Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Société

Coupure de courant électrique

De mal en pis

vendredi 16 octobre 2015 | Bill

Les coupures d’électricité sont de plus en plus intempestives et surviennent de manière durable à n’importe quel moment de la journée. Depuis 3 ou 4 jours, les coupures atteignent 7heures voire plus dans certains quartiers (de 9h à vers midi, dans la matinée et de 18h aux environs de 21h dans la soirée). Les informations du programme de délestages sont certes susceptibles de changement mais pas au point de grandes perturbations passant d’une demi-journée à l’autre déplorent plusieurs travailleurs indépendants et micro-entreprises. Les ménages et entreprises ne savent plus comment gérer leurs activités car il faut bien vivre et donc s’adapter à ces coupures. Les travailleurs à domicile et indépendants n’osent plus prendre des commandes fermes ou fixer un délai d’exécution exacte. Ils font maintenant tout au rythme des coupures et dans la crainte de cette coupure inconvenante pour ne pas dire plus. Tout s’effectue dans l’angoisse des coupures de la Jirama que des attaques des bandits armés.

Le Directeur général adjoint de la Jirama aura beau expliqué les aspects techniques des travaux en cours dans les différents centres de production d’énergie, tel à Ambohimanambola, qui approvisionnent les agglomérations connectées au réseau électrique, mais les abonnés n’en ont cure. Faire patienter les abonnés ou les persuader que la Jirama déploie tous les efforts pour résoudre les problèmes de délestage est vraisemblablement les objectifs des interventions médiatiques des dirigeants de cette compagnie nationale. Mais leurs explications dégagent plutôt des impressions de justifications ou de réponses à des demandes d’explications des institutions de tutelle.

En tout cas, malgré les avertissements d’intensification temporaire des coupures, les abonnés ne sont guère rassurés au vu des multiples déclarations. Les unes promettent des allègements des coupures mais les autres reportent la fin des délestages de plusieurs semaines encore ; au plus tôt le 15 novembre prochain. Pendant ce temps pourtant, on note des achats et installations de groupes mais aussi une hausse des dépenses en carburants de la Jirama. Certaines sources font état d’une hausse de 6% des dépenses de la Jirama pour le poste carburant par rapport au mois précédent, équivalent à quelque chose comme 77461m3 de carburant.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre 2015 à 11:34 | dominique (#9242)

    je suis a Sambava et ici c’est le bouquet !!!!
    maxi 2 ou 3 Heures d’électricité en 24 H voir moins !!!
    ils ne peuvent même plus relever les compteurs ( electronique ) car pas de jirama alors factures approximatives ?? mais toujours très chère sans pouvoir consommer ??? !!! plainte au bureau et on vous répond ça ira mieux le mois prochain ; mais ça fait des mois que c’est comme cela !! minimum 8 mois !! on vous répond faut payer car on va vous couper le courant complètement !!! je dit vol et arnaque organisée le bureau des corrompus en tous genre .. quand c’est pas panne de groupe c’est le fioul qui manque enfin que du bla bla bla , ce qui arrive c’est les factures (approximatives arnaquées) pour RIEN de consommation , des bandits patentés !!!!!.. allez casser les bureaux ça leurs fera du bien . merci

    • 16 octobre 2015 à 11:48 | DIPLOMAT (#846) répond à dominique

      Je vous mets en mille que la prochaine réponse du Boss de la Jirama sera :

      C’est normal ’on« est en tran de faire des travaux de maintenance sur des machines » . Ce qui est perturbant c’est la réponse c’est « normal ».

      Je trouve que nous sommes vraiment un peuple docile.
      Payer un abonnement pour RIEN !

      C’est se moquer du monde !

    • 16 octobre 2015 à 14:58 | dominique (#9242) répond à DIPLOMAT

      bonjour ne vous inquiétez surtout pas j’ai également eut droit a cette réponse ainsi que l’on a de gros problème de livraison a cause du transport etc etc etc j’en ai entendu de toutes les sortes plus mensongères les unes que les autres et quand le directeur sent qu’il va y avoir du grabuche il disparait a la campagne 2 a 3 semaines ; voila la vérité de ce qui se passe a Sambava ; plus de problèmes avec l’électricité ? c’est impossible de battre Sambava pratiquement pas une soirée depuis 8 mois ou l’électricité fonctionne !!!!! cherchez mieux !!

    • 17 octobre 2015 à 17:35 | gaston (#8335) répond à dominique

      Bonjour,

      C’est un problème récurrent à Madagascar, depuis 2005 ou je suis venu plusieurs fois jusqu’en 2009 pour essayer de trouver des solutions, tant en l’éolien que photovoltaïque, je n’ai jamais pu aboutir à la vente d’un projet !
      Il y a pourtant des solutions, hybrides éolien /PV, le regroupement de personne pour l’achat des matériels, et devenir des producteurs, sans passer par la Jirama, la revente de la production, etc..

      Si vous êtes intéressé il y a des solutions, si je peux vous aider , n’hésiter pas .

    • 19 octobre 2015 à 14:58 | zaho (#699) répond à gaston

      Juste une chose. La JIRAMA, société d’ETAT, ne vous laissera pas faire pour garder le monopole. On vous mettra des bâtons dans les roues pour que cela n’aboutisse pas. De toute façon, déjà, dans certaines provinces, le prix du Kwh est 7 fois plus cher que dans la capitale, est ce normal ? Que font nos élus de province car ils connaissent cette réalité ? RIEN

  • 16 octobre 2015 à 20:15 | rakoto-neutre (#8588)

    On essaie de faire croire aux abonnés que La JIRAMA va être redressée d’ici peu. Tous ces hauts fonctionnaires du ministère de L’énergie ont tout dit sur la situation actuelle et trouve toujours des excuses pour retenir la colère des abonnés.

    Ce problème est résolu en engageant un leader étranger expert en matière d’énergie. Les malgaches ne sont pas compétents ( je m’excuse) puisque c’est la réalité, ils sont la plupart, pour ne pas dire tous, constamment sous pression politique, et au lieu d’agir dans l’intérêt de la nation qu’ils acclament par hypocrisie, ils optent pour son intérêt en écoutant attentivement la voix de son maître.

  • 18 octobre 2015 à 09:25 | Daniel (#8947)

    Par contre, si vous habitez près d’un Ministre, l’électricité est constante. C’est ça le favoritisme. Madagascar est rempli d’autres exemples comme celui-çi. Hélas !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 445