Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 18h56
 

Editorial

Ce que font les Vazaha nous concerne-t-il ?

mercredi 17 août | Mireille Rabenoro

Le Président Barack Obama monte au créneau pour soutenir Hillary Clinton dans sa campagne en vue des élections présidentielles de novembre prochain. Le premier homme non blanc de toute l’histoire des Etats-Unis à avoir accédé à la magistrature suprême mouille son maillot pour soutenir celle qui sera probablement la première femme de la longue série de 45 Présidents américains depuis les origines.

« Oui mais eux, c’est différent, les Américains sont trop avancés pour qu’on les prenne pour modèle »

C’est ce qu’on entend souvent dire chez nous ; comme si le niveau de développement économique allait automatiquement de paire avec l’égalité entre tous les citoyens, entre Blancs et Afro-Américains, entre hommes et femmes.
La preuve que c’est un préjugé hâtif : la récente émergence du mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs est importante), qui attire l’attention sur le fait que même aujourd’hui, après un demi-siècle de victoires remportées progressivement depuis la lutte pour les droits civiques des Noirs Américains conduite notamment par Martin Luther King, il se trouve encore des policiers blancs pour tirer sans raison aucune sur des jeunes afro-américains non armés. Pire, ces policiers qui ont tué des innocents, protégés par leur hiérarchie, sont souvent discrètement mutés, leur crime restant alors impuni. Et on croit que l’impunité ne se rencontre que dans les pays sous-développés…

De même en ce qui concerne l’égalité hommes-femmes : il n’y a qu’à entendre les prises de position de Donald Trump, le principal concurrent de Hillary Clinton dans la course à la Présidence des Etats-Unis, pour se rendre compte que l’égalité n’est pas un idéal partagé par tous les Américains. Les innombrables propos sexistes qu’il a tenus rappellent les réactions indignées de beaucoup d’hommes malgaches quand une femme ose se porter candidate à une élection dans leur village : « F’angaha dia efa lany olomanga ny eto amin’ny tanàna ? » (‘L’élite a-t-elle donc disparu de notre village ?’ – sous-entendu : Que nous en soyons réduits à tolérer une simple femme ?). Donald Trump, qui adore poser entouré de candidates au titre de Miss Univers, est le genre d’hommes conservateurs qui pensent que la valeur d’une femme se mesure exclusivement à ses qualités physiques (ses épouses successives sont toujours des mannequins beaucoup plus jeunes que lui). Dans cette logique, pas question de confier des responsabilités aux femmes ; inutile, même, de leur donner une éducation trop poussée.

Ces Africains plus avancés que les Vazaha…

C’est dire que ce n’est pas parce qu’on nait Américain qu’on est nécessairement pour l’égalité, que ce soit entre les races ou entre les sexes, les deux attitudes se retrouvant généralement chez les mêmes personnes. Inversement, ce n’est pas parce qu’on nait Africain qu’on est forcément conservateur, parce qu’on serait plus attaché aux traditions. Après tout, le Rwanda détient actuellement le record mondial en termes d’égalité entre les sexes, devant les Norvégiens, les Suédois et autres Nordiques, avec un Parlement composé majoritairement de femmes députées. On a entendu des conservateurs nier la valeur des efforts fournis par le Rwanda en affirmant que c’est parce qu’après le génocide du début des années 1990 les hommes seraient devenus numériquement minoritaires. Faux : dans les guerres classiques, ce sont effectivement les hommes qui s’entretuent ; mais dans les génocides, dont le but est généralement le « nettoyage ethnique », c’est-à-dire qu’il s’agit d’empêcher une société donnée de survivre et de se reproduire, ce sont les femmes et les enfants qui sont ciblés de préférence.

Deux forces opposées, une seule humanité

Au final, il n’y a pas de sociétés blanches qui par essence seraient avancées. La société américaine est devenue ce qu’elle est aujourd’hui à force de luttes courageuses, par exemple celles des Quakers (ces gens que nous appelons les ‘Frenjy’, l’une des trois entités qui composent la FJKM depuis 1968) qui dès le 18ème siècle avaient des femmes pasteures et organisaient l’évasion des esclaves noirs des Etats du Sud vers le Nord. Et Barack Obama continue à le dire en ces derniers mois de sa présidence : il faut continuer à lutter, sans relâche, contre le sexisme et pour l’égalité des sexes, contre le racisme et pour l’égalité des races.

En définitive, au-delà des spécificités dues à l’histoire de chaque société, il y a, à Madagascar comme au Rwanda ou aux Etats-Unis, d’une part des conservateurs qui fonctionnent sur des préjugés hiérarchisés, qui croient que les hommes sont supérieurs aux femmes, les Vazaha aux Gasy, les Merina aux Côtiers, et que cet ordre social serait naturel, donc immuable ; et d’autre part des progressistes qui croient en la capacité de l’esprit humain à construire une société plus juste. A Madagascar, ces derniers doivent s’inspirer des actions progressistes menées aux Etats-Unis, au Rwanda ou ailleurs, ainsi que dans notre propre histoire, pour vaincre un conservatisme paralysant.

110 commentaires

Vos commentaires

  • 17 août à 09:24 | betoko (#413)

    Une chose qui m’étonne à Madagascar , même des hommes qui sont des intellos se croient supérieurs aux femmes , et nombreuses sont les femmes malgaches qui sont soumises encore de nos jours .Certaines acceptent la polygamie de leur mari et certaines parents leurs disent « ferme la , et accepte ton sort » Cela me dépasse . Parmi mes amis battent leurs épouses et je leu ai demandé de quel droit , réponse , c’est ce que mon père m’avait appris et si ton père s’est trompé je le disais , non impossible , mon père a toujours raison (sic)
    C’est la même chose en politique , la femme ne devrait pas s’en mêler , c’est l’affaire des hommes . Comment voulez vous que Madagascar avance , comme si les hommes sont les seuls capables de diriger ce pays

  • 17 août à 09:53 | vorona (#8254)

    Un avenir meilleur ? Il ne passera dans ce continent QUE par la prise des décisions par les femmes.

    • 19 août à 10:28 | Vary-Manta (#2623) répond à vorona

      Je crois qu’elles decident déjà. ... Mais pas comme nous l’attendions. Regadre bien toutes ces femmes de grandes-carrières , elles sont plus soumise que celles qui doivent faire les trotoires pour la survie de leurs familles.

  • 17 août à 09:59 | rasoulou (#4222)

    Le conservatisme malgache en dehors du contexte inégalité hommes-femmes, merinas-côtiers, il y a de plus grave issus des séquelles des périodes de l’esclavage et dont le silence et les non-dits sont éloquents :

    Le tabou de l’esclavage à Madagascar, constat amer de la société malgache, génération esclaves : génération bannie, « mainty-fotsy » : préjugés vieux de 4 siècles :
    Bako Rasoarifetra, archéologue malgache, regrette que cette page d’histoire soit si peu connue dans son pays. « La restitution de la mémoire de l’esclavage malgache, voilà ce qui m’intéresse, dit-elle. Certes nous avons déjà tenu deux colloques sur ce thème mais le sujet est encore tabou pour ceux qui descendent d’esclaves(andevo), et les descendants des maîtres d’esclaves (andriana)... ils éprouvent une forme de « complexe » à reconnaître leurs ancêtres » pour les descendants d’« andevo », et une sorte de remords pour les descendants d’« andriana »(majoritairement fervents chrétiens protestants).
    Ce tabou fait sans doute aussi écho aux divisions sociales de la société malgache, avec tout en bas de la hiérarchie les andevos (descendants d’esclaves) dont le statut contredit quelque peu le mythe du fihavanana, un terme qui désigne la solidarité et l’entraide en tant que valeur fondamentale du lien social entre les Malgaches.

    Malheureusement, et sociologiquement la division de la société malgache en deux groupes sociaux : d’une part les « mainty » ou « andevo »(descendants des esclaves) et d’autre part les « fotsy » ou « andriana » (descendants des maîtres d’esclaves) persiste jusqu’à ce jour à Madagascar..... Un Président de la République : Général Ratsimandrava assassiné le 7 Février 1975 avait une origine « andevo » (descendants des esclaves), son assassinat n’a jamais été élucidé......L’incendie du Palais de la reine en novembre 1995, palais symbole de la suprématie « merina » (haut-plateaux) et de l’aristocratie « andriana » , n’a jamais aussi été élucidé.......Dans certaines communes de Tananarive le salut destiné aux andriana(s) « tsara ava tompoko » (« salut maître ») reste encore d’actualité, plutôt aujourd’hui destiné aux propriétaires terriens (aucune réforme agraire n’a été adopté à Madagascar).....La propriété reste entre les mains des générations « andriana », l’inégalité est criante et la pauvreté touche beaucoup plus la génération « andevo ».... La génération andriana ne veut pas que ça change pour perpétuer et perdurer leur domination.

    La pire des solutions est le silence, voire le déni, nous le savons tous alors même que nous y avons recours.....Or le non-dit entretient le malaise,conforte la suspicion, et empêche la guérison....Le seul remède est d’assumer le passé, et d’en combattre chaque jour les séquelles présentes.

    (Voir dans « Esclavage et Libération à Madagascar » : Ignace Rakoto et Sylvain Urfer : Edition : Karthala) : https://books.google.fr/books?id=3RSoAwAAQBAJ&pg=PA365&lpg=PA365&dq=Bako+Rasoarifetra+et+esclavage+%C3%A0+madagascar&source=bl&ots=BUhKUjA7XL&sig=xBDrUrh-EN-iTQdXyLPIdihVylE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjpoe-t1MLOAhXIWBoKHeRRAdMQ6AEIKTAC#v=onepage&q=Bako%20Rasoarifetra%20et%20esclavage%20%C3%A0%20madagascar&f=false

    • 17 août à 10:09 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Même le salut « Manahoana Tompoko » : « Bonjour mon Seigneur » etymologiquement ,provient de cette période de l’esclavage mettant un grand respect , et une grande estime « Seigneur » à son interlocuteur.

      Terminologie : ankizy, mpanompo, baomanga, tsalo (rusé), malama, mpanampy....termes désignant le clivage social encore séquelles de l’esclavage.

    • 17 août à 10:12 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Certains de ses proches disaient que le général Ratsimandrava était originaire d’Ambohimalaza et qu’il était Andrina mainty . J’en connais qui habitent à Faravohitra qui sont mainty ngita volo mais d’origine Andrina
      Qui était commandant de la gendarmerie à Tuléar en 1971 si ce n’était que le colonel Richard Ratsimandrava , et parait qu’il avait donné l’ordre de mater la révolte du sud à cette époque suivant les ordres de Tsiranana , faisant entre 2000 à 3000 morts

    • 17 août à 10:27 | Vohitra (#7654) répond à rasoulou

      C’est l’hypocrisie légendaire des Malagasy, un fihavanana qu’on essaie de véhiculer partout tout en ne sachant plus comment définir ce terme en ce 21 ème siècle.

      Le plus grand problème, c’est qu’on n’a jamais éduqué les générations successives à savoir assumer notre histoire commune, et le plus surprenant, c’est qu’il y a des malintentionnés qui veulent réécrire l’histoire dans le but d’entretenir une division volontaire au sein de la société...

