Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 décembre 2017
Antananarivo | 06h01
 

Editorial

Débandade sécuritaire

vendredi 9 juin | Ndimby A., Patrick A.

La rédaction de Madagascar-Tribune.com s’est réjouie de la libération de Yanish Ismael. Tout comme elle est dégoûtée du kidnapping de M. Chandarana. Tout comme elle s’est offusquée du kidnapping des enfants Arnaud et Annie à Toamasina. Et tout comme elle est écœurée des kidnappings de Malagasy qui sont sans doute moins médiatisés, mais qui sont de plus en plus fréquents. Car contrairement à ce que l’on croit, ces rapts ne visent pas que les étrangers et/ou les fortunés. Des compatriotes en sont également victimes, y compris dans la classe moyenne.

Karânerie.

Ce serait une ânerie de persister à penser que les kidnappings ne seraient qu’une histoire de règlements de comptes entre Karana, et que les Malagasy ne seraient pas concernés. Au début, sans doute cela était-il en partie vrai. Mais en 2017, ce n’est clairement plus le cas. Des indices convergents indiquent que l’activité de kidnapping s’est « professionnalisée » et est devenue un véritable « business » autonome, mû avant tout par la recherche de profit financier et sans considération de nationalité. Au fil des années, ce « business » a pu développer ses rentrées d’argent et a réussi à acquérir les moyens et protections qui lui étaient nécessaires pour « prospérer ». Protections tellement puissantes que le fameux rapport au sujet des réseaux impliqués a disparu sans traces ni conséquences, après avoir été remis aux autorités de notre pays par l’ambassadeur français Goldblatt.

N’en déplaise à ceux qui seraient tentés de pratiquer la politique de l’autruche, il suffit de prendre un peu de recul pour réaliser que ces actions mafieuses ont touché toutes les catégories de population. La multiplication et la diversification des attaques est indéniable, même si les Vazaha et Malagasy qui en ont été victimes ont réussi à garder les faits relativement confidentiels. De fait, cela a fait que l’attention est restée focalisée sur la communauté Karana.

Du kidnapping karana au kidnapping tout court.

L’ensemble de la population est donc concerné car si aujourd’hui, ce sont quelques Malagasy qui ont le triste privilège d’être victimes d’actes de kidnapping, demain cela risque d’arriver à tout le monde. D’une part, comme on l’a dit plus haut, cela arrive déjà à des Malagasy de la classe moyenne. Il n’y a pas que la rançon qui soit un mobile possible, et pour le trafic d’organes ou la traite de personnes, le compte en banque familial n’a pas besoin d’être bien garni. Par conséquent, se laver les mains des kidnappings de Karana en arguant que cela ne concerne que les Karana est un positionnement stupide. Car le jour où les petits malfrats verront que les grands bandits réussissent dans ce business devenu lucratif, alors ils s’attaqueront à des victimes plus accessibles et plus proches. Seront-ce uniquement les Karana ?

Ajoutons que les Malgaches sont également pleinement concernés car ce sont des Malgaches à divers niveaux qui sont les complices de ces actes, depuis l’acte de kidnapping jusqu’aux « couvertures » nécessaires pour protéger les malfrats. Les Malgaches sont concernés parce que leur indifférence, sous prétexte que cela ne les concernerait pas, permet que cela arrive. Les Malgaches sont concernés parce que cela se passe dans leur pays, et c’est ce pays qui fait négativement la une de la presse internationale. Et les Malgaches sont concernés car si les Karana ne portent pas plainte et préfèrent payer une rançon, c’est parce que le système judiciaire des Malgaches n’est pas fiable.

Déliquescence …

Les kidnappings et l’explosion du banditisme s’expliquent à cause de cinq facteurs, dont on a vu la détérioration depuis notamment le coup d’État de 2009. Premièrement, la déliquescence des valeurs morales au sein de la population. La pauvreté n’est pas un prétexte, et encore moins une excuse à faire n’importe quoi. Deuxièmement, la déliquescence des valeurs au sein de la Justice, mais aussi des forces de l’ordre, dont certains ripoux louent leurs armes, quand ils ne participent pas eux-mêmes aux actes délictueux. Que pensent ces ripoux quand leurs frères d’armes sont victimes des balles tirées par les pistolets et fusils qu’ils ont eux-mêmes fournis aux bandits ? Ces actes éhontés de « vindicte populaire » reflètent l’une et l’autre déliquescence, et traduisent un manque de confiance croissant envers les différents acteurs du pouvoir judiciaire.

Dans ce contexte de déliquescence, le combat actuel du Syndicat des magistrats de Madagascar (S.M.M.) pour s’attaquer à la corruption de la Justice est un noble combat, du moins tel qu’il le mène dans ses discours. Pour les actes, on attendra de faire le distinguo entre le désir de visibilité personnelle et l’ambition de certains de ses leaders, d’une part, et la réelle volonté de résoudre ce problème de corruption qui influe grandement sur l’état d’insécurité du pays, d’autre part. Toutefois, pour qu’une noble lutte soit également crédible, il faut qu’elle soit menée par des leaders exempts de tout reproche, et dont le passé ne souffre pas de casseroles. Et sur ce plan, la très discutable et scabreuse montée en épingle par le magistrat Fanny Ernaivo (Présidente du S.M.M.) d’un certain épisode de parking public doit être rappelé, alors qu’en plus c’est sa voiture qui était mal garée (juin 2013). On ne pourra donc que lui accorder un soutien très moyen, pour ne pas dire médiocre.

… et facteurs structurels.

Troisièmement, sur un tout autre plan, l’absence quasi-totale au sein de ces forces de l’ordre — et de l’Administration en général — de personnes issues de la communauté karana est un fait dont l’importance est fréquemment minorée. Et cela, parce que les questions d’origine ethnique ou religieuse relèvent du tabou… Le problème est pourtant bassement technique : comment notre police pourrait-elle soutirer des renseignements au sein de la communauté indo-pakistanaise si elle ne n’a pas en son sein des éléments capables de se fondre dans le milieu ? Difficile pour un enquêteur malgache moyen (au sens statistique) d’obtenir un début d’information utile si son faciès attire l’attention et la curiosité dès qu’il approche d’une mosquée Bohra ou Khoja… Ne nous hâtons pas de blâmer alors les membres de ces communautés qui, dans ce contexte, préfèrent ne pas porter plainte ou évitent de faire part de ce qu’ils savent…

En quatrième facteur vient le manque de moyens. Quand la police ou la gendarmerie demande avant d’agir à ce qu’on lui fournisse du carburant, du crédit téléphonique, ou du papier pour taper les procès-verbaux, il y a obligatoirement un problème d’efficacité et d’efficience. Ne serait-ce que dans l’allocation des ressources.

Toutefois, le facteur qui nécessitera sans doute le plus de travail avant de le résoudre est le dernier : un manque de compétence. Nos forces de sécurité sont plus efficaces dans le show que dans leur mission. Elles sont extrêmement rapides quand il s’agit de désigner des commanditaires imaginaires de pseudos-bombinettes artisanales, ou quand il s’agit de procéder à des arrestations d’étudiants grévistes ou de mauvais plaisantins sur Facebook. Mais quand il s’agit de mettre le holà aux dahalo, aux trafics illicites, aux kidnappings, aux attaques à mains armées, et aux détrousseurs qui se promènent impunément et en plein jour dans les embouteillages avec leurs sabres, bizarrement la police et la gendarmerie sont aux abonnés absents. Ce qui rend encore plus ridicule leur cinéma lors de l’arrestation de menu fretin : ça ne fait que souligner le grand écart avec leur capacité à ferrer les gros poissons.

En attendant, les Malagasy n’ont qu’une seule possibilité : subir cette impuissance des forces de sécurité, et espérer que les problèmes d’insécurité n’arriveront qu’aux autres. Jusqu’au moment où ils s’aperçoivent qu’ils font aussi partie des autres.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juin à 09:31 | Boris BEKAMISY (#4810)

    @ Patrick A et NDIMBY A.

    - C’est intéressant d’avoir déroulé comme ça une approche sectorielle (corporatiste) pour essayer de mettre en lumière pourquoi cette descente en enfer à Madagascar sur la question aussi STRATÉGIQUE de la SÉCURITÉ NATIONALE
    Mais je trouve que vous omis(volontairement ?) de questionner LA RESPONSABILITÉ DU GOUVERNEMENT ACTUEL dans ce BAZAR SÉCURITAIRE qui prévaut à Madagascar.

    - L’Analyse que vous venez d’étaler concernant la problématique sécuritaire à Madagascar n’est pas exhaustive dans la mesure vous avez omis de questionner/éplucher si UNE POLITIQUE NATIONALE EN MATIÈRE DE SECURITé existe à Madagascar et si cette éventuelle politique est PERTINENTE pour faire face aux DEFIS SECURITAIRES dans ce Pays ! Et si cette politique existe ,comment le GOUVERNEMENT ACTUEL met en œuvre sa stratégie sécuritaire, ou en est le blocage pour arriver dans la situation alarmante actuelle .Le PND est document utile pour faire une telle analyse ,si au moins ce GOUVERNEMENT DE NULLARD a essayé de mettre en œuvre ce qu’il a fixé comme OBJECTIFS dans ce document ou il s’est contenté de ranger le fameux PMO (Paritra Malagasy zary Ohabolana= Nul comme sigle ) dans le fond du PLACARD commdhab !

    - Oui , c’est bien d’avoir faire le tour du Secteur pour votre analyse mais si UN VIDE POLITIQUE GOUVERNE le PAYS au SOMMET EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ comment espérez_vous trouver UN MINIMUM DES RÉSULTATS au niveau sectoriel/corporation ?

    Boris BEKAMISY

    • 9 juin à 11:04 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      BB,

      « UNE POLITIQUE NATIONALE EN MATIÈRE DE SECURITE »

      Ce n’est pas trop demandé Boris de demander une politique nationale en la matière à ce régime nullard comme vous même le constatez...? Donc, rien à analyser, là-dessus,...

