Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 12h32
 

Société

Histoire coloniale

Rainandriamampandry, commémoration de son exécution avec le Prince Ratsimamanga

mardi 11 octobre | Randria Maeva
JPEG - 60.5 ko
Le Général Rainandriamampandry

15 octobre 1896, le Prince Ratsimamanga et le Général Rainandriamampandry ont été exécutés à Antaninarenina sous l’ordre de Gallieni. Les descendants de Rainandriamampandry avec un comité spécial ont décidé de commémorer le 120ème anniversaire de cette exécution. Plusieurs évènements marqueront la commémoration dont une exposition et des conférences débats.

L’exposition se tiendra au Tahala Rarihasina à partir du 12 octobre jusqu’au 16 octobre 2016, elle présentera des documents et des tableaux sur l’époque royale, sur la vie de Rainandriamampandry, sur la conquête coloniale en 1896 et sur la résistance de l’armée Malagasy lors de l’attaque des Français à Toamasina (1885-1890). Il y aura également des révélations à travers l’exposition des correspondances entre Rainandriamampandry, la reine Ranavalona III et le Premier Ministre Rainilairarivony.

Les conférences débats portent sur le thème de « la diplomatie, la politique et la place de Rainandriamampandry durant cette dernière époque royale à Madagascar » et sur l’histoire de Rainandriamampandry. La première conférence s’est tenue le 08 octobre 2016 à 14 h à la Bibliothèque nationale à la salle Rado. La deuxième conférence se tiendra le 12 octobre 2016 au même endroit. Le dépôt de gerbes se tiendra à Ankadifotsy dans la matinée du 15 octobre et un culte œcuménique aura lieu à Antsahamanitra à 15h, pour clôturer la commémoration.

Accusé d’être à la tête de l’insurrection

Rainandriamampandry est un Pasteur de l’église protestante, Général de l’Armée royale et Gouverneur de Toamasina à l’époque, mais aussi le Ministre de l’intérieur en 1895, où Madagascar était sous-protectorat de la France. Le prince Ratsimamanga n’est autre que l’oncle de la Reine Ranavalona III. Quand Madagascar fut réduit comme colonie par la loi française le 6 août 1896, des nationalistes ont commencé à se révolter, dont les Menalamba. Le Général Gallieni décide alors de frapper fort et d’organiser tout un complot pour faire accuser la noblesse et les membres du gouvernement Malagasy, comme étant à la tête de la révolte. L’oncle de la reine et Rainandriamampandry ont été alors jugés puis fusillés en public.

69 commentaires

Vos commentaires

  • 11 octobre à 09:56 | ni3tzsche (#6884)

    L’histoire est sacrée, mais malheureusement nos jeunes aujourd’hui s’en désintéresse et préfèrent les fessesboky.

    Comment voulez vous qu’on sache où aller si l’on ne sait même pas d’où l’on vient ?

    • 11 octobre à 11:24 | Jipo (#4988) répond à ni3tzsche

      Salamô .
      Encore eusse-t-il fallu que ce soit enseigné dans les sekoly , quand bien même, pensez vous sincèrement que ce soit déterminant pour avoir des aspirations qui puissent nous guider sur notre mission ?
      Tout comme moi, vous n’ etes pas sans ignorer que parfois des enfants de milieux défavorisés, accomplissent leur destinée avec plus de détermination, que ceux de milieux qui ne le sont pas .
      A l’ image de certains honoris causa en une matière peuvent etre l’ inverse proportionnel dans une autre , voir totalement handicapés pour ne pas dire nullisssime ...

    • 11 octobre à 11:28 | mandrozeza (#5123) répond à ni3tzsche

      Je ne connaissais pas l’orthographe du site mais j’apprécie votre remarque sur l’histoire. C’est comme dans les secrets de famille. Même si l’on apprend certains faits tardivement, les connaître nous grandit.
      Malheureusement dans le cas de Madagascar, il y a plein de facteurs qui se combinent pour faire oublier le passé. L’analphabétisme grandissant n’est pas le moindre, la pauvreté généralisée met également en priorité le repas du jour.

    • 11 octobre à 12:19 | Bena (#494) répond à ni3tzsche

      il faut que les familles concernées incluent au maximum la population malgache notamment au niveau des écoles, pas seulement à Tana, mais surtout en province (Toamasina en particulier). il faut également étaler la commémoration pour couvrir le soumet (soumission) de la francofolie, donc jusqu’en novembre. on verra bien qui sera d’un côté et qui sera de l’autre. je vois déjà le manitou rabory pal trouver une riposte à cela.

    • 11 octobre à 16:41 | Ibalitakely (#9342) répond à ni3tzsche

      Si les Américains font des films western c’est parce qu’ils sont bien documentés sur la façon de s’habiller des Apaches, des Sioux, des cow boy … ainsi que les relat° entre ces gens-là ; si les français inventent les bandes dessinées ou dessins animés d’astérix & les gaulois c’est qui sont bien informés sur la mode de vie comme vêtements-coutumes-langues anciennes ... ; si les cinéastes choisissent des thèmes sur l’antiquité asiatique c’est qu’ils savent comment étaient vêtus les gens de cette période dans cette région, mais à Madagasikara où il y a des dizaines de titulaires de doctorat en histoire personne ne peut s’assurer vraiment le cas d’Andrianapoinimerina & son salaka à son fils Radama I° & son redingote. Alors de là à aller jusqu’à la façon de s’habiller de Rangita & Rafohy avec les us & coutumes dans ces tps pareils !!! Peut-être que les bouquins du père Callet & consort ne datés que vraiment plus tard donc pas de docs à fouetter pour écrire le ciel est bleu & bleu est le ciel. Alors de quelle histoire de Madagasikara parle-t-on ???

    • 11 octobre à 17:15 | punchline (#9673) répond à ni3tzsche

      vous parlez de menalamba, alors pourquoi ce monsieur est il habillé à l’européenne (patalon tergal, chaussure vero cuoio, chapeau et apparat napoleonien ? bizarre, bizarre !... sadiavahy ce n’est pas ça à ma connaissance

      rainandriamapandry, qui est ce gugusse ? connais pas, quels sont ses faits d’arme ? car il ne suffit pas d’être fusillé par Gallieni pour être héros, j’ai envie de savoir

      mon ignorance est exigeante

  • 11 octobre à 09:57 | Isambilo (#4541)

    Rainandriamampandry était un homme d’état qui représentait un danger potentiel pour les conquérants. Ratsimamanga était un sale type (comme son frère, un juge corrompu jusqu’à l’os) que Ramahatra s’est fait un plaisir d’offrir aux occupants.
    Ny Ramahatra ny Ratsimamanga n’étaient des princes, même pas des tompon-menakely.
    Les qualifier de princes c’est supposer qu’ils puissent succéder à un souverain. Mais par définition, les andriamasinavalona ont renoncé à briguer le trône.
    La notion de « printsy » apparue au 19e siècle est née d’une volonté de singer les monarchies ailleurs. Ridicule.

    • 11 octobre à 13:58 | Eloim (#8244) répond à Isambilo

      Isambilo,
      Ces détails que tout le monde essaie expressément d’oublier pour vénérer encore certains prétendants à la monarchie sans y être destinés que pour faire du nom tout simplement. Comme si seulement le faire-part en a été décoré prétendument descendant de tel ou tel, sans blague ! Merci de nous avoir rappelé ce point essentiel de l’histoire qui parfois fait fausse route certains vantards.

