Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 07h25
 

Politique

Ravalomanana contre l’ACM

Chantage d’Olivier Rakotovazaha : retrait de la plainte contre ampamoaka sur James Andrianalisoa

mardi 4 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

L’ancien ministre des Transport, membre de la mouvance Ravalomanana, Olivier Rakotovazaha lance un ultimatum de 24 heures contre l’Aviation civile de Madagascar (ACM) pour qu’elle retire sa plainte sinon il déballe sur la place publique les méfaits de son actuel directeur général James Andrianalisoa. « Je donne 24 heures à l’ACM pour qu’elle retire sa plainte sinon je vais dévoiler au grand jour les forfaits de James Andrianalisoa quand il était à la tête d’Air Madagascar » menace Olivier Rakotovazaha. Ce dernier rappelle qu’il était le ministre des Transports quand James Andrianalisoa était le directeur général d’Air Madagascar et c’est lui qui l’a limogé. « Cette plainte contre l’ancien Président Marc Ravalomanana est une vengeance personnelle de James Andrianalisoa qui a été licencié pendant son régime », estime l’ancien ministre des Transport.

L’ultimatum expire ce 04 novembre, mais d’ores et déjà ce membre de la mouvance Ravalomanana informe qu’en 1999, pendant qu’il était à la tête de la compagnie nationale Air Madagascar, James Andrianalisoa et ses complices avaient pour mission de privatiser la compagnie et qu’il fallait la mettre en faillite pour la vendre pour une bouchée de pain. En 2002, quand Olivier Rakotovazaha avait pris la tête du ministère des Transports, la dette d’Air Madagascar avoisinait les 4 millions de dollars en plus des impayés pour la location des aéronefs qui s’élevaient à 20 millions de dollars. Ce sont parmi les raisons qui ont poussé les dirigeants de l’époque de Ravalomanana à écarter James Andrianalisoa de la direction générale de la compagnie. Mais Olivier Rakotovazaha menace d’en dire plus si jamais la plainte n’est pas retirée dans les meilleurs délais.

Si l’on suit cette logique de chantage, si la plainte est retirée, l’ancien ministre des Transport se taira, il ne dévoilera pas au public les agissements de l’ancien directeur général d’Air Madagascar qui aurait programmé, selon ses dires, la faillite de la compagnie nationale. Et d’ailleurs, depuis plus de dix ans, il n’a rien dit ; c’est seulement maintenant, quand son patron est menacé de prison qu’il dénonce James Andrianalisoa. Alors que c’est la survie de la compagnie nationale qui est en jeu et que ce sont toujours les contribuables qui paient les pots cassés, sans oublier les employés d’Air Madagascar.

Le retrait de la plainte de l’ACM est improbable vu l’avancée et la portée de l’affaire. On attend donc le grand « ampamoaka » d’Olivier Rakotovazaha qui s’était tout simplement contenté de limoger l’ancien directeur général d’Air Madagascar en 2002, alors qu’il était persuadé de sa culpabilité dans la mauvaise gestion de la compagnie si l’on suit sa version des faits. Les politiciens sont devenus des maîtres chanteurs redoutables ces derniers temps, on verra qui va céder le premier.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre 2014 à 09:47 | zaho (#699)

    Monsieur Rakotovazaha, si vous êtes un homme crédible, pourquoi cette menace, cela ne sert à rien. Et si vous êtes un patriote, dites tout ce que vous savez. Le peuple veut et a le droit de savoir. Peut-être que vous aussi, vous n’êtes pas aussi propre que vous voulez nous ne le faire croire. Dites tout ce que vous savez, mais attention au retour du boomerang. Le peuple malgache attend avec impatience vos déclarations.

    • 4 novembre 2014 à 11:04 | Paulo Il leone (#6618) répond à zaho

      Entièrement d’accord avec vous : s’il sait quelque chose pourquoi a-t-il attendu tout ce temps ? Il est coupable de l’avoir couvert.
      Les moeurs politiques de ce pays sont réellement fascinantes !
      Tout va bien au pays du fihavanana et de la « sagesse ancestrale » ! XMDR !