      Mais il est intéressant aussi de faire émerger le débat sur les rôles tenus par les commerçants et traitants arabo-musulmans entre le 8 ème et 12 ème siècle dans l’histoire de l’esclavage dans le pays, et surtout, les mesures d’accompagnement qui auraient dû être mis en oeuvre juste après l’abolition de l’esclavage dans le pays par la puissance conquérante...

    • 17 août à 10:34 | joba (#1217) répond à rasoulou

      Valable pour tout ce qui est histoire à Madagascar, pas seulement sur la question de l’esclavage.

    • 17 août à 10:38 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Betoko,

      Le mieux à mon avis est de dépasser cette période d’esclavage, et de ne laisser aucune trace qui nous fait honte : abandonner certaines terminologies faisant référence à cette période mettant une hiérarchie dévalorisante à certaines catégories de la population en les stigmatisant.

      L’idée de M.Omer Beriziky était bonne de reconcilier les malgaches (parrallèlement à la reconciliation politique) par une conférence nationale sur l’esclavage ( ancienne et moderne ) mais malheureusement n’a pas été suivie d’effet.

    • 17 août à 12:46 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Boris Bekamisy,

      Je comprends votre indignation sur les termes utilisés (repris de l’ouvrage collectif cité ci-dessus) mais malheureusement encore d’actualité puisque ce ne sont pas des langages de bois cités dans les discours mais plutôt termes dits en cachette : avilissements, et propos dégradant les descendants des esclaves.

      La hiérarchisation de la société n’est pas seulement à Antananarivo mais également en Régions, mais si on veut dépasser et oublier cette partie de notre histoire, le mieux c’est de reconcilier les « Malagasy tsy vaky volo », de les considérer comme égaux, et chercher des moyens légaux pour sanctionner tous propos dégradants et faisant référence à l’esclavage.

      Et je vous fais remarquer que les auteurs de cet ouvrage collectif ne sont nullement des pseudo-intellectuels mais des éminents scientifiques malgaches de tous bords, et originaires de toutes les régions de Madagascar : historien, sociologue,ethnologue, juriste, théologien, anthropologue (veuillez lire leur biographie dans l’ouvrage libre accès sur google) qui veulent vulgariser l’abolition totale de l’esclavage dans les us et coutumes et les pensées de la génération d’aujourd’hui.

    • 17 août à 13:13 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à rasoulou

      RASOULOU,

      l’HISTOIRE ECRITE sur Madagascar et les Malgaches ne reflètent pas du tout les RÉALITÉS DE MADAGASCAR même s’ils sont écrits SUR DE TONNES DES OUVRAGES par ce que j’appelle des pseudo_scientifiques !

      Prenons seulement l’Histoire de Couleur des Malgaches ,c’est très très COMPLEXE , i l y a des Antandroy (entre autres) plus BLANCs meme que les Merina Andriana fjkm protestant.....

      je ne vois pas la différence entre la COULEUR de Hery Rajaonarimampianina et Betiana Bruno......!

      Et on peut citer des exemples : ONJA TINONDIA ou BRILLANTE (deux femmes artistes Antandroy ,des vraies antandroy sans etre métis ) sont-elles plus NOIREs que Mirelle RABENORO ou Voahangy Rajaonarimampianina ( deux femmes Merina) je ne crois pas !

      QUE DES BETISES ou des RACOURCIS DANS LES BOUKINS DES HISTOIRES DE MADAGASCAR meme s’ils sont écrits par ces POV pseudo_scientifiques fortement influencés par les Meerina.

      Et cela aussi les VRAIES RAISONS de l’INCAPACITE des malgaches à avancer

      Notre fondement historique est basé sur DES MONTAGNES DES MENSONGES !
      BB

    • 17 août à 14:01 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Ce n’est pas ni la couleur de peau , ni la richesse, ni le sexe, ni la religion qui sont condamnables
      C’est surtout les jugements de valeurs et les exclusions économiques et sociales qui vont avec qui est pernicieux au « vivre-ensemble » harmonieux.
      Personne n’est supérieur, et nul n’est inférieur
      Les hommes ne sont pas supérieurs aux femmes
      Les vazaha(s) ne sont pas supérieurs aux autochtones
      Les merina(s) ne sont pas supérieurs aux côtiers
      Les fotsy(s) anciens maîtres sont égaux aux mainty(s) anciens esclaves etc.....

    • 17 août à 14:08 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif : « qui sont pernicieux »

    • 17 août à 14:13 | vatomena (#7547) répond à rasoulou

      Il se trouve des policiers blancs pour tirer sans raison sur des noirs " dit il .
      Violence noire ----Au Congo ,1100 femmes sont violées chaque jour.En Afrique du Sud ,un homme sur quatre a déjà violé une femme ;un homme sur huit en a déjà violé plusieurs .Selon une enquete du ’Wallstreet journal’, entre 2000 et 2010,plus de 4000 noirs ont été tués par des blancs(ils sont encore 68% de la population ) alors que 8 000 blancs ont été tués par des criminels noirs(les noirs qui sont 13% de la population des usa )

    • 20 août à 22:19 | Turping (#1235) répond à rasoulou

      Rasoulou,
      Comme partout les castes existent. En Inde, Arabie Saoudite, etc.....
      - L’histoire des Andriana, hova, andevo ne devrait pas être un facteur bloquant du non avancement.
      - La problématique à propos de vos dires, c’est le fait de mettre tout simplement l’argument sur de raisonnement simpliste, en pointant du doigt que l’existence de la caste andriana n’avait pour but que L’esclavagisme.Faites un peu de recherche qui démontre les aspects positifs sur l’histoire de la royauté merina.On ne peut pas dire non plus que tout était parfait.
      - Un contre exemple, je suis andriana, et je n’ai pas honte de le dire (D’ambohimalaza et D’ambohidratrimo) pourtant je n’ai pas un esprit esclavagiste mais de valeur humanitaire qui scande pour les intérêts communs, valeurs identitaires communes.
      - Vous avez cité Ratsimandrava que j’admirais beaucoup comme un homme intègre avec beaucoup d’audace. Je ne le jugeais pas sur son origine ethnique mais plutôt par ses valeurs, ses capacités. Et il n’avait pas de complexe pour assumer sa tâche.
      - Si le général Ramanantsoa issu d’une famille aristocrate avait la mentalité d’un maître esclavagiste, il n’aurait pas confié la mission à Ratsimandrava. Or, ce ne fut le cas.
      - Logiquement, Ramanantsoa aurait pu confier la mission à son directeur de cabinet Rabetafika Roland issu de la même caste andriana.
      - Justement, la haine et la rivalité entre côté et merina après la colonisation puis l’octroi d’une indépendance sous dépendance ont accouché des dégâts énormes.
      - L’assassinat de Ratsimandrava avec sa position plutôt nationaliste qui voulait mettre en valeur la société malgache pour mettre fin à la neocolonisation avait un prix à payer (Thomas Sankara avait subi le même sort que Ratsimandrava). L’intérêt étranger, particulièrement la France était derrière avec les bisbilles, geguerre malgacho -malgache. Un rappel :n’oubliez pas que les 2 ex présidents fossoyeurs de la nation malgache étaient dans le gouvernement Ramanantsoa. Le DJ jouait le pion de la politique francafrique destructrice également.
      Conclusion : Même au Japon, il y a eu toujours un empereur comme garant de l’unité nationale, les valeurs. La France depuis l’ère mérovingienne a connu depuis des millénaires des rois successivement avant de basculer à la République. L’Angleterre, L’Espagne, etc...ont toujours gardé le régime monarchique évolutif, je dirais constitutionnel. Chaque pays a sa culture qui lui soit adaptable sans le renier.
      - Donc,il y a aussi des efforts à faire, l’ascension sociale comme le cas de Ratsimandrava ( il méritait l’anoblissement même).
      Conclusion : Ne vous limitez uniquement sur l’histoire de caste comme la cause explicative du non avancement si on ne change pas de mentalité pour retrouver cette fameuse notion d’identité nationale. Personnellement, j’ai eu la chance de m’échapper au génocide societal de l’ère il y a 31ans. Alors que paradoxalement, en comparant à l’événement, ce qui se passe actuellement, les voyous que j’ai cités restent les sauveurs pour d’autres, y compris vous même.
      - Personnellement, j’ai des parts de briques à apporter pour Madagascar, mon pays natal, aux compatriotes, les aides, etc...à travers les donations, travail sans s’afficher publiquement.

    • 23 août à 10:43 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Turping,

      Il ne s’agit pas ici de comparer les différents régimes : présidentiel ou monarchique (régime avec un Roi ou Reine), mais il s’agit de pointer du doigt les séquelles de l’esclavagisme qui excluent, bannissent, préjugent, stigmatisent une partie de la population malgache descendante des esclaves et malgré leur statut social d’aujourd’hui (cadres, jeunes entrepreneurs,ouvriers,agriculteurs etc..) se sentent marginalisés socialement, économiquement, et politiquement suite à la situation sociale de leurs ancêtres.

      Les illustres scientifiques, reconnus internationalement, co-auteurs de l’ouvrage collectif que j’ai cité ci-dessus :
      - Esoavelomandroso Faratiana : juriste
      - Rasoarifetra Bako : Archéologue
      - Razafindralambo Lolona : Anthropologue
      - Rajaoson François : Sociologue
      - Rakoto Ignace : Historien
      - Randriatavy Lovamala : Juriste
      - Rasolomanana Denis : Socio-Anthropologue
      - Ratsimbazafy Fulgence : Théologien-Philosophe
      - Razafimbelo Célestin : Historien
      - Urfer Sylvain : Historien
      - Cipollone Giulio : Historien
      - Tsarahazana Désiré : Archevêque de Toamasina
      dénoncent la persistance profonde dans les us et coutumes d’aujourd’hui, dans les pensées,dans les mentalités, dans les raisonnements, dans les paroles et les terminologies actuels l’anoblissement, l’encensement des descendants des andriana(s) des Haut-Plateaux ou des Régions Côtières.

      Les exemples cités dans l’ouvrage séquelles de l’esclavagisme sont multiples au jour d’aujourd’hui :
      - La constitution de réseaux socio-économiques et politiques (voire constitution de parti ou association : saka mainty pour le PSD, colombe blanche pour l’AKFM etc....) mettant en marge les descendants des esclaves.
      - Qui ne voit pas les articles nécrologiques des médias où les nobles ou « andriana » (anciens maîtres) se reconnaissent en mettant « Andriana un tel » dans les annonces en mettant en valeur le défunt.
      - Combien de parents ne laissent pas leurs enfants se décider de se marier pour cause de couleur de peau ou de la nature des cheveux.
      - Combien de morts sont laissés en dehors du cimetière familial (« fasana an’irotra »), car leur origine ne mérite pas le noble tombeau familial etc, etc, etc....

      Ces exemples ne sont que des prémices parmi d’autres, je vous conseille de consulter l’ouvrage (en lecture libre sur google ci-dessus : lien ci-dessus). Les solutions et les mesures d’accompagnement sont donnés en dernière partie.

      L’objectif de l’ouvrage s’agit d’abord de combattre cette inégalité criante, de dépasser cette partie honteuse de notre Histoire, de faire prendre conscience, de faire changer les mentalités et les coutumes pour être en phase avec la modernité d’aujourd’hui et les avancées de la Science qui considèrent tous les Hommes et Femmes comme égaux et détenteurs de droits universels inaliénables.