  • 11 octobre à 09:58 | Isandra (#7070)

    La preuve de barbarie à la Daesh de colons ,...!!!

    • 11 octobre à 10:53 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Fusiller ce prince était une grave erreur . Ce n’était pas dans la coutume malgache .Le sang d’un Prince ne devait pas couler.C’est pourquoi Radama 2 fut étranglé dans son palais avec des fils de soie à l’instigation des deux compères :Raharo et Rainilairivony. Ils diront plus tard que cela avait été commandé dans l’interet de la patrie ;
      Au pays de la ’Guillotine ’ en France ,On considérait que la fusillade était plus honorable.Elle était réservée aux hommes d’honneur qui avaient failli ou trahi.
      Apres la rébellion de 1947 ,les tribunaux militaires prononcèrent 44 condamnations à mort pour 8 exécutions effectives .Sur les 160 peines capitales prononcées par les cours criminelles ,il y eut au total 16 exécutions .En 1957 ,la totalité des condamnés de l’insurrection avaient retrouvé la Liberté
      Depuis le pays a compté bien des morts violentes :des manifestants fusillés sans procés dans les rues ,sur les places de Tananarive par l’armée nationale

    • 11 octobre à 11:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cependant la différence Vatomena, les colons étaient censés de nous apporter la civilisation(selon Jules Ferry),...

      Ils étaient plus barbarie que ces élèves de l’époque(les Malagasy),...ils ont aboli les esclavagisme à la place de Smotig,...l’ampamarinana au fusillade en public, etc,...

    • 11 octobre à 13:38 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Les colons déguerpis ,c’est par centaines de milliers qu"africains et malgaches s’enfuient vers l’ancienne métropole en quete de ce qui ressemble à une Civilisation ,dame Isandra .A croire que toute trace de civilisation est en voie de disparition chez eux .et ils désespèrent......

    • 11 octobre à 14:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      « c’est par centaines de milliers qu »africains et malgaches s’enfuient vers l’ancienne métropole en quete de ce qui ressemble à une Civilisation,..."

      Faux, ils ne font que suivre la trace de leurs richesses pillées par les colons pendant la colonisation,...

  • 11 octobre à 11:27 | Behantra (#9165)

    Vatomena , d’après votre logique : Galliéni aurait du donc l’étrangler au lieu de le fusiller

    Isambilo : les Ramahatra , je les connais très bien et Ratsimamanga aussi

    Pouvez vous nous dire exactement pourquoi c’ést un sale type ??

    • 11 octobre à 11:31 | ratiarivelo (#131) répond à Behantra

      Salama e !! Vakio ny tantara fa voatary jiaby ra-merina tsy mahalala ny tantarany sans rancune !!

    • 11 octobre à 11:35 | Isambilo (#4541) répond à Behantra

      Parce qu’il monnayait sa parenté avec la reine. Et il a piqué la femme de Ramahatra (avec l’accord de sa nièce) pendant que celui-ci conduisait une campagne militaire vers Tuléar.
      Ramahatra a beaucoup collaboré avec les occupants aussi. Tout ceci est bien connu des historiens. Il va de soi que ses turpides n’engagent pas ses descendants.

    • 11 octobre à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Ou demandez à Masin-Joany, le spécialiste de l’Uchronie,...

    • 11 octobre à 12:10 | Saint-Jo (#8511) répond à Behantra

      La nazie foza femelle isandra ferait mieux
      de se chercher une cervelle
      pour se la faire greffer !

      Si ça marche ,
      elle ferait mieux ensuite par commencer d’apprendre l’histoire de l’Isandra .
      Si ça existe , évidemment !

    • 11 octobre à 13:01 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Et Masin-Joany ferait mieux de vider sa tête, parce qu’elle sonne trop plaine de vanité,...

    • 11 octobre à 13:09 | vatomena (#7547) répond à Behantra

      Behantra @
      Quand Gallieni a pris son commandement il ignorait encore les coutumes du pays . Il ignorait que l’on ne doit pas faire couler le sang d’un prince ou du roi . Mais il savait que la grande Ranavalo 1ère avait fait exécuter par ses assassins tous les princes qui pouvaient empecher sa succession au trone .Par contre il ignorait également que le grand Radama 1er avait exterminé jusqu’au dernier les défenseurs du rocher d’Ifandana et qu’il avait interdit qu’on leur donne une sépulture .Il mettra quelques mois à s’instruire des coutumes du pays. C’est en s’inspirant du grand Nampoina qu’il installera plus tard des marchés partout dans les zones pacifiées

    • 11 octobre à 13:22 | Saint-Jo (#8511) répond à Behantra

      La nazie foza femelle isandra connaît-elle au moins l’histoire de l’Isandra ?

      Moi , le Merina de partout et de nulle part et que la nazie foza femelle isandra qualifie de bâtard ,
      non seulement je connais l’Histoire de l’Imerina ,
      mais de plus , je sais où aller si je dois consulter des documents
      dont l’authenticité et la justesse ont été attestées
      par les autorités culturelles et académiques officielles compétentes .

      Serait-ce aussi le cas de la nazie foza femelle isandra à propos de l’Isandra ?

    • 11 octobre à 15:26 | RAMBO (#7290) répond à Behantra

      @ Isambilo
      Entre collabo et patriote...pour vous le sale type c’est le patriote ? et le roturier PM Rainilaiarivony était-il un sale type ou pas ? Il a volé aussi la Reine de son premier mari Ratrimo en commanditant son meurtre.
      Vous avez raison en Imerina seuls les Zanakandriana et les Zazamarolahy qui peuvent accéder au trône...Quand les européens sont arrivés, ils utilisent le terme « prince ou princesse » pour eux et ce fut adopter...Mais Ratsimamanga est quand même le frère de la mère de la Reine...il avait un sang de « prince » même en tant qu’Andriamasinavalona.

  • 11 octobre à 11:48 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    « les colons étaient censés de nous apporter la civilisation »
    C’est un peu comme croire que la classe dirigeante actuelle est sensée géré efficacement le pays !!
    Dans les deux cas, il y a une forte déception a la longue .
    Donc colonialisme honni ,nous sommes d’accord !
    Donc expliquez moi pourquoi ,votre haute fonction publique et militaire administre encore ce pays avec les méthodes de Galieni et consorts .
    Deux possibilités
    1 Cela leur convient ,l’idéologie colonialiste correspont a l’idéologie des mrn et est une prolongation de leurs caractéres dominateurs et impérialistes sur les autre peuples de l’ile .
    2 Ils ont appris cela de ceux qui ont été formés pendant des décénies aux écoles coloniales Françaises(les collabos) et finalement ne font que reproduire par manque d’imgination ce système pourri !
    Donc laquelle de ces solutions vous conviens ou une autre (ratsirakiste ) serait plus adaptée pour expliquez le fiasco actuel Malgache !
    Que vous le vouliez ou non, de tirer a boulet rouge sur la colonisation et ses méfaits ne vous apporte et ne change plus rien à la situation actuelle .Attendre un éventuel dédommagement est un peu illusoire ,les haitiens, apres 200 ans de la fin de la colonisation ont essayé en vain !
    D’ailleurs je constate que les meme utopies haitiennes et Malagasy se rejoignent et donnent les pires resultats de la planète en matiere de gestion de pays !
    L’élite gasy se doit de faire son coming out sur ces questions de gouvernance et enfin d’abandonner véritablement les sales habitudes coloniales ,mais véritablement !
    Donc nettoyer devant votre porte et les zébus seront bien gardés !
    J’espére vous lire sur le fond,pour une fois !