      Ndimby n’a pas omis de mentionner que la date de l’alpha des tous nos maux, c’est 2009,...auparavant, les Malagasy étaient heureux et libre, les kidnapping n’avaient jamais existé, et que Mohamed Taki est né en 2009, comme Bob et Carter ; le mot dahalo est une invention de la révolution orange,...

      Face à tous ces bazars, si on les laisse aller, pourraient faire beaucoup de dégâts dans ce pays, le soi disant donneur de leçon ose continuer de prôner l’immobilisme complaisant,...ne rien faire et croiser le bras,...cependant, non seulement, ce régime s’obstine à ne rien changer, mais aussi, ils comptent les faire durer le plus longtemps possible, en commençant à verrouiller toutes les portes pour que rende impossible l’alternance,...

    • 9 juin à 11:59 | Ndimby A. (#444) répond à Boris BEKAMISY

      Isandra

      Il faut avoir un peu de bonne foi.
      « Les kidnappings et l’explosion du banditisme s’expliquent à cause de cinq facteurs, dont on a vu la détérioration depuis notamment le coup d’État de 2009 » ne signifie pas que c’était le Paradis avant. Cela signifie que ce qui était déjà mauvais a empiré.
      Soutiendriez-vous que le coup d’Etat n’a eu aucune conséquence ?

    • 9 juin à 12:56 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      Ndimby,...

      Soutiendriez-vous que le coup d’Etat n’a eu aucune conséquence ?"

      Déjà, nos avis diffèrent sur la qualification qu’on peut mettre concernant ce changement de régime en 2009,...On ne s’attarde pas là-dessus, ce que personne ne peut nier, il y avait la démission,...et un transfert de pouvoir anti-constitutionnel(directoire militaire),...Fermons la parenthèse,...

      Si, pendant la transition la vie des Malagasy s’empirait,...toutefois, les causes principales n’étaient pas l’incompétence des dirigeants de l’époque, mais, les sanctions internationales dont on n’a plus besoin de vous expliquer plus les conséquences néfastes, et la feuille de route laquelle a obligé le Président de partager le pouvoir avec ses adversaires, et cette situation rendait les autorités de l’Etat affaiblies,...

      Cette transition est elle cas isolé...? Non, si nous revoyons notre histoire, après chaque changement de régime par la révolution, les choses s’empire plus qu’avant, surtout, quand on passe par la transition, avant de restaurer le vrai nouveau régime,...

      C’était le cas de

      - 1972, Mes parents m’ont raconté que la vie était mieux avant cette date,...

      - 1991, Le retour en force de Ratsiraka nous explique tout,...

      Etc

    • 10 juin à 14:31 | rayyol (#110) répond à Boris BEKAMISY

      2009 cela tourne a l obsession .Avoir une visière empêche de voir n est ce pas ou limite la vision
      Vous savez des évènements interviennent dans la vie des pays comme des gens continuellement La maturité est quand on sait comment y faire face favorable ou défavorable
      Ils ont toujours une raison d être C est souvent du au fait que nous sommes responsables et que l on doit assumer cette responsabilisée :es évènements qui se sont produits sont une suite normale a l état ou le pays et ses habitants se trouvait
      Et leur difficulté a surmonter l épreuve dénote la faiblesse du peuple . Celui ci doit surmonter ses carences et ce tout les citoyens sont responsables ,Ceux qui ont l education le sont plus que les autres Au lieu de de disséquer continuellement le passe tourner vous vers l avenir tout en assurant le présent
      Associer tout a un individu dénote un esprit revanchard qui ne dit pas son nom .Etre incapable de passer a autre chose n est pas signe d ouverture
      Une maladie arrive toujours suite a une faiblesse causée par une carence si l on ne remedie pas a cette carence pas ou peu de chance de guérison
      Et la façon dont nous allons assurer la guerison dépend aussi de nous Constamment rejeter la faute sur un évènement ou une personne est manquer le coche

    • 11 juin à 11:00 | vatomena (#8391) répond à Boris BEKAMISY

      Afrique -Asie

      Avec arrogance ,Rudyard Kipling ,parlait de ’fardeau de l’homme blanc ’ en considérant l’immensité de la misère qui régnait alors en Asie.Mais ,était ce de l’arrogance ou simplement un devoir d’humanité ressenti face à une détresse humaine insondable . - comme celle que nous vivons aujourd’hui chez nous .
      Depuis l’Asie s’est prise en charge avec ses ressources et sa population ingénieuse . Elle contribue largement maintenant à la création de richesses dans le monde .Il reste que l’Afrique reste à l’écart chez elle .Elle crève .La potion magique de la Décolonisation devait selon les experts libérer les énergies africaines ,soulager ce fardeau de l’homme blanc .
      .
      Mais ce qui était annoncé ,prévu n’est pas arrivé .Autrefois "ce fardeau de l’homme blanc ’’ paraissait lointain ,mythique à ceux qui vivaient quiétement dans leurs villages ou villes d’Europe . Il apparait maintenant aux yeux de tous ,à la conscience de tous . ’Le fardeau de l’homme blanc’ il est là dans les rues de Paris ou de Berlin.Il déborde des squatts ,s’aligne devant les guichets de la Sécurité Sociale ,assiège les frontières . Comme une gangrène la misère africaine s’affiche dans le monde occidental ,pénétre les organismes ,alourdit les prix de revient et noircit les perspectives d’avenir . Il arrive que ce fardeu dépasse les limites du supportable .Le pays plie .C’est peut etre en gardant ses hommes que l’Asie est sortie de l’ornière tandis que l’Afrique se débarrasse des siens et ,peut etre ,des meilleurs ,des plus courageux ,des plus ambitieux .
      Un cycle infernal .

  • 9 juin à 09:38 | Rakitoza (#689)

    Marina ny anao Boris Bekamisy.

    Manarak’izany, inona moa no tena asa ny tafika ? Maninona izy tsy arotsaka antsehatra toa ny any Frantsa amin’ny resaka sécurité sy anti-terrorisme ?

    Dia raha réforme du secteur de la sécurité no resahina : maninona moa no mivangogo eto Tana ny toby miaramila (izay efa lova tamin’ny mpanjanantany Frantsay), fa tsy aparitaka any Atsimo ny sasany hiady amin’ny dahalo ?

    Ary tokony noresahina koa ireto généraux de salon be dia be ireto, na polisy na miaramila. Raha mba natao méritocratie ny fahazoana azy, mety tsy nisy nahazo loatra angamba

    • 9 juin à 10:01 | Rakitoza (#689) répond à Rakitoza

      Tohiny resaka compétence ny polisy sy zandary : ahoana no mbola tsy tratra foana ny mpaniraka ireo mpangalatra taolam-paty, kanefa efa firy izay no tratra ambodiomby ny mpilanja gony ????

  • 9 juin à 10:05 | punchline (#9673)

    Le FEDERALIME est la seule solution, notre pays est vaste, les moyens sont limités, et le mal est partout.
    on ne gère pas un grand ensemble, en voulant tout centraliser.

    Quant à la sublime et divine et seraphine FANIRISOA , on doit la soutenir, elle est très courageuse. quand on est haut fonctionnaire , combattre les riches et tenir tête à son superieur hierarchique, ce n’est pa une mince affairepersonne n’osait faire cela depuis, les hommes Malgaches sont tous mous

    certes il y a des zèles, personne n’est parfaite, mais ROME ne s’est fait pas en un jour, quand L’EXECUTIF est CONTRE BALANCEé ou CORRIGé par LE JUDICIAIRE, c’est le debut d’une vrai democratie

    bravo Madame, tu honores notre pays

    • 9 juin à 12:53 | LastNews (#7556) répond à punchline

      Comme vous le dites très bien , « la sublime et divine et seraphine FANIRISOA » doit d’abord nous expliquer comment a t elle pu financer son véhicule à 700 millions avec le simple salaire d’un substitut ?
      Comme le rapporte le magistrat Noro Harimisa Razafindrakoto, président de l’Union des magistrats, dans un interview paru dans l’expressmada
      • Une partie de l’opinion et certaines autorités estiment pourtant que les magistrats, à cause d’une corruption généralisée, est l’origine de tout ce désordre comme les vindictes populaires. Est -ce que vous partagez cette thèse  ?
      – Il existe peut-être des magistrats corrompus, qui ont de grosses voitures et de belles villas. Mais personne n’a apporté de preuves pour qu’on puisse les sanctionner. Personnellement, j’incite tous ceux qui ont des preuves, tous ceux qui sont victimes à dénoncer les juges corrompus. Il existe également des juges honnêtes et propres qui rejoignent leur lieu de travail en taxi-be tous les jours. Ils constituent la majorité de l’effectif et j’en fais partie. 

    • 9 juin à 15:07 | Isandra (#7070) répond à punchline

      LastNews,...

      Un homme a attrapé un voleur en flagrant délit, il l’a directement emmené au poste de police. Une fois là bas, le policier qui prend l’affaire, au lieu de faire les enquêtes sur le fait et le voleur, il a perdu son temps à faire des enquêtes sur le passé de cet homme pour savoir si lui, aussi, il n’a pas des casseroles dans le passé,...du coup, le voleur est libéré,...

      En quelle que sorte, ce que vous êtes en train de faire,...On doit laisser tranquille les magouilleurs, parce que ceux que les dénoncent ne sont pas non plus cleans,...même si tout le monde reconnait que les faits sont avérés,...

    • 9 juin à 15:13 | Eloim (#8244) répond à punchline

      Lastnews,
      Je ne vais pas vous contredire mais j’apporte tout simplement une petite précision.
      C’est l’initiative du SMM qui mérite d’être soutenue et non pas la personne de sa Présidente. Je pense que c’est inutile de déballer sur la façon de s’acquérir un véhicule d’une telle valeur qui pourrait vous léser à quel point vous rejetez l’adhésion de toute l’opinion à de telle initiative. Demandez des comptes à untel directement si ça peut vous faire autant de mal jusque là ?
      Si j’ai bien suivi votre post, vous faites partie du corps ; alors lavez les linges sales chez vous (entre vous même). Mais ce qui me tique surtout pourquoi vous publiez dans ce forum ce genre d’ânerie ? Où est-ce que vous voulez en venir ? N’est-ce pas une sorte de PYROMANIE ce que vous insinuez là pour contrer à cette NOBLE INITIATIVE qui veut s’emparer toute impunité perpétrée par des hauts responsables du pays ? Sans rancune !

