produit, c’en est fini de la reprise en mains de Madagascar par les Malgaches, d’un changement profond de Société. Les voleurs et les escrocs tant Malgaches qu’ étrangers auront le champ libre pour trafiquer avec ces Clans remis en selle par la Communauté Internationale.

    C’est mon avis que nous devons être très peu je crois à partager, étant donnée la naïveté des Malgaches eux-mêmes sur la vraie nature des relations internationales, commerciales et politiques, la vraie nature de l’ONU, d’Obama, de la SADC, de l’UA etc ...
    La main mise des « Occidentaux » au sens large sur les minerais de toute l’Afrique à bas prix en la rendant incapable de les exploiter elle-même, la main mise sur les millions d’ha de terres pour servir de grenier OGM et nécro-carburants pour les pays qui en manquent, aussi à bas prix, la CORRUPTION par la privatisation des Etats, de par l’appartenance de la plupart des dirigeants « démocratiquement élus » aux lobbies servant les multinationales, c’est çà le mode normal de bonne gouvernance sur cette planète.
    Pas étonnant que tous ces gens, honorables de par leur image médiatisée seulement, se pressent au portillon pour regretter leur agent déchu, Marc Ravalomanana et pour tout faire pour le remettre au pouvoir ou au moins ses alter-égo. Cet homme servait leurs intérêts, envoyait des étudiants aux USA, enfonçait le clou chaque jour davantage dans ce système de « bienfaisance », de pauvreté structurée, planifiée, l’autre face de la réussite d’une économie de dépendance totale aux multinationales.

    Qui se soucie vraiment donc de l’intérêt des Peuples parmi les dirigeants politico-économiques du Monde ? Sûrement pas en tous cas le « Noir » Obama, ni la « Blanche » Clinton, puisqu’on a fait de leur élection la Clé suprême du Bonheur pour tous et de la Probité, alors qu’ils viennent de démontrer leur véritable nature en punissant financièrement le Peuple Malgache d’avoir osé dire stop à la bonne co-gouvernance entre Niels Marquardt et Ravalomanana !
    Sûrement pas non plus les dirigeants de la SADC qui ont contracté de façon privée avec un homme dont on ne sait plus s’il était PDG ou Président de Madagascar ! Sûrement pas ces groupements de requins prédateurs qui dirigent la plupart des pays d’Afrique ...
    Peut-être face à ce rouleau compresseur des mafieux internationaux, un peu d’humanité viendra de Kadhafi, bizarrement, l’homme diabolisé par Bush, ou des Saoudiens, de la France et de ses commerçants industrieux restés à l’échelle humaine, mais surtout des Malgaches eux-mêmes, ceux qui vont réussir, comme l’a fait Monja Roindefo face à l’abominable Niels Marquardt, à clouer le bec à ces prédateurs immoraux qui vendraient leur propre mère pour agrandir leur emprise économique sur des pays mis à genoux, les Bernard Tapie de la misère organisée.
    Allez voir sur Madagasikara-Soa la lettre d’hier du vieux requin Didier Ratsiraka, publiée par son désormais confrère Zafy (CRN) qui exige depuis Neuilly, (ma chère !) l’amnistie totale pour ses crimes et ceux de tous ses complices. Il dit « qu’il n’est pas une péripatéticienne de la politique » ! Quelle délicatesse de vieux renard !
    Donc, bientôt, peut-être, et ceci grâce à l’ONU, l’UA, la SADC, l’UE, etc... deux dictateurs vont pouvoir être amnistiés et replacés dans la course à la présidence !
    On dit merci qui ?

    Pourquoi le Peuple Malgache a-t-il accepté en 2002 et 2006 l’éligibilté de Marc ravalomanana, alors que celui ci avait déjà un casier judiciaire ?
    Il a quand même fait un mois et demi de prison pour des malversations et a malgré tout été choisi contre Ratsiraka, pour incarner la probité et l’honneur de Madagascar !

    Soit les Lois Malgaches sont en caoutchouc extensible à souhait, soit les Malgaches ferment les yeux volontairement sur les délits d’ingérence perpétuels que leurs dirigeants politiques commettent à longueur de journée.

    Marc Ravalomanana est dix fois passible de la Haute Cour de Justice pour une liste interminable de violations de la Constitution, et les Malgaches vont accepter qu’un diktat de la Communauté Internationale, complice de ses agissements pendant 7 annéesle protègent et le remettent à la tête de son empire politico-commercial fait de corruption, de népotisme,de rapine, de main mise sur les biens Publics ?

    C’en est fini de la seule chance que Madagascar avait de sortir de la corruption structurelle et de la pauvreté. Les Eglises et les organismes charitables paternalistes ont encore de beaux jours devant eux et vont proliférer à nouveau pour un nouveau siècle d’obscurantisme.

    Ah, il ont réussi leur coup Galliéni avec ses curés et l’Angleterre et la Norvège avec leurs Pasteurs au 19ème siècle ! Les Malgaches du 21ème siècle, pendant qu’ils prient toujours les yeux rivés sur le Ciel pour moins sentir la faim laissent libre champ aux multinationales qui s’empiffrent à leur santé de leur sous-sol à bas prix.

    MERCI QUI ?

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 11:26, par Joseph (#2102)

    note : je présente mes excuses à tous les requins et tous les renards de cette planète, pour les avoir comparés aux « vieux renards et jeunes requins » de la politique. Ce n’est qu’ un artifice de langage à usage des humains trop souvent imbus de leur apparente supériorité sur le règne animal.

    A titre de preuve, la constitution, sans rire, d’un Comité des Sages composé des anciens Présidents de la République Malgache !

    Que l’honorable famille des crabes aussi me pardonne si je dis ici que ce panier de crabes mérite une ovation et qu’ un monument soit élevé à l’insondable bêtise humaine !

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 11:34, par lalaina (#2165)

    Bonjour !!!

    Merci a l UA,SADC,OIF ,l ONU et LA FRANCE ,de vouloir nous aider a sortir de cette crise !

    LALAINA

  • Déclaration commune UA - SADC - OIF - Nations Unies
    24 mai 2009 12:54, par Rajeux (#2521)

    Bon voilà le résultat de la négociation. Bravo et merci à tous les participants. Bravo si tous les protagonistes sont d’accord pour son application. Mais je vais plus loin... Ne faut-il pas mettre en place une charte de bonne conduite afin d’établir les règles de jeux pendant la période de transition ? Ne faut-il pas mettre en place une charte de bonne conduite pour établir les règles de jeux après les élections ? Car les problèmes actuels sont nés des mauvais perdants et des abus du gagnant. La négociation actuelle permet de diviser pour règner, tous responsables et personne n’est coupable mais après, il n’y aura qu’un seul gagnant donc que faire des perdants ? Des futurs opposants ? Car au-delà de la transition, c’est un changement de mentalité qu’il faut opérer. Que faire si le futur tenant de pouvoir se précipite pour changer la constitution pour asseoir éternellement son pouvoir et écraser les autres ? Que faire si les futurs perdants refusent leur défaite et perturbent le bon fonctionnement de l’Etat ? Je demande aux intermédiaires de continuer la négociation sur ces points qui sont le garant de la réussite de la transition.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 155  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360