    • 11 octobre à 12:13 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      « Donc expliquez moi pourquoi ,votre haute fonction publique et militaire administre encore ce pays avec les méthodes de Galieni et consorts . »

      Croyez-vous qu’on peut effacer 20 ans ou 50 ans quelques choses qui ont enraciné pendant plus de 70 ans...de surcroît, la plupart de nos élites sont directement ou indirectement formées par nos anciens colons,...?

      2 Ils ont appris cela de ceux qui ont été formés pendant des décénies aux écoles coloniales Françaises(les collabos) et finalement ne font que reproduire par manque d’imgination ce système pourri !

      Comment voulez-vous qu’ils appliquent autre choses qu’ils ont reçu,...les colons ont tout prévu, ils voulaient que Madagascar restent dépendant d’eux après la colonisation...???

    • 11 octobre à 12:17 | Saint-Jo (#8511) répond à atavisme premium

      La nazie foza femelle isandra ,
      qui manifestement n’a pas de cervelle ,
      croit que les idées dominantes de ce XXIè siècle
      sont les mêmes que celles de fin du XIXè et début du XXè .

      Elle croit bêtement que le monde reste éternellement figé , comme son propre monde à elle .

    • 11 octobre à 12:47 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      Pourquoi la France ou plutot les milieux civiles et militaires Français qui possédaient des interets tres puissants dans le systéme colonial ,se sont t-ils adapter a la perte de l’empire ?
      Pas le choix me direz vous ,au point ,et vous le savez parfaitement ,que plus personne en France ne parle plus de cela si ce n’est que comme un passé révolu .
      Nous pouvons infler sur l’avenir mais pas sur le passé ,personne sur cette terre ne vous fera de cadeaux !
      Baser toute sa plolitique exterieur ,comme le fait Madagascar ,sur la quete des aides internationales est proprement indécent, quand ont connait le potentiel économique de ce pays !
      Pourquoi alors en tant que nation ne tournez vous pas la page et de changer toutes ces institutions et habitudes qui ne correspondent en rien dans la culture de ce pays .
      Saint jo a raison le cerveau des Foza est lent et peu performant car pourquoi continuer dans une voie (les aides à tout prix) qui ne donne aucun résultats bénéfiques pour ce pays .
      Il faut m’expliquer cette stagnation au niveau intelectuel ,le fier et grand peuple mrn ne peut-il pas se réformer pour avancer ?

    • 11 octobre à 13:29 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      les routes ,les trains ,les hôpitaux ,l’école de médecine , l’instruction publique,l’ académie malgache ,l’abolition de l’esclavage ,le développement des cultures sont autant de faits civilisationnels instaurés par Gallieni ,dame Isandra.
      Tout ceci étant détruit jour apres jour par les héritiers malgaches.
      Au temps des colons ,les voyageurs étaient ils rançonnés sur les routes par la police ou la gendarmerie .? Qui détruit aujourd’hui la civilisation ? Depuis quand on vole les cloches des églises ? Est il normal de rotir des etres humains en place publique .? Les colonisés respectaient mieux les frères humains.Aujourd’hui ,Isandra ,Osez vous sortir en pleine rue avec bijoux en or au cou ,au poignet ou aux oreilles ?

    • 11 octobre à 14:21 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme Machin,

      Vous êtes naïf, la colonisation, ils n’en y parlent publiquement plus, mais, ils continuent de l’appliquer subtilement à travers de la politique France-Afrique,...et dans une autre forme,...

    • 11 octobre à 14:26 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Vatomena,

      « Aujourd’hui ,Isandra ,Osez vous sortir en pleine rue avec bijoux en or au cou ,au poignet ou aux oreilles,... »

      Pour vous dire vrai, non, que ce soit à Isotry ou Analakely, à Paris(Souvenez-vous de Kim Kardhasian,...) surtout à Marseille...,Déconseillé,...

    • 11 octobre à 14:45 | Saint-Jo (#8511) répond à atavisme premium

      Epoustouflant !
      La nazie foza femelle isandra se compare à Kim Kardhasian ! Cette Américaine qui s’est fait dérober des bijoux estimés à 9 millions d’euros à Paris !
      Peut-être cette foza avait-elle pu accumuler des bijoux de valeur équivalente pendant la Trasition1 .

    • 11 octobre à 14:45 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      Isandra -juste un rappel - ceux qui arrachent vos bijoux à Marseille sont le plus souvent des anciens colonisés ou leurs enfants.Ils ont rejeté l’ordre colonial comme ils n’ont pas su s’adapter à l’ordre métropolitain.Dans les prisons ,70% des détenus ne sont pas « de souche »-
      Autre préoccupation pour le pays de France :en moins de 20 ans le quotient intellectuel de la France a baissé de 4 points .Il était à 102 ,il est à 98 aujourd’hui. Est ce un effet immigration ,métissage ou autre . Les suppositions sont ouvertes

    • 11 octobre à 14:54 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Vatomena,

      « Isandra -juste un rappel - ceux qui arrachent vos bijoux à Marseille sont le plus souvent des anciens colonisés ou leurs enfants. »

      Donc, les colons ont failli leur mission, ils ont été envoyé pour coloniser ces pays, dans le but de les civiliser et éduquer leur enfants,...Le résultat : vous avez cité plus haut,...ils sont devenu plus sauvage et barbare que leur parents,...

    • 11 octobre à 14:56 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Vatomena (suite),

      Parce que les colons se focalisaient trop sur leur richesses,...du coup, ils ont oublié leur première mission,....()

    • 11 octobre à 15:29 | Saint-Jo (#8511) répond à atavisme premium

      « 11 octobre à 14:45 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium »
      « Autre préoccupation pour le pays de France :en moins de 20 ans le quotient intellectuel de la France a baissé de 4 points .Il était à 102 ,il est à 98 aujourd’hui. Est ce un effet immigration ,métissage ou autre »

      Ah ! Vous êtes drôle , vatomena !
      Mais je suppose que , comme moi , vous avez deviné depuis longtemps déjà que cette isandra fait partie des gens issus de l’immigration en France . Alors , rien que sa présence sur les lieux a fait chuter ce quotient d’au moins 1 point . De même si vous y ajouter le foza RAMBO . Cela fait déjà 2 points en moins .
      Et cela ferait en tout 3 points de chute si je me décide un jour d’aller vivre là-bas . Mais fort heureusement pour le quotient intellectuel de la Métropole , mes revenus ne me permettent point d’aller à l’Etranger .
      Ouf !

    • 11 octobre à 15:38 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      @Isandra
      Les colons sont sans doute partis trop tot . La France a cru sa mission accomplie. Elle a pris plutôt ce prétexte pour se retirer .Car en fait la colonie lui revenait trop cher :la démographie galopante rendait sa charge insupportable .C’est au gouvernement malgache indépendant et souverain d’y faire face aujourd’hui et avec le succes que vous pouvez mesurer chaque jour .
      Lisez donc en rétrospective le journal « le Monde » :vous apprendrez :L’ensemble des territoires d’Outre mer ,Afrique noire et Afrique du nord comprise ,réalisait alors avec la métropole un volume d’échange équivalent à 3% de ses importations et à 5% de ses exportations .
      Autrement dit à presque rien !