  • 9 juin à 10:36 | Babah (#9347)

    😊 @ Boris, Rakitoza, Punchline et autres poritra-incontinents,

    Prenez le temps de comprendre ce que disent les 2 éditorialistes. Dites-vous (en votre propre intérieur, pas publiquement, pas à nous) que vous êtes d’accord avec ce qui est juste dans ce que vous venez de lire ... ça vous « libérera » déjà de cette manie de la contradiction, cette posture débile de chercher la petite bête du sakoroka-à-tout-prix, cet extrêmisme de diaboliser les « autres » (=hvm, rajao, les malama, karana, etc) et d’« angeliser » tous ces opportunistes-poritra se prévalant de leur syndicat ...

    Quant au système « pédéraliste » de Boris, Punchline et Edgard avec les nostalgiques arema , je leur réponds en h.s. su l’autre article du jour sur l’ITM.

    Aza tia milalao maloto, hoy aho, na dia zonao feno aza izany 😀

  • 9 juin à 10:45 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    « Insurgez-vous », Père Pedro

    « Ils (les politiciens) parlent et ils n’agissent pas ! »

    « La Justice est au-dessus de la loi »

    https://www.youtube.com/watch?v=i_PpsKK7R4Y

  • 9 juin à 10:58 | takaka (#8449)

    Pour moi, c’est simple : oeil pour oeil. Que ces faiseurs de troubles graves soient traités comme des pourritures : les jeter en pâture aux chiens galeux.
    Voulez-vous quoi ? Faire la justice avec des pourris ! Et cette soupe nauséabonde s’est développée en 2009. Les limites sont atteintes. Revenons au Far West.

    • 9 juin à 11:41 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Bien sûr 2009,...comme si Madagacsar était pays et que les Malagasy était heureux et libre auparavant,...C’est la date de l’alpha de tous nos maux,...

      A l’époque de Ravalo, les corruptions ont complètement été endiguées,...etc

    • 9 juin à 11:41 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Bien sûr 2009,...comme si Madagacsar était pays émergent,...

    • 9 juin à 14:04 | takaka (#8449) répond à takaka

      Ah ! J’ai écrit : « s’est développée ». L’origine de la corruption est intrinsèque aux fomba gasy, aux us et coutumes, aux habitudes acquises, etc.
      Ecrire, c’est bien. Comprendre, c’est supérieur.

    • 10 juin à 14:41 | rayyol (#110) répond à takaka

      Donc 2009 est une année charnière
      Ou une réalité nouvelle a toucher Madagascar Prouvant le fait que si l on ne prend pas en main ses intérêts personne ne le fera pour nous
      Donc s assumer Tout un contraste avec l ère coloniale ou l on n avait pas besoin de penser, le blanc le faisait pour tous Pour un changement creuser vous un peu les méninges et cesser cette paresse intellectuelle

  • 9 juin à 11:00 | Eloim (#8244)

    Ndimby a bien fait de nous rappeler que le kidnapping ne concerne pas uniquement les indo-pakistanais mais tout le monde peut en être victime, qu’il soit riche ou de la classe moyenne. Donc, c’est cette correction là qu’on attendait de Ndimby dans ces derniers éditos pour éviter de polémiquer sur les reproches de certains portant atteinte à la difficulté subie par certains de vivre en communauté avec ces « étrangers » là.
    Pourquoi je mets entre guillemets le mot étranger ? Parce que cette classe d’indo-pakistanais, victime de kidnapping n’adhère même pas la communauté malgache. Ils sont tout simplement en cohabitation mais se distinguent même de leur statut d’étranger dont la citoyenneté française a été mise au devant de la scène. Donc, ils ne font pas partie de ceux qui sont considérés comme des APATRIDES. Et c’est surtout ces karana, que nous appelons « apatrides » qui s’intègrent facilement la communauté malgache. Donc, la susceptibilité de certains proviennent de cette notion de citoyenneté ou ceux dits « apatrides ». Quoi qu’il en soit tout acte criminel, délictuel affligeant n’importe quelle communauté est répréhensible, nous a insisté Ndimby.
    En outre, parlant de la politique sécuritaire du pays, il y en a mais ce qui est devenu problématique à Dago c’est l’application des TEXTES existants en vigueur. Donc, l’insuffisance des moyens matériels, techniques et financiers est tout à fait un écran d pour se dissimuler sans compter sur l’efficacité sur le terrain et l’incompétence qui engloutit tous les domaines. Le gouvernement malgache est complètement immergé dans l’IGNORANCE EXPRESSE quant à l’application des textes de loi, de conventions, d’accords, ... et en subit la conséquence. Nos Dirigeants sont des « NON-AVERTIS », et aucune amélioration de la situation ne pourra être espérée. !

    • 9 juin à 13:21 | Mihaino (#1437) répond à Eloim

      Ravi de relire le tandem Ndimby A.& Patrick dans leur édito comme avant .
      Je vous suis également Eloim dans votre réaction ci-dessus . J’ajouterai juste que les lois existent bel et bien chez nous mais dommage que la plupart de nos Responsables et de nos compatriotes fassent semblant de les ignorer , de les bafouer , bref de NE PAS LES RESPECTER , donc NE PAS LES APPLIQUER . Ma remarque reste valable pour les tenants du pouvoir du plus haut de la hiérarchie jusqu’au plus bas de l’échelon de toute Administration !!!!

    • 10 juin à 14:47 | rayyol (#110) répond à Eloim

      comme si vous aviez besoin de vous faire dire que kidnapper est mal C est vraiment retourner au ba ba de nos premiers mot sur cette terre
      Madagascar n est pas sorti de l auberge Il semble que peu de gens connaissent la signification du mot maturité

  • 9 juin à 12:31 | Isambilo (#4541)

    Troisième facteur : il n’est pas nécessaire d’avoir un Karana en uniforme des forces de l’ordre pour savoir ce qui se passe chez les Karana. Il y a les indics pour ça. J’en ai connu personnellement à Majunaga chez les Karana et les Comoriens.

    • 9 juin à 14:07 | takaka (#8449) répond à Isambilo

      Pour votre gouverne Monsieur, c’est un fait réel que les deux ont écrit. Les Karana d’origine pakistanais sont très cachottiers. Je fais du business avec les Karana mais avec eux : business is not trust !

  • 9 juin à 13:34 | Isandra (#7070)

    Avec cet éditos, Ndimby et Patrick donnent idée à ce régime d’organiser énième fois des conférences pour la sécurité,...et la majorité des participants seraient les membres de HVM,...En fait, leur congrès déguisé au frais des contribuables,...Ils sont capables de tous, sans honte, ni gène,...

  • 9 juin à 15:02 | tsimahafotsy (#6734)

    Administration - autorités du pays - politiciens- forces de l’ordre -... tous ces organismes sont atteints d’une maladie héréditaire et contagieuse mais pas incurable.
    Cette maladie nommée cleptomanie atteint surtout les ploutocrates et leurs affidés. Les ploutocrates cleptomanes ne tiennent aucun compte des considérations morales, politiques et sociales. Pour eux corruption, se servir et rendre service avec des dessous de table sont synonymes.
    A Madagascar, il convient donc de dire à propos des autorités du pays que ce sont des cleptocrates .
    Madagascar est une cleptocratie théocratique, et rien d’autres.
    Théocratique parce que pendant que les cleptocrates empochent toutes les richesse du pays et laissent le peuple crever de faim, il faut que les théocrates s’occupent de gaver spirituellement les miséreux pour leur faire miroiter le paradis céleste.
    Doit-on s’étonner du bizina des kidnapping puisque ce sont les ploutocrates karanas alliés de Radomelina et de son ministre des finances devenu président ploutocrate qui ont montré l’exemple à suivre si on veut s’enrichir rapidement ?
    Nous souffrons tout simplement de la tragique erreur d’avoir mis notre avenir entre les mains de ceux qui n’en ont pas.

    • 9 juin à 23:35 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à tsimahafotsy

      @ Tsimahafotsy lohanandevo,
      Les ANDEVO descendants de Ramambason et les Andriana reraka qui gouvernent comme des ANDEVO avec ce SAVORITAKA BAZAR AU POUVOIR actuel ne sont que des HISTOIRES merino_merina à la KHON ,ça ne NOUS concerne pas nous les COTIERS !
      Réglez votre compte entre vous les MERINA reraka !
      BB

    • 10 juin à 00:43 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Le Tanindrana PADESM fédéraliste Bekamisy vient encore de confirmer ce que qu’a écrit Lysnorine :
      / Fa na taiza na taiza ireo filoha PADESM rehefa manao kabary dia ny fiventesana ny « FIRAIKETAM-PO » amin’i FRANTSA RENY MALALA (ATTACHEMENT INDÉFECTIBLE hono) no mivaivay.[...] sic.
      Mais comme Frantsa reny Malala n’est plus là, le Tanindrana Bekamisy renie ses compatriotes descendants des Andevo, pleurniche pour revenir dans les jupes de Mialy et s’accroche à son rêve de voir le slibard du Merina Radomelina au fronton du palais de Mavoloha ! oups ! Iavoloha !
      Et pour tenter de donner un sens à son existence misérable de soumis impuissant, il ne peut s’empêcher de porter la contradiction à un descendant du clan des Tsimahafotsy d’Ambohimanga ! ! !
      Comme un serf pour se faire remarquer par le seigneur !
      Ou comme un élève de T2 envers son maître !
      Ou comme un chauffeur de taxi de Tana devant Michael Schumacher !
      Tu me fais pitié Bekamisy car pour être collé 24 heures sur 24 sur MT, et passer son temps à insulter tes semblables, c’est que ta vie est surement synonyme de néant !
      Vas à Lourdes ! T’auras peut-être un miracle !