    • 23 août à 10:57 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif :
      - se marier librement

    • 23 août à 10:57 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif :
      - se marier librement

    • 23 août à 15:39 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif : Razafindralambo Lolona est à la fois ethnologue et archéologue

  • 17 août à 10:07 | Vohitra (#7654)

    Mais l’Amérique a connu aussi des femmes que je qualifie soit dit en passant « des fortes têtes » du genre Madlein Albright ou Condoleeza Rice qui avaient façonné à leur manière les relations extérieures US ainsi que la sécurité nationale qui auparavant restent dans le domaine privilégié des hommes.

    Et l’Amérique est connu aussi à travers les inégalités sociales vécues au quotidien entretenues par les géants de la finance de Wall Street, les étudiants qui croulent sous le poids de la dette, la légalisation progressive de l’usage du marijuana dans beaucoup d’États...

    Mais ce qui est bon à retenir des mentalités outre atlantique, à mon humble avis, c’est le fait de préserver d’abord et à tout prix les intérêts US et du peuple américain à tout moment et où que ce soit...

    • 17 août à 10:22 | Dadabe (#9116) répond à Vohitra

      Madeleine...
      Bonjour Vohitra,
      Madeleine Albright est bien oubliée... Alors, voici une petite piqûre de rappel :
      Interrogée dans l’émission 60 Minutes de la chaîne américaine CBS News, le 12 Mai 1996, sur le nombre ahurissant de 500.000 enfants irakiens qui sont morts lors de la guerre menée par les États-Unis contre Saddam Hussein, Madeleine Albright, Secrétaire d’État américaine de l’époque (ce qui correspond au ministre des affaires étrangères), a déclaré sans sourciller : « Tuer 500.000 enfants irakiens est un prix qui en valait le coup » ( http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/madeleine-albright-tuer-500-000-40192 ). Voilà le talent de la vieille dame qui, née Marie Jana Korbelová née de parents juifs, convertis au catholicisme pour échapper aux persécutions antisémites, aurait dû avoir un peu plus de compassion pour ses contemporains...

    • 20 août à 18:27 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      A dadabe,
      Le cynisme de Madeleine Albright, c’est comme si elle n’a pas compris en tirant la leçon de la persécution faite aux Juifs, la crime contre l’humanité pendant le régime d’Hitler, le nazisme.
      - Bien sûr, la diaspora juive s’éparpille partout dans le monde, comme notre ami Cohen du forum, que je reconnais par son nom pseudonymique.
      Ce qui est dommage, c’est le fait de constater que la diaspora juive qui dirige le monde dans divers pays pratique à leur tour la shoah en commençant par son voisin, le peuple palestinien.
      - Au temps D’Hitler, le princeps dogmatique, c’était de combattre les ennemis, les juifs qui pullulaient partout,de peur que ces derniers ne contrôlent tout vu leur intelligence dans tous les domaines et le communisme ...
      - Quand vous parliez de la conversion au catholicisme de Albright, le changement de nom pour fuir les persécutions. Pourtant le régime Petainiste de Vichy avait collaboré avec Hitler, un nationalisme antisémite (avec son slogan :comment peut-on distinguer d’un français de souche à un juif ?).Le régime de Vichy était au courant du plan D’Hitler dans l’extermination de la diaspora juive en Europe.
      - IL faut connaître que le Vatican a joué un grand rôle majeur, pour faire fuir aussi les personnages du régime nazi, en leur délivrant des passeport pour aller en Argentine, etc....après la chute du Reich sous le règne du Pape Pie X ( car le communisme était considéré comme une épidémie de la guerre froide).
      Conclusion : En bref, la course aux armements était de vigueur. L’armée allemande était très avancée depuis l’invention de Von Warner de la fameuse missile V2. l’Angleterre avait reçue le baptême de feu avant la fin de la 2 ème guerre mondiale.
      - Les états unis D’Amérique, leur préoccupation au lendemain de la défaite d’Hitler c’était de récupérer le cerveau de l’Allemand ingénieur Von Braun pour travailler à leur service comme une condition sine qua none à l’échange d’une liberté. Von Braun était devenu directeur de la Nasa, le concepteur de tous les lancements de fusée vers la lune etc,...pas étonnant ?!
      - C’est pour vous dire, les intérêts ont toujours été profilés aux profits des uns et vice versa au détriment des autres.

  • 17 août à 11:26 | ndaty (#9516)

    Mme RABENORO, tu devrais avoir honte de ton article : la façon dont tu presentes les choses est tout simplement honteux. same on you
    en plus c’est un fourre tout incomplet

    qu’est ce qu’on est donc , si on est : une femme, gasy et côtière ?
    seul les poissons morts suivent les courant

    • 17 août à 12:05 | ndaty (#9516) répond à ndaty

      @bekamisy :
      je dois dire que souvent vous avez raison, continue cher ami
      je ne suis pas toujours d’accord avec ta maniéré de présenter les choses, mais en tout cas tu soulèves souvent des vrais problèmes, continues et ne te décourages pas
      seuls les poissons morts suivent les courants

  • 17 août à 12:25 | olivier (#7062)

    « A Madagascar, ces derniers doivent s’inspirer des actions progressistes menées aux Etats-Unis, au Rwanda ou ailleurs, ainsi que dans notre propre histoire, pour vaincre un conservatisme paralysant. »

    Le début de l’article faisant référence à Obama, premier président noir de la plus grande démocratie du monde ( l’Inde ?)..

    Je pose cette question à L’auteur : a quand un président blanc à Madagascar ?

     :)

    PS : pour ma part je pense que cela ce produira APRES les Jeux olympiques d’hiver à Antisrabe..mais bon el Nino oblige on peut y croire à « skon » m’a dit...

     :)

    PS :

    • 17 août à 12:39 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à olivier

      Olivier doit être content car ,

      Selon le SIMPLISSIME RACCOURCI des pseudo_intellos GASIGASY de la ....Honte Societé , Madagascar est maintenant présidé par « UN MALGACHE..... BLANC ANDRIANA PROTESTANT FJKM pure _porc » !
      Laissez moi rire.......!!

      Et on s’étonne que ce beau Pays n’avance jamais avec des POURRITURES PAREILLES dans les CERVEAU des GASY qui se croient intellectuels et illuminés !

      Pov Pays !!
      BB

    • 17 août à 13:03 | Isandra (#7070) répond à olivier

      Ben oui, Olivier,

      Pendant plus de 64 ans, Madagascar était dirigé par des blancs,...le plus célèbre était Gallieni,...là-dessus, le Malagasy a dépassé la France qui n’a jamais été dirigée par une autre couleur que le blanc, et n’est pas prête à tenter autrement,...même si les berbères commencent à occuper des postes ministériels,...

    • 17 août à 13:04 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Bonjour Olivier,

      Par pitié, n’introduisez pas l’idée de Jeux d’Hiver à Antsirabe !!! Ils seraient capables de le faire avec l’argent d’esquimaux glacés ou de généreux Inuits convertis au capitalisme canadien (ce serait inouï, non ?). J’insiste, Antsirabe est calme et doit le rester...

    • 17 août à 13:28 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Berbère ou bébête ?

      La première femme ministre maghrébine, en France, fut Nafissa Sid Cara, nommée en 1959. Depuis il y en a eu d’autres (ainsi que des hommes) essentiellement d’origine marocaine (Il en est ainsi pour Rachida Dati et Najat Vallaud-Belkacem) ou algérienne (Jeannette Bougrab, fille de Harki)... Etc, etc... Toutes femmes très intelligentes, de sensibilités politiques très différentes, à la formation universitaire parfois impressionnante. A l’exception de Fadela Amara, originaire de Kabylie, il n’est pas question de Berbère (et je ne sais pas si elle-même l’est ou non, berbère). Ce groupe ethnique d’Afrique du Nord, qui remonte à l’Antiquité, n’est pas arabe.
      Serait-ce trop demander à la vieille grosse bébête de se renseigner avant d’écrire n’importe quoi ?
      PS - Il y a eu aussi en France des dignitaires ou ministres originaires des Antilles et d’Afrique noire (notamment le ministre Togolais Kofi Yamgnane, candidat malheureux en 2010 à la présidence de son pays d’origine). Et en France, à la différence de Madagascar (parmi d’autres pays bien repliés sur eux-mêmes) l’hypothèse d’un(e) président(e) noir(e) ou musulman, ou juif, ou rose avec des pois verts, ou jaune, ou bleu horizon est de l’ordre du possible. C’est le bleu-marine qui n’est pas acceptable.

    • 17 août à 15:20 | vatomena (#7547) répond à olivier

      NB — ’C’est le bleu marine qui n’est pas acceptable " dit il ---racisme ou idéologie— ?

    • 17 août à 15:27 | vatomena (#7547) répond à olivier

      Isandra— « Pendant 64 ans ,Madagascar a été dirigé par le blanc » dit elle ;
      pour le meilleur ou pour le pire ? Depuis,le malgache s’est il élevé au rang des nations respectables et heureuses.Le spectacle que donnent les rues de la capitale est il honorable ?

    • 17 août à 15:49 | vatomena (#7547) répond à olivier

      àIsandra - Le fait colonial n’a jamais été oblitéré chez le manjaka malgache.Il remue encore « les grands esprits » du pays . Il est sans cesse ressassé .Le fait essentiel est pourtant que l’état d’andevo à Madagascar a disparu sous Gallieni .Mais cette soumission que l’on exigeait de l’esclave est ancestrale et reste dans certains esprits.Le rapport andevo /andriana ,lui ,n’est pas mort . Il est partout sous jacent

      dans les rapports humains

  • 17 août à 12:48 | olivier (#7062)

    « Et on s’étonne que ce beau Pays n’avance jamais »

    Heu ..
    excusez moi BB, mais personnellement je ne suis PAS DU TOUT ETONNé !...MAIS ALORS PAS DU TOUT !

    LOL

    Comme dit le vieux proverbe « moi content, toi contente, pourquoi moi payer ? »

    • 17 août à 13:25 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à olivier

      @Olivier,
      ça ne m’étonne pas non plus que LA FRANCE s’islamise avec une vitesse grand V......pour disparaitre carrément un jour ! Les Islamistes au pouvoir à l’Elysée ,le jour viendra , vont changer le NOM de ce PAYS......

      La CONFUSION de Matignon qui un jour veut construire des Mosquées avec l’Argent public et aujourd’hui veut interdire le BURKINI au plage n’y peut rien à cette DÉCADENCE INEXORABLE......