      A en croire l’économiste ,« le bilan de l’impérialisme français » était déficitaire de 300 milliards de francs français chaque année. C’est ce que le contribuable français devait verser chaque année pour le maintien de l’empire .L’auteur concluait que le niveau de vie des français patirait davantage de la dévastation du Nord que de l’effondrement de l’empire africain .

      Pourquoi évoquer ,se gargariser chaque jour avec les richesses potentielles de Madagascar alors que vous prétendez que le colon a tout pillé , a tout enlevé ?Il ne resterait vraiment rien . ?Madagascar serait toute nue ? _je n’en crois rien . Aux malgaches de faire monter ces richesses ;pas aux chinois - et ne comptez pas sur les colons . Ils ne reviendront pas .Ils ont été échaudés

    • 11 octobre à 15:45 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      Isandra mémoire courte @
      Avez vous oublié l’épopée Ratsiraka ? La rupture avec le colonialisme des français ? La malgachisation émancipatrice ?
      C’est toute une génération malgache qui est allée faire ses études à Moscou et qui est revenue pour la bonne administration du pays.

    • 11 octobre à 16:10 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      « A en croire l’économiste ,« le bilan de l’impérialisme français » était déficitaire de 300 milliards de francs français chaque année. C’est ce que le contribuable français devait verser chaque année pour le maintien de l’empire »

      Je ne sais pas comment ils ont fait pour avoir ce bilan, mais ce que je sache, concernant Madagascar, c’est le contraire, « les colonisateurs achetaient les matières premières (mica, graphite, café, vanille, girofle, canne à cause, tabac…) à bas prix et puis, revendaient les produits finis à prix élevé ».

      Vous voyez déjà leur marge,...tout bénéf,...

      « Pour assurer le bon fonctionnement de l’économie de traité, les Français adoptent une loi sur le régime foncier et deviennent propriétaires des terres des Malgaches. Ces derniers doivent alors travailler dans les plantations françaises. »

      Les colons n’avaient pas besoin d’acheter chère les terres fertiles, cela réduisait le coût de leur investissement, et en plus, les frais des main d’oeuvres quasi nulle,...

    • 11 octobre à 16:50 | Albatros (#234) répond à atavisme premium

      Isandra !
      C’est votre coté « sado-maso » qui vous oblige à rester dans l’hexagone ?.
      Votre haine du « colonisateur » du passé vous empêche de voir que les actuels « colonisateurs-profiteurs-spolieurs » de Madagascar sont VOS compatriotes malgaches (A moins que vous ne soyez QUE française !).

    • 11 octobre à 20:22 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      @ Isandra ---On apprend à tout age . C’est peut etre mon cas ;

      renseignez vous . Les corvées dues aux rois et aux reines de Madagascar ’’le sinistre Fanompoana « était beaucoup plus général ,astreignant et meme cruel que le Smotig colonial.Le Fanompoana ,c’était pour le service exclusif du Rova . Le Smotig ,c »était pour la progression du pays tout entier (dont les infrastructures ) . Ce Smotig a été principalement appliqué là où la main d’œuvre faisait défaut . et .aux époques seulement où la France était en guerre en Europe ou en sortie de guerre Du reste à la veille de la rébellion de 1947 ,le Smotig était déjà aboli .

      En fin de colonisation ,le malgache était plus riche qu"aujourd’hui. En 1968 ,il lui fallait 9 mois de Smic pour acheter une Peugeot .En 2016, 420 mois de Smic suffisent à peine pour acheter une Peugeot de la meme puissance !

      En 1890,le pouvoir oligarchique était à bout de souffle .Le mécontentement était général .La classe dirigeante se résignait peu à peu à passer le témoin aux français pour le rétablissement de l’ordre sans parler des hauts dignitaires déjà à la solde de l’ambassade de France avant 1895. .C’est pourquoi l’armée royale défendit si mal le pays .
      On peut citer les paroles dernières du grand patriote Rainandriamampandry et le dernier conseil de Rainiliarivony à Gallieni ;« Les malgaches ont besoin d’etre gouvernés avec une poigne de fer .... ». Curieusement cette résignation resurgit en 1940 sous la forme d’un mythe répandu dans l’opinion malgache :En 1896 ,la reine aurait remis le pouvoir aux français pour une durée de 50 ans à charge pour eux de moderniser le pays et de lui rendre ensuite son indépendance ’’

      Situation de la colonie malgache en 1941
      Créoles et français sont au nombre de 29 869. Parmi eux seulement 1845 personnes actives vivent de l’exploitation de la terre . La mise en valeur de ces terres est plutôt hasardeuse pour eux du fait de l’ignorance de ces colons face à la destruction des sols. Petit à petit ils abandonneront les terres ce qui fait que peu avant la dernière guerre mondiale 1/15éme seulement des terres à eux concédés sont véritablement cultivées.Au total ,environ 1 200 000 hectares sont mis en valeur soit un peu plus de 2 pour cent de l’ile . Il restait donc d’immenses territoires de cultures pour le paysan malgache.
      A cette époque ,les malgaches étaient alors 1. 716 700 à mener une vie active . Les paysans totalisaient pres de 90% de la production des 3 cultures les plus riches dont la vanille.

      Voilà un tableau qui vous surprendra. Faut se renseigner dans les vieux journaux et aux archives

    • 12 octobre à 15:33 | kartell (#8302) répond à atavisme premium

      @ vatomena

      « Il est indéniable que la colonisation aura contribué a ébranler les bases mêmes de la société malgache mais sans doute pas les bases économiques qui étaient inexistantes et dont les seuls précurseurs ne furent pas, pour ainsi dire, jamais encouragés par l’État (absence de politique agraire, en premier lieu). Non seulement l’industrie était inconnue mais le commerce principal source possible de revenus permettant à un démarrage économique fut »détourné". Aucun marché régional ne put être réellement développé- les échanges traditionnels ayant, au contraire, disparus de la seconde moitié du XIXe siècle- et le négoce informel de la traite entraîna à la ruine de la monarchie plus qu’il ne l’enrichit. Devenue une colonie française, Il fut surtout conservée comme réservoir de ressources naturelles et de céréales destinées à la France ( première guerre mondiale) ou à ses autres territoires (Djibouti Réunion Mayotte).
      La domesticité fut « libérée » de force mais le code de l’indigénat appliqué à toute la population restaurant le principe de la corvée que les Hova s’étaient attachés à faire disparaître ou du moins à vider de sa substance. Les castes ayant officiellement disparu, les français entendaient donc rabaisser dans une même condition esclave d’hier et anciens maîtres !.
      L’ exemple de la voie ferrée construite en 1920 est significatif car les malgaches refusèrent tout simplement de travailler et l’on dut faire revenir 20 000 chinois ( jusqu’alors quasiment inconnus à Madagascar) de la province de Canton pour le réaliser. Pour les Malgaches qui voulaient ainsi témoigner leur volonté de protéger leur pays de l’intrusion des communautés de « néo-trafiquants », le résultat fut une nouvelle fois l’inverse des buts recherchés" …

      Extrait page 3OO Madagascar, l’île de Nulle-part ailleurs. éd L’Harmattan

  • 11 octobre à 12:36 | Gérard (#7761)

    mouais......