    • 4 novembre 2014 à 11:13 | Isandra (#7070) répond à zaho

      On commence à avoir l’habitude de ce genre d’effet d’annonce de ZD, ce sera encore comme fraudes bevata lors des élections présidentielles ,...ce dont ils ont prétendu avoir en leur possession les preuves tangibles, nous savons tous la suite,.. c’est leur candidat qui était le premier à avoir applaudi Hery à Mahamasina...

    • 4 novembre 2014 à 11:17 | Isandra (#7070) répond à Paulo Il leone

      Comme leur habitude,...à la manière TNN,...ce n’est qu’une affabulation et affirmation gratuite,...pour provoquer davantage,...Ils n’ont rien de solide pour que leur dossiers aillent loin,...

    • 4 novembre 2014 à 20:02 | RAININGORY (#7238) répond à zaho

      Absolument ! Et si on ne le dit pas maintenant , ça sera à la St Ging-gling et on n’avancera jamais Et ce d’autant que vu l’état de ce malheureux Pays , qu’est-ce qu’on perdra à avouer et dire certaines verités cachées sous le « tsihy » . Allez , encore un effort !

    • 4 novembre 2014 à 20:15 | thonrouge (#903) répond à zaho

      D’accord sur tous les points de cette réaction. Quelle honte, quelle aberration d’étaler ce type de comportement d’une bassesse insensée. Traiter les affaires aussi graves d’un pays avec une telle désinvolture et aux seuls fins de régler ses comptes personnels et dédouaner les agissements d’un pseudo Président qui s’est comporté en véritable « voyou » au point d’être obligé de fuir en veule. Qui a le toupet et en pleine infraction et mépris des lois et la justice de son pays revenir plus arrogant que jamais au point de se faire dévouer de façon cinglante dés sa première prise de parole par l’UA et la SADC deux institutions qui l’ont pourtant soutenu à bout de bras.
      Au cours de son déballage ce monsieur Rakotovazaha pourra-t-il nous instruire sur ses propres turpitudes en qualité de Ministre (???!!!...) des transports.
      Il est à ne pas douter qu’il aurait beaucoup de chose à nous révéler.

      Allez, Monsieur Raakotovazaha, pas de fausse pudeur ; avouez nous de combien de privilèges et prébendes vous avez bénéficié en qualité de petit commis de votre idole revancharde.

      Nous vous disons « CHUCHE !!! »

  • 4 novembre 2014 à 10:11 | harmelle (#5862)

    Dire que ces clowns ubuesques déterminent le destin de 22 millions de personnes dont plus de la moitié est en carence alimentaire grave est tout simplement effrayant .....

    • 4 novembre 2014 à 20:03 | RAININGORY (#7238) répond à harmelle

      C’est hélas une bien triste verité cher monsieur !

    • 4 novembre 2014 à 20:32 | thonrouge (#903) répond à harmelle

      J’adhère totalement à la pertinence de vos propos, à une différence près : les clowns exercent un beau métier qui est de faire rire les enfants et UBU de distraire les adultes. Les personnages en question sont de par leurs comportements et agissements de véritables criminels et comme vous le dites « c’est effrayant ». Oui c’est effrayant qu’ils puissent encore amuser ainsi la galerie et tenir la une des journaux....

  • 4 novembre 2014 à 10:17 | RASOA (#2016)

    Bonjour,

    Il est vrai que c’est plus simple de s’acharner en meute contre 1 personne Ravalomanana que de s’acharner corps et âmes contre la pauvreté des 22 millions de Malgache et le délabrement continue de tout un pays….Qu’avons nous fait pour mériter ces bandes de Charognards…. O mon pauvre pays….