      Iray sy iray ny baolina.
      BB

  • 17 août à 13:00 | Cohen (#6972)

    J’avais lu et relu l’éditorial et pensé que mon principe d’étude de texte de la classe de septième d’il y a presque cinquante ans à l’ecole EPP (Atsimondrano) était peut-etre trop loin que je ne suivais plus le fil de pensée de l’ éditorialiste Mme Rabenoro. Le titre concerne les Vazaha, mais le contenu parle de femmes et esclavagisme (il y a des femmes et il y avait (et il y a encore sous d’autre formes) de l’esclavagisme dans d’autres pays (Madagascar inclus) qui ne sont pas Vazaha fotsy... Alors Vazaha ne veut pas dire “femme” et “esclavage”… Changer le titre ou bien reecrire le texte…
    Enfin bref (comme on dit), je voudrais juste dire deux choses,
    1- Les Malagasy comme la plupart de la population semitique comme juive (pas arabe) avait une grande estime et réverence pour la femme, du coté de lignée de génération, une fille qui épouse une autre race degringole (mandrorona) en “lignée” familiale ; mais la plupart des cultures dans le passé était mysogynique, si l’on se réfere à la vie sociale, que ce soit Vazaha fotsy ou Vazaha mainty. Si l’on veut discuter de la place des femmes dans la societé, c’est un autre long sujet de discussion, mais il faut reconnaitre que homme et femme ne peuvent jamais etre égaux : ils sont complementaires. Si vous voulez simplement parler d’egalité de salaire au travail, egalité de nombres dans un cabinet ou gouvernement, etc… je pense qu’il faut surtout parler de competence mais non pas de sexe, il faut parler d’ étique de travail (work ethic) mais non pas de quota, il faut parler de respect mais non pas de soummission ou dictature. Il y a aux Etats-Unis une loi qui s’appelle “Affirmative Action”, “Positive Discrimination” en Grande Bretagne, que l’on applique surtout pour le recrutement des salariés, mais cela doit rester dans le domaine du travail, mais encore c’est la competence et la connaissance qui prévalent (c’est mon cas en tant qu’employeur), vous aller ruiner votre entreprise si vous ne considerez pas avant tout la competence. Un des problemes qui fait suffoquer et bloquer le développement économique et social est la super legislation : legiferer des lois, une femme ici, un homme la-bas etc… Qui a la priorité au Canada, par example a cause des lois ? une femme noire (ou minorité c’est a dire pas de race blanche), puis vient un homme noir, puis une femme blanche, et apres les chiens et chats, avant l’homme de race blanche…
    2- L’analyse de Mme Rabenoro suit exactement ce que le courant des media liberaux, socialistes américains continuent toujours de diffuser et de focaliser (CNN, NBC, CBS, NY Times, Washington Post, en ligne Huffpost, Yahoo etc….) : tendance gauche libéral, qui la plupart du temps restent toujours biaisés.
    Est-ce que Mme Rabenoro pouvait donner des statistiques concernant l’affirmation gratuite de dire que les policiers Américains tirent et tuent des noirs et les cas sont cachés ou classifies par leur hierarchie ? Il y a des statistiques que l’on peut avancer comme bases de données la dessus. Ce sont les noirs qui ont des taux de crime élevés, alors il est normal que les policiers veillent là ou il y a beaucoup de délinquant noirs. Pensez a ceci : les policiers sont les gardiens de la paix, vous n’allez pas mettre des gardiens de la paix dans un quartier ou il y a le moindre crime. Il y a moins de policiers circulant dans le 1er arrondissement a Paris qu’a Aubervilliers (France). Si vous suiviez les évenements a Baltimore, Maryland, USA, pensez bien au verdict des six policiers, accusés sans fondements parce qu’ils sont des policiers (dont des noirs). Ils sont tous aquittes. Difficile de trouver des policiers maintenant qui veulent circuler dans le quartier des noirs (a Baltimore) car ils sont des cibles vivants. Aussi Mme Rabenoro, veuillez passer un peu de temps pour chercher l’origine de “Black Lives Matter” qui en fait remonte dans les 1960s “Black Panther”, mais avec une nouvelle figure ; Obama est de loin le president qui avait divisé à fond la societé américaine en tant que races, pauvreté, classes sociales et politiques … Du jamais vu pour la prochaine election présidentielle en Novembre, où l’on doit choisir entre les deux candidats les plus detestés de l’histoire d’ élection Americaine. Il y en a d’autres candidats mais ils sont juste là pour figurines.
    Cohen

    • 17 août à 13:07 | Dadabe (#9116) répond à Cohen

      Raciste, moi ? Jamais...

      Bravo Cohen, belle démonstration raciste. On ne saurait mieux faire, dans l’abject.

    • 17 août à 13:56 | vatomena (#7547) répond à Cohen

      « Black lives matter »Oui ,c’est vrai ,-oui ,c’est important ,-oui ,c’est justifié.Mais ce n’est pas tout ; il y a des oubliés.:ceux dont on ne parle jamais : les « natives ’ : les Indiens d’Amérique(USA) ; A quand le slogan »Natives lives matter « -Obama est il un non Blanc ou un non Noir ? quoiqu’il en soit ,il a par deux fois eu le gouvernement d’une amérique avec encore une majorité blanche.Il y a des députés noirs ,des sénateurs noirs , des shériffs noirs ,des millionnaires noirs .Mais les descendants de Sitting Bull ont ils de nombreux représentants dans les assemblées ,les administrations ,les grandes entreprises ? Je ne le crois pas .On a tous compati au sort des noirs américains descendants d’esclaves. Des livres ,des films ont porté au grand jour ce qu’ils ont eu à subir .Ils ont aujourd »hui acquis le titre d’ afro- américains « . Leur identité est largement affirmée .Et le » Native "reste le grand oublié ,lui ;La population noire a été autrement plus favorisé que lui.

  • 17 août à 13:16 | olivier (#7062)

    @ iSandra

    Et si le métis ou le blanc ( qu’on boit du côté de Nogent) étaient l’avenir de ce pays sclérosé ?

    Il faut bien quelqu’un au dessus de la mêlée non ?

    Ps : bon je vous rassure, les candidats au suicide sont peu nombreux...
    MDR

  • 17 août à 13:32 | olivier (#7062)

    @ BB
    « ça ne m’étonne pas non plus que LA FRANCE s’islamise avec une vitesse grand V......pour disparaitre carrément un jour ! Les Islamistes au pouvoir à l’Elysée ,le jour viendra , vont changer le NOM de ce PAYS..... »

    Au risque de vous étonner BB, cela ne m’étonne pas NON PLUS...

    Mais bon , je me répète : charge aux partis REPUBLICAINS de prendre les DECISIONS QUI S’IMPOSENT..

    Nous verrons BB..nous verrons..

    • 17 août à 14:12 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à olivier

      @Olivier,
      Pour accélérer SON ISLAMISATION RAPIDE, les français continueront encore dans la LA LOGIQUE DE LEUR SUICIDE depuis le non_événement de Flambie NORMAL 1er à l’Elysée ,

      les français vont donc mettre encore à l’Élysée LA JUPETTE DE LA MOLLESSE , un REPUBLICAIN certe, mais UN HOLLANDE BIS sans doute , JUPE à l’Elysée serait UN ENORME CADEAU pour Daech...

      Moi, BB ,je vois dejà , Hein !Olivier........

  • 17 août à 13:43 | olivier (#7062)

    @ Dadabe

    Rachida Dati - Najat Vallaud-Belkacem - Jeannette Bougrab,..FADELA AUSSI !

    VOILA !

    Ca c’est l’islam que je veux pour mon pays !

    La classe, l’intelligence, l’égalité ..

    Non aux FEMMES déguisées en hommes GRENOUILLES ...non à l’islam qui s’oppose à notre démocratie de manière insidieuse...manipulées par les frères musulmans ...

    NON AU MOYEN AGE

     :)

  • 17 août à 13:45 | walmad (#4763)

    Le Rwanda est souvent avancé comme exemple.... Mais ceux qui prennent ce pays comme exemple le connaissent-ils. J’en doute...
    Il est vrai que les femmes sont souvent élues. Mais savez vous que environ 80 à 85 % de la population, les HUTUS, sont considérés comme « des moins que rien ».

    Kigali Tutis-ville est, à priori , un « paradis ».... mais allez dans les collines vous déchanterez vite.
    Le Rwanda est une dictature « éclairée... » pour le Tutis, mais la haine dirige la politique rwandaise ;

    Que Madagascar ne devienne JAMAIS comme le Rwanda

    Mais il me semble exacte que si la FEMME DIRIGEAIT le pays l’avenir de Madagascar serait très certainement meilleur y compris pour le « mâle ».

    C’est l’homme avec ce qu’il a entre les jambes personnifie la corruption, toutes les corruptions humaines

    • 17 août à 17:03 | akam (#7944) répond à walmad

      - Je suis agreablement surpris de l’exemple du Rwanda mais comme cela ne fait pas trop de bruit de casserole. Ca merite d’etre documente sinon debattu prochainement…afin qu’on sache s’il s’agit de vraies republicaines combattantes ou des marionettes ?
      - Quant a l’editorialiste, elle a pondu un titre accrocheur. Elle a souleve un cas societal qui est crucial mais qui, en somme, ne fait que reveler ses origines insulaires ! Et notamment le complexe d’inferiorite ! En outre, qu’elle revoit ses premieres lignes car BO n’est que le 44 eme US president et ce n’est pas le fait qu’il a ete reelu en 2012 qu’il est aussi le 45eme ! sinon qu’elle revoit sa phrase car Hillary est encore loin d’etre elue ! Donc please, pas d’anticipation !
      - Cependant, qu’elle sache que le gasy a aussi son passe historique qui est certes different de celui des US et qu’on est en 2016. En matiere de sciences sociales, ces deux pays ont respectivement leurs originalites et leur propre souci. C’est a ce niveau qu’elle commet une erreur grave car la securite du peuple n’est pas assuree de la meme facon…les contrastes sont enormes si l’on se refere juste entre les US (etat federal) et l’Europe. Donc a propos d’impunite… elle commet un jugement a la fois hatif et errone sur ces problemes aux US. Elle a mis ses mains dans un panier a crabes…il est temps de les retirer car ce n’est pas si simple comme elle relate !
      - Qu’elle revoit meme les positions de BO sur ces problemes…quant a interpreter ce que fait ou dit Trump, on se passe de commentaires et…rien a voir avec les problemes sociaux gasy. A moins qu’elle annonce sa candidature pour 2018 afin de figurer comme la Hillary gasy.

    • 18 août à 08:20 | sanois (#8546) répond à walmad

      a wal(l) mad

      la raison pour laquelle les hommes ne veulent pas de changement societal ni de modernisation

       :

      SEXTOY !

      les hom.. mes peuvent aussi utiliser !

  • 17 août à 13:50 | Mihaino (#1437)

    « Si le nez de Cléopâtre était plus long, la face du monde aurait changé » aimait plaisanter notre éminent Prof de latin & grec au Lycée d’Antsirabé . Elle a pu séduire César .....
    Je me suis posé beaucoup de questions en observant nos actualités politiques , économiques, sociales....et en suivant les informations internationales ! Curiosité oblige !
    - Madagascar , notre beau Pays qui possède beaucoup d’atouts pour se développer , a-t-il des femmes de la même trempe que Margaret Tatcher , dame de fer aux gants de velours, Engela Merkel ,réélue deux fois en Allemagne , Hilary Clinton qui se bat becs et ongles contre son adversaire républicain pour la prochaine élection présidentielle aux USA etc, etc....
    - Vu le nombre de nos députés élus à l’Assemblée nationale , vu le nombre de sénateurs élus ou nommés au Sénat , vu le nombre des ministres au sein du Gouvernement, il est clair que les hommes dominent et veulent encore dominer les affaires du Pays !!??
    - Dans les sociétés privées , industrielles & commerciales , l’inégalité dure et perdure entre hommes & femmes ( salaires entre autres)et combien sont-elles nos femmes cadres supérieurs , ayant suivi les mêmes cursus et ayant obtenu les mêmes diplômes que leurs homologues hommes ???!!!
    - Les femmes compétentes existent chez nous et elles sont plus sérieuses que nous les hommes au travail !Cette affirmation n’engage que moi avec toutes mes expériences professionnelles de plusieurs années bien sûr. Il est vrai que notre culture n’admet pas encore l’égalité entre hommes & femmes ! Combien sommes-nous à faire les tâches ménagères ?? Combien sommes-nous à suivre l’éducation de nos enfants ? A chacun d’y répondre honnêtement .
    Enfin, je n’appartiens à aucun mouvement féministe mais je partage les idées de Mme Mireille Rabenoro dans son édito de ce jour !

