::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 05h58  :  16°C  :  Clair de lune et nuages épars
dimanche 20 avril 2014
 

 > Politique

Sanctions du FMI

« C’est pas ma faute ! »

lundi 14 janvier 2013, par Valis

Réagissant par rapport à la déclaration du Fonds monétaire international (FMI) de maintenir la suspension de ses interventions dans la Grande île, le président de la transition, Andry Rajoelina, se défend d’être à l’origine du problème. Il rejette la responsabilité de cette sanction sur l’ancien régime Ravalomanana qui avait provoqué la suspension en achetant l’avion Force One Two, incitant ainsi l’opinion à réclamer des comptes à Ravalomanana. « Le FMI a déjà pris cette décision en 2008. Il vaut mieux demander aux dirigeants de l’époque ce qui auraient été leurs solutions par rapport à ce fait », déclare le chef de l’État de transition ; en quelque sorte, c’est pas ma faute. Faut-il souligner que le FMI était encore dans le pays sous le gouvernement Monja Roindefo et qu’il avait même porté une appréciation plutôt positive de la gestion des Finances publiques, lorsque celles-ci étaient administrées par le ministre Benja Razafimahaleo ?

De toutes les façons, le président de la transition affirme disposer d’autres cartes en mains pour le développement.

Dans le domaine des relations internationales en général, Andry Rajoelina affiche son optimiste en estimant que « comme je l’ai déjà dit à Iavoloha, nous n’allons pas contraindre qui que ce soit de travailler avec nous. Nous avons lancé un appel à l’endroit de ceux qui sont déterminés à coopérer et à accompagner Madagascar ». En quelque sorte, le pays poursuivra dans la voie qu’il a déjà empruntée depuis 2009 bien que celle-ci ait été parsemée de privations et de dérives en tout genre au niveau des ménages et des foyers de tous les Malgaches de toutes les parties et de toutes les catégories. Sans plus parler de ce que tout le monde a déploré comme maux dans les Institutions et entre Institutions de la transition.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 32 réactions Lire les commentaires
  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 08:46, par Tanindrazana (#3224)

    Rien qu’a l’entendre, je vois l’image d’un leader pourri qui fonce sa tete dans le noir sans se rendre compte qu’il pourrait bien se casser la gueule et meme le crane. Il ne pense qu’a lui et ses sbires maffieux. En tout cas, dans l’histoire de la FMI avec l’achat de AIR force one, on n’a pas ete sanctionne. On nous a exige seulement une explication en detail de l’achat. Ce n’est qu’apres la revolution orange que l’internationale s’est ecartee petit a petit. De plus, c’est avec Rajoelina que l’EU, la FMI, la BM et tous les organismes de financements mondiaux ( Nations Unies et prives), se sont mefies de tous ces traffics et detournements a outrance de ce regime et surtout du coup d’etat. Les entites mafieuses et les etats suspects etaient les seuls a avoir solliciter les dirigeants de ce regime. C’est uniquement Rajoelina et sa clique qui pense que la chine et des amis du Moyen Orient sont les seules a pouvoir nous apporter financements.On n’est pas tout a fait contre, mais ce n’est pas une raison pour foutre la pagaille avec nos bailleurs reguliers qui ont toujours apporter des aides depuis des annees. Ceux sont nos politicards qui ont mal utilises ces fonds en general et ceux sont eux memes qui se sentent morveux. Ce RaZwell a ce fameux caractere de tout mettre sur le dos de quelqu’un.Il se croit etre sans tache, immacule !
    Le pauvre !... il se cassera la gueule tot ou tard car, un Kadaffi, Sadam Hussein, ou autre chef de revolution ont trouve leur vie pleine de cauchemar.... A bon entendeur salut.