  • 9 juin à 15:43 | Rahasimbery (#8396)

    Ndimby,
    Cela me réjouit de constater dans cet texte coécrit avec Patrick A. que finalement vous ayez introduit nos compatriotes dans le climat général de l’insécurité. En effet, votre dernier édito portant sur les Karana donnait l’impression de culpabiliser l’ensemble des Malagasy : pardonner c’est accepter une certaine responsabilité dans une offense...un crime. Il est cependant un fait curieux, toute critique à l’encontre des ces « minorités » essuie systématiquement une omerta de la part des responsables politiques _ censés être décisionnaires dans les affaires d’ordre public _ , journalistiques _ ceux qui diffusent les informations et les traitent, certes, avec leur opinion propre, mais dont la teneur reste indubitablement réductrice : pour ou contre les Karana, les étrangers etc. _. Est-ce dû à une certaine connivence, une convergence d’intérêts claniques ?

    « La pauvreté n’est pas un prétexte, et encore moins une excuse à faire n’importe quoi. » Évidemment que personne n’ose affirmer qu’ils sont prêts à faire n’importe quoi pour nourrir leur famille au bord de la famine, pour améliorer leur condition matérielle car cela est profondément « immoral ». Comment explique-t-on alors la prostitution, la corruption, le « bizinesy » voire le fratricide ? Et qui se targue encore de moralité à Madagascar, quand l’ostentation de l’inégalité sociale (4x4 vs ligne 11) est la règle et les minorités y mènent pompeusement la danse. La minorité politique, frappée de cécité quant au désastre socio-économique, signe des contrats iniques ( le minier, le foncier), persiste dans une voie sans issue ; l’abandon progressif de leur théorique autonomie et la banalisation pratique de l’anomie par la désincarnation d’un pouvoir « juste » et soucieux de l’avenir du pays (j’y exclue les petits fonctionnaires en grève ; ils veulent aussi leur part du gâteau ; ils pratiquent aussi la corruption mais à l’échelle du bifteck agrémentant leur repas du dimanche ; leur manifestation révèle une défiance due à l’immoralité qui malheureusement est devenue structurelle et qu’ils localisent dans la haute sphère = l’idée que Madagascar serait un gâteau domine actuellement les esprits, riches et pauvres confondus, et explique la normalisation de la prédation).
    Concernant la minorité karana, sont-ils oui ou non des Malagasy ? Tout pays s’axe sur l’idée de la citoyenneté et il n’y a pas de raison pour que Madagascar s’en dérobe. Si quelques-uns parmi eux se sentent et détiennent la nationalité malagasy, pourquoi ne s’impliquent-t-ils pas d’avantage dans le développement du pays ? Au contraire, on constate des mesures lénitives _ petites œuvres caritatives, donation à gauche à droite pour cacher la forêt _ , une opacité séculaire dans les affaires ( leurs recettes, leur chiffres d’affaires, leur rôle dans les banques, leurs impôts etc.) et leur feinte désertion du monde politique _ et cela est impardonnable pour les Malagasy Karana, sous prétexte qu’ils sont « étrangers » en jouant sur l’ambivalence de leur statut, ce qui est théoriquement faux car ils ont les papiers malagasy, et pratiquement absurde, car certains (pas tous, il est vrai) s’enrichissent, fleurissent sur la pauvreté ( pourquoi ne demandent-ils pas à leur compatriote pauvre de leur pardonner car ils ont su tailler la plus grosse part du gâteau avant tout le monde ? )

  • 9 juin à 16:37 | Gérard (#7761)

    bof......

    je crois bien qu’il n’y a plus de bois de rose à couper..... mais heureusement il reste les karany, et en plus ce qu’il y a de bien avec ces malheureux indiens c’est qu’on peut les couper ( euh... pardon les kidnapper ) plusieurs fois , jusqu’à ce qu’ils émigrent et vous laissent dans votre fange

    • 10 juin à 10:23 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Gérard

      Tous ces témoignages et commentaires démontrent une fois de plus que les Malgaches dans leur ensemble sont des menteurs éhontés, des envieux de tous ceux qui réussissent, et des pleutres de niveau stratosphérique !

      Tonga soa au royaume des lâches !

      Content d’avoir quitté ce pays après le coup d’état du dj-débile

      Y a pas bon ...

    • 10 juin à 12:26 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      Au vengeur dont le masque gène probablement un peu la vision

      Les malgaches dans leur ensemble, comme vous dites, que je traduirais par « les malgaches dans leur grande majorité » - parce qu’il y a des exceptions, tels Ndimby, ainsi que de nombreux membres de ma famille et de mon entourage - ces malgaches sont d’abord les victimes d’un cruel manque d’éducation, et partant de là d’un autre manque de sens critique

      mais SVP ne confondez pas les « bourreaux » et leurs victimes....

      vous êtes heureux d’être parti, je le suis de vivre ici

      bonne continuation

  • 9 juin à 17:09 | Gérard (#7761)

    2 beaux articles de l express en complément à cet éditorial

    une distinguée magistrate qui explique que si les magistrats sont corrompus, c’est tout simplement qu’ils ne sont pas assez payés ! cqfd

    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/noro-harimisa-razafindrakoto-on-est-en-train-de-detruire-la-justice-et-le-pays/

    et un autre qui montre une assemblée quasi vide de tout député, vraisemblablement parce que ils n’avaient pas de 4X4 pour venir

    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/assemblee-nationale-quinze-deputes-adoptent-des-lois/

    quand on vous dit que tout ce bazar, c’est à cause de la misère..........

  • 9 juin à 18:56 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Tout a été dit sauf l’EDUCATION et l’ACCULTURATION qui sont à la fois les causes et les conséquences de la situation actuelle, devenue un cercle vicieux qu’on arrivera jamais à éradiquer sans casse.
    Quant on sème le vent on récolte la tempête et ce qui se passe chez nous.
    En sus un copier-coller sans discernement de tout nos systèmes judiciaires basés sur des lois et des structures qui ne trouvent pas leur fondements ni dans nos traditions ni dans nos bonnes mœurs donc le slogan personne n’est sensée ignorer la loi n’a plus sa raison d’être d’où les vindictes populaires.
    Il reste beaucoup à faire et on a besoin de nous tous pour faire évoluer la situation.
    Sans parler évidemment de la rédemption à travers la mort du christ sur la croix qui lave certains pseudo-crétins de leurs péchés et voilà le résultat d’un christianisme déformé et déformant.
    On atteint actuellement le summum de la malédiction de Dieu en faisant pire que les pirates somaliens qui opèrent seulement en mer tandis que nous en pamosavy malemy s’attaquent à nos compatriotes.
    Un ilot de richesse dans un océan de pauvreté et voilà les résultats donc il ne faut pas s’étonner.

  • 9 juin à 20:22 | Babah (#9347)

    ● Corruption, gabegie et violence = Insécurité tout azimut.

    Je me rappelle très bien que Ra8 a voulu « fermer » provisoirement l’Académie militaire, revoir le fonctionnement général des forces armées, et les Canadiens étaient déjà prêts à nous aider pour restructurer la police et la gendarmerie (tout comme les Suédois nous avaient aidés auparavant à la mise en place du Bianco) ... « mais ça, c’était avant », dit la célèbre pub !

    En réalité d’ailleurs, ce sont ces « assainissements » -il y avait également l’informatisation des cadastres et titres du service des domaines, l’encouragement du public à dénoncer les fonctionnaires fainéants et corrompus, ... ce sont ces « disciplines », ces intransigeances, ces objectifs de meilleur résultat - un exemple édifiant : les cathos ont fait un déni de la recommandation de l’Unesco sur la nécessité d’apprendre avec sa langue maternelle et, en 2009, on a brûlé les milliers de caisses de nouveaux manuels du nouveau programme éducatif ! - bref, ce sont toutes ces restructurations logiques et incontournables du MAP QUI ÉTAIENT INSUPPORTABLES pour les acteurs de la révolution-poritra.

    Et ils ont mis en avant les « dérapages » genre air force 2, les tutoiements intempestifs de Ra8, les arriérés fiscaux de Tiko, les bourdes et abus de certains dans l’entourage, etc, ... des « affaires » somme toute « gérables judiciairement » pour « diaboliser » le régime et installer le chaos du sakoroka-violent de 2009.

    Et c’est ce même scénario que les mêmes poritra-incompétents propose devant l’insécurité actuelle !

    Cette insécurité est une RÉSULTANTE de la GABEGIE (ex. le ministère de la fonction publique et celui des finances n’ont pas le même chiffre pour l’effectif réel des fonctionnaires !) + la CORRUPTION (cf. les données et statistiques annuelles du Bianco ou de Transparency international) + la VIOLENCE érigée comme « culture » depuis 2009 (ex.sakoroka, fitsaram-bahoaka, pillage, racket et autres kidnapping quand ils sont dirigés contre des riches AMUSENT certains Eloïm ou autres racistes antikarana ...)

    Pour avancer, ces abrutis tels que Boris, Punchline et autres Isandra disent quoi ? Sakoroka et violence, démission du prm, redistribution de seza pour les mêmes acteurs de 2009, bref de revenir au même point de départ par le chaos . Et ne parlons même plus de ce programme abracadabrantesque d’un « pédéralisme », un fédéralisme à l’envers, une réunification "inversée (diviser ce qui est uni, pour rassembler en un seul, c’est tout un programme !!!). 😊

    Comme si on peut arriver à mieux avec les mêmes tournures d’esprit corrompu et violent (ex. l’ancdote de cet abus de pouvoir du juge Ernaivo pour un parking : elle a mis en prison son « adversaire » !), comme si les travers des hvm ne se voient que chez les hvm, comme si Claudine a inventé les longs séjours d’« hospitalisation carcérale », ... ne jouons pas aux naïfs, ces trafics d’influence, ces magouilles, cette gabegie, cette corruption, cette violence NE SE VOLATILISERONT pas PAR MIRACLE, en changeant de parti présidentiel (hvm=mapar), ni en changeant de prm issu de la même « mouvance » (domelina=rajao), ni en gardant le même état d’esprit abruti .