    • 17 août à 14:01 | vatomena (#7547) répond à Mihaino

      Les français ont ils oublié la belle leçon de Jeanne d’Arc ?

  • 17 août à 14:07 | zanadralambo (#7305)

    J’aime bien Madame Rabenoro, j’aime bien la famille Rabenoro tout court, le père était une figure emblématique de la culture malgache (malagasy, pardon, Tsimahafotsy que je salue bien bas au passage) mais je regrette son côté chienne de garde, Isabelle Alonso et cie, vous vous rappelez ? Je ne nie pas la nécessité de promouvoir l’égalité des sexes (encore que l’égalité parfaite serait tout simplement un leurre), mais de là à axer pratiquement toutes ses interventions sur le sujet, ça la dessert et ça la catalogue, qu’elle le veuille ou non. Elle part pour se demander si le vazaha est un modèle, elle dévie complètement pour disserter sur la condition féminine.
    Les aigris comme le raciste Bekamisy qui fait dans l’outrance, comme d’hab, s’en donnent à coure joie pour la démonter, ce qui est un peu dommage. Quoique les débilités de Bekamisy, elle n’en a rien à cirer.

  • 17 août à 14:27 | olivier (#7062)

    @BB

    JE VOUS AI COMPRIS

    LOL

    Il y a une part de vérité dans vos dire, et je la respecte.

    je ne suis pas ici pour jouer avec vous à celui qui pysse le plus loin..LOL

    Si la France est incapable de dire non au moyen âge..

    alors libre à vous de vous moquer... TONGA SOA.

    je pense qu’il en sera autrement..

    INCHALA

  • 17 août à 14:45 | olivier (#7062)

    Salut Ami Zanadralambo

    Effectivement, l’article de Madame Rabenoro prête à confusion..

    Une confusion toute malagaso-malagasy..

    Pour info, appeler un étranger « vazah » est déjà en soit une marque de racisme..
    Je ne sais pas si un français appelle un autre français « GASY » au quotidien à Paris..
    En fait NON ...même pas au Judo club de Fidy...
    LOL

    Mais bon..Nous ne sommes plus à ça prêt depuis belle lurette..

    Il faut dire qu’on part de tellement loin au Jardin d’Eden, qu’on ne sait plus par quel bout commencer..

    • 18 août à 00:20 | zanadralambo (#7305) répond à olivier

      Re-bonsoir, Olivier. J’ai raté un de vos commentaires tout à l’heure, tellement j’étais pressé de répondre à l’autre taré. Le terme « vazaha » n’a en soi rien de péjoratif, il désigne le blanc en général, qu’il soit Français, Norvégien ou Russe... Tout comme on appelle les Indo-pakistanais par le terme générique « karana » qui, lui non plus, n’ a rien de péjoratif. Moi-même, j’emploie ces mots qui sont rentrés dans nos mœurs, et je puis vous assurer que dans mon inconscient ou dans mon subconscient, il n’ y a aucune forme de racisme.
      Dans le même ordre d’idées, beaucoup s’offusquent ici qu’on dise Malgache (qui viendrait de la combinaison « mal gâché » ? A la place, il faudrait dire Malagasy. L’ami Tsimahafotsy est l’un des plus sensibles sur ce sujet, il faudrait que j’en discute un jour avec lui. On ne peut quand même pas en vouloir à nos amis étrangers d’employer le mot « Malgache » auquel ils sont habitués et qui dans leur bouche n’ a certainement rien de péjoratif. Moi-même, comme tant d’ autres compatriotes sommes habitués à ce terme, je l’emploie couramment pour me définir quand il arrive qu’ on me demande mon origine. Et sincèrement, je n’y vois aucun mal. Trop de susceptibilité, de part et d’autre, peut amener à des malentendus...

    • 18 août à 00:39 | kartell (#8302) répond à olivier

      @zanadralambo

      Le terme vahaza remonte à la nuit des temps, il aurait été employé, les toutes premières fois, lors de la tentative portuguaise de s’installer à Taolanaro qui, dans l’esprit des locaux, désigné le chrétien, on connait la suite….

    • 18 août à 13:18 | zanadralambo (#7305) répond à olivier

      Merci à Kartell pour son apport quant à l’origine du mot vazaha, je ne connaissais pas cette anecdote de Taolanaro.

  • 17 août à 14:58 | olivier (#7062)

    Calmez vous Boris
    L’excellente anthropologue Isandra nous a déjà expliqué ici que « tout cela est de la faute de Gallieni »

    Restez serein car le coupable est ciblé...

    Et figurez vous, que ce ciblage contente même vos cher ennemis...

    Elle est pas belle la vie Boris ?

    MDR

    • 17 août à 17:04 | zanadralambo (#7305) répond à olivier

      Boris, moi je, moi je...Boris qui parle souvent de lui à la 3è personne se prendrait-il pour Alain « de loin » ?
      Déjà, les initiales BB...BB, le 7ème nul...ART, LOL, LOL, lol, lol !!!!

    • 18 août à 08:30 | sanois (#8546) répond à olivier

      a kartel

      oui sur j ai un selfie de l epoque a °°°Fort Dauphin

      avec le çon ’ Va. a.a.a zza degazzze’

      la vieillesse de cet enregistrement empeche de bien entendre le çon

      met l imazze ait o tant tic

  • 17 août à 15:43 | olivier (#7062)

    @BB
    « Moi, BB ,je vois dejà , Hein !Olivier........ »

    Quelques zinfos pour BB :

    1) à Majungha, l’islam radical est déjà bien implanté... et c’est rien de le dire car j’ai été personnellement menacé par un taré d’Allah dans une boutique...
    2) sur la côte est, les zaza gasy et leurs parents se font acheter à coup de billets de 10 000

    Moi voir beaucoup de choses aussi...

     :)

    • 17 août à 16:41 | zanadralambo (#7305) répond à olivier

      Cet islam radical, bien implanté à Mahajanga, est un danger, un de plus qui guette notre jeunesse. Les Turcs d’Erdogan sont en terrain conquis, avec la complicité, que dis-je la bénédiction d’une clique de pourris qui fonctionnent à la mallette. Si la France, avec ses moyens n’ a pas pu empêcher ces attentats qui l’ont meurtrie, quand le Djihad décidera que ce sera notre tour, les mêmes pourris au pouvoir comprendront, peut-être, leur énième félonie...hélas, ce sera trop tard pour le petit peuple qui paiera tout seul les pots cassés. Inch’allah, comme vous dites.
      Amicalement.

  • 17 août à 18:18 | olivier (#7062)

    « Ce que font les Vazaha nous concerne-t-il ? »

    Une « intellectuelle » pose cette question...dans une tribune...
    C’est dire l’amour qu’elle se porte à elle même..
    MDR

    la façon de poser la question la discrédite...

    mé cé pa ca fôte...

    pauvre pays...pauvres zintelectouailles

    Rêvez donc...

    XPTDR

  • 17 août à 19:02 | takaka (#8449)

    Vazaha.
    Un terme d’origine sakalava définissant un être humain étranger blanc, je dis bien blanc, qui a un savoir faire supérieur aux autochtones, un inconnu arrivé sur un majestueux voilier, l’inconnu qui fait peur.
    La définition du terme vazaha donnée par l’Académie Malgache est fausse.
    Déjà que le titre est ostentatoire sur l’introduction voulue du gender par sa Majesté Mireille, je ne peux que dénigrer sa façon de raisonner sur l’égalité des sexes.
    Biologiquement parlant, ce ne serait jamais possible.
    Ensuite intellectuellement parlant par induction des caractères nerveux, l’homme adulte dépasse de loin la femme adulte. C’est aux collèges et lycées que les filles soient supérieures aux garçons.
    C’est une des raisons majeures pourquoi on a plus d’hommes chercheurs que de femmes nobélisables.
    Et prendre le Rwanda comme référence parce qu’on fait de la lecture, je vous prie Madame de mitiger vos discours. Veuillez demander des conseils aux experts des pays du grand lac SVP.
    Merci.

  • 17 août à 20:02 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Mme Mireille RABENORO n’est pas à sa première platitude éditoriale (et là je suis gentil !)

    Ses énièmes gesticulations sur la cause des femme n’est qu’une stratégie COM pour entrer dans ce Gouvernement des NULS qui nous joue des THÉÂTRES chaque jour que Dieu fait et celà ne va pas plus tarder car au vue de son PATHETIQUE EDITORIAL DU JOUR , elle remplit bien« les critères » pour être Ministre de la Population et condition féminine......

    Onitiana BREALY appréciera.....

    • 17 août à 22:57 | Ndimby A. (#444) répond à Boris BEKAMISY

      Le retour de Bekamisy a2b
      Avec des contributions à deux balles. Mai sil est bien connu que les chats ne font pas des tigres. A la rigueur, des lapins.

  • 18 août à 09:11 | olivier (#7062)

    @Zanadralambo

    Concernant l’emploi « systématique » du terme VAZAH, et quelle qu’en soit la « vraie » définition.. :

    Depuis plus de 20 ans, on m’appelle VAZAH...c’est à dire « étranger »...
    On ne m’appelle pas Monsieur ou Olivier...on m’appelle « étranger »...
    Même si j’ai appris à ne plus m’offusquer pour si peu, je pense que le fait de répéter à longueur de journée à quelqu’un qu’il se nomme « VAZAH » , ou « Karana « est raciste..

    Le fait que vos intellectuels et journalistes ne s’en offusquent pas est également un signe inquiétant..Mais rassurez vous je ne suis en rien étonné...
    On s’habitue avec le temps !

    Je suis absolument convaincu de votre bonne foi, mais je pense que pour la plupart de vos compatriotes , ces termes sont péjoratifs : par exemple, a quoi pensez vous que le terme « karana » soit associé au quotidien ?
    Par décence, je ne vais pas préciser, mais vous voyez de quoi je parle..On dépasse largement le cadre du simple « cliché »..
    Idem pour VAZAH, qui est souvent synonyme de Tirelire...vache à lait, oiseau à plumer, bon kouillon qui n’y comprendra jamais rien..p.éd.ophile à sac à dos, etc.
     :)

    Concernant l’idée de Tsimahafotsy :
    Ce sont les MALAGASY qui m’ont appris ce « complexe » du « gâché.. »

    Alors pour faire plaisir , je suis OK pour faire l’effort..

    Quand Madame Rabenoro écrit : « « Ce que font les Vazaha nous concerne-t-il ? »

    Je me dis WOW...

    Un article qui se veut « progressiste » , mais teinté de vieilles habitudes bien insulaires, bien médiévales...

    Enfin bon...
    On n’est plus à ca pret !