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 09:04, jansi (#6474) répond à Tanindrazana (#3224)

      Je suis tout à fait d’accord avec Tanindrazana. Dire « c’est pas ma faute », c’est dans les cours de maternelle qu’on entend cela généralement.
      A Paris, lors de la présentation des vœux de François Hollande au corps diplomatique, le 11 janvier, les « africanistes » de l’Elysée n’ont pas manqué de montrer leur agacement, voire leur énervement face à l’attitude « puérile et irresponsable » de Andry Rajoelina en commentant cette inconstance et incohérence de sa position et surtout de ce jeu de scène qui ne fait qu’empirer la situation à Madagascar. La France soutient la SADC, martèle le gouvernement français. Il n’y a donc plus à revenir sur le ni....ni.
      Mais d’autres voix aussi se sont élevées et ont commencé à gagner la plupart des observateurs politiques locaux et étrangers : le ni ni devrait maintenant évoluer en ni la transition, ni l’élection présidentielle. Ceci s’adresse bien sur au seul DJ qui le mérite bien.

      DJ tourne visiblement les Malagasy en bourrique. Gagner du temps en affirmant vouloir consulter à nouveau son entourage est une insulte pour tous les Malagasy qui ont déja majoritairement exprimé leur ras le bol de cette classe politique destructrice de la Nation.

      Une nouvelle et vraie transition s’impose pour la guérison du pays :
      rétablissement de l’état de droit et des libertés fondamentales
      apaisement politique réel
      préparation et organisation avec compétence et sans parti pris des élections.
      retour de Mada dans le concert des Nations
      mesures d’urgences dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de la sécurité et de la paix sociale et des transports.
      remise en confiance de l’ensemble des Malagasy .

      Voilà ce qu’il nous faut avec une transition neutre et technocratique.

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 09:34, Bemakely (#2060) répond à jansi (#6474)

        C’est pas ma faute..... moi Lolita.
        Le 26 janvier 2009 : c’était les pilleurs.
        Le 7 février : c’était Marc Ravalomanana, quelques militaires et certains des gardes présidentiels.
        Le 17 mars : c’était Charles.
        La perte de l’AGOA : c’était Barak Obama.
        Son revirement après la signature Maputo II : c’était Mialy Rajoelina qui a finalement trouvé que deux coprésidents sont assez encombrants.
        La détérioration avancée de la situation socio-économique du pays : Beriziky et la cohabitation.
        Remenabila : Lilyson qui a incendié des villages sans l’avoir prevenu.
        Nadine Ramaroson : les vagues meurtrières de Soanierana Ivongo.
        Le teteza-mihitatra : les vahoaka qui en veulent davantage.

        Mesdames et messieurs, c’est votre commandant de bord, Monsieur Andry Nirina Rajoelina qui vous parle. Je suis au commande de cet AIRBUS A340 mais je ne suis pas responsable de son crash imminent, bien prévisible bien avant le décollage. Le responsable incombe entièrement à vous les passagers qui m’ont encouragé à prendre la commande bien que vous sachiez bien que je ne suis qu’un pauvre bacc -3.

        • « C’est pas ma faute ! »
          14 janvier 2013 14:17, manga (#6995) répond à Bemakely (#2060)

          Il faut toujours un coupable et ce ne sera pas moi. Par contre, vous avez tort de vous acharner contre l’Air Bus, malgré les déboires de ces derniers temps. Allez les vendre et on verra bien si ils vaudront plus que Force One.
          Je n’ai nullement envie d’être parmi les passagers.
          Parlons plutôt du Costa Concordia pour minimiser les dommages collatéraux (paix à leur âme).

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 16:04, l’ankarana (#6795) répond à Tanindrazana (#3224)

      - En 2008 j’ai bien entendu sur RFI que le FMI, la BM et la BED arrêtaient les aides à MADAGASCAR « parce que le président confondait la caisse de l’état avec celle de sa société agro-alimentaire » (textuellement). Il y a donc bien eu des sanctions.
      - Plus tard j’ai entendu l’information (mais seulement de certaines personnes) que les américains auraient suggéré à Rajoelina, par la voix de leur ambassadeur, de se faire légitimer par voie référendaire, faute de quoi les aides ne seraient pas rétablies. Il ne l’a pas fait.
      - En conclusion, pour moi, ils sont autant fautifs l’un que l’autre. Jamais je ne défendrai l’un contre l’autre, et je souhaite que tous deux puissent se présenter à l’élection, afin que ce soit l’électorat malgache qui les rejette tous les deux, et non qu’ils soient écartés par des tractations diplomatiques.
      - Que les forces du renouveau gagnent.