    ces notables étaient des malgaches, qui exploitaient d’autres malgaches, comme probablement aucun colon n’aura jamais osé le faire

    question d"époque, très certainement, mais aussi de culture
    et qui perdure dans certaines histoires récentes :

    http://www.rfi.fr/afrique/20150719-madagascar-arrestations-traite-humaine-esclavage-golfe-arabie-saoudite

    alors commémorez, mais n’idéalisez pas trop ce passé qui pour la majorité des pauvres gens n’était qu’un calvaire

    • 11 octobre à 14:03 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard

      Tout est contextuel !
      Beaucoup de choses que l’on croyait justes et que l’on pratiquait partout dans le monde il y a un ou deux siècles sont remises en question ou même vigoureusement combattues de nos jours !
      L’esclavage est l’un de ces choses-là !
      Même le dieu de Moïse ( dans les tablettes supposées être ramenées par Moïse du Mont Horeb ) avait pris l’esclavage comme une chose non réprimandable , car dans une de ces deux tablettes il était clairement écrit que « l’on ne doit pas convoiter l’esclave de son voisin ni son âne » . L’être humain esclave était donc relégué au rang d’animal domestique , comme l’âne l’était .
      Même Jésus , celui que les Chrétiens croient être le fils de leur dieu , avait bien évoqué dans son enseignement que sur cette terre il y avait en ces temps là des hommes libres et des esclaves . Il n’avait donc pas combattu l’idée ni la pratique de l’esclavage .
      Autant dire que l’esclavage était pratiqué comme une pratique banale en ces temps-là .
      Et ce n’est que vers le milieu du XIXè siècle que certains esprits éclairés et forts commençaient à combattre la pratique de l’esclavage . La Guerre de Sécession aux USA dans les années 1860 était une illustration de l’âpreté de ce combat contre une pratique inhumaine .
      Alors , que les Français colons et les Merina de la fin du XIXè et du début du XXè siècle avaient quelque retard à l’allumage sur le sujet , c’est dans l’ordre de la lente progression des idées dans le collectif de l’esprit du genre humain : la prise de conscience collective n’est jamais instantanée , comme les esprits limités le croient .
      En général , les Français d’aujourd’hui comprennent fort bien ce que sont les droits de l’Homme ( on peut y ajouter « et du citoyen » ) , puisqu’ils en revendiquent la paternité ( les Anglo-Saxons aussi d’ailleurs ) .
      Il ne faut pas croire , comme l’esprit faible qu’est la nazie foza femelle isandra , que les Français d’aujourd’hui ont le même état d’esprit que les colons français d’il y a plus d’un siècle .
      Et à un degré moindre , que les Merina d’aujourd’hui ont le même état d’esprit que les Merina de cette époque-là aussi .

      C’est que le monde et les idées ne sont pas figés . Ils bougent vers l’avant , en suivant le cours du temps ! Certaines de nos idées en vogue actuellement seront certainement combattues et rejetées par nos rejetons plus tard .
      Les personnes qui s’accrochent à ces anciennes idées sont les réactionnaires .
      Mais le mot actionnaire ne désigne pas une personne qui remet en cause ces anciennes idées devenues obsolètes. Non ! On l’appelle une progressiste.

  • 11 octobre à 14:05 | Léssaboutch (#9735)

    Savoir son passé,pour avancer vers l avenir......et ce,même si le present est un total desastr dont,nous sommes responsables,je dit bravo,excel deduction !!!! notr futur est bien claire,les pôv crèv,et les rich,euh,plus riche encore

  • 11 octobre à 14:32 | Gérard (#7761)

    oui saint jo oui entièrement d’accord avec vous

    mais je ne voudrais pas troubler votre éternelle béatitude en observant que dans cette « lente progression des idées » que vous décrivez fort bien, il y a des peuples qui se hâtent avec plus de lenteur que d’autres....

    • 11 octobre à 14:54 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard

      Si j’affabule , je dirais qu’une tortue peut battre un lièvre en course de vitesse ,
      si la piste est tracée dans un large espace
      abondamment arrosé par une eau profonde et aménagé par des gens de la Fontaine-lès-Fabuleuse !

    • 11 octobre à 16:38 | RAMBO (#7290) répond à Gérard

      Ce post a l’air intelligent, mais l’auteur aime souvent dire que lui même il est de nul part et il sait à peine lire et écrire...dès fois il avoue même qu’il est fort probable que ce n’est pas lui-même qui écrit certains de ses posts...
      Jésus dit " qu’une fois affranchis du péché les hommes sont devenus libres...il n’y a plus ni esclave ni homme libre..ni Gréque ni Juif...Cela veut dire aussi que la vraie liberté qu’apporte Jésus Christ c’est qu’il n’y aura plus d’Etats Nations...tous les hommes sont pareils.

    • 11 octobre à 19:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard

      Par contre le foza RAMBO , faux andriana merina et faux ancien étudiant à Aix-en-Provence , a prouvé de façon irréfutable sur ce forum ses faux titres et ses fausses qualités !

      Il est vrai que je suis un Merina de partout et de nulle part et que je ne peux même pas en procurer sur ce site des preuves irréfutables pour .
      Il est vrai aussi que je sais juste lire et écrire , mais je ne peux pas le prouver non plus . Car il est possible que quelqu’un d’autre lit d’abord les textes à ma place , ensuite me les explique , et enfin je lui dis oralement ce qu’il doit écrire sous mon pseudonyme .
      Pire : rien ne dit que je ne suis pas un robot , et non un être humain .

      Heureux RAMBO , qui est convaincu que naïvement il suffit de dire une chose et tout le monde le croit .
      Est-ce ça que l’on appelle un optimiste béat ?
      B-A BA , quoi !

  • 11 octobre à 15:01 | atavisme premium (#9437)

    isandra dmd (c’est pour le machin)
    Vous me répondez sur la partie qui vous interesse ,a savoir qu’il y a ,chez nous ,des gens qui tirent encore les ficelles d’un neo-colonialisme et je vous accorde que c’est une réalité .
    Je vous demande de savoir si ces gens, surement tres puissant économiquement,exercent leur volonté de domination sur les peuples ancienement colonisés ou si ce n’est pas sur l’ensemble des peuples ?
    Parce que l’européen moyen est peut etre moins exposé car appartenant a des pays structurés et fort étatiquement ? mais que ferait ce meme citoyen lambda , dans un pays comme Mada ou les structures sont archaiques et dépassées ?
    Pour le reste ,le fait que votre élite doit se réformer dans son approche urbi et orbi ne vous tire pas deux mots de commentaires !
    Doit comprendre que ce n’est pas a l’ordre du jour et que le pauvre peuple attendra encore et encore dans une misère sans pareille ?
    Je sais que le peuple n’est ni une variable ,ni un sujet de discussion dans les hautes sphères tananariviennes et c’est pour cela que votre minorité ne progresse pas et en reste a un espéce de paradis perdu d’avant la colonisation qui n’était qu’une société extremement esclavagiste .