    Amicalement

  • 18 août à 11:33 | olivier (#7062)

    @Zanadralambo

    complément d’information sur le racisme qui ne dit pas son nom eto Madagasikara
     :)

    source : http://www.humanrights.ch/fr/
    (..)
    Notion générale du terme (sens large)
    « Le racisme comprend des idéologies et des pratiques basées sur la construction de groupes sociaux, classés selon leur origine et leur provenance, auxquels sont attribuées des caractéristiques collectives évaluées implicitement ou explicitement et considérées comme difficilement modifiables, voire pas du tout. » (Johannes Zerger, Was ist Rassismus ?, Göttingen 1997, p.81) Cette définition élargit donc la sphère d’application du terme « racisme », qui concerne non seulement les « races biologiques », mais également tous les groupes ethniques considérés comme différents.

    • 18 août à 13:15 | zanadralambo (#7305) répond à olivier

      Merci pour le lien.
      Je comprends votre frustration, être encore appelé vazaha par des gens qu’on côtoie depuis 20 ans. Pour moi, vous êtes un compatriote, point barre.
      Amitiés.

  • 18 août à 12:16 | Turping (#1235)

    Mireille
    J’essaie de résumer sur ce que vous avez diffusé sur votre article.
    - Souvent, vous faites allusions sur les valeurs démocratiques, la parité homme, femme, etc...
    - Cette fois ci, vous avez cité quelques pays,personnalités,..... en se posant la question, si on devait, devrait copier / coller ceux que les vazah font ?
    - Non,les malgaches doivent avoir leur identité nationale, de repère pour pouvoir ériger des valeurs societales qui puissent s’accommoder aux développements paritaires des hommes et femmes pour que chaque citoyen puisse retrouver une place dans l’émancipation au quotidien. Le civisme, l’acte citoyen,...
    - La politique gouvernentale devrait mettre le paquet pour avancer.
    - Les points communs, si on regarde ce qui se passe ailleurs : pour avancer rien n’a été servi sur un plateau d’argent pour obtenir des gains de cause car derrière, il y a eu de révolutions, de guerre,de génocide,... de sacrifices.
    - La honte, chez nous même ceux qui vivent misérablement à l’étranger c’est la mentalité de copier coller à outrance les valeurs pour essayer de devenir plus blanc que blanc. La problématique se repose sur la perte de repère total. En parlant des vraies valeurs ancestrales deviennent un tabou, voire la honte (soatoavina, fihavanana). Sady tsy vazah no tsy gasy.Tsy an tany tsy am -parafara.

    Conclusion :Comme l’adage malgache dit : Ny soa fianatra, sans fermer non-plus les yeux, on peut tirer de bonnes leçons en se posant la question, comment font les vazah, les africains pour avancer en essayant d’adapter avec les moyens de bord. Sûrement, il y a toujours des points positifs à retenir, de ressemblance pour les valeurs humanitaires en terme d’IDH (indice de développement humain),.....
    Pour en finir, posons nous toujours la question :Quel est le rôle censé d’être accompli par nos politicards, la lutte qui les ont amené au pouvoir ?se remplir les poches ?

  • 18 août à 13:21 | olivier (#7062)

    @Zanadralambo

    a ca pres et non prêt...brrr

    Apres tant d’années passées en France, je sais comment les gens vous regardent ou vous jugent quand vous rentrez ici pour les vacances...

    Amitiés COMPATRIOTES

     :)

  • 18 août à 20:43 | tsimahafotsy (#6734)

    Je suis heureux de voir que Mireille Rabenoro est toujours à l’avant-garde dans ce combat sans fin pour l’égalité entre homme et femme.
    Ceux qui profèrent comme d’habitude des insanités et des insultes à l’encontre de Mireille Rabenoro démontrent une fois de plus l’insondable gouffre de leur ignorance crasse et la dimension égale à un petit pois de leur cerveau.
    Je ne suis pas ici pour être son avocat mais je fais parti de ces gens qui pensent comme Mireille,que le salut de Madagascar passe par la libération des femmes malagasy.
    Continuez Mireille, soyons les gouttes d’eau qui, un jour, fertiliseront ce pays. Les chiens qui aboient ne mordent pas et c’est flatteur d’être insulté par des imbéciles. C’est une forme de reconnaissance de l’intelligence par ceux qui ne se sentent pas à la hauteur de l’enjeu.
    Mes salutations les plus fraternelles à Zanadralambo et Olivier qui sont toujours au dessus du lot.

    • 18 août à 22:58 | takaka (#8449) répond à tsimahafotsy

      Les femmes comme salut de Dago, j’accepte.
      Le combat d’avant-garde qu’elle mène, oui.
      Mais qu’elle le fasse d’une façon inquisitoriale, vexera plus d’un.
      Elle est obnubilée par un résultat qu’elle en oublie les méthodes.
      Le gender n’est jamais nouveau. Au contraire, les femmes depuis belle lurette ont compris leur statut social. Et elles s’immiscent d’une façon plutôt subtile aux degrés imposés par les classes sociales. Le fait de se recroqueviller ne signifie jamais qu’on soit battu. Au contraire c’est la meilleure position d’attaque comme en boxe Kung Fu. Et je pense que les femmes sont plus dominantes dans les sociétés gasy que les hommes. Les hommes n’ont que des titres caduques.
      Veuillez décortiquer Céline, Voahangy, etc.

    • 19 août à 09:53 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Ce n’est pas gentil de traiter le « malamahead, protestant, gynéco des plantes » Bekamisy comme ça.
      Je ne savais pas qu’Olivier était au-dessus du lot. Le plafond doit être bien bas.

  • 19 août à 13:00 | olivier (#7062)

    @ Zanadralambo

    Par esprit scientifique, je tiens à vous faire part ici d’une information de la plus haute importance :

    Il est faux de dire que l’on m’appelle « Vazah » tous les jours...

    En effet, et j’avais omis de le dire...MEA CULPA...

    On m’appelle beaucoup plus souvent « vazah donne moi l’argent » que Vazah..

    Je laisse le soin aux historiens de nous expliquer si cela vient de Fort Dauphin ou de Morondava...

    Enfin, pour ceux qui vivent en dessous du plafond...pas ceux qui nous regardent de tout là Haut...du haut de leur grandeur incommensurable...

    Il doit faire tellement froid tout la haut...

    MDR

  • 19 août à 14:08 | olivier (#7062)

    @ St Jo

    Quand le forumiste Turping traite un autre Formiste de « G.uenon... »

    Ou quand il s’en prend aux juifs..

    pas de réaction...

    Rien

    NADA

    Pas de censure de MT...pas de réactions offusquées..

    Etonnant non ?

    • 20 août à 11:25 | Turping (#1235) répond à olivier

      Olivier,
      Je ne réponds pas aux chauvins longuement. avec une culture limitée pour polluer le forum.
      - Ici n’est pas un lieu de formatage cervical pour les touristes au sac à dos. Compris ?
      - Relisez bien mon post en utilisant ce mot « guenon ».
      - Un certain forumiste Ndaty, voulait démontrer que l’ancien président Zafy Albert était le plus democrate de tous les présidents.
      - Justement, j’ai mis le point sur le « i », en dénonçant son comportement d’un faux calme, un mou,.... alors que pendant sa présidence, il s’était avéré que le palais de la reine fut incendié au mois de Novembre 1995.
      - Je relève le défi encore cette fois-ci.Si quelqu’un peut me dire un événement qui contredit le mois de Nov 1995,....je ne vaux pas plus de 2 balles Qu’olivier.
      - Des témoignages allant dans ce sens ont affirmé, que l’ancien président Zafy appelait son chien, « merina ».
      - Justement, je dénonçais ce comportement de racisme primaire à l’encontre de l’ancien president qui n’est pas digne de soi pour un président. Tout en sachant que l’incendie du palais de la reine était un acte criminel, délibéré commandité par les gens bien placés du pouvoir. Quand je dénonce la politique de la francafrique, ce qu’il y ait de raisons aussi.. .
      - Et c’était la raison pour laquelle, j’ai utilisé le mot « guenon » à l’encontre d’un primate avec son comportement qui voulait effacer l’histoire de la royauté merina avec la haine.
      - Donc,si Olivier comprenait déjà ce qui se passait, il se tais.
      - Secondo, s’il a bien lu mon post, je n’ai pas insulté Ndaty,.....

    • 20 août à 11:28 | Turping (#1235) répond à olivier

      Je corrige : il se tait,...

  • 19 août à 14:49 | tsimahafotsy (#6734)

    L’imbécile de service s’est senti visé et a réagi comme d’hab comme un b.b.
    Et pourtant je n’ai pas cité un seul nom mais c’est le seul qui se sent morveux et ...
    Ah ! ah ! ah ! c’est difficile de ne pas se courber devant un tsimahafotsy !

  • 19 août à 15:17 | olivier (#7062)

    @ St Jo

    Disserter sur le racisme à Madagascar avec des éditorialistes ou des journalistes qui appellent les gens :
    - Karana
    - vazah
    - chinois

    Ce qui est une forme de racisme..OUI OUI

    Mais aussi avec une population de forumistes qui se livrent bataille pour savoir de quelle colline ils sont originaires..

    Alors oui je suis d’accord pour être du débat...

    Bien que mon avis de bas de plafond importe peu...

     :)

  • 19 août à 15:37 | olivier (#7062)

    @ BB

    Dur dur

    il parait que c’est la faute de Gallieni et que je dois faire pénitence..

    J’avoue hésiter...

    MDR

    • 19 août à 15:53 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à olivier

      @0livier

      L’origine de la PAUVRETE GASIGASY , ??

      IL faut remonter un peu plus dans l’Histoire car c’est plutôt la faute des Romains qui ont civilisé les barbares gaulois ancêtres de GALIENNI qui à son tour DIVISé les GASYGASY.....

      c’est à..... Boufone ( L’Italien Célèbre gardien de But de la SQUADRA AZZURA )donc DE FAIRE REPENTANCE au GASYKELY pas à toi Olivier.......Hi hi hi hi

      Ils sont MAPmé ces GASIKELY INTELLIGENTS //

      XMDRR !
      BB

  • 19 août à 21:18 | diego (#531)

    Bonjour,

    À mon sens, il est difficile, c’est un exercice faisable mais difficile de parler de l’Amerique et de Madagascar. Madagascar, un, historiquement a peu d’attache, n’a presque pas de lien avec l’Amerique du Nord. Deux, Madagascar n’a aucun lien, de près ou de loin, Institutionelle avec l’Alerique du Nord.

    Et Obama, c’est de loin, le président le plus incompétent que l’Amerique n’ait jamais eu, en tout cas après la 2e guerre mondiale. Cet homme a abîmé l’Amerique. Il a introduit dans la politique américaine le poison mortel qui tue la société moderne d’aujourd’hui :

    - la division !

    L’Amerique d’Obama a négligé dangereusement le lien avec l’Europe, de ce fait, mis à l’épreuve la cohésion politico-militaire entre les alliés, les pays de l’Ouest. Obama a pris de distance avec les vieux alliés sans pour autant avoir une politique claire en échange, et visiblement son Administration n’a jamais été capable de présenter un plan B.

    La Societe blanche est bien avancée, tout simplement parce que cette société à la base est tout simplement éduquée, elle s’eduque, et plus important encore, elle croit à l’éducation, par conséquent, elle investisse beaucoup dans l’éducation, elle privilégie l’éducation. On parle n’est-ce pas de siècle de lumière ? À noter, avant d’être candidat, Obama n’a jamais mis le pied en Europe, à peine deux ans Sénateur.