    • 4 novembre 2014 à 14:12 | Anton (#8594) répond à RASOA

      A propos du délabrement du pays personne - y compris Marc Ravalomanana (qui s’est beaucoup occupé à faire fructifier ses propres affaires et à monter -en écartant toute concurrence- de nouvelles entreprises) et le régime de transition- ne s’est acharné comme vous dites avec forte raison à lutter contre la pauvreté.
      Et il n’y a aucune raison que cela s’arrête !

      Quelques données, édifiantes :
      Seuil de pauvreté national :
      .70,9% …en 2001
      .74,9% en 2005… alors qu’en 2004, 90% des dettes de Madagascar envers le « Club de Paris » (20 pays développés membres permanents) ont été annulées ; ainsi que la dette envers le FMI, en décembre 2004, et la Banque Mondiale
      .72,4% …en 2007 [75,3% en 2010]

      En 2007, alors que Madagascar avait vu une grande partie de sa dette effacée 2 ans auparavant, le taux de la population vivant sous le seuil de pauvreté se répartissait ainsi :
      . avec moins de 1 US$ par jour : 68,7%
      . avec moins de 2 US$ par jour : 89,8%

    • 4 novembre 2014 à 14:29 | Isandra (#7070) répond à RASOA

      Ce Monsieur qui n’avait fait qu’augmenter nos dettes,... avec le résultat non transcendant, vu qu’il ne pouvait réaliser que 7% de croissance, en contrepartie des milliards de dollars utilisés,...

    • 4 novembre 2014 à 23:54 | DIPLOMAT (#846) répond à Anton

      Merci de nous communiquer vos sources statistiques ...

  • 4 novembre 2014 à 10:48 | feolavitra (#2188)

    Quand on vous dit que ces individus nous prennent pour des enfants attardés en nous démontrant qu’ ils jouent au jeu du : « Je te tiens tu me tiens par la barbichette... » La pratique du chantage 10 ans après. C’ est leur façon de faire de la politique ?A la limite, c’ est lui qu’ on doit poursuivre pour ne pas avoir dénoncer à temps ce qu’ il prétend avoir découvert.
    Comment voulez-vous qu’ on puisse sortir de cette misère avec de tel comportement ? Maintenant chaque jour apporte son lot de surprises comme pour amuser « les enfants ». Crise sur crise, on est vraiment très très loin de s’en sortir, tout au contraire, on fait tout pour s’ y enfoncer encore plus. Et qui en en subit de leurs turpitudes ?

    • 4 novembre 2014 à 11:52 | Isandra (#7070) répond à feolavitra

      Ce n’est que des aboiements pour équilibrer la balance, il savait pertinemment que Ra8 n’a guère une marge de manoeuvre, vues les charges contre lui. Ses partisans les ailes Magroistes essaient de sortir leur dernière cartouche, en bluffant,...comme au jeu de poker.

      A mon avis, néanmoins, ils ont intérêt de faire profil bas et suivre le pas de leur ministre et députés,...

  • 4 novembre 2014 à 11:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Dans 24 Heures ,nous aurons la solution de nos problèmes « MALGACHES ».
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
    REMETTONS NOTRE PENDULE A ZERO !
    - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisda gmail.com

    • 5 novembre 2014 à 11:52 | jeanlinna (#8629) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le Padesm n’est qu’un « club » de discutions d’une diaspora qui commente la réalité du pays, mais d’andafy....aucune base sur place...simplement du wawa .
      Ils se persuadent entre eux de la justesse de leurs solutions...de la masturbation intellectuelle...rien de plus !

  • 4 novembre 2014 à 12:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    =« Air Madagascar/ACM »=
    C’est du bonnet blanc-Blanc bonnet !

    • 4 novembre 2014 à 13:15 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pourquoi ce silence systématiquement complice sur la corruption de ces ☠☠☠ que vous admirez, soutenez et léchez ???
      Vous n’ accusez pas l’ auteur de l’ article de dénigrement d’ insulte à l’ encontre de vos protégés, elle est pourtant aussi gasy que vous !