    Rappel :
    N’oubliez pas que cette cupidité des syndicalistes opportunistes cherchant le maximum d’indemnités par le moyen de grève-poritra est AUSSI un « kidnapping », une prise en otage de la population ou de l’économie ou de l’administration par ces grévistes-kidnappeurs. C’est AUSSI de la violence contre rançons (=indemnités). Comment se fait-il, par exemple, que le SMM s’est accordé avec les Pénitentiaires pour une grève (un deal politique) après la mutinerie de ces derniers sur une décision d’un juge à Manakara ???
    Drôle de logique, non ?

    • 9 juin à 21:01 | Babah (#9347) répond à Babah

      ■ dernier anecdote édifiant /SMM :

      Le chauffard ivre qui a tué 3 personnes à Ankorodrano a été « jugé » : 3 mois de sursis ! Que disent les honorables syndicalistes vertueux du SMM sur cette décision de « justice », svp.

      Claudine, au moins, n’a pas tué ... mais comme le chauffard-criminel n’a aucun lien avec le hvm, c’est tant pis ... pour la vertu et les morts.

  • 9 juin à 21:23 | betoko (#413)

    Et revoilà Ndimby qui persiste et signe que Marckiavel Ravalomanana fut victime d’un coup d’état en 2009 . Je me demande s’il a fait exprès de ne pas écrire qu’en 2002 Ce même Marckiavel était arrivé au pouvoir par un « coup d’état » et qu’une fois arrivé au pouvoir , il disait à l’adresse des pro-Didier Ratsiraka " chassez les comme si vous chassiez des sangliers ou des marcassins .Ataovy toy ny aza-lambo .Voilà déjà une incitation au vindicte populaire , qui n’est pas digne d’un chef d’état
    Dois je comprendre que Ndimby roule pour le despote ?
    Une incitation de ce genre selon le code pénal mérite la prison « Incitation au meurtre »
    Ndimby disait en substance que c’est vrai avait les commanditaires des kidnappings c’étaient des Karana et actuellement ce n’est plus le cas . Je veux bien vous croire Ndimby mais de grâce prouvez nous le contraire
    Certainement je ne vous apprends rien si je vous disais que les Indiens et pakistanais qui habitent Madagascar ne s’entendent pas depuis la séparation de
    l’Inde en deux états , après le départ de L’Angleterre en 1946 à savoir l’INDE le Pakistan de l’Ouest et le Pakistan de L’est devenu plus tard le Bangladesh
    Dans les années fin 1960 début 1970 , j’ai assisté à Analakely une scène singulière , les indiens et les pakistanais ont failli s’entre-tuer car l’INDE et le Pakistan ont failli entrer en guerre , et que cette rivalité existe toujours
    Bien sûr que tous les Karana ne sont pas tous des corrupteurs , mais les plus gros corrupteurs sont les Karana , et très peu de famille malgache est victime de kidnapping
    Une chose m’étonne , comment se fait il que le gouvernement malgache n’accepte pas l’aide de La France pour pouvoir démasquer ces kidnappeurs car vous même Ndimby a reconnu que la police ou la gendarmerie malagasy ne sont pas aussi bien équipées que leur collègue français . Est ce pour une question d’orgueil ?
    Mention spéciale à Isandra d’avoir mentionné l’affaire Mohamed Taky le quel est un Pakistanais était le commanditaire de l’assassinat de sa belle famille d’origine indienne à Fenoharivo et aussi d’avoir révélé qu’avant 2009 , l’OPK existait
    Pour finir Ndimby , si ce gouvernement laisse les magistrats et le Bianco ainsi que le Samfin faire leur boulot , je pense que nombreux opérateurs économiques Karana et de malgaches ou étrangers irons en prison .
    Je vous pose une question , combien de Karana et de malgaches ont des compte en Off Shor au Panama , et pourquoi les kidnappeurs n’ont comme cible que des Karana et une infime famille malgache
    J’ai lu aussi l’interview de Mme Noro Harimisa Razafindrakoto dans L’Express de Madagascar de ce jour , En effet à vous journaliste de nous apporter des preuves concernant le magistrats pourris , c’est votre devoir de journaliste
    Vous avez attaqué la présidente du SMM juste pour une histoire de parking , je trouve que c’est petit tout petit et mesquin . En revanche si vous avez des preuves solides selon les quelles Fanirisoa Ernaivo est corrompue , je serais de votre côte . Posséder une grosse voiture neuve ne prouve rien , Déjà essayez de savoir comment elle a pu acquérir une telle voiture ? Est ce que c’est un cadeau de son mari , de sa famille , as tu vendu un héritage , avait elle une famille à l’étranger qui l’aurait offert , ou un bien mal acquis ?

    • 9 juin à 21:31 | Ndimby A. (#444) répond à betoko

      Ai-je parlé de sa voiture ou de corruption ? Vous êtes stupide ou quoi ?
      Quand à parler de mesquinerie pour cette histoire de parking, regardez votre dictionnaire, révisez la définition de mesquin, et demandez-vous qui a été mesquin dans cette affaire.

    • 9 juin à 21:47 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      « Vous avez attaqué la présidente du SMM juste pour une histoire de parking , je trouve que c’est petit tout petit et mesquin »
      Mivady atidoha ity foza lahy tsy atakalo fozavavy ity.
      Mampigadra olona izay sahy nidrikina fa tsy mety ny nametrahanao ny fiaranao, c’est « juste pour une histoire de parking » ????? Izy no tena tout petit et mesquin, ary ianao manara-dia azy

    • 9 juin à 22:57 | LastNews (#7556) répond à betoko

      L’histoire du véhicule à 700 millions de la présidente du SMM, c’est écrit en noir sur blanc et vu en couleur dans toute la presse, par exemple http://lalignedemire.mg/article/Lutte%20de%20mauvaise%20foi et ce n’est pas Ndimby qui a fait l’interrogation.
      Personne n’a parlé de corruption car sans preuve, on ne peut que se poser des questions.
      Quand à l’histoire du parking en 2013, on était TOUS témoins de ce qu’est le corporatisme. Peut être qu’elle fait partie maintenant des « Mpitsara niova fo » ?

  • 10 juin à 07:07 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 9 juin à 12:56 - “coup d’état”
    « Ndimby,...
    « Soutiendriez-vous que le coup d’Etat n’a eu aucune conséquence ?"
    « Déjà, nos avis diffèrent sur la QUALIFICATION qu’on peut mettre concernant ce CHANGEMENT DE RÉGIME en 2009 [...]

    FANONGANAM-PANJAKANA no namaritan’ny Parlemanta Eôrôpeanina any Strasbourg (Frantsa) ny endriky ny fanovam-panjakana TSY ARA-DALÀNA teto Madagasikara tamin’ny 2009 tamin’ny volavolan-kevitra (« Résolution ») nolaniany tamin’ny 11 Febroary 2010.

    « Résolution du Parlement européen du 11 février 2010 sur la situation à Madagascar »
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P7-TA-2010-0032&language=FR&ring=P7

    Le Parlement européen,

    [...]
    – vu ses résolutions antérieures sur Madagascar et en particulier celle du 7 mai 2009 sur la situation à Madagascar,
    [...]
    A. considérant l’instabilité politique persistante qui règne depuis le COUP D’ÉTAT et qui a plongé Madagascar dans une situation précaire tant sur le plan socio-économique qu’humanitaire ;
    [...]
    E. considérant les VIOLATIONS GÉNÉRALISÉES DES DROITS HUMAINS, le harcèlement et l’arrestation arbitraire de parlementaires, de religieux et de membres de la société civile, ainsi que le PILLAGE des églises et l’intimidation de la presse ;

    [Tsara homarihina eto fa tsy nandrenesam-peo mikasika izany ny SENDIKÀN’ny MPITSARA (SMM) izay niankohoka avy hatrany rahateo tamin’ny FAHEFANA NANONGAM-PANJAKANA tamin’ny 17 Martsa 2009]
    [...]
    I. considérant que ce RÉGIME ILLÉGAL en place MONOPOLISE les pouvoirs exécutif, législatif, judiciaire ainsi que les médias ;
    [...]
    M. considérant que le gouvernement a publié un décret légalisant l’EXPORTATION DE BOIS NON TRAITÉ ET MENACÉ, mettant en péril la biodiversité du pays, qui peut être perdue à jamais ;

    1. réitère sa condamnation énergique du PROCESSUS DE LA PRISE DE POUVOIR à Madagascar par M. Rajoelina, en violation flagrante des dispositions de la constitution malgache, ce QUI CONSTITUE BEL ET BIEN UN COUP D’ÉTAT ;
    [...]

    5. condamne la RÉPRESSION SYSTÉMATIQUE de l’opposition, la censure des médias et l’intimidation et l’arrestation systématique de journalistes, les ARRESTATIONS ET TORTURES des civils, d’hommes politiques et la DÉTENTION SANS INCULPATION et dans des lieux inconnus de nombreuses personnes ; demande la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers politiques et l’annulation des procédures judiciaires contre ceux-ci ;

    6. exprime sa profonde préoccupation quant à la DISPARITION de plusieurs centaines de personnes dont une centaine d’enfants et d’adolescents ;

    7. réclame une enquête internationale indépendante sur tous les MEURTRES POLITIQUES à Madagascar, toutes les VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME et tous les actes de répression perpétrés par les forces de sécurité et l’armée ;
    [...]
    10. demande la mise en place rapide du processus de DÉSARMEMENT et de DISSOLUTION DES MILICES en vue de rétablir une armée républicaine ;

    12. demande que des poursuites judiciaires soient engagées contre des auteurs présumés de PILLAGE des biens privés, des BIENS PUBLICS et des RESSOURCES NATURELLES de Madagascar ; [...]