    • « C’est pas ma faute ! »
      16 janvier 2013 12:12, SOAKANTO (#6973) répond à Tanindrazana (#3224)

      Avez vous pensé une seconde pourquoi on a assassiné Kadhafi, Saddam Hussen et autres qui ne se laisseraient pas être à la botte de l’Occident ?
      Comment voyez les 60 ans de l’ère postcoloniale ? je n’ai vu que le développement du sous-developpement.
      Il est temps de changer nos relations avec la communauté internationale qui n’est autre que le monde occidental qui ne s’est développé que sur le dos des autres pays en exploitant par le biais de la colonisation sous toutes les formes.
      La montée des pays émergents est une belle opportunité, profitons en.

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 10:13, par koukoulampy (#6913)

    Bonjour à tous,

    c’est juste la mentalité FOZA ORANA... On accuse d’abord avant de réfléchir à la réponse. Ensuite on ne trouve pas un bon alibi ou excuse et on noie le poisson dans l’eau. Dommage que rajoelina ne sait pas mesurer les conséquences de ces paroles et actes.

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 10:35, par rabri (#2507)

    Valis,
    LE FMI, ON S’EN FOUT !!
    Je vous renvoie vers un excellent article d’un de vos confrères ci-dessous ( vous ne l’aimez pas, moi si !) si votre connaissance sur le culte du FMI n’est pas encore très costaude. Pas la peine de tout lire, la lecture et l’analyse de la photo suffisent pour soulager vos peines suite au départ de ces races de gros porcs omnivores à tous les rateliers
    http://www.madagate.com/politique-m...

    Valis,
    Il est grand temps de suivre à la lettre une citation de Jean de la Fontaine : « Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place où la main ne passe et repasse. »
    Oubliez le FMI et ne comptons que sur nos propres forces. Vous avez en tant que reporter, un rôle important à jouer à aller chercher partout dans toute l’île des bonnes références car NY SOA FIANATRA. Vous étiez sur la bonne voie et votre collègue Noroelisoa est sur vos pas (j’aime bien ce qu’elle fait sur ce site !!!!!).

    Ne faites pas comme certains de vos collègues (j’en connais quelques-uns) qui vont BEAUCOUP PERDRE suite au départ de Mada de ces bailleurs internationaux( FMI, Banque mondiale, ...) car ils avaient l’habitude de vendre à ces soi-disant experts des idées, à travers des papiers bien rédigés, pour raffermir la dépendance de Mada à ces marchands de dettes et de la pauvreté

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 11:49, niry (#210) répond à rabri (#2507)

      Jeannot Ramambazafy en disgrâce sur madagate a repris du service ?? Il a compris sa leçon, sa petite traversée du désert ??

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 12:53, rabri (#2507) répond à niry (#210)

        Niry,
        Une bonne année sincère pour vous si on vous a oublié ailleurs
        http://www.madagate.com/editorial/c...

        Je vous répète x fois les gars qu’il faut bien vous documenter avant de gober toutes les rumeurs. Ah ! la bonne alimentation du cerveau n’est pas encore accessible à tout le monde hein !! C pas étonnant qu’il y a de + en + de fracture sociale et d’esprit !

        Niry, je vois Jeannot tout à l’heure. Misy hafatra ve ???

        • « C’est pas ma faute ! »
          14 janvier 2013 14:46, manga (#6995) répond à rabri (#2507)

          Là mon cher vous vous égarez de vos propres idées.
          A maintes reprises vous ne citez qu’une seule média qui a comme vocation « scandales ».
          Plus précisément : salir uniquement son prédécesseur pour pouvoir redorer en blanchissant son blason.
          Une relaxation au bénéfice du doute vous aurait été attribuée si au moins vous en avez cité au moins une autre, malheureusement votre plaidoirie n’intéresse pas les jurés.
          Documentez-vous, tant qu’il est temps, et ne pensez surtout pas qu’on est aussi borné, comme au temps du Bolchevisme.
          La médiocrité ne pourrit que des personnes de votre couche.
          Délivrez-nous d’autres arguments dignes de ce nom. Nous, on veut la paix.