  • 11 octobre à 15:33 | betoko (#413)

    L’histoire est un éternel recommencement . La raison pour la quelle les Menalamba ont assassiné Radama 2 , c’est que ce dernier disait à Lambert , « je vous autorise à profiter de nos richesses » C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui chez nous . Hery Rajaonarimampianina avait donné carte blanche aux chinois pour pouvoir exploiter nos nos richesses sous terre .
    Une fois j’ai eu l’occasion de discuter au téléphone avec Jean Fremiggacci , un prof agrégé d’histoire spécialiste de Madagascar et qui enseigne à La Sorbone , Il me disait que ses étudiants malgaches ne s’intéressent pas à l’histoire de leur pays Madagascar
    De temps en temps il donne des cours àAnkatso et quand il disait à ses étudiants d’aller consulter les archives concernant notre histoire à la bibliothèque nationale , il ne voit personne .
    Selon la conférence de Berlin qui s’est déroulée en 1895 , La France n’avait pas le droit de coloniser Madagascar , mais La France avait passé outre ,et aucun état sauf les Etats Unis ont rouspété

    • 11 octobre à 15:45 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Ne dîtes pas de bêtise betoko !
      Je connaissais les Fremigacci père et fils .

    • 11 octobre à 16:05 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      Betoko voulez- vous dire Menamaso (ceux qui ont les yeux rougis de toaka gasy et de rongony) mais pas Menalamba qui sont les ancêtres de Guista selon un célèbre expert en histoire de MT.com.?

      La conférence de Berlin stipula que ’ Les africains sont des sauvages et les européens peuvent les coloniser à leur guise./ C’est l’accord de Zanzibar , plus tard qui mettait en place le deal entre la France et L’Angleterre ce dernier céda Madagascar aux Français et en contre partie les Anglais occupaient laTanganika et le Zanzibar devenus actuellement une seule Nation La Tanzanie....Et les Américains ainsi que les Allemands et les Hollandais ont très vite ratifiés cet accord.
      Cela reste encore valable aujourd’hui Madagascar reste la chasse gardée des Français et ni les Bekitana ni les Rainiboto ni les Foza mena ( nom donné par les patriotes américains aux Anglais) n’ose s’immiscer aux affaires Malgaches.

  • 11 octobre à 17:14 | punchline (#9673)

    vous parlez de menalamba, alors pourquoi ce monsieur est il habillé à l’européenne (patalon tergal, chaussure vero cuoio, chapeau et apparat napoleonien ? bizarre, bizarre !... sadiavahy ce n’est pas ça à ma connaissance

    rainandriamapandry, qui est ce gugusse ? connais pas, quels sont ses faits d’arme ? car il ne suffit pas d’être fusillé par Gallieni pour être héros, j’ai envie de savoir

    mon ignorance est exigeante

  • 11 octobre à 18:08 | betoko (#413)

    Saint Jo
    Si tu connais le père et le fils Fremigacci , cela donne quoi ? appelle Jean Fremigacci et tu verras que j’ai raison concernant ses étudiants malgaches qui désertent la bibliothèque nationale .
    Une chaîne de télé française avait diffusé une émission concernant la conférence de Berlin de 1895 , des copies existent aux archives de France télévision , et la Fnac avait vendu des copies aussi . Renseigne toi
    Chaque jour tu essaies de me contre dire , mais t’es pas à la hauteur

  • 11 octobre à 20:34 | vatomena (#7547)

    menamaso et menalamba : ce n’est pa la meme époque .faut se renseigner

  • 11 octobre à 20:44 | Saint-Jo (#8511)

    betoko !
    Il est normal que je vous contredise . Car vous écrivez beaucoup de bêtises .
    Vous vous êtes emmêlé les pinceaux sur ce forum l’autre fois , quand vous avez évoqué l’agrégation et le doctorat en matière de l’enseignement en mathématiques .
    Ensuite , vous vous êtes totalement perdu dans les brouillards de ce que vous croyez être l’hypokhâgne , l’ENS et l’agrégation en mathématiques .
    Au moins , betoko , est-ce que vous savez que les agrégatifs en math à l’ENS ne sont jamais allés en hypokhâgne ? JA-MAIS !
    Pourquoi , betoko , ne vous renseignez-vous pas avant d’écrire ? Cela vous évitera au moins de dire des âneries .
    Le jargon des étudiants qui se préparent à entrer dans les grandes écoles est très fourni . Le mot hypokhâgne n’en est qu’un parmi des dizaines d’autres .
    Ensuite le jargon des étudiants admis en grandes écoles est encore très fourni aussi .
    Mais vous , betoko , vous avez utilisé ce mot hypokhâgne à un cas qui ne lui est pas du tout approprié .

    Quant à Monsieur Fremigacci , je crois que je le connaissais en son temps beaucoup mieux que vous , betoko .
    Et pour rire , qui vous dit que je ne suis pas Monsieur Framigacci lui-même ?
    Pourtant , moi , je peux vous le dire : je parle couramment malgache et je l’écris aussi .
    Je connais des non-Gasy historiens qui , eux , parlent et écrivent le malgache bien mieux que betoko et qui , par voie de conséquence , ont plus de moyens pour mieux connaître l’âme et les cultures gasy . Surtout celles des Merina .

    • 11 octobre à 20:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ! betoko ! J’ai oublié de vous révéler le surnom que les filles avaient donné à Monsieur Fremigacci !
      Alors je me suis dit : je vais le demander betoko , histoire de vérifier s’il le connaît ou pas .
      C’est un surnom très évocateur , à tel point que si vous le dîtes en regardant le bonhomme , alors tout de suite ceux qui vous entendu devinent que vous parliez de ce bon prof’ !

  • 11 octobre à 22:36 | Stomato (#3476)

    La distinguée Isandra (#7070) répondait à atavisme premium ce 11 octobre à 14:26
    >>Pour vous dire vrai, non, que ce soit à Isotry ou Analakely, à Paris(Souvenez-vous de Kim Kardhasian,...) surtout à Marseille...,Déconseillé,...<<

    Comme vous ne savez pas vous instruire en lisant Internet, voici un récent développement de cette affaire : « Steve Stanu­lis, ancien body­guard de Kanye West, est persuadé : « Plus j’en apprends, plus je me dis que ce qui s’est passé est à 100% un coup monté de l’inté­rieur », a-t-il déclaré quelques heures après l’annonce de l’agres­sion. »

    Alors ou sont-il les gangsters Français ?

    • 11 octobre à 23:26 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Pour se balader avec 9 millions de bijoux , fô etre une fieffée Konne , quant à se les faire taxer, une Castafiore Bis + ...

  • 11 octobre à 23:29 | Albatros (#234)

    Merci Vatomena pour votre post 11OCT 20:22 ! mais je doute que cela est un effet sur Isandra qui, bien que critiquant sans arrêt le « colonisateur », profite sans remord d’avantages qu’elle refuse pour la peuple malgache qui crève sous la domination d’une minorité comme il y a 150 ans.
    Vivre dans l’hexagone et vivre en subissant le Kere, ce n’est pas la même chose !.

  • 12 octobre à 15:29 | papangue (#9623)

    Akory lahale,
    Mbola tsara !

    @vatomena le nostalgique de l’époque coloniale (De la part d’un descendant de colons )

    Revisez vos cours de 3e !

    http://www.transmad.org/news/65/24/Madagascar-colonie-francaise-cours-de-3eme.html

    4. Le bilan de l’économie malgache sous la colonisation
    La colonisation a eu des aspects négatifs et des aspects positifs.
    a- Les aspects négatifs
    La France n’a pas cherché à développer Madagascar. Son principal objectif était de piller nos richesses :
    • Madagascar était devenu un fournisseur de matières premières.
    • Madagascar était aussi devenu un marché exclusivement français.
    • Vol des terres des Malgaches.
    • Déséquilibres régionaux : seules les régions riches sont développées.