  • 4 novembre 2014 à 13:11 | tiagasy (#6521)

    Certes c’est la pratique des politiciens qui planent dans les hauts sphères étatiques : « CONSTITUER UN DOSSIER ENVERS LEURS PAIRS ET MONNAYER AU MOMENT OPPORTUN ».
    Vous étiez ministre de transport. La compagnie Air Madagascar transporte des milliers de personnes. Avec le montant de la dette que vous évoquiez, les aéronefs subissaient aussi les conséquences.Ils n’étaient pas bien entretenus. A vraie dire, les clients d’Air Madagascar risquaient leurs vie pendant cette période.
    EN CONCLUSION : VOUS ETES COMPLICES DE « NON ASSISTANCE DE PERSONNES EN DANGER DE ...MORT ».
    Le peuple veut savoir la vérité DÉBALLEZ TOUT !!!

    • 4 novembre 2014 à 13:18 | Jipo (#4988) répond à tiagasy

      Chaque chose en son temps, il en a trop dit pour ne pas continuer, mais la misère n’ est-elle pas plus soutenable à plusieurs ...

    • 4 novembre 2014 à 13:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tiagasy

      - « ACM » et « AIR MADA » étaient toujours entre les mains du « POUVOIR ETATIQUE » ou ==de la Famille du Dirigeant Suprême==
      C’est du bonnet blanc-blanc bonnet,il n’y a rien à déballer mais juste un « REGLEMENT DE COMPTE ».Point barre !

    • 4 novembre 2014 à 13:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien au contraire !!!
      « DEBALLER » les méthodes mafieuses, des racailles que vous soutenez, les trainer dans la boue, les enduire de plume et goudron et les envoyer à perpète au PK18 . / !

  • 4 novembre 2014 à 16:32 | diego (#531)

    Bonjour,

    Ce n’est plus la faillite d’Air Mad qui est programmé aujourd’hui, mais ni plus ni moins, la faillite du pays même.

    La faillite politique et la faillite économique sont constatées, Mr R. Hery n’a plus rien à faire que de signer les feuilles qu’on va lui présenter :

    - Elections piège à C.....

    Les politiciens et bon nombre des Malgaches n’ont rien vu venir et ne comprennent toujours pas pourquoi leurs parlémentaires n’arrivent toujours pas à travailler ces jours.

    On voit ici l’irresponsabilité des élites GASY à travers cette histoire d’Air Mad. Privatiser Air Mad, hier ou aujourd’hui, c’est ne pas comprendre les intérêts National. C’est ne pas comprendre ce que l’Etat doit contrôler et ce qu’il doit laisser entre les mains de priver.

    Tout cela s’apprend au seins des partis politiques, au beau milieu des Institutions du pays :

    - Malheureusement, notre pays n’a plus ni l’un ni l’autre !

    Il ne faut donc pas s’étonner que les politiciens sont intellectuellement de plus en plus pauvre, et incompétents. La crise va perdurer et le pays va continuer à s’appauvrir. Vive Madagascar !!!!

    Vous n’avez que la bonne mine de votre Président. Et la bonne mine de votre Président ne vous sortira pas de votre faillite politique et le désastre economique dans lequel le pays se trouve.

  • 8 novembre 2014 à 15:15 | Rary (#545)

    C’est drôle ! Tout le monde poursuit celui qui donnait la nouvelle : on voulait mettre en faillite Air Madagascar, on s’en doutait, mais personne n’osait le déclarer, ne serait-ce que pour ça, je remercie Rakotovazaha, trop tard peut-être, mais il fut une époque où sortir une affirmation comme ça méritait l.élimination physique, si Rakotovazaha ne sort pas assez vite ses preuves, il risque gros : chantage, corruption ou élimination, l.acheteur pour un euro symbolique veille.
    Et si on a une vraie Justice, une enquête approfondie devrait être lancée ; et si on a des députés patriotes, ils formeraient un groupe d.investigation pour mettre tout ça au clair, car il s’agit d’une grande entreprise nationale . Idem pour JIRAMA, quelqu’un a une visée sur elle, les delestages y sont pour quelque chose.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 175