::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 23h02  :  17°C  :  Clair de lune et nuages épars
dimanche 20 avril 2014
 

 > Politique

Conseil consultatif constitutionnel

De simples citoyens ont déposé leur proposition

mardi 1er juin 2010, par Bill

Dès le premier jour d’ouverture de dépôt des propositions de constitution, le Conseil consultatif constitutionnel (CCC) recense une trentaine de clients dont un certain nombre de simples citoyens. Selon les responsables, les simples citoyens sont davantage intéressés par les différents régimes constitutionnels : présidentiel, semi-présidentiel, parlementaire ou semi-parlementaire. Devant l’affluence et pour une meilleure organisation, le CCC a fait part d’un calendrier de réception des propositions à Tsimbazaza dans les locaux de l’Assemblée Nationale. Ce mardi 1er juin sera réservé aux anciens chefs d’Etat et chefs et membres d’institution. Le mercredi 2 juin, ce sera au tour des associations et partis politiques et dans l’après-midi aux organisations des sociétés civiles de déposer leurs textes. Les chefs de juridiction et les juristes constitutionnalistes pourront déposer leur proposition le lendemain. Le dernier jour, soit le jeudi 4 juin sera destiné à réceptionner les propositions des groupements socio-économiques et des associations et groupements religieux.

Mais le plus gros travail reste à faire si on devait croire le président du CCC, Florent Rakotaorisoa qui prévoit encore de collecter les résolutions des ateliers qui ont été effectués auparavant et les résolutions du dialogue national qui va se dérouler du 14 juin au 17 juin prochains. Car c’est à partir de ces différentes propositions que le CCC va élaborer deux ou trois textes constitutionnels à présenter au gouvernement. Le référendum est prévu se tenir le 12 août et avant cette échéance, il faut que le CCC explique aux électeurs les textes sur lesquels ils sont appelés à s’exprimer. Du pain sur la planche !

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 5 réactions Lire les commentaires
  • De simples citoyens ont déposé leur proposition
    1er juin 2010 07:17, par diego (#531)

    Bonjour,

    La CONSTITUTION est une affaire des spécialistes et à mon avis, les simples citoyens doivent réclamer autres choses et doivent œuvrer pour le développement du pays.

    LA CONSTITUTION DU PAYS est une affaires des spécialistes, vouloir faire croire aux citoyens qu’ils peuvent changer ses déroulements de ce que les politiciens ont de tout façon déjà décidé est encore une fois une manœuvre ET FIKA pour endormir le peuple qui ne sait déjà plus qui croire et écouter…

    Bonne journée,

    • De simples citoyens ont déposé leur proposition
      1er juin 2010 14:28, Observateur (#4289) répond à diego (#531)

      Je suis de cette avis, sachant que tout est modifiable au cours de mandat, à quoi bon de se casser la tête pour y élaborer. Il faut instaurer d’autre contre pouvoir bien solide pour pouvoir sanctionné voire même emprisonner les président et les dirigeants magouilleurs. Ca se voit comme le soleil sur la tête que ce n’est pas pour rien qu’ils se battent pour être acteur au pouvoir. Quand on est au pouvoir, tout est permis après on demande l’amnistie, .... la vie est belle, que demande le peuple

  • De simples citoyens ont déposé leur proposition
    1er juin 2010 10:58, par Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    L’idée de consultation « TOUT AZIMUT » est très intéressant et bénéfique pour Madagascar.

    - La Constitution est la règle la plus élevée de l’ordre juridique de chaque pays.Sa rédaction « écrite » est très technique mais la préparation peut être le résultat d’une vaste consultation des composants d’une NATION.

    - Certains Etats n’ont pas de Constitution écrite,c’est la « COUTUME » qui prévaut pour organiser les relations entre les « Institutions ».

    - D’autres ont une Constitution qui se présente sous la forme d’un texte unique,comportant à la fois la liste des droits fondamentaux reconnus aux citoyens et la définition des différents pouvoirs.

    Depuis son indépendance en juin 1960,Madagascar a connu des constitutions très différentes dans le contenu et dans leur présentation.

    Quelle bonne idée de Monsieur le Président de Transition Andry RAJOELINA et de son Premier Ministre de Transition Général Camille Vital d’instaurer ou de mettre en place un « Conseil/Comité Consultatif Constitutionnel » (C.C.C.) pour faire une consultation généralisée.

    BON COURAGE et Merci d’avance à tous les membres de C.C.C.

    « TOUT POUR LE PEUPLE, AVEC LE PEUPLE ».

    VIVE MADAGASCAR.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

  • De simples citoyens ont déposé leur proposition
    1er juin 2010 13:21, par ikopa (#671)

    Raha ny marina anie dia tokony ho nisy sampana iray tsy miankina nanangona miandalana ny hevitry ny vahoaka momba izay heveriny ho fitsipika ankapobeny ifehezana ny fiainam-pirenena. Ka anjaran’ny mpahay lalàna sy izay manam-pahaizana momba izany navy eo no mandrindra azy ho fironana roa na maromaro azo aroso hisafidianan’ny vahoaka. Izay lanin’ny maro @ mpifidy avy eo no raiketina ho lalam-panorenana. Fa raha ny mpahay lalana no avela handrafitra mialoha izany araka izay saim-pantany dia tonga @ ilay fitenenana hoe « mettre la charrue avant les boeufs ».
    Dia mbola hisy hatrany ny lasa manan-karena tampoka ary nefa dia hilahatra foana @ firenena farany GISITRA eran-tany i Madagasikara.

    Tsy mba mahalala menatra ve isika Gasy mitaha @ ireny firenena afrikana toa an-dry Burkina-Fasso sy ry Rwanda ireny. Isika anefa eto tsy miaina ady an-trano lavareny na iharan’ny loza voajanahary mahatsiravina mpahazo ny hafa. Kanefa dia mbola afaka mitraka ireny firenena ireny ary mahazo laharana tsara lavitra noho isika,eran-tany.

    Ny mahamay antsika Gasy raha manao zavatra (toa izao fandrafetana constitution izao) dia ny hanangonana hevi-petsy hamitahana ny samy Gasy ka hahampanan-karena vetivety. Eto samy eto Madagasikara.Tsy raharahantsika izany ambanimbanin’olona lava izany @ hoe « pays le plus pauvre de la planète ».

    Mba mahalala re tompoko menatra isika. Dia iza izany ny anarana fanarabiana hoe « PAUVRE » izany ve no hampandovaina ny taranaka hoavy e ?

    Toa arakaraka ny maha-manam-pahaizana ambony, na araka ny toerana misy anao eo anivon’ny fitantanam-pirenena no vao mainka maha maty eritreritra ny Gasy.

    Dia mbola hiteny indray ve ianareo aorian’izao hoe ny gasy « ambany » no tokony hiova toe-tsaina.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

mars 2014   avril 2014
L Ma Me J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 
Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 148  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360