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 16:30, Jerry (#2173) répond à rabri (#2507)

      Rabri,
      On voit bien que vous n’habitez pas Madagascar à l’heure actuelle, car vous ne semblez par réaliser l’appauvrissement abject des Malgaches durant ces 4 années.

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 10:59, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    "Franchement,faudrait-il s’offusquer que le FMI se retire ??
    D’autres moyens existent pour avoir des liquidités.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 11:27, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

      le 11 janvier 2013
      Change FMI
      1euro=3016 MGA.
      TROUVEZ l’erreur dans les taux de change pratiqués,ce 11 janvier 2013.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 11:44, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Le 12 janvier 2013,l’ariary Malagasy (-MGA-) aété mis à jour par Bloomberg :
        5000 MGA=1,66 euro.
        soit
        1 euro = 3012 MGA
        Basile RAMAHEFARISOA-1943
        b.ramahefarisoa gmail.com

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 11:33, Rediredy (#6537) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

      On parle souvent de la période de 60 ans après l’indépendance. Etc etc ... presque de la litanie !

      Mais dans le détail, que ceux qui se souviennent des années 1990-2000 (période) lèvent la main. Cela m’étonnerait que ceux qui ont vecu effectivement cette période sur le plan économique « sur le terrain » à Madagascar apprécieraient les autres liquidités (financement parallèle) ! Chaque décennie avait sa misère.

      (Même si la FMI pourrait être considérée comme un « front-end » par le biais duquel les anciens pays colonisateurs « pourraient manipuler » les anciens colonisés, selon certains. Pour essayer d’éviter toute liaison directe paraît-il. On peut disserter là-dessus des décennies mais en attendant le peuple trinque !)

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 11:57, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rediredy (#6537)

        REDIREDY,
        Je ne cherche pas à m’esquiver mais je vais vous répondre bêtement :
        - Où -en -sont -ils ces PAYS fondateurs du FMI.
        USA avec une dette publique-fédérale de plus de 16 000 Milliards USD,presque en cessation de paiement=faillite.
        France,
        Italie etc..
        Vous voulez me parlez de « FINANCEMENTS PARALLELES »,j’étais au coeur des investigations officieuses de ce système.
        C’était prévisible qu’il y aurait des « MALVERSATIONS »,presque tous les acteurs étaient des « PROFITEURS » en utilisant des cartes de visite prestigieuses.
        L’erreur du passé pourrait être un moyen de protection.
        « IL Y A D’AUTRES MOYENS POUR LES LIQUIDITES ».
        L’esprit de l’OMC,par exemple :
        - « POUR BIEN EXPORTER IL FAUT IMPORTER BEAUCOUP ».
        Le FMI est là pour les problèmes de paiements des Pays pauvres etc...
        LE ROBINET ,largement ouvert,pour l’aide sans contrôle...
        A chacun son interprétation ;
        Basile RAMAHEFARISOA-1943
        b.ramahefarisoa gmail.com

        • YEYE
          14 janvier 2013 23:56, manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

          Vous vous abritez sous la présomption mais ne niez surtout pas que tant qu’on ne localise pas le vrai coupable, tout le monde est suspect.
          Je vais vous répondre :
          En tant qu’OPC assermenté, j’avais, et pendant l’ère Liechtenstein, comme charge de superviser de débarquements de PPN, en exemple parmi tant d’autres :
          - A l’ouverture de cales s’entassaient 25.000 Tonnes de Riz 100% Brisure : l’Importateur nous avez donc considéré comme du bétail. tant pis.
          - Des milliers de fûts : L’Inspection Phytosanitaire conclue de l’huile impropre à la consommation : vouée à la destruction.
          Le gastro-entérite n’est pas malgache. Si on tombe malade, c’est du vorike (empoisonnement) et il n’a pas tort..

          - En Mai 1986, le parlement américain, après avoir entériné la Loi, obligeait tout pays bénéficiaire d’aide de lutte contre le SIDA, à recevoir des dons : Poudre de lait et de Maïs, Riz, Huile (qui n’en n’avait pas régalé), embarqués la plupart de Salt Lake City sauf transit.
          Demandez à mon cher BOVE qui vous en dira plus : on n’est que des Cobayes ; tant pis.
          La question est :
          - Qui a usurpé de la carte de qui et, en quelle circonstance on peut utiliser le terme souveraineté ?
          Quant à la balance commerciale, un grand argentier n’est pas censé être contrôlé si vraiment éthique et déontologie coulent dans ses veines. Par contre, un refus d’obtempérer est toujours interprété comme mauvaise foi donc soupçonnable.
          Rejeter nous coûtera très cher mais avec une pincée de discrétion, tout le monde y gagne.
          A bon entendeur.