    Aimé Cesaire : Discours sur le colonialisme - La Revue des Ressources

    La colonisation a pour but de s’enrichir sans scrupule et avec dédisions notre peuple aux dépend des d’autres peuples plus faibles. Carl Peter

    Léon Blum à la Chambre, le 10 juin 1927 : « Nous n’admettons pas qu’il existe un droit de conquête, un droit de premier occupant au profit des nations européennes sur les peuples qui n’ont pas la chance d’être de race blanche ou de religion chrétienne. »

    En huit ans de proconsulat, GALLIENI pacifie la grande île, procédant à sa colonisation. Au total, la répression qu’il mène contre la résistance du peuple malgache à sa colonisation fera entre 100 000 et 700 000 morts pour une population de 3 millions.

    Stephen Ellis L’insurrection des menalamba.Une révolte à Madagascar (1895-1898) :
    Rien que l’insurrection Menalamba fera enre 50000 et 100 000 victimes malagasy

    Lors de la construction de la route de Tananarive-Tamatave (355 km), des colons écrivent même à Gallieni pour lui dire que ça suffit, qu’il est en train de leur prendre leur main-d’œuvre pour travailler les champs et dénoncer aussi la « fréquence vraiment inquiétante » des « actes d’arbitraire dont chaque jour, colons et Malgaches ont à se plaindre.
    L’indigène est arrêté, emprisonné pendant des mois sans jugement, sans interrogatoire ; et cela avec d’autant moins de ménagements que le détenu est toujours utilisé comme main d’œuvre économique. »

    C’est une marche forcée vers la modernité européenne. La construction du chemin de fer et de son réseau de 1901 à 1936 sera aussi marquée par les mêmes maux, la même violence et les mêmes morts.

    Ce sera une des racines du soulèvement de 1947. En 1904, une insurrection éclate dans le Sud-Est du pays, les populations se soulèvent contre la violence et la brutalité des militaires. Cela vaudra le rappel de Gallieni en France.

    Jean Frémigacci sur le SMOTIG

    Frémigacci Jean, « Les chemins de fer de Madagascar (1901-1936). Une modernisation manquée
    http://www.cairn.info/revue-afrique-et-histoire-2006-2-page-161.htm

    Le pouvoir colonial ne fait que reprendre cette forme de travail existant auparavant, et fra l’objet de toute forme d’abus. Pour « reduire ces abus », on instaura le SMOTIG. Il ne disparaitra qu’en 1952 avec le code du travail d’outre-mer qui accorde les 40 heures et congés payés.

    Pendan la 2e guerre mondiale, il y 2 555 000 journées de travail forcé en 1941 et 3 810 000 pour 1943. Les profits des grandes entreprises francaise à M/car n’ont fait de profit aussi florissants.

    Madame Boiteau souligne que l’abolition en 1946 , les colons reclamaeint l’annulation de cette loi qui semblait insensée à tous ceux qui profitaient de cet esclavage deguisé.

    • 12 octobre à 20:05 | Albatros (#234) répond à papangue

      Bonjour Papangue !.
      Pouvez vous nous parler maintenant de la « colonisation » du peuple malgache en 2016 !.
      Car nous sommes en 2016 !. Galliéni est mort depuis longtemps !.
      Qui colonise qui à Mada actuellement ?.
      Qui, depuis 1960, tue des malgaches pour des raisons politiques (et/ou économiques !) ?.
      Qui « arrête, emprisonne pendant des mois, sans jugement, » des malgaches en 2016 ?.
      Qui oblige des enfants à écoper des bacs mal entretenus en septembre 2016 ?.
      Les romains ont colonisé la Gaule !. les français doivent ils mettre leurs déboires actuels sur le dos de leurs lointains colonisateurs ?.
      J’ai remarqué qu’Isandra avait, a et aura toujours un reproche à faire au « colonisateur », mais je suis étonné par votre post !.
      Peut être l’ai je mal compris !.

    • 13 octobre à 14:29 | vatomena (#7547) répond à papangue

      @Papangue
      Boiteau ,celui qui était si bien affilié au parti communiste français, est l’auteur de la triste légende des 100 000 morts de 1947.Sur la base des archives ,des témoignages ,de la consultation des procés verbaux des tribunaux ,les historiens modernes estiment les pertes humaines à 30 000 ’(si on compte ceux qui sont morts de misère physiologique dans les forets ,les non combattants .)En réalité ,moins de 5 000 rebelles sont tombés dans des engagements avec les forces de pacification
      Pour les Menalamba ,voici ce qu’on pouvait lire dans la Gazety malgache de l’époque. « Les fahavalos évitent le contact avec les troupes et ne se laissent pas accrocher. Ils attaquaient et ne tuaient que des gens paisibles ,des compatriotes et des européens isolés ; »C’était un mouvement xénophobe ,paien et anti gouvernemental .Parmi leurs victimes ,il faut compter de nombreux gouverneurs malgaches mis à mort ,huit officiers royaux brulés vifs.Menalamba :c’est 115 chapelles ou églises détruites.C’est le brigandage des marchandises à destination de Tana ou Majunga C’est la remise de 10 000 fusils au moment de la reddition ; C’est la mort de 62 soldats de l’armée d’occupation . Encore une fois ,on aura tué plus de malgaches que d’étrangers .
      Au passage je vous indiquerai qu’en 1915, 8 000 malgaches jouissaient déjà de la nationalité française sur une population de 2 500 000 ames . Il faut préciser :en 1946,à la veille de la rébellion , le code de l’indigénat et le smotig avaient déjà été abolis par la loi Lamine Gueye .Ces prétextes sonnent donc faux pour expliquer la révolte .
      Il est clair que l’œuvre coloniale française a été lourdement contrariée par les dépenses et les pertes que la métropole a eu à subir face aux deux invasions allemandes de 1914 et de 1939. En 1916 ,ici ,à Madagascar ,il y eut un tel manque d’argent pour l’entretien et le développement du pays que l’administration coloniale dut imprimer une monnaie locale ,le timbre monnaie.resté dans les mémoires avec le vola -alika et le vola-omby . !!

      Le coté sombre et complexe de la colonisation est illustré par la vie et la mort de Ralaimongo Jean.
      Né en 1884 ,jean fut le premier enfant de la famille Ralaimongo. A l’age de 7 ans ,il fut capturé par des bandits et vendu comme esclave .Pendant 8 jours il resta enfermé dans caverne avec le reste de sa famille . Son grand père fut éventré devant lui. Il fut échangé contre 9 zébus à un dénommé Malazory qui avait déjà 9 esclaves à son service. De 1891 à 1898 ,Ralaimongo restera au pays Bara en tant qu’esclave comme bouvier.Il fut un de ceux qui bénéficiérent de l’abolition de l’esclavage promulgué par Gallieni.Il dira plus tard : « Je suis retourné chez moi grace à la France libératrice ».Ainsi contre l’ancien régime et ses alliés Ralaimongo gardera une animosité certaine. C’est à l’age de 14 ans qu’il retrouvera une famille . Et au 24 juin 1917 ,Ralaimongo s’engagera comme soldat « par amour pour la France ».Il servit alors comme sergent au 19 ème bataillon de tirailleurs malgaches .Il obtint sa démobilisation en France .C’est dans cette période qu"il fut circonvenu par la franc maçonnerie ,le parti communiste. Envoyé en mission à Madagascar il se mit à recruter pour le jeune parti communiste malgache et à militer pour l’assimilation ou l’indépendance .Ce qui lui valut des séjours en prison et une fin tragique .