    J’ai toujours pensé qu’il y a un lien indissociable entre la politique et la femme. Si la politique était intelligente, mécaniquement la femme et les groupes de minorités seraient de mieux en mieux protéger. Mr Giscard et Mme Veil ont modernisé la société française et proteger la femme.

    Écoutez, tout ce qui se passe en France nous concerne, nous regarde. On a des beaucoup des choses en commun, et la majorité des Malgaches le savent pertinemment, si les parents avaient à choisir entre la France et d’autres pays, ils choisiraient la France égoïstement et pour eux, mais aussi pour leurs enfants...Madagascar était la France pendant un peu plus d’un demie siècle.

    Le problème dans le pays, c’est que les élites malgaches, la majorité d’entre eux, semble ne pas bien comprendre, voir sous-estimé le poids de l’histoire. Demandons aux institutions allemandes, à la France, à l’Angleterre, à l’Afrique du Sud le poids de l’histoire. Tout sauf négligeable et à prendre à la légère.

    Nous n’avons rien à partager avec la Chine ou l’Inde ou encore la Turquie par exemple. Le développement de Madagascar ne passera pas, jamais, par ce pays. Et pourtant, il y a des politiciens malgaches qui essaient de nous faire croire.

    La preuve, nous pensons au Vazaha, nous le sommes un petit peu, mais on a du mal à l’assumer.

    Nous sommes Vazaha, dans le sens moderne, les élites et les politiciens sont des êtres perdus, et ils entraînent leur pays avec eux.....ce sont des êtres sans identités, en tout cas, ils ont du mal à assumés leurs statuts.

    On est leader ou voyou, police ou voleur , représentant de la loi ou corrupteur, il faut choisir son camps, pour enfin bien choisir le métier qu’on veut exercer :

    - on ne peut pas gouverné et volé, triché dans le même temps !!!!!

    Il y a une identité malgache, nos Institutions ne sont pas des ennemis, au contraire, elles nous aideraient pour assumer pleinement nos identités,....... une vingtaine de FOKO veut dire à mes yeux 20 atouts, et ces 20 FOKO parlent la même langue, se comprennent instantanément donc, ce qui représente qu’un conflit ethnique peut être évité, peut ne jamais voir le jour.....

    • 19 août à 22:33 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour Diego ,
      Désolé cher ami mais je n’arrive pas à suivre vos commentaires pour la 1ère fois !?
      Vous serait-il possible de résumer vos idées et d’expliquer brièvement les relations entre Madagascar & Amérique du nord , vos griefs envers le Président Obama , réélu 2 fois par les Américains , 1er dirigeant noir de la 1ère puissance mondiale !
      Merci de vos promptes réponses .
      Amitiés

  • 19 août à 22:24 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir,

    Certes ce que font les vazaha nous concernent, mais d’abord c’est ce que nous malgaches faisons ou pas, ce que nous disons ou non et la manière nous concernent en premier plan.
    Et ce forum prend des allures de luttes de foire par la personnalisation permanente des débats.

    Je remets ici un de mes anciens post et nous souhaite à tous une expression plus sereine et respectueuse de tout un chacun au travers de sa contribution http://www.madagascar-tribune.com/Les-coups-de-griffes-du-samedi-16,16168.html#forum86172

    Cordialement
    YaR

  • 19 août à 22:37 | Saint-Jo (#8511)

    Le Côtier Boris Bekamisy,
    minable raciste anti-français et anti-merina,
    qui, verbalement ici même, a traîné plus bas que terre
    et la langue et la culture françaises,
    mais aussi et la langue et la culture merina,
    est-il capable de s’exprimer dans son dialecte maternel,
    au lieu de baragouiner ses puantes idées avec son français approximatif ou avec son très mauvais merina ?
    Si toutefois ce triste sire a appris quelque chose de sa région d’origine, ne serait-ce que sa culture et son dialecte maternels !

  • 19 août à 23:12 | Saint-Jo (#8511)

    Olivier !
    Je ne dispose pas encore suffisamment de temps pour vous donner les versions historiques des origines respectives des mots Vazaha et Malagasy.
    Vazaha est une déclinaison du mot merina Voazaha. (réellement authentique dont le sens historique est trouvé ou recensé)
    Malagasy est un mot introduit par les Anglais, et prononcé par les Français avec leur accent est devenu Malgache.
    Jusque dans les années 1950 ce mot Malgache avait un synonyme : Madecasse (avec un accent aigu sur le 1er E). Vous pouvez le vérifier si vous avez un très vieux dictionnaire.
    Par contre l’origine du mot Karana se perd dans la cohue des mots nouveaux apparus pendant la colonisation.

    Quand j’ai lu les explications fantaisistes données par certains concernant ces 3 mots je n’en croyais pas mes yeux.
    Sachez seulement que tous les trois ne sont guère péjoratifs.

  • 20 août à 09:52 | olivier (#7062)

    @ St Jo

    Merci pour vos explications.

    Appeller une personne « vazah », c’est à dire « étranger » au sens large du terme ( en théorie un Kenyan noir à Madagascar est aussi un VAZAH) présente une connotation raciste..

    C’est la définition qui m’a été donnée depuis plus de 20 ans par tous les malagasy que je connais.

    Lorsque vous Saint Jo, vous promenez en France ou aux USA, personne ne vous appelle « étranger ».

    Mais reconnaissons que cette forme de racisme est « mineure » , si je puis m’exprimer ainsi..

    Jamais dans un journal Francais vous ne lirez « le vazah X » , le « chinois Z »ou le « Karana Y »...pour les raisons déjà évoquées.

     :)

    • 20 août à 10:27 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à olivier

      @ Olivier,
      C’est ainsi le SYNDROME CONFUSIONNEL GASIGASY :

      Quand ils « enferment » les autres dans le MUR des concepts de VAZAHA ,de KARANA ou meme de COTIER ils ne seront JAMAIS......... RACISTE , ils sont plutôt bons,blancs , beaux intelligents .....et savent COMMENT DEVELOPPER leur Pays......LOL

      Mais dès que vous évoquez le TERME de MERINA .....vous êtes tout de suite RACISTE....

      Comme si le RACISME est un DROIT pour eux et INTERDIT seulement pour les AUTRES.....

      Ils s’évanouissent tous dans tous leurs etats dès qu’on leur rend la monnaie de leur pièce .....

      PATHETITQUE comme mentalité......
      BB

      .

    • 20 août à 11:27 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier

      Le vocable Vazaha (remarquez l"orthographe) est un mot 100% merina, aussi bien historiquement parlant que dans son usage au quotidien par les Merina.
      Son sens pour nous, les Merina, n’est pas du tout Étranger. En contre-exemple, un Kenyan n’est jamais appelé Vazaha par les Merina. Peut-être le non-Merina et ignare Boris Bekamisy appellera-t-il Vazaha un Kenyan. Ce qui est explicable par le fait que ce Côtier Boris Bekamisy raciste anti-merina ne sait presque rien de notre histoire, de notre culture et notre langue. Car normalement ce triste individu devrait avoir les siennes propres qu’il devrait partager avec ses propres compatriotes de région.

  • 20 août à 10:40 | olivier (#7062)

    @ BB
    « Ils s’évanouissent tous dans tous leurs etats dès qu’on leur rend la monnaie de leur pièce .... »

    Et vous vous en délectez petit chenapan !

    Vous m’avez bien fait rigoler avec votre Bulgare et Buffon...

    MDR

  • 20 août à 10:40 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Regardons devant :

    - 1 seul Ethnie = Malagasy
    - 1 seul ennemi = la pauvreté
    - Les politiciens - associations - Eglises : doivent UNIR le peuple Malgache pour le développement de Madagascar ......

    • 20 août à 10:47 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - Une chose simple pour avancer de quelques pas vers le développement de Madagascar : La propreté du pays ....
      - Nettoyons notre quartier - Nettoyons notre pays ( Donc arrêtez vos blablabla qui nous freinent ) .....

  • 20 août à 11:37 | olivier (#7062)

    @ St Jo

    Suite à votre mise au point, je viens donc de questionner mon épouse Merina.

    Pour elle Vazaha ( désolé pour mon orthographe honteuse) = Blanc

    Et lorsque je lui demande : « est ce qu’un blanc peut être Malagasy ? » sa réponse est NON.

    Suis je loin de la traduction « étranger » ?

    En ce qui concerne « étranger » même non blanc, je tiens cela de je ne sais ou...peut être une légende urbaine..

     :)

    • 20 août à 12:53 | Isambilo (#4541) répond à olivier

      A ma connaissance un vazaha était d’abord un étranger commerçant. Par la suite, le vazaha ne désigne plus que le blanc, qu’il soit commerçant ou pas.

    • 20 août à 13:11 | reglisse (#6117) répond à olivier

      Pioché sur le net...

      « L’origine la plus vraisemblable de ce terme est de provenance sakalava : »mivaza ahy » ( qui rabroue, qui cherche querelle…). »

      Aujourd’hui, vazaha=blanc

      Et si on veut « adoucir » c’est le terme vahiny

  • 20 août à 11:59 | olivier (#7062)

    @ Turping pong

    @ 15 août à 12:26 | Turping (#1235) répond à ndaty ^
    Ndry,
    (..)

     « Quand vous parlez de racisme, ce guenon était à l’origine de l’incendie du palais de la reine »

    OUPS TURPING n’est pas raciste..

    Il traite de G.UEUNON Albert ZAFY et non NDATY...

    Mon pauvre Turping...

    • 20 août à 13:04 | olivier (#7062) répond à olivier

      @ Isambolo

      Un vazaha commerçant mais certainement pas boulanger, à en croire l’expression VAZAHA LANY MOFO..

      LOL

  • 20 août à 13:24 | olivier (#7062)

    @ Reglisse

    « qui rabroue, qui cherche querelle… »

    WOW ..

    merci MDR

    c’est tout moi ça !!!

    LOL

    encore merci !

  • 20 août à 14:02 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Ce lien répond à certaines questions posées précédemment ….

    https://jda.revues.org/2703

    • 20 août à 14:14 | olivier (#7062) répond à kartell

      Merci Kartell

      « VAZAHA - L’étranger » : de l’origine extra-territoriale à l’exclusion symbolique"

      Oula attention...votre source sera bientôt contestée...

       :)

      de là à ce que les intellectuels acceptent qu’il s’agit de racisme...

      rendez vous aux futurs JO d’hiver d’Antsirabe...

  • 20 août à 14:57 | olivier (#7062)

    C’est encore la faute aux descendants de Gallieni...

    punaise..

  • 20 août à 17:59 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    La communauté noir n’a jamais été aussi pauvre, n’a jamais connu un taux d’appauvrissement aussi sévère que durant les deux mandats d’Obama. Personne ne peut le contester, c’est la réalité que même les leaders de la communauté Noir n’osent plus nier.

    Personne n’ informe probablement pas le monde que les meurtres liés à la pauvreté, la drogue, l’illettrisme se sont aggravés dans la communauté noir, bien plus grave que dans d’autres communautés durant les deux mandats d’un président métisse, mère blanche et père noir.

    Les Noirs ont voté, deux fois, majoritairement pour Obama, on parle près de 95% !

    Obama n’a jamais su privilégier, ou pas compris, l’importance des liens entre les alliés traditionnels Européens, et des USA. Et les liens très importants qui unissent les USA et les couples Égypte et Israël.