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 11:56, par niry (#210)

    Mon avis est partagé sur cette question du FMI. J’avoue que je suis contre le FMI, cette instance prédatrice qui sous couvert de vous aider vous arrache le bras. En même temps, le FMI concentre inexorablement tout le financement global mondial et fanfaronner en disant que « nous trouverons ailleurs de nouveaux financements », c’est dire aux malgaches « signez ce chèque en blanc, faites moi confiance, ce tunnel est obscur et sinueux mais il y a forcément une sortie au bout !! Préparez vous quand même à faire énormément de sacrifices encore, ce n’est que le début »..

    Voir Rajoelina se disculper encore et toujours sur Ravalomanana m’amuse et n’étonne plus. C’est sa marque de fabrique. Il est perdu depuis que Ravalomanana ne se présente plus.. le train TGV fantome est lancé.. (jusqu’à sa perte..)

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 12:06, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à niry (#210)

      Niry,
      Je vais vous répondre « bêtement ».
      - « On lutte contre le blanchiment d’argent »,bref les paradis fiscaux.
      Récemment le FMI vient d’ouvrir un centre de formation à l’île Maurice.
      - "VRAIMENT ,DE QUI SE MOQUE-T-ON ?
      Maurice est soupçonnée d’être un paradis fiscal,donc pour le blanchiment d’argent (-propre ou sale-)
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 14:13, Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        " Je vais vous répondre « bêtement » : pourquoi vous etes capable d’ autres réponses ???
        « Je ne cherche pas à m’ esquiver » : ah la bonne blague & vous essayez de convaincre ki , avec vos sempiternelles pirouettes : « circulez , ya rien à voir, vot gueul » ?
        Mis au piquet avec le bonnet de votre léporidé / la tronche, vous en avez déjà le look / google & facebook, en plus de l’ air & la chanson .

        • « C’est pas ma faute ! »
          15 janvier 2013 12:25, bbernard (#6880) répond à Jipo (#4988)

          D’autant que Basile était censé se taire pendant une semaine à la demande de MT.

    • « C’est pas ma faute ! »
      15 janvier 2013 00:15, manga (#6995) répond à niry (#210)

      A la guerre comme à la guerre : la cible est en face.
      En affaire comme en affaire, c’est la couleur du billet qui importe.
      Reculons au temps de Ferdinand : « Faisons la guerre pour ne plus en subir » Mais nous, on nous incite à la refaire : manœuvre de diversion pure et simple.

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 12:59, par mihemotra (#4567)

    Le PHAT n’est jamais commu une faute , c’est la faute des autres ! Même s’il a tous le pouvoir en main !!!! En plus, il ne peut pas rectifier les fautes des autres , par contre il les chante en tout moment !!! c’est un vrai leader ??????!!!!!!!. Maintenant il chante qu’on a pas besoin de la CI, le lendemain il partait à Tanzanie !
    Est ce que le Malgache merite un PHAT comme lui ??

    • « C’est pas ma faute ! »
      14 janvier 2013 13:14, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à mihemotra (#4567)

      - « Une entrevue,entre le Président de la Transition Andry Nirina RAJOELINA et le Président tanzanien Jakaya KIKWETE qui assure la »Présidence de la SADC,aurait débloqué la situation politique qui se trouvait dans l’impasse après la mise à l’écart des deux « PRINCIPAUX CANDIDATS » à la Magistrature suprême sur la Grande Ile,Madagascar.
      Libre interprétation
      Que les deux Présidents se présentent à l’élection présidentielle de 2013.S’il y a un deuxième tour à cette élection présidentielle de 2013,un accord politique serait nécessaire pour « BIEN ELIRE » le futur Président de la République Malgache..
      Les bisbilles des deux clans mèneront le PAYS,vers le CHAOS.Il nous faut un « REDRESSEMENT PRODUCTIF ».
      Un accord polique entr Andry Nirina RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA serait « SOUHAITATABLE ».
      - « LA NATION MALGACHE EST SACREE ».
      Madagascar a besoin de tous (-toutes-) ses enfants.
      MADAGASCAR AUX MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisdoa gmail.com

