Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 07h23
 

Société

Intempéries

Bilan provisoire de Chedza : 84 000 sinistrés, 14 morts, dégâts matériels considérables

lundi 19 janvier 2015 | Léa Ratsiazo

Dernier bilan provisoire du passage de la tempête tropicale modérée, Chedza à Madagascar : 84 000 sinistrés à travers l’île et 14 morts. La région Vatovavy Fitovinany est la plus touchée avec 53 157 sinistrés suivie par celle d’Analamanga et celle du Menabe avec respectivement 23 655 et 6 589 sinistrés. Les dommages matériels sont également très importants, aussi bien pour les particuliers que pour les infrastructures publiques ; mais ils restent encore à répertorier. On sait tout simplement que près de 572 maisons de particuliers se sont effondrées à Antananarivo. 1570 écoles primaires publiques ont été touchées, 4 collèges, 5 lycées ainsi que 5 bureaux de DREN (direction régionale de l’enseignement). Le ministre de l’éducation nationale Paul Rabary appelle les responsables à faire preuve de plus de prudence notamment par rapport à l’état des salles de classes. « Il vaut mieux ne pas reprendre les cours tout de suite pour les écoles qui ne sont pas en dur » recommande le ministre. D’ailleurs, bon nombre de salles de classes sont occupées par les sinistrés actuellement, aussi bien dans la capitale que dans les différentes régions.

Les dégâts au niveau des cultures, notamment les rizières inondées, sont également considérables. Le barrage de Namontana a par exemple cédé, inondant des centaines d’hectares de rizières. Bon nombre de routes nationales et régionales sont également complètement coupées ou rendues impraticables suite aux pluies incessantes de ces dernières semaines, comme la route nationale 44 reliant Moramanga à Ambatondrazaka. L’État va probablement faire appel aux bailleurs de fonds car déjà en temps normal, on ne voit pas son efficacité ; alors avec tous ces dégâts, il ne ferait que discourir sans aides.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 19 janvier 2015 à 12:03 | Jipo (#4988)

    Bien venu général Ravelonarivo .

  • 19 janvier 2015 à 15:46 | tsimahafotsy (#6734)

    14 morts malgaches ne valent-ils pas 12 morts français pour créer un élan de solidarité nationale ?
    Les Français sont-ils plus fraternels et plus unis que nous ?
    Les diasporas malgaches d’Europe, des States, d’Asie ne peuvent-ils faire quelque chose pour une opération « Vonjy Aina » ( mes excuses, RRanjeva, je plagie ) ?
    Les pouvoirs publics vont tendre la main et mendier encore auprès des bailleurs de fonds,c’est l’habitude, mais NOUS, les privilégiés d’Europe, n’y-a-t-il que l’indifférence comme réponse aux malheurs de nos compatriotes ?
    N’y-a-t-il pas des logisticiens, des managers, des communicants parmi nous, pour monter une opération Vonjy Aina aux sinistrés de Chedza ?
    Pourquoi les associations sportives, religieuses, culturelles ne collaboreraient-ils pas ensemble ?
    Notre ami Gilhan pourrait relayer tout çà, nous sommes prêts à le suivre.

    • 19 janvier 2015 à 17:46 | Stomato (#3476) répond à tsimahafotsy

      >>14 morts malgaches ne valent-ils pas 12 morts français pour créer un élan de solidarité nationale ?
      Les Français sont-ils plus fraternels et plus unis que nous ?<<

      Ne comparons pas les Dix Sept (17) victimes du terrorisme avec les 14 victimes de mauvaises circonstances météorologiques...

      >>Les diasporas malgaches d’Europe, des States, d’Asie ne peuvent-ils faire quelque chose pour une opération « Vonjy Aina » ( mes excuses, RRanjeva, je plagie ) ?<<

      Une expérience vieille de plusieurs décennies montre que la diaspora malgache en Europe est spectaculairement égoïste. Ses membres agissent quasi exclusivement pour leur famille immédiate restée au pays.

      >> mais NOUS, les privilégiés d’Europe, n’y-a-t-il que l’indifférence comme réponse aux malheurs de nos compatriotes ?<<

      C’est bien la seule réponse collective aux malheurs subis par la population des campagnes.