  • 10 juin à 07:36 | lysnorine (#9752)

    « Dans ce contexte de déliquescence, le combat actuel du Syndicat des magistrats de Madagascar (S.M.M.) pour s’attaquer à la CORRUPTION DE LA JUSTICE est un noble combat, du moins tel qu’il le mène dans ses discours. »
    Mitomany nifin’akoho tsy haniry izay mihevitra na manantena fa hahalala manadio ny tokan-tranony ny mpitsara sy ny mpiara-miasa aminy mbany ny mpitandro filaminana isan-karazany. Koa tsy mahagaga raha raisin’ny vahoaka am-pelatanana ny fanomezana rariny sy hitsiny amin’ny lalan’ny « FITSARAM-BAHOAKA » Ny hany fanefitry ny fahazoana na fitakian’ny mpitsara sy ny fitsarana tambim-bola aman-karena dia voalohany indrindra angamba ny fanovana ho JURY na antokon’olom-pirenena tsotra nofantenana no tompon’andraikitra amin’ny famoahana didim-pitsarana amin’ny ADY REHETRA fa tsy avela eo am-pelatanana mpitsara intsony. Mitantana ny fizotran’ny ady eo amin’ny fitsarana sy manoro hevitra ny jury momba ny lalàna ary mamintana aminy ny fipetraky ny ady, rehefa tapitra ny adihevitra no andraikitry ny mpitsara amin’izay.

    Ohatra vitsivitsy mampibaribary ny antony mahatonga ny sarambabem-bahoaka tsy hatoky intsony na kely aza, na amin’inona na amin’inona, ny mpitsara sy ny fitsarana.

    1°- Matv, Mardi 2 Fevrier 2016,
    http://matv.mg/pedophilie-un-chef-fokontany-denonce-la-justice-malgache/#more-74788
    Pédophilie : Un chef fokontany (Mahamodo) dénonce la justice malgache (l’affaire du pédophile suisse- viols sur gamines dans l’archipel des Mitsio ) [avec un ancien responsable de « Pharmaciens sans Frontières », Roland Vilella ]
    [...]
    (Rappelons que Mahamodo et Vonizara, la mère d’une gamine violée ont été condamnés par la justice SUR PLAINTE DU PÉDOPHILE pour accusations mensongéres. Procés en appel ce 2 février à Antsiranana).
    [...]
    Puis il y a eu un moment d’émotion très forte lorsque Saida, une des petites filles violées il y a plus de 10 ans, a été annoncée présente dans la salle et désireuse de témoigner. La salle a longuement applaudi le courage de cette jeune femme qui a dénoncé son viol lorsqu’elle était enfant et celui de sa jeune sœur [...]

    Dans son intervention, R. Vilella a posé des questions génantes sur l’efficacité de la justice malgache qui, DEPUIS 10 ANS, selon l’orateur, NE FAIT RIEN contre le prédateur ET, pire, LE PROTÈGE Ainsi, dénonce-t-il, les magistrats, en 2012, ont innocenté A. Gogniat dans un SIMULACRE DE PROCÈS où les victimes et leur avocate n’avaient pas été convoquées.
    Il concluera par une sévère mise en garde : « Les magistrats qui protègent ce pédophile doivent savoir qu’en agissant de cette façon, ils se font COMPLICES DU VIOL DES PETITES FILLES des Mitsio ».

    2°- « La Vérité » Mardi, 26 Janvier 2010
    « Antsiranana - Une fille injustement accusée »
    Écrit par A. Lepêcheur
    J
    ANICA, une fille de 15 ans, élève de l’école « Rossignol » et major de sa classe, loin d’être une « Foroche », a été jetée en prison depuis le jeudi 14 janvier dernier, à la grande indignation de ses parents et de ses camarades de classe. [...] « Rien de ce que SANIA a raconté à ses parents et à la police n’est vrai. Nous étions tous là et nous avions tout vu », a déclaré un des élèves de classe.[...] « C’est elle [Sania] qui a commencé [...] elle l’a poussée et l’a faite tomber par terre. C’est alors que Janica s’est relevée pour se défendre et Sania a juste eu une petite égratignure sur la lèvre inférieure. Mais en proie à une colère inexplicable, cette dernière s’est mise à cogner les murs de notre classe, avant de proférer des MENACES DE MORT à l’endroit de Janica et des membres de sa famille. Aucun de nous n’avait cru un seul instant que la police allait arrêter Janica et qu’elle allait être EMPRISONNÉE comme un vulgaire bandit. [...] Il faut savoir que les faits décrits par les camarades de classe de Janica et de Sania sont CONFIRMÉS PAR DES ENSEIGNANTS ET DES RESPONSABLES de cette école. « J’étais là quand Sania a crié qu’elle allait TUER JANICA ET SA FAMILLEet qu’ils regretteront d’être nés », a confié un de ces responsables. En tout cas, devait renchérir un autre élève de cette classe de seconde, ce qui est mentionné dans le CERTIFICAT MÉDICAL que le père de Sania a présenté au directeur de leur école est FAUX [...]
    Il y a lieu de signaler que Sania est la fille du propriétaire de l’ « hôtel Royal » de la ville d’Antsiranana et que ce dernier et son épouse auraient laissé entendre que « quoique les parents de Janica fassent, celle - ci ira en prison ». [...]
    A. Lepêcheur

    (hotohizana)

    • 10 juin à 07:54 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Mitomany nifin’akoho tsy haniry izay mihevitra na manantena fa hahalala manadio ny tokan-tranony ny mpitsara sy ny mpiara-miasa aminy mbany ny mpitandro filaminana isan-karazany »

      (Tohiny)
      3° Inovaovao 11 septembre 2015
      http://www.inovaovao.com/spip.php?article14906

      « SAMBAVA : Zazavavy kely vao 12 taona monja bevohoka naolan-draikeliny »

      Sivy volana lasa izay, fandrahonana ho faty sesilany no nataon’ny sakaizan-dreniny tamin’ity tovovavy kely vao 12 taona monja mipetraka any Sambava.

      Tsy navelan’ilay rangahy hiteny tamin’iza tamin’iza indrindra fa tamin-dreniny ny fanolanana nataon-draikeliny azy izy. [...]

      Taty aoriana, tsy nahatanty izany intsony rakalakely ka naborany tamin’ny fianakaviany ihany ny zavatra nanjo azy. Ireto farany nandray ny fanapahan-kevitra ka nitory tany amin’ny mpitandro ny filaminana tao Amboangibe mikasika izany fanolanana.

      Nihevitra ny fianakaviana fa hizotra tsara ny fanadihadiana satria ny FANOLANANA dia voasakajy ho isan’ny HELOKA BEVAVA . Ny volana jolay lasa teo no niakatra Tribonaly tany ANTALAHA ny raharaha. Akory anefa ny HATAIRAN’ny fianakaviana sy ny mpisolovava fa TSY HITA POPÔKA NY ANTONTAN-TARATASY FITORIANA ilay lehilahy izay napetraka tany amin’ny mpitandro ny filaminana sy ny Fitsarana. Niakatra tany amin’ny TRIBONALY ANTALAHA ny raharaha, ny volana jolay lasa teo. Tsy hita popoka anefa ny antontan-taratasy fitoriana natao tamin’ilay raikeliny io. Miaihiahy ny fianakaviana fa nisy ny KOLIKOLY ka NAHATONGA IO RAHARAHA IO HO TSY NISY TOHINY INTSONY .[...]

      Mandalo fahasahiranana anefa ny renin’ilay zaza sy ny fianakaviana noho ny tsy fahasalaman’ilay zazavavy kely vao 13 taona. [...]
      Tiaray R

      [Asa na inona mba ataon’ny FFKM mbany ny « société civile » sy ny forongony manoloana itony toe-draharaha tony ?]

      4° Taratra sur 14/12/2015

      « Nosy Be : nafahan’ny fitsarana madiodio ilay nanolana zaza 4 taona »
      http://www.newsmada.com/2015/12/14/nosy-be-nafahanny-fitsarana-madiodio-ilay-nanolana-zaza-4-taona

      Baranahiny sy manjaka ny TSIMATIMANOTA. Olobe nanolana zaza 4 taona no NAFAHAN’NY FITSARANA MADIODIO taorian’ny nitanana azy am-ponja vonjimaika, tao Andilana, Nosy Be. Sahirana ny ray aman-dreny. [...]
      Voalaza fa zanaka olobe sy tompon’omby manan-katao ao an-toerana ny lehilahy, izay manam-bady aman-janaka rahateo [...]

      Rehefa nohamarinina tao amin’ny hopitalin’Andilana, voaolana marina ilay zaza 4 taona.

      Rehefa notorian’ny raiben’ilay zaza tany amin’ny zandary ao Dzamandzar ilay mpanolana, ny ampitson’io, nitsipaka ny fanolanana. NIAIKY IHANY ANEFA taorian’izany. Notanana vonjimaika iray volana am-ponja avy hatrany izy, taorian’ny fitsarana azy tao amin’ny Nosy Be.

      Ny nahagaga, NAFAHAN’NY FITSARANA HELOKA BEVAVA TAO ANTSIRANANA ILAY MPANOLANA . Tsy nanaiky izany ny fianakaviana ka nampakatra ny raharaha aty Antananarivo. [...]
      Zo. Ra.

      5° Midi Madagasikara -Mardi, 25 Septembre 2012

      « Nisy nitory : Mpitsara sy mpisolovava voarohirohy ho mpisipa »

      Nitory ny vadin’ny iray tamin’izy ireo noho ny fampirafesana na « adultère », heloka izay mampigadra avy hatrany raha voamarin’ny vadintany. Efa ela no nandeha ny fitoriana izay nandeha tany amin’ny sehatra ambonimbony mihitsy, satria AO ANATIN’NY FIKAMBANAN’NY MPITSARA izay fanta-daza loatra ILAY VOAKASIKA. Hatreto anefa dia TSY MBOLA NISY na ny FANADIHADIANA nisokatra akory aza. MATY MOMOKA fotsiny NY FITORIANA nataon’ny tompom-bady. Ankoatra ny fijangajangana anefa dia fantatra koa fa mbola misy FITORIANA HAFA nataon’ny OLONA HAFA mihitsy indray, mahakasika IO MPITSARA mitovy IO ihany. Tsy inona izany fa ny fampiasana seky tsy misy anto-bola (CHÈQUE SANS PROVISION). Izany dia natao mba hividianana tranon’olona, satria voalaza fa efa miara-mipetraka an-tsokosoko koa izy ireo. Nisy ampaham-bola nomena ny tompon’ny trano namidy ary nisy kosa ny seky izay rehefa nalaina tany amin’ny banky dia tsy nisy vola na ny ariary monja aza. SAROTRA ho an’ireo VOASOLOKY sy VOARAFY ny NITONDRA NY RAHARAHA ho eo anivon’ny FITSARANA . Nila fotoana mihitsy vao tena sahy nametraka ny fitoriana, satria toy ny atody miady amam-bato ihany. MIARO FANAMPARAM-PAHEFANA ny tranga toy izao, ankoatra ny fisolokiana sy fampirafesana izay miharihary. Fanontaniana tokony hipetraka ihany koa ny ANTON’NY TSY NISOKAFAN’NY FANADIHADIANA taorian’ny fipetrahan’ny fitoriana. Misy ve ny kiantranoantrano sa kosa miandry ny fotoana maha-mety azy ny mpitsara vao hanokatra izany ?