      • « C’est pas ma faute ! »
        14 janvier 2013 13:27, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        rectification :
        - un accord politique non..polique
        toutes mes excuses ;

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 13:15, par bebera (#2157)

    FMI est l’affameur de tous les pauvres peuples, les ex-dirigeants de ce fonds monétaire touchent leur salaire et avantages acquis à vie. Christine Lagarde veut toujours plus, c’est son gagne-pain, ça s’appelle du chantage envers le peuple malgache mais on peut s’en passer.

  • LORSQU’IL DIT :
    14 janvier 2013 15:40, par latetatoto (#6829)

    « Le FMI a déjà pris cette décision en 2008. Il vaut mieux demander aux dirigeants de l’époque ce qui auraient été leurs solutions par rapport à ce fait »

    IL A RAISON c’est un argument indubitable, en l’état !

    « Madagascar, un pays sous surveillance internationale »
    En décembre 2008, personne n’imagine Marc Ravalomanana chutant de son piédestal. Pourtant les bailleurs tirent la sonnette d’alarme en coulisse.
    Le FMI attend des réponses sur plusieurs dossiers, et en particulier :
    . les conditions d’achat de l’avion présidentiel.
    . la détaxation inscrite dans la Loi de finances sur l’importation de l’huile alimentaire, quasi-monopolisée par M. Ravalomanana.
    . sur le projet de nationaliser la distribution de pétrole.
    En attendant la réaction des autorités malgaches, le FMI a suspendu son aide budgétaire suivi par les cinq autres bailleurs bilatéraux qui injectaient (sous formes pour la plupart, de prêts remboursables avec intérêts) chaque année plus de € 100 millions dans les caisses de l’État.
    Dans l’attente des réponses à ces questions, les partenaires financiers de Madagascar ont lâché M. Ravalomanana.
    Mais les réponses ne sont jamais venues…
    Antananarivo s’est embrasée le 26 janvier, et ce n’est que plus tard que l’ambassadeur américain M. Niels Marquart (qui ne peut être taxé de pro-rajoelina) a donné une interview -cinglante et tranchante- concernant la « confusion » de M. Ravalomanana entre ses affaires et celles de l’État.

    xxxxxxx

    Le premier Contrat de désendettement et de développement (C2D) signé entre la France et Madagascar pour la période 2005-2007 s’élevait à 22,8 millions d’euros versés totalement en aide budgétaire
    directe.
    Le second C2D couvrant la période 2008-2012 représente 26,6 millions d’euros qui ont été partagés, de manière égale, entre une aide budgétaire non affectée versée au Trésor public malgache et un financement de la contribution de l’État malgache à la dotation au capital de la Fondation pour les aires protégées et la biodiversité à Madagascar

    TOUTEFOIS, EN DECEMBRE 2008, DES INTERROGATIONS ONT SURGI SUR LA QUALITE DE LA GOUVERNANCE PUBLIQUE ET LES BAILLEURS DE FONDS ONT DECIDE COLLECTIVEMENT DE SUSPENDRE LE VERSEMENT DES AIDES BUDGETAIRES DANS L’ATTENTE DE CERTAINS ECLAIRCISSEMENTS.
    L’ABSENCE DE REPONSES DE LA PART DES AUTORITES A CONDUIT LE FMI A SUSPENDRE SON PROGRAMME EN COURS AVEC MADAGASCAR.

    Reconvertir l’aide budgétaire en temps de crise.
    Le contrat signé entre la France et Madagascar prévoit qu’une suspension de programme FMI exclut la poursuite de l’aide budgétaire non affectée et invite dans ce cas les autorités françaises et malgaches à identifier ensemble des dépenses « à caractère prioritaire de lutte contre la pauvreté » sur lesquelles peuvent être réaffectées les ressources du C2D.
    C’est ainsi que des accords successifs depuis le début de l’année 2009 ont permis plusieurs réaffectations.