      >>Pourquoi les associations sportives, religieuses, culturelles ne collaboreraient-ils pas ensemble ?<<

      Très bonne question ! Mais ce manque de collaboration ne date pas d’hier, et je ne pense pas le voir un jour.
      Notez que ce manque de coopération semble faire partie des gènes Malgaches... Si l’on ne pratique pas le même sport, si l’on n’est pas de al même religion, si l’on n’est pas de la même paroisse, si l’on n’est pas de la même ethnie, si l’on n’est pas de la même ville, alors toute tentative de coopération est vouée à l’échec.
      Et c’est sans compter des comportements à la Basile pour lesquels ce serait suspect !!!

      >>Notre ami Gilhan pourrait relayer tout çà, nous sommes prêts à le suivre.<<
      Et beaucoup d’autres pourraient se joindre à lui !

    • 19 janvier 2015 à 19:03 | tsimahafotsy (#6734) répond à Stomato

      Quand la mort fauche d’une façon brutale des gens qui ne s’y attendaient pas , je pense que la compassion doit être la même. Et je ne me hasarderais pas à comparer les kalachnikovs des décervelés djihadistes à un cyclone,phénomène naturel, car ce serait leur faire trop d’honneur.
      Ceci dit, vos idées politiques sont à l’opposé des miens, mais je suis en accord total avec votre analyse sans concession, juste. Je ne peux qu’y souscrire. Le constat n’est pas en notre honneur. Je vois et je constate tout le temps cette égoïsme, cette indifférence de nos compatriotes. Loin des yeux, loin du cœur et le chacun pour soi est devenu la règle. Nous avons encore beaucoup à faire, à apprendre sur la définition des mots, citoyenneté, solidarité, patrie, fraternité, liberté. Des mots qui semblent naïfs, démodés pour les autres, mais qui sont les fondamentaux de l’homme civilisé.

    • 19 janvier 2015 à 19:05 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      erratum : à l’opposé des miennes

    • 19 janvier 2015 à 21:26 | Stomato (#3476) répond à tsimahafotsy

      Je ne fais pas état de mes opinions politiques, je fais un état de faits constatés en plus de 40 ans.
      Et ce n’est pas de gaité de cœur, croyez le.
      La venue de cette tempête tropicale était annoncée bien à l’avance.
      Les autorités Malgaches peuvent profiter, sans grands frais, des données météo aussi bien d’origine France que d’origine US.
      Ce qui fait éventuellement défaut ce sont les moyens de diffusion de l’information auprès de gens « isolés » en pleine brousse...
      Durant les deux dernières décennies j’ai participé à trois opérations pour venir en aide à différentes structures sises à Madagascar.
      Ce furent trois flops, pour des raisons diverses mais toutes basées sur le manque de fiabilité de la partie Malgache. Pour ne pas dire de rouerie.
      Quand à la compassion que je pourrais être capable à l’encontre de Malgaches, je ne vais pas m’étendre sur ce sujet trop personnel.

    • 20 janvier 2015 à 00:29 | tsimahafotsy (#6734) répond à Stomato

      Je peux deviner ce qui vous est arrivé.
      Moi-même, j’envoie des affaires pour le village de Vavony sur la côte Est de Madagascar ainsi que pour l’équipe de rugby dont je suis le président, et je peux vous assurer des difficultés que je rencontre à cause des roueries de mes compatriotes. La nature humaine est ainsi faite mais mon devoir de citoyen m’oblige à ne pas se décourager.

    • 20 janvier 2015 à 08:52 | Stomato (#3476) répond à tsimahafotsy

      Je ne me suis pas découragé, mais en 2009 tous nos correspondants malgaches ont cessé d’agir localement car obligés de prendre un deuxième voire troisième boulot pour faire vivre leur famille.
      J’ai alors appliqué l’adage : errare humanum est, perseverare diabolicum.
      Et ça continue, alors la léthargie continue aussi.
      Pour que des actions soient efficaces il faut que les actions soient coordonnées des deux côtés.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 246