      D.R
      (Hotohizana)

  • 10 juin à 08:07 | lysnorine (#9752)

    « Mitomany nifin’akoho tsy haniry izay mihevitra na manantena fa hahalala manadio ny tokan-tranony ny mpitsara sy ny mpiara-miasa aminy mbany ny mpitandro filaminana isan-karazany »

    (Tohiny sady farany)

    6° Gazette de la Grande Île, 2014 - [Efa maty ilay lien !]
    « Pierre Andrianantenaina : Insiste sur... JAO JEAN »
    Politique

    Pierre Andrianantenaina, ex-ministre et actuel membre du CST, n’a guère apprécié certaines initiatives de Marius ARNAUD, MAGISTRAT et PRÉSIDENT DU SYNDICAT DES MAGISTRATS . Notamment celle qui consiste à réclamer la démission de la ministre de la Justice Christine Razanamahasoa, car selon lui, il s’agit d’une démarche politique qui ne devrait pas émaner d’un syndicat. En tout cas, Pierre Andrianantenaina s’interroge sur l’influence de Marius Arnaud sur ses troupes et lui demande donc le « service » suivant : DÉBALLER LA VÉRITÉ SUR LA LIBERTÉ PROVISOIRE accordée au membre du CST JAO JEAN , accusé de DÉTOURNEMENT et VIOL SUR MINEURE . Selon Pierre Andrianantenaina, en effet, cette MESURE A ÉTÉ PRISE PAR UN MAGISTRAT MEMBRE DU SYNDICAT DES MAGISTRATS .

    Voilà effectivement une affaire qui étonne plus d’un. Car « convoitant » une élève de 16 ans du LYCÉE D’ANTSOHIHY, prénommée Ella, Jao Jean envoie chez elle un véhicule 4x4 dans lequel se trouve le… proviseur du lycée. Ce dernier, usant surtout de son titre et de son autorité, persuade la fille de la suivre. Celle-ci, embarquée dans le 4x4, est emmené chez Jao Jean qui l’attend… Le père mécontent a divulgué l’affaire dans la presse à Antananarivo, et Jao Jean, malgré une protection accordée par les notables d’Antsohihy et de la région, fut appréhendé par les gendarmes et conduit à Mahajanga. Y attendait-il le procès, ou le procès a-t-il eu lieu et l’homme a été condamné ? On ne le sait, en tout cas, alors qu’on le croyait au moins placé sous mandat de dépôt en prison, on l’a vu il y a un mois à Antananarivo dans son 4x4. Ce qui a provoqué des remous, beaucoup de questions sur les pressions ou les complaisances qui ont amené le juge à libérer un HOMME CONVAINCU DE DÉTOURNEMENT ET DE VIOL DE MINEURE .

    Bien que collègue de Jao Jean au CST, Pierre Andrianantenaina interpelle donc publiquement les magistrats sur la liberté dont bénéficie cette personnalité d’Antsohihy

    7°- Inovaovao, 7 octobre 2015,

    « FAMETAVETANA ZAZA 3 TAONA : Nasain’ny mpitsara MIFAMPIRAHARAHA ny ray aman-dreny roa tonta »
    http://www.inovaovao.com/spip.php?article15044

    Araka ny efa notaterinay, tamin’ny sabotsy lasa teo, nisy zazalahy 12 taona nametaveta zazavavy 3 taona any ANTSIRANANA ary natolotra ny Fampanoavana, ny alatsinainy teo.

    Akory ny HAGAGAN’ny ray aman-drenin’ilay zazavavy rehefa naheno ny fanapahan-kevitry ny mpitsara misahana ny zaza tsy ampy taona : “Koa satria tsy ampy taona ilay zazalahy nahavanon-doza dia NASAIN’NY MPITSARA misahana ny zaza tsy ampy taona NIFAMPIRAHARAHA ny ray aman-dreny roa tonta”.

    Tsy manaiky an’izany anefa ny ray aman-drenin’ny zazavavy ary heverin’izy ireo fa FANAOVANANA TSINONTSINONA ny zanak’izy ireo. « Midika ve izany fa manomboka izao azon’ny zazalahy tsy ampy taona rehetra manerana ny Nosy manevateva zazavavy ary tsy azo saziana ? Fa angaha izany no lazain’ny lalàna velona ? Tsy manaiky io soso-kevitra nambaran’ny mpitsara io izahay ary takianay ny fampiharana ny lalàna », hoy ny fanazavana nataon’iray amin’ny fianakavian’ny zazavavy. Tsara ny manamarika fa araka ny lalàna velona, raha zaza tsy ampy taona no mandika lalàna, ny ray aman-dreny no tompon’antoka.

    • 10 juin à 10:40 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à lysnorine

      @ Lysorine
      Lysorine est un enfant de 4 ans ou un Vieillard de 95 ans qui vient de découvrir l’informatique et qui ADORE le copie-coler !
      Il n’a aucune NOTION de communication pour ne pas savoir qu’en 2017 au temps de SMS personne ne va pas lire ses POUBELLES de POST KILOMETRIQUE sans tête ni queue en plus avec des SUJETS sans intérêts !
      Arreter Lysorine de faire de MT votre POUBELLE !
      BB

    • 10 juin à 11:01 | punchline (#9673) répond à lysnorine

      @lysnorine la verité est à la fois profonde et contextuelle,mais non pas un ramassis ou un ribambelle d’informations jétés aux 4 vents comme tu es en train de nous le faire.

      tes écrits ton discours est un vrai bazar ou souk d’info

      c’est le tsianjery maimbo contre la bonne reflexion

      c’est la tête bien pleine contre la tête bien faite

      QUAND C’ EST LONG C’EST DU ROMAN

    • 10 juin à 15:25 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      Lysnorine @
      Les paroles s’envolent ,les écrits restent ..Encore faut il qu’il y ait un gardien des écritures . Merci de jouer ce role pour nous . N’en déplaise à ceux qui veulent rester dans le ’ non dit ’.

    • 10 juin à 16:16 | punchline (#9673) répond à lysnorine

      @vatomena le gros loubard, les archives nationales et les bibliotheques sont là pour conserver les ecrits, pas le forum ; le forum c’est comme l’agora chez les grecs, ce n’est pas un tohu bohu ; revises tes leçons lardon

    • 11 juin à 10:13 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      Punch line@- Parler ,écrire dans le vent c’est le propre du couillon.! C’est aussi un amusement pour le peuple des bistrots et des coins de rues .

    • 11 juin à 15:32 | punchline (#9673) répond à lysnorine

      @vatomena , élabores tes réponses gros, car à ce que je constates jusque là, tu te verses à des affirmations et des insultes gratuites

      tu disais en effet que : le gardien des écrits c’est lysnorine, et l’endroit ou ces ecrits sont gardé c’est le FORUM Tribune.com , ça c’est ton problème

      moi je te réponds que c’est aux archives nationaux ou dans des bibliothèques que les écrits se conservent, ou dans les serveurs de ces institutions

      en plus lysnorine fait des actions politiques, mais pas du tout d’ acte de conservation des ecrits.

      et toi vatomena, tu insultes ! alors à cela j’ose pas te repondre , ma noblesse me l’interdit.

      « calomniez , calomniez, il en restera toujours quelque chose » francis bacon

    • 11 juin à 16:54 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      Il y a ,Punch line ,ceux qui consultent les archives ,les bibliothèques et les livres.Il y a aussi ceux qui laissent dormir tous ces témoignages sur les rayons .Ils préfèrent se fier à tous les tsaho , à tous les ’on dit ’ .Et ceux là sont souvent les plus bavards et font la roue devant n’importe quel auditoire . Cela leur suffit .

  • 10 juin à 10:16 | punchline (#9673)

    @lysnorine la verité est à la fois profonde et contextuelle,mais non pas un ramassis ou un ribambelle d’informations jétés aux 4 vents comme tu es en train de nous le faire.

    tes écrits ton discours est un vrai bazar ou souk d’info

    c’est le tsianjery maimbo contre la bonne reflexion

    c’est la tête bien pleine contre la tête bien faite

    QUAND C’ EST LONG C’EST DU ROMAN

    • 11 juin à 15:46 | punchline (#9673) répond à punchline

      @ babah , le mot hôte désigne à la fois une chose et son contraire , . (cela peut designer celui qui reçoit , ou celui qui accueille) , la langue française est ainsi faite

      alors au mot fédérer , cela pourrait aussi lui arriver

      pour être précis le mot fédérer n’existe pas en politique, ni en droit constitutionnel technique, le mot exact c’est FEDERALISER

      révises tes leçons gros lard

      je déteste parler aux khons, cela les instruit« Michel Audiard »

    • 11 juin à 22:02 | takaka (#8449) répond à punchline

      Au moins lysnorine sait faire du bon tsianjery maimbo qui épate. Tandis que Punchline délire comme les tous les punchs !

  • 10 juin à 10:32 | Behantra (#9165)

    Les malagasy sont trop gentils

    Pourquoi ne pratiquent la loi du talion , oeil pour oeil et dent pour dent ?

    Je conseille à ceux qui ont les moyens d’aller faire un tour a Rio De Janeiro (Brésil) et de voir comment
    et pourquoi des brésiliens ont mis au point des comités d’auto défense particuliérement EFFICA
    CES

    Ils sont trop peu , ces malagasy qui y ont opté : il faut dire qu’ils n’ont JAMAIS été inquiétés par qui que ce soit , que ceux qui se s’y sont ’frottés’ l’ont payé TRES TRES cher

    A bon entendeur ..