    Voyez-vous Mihaino, quand on s’appelle USA, on n’abandonne pas un président égyptien en difficulté et on ne met pas en difficulté le PM de l’État Hébreu. Et on ne met jamais en doute la parole d’une Institution, ligne rouge addressé à l’endroit du président Syrien sans suite.

    C’est bien la première fois que l’Europe doutait de l’USA, de la politique Americine, malheureusement cela s’est manifesté durant les deux mandats d’Obama, et il n’a rien accomplis en deux mandats, à part Obamacare, et c’est un fiasco, cela va coûter très cher aux contribuables.

    L’Amerique est plus divisé, plus fragile économiquement aujourd’hui qu’il l’avait retrouvé en 2008, et pourtant, tout le monde a été optimiste en voyant arrive ce jeune président.

    L’Amerique, comme les grandes puissance, peut se permettre de voter pour des femmes et hommes sans expériences. Ces pays ont des Institutions plus que solides, les politiciens, les élus ne peuvent, en aucun moment, tout simplement pas les questionner.

    Mais vous voyez bien que les grandes puissances font l’amère expérience aussi des conséquences d’inexpérience de leurs dirigeants :

    - Obama et Hollande symbolisent merveilleusement bien l’inexpérience !

    On voit ce que cela a donné dans ces deux pays, et sur le plan intérieur, politiquement et économiquement. Et sur le plan extérieur politiquement.

    • 20 août à 20:39 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Merci de votre réponse Diego qui n’engage que vous à mon avis !
      Avant Obama , les USA avaient des Présidents sans expériences politiques :Richard Nixon(1969-1974)avec l’affaire du Watergate et en plus il n’a pu juguler ni l’inflation ni le chômage ;Gérald Ford, son successeur n’a pas son poids politique et cède la place au démocrate Jimmy Carter en 1976 avec le développement de l’inflation et du chômage puis arrive le républicain Ronald Reagan , acteur célèbre dans les films western, entre autres, vinrent ensuite Georges Bush , Clinton et le fils Bush (alternance oblige).
      Il est vrai que les USA ont une Constitution et des Institutions solides et que leurs Présidents successifs ont eu chacun des bilans positifs & négatifs à mon avis ! Personne n’a été parfait au cours de son mandat ! De toute façon , je m’intéresse plus à notre Pays qu’aux autres Pays .« Charité bien ordonnée commence par soi-même »dit-on
      Amitiés

    • 21 août à 09:47 | vatomena (#7547) répond à diego

      Bonjour Diego__Vous avez présenté une analyse assez subtile de l’état actuel des USA ;L’élection d’Obama avait été accueillie avec plus d’enthousiasme en France qu’aux Etats Unis .Comme c’est bizarre .La déception est grande partout .La voix de l’Amérique a perdu sa portée universelle .La communauté noire n’ a pas émergé comme il avait été annoncé.Vietnamiens ,hispaniques ,arrivés longtemps apres les Noirs d’Afrique,malgré le racisme ambiant se sont mieux intégrés que les afro- américains qui pataugent encore dans la violence ,le deal ,le crime et le chomage en dépit de « l’affirmative action » qui devait tout sauver .

  • 21 août à 00:33 | latassy (#9462)

    Bonsoir,

    Ce que font les Vazaha nous concerne autant que ce que font nos compatriotes aux responsabilités, par exemple, j’aime bien savoir si notre Président est porté sur la chose analysée en -COOH ou bien que son premier ministre soit transparent comme l’eau sur roche, http://www.laverite.mg/politique/item/1793-pr%C3%A9sum%C3%A9-d%C3%A9tournement-de-subvention-le-dossier-mettant-en-cause-le-premier-ministre.html

    La curiosité n’est pas un vilain défaut.

  • 21 août à 22:53 | Saint-Jo (#8511)

    Bonsoir ! Nous venons d’apprendre le meurtre de deux jeunes Français âgés chacun d’une vingtaine d’années dans l’île de Sainte-Marie.
    Ces malheureuses victimes travaillaient comme volontaires dans une Organisation environnementale.
    Nos condoléances à leurs familles.

    Qui a dit déjà que tout va bien chez nous actuellement ?

    • 22 août à 02:46 | latassy (#9462) répond à Saint-Jo

      Bonjour,

      C’est triste !!! Mes condoléances aussi

      L’affiche comme quoi nous sommes des « sauvages », « tueurs d’ étrangers »
      et tout ce qui suit...…ca commence à peser , ce n’ est plus possible,’ faut que ça s’ arrête.

  • 22 août à 04:55 | Saint-Jo (#8511)

    On se demande :
    1) est-ce un acte terroriste islamique ?
    2) est-ce un acte raciste anti-français, attitude en vogue chez certains Gasy depuis quelques temps ?
    3) est-ce des crimes crapuleux sans connotations politiques ni racistes ?

    Ce qui est certain c’est que nul n’est plus totalement en sécurité sur le territoire malgache.
    Si vous aimez vos amis, quel que soit leurs régions d’origine, dites-leur d ’être à chaque instant du jour et de la nuit toujours sur leurs gardes.
    Et si cela leur est impossible, alors il vaut mieux pour eux de quitter cet endroit de la planète , en attendant des jours meilleurs. Si des jours meilleurs puissent arriver un jour dans ce pays qui s’enfonce chaque jour dans plus de bestialité.
    C’était couru d’avance, quand politiciens et militaires ainsi que gendarmes, alliés et complices, et tous totalement déshumanisés par la soif de pouvoir et par l’appât du gain, s’adonnent allègrement à ces massacres de populations sans être inquiétés le moins du monde. Donc les idiots des villages et les abrutis des villes se disent que tout est donc permis.
    Pour s’en convaincre ? Il n’y a qu’ à lire les posts de certains intervenants sur ce forum !

  • 27 août à 22:58 | rolandmada (#9689)

    ce que font les vazaha en qualité de résidents concerne autant les malgaches que les vazaha eux-mêmes je pense
    en relisant toutes les réactions j’ai deux remarques
    - comparer Hollande et Obama n’est vraiment pas très réaliste qu’on traite Hollande de nul me parait réaliste, mais Obama a fait beaucoup de choses et restera dans l’histoire des Etats-Unis un grand président
    - que la France s’islamise est faux, en France il y a une maladie, il y a une presse qui n’a régit un peu trop, avant qu’un évènement se termine la presse le commente, et cette situation est accentué par une gouvernement de nul actuel qui ne tient plus le pays Hollande est un éternel indécis et Valls n’est pas un chef de gouvernement ce sera la plus mauvais président de la 5ième république regardez le cirque qui est actuellement fait en France pour le burkini c’est une honte mais on fait feu de tout bois
    - en ce qui concerne Madagascar qui est un pays qui m’a fasciné depuis 1965 date à laquelle j’ai appris que Madagascar était parmi les 5 premières puissances économiques de l’Afrique. Et là les malgasy était au commande du pays la grande question que s’est-il passé pour autant régresser et pour en arriver là j’ai ma petite idée mais mon devoir de réserve en tant que vasaha m’interdit de m’exprimer mais tout ce que je peux dire c’est que les malgasy doivent reprendre les rennes du pays avec des politiques compétents en ayant peut être quelques vasaha comme conseil, à titre gratuit, et que les jeunes du pays se manifestent un peu plus, quitte à passer par une mini révolution ce qui n’est aps forcément la meilleur des choses, et ne laissez plus piller les richesse du pays par certains conglomérats étrangers.

    • 28 août à 09:09 | vatomena (#7547) répond à rolandmada

      « Que la France s »islamise ,c’est faux " assurez vous .C’est à voir . Le plus gros de l’immigration est assuré par des personnes venant du monde musulman . En France ,il ne se construit plus de nouvelles églises ou cathédrales mais de plus en plus de mosquées .
      Lors de l’attaque terroriste de Nice ,l’auteur était bien un musulman.Il y eut 83 morts et parmi ceux là 32 musulmans ( 3 malgaches aussi parmi les victimes ) .Si on ne peut affirmer une islamisation de la France ,on peut constater tout de meme un grand remplacement en cours des français sur leurs terres et dans leurs villes .

  • 28 août à 00:58 | SNUTILE (#1543)

    Si nous considérons l’histoire de l’humanité, pour la maitriser il faut remonter toujours dans le passé quitte à creuser la terre, avec comme outil moderne le carbone quatorze.
    Tous les maux de l’humanité ont été des guerres pour déterminer qui doit diriger, ou quel groupe organisé entre ses membres doit diriger. N’est-ce pas toujours le principe du règne animal ?
    Ce principe fondation n’a jamais changé et ne changera pas, car c’est ainsi dans la hiérarchie en dessous du Dieu invisible. Et ce Dieu est resté mystère craint à cause de la mort. Derrière ce mur ’mort’ personne n’est revenu pour raconter l’existence qui y règne.
    Initialement avant que tout devient conflit, dans les premiers contacts tous s’entendaient à vivre libre.
    Puis au fur et à mesure, la situation conflictuelle évolue. Qu’elle est la véritable problème sur cette terre ? La réponse à garder sa vie en bonne santé. Et le premier malade sera le premier en cause conflictuelle car la souffrance est insupportable et sa cause ne peut-être que ses proches heureux.
    Depuis les histoires bibliques des pharaons, des esclaves, des patrons, des ouvriers, de l’homme et les animaux, rien n’a changé dans la naissance du conflit pour la survie.
    En conclusion ne cherchez plus de quel côté est le bonheur aujourd’hui qui progresse en balance inversée , car il est du coté du plus faible hier, qui a au fils des siècles, a apprivoisé sa douleur pour ne plus se révolter, contrairement au plus fort qui s’est détérioré en perdant son bonheur pour un malheur grandissant dont il ne maitrise plus. Le plus puissant hier défend le plus faible aujourd’hui au lieu de continuer à le soumettre. Que se passe t-il ? C’est l’évolution génétiques, de la pensée, de la préservation...?
    Est-ce que l’esclave aurait du être le maitre dans la genèse de l’humanité ? Oui de même espèce.
    Est-ce que l’animal aurait du dominer l’humain intelligent ? Je ne saurais y répondre. Dieu ?

  • 28 août à 04:10 | regisson (#7075)

    Se faire appeler vazaha est a interpréter selon les endroits, dans ma famille Malagasy, il m’arrive d’être appelé ainsi sous une forme bonne enfant.

    Cela fait rire les enfants. Moi même je l’emploie pour moi.

    Par contre en Chine, l’appellation équivalente de vazaha est LOAWAI ce qui est très mal et très impoli.
    Ceci est employé pour toutes personnes qui n’est pas originaire du pays.

    Sauf que, à l’aéroport d’Istambul, des chinois hautains se sont assez à coté de moi......

    Ma première réaction a été de les saluer dans leur langue et surtout de placer le mot LOAWAY dans la phrase et ....... d’attendre la réaction ......

    Nous ne sommes pas LOAWAY mais Chinois.
    ma réponse fut, maintenant vous comprenez tout le sens du mot ...
    Résultat, les 3 sièges se sont libérées aussitot ....

    le mot vazaha n’a pas une valeur désagréable la plupart du temps.

    on disait il y a quelques années un vrai niaqué pour un imbécile.....

    alors qu’ en réalité ce mot a été déformé du vietnamien NHA QUE qui veut dire campagnard a l’opposé de citadin seulement..... comme quoi il faut se méfier des certitudes

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 276