Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 06h29
 

Opinions

Syrie

Daech : les attaques aériennes lui ont coupé l’herbe sous les pieds

mercredi 20 avril

A cause des frappes aériennes, les recettes du groupe Etat islamique aurait chuté de 71 millions à 49 millions d’euros disait le 18 avril 2016, France 24 dans son journal. Le groupe terroriste Etat islamique (EI) perd 30% de ses revenus en un an, lit-on sur France24.com. A cause ou grâce s’interroge un commentateur sur les réseaux sociaux.

Environ 50 % des revenus du groupe proviennent de la « fiscalité » mise en place dans les territoires occupés et des confiscations de biens, 43 % des rentrées d’argent découlent des recettes pétrolières. Le reste concerne le trafic de drogue, d’électricité et les dons. « L’EI a toujours du poids dans la région mais cette baisse [de revenus] n’est pas anodine, elle met en difficluté le groupe – qui doit gérer un immense territoire », précise l’analyste Ludovico Carlino.

Autres difficultés pour le groupe terroriste : la perte de terrain et la diminution de production pétrolière. L’EI a perdu 22 % de son territoire au cours des 15 derniers mois et sa production d’or noir est passée de 33 000 barils par jour à 21 000, selon l’étude faite par une institution internationale dénommée IHS. Une baisse qu’elle explique notamment par les frappes aériennes de la coalition internationale.

Mais apparemment l’étude ne souligne pas suffisamment le rôle de la Russie qui a beaucoup d’égards a été décisive en donnant le déclic aux Occidentaux dont la France et la Grande Bretagne, pour qu’ils renforcent leur coalition anti-Daech.

Quoi qu’il en soit, « Qui n’a pas été désordonné dans ce dossier ? Les Américains qui ont renoncé à s’engager contre Bachar, Cameron qui y était favorable sans majorité. Les Russes qui après avoir affiché leur soutien à Bachar, ont évolué, sans lâcher Bachar vers des actions prioritaires contre Daesh. Les pays du golfe qui ont enfanté un monstre qu’ils ne contrôlent plus et qui les menacent, l’Europe débordée par les réfugiés qui sort de son sommeil. Les temps sont venus d’une coalition » note Le Monde.fr.

http://www.combattants-volontaires-de-la-resistance.com/2016/01 interpelle dans sa publication du 03 janvier dernier avec son titre : « un porte-avion américain terrifié prend la fuite devant des sous-marins russes » dans lequel article, l’auteur (Ambroise) révèle que Poutine possède la technologie de Keshe/Magrav – une technologie qui peut paralyser tout système électronique les plus sophistiqué. La « technologie magrav » a été conçue par l’ingénieur nucléaire d’origine iranienne Mehran Keshe, mais ses inventions ont été interdites d’utilisation officielle aux Etats-Unis par décret présidentiel signé par le Président Obama le 23 avril 2012.

Tout cela reste à vérifier mais ce dont tout le monde admet c’est que la Russie est l’un des grands pays de renom pour ses armes légères avec le fameux Kalachnikov. Les actions des troupes russes en Syrie, son efficacité et ses services à moindre coûts par rapport à ceux des Occidentaux analogues (voir The Independent du 31 janvier 2016 ou encore Daily Express du 31/12/15) sont reconnues des médias.

Au moment où Madagascar parle de reconstituer son parc militaire aérien et son système de défense voire d’installer sa stratégie de lutte contre les dahalo, contre le terrorisme et les crimes transnationaux, il a été question d’hélicoptères mais aucune suite pour l’instant. Serait-ce du domaine du secret défense ? Le nouveau ministre de la Défense nationale, le général Béni Xavier s’est contenté de déclarer que cette stratégie est en cours de mise en place et que l’effectif des militaires et forces de l’ordre sera revu à la hausse. Mais d’ores et déjà des commandos sont à l’œuvre et installés dans les points chauds du pays pour lutter contre les dahalo.

RaJames

3 commentaires

Vos commentaires

  • 20 avril à 10:51 | Noue (#2427)

    Au moment où Madagascar parle de reconstituer son parc militaire aérien et son système de défense voire d’installer sa stratégie de lutte contre les dahalo, contre le terrorisme et les crimes transnationaux,

    Qui sont tous ces turques qui arrivent en masse à Madagasikara ?

    • 20 avril à 11:01 | atavisme premium (#9437) répond à Noue

      Reconstituer son parc militaire aérien ,bigre !
      Vous allez acheter des rafales ou des F35 ou des sukoi pour attaquer les dahalo ?
      Madagascar n’a jamais eu de forces aériennes nationales,les seules que vous avez eu ont été offert par les Russes et dés le départ de ceux ci ,ils ont pourris en bout de pistes à Ivato.
      Encore des élucubrations à la sauce blanche !
      Feriez mieux de développer vos secteurs économiques au lieu de jouer les gros bras sans le sou .
      Madagascar une puissance militaire ,pfff !

    • 20 avril à 11:17 | Marika (#9389) répond à Noue

      30% de perte pour daesh,c’est très peu le resultat par rapport aux dépenses des pays largeurs de bombes depuis des années déjà. On dirait que daesh tient bien les têtes de la CI.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 114