    • LORSQU’IL DIT :
      14 janvier 2013 15:54, Jipo (#4988) répond à latetatoto (#6829)

      & donc comme d’ hab détournements .

  • « C’est pas ma faute ! »
    14 janvier 2013 20:39, par jansi (#6474)

    Blouser le FMI, c’est se mettre à dos toutes les coopérations bilatérales, surtout celles venant des pays cotisant au FMI et à la BM.
    Voyez ce qu’il en reste. L’axe du mal avec qui DJ veut coopérer.

    UNE FOIS DE PLUS/ Irresponsable, inconscient, ignorant, pueril, égoiste, traitre à la Nation, voilà ce qu’il est le DJ. Voulez vous que Mada continue avec celui là ?

    • « C’est pas ma faute ! »
      15 janvier 2013 12:13, latetatoto (#6829) répond à jansi (#6474)

      Si ma mémoire est bonne c’est bien ce qu’a fait Zafy en son temps (récuser le FMI et chercher des financements parallèles) ; il est vrai que cela ne lui a pas réussi tellement était grande son incompétence politique
      Certains pays comme l’Argentine (pourtant en pleine tourmente) on décidé de s’en passer et cela leur a rendu service.

  • « C’est pas ma faute ! »
    15 janvier 2013 03:04, par NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Non et non ! Rajoelina n’a pas dit que « C’est pas ma faute ! ».

    Désolé, c’est l’éditorialiste VALIS qui interprète et induit en erreur tout lecteur.
    VALIS aurait dû la libre appréciation aux lecteurs et aux forumistes.

    Ni pour Rajoelina, ni pour Ravalomanana, ni pour qui que ce soit, ... j’ai ma conception de servir l’intérêt de la nation.

    Sur les relations internationales de M/car , pour moi c’est :

    Notre vraie lacune c’est l’ABSENCE DE CONTINUITE, de PATIENCE et surtout une ORGANISATION DEFAILLANTE dans notre pratique politique, économique et commerciale.
    Ainsi notre 1°fournisseur et 1° client, La France au cas particulier, « profite » de ce méli-mélo politique et économique ... pour nous mettre sous son giron dans nos relations internationales ...
    Nos présidents successifs transitent toujours par La France (c’est pas par hasard !!!) avant d’aller à presque tous les sommets internationaux (O.N.U., F.M.I., Union Européenne, ...),
    Même la S.A.D.C. a fait appel à la France pour résoudre la crise Ravalomanana/Ranjoelina, ... (La fameuse expression de Fabius à Rajoelina ... qu’on peut traduire par « un enfant gâté de la politique ».)

    L’inverse va de soi : les Etats Unis, La Chine, le Canada, ... Israël, ... consultent, par convention, La France avant d’investir « ou d’envahir » M/car.
    Heureusement !

    Nos dirigeants et responsables politiques sont au courant, depuis notre indépendance, de cet état de fait mais sont très réservés pour « mettre au parfum » le « Vahoaka malagasy ».

    Rappelez-vous, la révision de l’Accord de Coopération en 1973 par Ratsiraka sous le Gouvernement Ramanantsoa s’est purement transformé en « accord d’allégeance » purement et simplement.
    Et c’est à partir de là que les membres (techniciens, militaires, ...)du Gouvernement Ramanantsoa se sont politisés ( Rajaonarison, Rabetafika, Ratsiraka, Zafy Albert, ...) ont perdu de vue l’unité du Gouvernement, l’intérêt souverain de la nation et de l’Etat ...

    Quelques années plus tard, nos bac + 6, + 8, ...+10 ... ont été dépassés par un bac : - 3, un bac : 0 , plus pragmatiques dont l’un a obtenu le diplôme de « Docteur honoris causa » (Même à titre honorifique, çà pollue le niveau intellectuel de l’intelligentsia malagasy ... !!!).

    avant de clore mes propos, je tiens à souligner que Christine Lagarde, Présidente du F.M.I., est française tout comme le sulfureux Dominique Strauss Khan.

    Voilà !

    Misaotra tompoko !

    Veloma !

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

mars 2014   avril 2014
L Ma Me J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 
Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 88  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360