      Je regrette . Il n’y a pas à etre nostalgique du temps des colons .ll y a obligation de faire mieux qu’eux. Sommes nous sur cette voie ? Je peux en douter

  • 13 octobre à 12:25 | papangue (#9623)

    Mbola tsara,

    @albatros

    Isandra reproche tout à tout le monde, en lisant ses posts vous y verrez beaucoup des reproches à Ra8 à propos justement de la déliquescence aujourd’hui …. Quand d’autres ont reproché à Ratsy Iraka cette dégringolade malagasy.

    Le contexte du post est que je n’ai fait que répondre à un post pro-colonaliste de Vatomena le spécialiste.

    Sinon, le mot colonialisme est inapproprié pour ce régime gasy de 2016 :
    Selon Larousse : Système qui préconise l’établissement et le développement de pays dépendants considérés comme sources de richesse et de puissance pour la nation colonisatrice.

    Le fait qu’il n’y a pas de véritable démocratie ne signifie pas ipso facto colonialisme, qui se termine en 1960 ou 1972. Ca dépend pour qui …

    Par contre vous pouvez parler d’oligarchie, de parasites, de rats, d’incompétents, de corrompus, de voyous ….
    Si on prend pour exemple l’Amérique Latine, Le Chili a vécu la dictature de Pinochet, l’Argentine Videla, le Paraguay Stroessner, le Nicaragua Somoza …

    Tout cela n’est plus du colonialisme, mais des dictatures en républiques indépendantes, ne pas confondre donc !
    Pour terminer, sur les Romains, la Gaule, bon, ça date de l’Antiquité, l’invasion romaine de la Gaule est en -58 avant notre ère, quand même !!

    La Gaule de plus ne correspond pas exactement à la France : dans la période d’expansion maximum il comprenait l’actuelle Espagne, la France, les îles britanniques, la Belgique, le nord de l’Italie, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche et jusqu’en Asie mineure (la Galatie en Turquie).

    Le terme « celte » aurait pour étymologie les mots indo-européens kel-kol qui signifieraient colonisateur. Chez les Grecs on les nommait keltoï ou galatai, c’est-à-dire envahisseurs. Galatai deviendra galli en latin et donnera le français "gaulois.

    On ne sait donc pas comment eux-même se nommaient, ni même si ils avaient conscience de former un peuple.

    Au vu de ce qu’on sait des Celtes, il semble abusif de faire des Gaulois les ancêtres des Français. Le système d’organisation politique des Celtes était plutôt fédératif, quand le système français est centralisé et jacobin.

    Le français est une langue romane, avec un fort substrat germanique et non pas celtique.

    • 13 octobre à 14:55 | vatomena (#7547) répond à papangue

      Papangue ,Bonjour
      Je me demande si dans 10 ans ,20 ans ,30 ans Vous et quelques autres seront nostalgiques des années Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelina et Hery

  • 13 octobre à 16:44 | papangue (#9623)

    @vatomena

    non vos compatriotes Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelina et Hery ne m’interessent pas , ni de près ni de loin !

    Il y en a un qui est légitilme dans tout ca quand même !
    Ca ne veut pas dire qu’il m’interesse plus que les autres , au moins il était élu ! normalement et pas en truquant la liste éléctorale comme le dernier foza en vigueur.

    Mais vous semblez avoir des lacunes en lecture

    Vous parlez de Boiteau Pierre, je parlais de « Madame Boiteau » ,Historienne francaise !

    De plus le père Boiteau a plutôt dit 89 000 morts que 100 000 !
    Dans « Contribution à l’histoire de la nation malgache »

    Encore erreur de lecture est d’associer Stomig et 1947 ...je n’ai jamais écris cela !!

    Sur la bataille des chiffres,
    « tribunaux ,les historiens modernes estiment les pertes humaines à 30 000 ’(si on compte ceux qui sont morts de misère physiologique dans les forets ,les non combattants .)En réalité ,moins de 5 000 rebelles sont tombés dans des engagements avec les forces de pacification »

    Ca c’est pour dire qu’il ne s’est rien passé ????

    Vos sources ,sir ?

    Une historienne malgache Lalasoa Rasoloarison avance entre 30 000 et 100 000.
    On est devant une guerre de mémoire, Jacques Tronchon a repris ce qua donné les militaires : 89 000 morts.
    Contesté depuis.

    D’ailleurs qui sont vos historiens modernes ? ,avec 5 000 morts ?

    « Au passage je vous indiquerai qu’en 1915, 8 000 malgaches jouissaient déjà de la nationalité française sur une population de 2 500 000 ames »

    Et le reste ??? 2 500 000 -8000 ???

    « Pour les Menalamba ,voici ce qu’on pouvait lire dans la Gazety malgache »

    Vous ne faites jamais de recoupement ?
    La voix de son maitre ...
    Pour vous les Menalamba sont des paiens , brigands , tueurs et c’est tout ?

    • 13 octobre à 17:33 | Behantra (#9165) répond à papangue

      Là , vatomena , vous l’avez cherché !!

    • 13 octobre à 19:43 | vatomena (#7547) répond à papangue

      SVP , Vous me faites trop d’honneur ---je suis bien incapable d’inventer ,de romancer l’Histoire .Je ne peux que confirmer ce que j’ai avancé .Seraient ce les documents ,les journaux,les témoignages,les mémoires qui m’auraient induit en erreur.?-Si vous avez des documents personnels et contradictoires ,je suis preneur . Ma curiosité est éveillée .
      Quoique je reçoive avec méfiance les déposition de gens engagés politiquement, si, comme Boiteau ou Tronchon ils viennent du Communisme .

      Ps :le dernier historien ayant étudié la période rébellion est M. Fremigacci . Il réfute les 80 000 ou 100 00 morts .Lui ,n’est pas un journaliste engagé mais professeur d’histoire à la Sorbonne ,je crois .De plus,il a vécu à Madagascar ,il a étudié à Madagascar .,Il a enseigné à Ankatso - ce qui n’est pas le cas des Boiteau ou des Tronchon que je sache

  • 13 octobre à 19:32 | Albatros (#234)

    Bonsoir Papangue !
    Vous avez certainement remarqué que j’avais mis « colonisateur » entre guillemets dans mon post !.
    Ce que je voulais mettre en avant dans mon intervention, c’était que les problèmes des malgaches en 2016 ne provenaient plus de la colonisation mais d’une classe minoritaire de vos compatriotes qui, au final, ne font pas mieux (pour ne pas dire qu’ils font pire !) que les colonisateurs en leur temps.
    Cette minorité agit, pour moi, comme un « colonisateur » vis à vis du Peuple malgache en le privant de certains de ses droits, en l’expropriant, en l’enfermant de façon arbitraire, en ce comportant de façon hautaine avec les populations.
    Quelle différence faite vous entre un colon des années 40 et, par exemple, Mme Claudine Razaimamonjy ?.
    Pour moi la différence est infime !.

    • 13 octobre à 19:35 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Quand à Isandra, je la laisse à son petit confort hexagonal bien loin des problèmes de Kere de Dago.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 200