    • 10 juin à 13:13 | betoko (#413) répond à Behantra

      Pas trop gentils Behantra , mais la majorité d’entre nous sont des lâches , et cette lâcheté
      se confond aussi avec la culture malgache « ne pas faire des vagues à cause du fameux »fiavanana" que je trouve hypocrite , mais le SMM relève le défit contre vents et marées malgré les intimidations de toutes sortes
      Selon des infos de ce jour, le ministre de la justice est prêt à dialoguer , refus catégorique du SMM , leurs conditions que Mme Claudine soit mis en prison et que la justice a le droit d’interroger le sénateur Rina Andrin... VII . En analysant le communiqué du ministre de la justice , le pouvoir ne veut surtout pas que MMe Claudine Razaimamonjy soit mise en détention provisoire car selon le Bianco , il a encore 4 affaires qui concernent cette dame , et si jamais elle se met à table concernant les malversations et détournement de fond en tout genre , nombreux des proches du pouvoir actuel ou ceux d’avant risquent aussi d’aller en prison , car je ne crois pas qu’elle seule aurait piqué dans la caisse de l’état ,
      Selon des indiscrétions , c’était Hery Rajaonarimampianina lui même qui aurait demandé au Bianco de mettre Mme Claudine en garde à vue . Cette thèse ne tient pas la roule pour la simple raison , si le chef de l’état aurait donné cette ordre , pourquoi il s’est arrêté en si bon chemin . Aurait il lui aussi subit des pressions de la part d’UNE ou des personnes très proche de lui et que maintenant il lui est impossible de faire marche arrière . ?

  • 10 juin à 20:04 | rayyol (#110)

    Et pourquoi Hery aurait donne cet ordre contre Claudine n est ce pas se tirer dans le pied lui meme est t il idiot ou quoi
    Peut etre sait t on jamais Mais a qui le crime profite le silence est d or personne ne croit qu une election sa se prepare
    Si l on reussit a destabiliser son adversaire l on gagne Et je croit qu il est bien destabiliser Hery et que sa ne peut que empirer il y a bien des facons de se debarasser d un adversaire et celle ci est excellente
    Cime presque parfait aucune trace Hery ne peut désavouer son premier ministre par le fait meme il doit presque tous les désavouer ses ministres il leur a laisser carte blanche pour la creation du HVM il récolte le résultat édifiant n est ce pas
    Et qu arrive t il alors la pagaille plus de gouvernement il est cuit
    Claudine l a tres bien dit lors de son arrestation c est un coup contre Hery pas besoin d etre perspicace pour voir cela
    Pieds et poing liees voici la situation de Hery qui joue a celui qui ne voit rien N ayez crainte il voit tres bien Il joue le temps tout simplement
    Qui est l’adversaire cache auteur de tel piege Je le sait très bien celui qui brille par son silence Et Christine en remet faut le faire Et tous n y voit que du feu parlant naïveté

  • 10 juin à 20:07 | Mihaino (#1437)

    « Il lui est impossible de faire marche arrière » concluez- vous Betoko !
    Vous avez peut-être raison alors que la République en marche est à la mode actuellement !
    Quant à moi , je trouve que notre Pays est au POINT MORT maintenant .

  • 10 juin à 22:54 | lysnorine (#9752)

    @ Babah 10 juin à 19:03 |

    « presque tout le monde a RAPPELÉ (y compris cet édito de Ndimby et Patrick) L’ABUS DE POUVOIR et D’AUTORITÉ »

    Ny mpamaky teny tsy votsa saina ka ara-dalàna ihany ny antsoin’ny teny vazaha hoe « quotient intellectuel » ananany (QI) - dia afaka mandinika tsara ny « tantaran’ » ny SINEMA ataon’ny mpitsara sy ny Bianco [Vazaha mody miady hoy ilay fiteny !] eo am-pamakafakany ity lahatsoratra ity, niseho teto ihany, tamin’ny Alakamisy 10 Desambra 2015, nitondra ny lohateny hoe : « Impuissance du BIANCO face à la superpuissance des magistrats » (Léa Ratsiazo) ; sy ny adihevitra nanodidina azy.
    http://www.madagascar-tribune.com/Impuissance-du-BIANCO-face-a-la,21697.html
    Mbola manamafy ny voalazanay etsy aloha ihany ny fehin-kevitra azo tsoahana avy aminy :

    « Mitomany nifin’akoho tsy haniry izay mihevitra na manantena fa hahalala manadio ny tokan-tranony ny mpitsara sy ny mpiara-miasa aminy mbany ny mpitandro filaminana isan-karazany »

    Izany no nahatonga anay nanipy teny hatrany amboalohany - ary averimberinay- fa resaka fanonganana an’Ingahy prezidà no ao ambadiky ny fihetsiketsehana rehetra tato ho ato noho ny pôlitikany vaovao mitodika any amin’i Sinina. Angamba efa misimisy any ho any no mihazakazaka sy mifaninana sao mba mety voatefy ho « Macron » Malagasy.

  • 11 juin à 07:00 | betoko (#413)

    Message à l’adresse de Ndimby et de la rédaction de Madagascar-Tribune
    Je suis très étonné que vous avez laissé passer les propos racistes et haineux de Bekamisy . Si vous avez une peinte de responsabilité , vous auriez dû censurer cela , et interdire à Bekamisy de ne plus écrire sur ce site . Comme votre serveur se trouve en région parisienne ,

    France - Europe :

    Contact :
    VAHINY
    25 rue Paul Claudel
    91000 Evry - France
    Courriel : contact vahiny.com
    Tel. : +33 1 83 62 14 78
    Je reprends comme votre serveur se trouve en région parisienne , il est du devoir de tous les intervenants de ce site d’avertir la CNIL
    Cordialement

    • 11 juin à 12:16 | Babah (#9347) répond à betoko

      😆😆😆 oyez, oyez, oyez,

      Match de catch à la Ville-basse !!! Morengy dans les Bas-quartiers !!! Adisaritaka et sakoroka ranolava dans les brousses !!!

      BETOKO-négationiste-du-coup-2009 # BORIS-pédéraliste-mpilalaotay-de-la-violence ou la confrontation de la bêtise en personne versus l’imbécilité incarnée !!!

      1ère arbitre Arbitre : l’idiote Isandra-charismatique et 2è Arbitre (car sur la touche !) : le débile Punchnul-pédéraliste.

      Alefaaaaa ....

    • 11 juin à 22:06 | takaka (#8449) répond à betoko

      Prix d’entrée : O Ar. Lieu du combat : Genève (neutre). Motif pour les demandeurs du visa : rombo gasy.

  • 11 juin à 20:31 | cacatoès (#9758)

    Inona no azo ho soratana fa dia midebandady tateraka ny zavatra retra any Dago !!
    Mbola haverina ihany fa ra mbola ny mafia (ireo izay mba manana fahefana na dia kely aza) sy ireo forongony no manjaka any dia manantena-tay tsokona eo !!
    Raha misy olona mba tay hanao zavatra tsara (ara-dalana, mandeha amin’ny fahamarinana) ho an’io firenena io aza dia tsy hafaka fa lolon’ireo tsy valahara ireo tsy hanao izany.
    Ny vaha olana dia maniry mba ho fongana any doly ireo mambotry firenena ireo !!

  • 12 juin à 09:13 | Babah (#9347)

    ● Sur cette question de la sécurité, je me pose la question de la responsabilité des magistrats : comment peuvent-ils être aussi désinvoltes en faisant porter toute la respnsabilité sur les politiques, SANS SE POSER LA QUESTION de leur responsabilité (les magouilles dans les tribunaux sont devenues des banalités, les mandats de dépot abusifs, les coupables-condamnés qui se promènent dans la nature, des condamnés qui font des « opérations commandées » de braquage ou autre crimes et reviennent en prison pour se reposer, etc., les décisions de « justice » gasigasy ...).

    ● Là où cette DÉSINVOLTURE IRRESPONSABLE devient alarmante (quant à leur capacité de se ressaisir...) c’est cette décision de FAIRE GRÈVE, c’est-à-dire DE BOUDER, d’arrêter de faire fonctionner la machine « de justice », pour des raisons ou des causes d’injustices présumées, pour des raisons à l’évidence politiques et non plus vraiment professionnelles !!!

    - En résumé, les juges, dans leur grande intelligence, essaient de nous faire croire que :

    1- le SMM veut que la justice soit réelle.

    2- le SMM s’insurge contre Claudine, Andriamandavy et la mutinerie de Manakara.

    3- le SMM ne parle pas des autres innombrables décision injustes et affaires scandaleuses dans le domaine judiciaire.

    4- les magistrats du SMM décident de fermer les tribunaux dans tout Mada. Et dans cette grève, ils sont appuyés par le syndicat des pénitentiaires (dont les mutins de Manakara) et les greffiers qui, eux-mêmes dénoncent à longueur de manifestation la corruption manifeste des juges !!!

    5- et, donc, nous espérons tous QU’À L’ISSUE de ce dysfonctionnement de la justice, il y aura une plus grande justice. Que si on veut être juste, il faut passer par arrêter le fonctionnement des tribunaux d’abord, ensuite les mutins et les juges pourris deviennent vertueux par le miracle de la grève ! Et il n’y aura plus de corruption dans le domaine judiciaire ...

    Et le club des fans et des moutons trouve cette situation CRÉDIBLE en octroyant le grand titre de « cause noble » à toute cette gesticulation d’irresponsables ??? Je veux bien être optimiste mais le bon sens m’interdit de verser dans la naïveté 😕

  • 20 juin à 15:39 | Gérard (#7761)

    DÉBANDADE Rédactionnelle ?

    Notre tribune semble bien en peine, plus ou moins un article par jour, un dernier éditorial vieux de 10 jours, j’ai en mémoire des temps meilleurs......

    Pourtant la joyeuse bande de rigolos qui se prétendent « élites » n’en ont jamais autant fait pour nous distraire, sinon pour nous gouverner, et nourrissent l’actualité tout autant qu’ils affament leurs concitoyens

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 390