::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 16h23  :  26°C  :  Soleil et nuages épars
vendredi 31 octobre 2014
 

 > Culturel

19è Madajazzcar

Début tonitruant

mercredi 8 octobre 2008, par Daddy R., Rindra R.
JPEG - 42.3 ko

Un trio “ Esperança ” qui mérite le déplacement .

Après un léger retard lors du concert d’ouverture de ce festival, les personnes présentes au Carlton ont été bien servies avec du jazz à gogo au rendez-vous. En présence du ministre de la Jeunesse, du Sport et de la Culture, Jean Louis Robinson, qui a donné le ton à cette 19è édition, ainsi que du DG de Telma et de Moov, Patrice Pisal, tout comme l’ambassadeur d’Allemagne et celui de l’île Maurice, la soirée s’est déroulée dans une ambiance euphorique grâce aux trois groupes qui ont évolué sur scène, Tribute To Tôty , Furiopolis d’Allemagne et Trio Esperança du Brésil. Ces artistes ont donné trois sensations différentes durant la soirée. Tout d’abord, le “ 3T ” composé par 8 bassistes qui ont donné au public le privilège de rendre hommage au grand Tôty en interprétant à la fin avec un excès de zèle “ Mampamangy ”, le fameux titre du groupe Tritra, et non moins composition par excellence de cet illustre bassiste. Fanaiky et sa “ 6 cordes ”, Radanz et sa “ 5 cordes Fender Jazz Bass ”, Dr Henri, Roger Zafera, Eric Rakotoary, Haja Andrianary, Sesely et Lalah Rakotorahalahy ont émerveillé la salle. Ensuite, Furiopolis qui a bien animé la salle avec les différents instruments qu’ils ont utilisés. Les rythmes semblaient se chambouler mais une fois rentré dans leur univers, le public a suivi jusqu’à la fin la prestation de ces musiciens hors du commun. Et dernier et non des moindres, les trois sœurs Correa du Brésil qui ont bercé le public avec leurs voix suaves en exécutant sans fausse note de l’a capela. Surtout quand le Trio Esperança entonna “ La Bohême ” et un titre en japonais, la salle n’a pu qu’apprécier la parfaite harmonie vocale des trois sœurs. Un voyage à travers le Brésil par le biais de la prestation de cette formation magique.

Une soirée en cache une autre

JPEG - 48.7 ko

« Tribute To Tôty » se balade entre les rythmes.

Hier encore, elles ont emmené tout le monde dans un autre monde en laissant bouche bée la salle feutrée du Ccac. En première partie, le public a pu redécouvrir Joëlle Claude, après quelques années d’absence sur la scène, aux côtés de Datita Rabeson. Tout comme Rado Rakotorahalahy qui a laissé ses baguettes pour prendre le micro, accompagné par Sammy Andriamanoro, faisant allusion aux “ Brian Mac Night ”, “ Take 6 ” ou encore Al Jarreau.

La formation “ 3T ” et Furiopolis se produiront encore gratuitement au jardin d’Ambohijatovo, ce samedi 11 Octobre. -

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 330  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360